Lait démêlant après-shampooing

Soins des cheveux

Par legrimoire

Voici la recette de mon lait après-shampooing. Je l'ai testé et vraiment je l'aime beaucoup.

Les matières premières utilisées sont naturelles, bio pour certaines et très simples à trouver en France.

J'ai les cheveux mi-longs, fins, à tendance grasse aux racines et sèche sur les longueurs et pointes.
J'ai donc utilisé des ingrédients préconisés pour réguler le sébum, nourrir sans graisser, embellir, donner brillance et souplesse sans alourdir :

Lait d'avoine = donne du gonflant et de la brillance, facilite le démêlage.
Cire de jojoba = régule le sébum donc idéale pour tous les types de cheveux, en plus toucher non gras.
Huile de sésame = fluide, légère, elle embellit et nourrit.
Phytokératine (protéine de blé) = donne souplesse et brillance, renforce la structure du cheveux, n'alourdit pas.
Protéine de soie marine = pour réparer et embellir, elles sont restructurantes et réparatrices.


Recette :

Phase Huileuse

* 15ml cire de jojoba
* 10ml d'hv sésame
* vitamine E pour éviter l'oxydation des huiles
* 3gr d'émulsifiant VE (de chez Bilby)
* 2gr d'alcool cétylique (de chez Zinette)

Phase aqueuse
* 100ml de lait d'avoine (flocons infusés dans une décocotion de prêle réputée pour être reminéralisante)
* 5gr d'émulsifiant MF (de chez Bilby)

3ème phase

* 4gr de phytokératine (de chez Aroma Zone)
* 4gr de protéine de soie marine (de chez Bilby)
* conservateur
* extrait arômatique, fragance, HE : au choix si désiré (j'ai agrémenté le mien d'un peu d'extrait arômatique de caramel. Juste pour le plaisir!)

d_tail_d_m_lant

Cela donne une texture légère, très agréable.


Vinaigre de voyage

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

          Extrait d'un très beau livre que je feuillette très souvent et dont je n'avais jamais essayé les formules par manque d'ingrédients pour la parfumerie:

"Des parfums, savons, shampoings, sels de bain, bougies... à faire soi-même"
Nicolas de Barry
Ed. Minerva



          On y trouve aussi des recettes très simples comme un extrait de vanille dans l'alcool, des parfums d'intérieur aux huiles essentielles, des huiles de massages parfumées, des papiers à lettres parfumés et... des vinaigres de toilette.

          Les vinaigres de toilette sont des macérations de plantes, bois, épices... dans un solvant composé en grande partie ou en totalité de vinaigre.

Ils étaient très utilisés au 18è siècle pour désinfecter, tonifier et parfumer.
Aujourd'hui, beaucoup utilisent des vinaigres de rinçage pour leurs cheveux mais on peut aussi s'en asperger le corps pour lutter contre les effets desséchants du calcaire.

           Je n'en avais jamais utilisés jusqu'à cet été où j'ai beaucoup apprécié leur fraîcheur et leur effet calmant sur la peau chauffée au soleil (mais pas sur les coups de soleil tout de même!).

Voici donc la formule du vinaigre de voyage destiné, je cite l'auteur:

"à ceux que les miasmes de la route, des salles confinées ou du métro indisposent, à ceux qui veulent chasser le mauvais air et parfois, le mauvais oeil, voire disposer d'un parfum au retour d'une fatigante journée dans le désert du Sahara ou de l'Atacama..."


          Chez moi, on l'utilisera donc à chaque retour de voyage dans le trépidant désert de Gobi en métro. Son odeur est herbacée mais vraiment agréable pour ceux qui aiment les parfums un peu verts.
Il faut attendre quelques instants que le vinaigre s'évapore avant de humer sa peau.

Le vinaigre d'alcool respecterait un peu mieux l'odeur des HE que celui de cidre mais je voulais un vinaigre biologique et dont le pH se rapproche de celui de la peau.

Formule du vinaigre de voyage:

- 100ml de vinaigre de cidre bio
- 5ml d'alcool 90°
- 5g de sel de mer fin

4 gouttes HE d'eucalyptus globulus
4 gouttes HE de galbanum (aïe le porte-monnaie mais quelle senteur!)
4 gouttes HE de menthe nana
4 gouttes HE de géranium bourbon
4 gouttes HE de lavandin super


- Faire réduire de moitié le vinaigre et dès qu'il est refroidi, ajouter le sel et l'alcool dans lequel on aura dilué les huiles essentielles.

- Laisser vieillir dans un flacon bien bouché placé à l'ombre d'un placard.

