Le vert qui a bu...

Savonnerie

Par CatherineNC

Je vois qu'il y a des "accrosavonnières" qui ne demandent qu'à savonner en ce moment alors je lance ce post qui concerne aussi la quantité d'eau utilisée pour des effets différents. 

 

J'ai vu passer une publication chez Swanée qui faisait référence au blog de Auntie Clara's sur lequel elle explique ses diverses expérimentations sur la réduction d'eau comme outil de design, allez-y c'est très intéressant.

J'ai de suite voulu tester, plus simplement, l'effet obtenu dans un savon pour lequel j'aurais utilisé la même base, la même quantité de colorant pour l'ensemble de la pâte mais en ajoutant une petite quantité d'eau à une partie de la pâte, le résultat m'a séduite.

 

Après la défi "savon japonisant" qui m'a fait ""suer"" avec mon câble électrique indomptable, je me suis appliquée à tordre un cintre pour répliquer cette méthode de marbrage, j'étais heureuse, cette fois mon outil était réussi, bien tordu, bien droit, à la bonne dimension, qui tenait bien dans mon moule sans bouger ; 

 

 

cintre

 

n'est-il pas beau ce cintre ?  

oui mais voilà, je n'ai pas eu le loisir de bien l'utiliser car j'ai été surprise par la trace... grrrr... (je réussirai à l'utiliser correctement un jour, il est trop beau ce cintre plié... hihi


J'ai opté pour une base claire en empruntant celle du savon blanc de Michèle, un oxyde vert et un mélanger parfumant, (également indiqué quelque part ici par Michèle je crois), déjà testé et que j'aime beaucoup : petitgrain bigarade/patchouli/lavande.

Donc, j'ai utilisé cette composition :

40 % huile d'arachide
31 % beurre de cacao
27 % huile de palme
  2 % huile de ricin

j'ai teinté l'ensemble de la pâte avec du Pearl Green (mica, titanium dioxide, iron oxide) de chez Manske

j'ai ajouté 3% d'huile essentielle : 1/3 petitgrain bigarade, 1/3 patchouli, 1/3 lavande

j'ai prélevé une partie de cette pâte à laquelle j'ai ajouté une TRES PETITE quantité d'eau

j'ai versé rapidement l'ensemble dans un moule en silicone rectangulaire en procédant au marbrage (râté puisque la trace est arrivée trop vite)

et j'ai placé le tout dans mon four chauffé à 30°C 60°C pendant une heure et l'y ai laissé toute la nuit.

 

Voilà donc ce que j'ai obtenu (les photos sont de très mauvaises qualité) :

 

517c4226-a974-40c9-89c5-f7f61a6c1c16

 

 

bb43c8d1-ae6b-4941-8d6e-c0d9198197f3

852b2bb6-44aa-4051-b01c-de0081a49778

 

 

Je trouve la méthode très intéressante car elle permet, sans trop s'embêter, d'obtenir des tons différents avec une même couleur. On pourrait ainsi envisager un savon dégradé, facilement réalisable, l'important serait de jouer sur une faible fourchette d'adjonction d'eau.

J'ai dans l'idée également de tester ce procédé avec la méthode à froid pour voir si le résultat est aussi flagrant ET D'UTILISER MON BEAU CINTRE !!!

 

EDIT 

J'ai enfin utilisé mon "beau cintre", voici quelques photos du savon fraîchement découpé, non fignolé.

 

 

photo 1 (2)

 

 

 

photo 4

 

photo 2 (1)

 

 

photo

 

Ils ont été faits à froid, avec des argiles. Je les aime bien.

Je garde précieusement mon "beau cintre" ;) 

 

 

 

 

 


Le savon de castille pour après-demain

Savonnerie

Par atelierdemichele

      Patsch a donné sa recette et les images d'un savon de castille fabriqué pour le lendemain. Elle l'avait baptisé "Un castille pour demain".
J'ai eu tout de suite envie d'en faire un avec son astuce : diminuer la proportion d'eau et le faire cuire au four.

 

       Dans les commentaires, Patsch a écrit : "C'est si simple que je me suis demandée s'il fallait faire un article pour ça ..."
Sur Potions et chaudron, il est me semble t-il courant que les aimables participants se demandent si leurs fabrications valent vraiment le coup d'être partagées ou publiées.
Ils ont le doute, ce qui est le gage d'une grande modestie mais parfois aussi, du talent qui s'ignore ou qui ne frime pas.

Je pense que tout vaut le coup du partage et que chacune des créations publiées ici trouve un jour son public. Imaginez un lieu où passe toujours le même film. Quel ennui!

