"Piquant on the rocks"

Défi Délire d'odeurs

Par atelierdemichele

          Quand Chabou a lancé son défi baume, j'ai tout de suite dit oui, sans réfléchir à mon programme des semaines qui précédaient la date butoir.

Le challenge paraissait simple, vous comprenez.
Un baume en barre, fastoche non? On fait ça vite fait, on ajoute des couleurs et un mélange d'odeurs.

Pas besoin de se creuser la tête avec des calculs compliqués...

cosm_to_020


          Quand j'ai débuté les essais, la panique m'a gagnée car rien ne marchait!

Trop colorés, trop mous, trop friables, trop odorants voire "puant des pieds", trop gondolés, tout trop.
Je faisais moins la fière, moi qui voulais qu'on challenge à mort sans cires!
Que faire, quoi faire?

          N'ayant plus le temps de tout révolutionner, j'ai tenu à garder quelques idées:

- une odeur épicée autour d'une huile essentielle de Bay Saint Thomas (Pimenta racemosa) que j'adore
- des macérations huileuses colorées par des plantes
- pas d'ajouts de poudres pour faire tenir la texture
- pas de micas ni de paillettes
- un moule à glaçons de base pour une forme très simple
- du karité bien entendu!

cosm_to_021

         

          Le mélange d'huiles essentielles a été réalisé en premier pour laisser maturer le parfum:

- 20 parts de lavande fine bio
- 12 parts de bay (West Indian Bay)
- 11 parts de bois d'Amyris d'Haïti
- 5 parts de litsée citronnée bio


cosm_to_025

         
         

           Les macérations de plantes à chaud sur de l'huile de coco fractionnée pour limiter la sensation de gras dans des baumes sans poudres asséchantes:

- couleur verte: Poudre d'épinards achetée chez Missmiss
- couleur jaune: Poudre de curcuma bio
- couleur rouge: Racines d'orcanette offertes par Moune

cosm_to_044

Résultat:

- Le curcuma tâchait la peau mais  j'adorais sa couleur jaune fluo.
J'en ai réduit la proportion dans le baume final.
- La poudre d'épinard a un pouvoir colorant assez faible
- Seule l'orcanette n'a pas joué les capricieuses comme elle le fait dans les savons. Le rouge est joli et prend bien dans le baume
- Les baumes ont tendance à éclaircir avec le temps car ces colorations végétales sont photo-labiles.

Soupir, soupirs, soupirss...

          

La formule pour "Piquants on the rocks"

- 50g de beurre de cacao bio
- 10g de beurre de karité du Bénin
- 10g de macération de plantes sur coco fractionné
- 60 gouttes d'huiles essentielles

pour une couche de 14 piquants.

cosm_to_022

Chaque baume contient environ 3% d'huiles essentielles (2.86% exactement). Prudence, celle de Bay peut chauffer un peu la peau.

          J'ai coulé chaque couleur à 3 heures d'intervalle en mettant le moule au réfrigérateur à chaque fois.

Le démoulage fut fatal à certains baumes jusqu'à ce que Venezia dise de mettre le moule au congélateur (merci ma belle!).

cosm_to_019

          Pour ne pas gâcher, j'ai ensuite fabriqué un savon du défi avec les baumes fondus introduits à la trace.

Les filles ne l'ont pas reçu, il a été fabriqué il y a peu.

cosm_to_043

Formule du "Savon du défi de Chabou":

32% huile de pépins de courge bio
31% coco
27% palme bio
5% beurre de cacao du chocolatier
5% beurre de karité du Bénin

Soude et eau pour un surgras de 5%
Baumes du défi à la trace
Mélange d'HE du défi
Soie
Morceaux de savons en mosaïque coulés au fond.

          Comme je suis un peu déçue du résultat final de mes baumes dont je voulais des couleurs plus tranchées, j'ai déniché de petits paniers d'osier à voilette en cherchant des boîtes en carton de dragées (merci Irène pour cette idée!).
Et pas d'étiquettes évidemment!


cosm_to_026

   
         

Merci à Chabou pour ce défi magistral et à toutes les participantes.
Vous êtes formidables!