- Filtrer au bout de trois mois (Oui, c'est long!) pour obtenir un liquide limpide et ambré.


100_2361

Mon flacon  ressemble beaucoup à celui de la photo qui illustre la page du vinaigre de voyage. J'ai donc piqué la mise en scène.


 Cet été j'avais utilisé une formule plus rapide et très rafraîchissante que je verrais bien interprétée pour ceux qui souffrent de jambes lourdes même en hiver, en adaptant les HE:

- 50ml de vinaigre de vin blanc ou d'alcool (j'avais choisi celui d'alcool)
- 2ml d'alcool 90°
- 0.5ml d'huile essentielle de menthe des champs

Faire chauffer le vinaigre sans le laisser bouillir.
Laisser refroidir et ajouter les HE préalablement diluées dans l'alcool.


Nicolas de Barry propose des stages de parfumerie dans un chateau qui porte un nom sublime: le Château de Frileuse. Un jour peut-être...

C'est ici.


Attention  aux précautions d'usage pour les HE!

Voilà, je crois que ce titre exprime vraiment ce que j'ai fais! De la fantaisie! Sans savoir si ce que je faisais était faisable, sans connaitre la façon de procéder! Malgré mes recherches sur Google, je n'ai pas trouvé d'info, je voulais faire une "teinture glycériné" mais je ne savais pas comment procéder..Alors, j'ai rempli un petit bocal de gousses de vanille bourbon coupé en morceaux et j'ai rempli de glycérine!
Voici les photos avant/après:

Je me suis dis que la glycérine fera ce qu'elle a envie de faire et je verrai bien...

teinture_vanille_glyc_rine


Elle s'est pas trop mal débrouillé ma glycérine! Regardez ce qu'elle m'a fait quelques semaines après:

teinture_vanille_glyc_rine_mur

Hein, pas mal, elle a bien bossé car ça sent divinement bon la vanille!! Au départ, j'avoue que je voulais faire cet "teinture" pour fabriquer avec des lotions "coquines" puis...à la lumière de ce que m'a dit Michèle, je vais, par précaution" y rajouter un conservateur! Mais le germall+, faut pas l'avaler quand même? Alors, on va garder ça pour des crèmes de massage...ça fera très bien l'affaire!

Note: je suis ouverte à vos critiques!!^^

Heu...j'ai mis ça dans trucs et astuces mais dites-moi où c'est plus approprié?

L'amande du karité

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

          Voici une recette faite ce matin à la cuisine, au lieu de faire le repas de midi!

Hier, j'ai reçu de la part d'un copain (l'un des deux garçons de mon entourage qui fabriquent des cosmétiques), du beurre de karité certifié bio ramené du Burkina Faso.
Il a été extrait il y a peu de temps et a la fraîcheur, l'odeur et la couleur que j'aime dans le karité frais.

Dans le colis, il y avait aussi une merveille: un flacon d'huile pressée de graines de figuier de Barbarie achetée directement au producteur au Maroc!
C'est une huile si précieuse que je me suis sentie bête émue avec le flacon à la main, tournant autour depuis hier matin ...

         

          Voici ce que j'en ai fait aujourd'hui:

100_2360



C'est un beurre fouetté, plus simple que celui-là que j'avais baptisé crème soufflée.
Le beurre fouetté est moins aérien et ne contient pas d'agents hydratants.

Il pénètre très bien la peau surtout si elle est humidifiée au préalable en la laissant douce et souple.

 

          J'ai utilisé comme huile végétale complémentaire, de l'huile vierge d'amandons de pruneaux pressée à froid, en espérant garder la délicieuse odeur d'amandes.
Je ne souhaite pas utiliser d'huiles essentielles pour garder l'odeur naturelle de ces lipides rares.

Ce beurre va me servir pour les mains et le corps car l'automne a mit sa robe rouge et l'hiver ne va pas tarder. Il faut donc des soins plus nourrissants.

Son odeur qui occille entre karité et amande, est bien présente dans le pot mais malheureusement pas sur la peau.



Formule de l'amande du karité:               100_2355

- 90g beurre de karité bio du pays des Hommes Intègres
- 55g huile vierge d'amandons de pruneaux
- 5g huile pressée de figuier de Barbarie
- 0.3g anti-oxydant Aox-cos
Arrow-root selon l'envie (maximum 10%)


Le mode opératoire est simple:

- Faire fondre le karité avec l'anti-oxydant au bain marie.
- Faire prendre au congélateur pour que les bords du beurre durcisse. Fouetter au fouet électrique pour l'alléger.
- Ajouter les huiles fluides en 5 fois en congelant et fouettant entre les rajouts.
- Ajouter l'arrow-root en tamisant à la fin quand vous êtes satisfaits de la texture.