 

 

DSC07164

 

        Ce blog est notre salle de spectacles et chacun peut venir y publier le sien; abouti ou en cours de rodage. Personnellement je publie ce qui me fait plaisir sans me demander si cela ira ou pas.
Comme tout le monde est bon public ^_^, on me dit rarement que c'est nul alors j'y crois et je publie!

Aujourd'hui je publie mon savon de Castille fabriqué exactement comme Patsch et même calculé sur Mendrulandia son calculateur préféré je crois...

Un savon mono-huile avec un soupçon de rhassoul, fabriqué à la solution de soude concentrée à 40%, cuit au four ventilé en ITMHP (In The Mold Hot Process = Procédé de saponification à chaud fait à même le moule) à 60° pendant 2h puis laissé toute la nuit au repos dans le four chaud.

La méthode de Patsch permet de réduire grandement la texture gluante de la mousse des savons très riches en huile d'olive, encore appelés savons de Castille outre-Atlantique.
De ce côté ci de l'Océan, on dit savon 100% olive.

 

        Ce savon de Castille Patsch-like est parfumé à l'aide d'un mélange d'essences pour lequel j'ai craqué chez Fresholi où j'achetais un émulsifiant que j'aime beaucoup et dont, oh stupeur, je n'ai jamais parlé ici. Cet émulsifiant avait été acheté chez un fournisseur français qui ne l'a plus au catalogue mais j'en parlerai un autre jour.

Revenons au parfum nommé Mélissa blend.
C'est un délicieux mélange d'agrumes à peine herbacé en fond. Il est peu perceptible au nez après la cuisson du savon alors qu'il sent bien sous l'eau au savonnage.

Le simple parfum d'orange douce convient à ce savon grisé, dur mais doux pour lequel je n'ai voulu aucune fioriture si ce n'est le tampon feuille d'olivier.
J'adore faire ça Patsch et je n'en aurais jamais eu l'idée si tu n'avais publié ton "castille pour demain"!

 

DSC07159

 

Formule du "savon de Castille pour après-demain"

500g Huile d'olive bio (Emile Noël)
96g Eau déminéralisée (attention, réduction d'eau)
64g Soude en perles (surgras de 5%)

Parfum Mélissa blend (Fresholi) : 2 cuillères à soupe
Rhassoul en tube Argiletz : 2 cuillères à soupe

ITMHP
Réduction d'eau (solution de soude concentrée à 40%)

 

 

DSC07161

DSC07163

DSC07160

 

Huile d'olive + rhassoul + cuisson à chaud = Maroc
Maroc + odeur d'oranges = Souk Nord-Africain

Souk de Fès = Porcelaine
Porcelaine de Fès + Potions et chaudron = Nanette

Nanette + GentillesseGentillesse = Porte-savon en porcelaine ramené directement du souk de Fès (merci Nanette).

Je l'adore, il est super mignon et je n'ose l'utiliser!
Une photo juste pour que vous l'admiriez. Un jour moi aussi, j'irai au souk de Fès avec Nanette !
J'en profite pour dire mille mercis à toutes les gentilles dont les délicates attentions me touchent toujours beaucoup.

 

DSC07166

Avouez qu'il aurait été dommage que Patsch garde secret son "Castille pour demain". 
Joyeux Noël!

 

Un Castille pour demain

Savonnerie

Par patsch

imagesHAU3VX1W

 

J'avais dit "non" , au Castille ...

Un Castille met des heures à tracer

Un Castille ne mousse pas et sa cure doit durer des mois

J'ai attendu mes filles durant 9 mois ,

mais ...un Castille , non .

Seulement voilà ...

Elle veut  un Castille ...

 " C'est le Top pour la peau !  t ' imagines ? et toi , tu sais faire ça ! "

Elle vient demain et repart après-demain ;-)

Dubitative et prête à décliner

Je me suis rappelée que depuis longtemps déjà ,

je voulais essayer , en réduisant drastiquement l'eau pour la lessive de soude

Et après cuisson du savon au four , il devrait être tout à fait bien ...

Donc , 100% huile d'olive ,

Lessive de soude concentrée à 40% , pour un surgras de 5%

La trace est apparue en 10 minutes au fouet  , avec le pied mixeur il suffit de 2-3 impulsions

castille1

 oui , j'en ai fait un deuxième ...pour voir ;-)

Fragrance pour l'un , huiles essentielles pour l'autre

et hop , hop , dans le moule ...

Deux heures au four à 60°

castille2

Le lendemain matin , avant qu'elle n'arrive ,

je démoule et tranche un savon bien dur et qui ...

OOoohhh ! qui mousse d'une belle mousse fine et douce  (sans gluer )

castille3

 

Génial ! Maman ! je savais que tu pouvais le faire !

Sur ma lancée , ravie , j'en ai fait un autre , c'est bientôt Noël ...