         

   

      

Une virée chez "PAS-LU*H"...ou ma barre Macao

Défi Délire d'odeurs

Par missmiss33

voici ma participation au défi de Chabou qui fut un réel défi s'il en est !
faire une barre de massage qui se tienne bien sans cire d'aucune sorte a été pour moi comme marcher sur les mains ou écrire à l'envers...bref vous voyez le genre ! ^^

et on a dû même défier les éléments figurez-vous ! car faire une-barre-de-massage-sans-cire-qui-se-fonde-pas ...en hiver , c'était ma foi, beaucoup plus faisable vous comprenez !

alors pour corser tout ça mademoiselle Chabou a dû même faire la danse du soleil pour qu'il s'abatte sur nous sans crier garre (oui on a pris 10 degrés de plus du jour au lendemain comme ça en plein mois de mai !) avec des températures à faire fondre même notre cerveau ! le pauvre qui fumait déjà à cause des cogitations intenses pour trouver THE formule !
allez hop!à la poubelle The formule ! il faut réajuster tout ça avec 10 degrés de plus si l'on ne veut pas que notre barre de massage se transforme en flaque de massage lors de l'envoi par la poste !(qui laisse les colis en plein soleil pendant le chargement pour le transport ! voui je les ai vus de mes yeux !)

Pic007   

les barres XXL sagement alignées pour la photo de groupe !   

Pic009

(close-up ...malgré le séjour -au-congélo obligé ,certaines barres se sont cassées au démoulage ,surtout au niveau du motif du dessus,et j'ai dû les rafistoler à la main! très certainement à cause du moule en plastique et du motif un peu compliqué pour une barre-sans-cire  ...les ronds par contre,se sont démoulés comme un charme !)

mon premier essai était trop mou,le second a carrément fondu ,le troisième encore trop friable ...le quatrième était satisfaisant même si le % de poudres le faisait plus ressembler à un fondant poudré qu'à une vraie barre de massage...tant pis ! fondant poudré ce sera car avec les beurres et huile que j'ai choisis je n'ai pas réussi à la rendre plus glissante sans qu'elle fonde cette fichue "barrinette" !

Pic003   macao
la séance de packaging !
(les étiquettes qui auraient dû être noires comme le modèle bien sûr mais comme par hasard ma cartouche noire s'est finie pile ce jour-là alors elles sont marron finalement...)

et en parlant de barrinette ...la taille de la mienne est disproportionnée par rapport aux vôtres et je m'en excuse ! en version extra-large que je l'ai faite me laissant emporter par mon élan !
car j'ai voulu jouer le jeu jusqu'au bout  et vous la faire style :"une virée chez "PAS-LU*H"  avec la grosse barre , la boîte en alu (j'avais que ce grand modèle de disponible par 15 alors il a bien fallu le remplir!^^) , l'étiquette avec caractères imitant LU*H  et petit sac à emporter !
enfin voilà...j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop de ma barrinette-mastodonte !

Pic023   Pic026

                              

merci de votre visite chez "PAS -LU*H" et...à bientôt ! ;-)



et voici le petit texte que j'ai glissé avec la boîte barrinesque dans chaque petit sachet :

Missmiss
(merci Irène pour la photo car j'avais oublié de m'en garder une pour moi!^^)

et enfin la-formule-qui-fait-fumer-le-cerveau : (pour 1 barre de 90 g environ)

-40 g beurre de sal
-15 g beurre de karité brut
-8 g de macérat de résine d'ambre dans huile de jojoba (fait à l'avance)
-20 g de mélange de farines de riz et de tapioca parfumées aux fèves tonka,pétales de roses et gousses de vanille (faites à l'avance et tamisées)
-5 g d'allantoine
-1,5 g de vitamolive
-1,5 g d'extrait de soie liquide
- 6 gouttes d'extrait CO2 de bois de Massoia (pas plus car cet extrait est très fort et domine facilement!)
- 5 gouttes d'absolue de cacao (pas plus sinon ça en devenait vite ecoeurant!)
- 4 gouttes d'extrait de vanille 10 fold
- 3 à 4 gouttes d'extrait CO2 d'argousier
- 1 mini -cuillère de mica or


Tamiser finement les poudres ensemble.
Bien mélanger les liquides ensemble avec le mica .
Faire fondre les beurres avec l' huile de jojoba.
Rajouter petit-à-petit les poudres en incorporant bien.
Rajouter les liquides   et le mica.

Bien touiller jusqu'à épaississement et couler en moules.

Mettre au congélateur pour 6 heures au moins et démouler.
Laisser à l'air libre pendant quelques jours le temps à la barre de prendre sa consistance définitive car les poudres vont beaucoup absorber.

L'odeur est  gourmande bien entendu mais avec une certaine profondeur donnée par l'ambre et les poudres parfumées...du moins c'était l'effet souhaité !

Par temps moins chaud j'aurais mis moitié moins de poudres mais avec cette chaleur, j'ai essayé de mettre seulement 5 ou 6 g de moins et barre fondait lamentablement ! ;-(

Donc voilà...je remercie Chabou pour ce défi auquel j'ai aimé participer et merci à toutes pour vos merveilleuses barrinettes qui sentent tellement bon et avec lesquelles je me régale!