- Mettre en pot stérile et étiqueter.


Formule générale des "whipped shea butters":

- 60%  de beurre de karité d'excellente qualité (je trouve qu'il vaut mieux un bon beurre raffiné qu'un beurre brut rance)
- 40% d'huile végétale fluide
Anti-oxydant: Vitamine E
Amidon pour limiter le toucher gras

On peut tout à fait faire varier la proportion de beurre de karité de 60 à 100%.

"J'ai un petit grain": gommage sucré aux Petits Grains

Soins du corps

Par atelierdemichele

"Avoir un grain, un petit grain", c'est être un peu fou, d'après mon dictionnaire.

Malgré mon air sage, j'ai un brin de folie  mais seulement quand je fais des savons, des crèmes aussi, des laits et des baumes aussi et ...
 

Mais revenons à nos moutons, j'aime beaucoup les huiles essentielles de Petit grain.
Je commence à en avoir une collection qui se marie bien aux autres huiles essentielles ou qui se suffit à elle-même.


          Elles proviennent de plantes du genre Citrus, famille des Rutacées (orangers, mandariniers, bergamotiers etc.) qui donnent des huiles essentielles différentes selon la partie de la plante utilisée:

- les fruits donnent des HE par expression du zeste (HE de citron, d'orange douce, d'orange amère ou bigarade, de bergamote, de combawa, de mandarine, de pamplemousse, de cédrat etc.)

- les fleurs distillées donnent l'HE de néroli pour l'oranger amer. Le rendement est très faible, ce qui rend cette HE chère. Il n'y a pas à ma connaissance d'autres HE de fleurs de citrus.
Il existe du néroli co-distillé plus abordable que l'HE de fleurs seules.

D'après Michel Sommerard (Le chemin des arômes, Ed. Médicis), " la distillation de la fleur produit aussi l'eau de fleur d'oranger par récupération des eaux d'extraction. C'est une manne qui fait baisser le prix de l'HE qui, sinon, atteindrait le prix de la Rose". Mais on trouve facilement de l'eau de roses... et l'HE reste très, très onéreuse.

 

- les feuilles et les tiges distillées donnent les HE de Petit grain que l'on qualifie ensuite du nom de l'espèce qui les a produites.

 

          Dans ma collection, il y a:

. Petit grain bigaradier (Citrus aurantium bigaradia): la plus courante, d'odeur suave, douce et très agréable même si j'ai mis du temps à l'apprécier. Je la trouvais un peu étrange au début.

. Petit grain bergamotier (Citrus aur. bergamia): d'odeur acide, presque vinaigrée.

. Petit grain combawa (Citrus hystrix): d'odeur acidulée, très puissante olfactivement parlant comme c'est souvent le cas pour les HE malgaches mais presque sucrée.

. Petit grain mandarinier (Citrus reticulata): une petite merveille de puissance olfactive. Je la trouve assez proche du néroli mais en moins acide.

. Petit grain cédrat (Citrus medica): discrète, proche des zestes pressés. Je l'adore.


          Je n'ai pas trouvé où me procurer des HE de petit grain de Pamplemoussier (Citrus grandis, paradisi ou maxima dont j'apprécie beaucoup l'HE de zeste), de citronnier (Citrus limonum) ni d'orange douce (Citrus sinensis). Je ne sais pas si elles existent.
 

**** On les appelle "Petit grain" car autrefois, on distillait les rameaux feuillus récoltés avec des embryons de fruit que l'on appelait des petits grains. D'après Michel Sommerard, l'appellation est restée, même si aujourd'hui on distille seulement les feuilles et les tiges. ****


           Les propriétés de ces HE sont essentiellement dues aux esters qu'elles contiennent.

Ce sont eux qui leur confèrent une action sédative ( insomnies, stress, fatigue mentale, somatisations à composante émotionnelle...) et anti-inflammatoire entre autres ( le P.G. Combawa a une valeur thérapeutique notée +++ dans l'arthrite d'après Franchomme).

Bref, vous comprendrez qu'il faut toujours avoir un Petit Grain près de chez soi!

 

          Et comme j'ai un gros grain, j'ai décidé de les utiliser toutes ensembles dans un soin constitué d'une multitude de petits grains ... de sucre: un gommage sucré aux Petits Grains.

 

100_2353
        

         Je ne suis pas adepte des gommages ou des produits de beauté de l'instant, fabriqués au moment de les utiliser avec ce que je trouve dans mon réfrigérateur.