 

castille5

Le tampon , c'est une talentueuse qui me l'a fait , comme je voulais ...

Elle est douée  Linda  Couture !


castille7

 

 

 

 

Savon surprise au kaki

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Début octobre. Retour du marché avec mes fruits et légumes. Je découpe le kaki transversalement comme ceux exposés par la marchande sur son étal. Très joli motif.
Hop, un kaki dans le savon!

J'en espère un joli savon orangé ou au moins jaune pâle comme avec d'autres ingrédients riches en pigments orangés : roucou, jus de carotte, huile de palme rouge par exemple.

Mais le savon au kaki n'a pas dit son dernier mot.
Moi non plus d'ailleurs. Grrr...

 

DSC07107
Les citrons et les oranges ne sont là que pour faire joli et rappeler le parfum de mon savon

 

       J'écris une formule qui devrait donner un savon clair.
Puisque le kaki contient des pigments orangés comme la carotte, l'huile de palme rouge, le roucou... mon savon devrait être jaune orangé.

Je me répète des fois que tu aurais mal lu.

Je me dis aussi qu'il faudrait quand même mixer le fruit avec un peu d'eau afin de pouvoir l'incorporer à la trace sans difficultés.

Je pèle et découpe le kaki en menus morceaux, mange les bouts de pulpe noire (riche en tanins?), ajoute un soupçon d'eau déminéralisée, mixe très finement et longuement le tout... tout en écoutant la musique qui va bien quand tu penses "nothing's gonna stop me from soaping".

 

DSC07114 DSC07113
Le mélange se transforme en une purée gélatineuse qui épaissit en une ou deux heures et ne coule pas du verre!

 

       Bigre!

Outre le fait que ça ferait un super dessert sans aucun gélifiant, dans de très jolies verrines, ça me bloque un instant quand même...
Le fait d'avoir dilué à l'eau déminéralisée intervient-il?
Il faut que je change la formule du savon en l'enrichissant d'huiles poly-insaturées pour ralentir la trace.

Je file voir sur internet ce que contient ce fruit que je mange avec délices depuis le mois de septembre alors que je n'aimais pas particulièrement ça.
Je pense qu'ils sont à présent modifiés génétiquement (on les appelle aujourd'hui Persimmon même en français). Ils n'ont plus de pépins, ni le côté astringent épouvantable que l'on observait même avec des fruits blets.

Tout ça me fait quand même frémir mais bon... on va croire qu'il s'agit d'une variété naturellement faible en tanins.

Alors... les kakis sont très riches en anti-oxydants dont les carotènes, les lycopènes et les xanthines. On s'en doute vu leur couleur mais ils contiennent aussi : de la pectine (ben oui!), de la cellulose (ben oui!), beaucoup de tanins, de la vitamine C, du potassium ...

Source ici

       

        Qu'est ce que ça donne la pectine et les tanins dans le savon?

Je n'en sais fichtre rien.
En tapant "savon au kaki" ou "persimmon soap" sur internet, je tombe entre autres sur ce blog où la fabrication du savon au kaki s'est avérée épique avec un déphasage...

Comme les savons aux kakis japonais faits maison que j'ai vus (kakishibu soap) contiennent aussi de la poudre de thé vert, ils sont plus ou moins marrons me dis-je.

Je me dis aussi que j'ai de la chance d'obtenir mon savon jaune orangé voire jaune pâle si je n'y mets rien d'autre que le fruit et des huiles claires ou jaunes (colza bio)...
Ces savons sont considérés comme désodorisants notamment pour les personnes âgées et aussi pour toutes les odeurs corporelles.

Pour Vénezia: J'ai découvert au cours de ces recherches que les kakis servent aussi à teindre les tissus dans de jolis coloris allant  du beige au brun 
Il existe même une méthode traditionnelle de teinture à base de jus de kakis verts fermentés au Japon et en Corée.

                                

Formule du savon yuzu kaki

30% Huile d'olive raffinée et vierge
20% Huile de coprah bio (Bilby and Co.)
20% Beurre de cacao bio (Bilby and Co.)
20% Huile de colza bio
10% Huile de ricin bio

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 5%
Pulpe d'un kaki mixé pour 1.2kg d'huiles saponifiées
Vitamine E
Fragrance yuzu (Les utiles de Zinette)

Et bien on va voir...
Mama I'm not afraid.
 

Et bien, oui, on a vu!
On a vu ça quand j'ai mélangé le jus la gelée de kaki aux huiles liquides :

DSC07115 DSC07117

Puis ça quand j'ai ajouté les beurres chauffés :

DSC07119

 

Puis ça, quand j'ai ajouté la solution de soude :

DSC07120

 

Puis ça, quand j'ai continué à mixer, un bleu-vert! Mama, I'm not afraid...