EDIT :   petite parenthèse...^^

je l'ai appelée "fondant poudré parfumé" et non barre de massage (même si c'était le but du défi...) car elle ne transforme pas en huile sur la peau mais plutôt en une sorte de crème non grasse que l'on doit masser ...

c'était aussi un clin d'oeil à Venezia qui participait aussi au défi et qui ,je me souvenais ,avait posté sa recette de fondant poudré ici même sur le blog (inspiré aussi de LU*H).

Même si je ne me suis pas directement inspirée de sa formule (au départ j'étais partie sur 5% de poudres seulement mais comme je tenais absolument à mes actifs et mon huile de jojoba ambrée qui liquéfiaient le tout  j'ai dû rectifier au fur et à mesure juqu'à ce que la barre tienne bien sans fondre ! ) je me suis rendue compte ,après coup,qu'elles se ressemblaient beaucoup ! ;-)


Des Bisous à toutes !

ellitérf ej, iom-suiS

Défi Délire d'odeurs

Par cshabou

ellitérf ej, iom-suiSd_fi1

Voilà, je l'écris en miroir pour qu'aucune pub coquine ne se sente le droit de venir folâtrer ici !

boules001J'ai d'abord réfléchi, si, si c'est possible, me disant que quelque soit le résultat, je devais me faire plaisir.

boules621D'abord l'odeur, j'ai mis plusieurs flacons en route, avec divers mélanges d'huiles essentielles mais ça ne suffisait pas. Il me fallait trouver autre chose, juste avec ce que j'avais dans mes placards et quelques instruments échappés au grand rangement d'avant le départ.

boules579L'idée me fuyait

boules076Je commençais à préparer le baume support, catastrophe, tout mou !

1073Mon cerveau chauffait, de mes oreilles sortaient les paillettes que j'auraient voulu voir dans mes barres.

boules485Je continuais à chercher la texture qui éviterait les flaques et une féenaute appelée Venezia intervint sur Le blog pour me conseiller les proportions qui devaient être efficaces.

Aussitôt lu, je 1308 fonçai dans ma cuisine pour faire des tests, et, miracle, ça fonctionnait. Je n'ai pu m'arrêter qu'au bout de quatre essais, en bas à droite, dans le rond, la couleur est partie au fond, bye bye !

                                        essais_d_fi3

Le rose en haut est un peu mou mais il a de belles paillettes avec phtalates (pardon, c'était juste pour l'essai) : le bleu, pour m'amuser et utiliser mes micas, juste pour voir si en se tartinant le visage, j'avais l'air d'un strou.

Le rose brique, coloré avec de l'argile rouge, donne un effet bronzé sur la peau, mais ce n'était pas le but.

112oRésignée, je m'arrêtais au quatrième essai, en combinant plusieurs je pouvais avoir quelque chose de naturel, pas trop dégoulinant et parfumé à mon goût.

 

Et là, je me rends compte que je ne les ai pas photographiés, tant pis. Je vous mets la petite madeleine mad_d_fique deux ou trois d'entre vous ont reçue (évidemment, la le nom ne veut plus rien dire) j'ai eu un petit problème de moules.

 

Le modus opérandi :

First, j'ai transvasé de l'amidon de maïs dans un récipient 

d_fi_2

, j'ai versé dessus des alcoolatures réduites de plante indienne et de racine d'iris et je l'ai placé sur le radiateur de ma chambre. Lorsque la poudre a été sèche, j'ai recommencé. Puis j'ai arrêté car on a éteint les radiateurs (!) J'ai mixé avec du santal de Mysore.

 

Parallèlement, j'avais testé des mélanges d'huiles essentielles, et j'ai failli craquer pour mon odeur chouchou, vanille-bois de rose, on dirait du bonbon. Mais ma louloute le trouvait  un peu trop écœurant.

 

Rebelote avec une idée pourtant alléchante : rose-jasmin- pamplemousse- Ylang Ylang

Troisième flacon, le bon, mon odeur Kiss me Quick – traduction : Suis-moi, je frétille, nom  plus adapté à mon petit poisson.

 

Mélange odorant

2% d'Ylang Ylang

2% de vétiver

6% de bergamote

3% de cardamome

Laisser vieillir au moins trois semaines en agitant doucement tous les jours.

 

Formule de la barrinette, dont la texture est un peu trop poudrée à mon gout :

Pour

100 g

60g de beurre de kokum

10g de beurre de karité

15g de mélange amidon de maïs/ alcoolature de plante indienne et de racine d'Iris

3g de poudre de fraise

2g de talc au santal

1,5g de mica or

2 g

de mica brillant

2 g

de mica pailleté (sans pthalates)

2 g

de mica rouge bordeaux

2,5 g

d'argile ocre rose

d_fi6

  

 

   

d_fi_3              d_fi_4poisson

Le moule, nettoyé au coton tige entre deux essais.