Non pas qu'ils soient inefficaces, au contraire, leur extrême fraîcheur plaide en leur faveur.

C'est juste qu'avoir ces produits à disposition dans la salle de bain me permet de me faire un gommage parce que là, sous la douche, tout d'un coup, j'en ai envie et j'en ai le temps.

   
         Mon gommage est donc émulsifié et conservé pour attendre dans le pot le temps qu'il faudra, pour que je le termine.
J'en fabrique seulement 100g à la fois et ma formule est toujours la même sauf que je varie les parfums, les couleurs et les huiles.

100_2349

 

Pour cette fois, j'ai associé les petits grains au santal que j'adore: Celui de Nouvelle Calédonie (merci Catherine!).

 

La formule de mes grains

Phase 1
57g de sucre de canne blond bio
5g de poudre de santal
5g d'argile blanche

- Phase 2
8.5g de beurre de karité
5g de macérat de graines de rocou dans du jojoba (plein de bêta-carotènes)
5g d'huile de ricin sulfatée
5g de macérat de camomille matricaire bio dans de l'inca inchi (merci Malegria)
3.5g de cétéaryl glucoside (émulsifiant végétal de Bilby)
2.5g d'alcool cétéarylique

- Phase 3
2g d'eau de source chaude
0.5g de benzoate de sodium

- 
Phase 4
5 gttes de santal austrocaledonicum
5 gttes de P.G. cédrat
3 gttes de P.G. mandarine
3 gttes de P.G. bigarade
2 gttes de P.G. combawa
2 gttes de P.G. bergamote

Si ce n'était la poudre de santal très odorante, j'aurais monté à  25 à 30 gouttes le total d'HE pour les 100g de gommage.

 

- Faire fondre les émulsifiants et le beurre de karité de la phase 2 dans un bol au bain-marie puis ajouter les huiles fluides,

- Mélanger les ingrédients de la phase 1 dans un autre bol,

- Peser l'eau chaude pour y faire fondre le benzoate de sodium,

- Verser les gras dans les poudres et ajouter le conservateur.

Bien mélanger avec une petite maryse en écrasant la pâte contre les parois du bol jusqu'au refroidissement.

- Ajouter les HE et mélanger intimement.

- Mettre dans un pot stérile et étiqueter.

 

100_2350

Cette formule donne une pâte gourmande à l'allure très douce mais qui gomme efficacement si l'on l'utilise en plusieurs étapes:

- Mouiller le corps.

- Prélever un peu de pâte gommante et l'émulsionner dans les mains avec un peu d'eau chaude.

- Gommer par mouvements circulaires de petites parties de peau à la fois jusqu'à ce que les grains fondent sous la main.
Vous ne devez plus sentir de particules exfoliantes.

- Recommencer ainsi jusqu'à couvrir tout le corps en 7 fois: 2 jambes, ventre, fesses et bas du dos, 2 bras et épaules, poitrine et cou.
Si votre amoureux est dans les parages, le mobiliser pour le haut du dos.

- Rincer et sécher délicatement.

Si le gommage est fait dans les règles de l'art, le parfum "fond" dans l'épiderme et reste sur la peau. C'est un délice!

Il ne sera pas utile de se parfumer ou de se crèmer ensuite.

 

100_2348

 

Formule de base ( pour environ 100g):

- 57g sucre de canne bio
- 10g argile et/ou poudres de plantes
- 15g huiles végétales fines et/ou huile de ricin sulfatée
- 8.5g beurre de karité
- 6g émusifiant et/ou épaississant (la cire émulsifiante de Zinette seule, marche très bien. L'épaississant n'est alors pas obligatoire)
- 1g huiles essentielles soit 25/30 gouttes pour 100g de pâte gommante
+ conservateur, indispensable à mon avis, surtout que l'on introduit de l'eau dans le pot en prélevant la pâte en plusieurs fois. Rectifier alors la quantité de sucre pour avoir 100g au total.


          Je reviens pour mettre les liens qui ne marchaient pas au moment d'écrire ce message:

gommage sucré de Catherine et

celui de Zinette.


Idée d'emballage pour savons

Trucs et astuces

Par CatherineNC

Lors de mon récent séjour à Tahiti dans le cadre de mon travail, j'ai séjourné à l'hôtel Beachcomber, près de Faa. Faaa.

Dans la salle de bains étaient présentés des petits savons dont l'emballage m'a séduite. J'ai pensé à mes amies "savonneuses" et me suis dit que certaines pourraient être intéressées par cette idée.