DSC07121

 Puis ça vers la trace, des veinures presque violettes en surface :

 

DSC07122

 

       J'ai fermé les yeux pour ne pas voir l'horreur se produire, j'ai parfumé et coulé rapidos en moules, drapé le tout dans du papier alu et zou, au four!

Phase de gel entr'aperçue quelques heures plus tard quand j'ai bien voulu ouvrir un oeil.
J'ai l'ai vite re-fermé et j'ai attendu le lendemain dans l'angoisse.

 

DSC07123 DSC07125
DSC07128
 DSC07132

 

C'est incroyable non?
Je n'ai qu'une seule explication : la présence de tanins réagirait bien plus à la soude et couvre le jaune des carotènes et autres pigments jaunes.

Les savons ne sont pas très beaux, un peu bruts de décoffrage pour une texture assez moche.
La couleur se rapproche de celle que l'on aurait obtenue avec du cacao noir mais ils ne sont pas aussi appétissants.
Mais, contrairement à celle des savons au chocolat, leur mousse est blanche, riche et très agréable sur la peau.

Ce n'est qu'une supposition bien entendu mais je me dis quand même que tant que je savonnerai, la surprise sera au coin du kaki ^_^

 

DSC07134 DSC07136
DSC07108

 Nothing's gonna stop me. No! No, no, nooo!

   

Mousse craquante d'automne karité-coco

Soins du corps

Par atelierdemichele

   S4br1n4k a fait un fouetté de karité-beurre de mangue que j'ai pu tester.
Son idée de fouetter autre chose que du beurre de karité pur m'a emballée et c'est peu que de le dire.

J'envoie vite ce message avant la fin officielle de l'automne!

    La texture d'abord molle comme une chantilly de crème fraîche s'épaissit en 24h environ pour donner une mousse assez dense qui craque au prélèvement.
Je trouve que c'est un beurre très sensoriel.


 

DSC07075

 

C'est une mousse qui se transforme en huile au massage dans les mains et qui s'applique idéalement sur peau chaude et à peine humide après la douche.
L'application est facile et lissante.

 

 

Formule de la mousse craquante karité-coco pour l'automne

45% Beurre de karité du Bénin
40% Huile de coco vierge bio
10% Ecosilk (ou huile estérifiée)
3% Rice NS (ou amidon modifié très fin) cadeau de Moune
1.5% Huiles essentielles (45 gttes pour 100g)
0.5% Vitamine E

 

Mode opératoire

Il s'apparente à celui de mes crèmes soufflées.

- Peser dans l'ordre, le Rice NS, les beurres et l'huile estérifiée dans un bol désinfecté.

- Faire fondre au bain marie en mélangeant le tout.
Dès que la grande majorité des beurres sera fondue, sortir le bol du bain-marie.

 

DSC07063

 

- Bien mélanger à la spatule en silicone tout en écrasant les petits morceaux résiduels contre les parois chaudes.

DSC07064

 

- Une fois le tout fondu, fouetter à l'électrique puis mettre à refroidir au réfrigérateur très régulièrement pour épargner le mixer.
Bien gratter le fond à la spatule avant de mixer à nouveau.

- Faire alternativement ces opérations pendant 30 mn environ selon le volume de la préparation et le temps de refroidissement.
On obtient une belle mousse aérienne.

DSC07065

 

- Ajouter les HE et la vit E.
Continuer à mixer quelques minutes supplémentaires.
La texture est encore molle à ce stade et doit être coulée dès que possible en pots.

- Étiqueter et attendre minimum 24h que la mousse se forme avant de l'utiliser.
- Au contact des mains et de la peau, la mousse se transforme en huile. C'est génial!

DSC07066

 

Le parfum de l'automne

- épinette noire (Aliksir)
- lavande fine altitude 1400m (Lavandes et Cie)
- mandarine distillée (Florame), elle est non photosensibilisante.

à parts égales.

 

 L'épinette noire (Picea mariana) canadienne

       Elle m'a été offerte par S4br1n4k qui se l'est procurée chez Aliksir dont je recommande grandement toutes les HE locales canadiennes. Elle contient majoritairement de l'acétate de bornyle.
Tous les composés en -ate de  -yle sont des esters terpéniques analgésiques, anti-inflammatoires et antispasmodiques.

Je les utilise souvent car ce sont d'excellents calmants et sédatifs mais tonifiants en même temps comme la lavande, la camomille noble, l'ylang-ylang, la sauge sclarée, la rose de Damas, le géranium ... qui en contiennent beaucoup.

      En citant les HE riches de ces esters terpéniques, on ne pense pas toujours qu'elles ont aussi ces propriétés relaxantes. C'est ainsi qu'il y en aussi beaucoup dans la gaulthérie, le ciste, l'hélicryse italienne, le sapin de Sibérie... qui ne sont pas a priori des HE que l'on choisirait pour dé-stresser quelqu'un.