Ce défi a été pour moi un plaisir que j'espère partagé, fait de doutes, de panique, de fou-rires et de victoires.

Un grand, un profond merci à vous toutes pour vos réalisations et votre amitié virtuelle.

Et maintenant, je vous souhaite   boules161             poisson2

"Have you ever bean sparkling?" - Barre de massage

Défi Délire d'odeurs

Par dejblandine

Bonjour à tous,

Voici ma barre de massage réalisée lors du défi organisé par Chabou.

Des beurres, une huile éventuellement, pas de cire... des paillettes, peut être. Mais il fallait que la barre tienne la route et ne fonde pas instantanément.

J'ai commencé par des mélanges de beurre de cacao et de beurre de karité, pour voir la texture obtenue.

Il a fallu rapidement oublier l'utilisation importante du karité: ça fond.

Avec 90% de beurre de cacao, ma barre tenait la route, j'avais donc mes proportions.

Restait à trouver une idée, un thème, une senteur...

Je ne suis pas franchement douée pour les synergies d'huiles essentielles, encore moins pour les macérats de plantes en tous genres... il fallait donc quelque chose à ma portée!

Puisque je devais utiliser une très grande quantité de beurre de cacao, son odeur allait forcément ressortir... je suis donc partie sur une variation autour des "fèves" et des "noix".

J'ai réalisé un macérat de fève de tonka dans de l'huile vierge de noix de coco.

(J'ai rapé les fèves, mélangé avec l'huile et fait chauffer doucement pendant une heure. Je vous dis pas l'odeur dans ma cuisine! Il faut être rapide pour filtrer tout de même histoire de ne pas boucher le filtre avec de l'huile solidifée ;) )

J'avais du beurre de café, qui sent le café fraichement moulu, une odeur beaucoup moins douce que celle de l"huile de noix de coco, mais qui se marie bien avec je trouve.

Très de bavardages, voici ma formule!


Have you ever bean sparkling?


90 grammes de beurre de cacao
5 grammes de beurre de café
5 grammes d'huile de coco infusée de fève tonka
5 grammes d'amidon
3 grammes de micas argentés
20 gouttes d'extrait de vanille


 

Photo_029

Les paillettes sont tombées au fond, j'aurais du, au choix, ajouter plus de poudres ou bien être plus patiente et couler les barres de massage quand la pâte était plus épaisse.

L'odeur est discrète, à vous de me dire si elle vous plait, ce qui manque, etc...

Quant à la tenue des barres, j'espère qu'elles n'ont pas trop fondues?

etiq_baume_paillet__d_fi

Comment et comment!

Défi Délire d'odeurs

Par mlkline

Méthodologie puisqu'il en faut une à la chronologie de ma mémoire sélective

Dès le début du défi, j'avais mon idée et aucun doute sur la réussite

Joyeusement j'ai mis en route ma macération

et dans le mixer émietté le cacao( au moins 200gr), un peu d'hv de coco frac  pour mouiller et des fleurs et feuilles de lavande, et des fleurs et feuilles de sauge sèches datant de mon petit marché primeur de l'an dernier chez ma jardinière favorite Hermione des Battignoles

et turbo à fond....mixe et mixe avec des pauses pour ne pas flinguer mon outil

le cacao a fondu et j'ai obtenu un beau vert et une odeur divine( c'est d'ailleurs pour cette raison

que je ne voulais pas utiliser d'he) en grande frimeuse que je fût à ce moment là

Mis ma bolée de cacaoté lavande -sauge a macérer sur le rebord de la fenêtre empaquetée d'un sac papier primeur

Au moins allez je ne m'en souviens plus du Karité et de la poudre hesh rose et des

pétales de roses

itou , mixé à fond les turbines avec pause obligatoire

Obtenu un rose très foncé et une odeur divine, un coulis fraisier avec des éclats de pétales de roses

Bocalé et hop à côté de son compère vert enturbanné d'un pochon lui aussi

Tout va bien , me direz vous! D'un côté un pot vert , de l'autre un pot rose et tout deux qui durcissent gentiment et sentent bon

Mis aussi en odoriferationodoriferation de l'amidon de mais pharmaceutique avec fleurs et feuilles de lavande et sauge et secoué tous les jours aussi...Tout va bien , je vais bien et c'est  rien de le dire

Après avoir lu les réflexions et  les doutes des copines à la barre

ma confiance s'est quelque peu effritée, mais surtout je ne savais plus ce que je voulais vraiment donner comme forme à ces barres

j'ai du vert , j'ai du rose

si je mélange les deux je vais avoir une couleur immonde, un truc qui colore, qui s'effrite