Les petits savons tout blancs sont présentés dans un emballage en carton ondulé, découpé et plié de façon à former une petite boîte adaptée à la taille du savon, avec une découpe ovale sur le dessus permettant de voir, toucher et sentir le savon.

Savons_chocolats_011

Savons_chocolats_014




Voici ce que donne cet emballage, une fois déplié. J'ai souligné en rouge les pliures du carton et en noir les découpes.






Savons_chocolats_010













Voilà, j'espère que cela pourra vous donner quelques idées.


Savon à l'avocat

Savonnerie

Par CatherineNC

Des personnes souffrant de problèmes de peau m'ont redemandé des savons à l'avocat, il faut donc croire qu'ils sont efficaces bien que la recette soit simplissime ; vous me direz, les savons naturels sont toujours meilleurs que ceux du commerce, mais je vous indique cette recette basique, facile à réaliser. Le savon durcit rapidement, se démoule aisément et mousse bien.

 

Savons_chocolats_006

 

Pour 500 gr de savon environ :

- 200 gr (40 %) d'huile d'olive
- 125 gr (25 %) d'huile de coco
- 125 gr (25 %) d'huile de palme
-   50 gr (10 %) d'huile de carthame (safflower)

-   71 gr de soude (surgraissage à 4,5 % selon le calculateur THE SAGE)
- 166 gr d'eau

A la trace :

- 5 gélules de vitamine E
- 20 gouttes de teinture de benjoin
- un demi avocat
- deux cuillères à café de crème fraîche
- deux cuillère à café d'huile d'avocat

NB : Mixer la chaire d'avocat, la crème et l'huile d'avocat et conserver le mélange au réfrigérateur par avance pour l'ajouter bien froid à la trace.

J'ai utilisé la soude froide, le mélange d'huiles tiède.

 

Savons_chocolats_005   

 

 

 

 

 

 

Savons_chocolats_008

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà une recette simple, facile à réaliser pour les débutantes mais qui leur donnera toute satisfaction je pense.

 

Effets indésirables des huiles essentielles

(Mise en garde trouvée sur plusieurs livres d’aromathérapie)



Le bon usage des huiles nécessite la connaissance des effets indésirables et des précautions d'emploi.


Effet allergisant : il est dû à certaines molécules de la térébenthine (formés pendant le stockage) ou à l'usage immodéré d'une huile essentielle non diluée et sur une longue durée. Si l'on est allergique, s'abstenir de toute application d'huiles essentielles contenant des terpènes.


Effet photo sensibilisant : il est dû aux furocoumarines contenues dans les essences d'agrumes. Jamais d'emploi pur ou concentré avant de s'exposer au soleil (bergamote, citron, orange, pamplemousse...) sous peine de voir apparaître des taches foncées indélébiles.


Pas de massage à base d'huiles essentielles pures de cannelle, girofle, origan, sarriette, thym.


Futures mamans et jeunes enfants s’abstenir.

 

Les critères incontournables : HE adaptées aux soins de la peau


Non dermo-toxiques, pas ou peu irritantes

Bois de rose
Carotte
Géranium rosat
Lavande officinale
Oliban (encens)
Tea tree

 

Adaptées aux soins de la peau mais en tenant compte des contre-indications, des risques de photosensibilisation (citrus…), d’allergies (furocoumarines…), de la quantité et la dilution.

Achillée Millefeuille
Basilic
Camomille romaine 
Cèdre de l’Atlas
Ciste
Genévrier
Hélichryse
Lentique pistachier
Litsea cubeba
Manuka
Menthe poivrée
Myrte
Néroli
Niaouli
Palmarosa
Petit grain bigarade
Patchouli
Pin sylvestre
Ravintsara
Romarin ct verbenone
Sauge sclarée
Thym ct linalol
Vétiver
Ylang Ylang
Tous les citrus : orange, citron, pamplemousse, mandarine, limette, etc.

 

Les critères d’opportunité :

HE  qui peuvent être photo sensibilisantes mais utilisées dans des soins du soir, des soins ponctuels.

HE contrindiquées en cas de grossesse, d’allaitement, d’allergies

HE mettant en cause le système écologique : bois de santal, bois de rose…

Toutes le HE ci-dessous ne sont pas dans la liste ci-dessus mais elles peuvent être prescrites et utilisées dans des soins spéciaux et ponctuels. En cas de doute il vaut mieux prendre conseil.


Les critères spécifiques : nature de la peau.