Or on peut avoir mal au dos (gaulthérie), être très grippé (sapin de Sibérie), s'être brûlé ou coupé (lavande, ciste) et être stressé à cause de cela ou avoir cela parce qu'on est stressé.
En choisissant une HE riche en ces esters aromatiques, on fait d'une pierre, deux coups (on soigne le symptôme et on se détend) ....

      L'épinette noire est une HE excellente pour démarrer l'automne sur les chapeaux de roue et affronter l'hiver en bonne forme
Je l'ai comparée à celle que j'utilise habituellement (Florame) dont le chémotype est plus précis (acétate de bornyle, alpha et bêta pinène).
Au nez, celle de Florame est plus chaude, plus boisée alors qu'avec celle d'Aliksir, on est directement dans la fraîcheur et la résine de pin. Plus tonifiante je trouve et vraiment ça décoiffe!

Les usages de l'épinette noire (La cabane aux arômes de Pescalune)
Le savon du défi marbrage à l'épinette noire de Mimiriam

 

DSC07068 DSC07075
Juste après fabrication et gros plan sur la mousse craquante 72h après.
J'en avais déjà mangé plein!

  

        A cause de la grande proportion d'huile de coco, la texture est très fine et pénétrante.

Elle ne sera pas suffisamment hydratante pour les peaux très sèches qui préféreront certainement les fouettés de karité, les karité-aloé ou de véritables émulsions nourrissantes car ces peaux peuvent se dessécher par la trop grande quantité de coco.

Ce qui me séduit le plus est la transformation de cette mousse d'automne en huile quand on la frotte dans les mains. C'est assez caractéristique de l'huile de coco quand elle est figée.

On sent de petits grains qui fondent dans les mains, ils sont certainement dus à la précipitation de certains composés du beurre de karité pendant le refroidissement accéléré par une mise au réfrigérateur.
Pour éviter cela, il vaut mieux éviter le passage au froid et laisser le mélange refroidir à température ambiante régulièrement entre deux mixages.

      On peut décliner cette mousse au monoï, ne pas la parfumer et laisser s'exprimer le parfum des deux beurres majoritaires... Ce sera une mousse comme-on-veut.

 

DSC07103
 Mais ce sera une mousse d'automne


Cérat de Galien au beurre de karité

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

            Je terminais mon pot de cérat au néroli me disant qu'il serait parfait avec un soupçon de beurre de karité dedans.
Pas de temps, pas de temps...
Mais si! Le temps.

Catherine a dit que ce serait bien de poster autre chose que du savon, alors on y va!

       Un cérat me semble être le plus simple et le meilleur au quotidien pour les pieds secs qui réclament sans fin un soin nourrissant.
Mais la décrépitude qui est une "boit sans soif" m'a fait alterner ces derniers temps, cérat, karité-aloé et karité fouetté.

Le karité, le karité, toujours le karité! MAIS OUI, le karité!
Je suis certaine qu' Angélique aussi aime le karité du Bénin. On clique et on revient lire en écoutant cette sublime mélodie. On a tous besoin de douceur.

Cette fois je voudrais tester cérat-karité.
La formule sans borax tiendra t-elle?

 

DSC07046
 Le lendemain de la préparation, la texture n'est pas optimale.

       

        J'ai joué de prudence en y incorporant uniquement 4% de beurre de karité qui pourraient devenir 5% si l'on omet vit E et HE.
Je testerai sur la prochaine fournée...

 Formule du cérat de Galien au beurre de karité du Bénin

 55% Huile de tournesol bio
25% Hydrolat de millepertuis maison (merci et bisous à ma chère Annabulles)
15% Cire d'abeille blanche bio
4% Beurre de karité du Bénin
0.5% Vitamine E
0.5% HE

 

La texture est moins lisse visuellement au départ puis elle s'affine au fil du temps pour donner un cérat crémeux et bien beau.
L'application est très agréable, plus longue, plus étirable.

Je n'ai pour l'instant pas assez de recul sur l'efficacité sur pieds très secs versus cérat simple mais le week-end sur France Inter pendant que je prépare mes cosmétiques, Guillaume que j'adore dit toujours "ça peut-pas-faire-de-mal".
Gallienne... même famille que Galien?

Déclinaisons du cérat de Galien avec ou sans karité par l'Herboriste

 

          J'ai sorti ce qu'il fallait, ça prend très peu de temps finalement et j'ai même sorti des tubes pour mettre du cérat dedans comme l'avait suggéré Patsch dans un commentaire.
C'est ultra pratique à l'usage.