J'ai sorti tous les moules et eurêka , des tout petits moules fleurs riquiqui mignons mais pingres

voilà j'ai mon idée, pile poil inconsciemment à l'insu de mon plein gré conforme au phrasé et feeling de mon histoire

ai décidé de mettre en œuvre, quelque chose avec ce karité poudré rose et tellement dur qu'il s'est éclaté en milles morceaux dans son bocal(d'ailleurs, si vous avez une explication ,je suis preneuse)

Étape filtration du karité rose, dur comme la mort, je l'ai mis au BM et tilté que les poudres

mises en quantité avaient durci trop le karité

Filtré à l'aide d'un filtre à thé(génial) retient les poudres et l'odeur (snif)et potentiellement la dureté

Rajouté un peu de poudre de santal au pif,( rouge, marron beige, jaune) et c'est pour cette raison que mes fleurs sont de couleur variées

et hop coulé dans les moules fleurs et au congélateur et démoulage au bout d'un certain temps

long et mise en situation à température ambiante, elles sentent bons et sont dures et jolies et presque toutes différentes

Elles sont dures comme la mort, mais ne colorent pas la peau,  ne s'effritent pas, si si , un peu  sont rikikis florales

Action réaction(elles seront le cœur de ma barre)

Pour mes tiges vertes, mon cacaoté lavande et sauge, il sent bon le sain, le vigoureux, la nature, rassurant auquel j'ai rajouté un peu de poudre de Tulsi

il sent exactement mon émotion

filtré de la même façon

Mais là, je vous l'ai dit des esprits veillent sur moi et surtout ma mémoire du faire(baumes,fondants poudrés

avec tulsi, rose, toutes sortes d'essais plus ou moins réussis, mais ancré dans mon coup de main


Eurêka, des poids et des mesures

78 gr de cacaoté lavande-sauge tulsi filtré

14gr amidon de mais pharmaceutique parfumé à la sauge-lavandesauge-lavande et tamisé

8 gr de karité neutre(enfin si l'on veut) pas trop par l'odeur


Au bm, en moule, au parfum préparé sur la même inspiration

et au congelo

Mis, une par une mes fleurs rosées santalées, multicolored et dures sur ce cœur vert légèrement durci

au petit bonheur la chance(c'est pour cela que rien n'est usiné) artisane de la barrinette je suis

mon cœur est de guingois ih!ih!ih! Ben oui un peu de rires chère spectatrice


Le parfum mis en odorifération le jour du lancement

Dans hv de Moringa et jojoba sur flacon de 30ml

20 sauge et 6 vétiver

15 géranium bourbon

10 lavande fine et 10 benjoin

10 mandarine rouge et  10 petit grain bigarade


Alors cœur, fond ,tête

Ce n'est pas mon langage, ni mon tempo

Je, nous connaissons un Chevalier-PrinceChevalier-Prince Parfumeur

Qui nous décryptera tout cela

Je n'ai pas vraiment galéré, je me suis même régalé car j'ai baigné dans

une atmosphère champêtre et tout ce que je désire maintenant, c'est votre nez sur mon bouquet et mon nez sur vos barres les copines

PS J'ai pris note que peu de gens connaissent ce jeu sans T cette fleur


Sans T cette fleur

Défi Délire d'odeurs

Par mlkline

           HPIM4126HPIM4131defi_004SANS T cette fleur

Sentez cette fleur et entrez dans le jeu

que j'ai désiré et rêvé

             Parfumée

Aux eclats de nos rires d'enfants

Aux yeux ravis et éblouis de la fratrie

             Parfumée

A la danse théatrale et rieuse

de la mère magicienne

Tantôt clamant, tantôt susurrant

Sentez cette fleur                                                                                           

            Parfumée

A la moiteur de l'herbe sous nos fesses

Aux gratouillis piquants et délicieux

du peuple des hautes herbes le long de nos jambes

           Parfumée

Aux flocons bleutés  du ciel

de ces journées apaisées

          Parfumée

Au refuge miellé de ses bras caramel

A la douce chaleur de son corps  généreux

Certaines fleurs de ce bouquet se sont fanées et envolées

Mais son parfum, son parfum..........

         Le ressentez vous

 

"Eau d'Hina": brume corporelle à l'huile essentielle

Senteurs et parfums

Par atelierdemichele

          C'est une recette que je me promettais de réaliser ici grâce à la gomme d'acacia selon une formule du site The Herbarie.

C'est facile et ça peut rapporter gros si vous cherchez une façon discrète et agréable de vous rafraichir en vous parfumant légèrement.

cosm_to_041

          J'ai choisi l'huile essentielle d'Hina offerte par  Venezia qui en parle ici avec tous les détails exotiques mais n'importe quelle huile essentielle conviendra.

Il suffit d'en aimer le parfum voire de composer un mélange d'huiles essentielles, de les marier à un ou à des hydrolats ou simplement à de l'eau comme moi.