Peau normale : Cèdre de l’atlas, Géranium, Jasmin, Lavande, néroli, camomille romaine, rose, bois de rose, Ylang Ylang…

Peau sèche :    Carotte, cèdre de l’atlas, sauge sclarée, jasmin, géranium, orange, palmarosa, rose, camomille romaine, bois de rose, néroli, petit grain, mandarine, vétiver, romarin ct verbenone, bois de santal, Ylang Ylang, lavande…

Peau grasse : Camomille, cèdre de l’atlas, géranium, sauge sclarée, lavande officinale, Ylang Ylang, citron, menthe poivrée, niaouli, cajeput, cyprès (feuille), encens, patchouli, santal, genévrier, achillée millefeuille, petit grain, limette, pamplemousse (zeste), thym ct linalol, citron, lavandin, rose…..

Peau mixte  : Ylang Ylang, Bois de rose...

Peau mature, ridéeCarotte, ciste, encens, géranium, myrrhe, patchouli, rose, romarin verbenone, sauge sclarée, myrte rouge, bois de rose...

Peau sensible, couperosée : Camomille, néroli, bois de rose, carotte, rose...

Peau dévitalisée, congestionnée : Cyprès, citron, géranium, lemon-grass, patchouli, myrte, menthe poivrée, néroli, pin sylvestre, orange, pamplemousse...

Peau acnéique :Niaouli, lavande aspic, genévrier, vétiver, bois de santal, cèdre de l’atlas, menthe poivrée, romarin verbenone, ravinsara...


 Autres :

HE purifiantes : Tea tree, genévrier, citron, lemongrass, menthe poivrée
HE astringentes : Pamplemousse, romarin
HE toniques : Lavande officinale, lemongrass, romarin verbenone, encens, petit grain
HE pour couperose : Hélichryse, cyprès, lavande, camomille


DILUTIONS

Huile pour le visage, les peaux sensibles et les enfants : dilution 0,5 à 2 %. 

Huile pour le corps (grand massage) de 2 à 3 %. 

Huile pour traiter une partie du corps : 5 à 10 %. Ou plus suivant le cas (voir aromathérapeute).

 

Deux petites recettes :  "CARPE DIEM", que vous pouvez traduire par "cueille l'instant"  !
Pour un massage relaxant : HE =  0,25 ml de néroli co-distillé, 0,5 ml de Cèdre de l'Atlas, 1 ml de Lavande sauvage, 0,5 ml de citron, 0,5 ml d'Ylang Ylang complète, 1 ml de Backhousia citriodora, 1 ml d'orange douce + 92,25 ml dHV de Jojoba.

Mélange peaux matures qui sent  très bon : pour 100 g de crème ou 100 ml d'Huile Végétale :  0,25 ml HE Bois de rose, 0,5 ml HE Géranium, 0,5 ml HE Ylang extra, 0,5 ml HE Cèdre de l'Atlas, 0,25 ml HE lavande.

 

S'il y a  des synergies que vous avez aimées, des expériences que vous avez réussies ou  ratées,  vous pouvez les partager ici !

Masque crème à l'argile et au miel

Soins du visage

Par CatherineNC

J'avais trouvé, sur un site étranger, une recette de masque crème que j'ai trouvé trés agréable à l'utilisation ; en effet, j'ai horreur des masques qui tirent en séchant sur la peau.

Missmiss avait d'ailleurs, dans le même temps, indiqué cette recette sur son blog. Si vous voulez voir la chose en image et la façon de faire, c'est ici .....

Je ne sais ce que Missmiss pense de ce produit mais moi j'aime bien le principe. Je vous note donc cette recette, que j'ai adaptée à mes goûts et à ma peau, le choix des huiles végétales, des hydrolats et, éventuellement des huiles essentielles utilisés, feront toute la différence. Le masque de Missmiss est rouge... le mien est vert...

PHASE A

- 170 gr d'eau distillée
-  12 gr de glycérine
-  14 gr de poudre de miel

PHASE B

- 28 gr d'huile d'amande douce (ou tournesol + macadamia) je ne sais plus laquelle j'ai utilisée...
- 10 gr de cire émulsifiante
-   6 gr d'acide stéarique

PHASE C

- préservatif  conservateur
- 15/20 gouttes d'huiles essentielles (j'ai mis lavande et arbre à thé)

PHASE D

- 42 gr d'argile blanche
- 14 gr d'argile verte

 

Je recopie ci-dessous un petit rappel sur les argiles, article trouvé sur le blogue de Les Lys Blancs de Vénus, blogue que je vous invite à consulter, si vous ne le connaissez déjà, il est plein de richesses.