Même s'il faut presser assez fort sur le tube pour faire sortir le cérat, ça fonctionne très bien.
Du coup la très grande majorité du cérat-karité a été coulée en pots car ça n'a pas été une mince affaire!

Pour la mise en tubes, il faudrait réchauffer le cérat avant de couler, ce que je ne pouvais faire avec les HE dedans.
A refaire donc puisque sans conservateur, c'est assurément en tubes que ce cérat vieillira le mieux si l'on ne l'utilise pas régulièrement.

 

DSC07039

1 balance à 0.1g près       
1 spatule en silicone souple
1 mixer électrique
2 pots en verre de 60 et 30ml
1 tube de 30ml (facultatif)
1 spatule de prélèvement (facultatif, un couteau à bout rond suffit)
2 béchers 250 et 50 ml

Beurre de karité
Cire d'abeille blanche bio
Huile végétale
Hydrolat
Mélange d'HE (facultatif)
1 capsule de vit E (500mg)

1 gazinière
1 casserole pour le bain marie
Du papier absorbant

 

DSC07047
 En attendant, cérat de Galien au beurre de karité, moi j'adore!

 

           Rien à redire, c'est une texture vraiment sympa si l'on aime déjà les émulsions épaisses.
 A mi-chemin entre un karité fouetté et un cérat.

Le mode opératoire est "easy peasy", juste  un mixage à l'électrique sur 100g qui allège quand même considérablement la texture.
La présence de beurre de karité accélère la prise, il faut donc être prêt à couler rapidement.

J'apprécie grandement la cire d'abeille blanche bio d'Aromantic qui apporte une certaine souplesse malgré tout.
Il faudrait tester avec de la cire blanche non bio plus dure pour voir...
En ce moment, je suis très "crèmes blanches".

L'application se fait soir et matin ou juste avant d'aller marcher en forêt. J'adore!
Il faut que j'arrête de dire j'adore...

 

        Pour les pieds, j'aime beaucoup la pertinence de l'huile essentielle de patchouli qui lisse miraculeusement les callosités. Elle fait merveille aussi pour lisser les peaux acnéiques.
Son parfum se marie bien aux agrumes, au vétiver et au géranium.

J'ai fait un peu thérapeutique en y ajoutant de l'eucalyptus citronné anti-inflammatoire et du ravensare aromatique (Ravensara aromatica) à doses minimes.

Trop longtemps confondue avec l'HE de ravintsara (Cinnamomum camphora), ses propriétés anti-inflammatoire, anti-fatigue, tonique et dé-stressante conviennent bien à un soin pour pieds sportifs ou non.

Mélange d'HE bonnes pour les pieds (en gouttes)

3 patchouli (Astérale)
3 petit grain bigaradier (Florame)
2 mandarine distillée (Florame)
2 mandarine verte bio (Sevessence)*photosensibilisante
2 géranium Afrique (Florame)
1 ravensare aromatique (Homéopharma Madagascar)
1 eucalyptus citronné (superbe, chez Astérale)
1 vétiver (Astérale)

        A posteriori, j'aurais dû choisir comme agrumes de l'orange douce, plus gourmande. L'acidité des mandarines et du PG pique un peu le patchouli je trouve. Après maturation, il aurait quelque chose d'un cologne.
Le parfum est spéciaaal n'est-ce pas, mais qu'est-ce qu'il a dit Guillaume déjà?

DSC07072
  ... ça-peut-pas-faire-de-mal.

 

  Ah ! les sapins ...

J'ai pensé aux immenses forêts de ton pays , Sabrina ,
quand tu nous as proposé ce marbrage .

Un sapin , j'ai déjà fait ,
mais là ,  je pensais à des sapins sur  une pente neigeuse ...
qui plus est , dans ce moule si étroit pour y mettre tout ce monde là !

Moi qui aime tant les marbrages ,
me voici avec un défi dans le défi ...

Et c'est à ce moment là , que la lenteur se met en place ...
Je réfléchis , tourne , vire et  tergiverse ...
Les publications s'enchaînent et je m'enferre ,

je doute... et redoute...

Less is more , may be ?
Et Sabrina qui questionne ... m'aiguillonne et s'étonne  ;-)

 

Un jour ,  je change de moule et prépare quelques cintres avec l'aide de mon mari
et ce fut assez pour me lancer le soir même ...

d_fi_sapin1

La recette

32 % huile de coco vierge
32 % huile d'olive vierge
32 % huile d' arachide 
4 % huile de ricin

Ajout de 1,7 % de sel et 1,7 % de sucre à l'eau de dissolution de la soude
Ajout de la soude pour un surgras de 8 %

 

d_fi_sapin2

 

La mise en oeuvre n'a pas été facile , les cintres étant très proches , les couleurs se mélangeaient .
la pente neigeuse , difficile aussi ,
délicate ,  la pose des inclusions afin que mon soleil reste dans le ciel ,
ce ciel qui s'avérait être beaucoup trop bleu malgré le peu d'ultamarine que j'y avais mis

Stress , stressss , stresssssss !