Ce sont en fait de fausses eaux florales qui peuvent servir le temps d'un été.

          La gomme arabique ou gomme acacia permet de "solubiliser" une toute petite quantité d'huiles végétales ou essentielles, permettant de remplacer les polysorbates ou les autres émulsifiants à base de PEG dans les brumes à base d'eau ou d'hydrolats.

La proportion de gras restant très faible (0.5% environ), on ne peut tout de même pas conclure qu'elle peut totalement se substituer à eux.

J'en fabrique régulièrement l'été mais cette fois, j'ai voulu essayer avec la gomme d'acacia pour offrir à une naturelle en vadrouille.

mica_bleu_dilu_

Formule générale de la "brume corporelle aux huiles essentielles"

- 97% eau, hydrolats
- 2% gomme acacia (Aromazone)
- 0.5% huiles essentielles (15 gttes pour 100g au total)
- 0.5% conservateur à ajuster selon le votre


Jeter la gomme d'acacia dans l'eau ou les hydrolats à température ambiante. Mixer fortement et laisser gonfler pendant au moins une demie heure.

Ajouter les huiles essentielles, mixer
Ajouter le conservateur, mixer et verser dans un flacon désinfecté muni d'un vaporisateur.

C'est tout!

cosm_to_040

                                                          

Eau d'Hina et sa recharge         

J'ai ajouté dans mon eau d'Hina un peu de mica bleu qui a la fâcheuse tendance de se déposer au fond au bout de quelques minutes :( 
Il vaut mieux choisir un colorant hydrosoluble car si peu de gras ne suffit pas à mettre le colorant en suspension.

C'est joli, c'est frais et voilà!

N'est-ce pas Irène, que sur Potions et chaudron, on sait aussi faire simple mais on ne le dit pas toujours?
;-))

Crème purifiante peau jeune

Soins du visage

Par CatherineNC

Ma fille arrive bientôt passer un mois de vacances  et je l'entends déjà dire : "Mamounette, je peux prendre ta crème ?"


J'ai donc fabriqué une crème, juste pour elle, que je voulais légère, purifiante pour lutter contre les problèmes de peau jeune, surtout les petits boutons.

J'ai depuis peu quelques nouveaux actifs dans mes placards (merci aux fées facteur) et la difficulté à été de ne pas tous les mettre dans cette recette (lol) ; j'ai réfréné mes envies et ai essayé de rester raisonnable car la belle peau de ma jeune fille n'a pas les mêmes besoins que la mienne.

J'ai choisi une formule avec les émulsifiants VE et MF en testant des conseils donnés par COPAIBA que j'avais relevés, je pense, sur le forum Aro-mat :

"Peser VE et MF et les mettre ENSEMBLE dans la phase huileuse. Porte à 70-75° les deux phases, aqueuse et huileuse (pas plus), et verser DANS la phase HUILEUSE, en ayant le moins possible de degré d'écart (si possible, à la même température) Touiller au minimum 5 minutes en restant entre 70 et 75°, puis faire refroidir en continuant à touiller.

Avec cette méthode :
1- on ajoute l'eau (sans émulgateur) à la phase qui en contient ... autrement dit, on ne se retrouve pas à disperser l'émulgateur, au début du versage huile dans eau, dans une grande quantité d'eau.
2- on travaille par "inversion de phases" : on commence par mettre de l'eau dans l'huile, et l'émulsion va prendre en gros flocons d'ouate; au fur et à mesure qu'on ajoute l'eau, la phase interne croît, et la viscosité itou (à ce stade encore, la crème est irrégulière, jaune); puis, à un certain stade qui dépend de l' émulgateur (~30% eau), l'émulsion s'inverse, d'un coup (elle devient huile dans eau, plus brillante, plus blanche aussi); on peut alors terminer en ajoutant le reste d'eau, et au fur et à mesure qu'on ajoute cette eau, la viscosité décroît (parce que le % de phase interne - huile - diminue). L'avantage est qu'on obtient une émulsion plus dispersée, aux gouttelettes plus fines, donc plus stable."
 

J'ai choisi des macerats faits maison sur des huiles légères comme pépins de raisin et coco fractionné, du romarin que je trouve purifiant, de la bardane, bien connue pour traiter les problèmes de peau, acné, eczema, de l'huile d'inca inchi, venue tout droit du Pérou (Merci Malegria), une huile que j'aime beaucoup pour sa finesse, son odeur et ses qualités exceptionnelles, apaisante par sa richesse en Omega 3, restructurante et protectrice et de l'huile de pépins de concombre dont je raffole de l'odeur (je n'ai pas pu résister Michèle...).