 

LES ARGILES

L'argile est une roche sédimentaire terreuse composée de silicate d'aluminium hydraté, issue de la décomposition de "feldspaths" (espèces minérales). Ses propriétés thérapeutiques et sa teinte sont fonction des nombreux minéraux (notamment silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse...) qu'elle renferme dans des proportions variables. Ainsi, l'argile peut être de couleur verte, blanche, rouge, jaune, rose, bleue...

L’argile verte : (peaux mixtes et grasses) 

Très performante, l'argile verte est la plus polyvalente. Elle est riche en minéraux et phyto-aliments. Très adsorbante, cette argile est surtout réputée pour ses vertus absorbantes, purifiantes, calmantes, revitalisantes, cicatrisantes et reminéralisantes sur la peau et le système digestif. Elle est utile en cas d’inflammation et pour les soins des peaux mixtes et grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum de la peau et du cuir chevelu. C’est l’argile thérapeutique la plus utilisée pour les soins du visage et du corps. Limitez son application à 1 fois par semaine.

L’argile blanche : (peaux normales, sèches et fragiles)  

L'argile blanche, également connue sous le nom de kaolin blanc, est la plus douce de toutes les argiles. Riche en minéraux et en silice, elle favorise l’élimination des toxines, décongestionne et apaise la peau. Elle exerce un micro gommage qui stimule la circulation de la peau tout en la nettoyant en douceur. Ses vertus cicatrisantes et antiseptiques la rendent précieuse pour le soin des peaux irritées. Elle est adaptée aux peaux sèches, sensibles ou normales et peut être utilisée comme talc pour les bébés. Elle peut être aussi utilisée en masque capillaire pour revitaliser les cheveux secs et dévitalisés.

L’argile rouge : (peaux normales, sèches et sensibles)  

L’argile rouge doit sa coloration aux oxydes de fer. Riche en oligo-éléments, elle est rééquilibrante, détoxifiante et redonne de la luminosité aux peaux ternes et fatiguées. Elle est utilisée pour ses vertus apaisantes et réparatrices. L'argile rouge est recommandée aux peaux normales, sèches et sensibles. Elle est aussi recommandée pour stimuler la circulation sanguine.

L’argile jaune : (peaux mixtes, grasses et sensibles)  

Très absorbante, l’argile jaune est riche en minéraux. Stimulante, réoxygénante, cicatrisante et tonifiante, elle est recommandée pour apaiser les irritations cutanées et soulager les douleurs dues à des entorses, des chocs ou des traumatismes. L'argile jaune s’emploie pour les soins des peaux sensibles mixtes et à tendance grasse. Elle est aussi utilisée en masque capillaire sur les cheveux normaux et fragiles.

La boue de la Mer Morte : (Tous types de peaux)  

La boue de la Mer Morte est riche en mineraux. Utilisée seule  ou mélangée à d'autres argiles, elle est utilisée pour les soins du visage, les enveloppes de corps, les masque capillaires et le savon. Ajouter environ 1 cuiller à soupe d'argile pour 500 gr de savon afin d’obtenir une mousse dense et une exfoliation douce.

Le Rhassoul : (tous types de peaux)  

Le Rhassoul, également appelé Ghassoul, est une argile très fine qui nous vient des montagnes des Atlas du Maroc. Elle a été employée pendant des siècles par les anciens romains et égyptiens pour ses propriétés nettoyantes et purifiantes grâce à la présence, en grande quantité, de saponines moussantes naturelles. Elle absorbe les impuretés et les graisses sans attaquer le film lipidique protecteur de la peau et du cheveu. Le Rhassoul est riche en mineraux tels que la silice, le magnésium, le fer, le calcium, le potassium et le sodium. Elle aide à détoxifier la peau tout en réalisant une exfoliation très douce. Elle est de surcroît tout à fait adaptée aux peaux sensibles ou fragiles.


Bon masque !

 

"Sels mon mari !" : Sels de bain pour hommes

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

            Un jeu de mots facile pour réveiller le blog!

          Les sels de bain sont très simples à réaliser, ils sont peu onéreux, ils plaisent à ceux qui adorent les bains et qui ont passé l'âge de jouer avec les bombes de bain: les hommes.

Au fait, il n'y a pas de rubriques "hommes" sur Potions...

 

100_2341

 

         Le mien ne prend que des bains, c'est peu écologique mais c'est son sas du soir, entre le boulot et la vie de famille, très intenses tous les deux.
Alors, je lui pardonne et je lui fabrique régulièrement des sels de bain dans lesquels je mets de jolis pétales colorés:

- Fleurs de bleuet, de lavande, de calendula dans des sels à la lavande
- pétales de roses et feuilles de menthe dans des sels au bois de rose avec 10 gouttes (maximum pour 500g de sels!) de menthe douce
- pétales de calendula dans des sels à l'orange douce etc.