Mais j'ai persévéré car je sais que c'est  de grandes difficultés , que nait parfois un beau savon :-)
Puis je retire les 4 cintres , mets mon moule au four , 3 heures à 50°

La pression tombe enfin ... le sort en est jeté  et je me calme lentement en rangeant tout très patiemment .
Je suis persuadée , à ce moment là ,  que je vais devoir recommencer ...

Le lendemain , je démoule et ...ohhh ! on dirait que peut-être ....????

d_fi_sapin3

 

Nouvelle attente de quelques heures à observer le savon comme pour y lire ce qui se dessine à l'intérieur

Entame ... 1ère tranche ...

d_fi_sapin4

 

Hourrah ! super ...! LA tranche que je voulais !

Elle est pour toi , Sabrina  ;-)

Le reste se bouscule un peu ,  les sapins semblent  dévaler la pente
et jouer à se poursuivre , comme des enfants facétieux  ...

Trop drôle !

 

d_fi_sapin5

 

 

d_fi_sapin6

 

Le bleu n'est pas si turquoise , mais d'un bleu plus profond

Chaque tranche est également constellée de tout petits points blancs , comme s'il neigeait .

J'ai réchauffé cette atmosphère glaciale avec une synergie sucrée qui me rappelle les orangettes , hummm !

 

Cèdre de Virginie 6 grammes
Sapin de Sibérie  4 g
Mandarine verte  1,18 g
Mandarine rouge 1,02 g
Cannelle             0,60 g
Litsée citronnée   0,53 g
Benjoin               0,50 g

 

Voili , voilou ! me voici plus légère et ravie de poster ,  une nouvelle fois , 
sur Potions et Chaudron

La  lenteur a été mon amie , cette fois-ci
Mission accomplie :-D

 

 

Paris

Défis

Par atelierdemichele

tour eiffel

C'est un autre défi

Défi "marbrage sapin japonisant" ou le savon de l'amitié

Défi Marbrage japonisant

Par makiro

Cet été, en allant sur Potions, j'ai découvert le message de Sabrina, tout en émoi , grâce à la fabrication de son premier savon.
Ça m'a un peu , beaucoup titillé la cervelle: depuis quelques mois Dame Soude attendait sagement dans la buanderie, bien rangée sur son étagère et se moquant de mes hésitations.

L'enthousiame de Sabrina a fini de me "bousculer"!

Sitôt le message lu je suis partie faire mon premier savon...
Quand Sabrina a lancé son défi, je n'avais qu'un savon à mon actif mais je ne pouvais que lui dire oui! 

J'en ai passé des heures à réfléchir, à me poser des questions, à réinventer la roue ...
( Eh oui! j'ai cru être super originale en colorant mes savons avec du cacao ou du curcuma!)
Puis je me suis lancé un défi à moi-même: faire avec ce que j'avais sous la main

Quand j'ai lu ton message , Marlène, ça m'a fait bien rire, nous ne pouvions qu'être binôme !

Pour mon premier essai j'ai donc utilisé du cacao amer en poudre et de l'amidon de blé (pour la douceur). Bien évidemment j'ai mis trop de cacao, voulu faire une impro dans un moule qui m'avait tapé dans l'oeil (et qui m'a tapé sur les nerfs).......

j'ai fini par appeler chéri au secours:

-  Viite !..Tiens la baguette pendant que je verse le savon,
-  Zut la pâte est trop épaisse ça déborde
-  Lache la baguette...
-  Passe-moi une cuillèèère ...
-  Lache tout ! 

Premier essai raté! 

Les vacances arrivant , je me voyais tranquilou faire mon deuxième essai. J'avais eu le temps de faire l'inventaire: argile blanche, verte, cacao, curcuma, paprika, ça faisait un peu trop ,je devais faire un choix.

Quand mon amie de Toulouse, la gentille Patou m'a téléphoné pour m'annoncer son arrivée, je l'ai prévenue: on va faire du savon! C'est urgent!

- On pourra aussi faire du déo et de la crème ? J'en ai plus.
- Le savon d'abord!

Entre les visites, les balades et la cuisine on n'avait jamais le temps!

 Un matin, Chéri ayant promis de s'occuper du repas, super décidées, nous avons fait de la place dans la cuisine,  vérifié la formule, recalculé la soude , rediscuté des couleurs, bricolé notre moule , sorti tout ce qu'il fallait, mis les gants, préparé la soude ...