J'ai opté pour des hydrolats purifiants, thym et lavande de la Drôme (merci Michèle) et de l'hydrolat de camomille romaine pour son côté apaisant, de l'extrait hydro-glycériné maison au santal pour l'odeur, de l' allantoïne, apaisant et réparateur, de la vitamine E pour soutenir la vitamine C qui me semble être intéressante pour une peau à problèmes, de la vitamine B5 (d-panthenol), anti-inflammatoire, indiqué pour l'acné et les peaux grasses, des extraits de CO2 de camomille et de calendula, apaisants et un peu de TECA MILK, extrait de centella asiatica ; après tout, les peaux jeunes ont aussi droit à un peu de luxe.... d'autant plus que le TECA MILK EXTRACT (centella asiatica), utilisé entre 1 et 2 % est antimicrobien ;  enfin un peu d'huile de nigelle, régénérante, vitalisante, calmante et anti-inflammatoire, qui permet de lutter contre les infections.

cr_me_016cr_me_009





La recette, pour 200 gr de produit environ,

Phase huileuse :

- 10 gr macerat lavande sur coco fractionné               

- 10 gr macerat bardane sur coco fractionné            

- 10 gr macerat romarin sur pépin de raisin             

- 10 gr d'huile inca inchi                                                

- 10 gr d'huile de pépins de concombre                     

- 2,6 gr VE                                                                         

- 6 gr MF                                                                            

- 1 gr alcool cetylique                                                      

- 0,6 gr AOX COS                                                            

Phase aqueuse :

-  20 gr hydrolat de thym                                                

-  30 gr hydrolat de lavande

-  30 gr hydrolat camomille matricaire

-  40 gr eau de source

-    4 gr extrait hydro-glycériné de santal

-    2 gr d'allantoïne

Troisième phase :

-  4 gr HV nigelle

-  1 gr Vitamine E

-  1 gr Vitamine C

-  1 gr Vitamine B5 (D-Panthenol)

-  1 gr arrow-root

-  4 gr Teca Milk Extract

-  1 gr Geogard 221

-  CO2 camomille (20 gouttes)

- CO2 calendula (10 gouttes)


Mode opératoire :

Dans un becher, chauffer un peu l'eau pour y dissoudre l'allantoïne, ajouter le reste des éléments de la phase aqueuse.

Dans un autre becher verser les ingrédients de la phase huileuse dont VE et MF.

Porter les deux parties à 70° degrés au moins

Verser doucement la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en mixant régulièrement

Sous 40°, verser les actifs et conservateurs.

J'ai décidé d'attendre le résultat final avant de choisir quelles huiles essentielles j'allais utiliser et si j'allais en utiliser. Finalement, l'ensemble donne une odeur très "verte", l'inca inchi ressort toujours beaucoup, le concombre, le romarin, le thym également.

J'ai donc ajouté :

-  5 gttes d'HE de manuka (plus puissante et plus agréable au nez que le tea tree)

- 10 gttes d'HE de lavande aspic (bien adaptée pour les boutons)

- 10 gttes d'HE de santal de l' Ile des Pins (pour arrondir un peu le parfum et pour ses propriétés)


J'ai obtenu une crème, un peu verdâtre, fluide, très fraîche au nez que j'ai conditionnée en flacon-pompe.

Je suis un peu surprise car, tout en étant légère, je trouve qu'elle laisse la peau un peu brillante, peut-être est-ce dû au sens du versage eau dans huile ?

J'espère qu'elle conviendra à ma fille, elle pourra toujours la mettre la nuit si elle craint de briller....

J'attends vos remarques, vos critiques et vos commentaires pour faire avancer ma science, n'hésitez pas,  ils seront les bienvenus.




Gelée Végétale

Soins du visage

Par mlkline

HPIM4244

HPIM4217Gelée Végétale défroissante verte pâle de …........HPIM4216

Venezia Princesse au petit pois nous a pailleté d'or

et ainsi parés nous avons pu découvrir sous les pavés ( les rares de Paname)...........La Plage

Michèle en son Atelier, dans notre panier a déposé une rose, une orange, et un bleu azuréen

qui pour embellir nôtre teint, qui pour charmer nos narines, qui pour  nous faire la jambe légère

Mais de Simulgel, de Sodium acrylates, je n'ai point  et nôtre chevalier servant Parfumeur Yulaan

n'a commandé que dernièrement, et l'attente accompagnée de son amie l'envie n'a fait que croître

en mon sein'(ih!ih!)