 

 

          Mais voilà ce que j'entend depuis des mois voire des années :"Et pourquoi tu mets des fleurs ma chérie ?, mais ça ne sert à rien, tu pourrais ne pas en mettre tu sais, mais ça peut boucher la baignoire..." .

Je le laissais dire et .... je continuais à mettre de jolis pétales assortis aux huiles essentielles parfumantes!

 

 

          Jusqu'au mois dernier où je l'ai vu mariner dans son bain avec plein de pétales sur le dos, les bras, la tête (oui, il fait le sous-marin dans le bain) , et j'ai cru voir un poulet au court-bouillon , un poisson passe encore mais un poulet... non! C'est trop horrible!

 

          Alors ce soir j'ai refait des sels de bain sans pétales, si jolis dans le bocal, mais pas jolis du tout sur mon bonhomme à moi ...

 

 

Formule des sels de bain

500g de gros sels gris de Guérande      
30g de sels de mer fin
2 cuill. à café de bicarbonate de sodium                                100_2343
1 cuill. à café d'huile de ricin sulfatée
1 cuill. à café de poudre de chlorophylle
2 capsules de vitamine E à 500mg

Huiles essentielles de vétiver de Madagascar, bigarade et lavande au goût.


Mode opératoire:

- Dans un bol, mettre le sel fin avec la vitamine E, la poudre de chlorophylle, l'huile de ricin sulfatée et les huiles essentielles.

-  Bien mélanger et ajouter le bicarbonate de sodium en mélangeant.

- Ajouter le sel de Guérande et bien mélanger.

- Rectifier les HE si besoin est car les sels sont destinés à être utilisés dans une grande quantité d'eau.

Entreposer dans un bocal en verre brun.


***Suite à la judicieuse remarque de Missmiss, je rajoute que je mets toujours quelques haricots secs dans le pot pour pomper l'humidité et éviter que les sels ne s'agglomèrent.
Je préfère les haricots rouges (ceux pour le chili con carne, miam, miam...) car leur couleur les fait rapidement repérer du baigneur qui les élimine avant de vider la baignoire.***


          Le sel fin

permet de mélanger et de fixer les HE et le colorant si vous l'utilisez. Vous verrez des recettes outre atlantique avec des sels dendritiques, variété de sel fin très pur qui joue ce rôle.

J'ai choisi ici la chlorophylle pour colorer en vert mais vous pouvez y mettre de l'argile verte ou tout autre argile dont la couleur va avec vos senteurs.

Les colorants alimentaires liquides peuvent voir leur couleur se modifier avec le pH alcalin du bicarbonate (comme c'est le cas avec la soude dans les savons CP).

 

             L'huile de ricin sulfatée

est incontournable pour moi dans les sels de bain car elle ne graisse pas la baignoire  donc il n'y a pas de risques de glissades comme avec les huiles végétales.

Elle permet la dissolution des huiles essentielles dans l'eau du bain. Il n'y a donc pas de risques de brûlures avec des essences qui flottent.
La baignoire est plus facile à nettoyer après.

Son odeur est forte et grasse, vaguement écoeurante, mais on arrive très bien à bien la couvrir avec des HE au contact desquelles elle disparait complètement.
C'est de l'huile de ricin transformée par action de l'acide sulfurique et vendue sous le nom de "sulfonated castor oil" ou "turkey red oil".   

            

                Le sel de Guérande

aussi me semble incontournable malgré son allure rustique. Plein de minéraux, il ressource immanquablement les gens fatigués, il délasse les muscles noués et en France, on a la chance d'en trouver partout à des prix, somme toute, très abordables.

On peut le remplacer par n'importe quel gros sel (Gros sel ordinaire, Sels de la Mer Morte, Sel rose de Camargue, Sels roses de l'himalaya, Sels roses du Pérou: j'ai lu ça quelque part, Malegria, tu le connais? etc.)

On peut aussi utiliser des sels d'Epsom (sulfate de magnésium) très minéralisants et dé-fatigants.

 

                Le bicarbonate de sodium

adoucit les eaux calcaires et donc la peau.

A cette dose, il est parfaitement toléré par toutes les peaux.

 

                La vitamine E

permet d'éviter le rancissement des huiles essentielles surtout quand j'utilise des agrumes.

En effet le bicarbonate est basique et les huiles peuvent se dénaturer à son contact.

 

 

100_2345

3/5 vétiver, 1/5 bigarade, 1/5 lavande fine: C'est très élégant pour un homme!