 

20151025_132114 Carton de jus de fruit  avec maintien pour moule silicone, dans un moule à cake en pyrex, le contenant étant trop grand on s'est servi du morceau découpé sur le dessus pour faire un barrage maintenu par des cailloux.

 

 

Quand.....

- Tu as vu l'heure ? Faut pas mettre le poulet au four ?
- Mais Où est-ce qu'il est ? (chéri pas le poulet) Je l'ai appelé il y a 1 heure et il a dit qu'il serait là dans la 1/2 heure. Je le rappelle !

N'ayant pas de réponse, on a enlevé les gants, tout poussé et ... attaqué le poulet.


Avec tout ça il a fallu réchauffer la soude !!!

 Les flacons achetés chez Casa rayon cuisine ont été parfait, Patou a été une excellente assistante, comme d'hab, et je n'ai presque rien oublié sauf de mixer quand j'ai rajouté l'argile blanche et l'oxyde de zinc (je voulais avoir une pâte plus blanche), j'ai juste mélangé à la spatule , du coup il y a quelques petits points blancs  .

On s'est quand même  bien amusées !  et on a mangé royalement à 14h30. 

divers photos 217

 Formule 

5% Beurre de cacao brut bio
7% Graisse de canard
31% Huile de coco bio
40% Olive bio
7% Tournesol bio
10% Colza bio

Soude pour un surgras de 8% - Vit . E
HE Basilic - Citron - Petit grain bigarade
Curcuma - Argile verte - Argile blanche - Oxyde de zinc

Notre savon fait une mousse bien crémeuse, le basilic est très présent ,   les couleurs ne sont pas exactement celles que je voulais , mais je suis très contente du résultat. Encore merci pour ton aide  ma Patou !

Que vous dire de plus ? Que je vais recommencer , que je pense savon tout le temps, en voyant des contenants , des couleurs, pour faire des cadeaux et en voyant le stock qui diminue à vue d'oeil...

Feuille de savon

Savonnerie

Par emadra

Que voulez-vous on ne se refait pas à mon âge, quoi que ;)
Ma came est le simple monochrome quasi monacal, parfois roots.
Souvent dans les camaïeux de beige.

Et toujours avec un mini truc pour rendre si possible l’objet élégant à l’œil sans ostentation.
Mais tout ça est très subjectif n’est-ce pas !

Pour cela, j’aime être attentive à tout ce qui m’entoure pour ne pas refaire.
Alors forcément, suis donc un tout petit peu, enfin beaucoup influençable à la nouveauté souvent marketée.
J’m’en fous, j’assume !

Surtout, lorsqu’au détour d’un clic, je flashe sur cette trop jolie feuille de savon de Makanai, j’a-do-reu le concept tout doux.

 

pickerimage

 

En plus c’est super fastoche à reproduire.
Que ce soit avec des chutes de savon ou non.

 

C’était mi-juillet, il faisait très très très chaud.
Pourtant, je sais bien que canicule = trace fulgurante quelle que soit ma recette :(

Pas grave, même pas peur et surtout pas du tout envie d’attendre le retour de la fraîcheur.
Je voulais fabriquer mes feuilles de savons là maintenant avec ou sans moment de grâce.
Ce fut sans ! 

Malgré les ingrédients que j'affectionne comme les beurres de cacao et karité, les huiles d'olive vierge et raffinée, d'arachide et ricin.
Et aussi tester pour la première fois l'huile de chanvre.

 

IMG_4960

 IMG_4963

 

Formule de feuille de savon 

 30 coco bio et coprah bio
27 olive bio
12 karité
12 arachide
8 cacao
8 chanvre
3 ricin

vitamine E
Jus de grenade bio Elite Naturel + eau déminéralisée

 Soude pour surgras de 7%
 HE : citron bio, géranium bio, patchouli, cannelle écorce et quelques gouttes fragrance fresh cut rose

 

IMG_4964

 

Mode opératoire

- Fabriquer votre savon dans un grand moule rectangle, carré ou rond.

- Le lendemain après l’avoir démoulé, couper de fines tranches de savon d'environ un demi centimètre d'épaisseur.

- Puis jouer de l'emporte-pièce.

C’est tout, fastoche je vous disais :) 

 

Bon y a quand même un mini bémol sur la couleur marronnasse caca, on est d’accord, ce n’est pas un joli beige.
C'est à cause de la phase de gel complète dans son moule en silicone !

* Pour Moune qui va encore me détester ;) les sachets d'emballage viennent de chez Hema.
Il y a presque plus de magasins en Belgique qu'en France ;)

Lequel préférez-vous ?
Si vous deviez fabriquer des feuilles de savon, quel serait votre choix d'emporte-pièce(s) ?

Les déclinaisons sont à l'infini, compte tenu du vaste choix de formes

♥