Alors plutôt que de dépérir de jalousie et d'envie et craindre de ternir mon joli teint et que

somme toute ce sentiment très vilain et même déplacé (je croûle sous les cadeaux)est un bon moteur 

et émulateur pour qui n'en reste ni ahuri ,ni abruti

Bref, que puis je donc utiliser pour obtenir un gel  d'aspect crémeux et à froid et au naturel comme celui de mes copines ci dessus citées

J'avais tenté un gel contour de l'oeil à la suite d'un post de Moune et Cath sur les Cephées en employant cellulose, xanthane et emu l,

mais Moune m'avait renvoyé ma copie toute raturée

Ensuite, un gel crème pour Yulaan, il la trouve un peu  pégueuse

Sur “the herbarie” j'avais repéré un serum “anti stress oxydatif “ mais, impossible de remettre la main sur la formule, l'accès bizarrement en est limité? Si vous avez une explication!

Mais j'ai une excellente mémoire et paré de cela et de mes essais à la Melvita like et de ce que recèle mes placards de cosméteuse

Formule pour environ 100gr

50 eau de source

10 ha de rose

10 ha de bleuet

5 ha d'helychrise

5 ha de camomille

5 silicium organique

3 gomme acacia ( voir le post de Michèle, très explicatif) vient de AZ

1 Alginate de sodium utilisé en alimentaire comme gélifiant et issu d'algues laminaires(G.Detou)Xanthane

            0.7 xanthane

             0.3 Aloex200  J'ai mis comme le conseille Michèle, le conservateur dans la partie acqueuse

2 hv à la vanille maison sur coco frac

1 hv d'ecume de la prairie

1 huile de thé

0,5 huile de camomille maison sur jojo

0,5 extrait d'orchidée

Mettre tous les ingrédients acqueux dans le même récipient, saupoudrer les poudres au dessus en touillant energiquement et laisser prendre le gel, en touillant de temps en temps durant près de une heure

quand le gel a bien pris saupoudrer à nouveau d'un peu de chlorophyle pour obtenir la couleur et touiller

à l'électrique ou à la cuillère magique

Mettre les huiles en touillant à chaque ajout et en dernier ajouter les autres ingrédients

       1.5 extrait d'açai

       1 protéines de blé

        1 sea silk

                       0.5 extrait de ginko

                         0.5 extrait de centella et un peu d'acide lactique pour le ph et aussi un tout petit effet AHA

J'ai à la première utilisation senti un petit côté grenu, qui n'y parait plus

Je voulais un contour des yeux, mais elle me convient parfaitement sur l'ensemble du visage, alors je me barbouille de gelée verte

et j'attends mon simulgel et  tous les autres “techniques” je les aime bien aussi pour les petis miracles qu'ils nous permettent.

Déodorant avec Farnesol, lemonester et Alun

Soins du corps

Par CatherineNC

Il paraît que certaines attendent avec impatience une recette de déodorant alors je vais vite poster celle que Michèle m'avait indiquée et que j'utilise désormais.

C'est une recette grandement inspirée d'une formule donnée par AROMANTIC à laquelle Michèle a ajouté la poudre d'alun pour plus d'efficacité :


LA RECETTE pour 100 gr de produit :

 

86  gr d'eau ou mélange d'hydrolats

   5 gr de poudre alun (maximum 10%)

   1 gr d'allantoïne

   1 gr de glycérine

0.5 gr de gomme de xanthane

0.5 gr de geogard (ou autre conservateur à la dose usuelle)

   5 gr de lemonester

   1 gr de farnesol


LE MODE OPERATOIRE 


- Chauffer l'eau vers 80° pour dissoudre la poudre d'alun et l'allantoïne puis, au refroidissement , vers 50°, ajouter les hydrolats (si vous en utilisez) pour descendre la température vers 37°

- Former le gel avec la xanthane
- Ajouter doucement les autres ingrédients, un à un, en mélangeant bien entre les ajouts.


Vous pouvez reformuler si vous voulez ajouter des HE, dans ce cas, diminuez en conséquence la quantité d'eau.
On peut aussi ajouter de l'aloe (si elle est en gel, diminuer la quantité d'eau en conséquence) ou autres, selon les goûts.
Avec l'ajout d'allantoïne, vous pourrez appliquer ce déodorant juste après l'épilation sans que cela ne pique.


Ce produit tient bien en roll-on mais il peut également être conditionné en flacon-pompe.

Pour ma part, j'ai choisi le conditionnement roll-on ; pour les huiles essentielles, devinez : patchouli et santal... pour la prochaine fabrication, ce sera nard et néroli, j'adore... mais chacun fera comme il le "sent".

J'ajoute les huiles essentielles pour le côté olfactif mais vous pouvez les omettre, le produit sera efficace sans.

Ce déo convient à toutes mes amies qui m'en demandent sans cesse, heureusement qu'un flacon dure un petit moment... les barreuses en folie pourront lever les bras pour agiter leurs casseroles sans avoir peur de faire tomber les mouches dans leur chaudron...

J'essaierai de revenir ce week-end mettre une petite photo. 

 

 

déo 3

 

 

déo 2

 

déo 1