Puisque le soleil semble être maintenant de la partie au Québec, en France et probablement ailleurs sauf pour Catherine qui elle (la pauvre !) sera OBLIGEE de passer des vacances au froid !!!
Bref, pour toutes les autres, voici une recette que je fais depuis plus d'un an et lorsque je l'ai faite pour la première fois, j'ai écrit dans mon cahier à côté de la recette : "the crème" et depuis... on se l'arrache ! Enfin, j'exagère juste un tout petit peu... !!!


Cette recette est simple. Elle est légère et pénètre facilement.
L'infusion de menthe associée aux huiles essentielles lui donnent un aspect rafraîchissant.
Cette crème n'est pas grasse, cependant un peu de fécule de maïs peut être ajoutée pour lui donner un aspect plus soyeux.
J'ai choisi des huiles végétales de tournesol et de pépins de raisins car elles sont légères et pénètrent facilement. L'huile infusée de jasmin a été réalisée avec les fleurs de mon jasmin et de l'huile de pépins de raisin.
Pour les puristes, j'aurai donc du préciser dans les pourcentages 3.32% d'huile de pépins de raisin. Mais bon, nous sommes entre nous, n'est-ce pas ?

Alors, voici les ingrédients qui la composent pour environ 100 ml :

3.5 g beurre de mangue (3.33 %)
4 g cire émulsifiante (3.8 %)
1.5 g acide stéarique (1.4 %)

1.75 ml huile végétale de tournesol (1.66 %)
1.75 ml huile végétale de pépins de raisins (1.66%)
1.75 ml huile végétale infusée de jasmin (1.66 %)

82.25 ml infusion de menthe poivrée* ou eau de source (83 %)
1.75 ml gel d'aloe vera (1.66 %)
1.75 ml glycérine (1.66 %)

Germall plus (0.2%)

Fécule de maïs (facultatif)

Huiles essentielles : 4 gouttes de cymbopogon martini, 4 gouttes de mentha spicata* et 4 gouttes de mentha piperita* (- de 1 %)
Les huiles essentielles sont à éviter pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les bébés et les enfants en bas âge, sauf avis d'un professionnel.

La réalisation de la crème se fait selon la technique habituelle.

* Ces huiles essentielles sont interdites pour les femmes enceintes et allaitantes. Pour celles qui choisissent d'en utiliser les deux huiles essentielles de menthe peuvent être remplacées par exemple par 4 gouttes de pelargonium X asperum et 4 gouttes de lavandula augustifolia.

Les indications en rose sont pour... Chabou et les autres bien sur !!!!


Crème bronzante par Pat

Soins du corps

Par Thomaelle

Et en attendant le soleil......... voici une deuxième recette d'après C.Clergeaud

beurre de cacao 30g
beurre de karité 80g
HE lavande 4 gouttes
HE carotte 4 gouttes

Faire fondre au bain marie le beurre de cacao et le beurre de karité en remuant.
Ôter du feu et incorporer les HE en remuant.
Mettre en pots et laisser refroidir.

Merci à toutes pour  ces recettes extraordinaires !!

 

Baume à lèvres menthe-chocolat, par Pat

Soins des lèvres

Par Thomaelle

A force de prendre vos recettes, je me suis sentie redevable et il fallait que je vous en offre une à mon tour !
Je suis encore novice dans la fabrication de cosmétiques m
ais j'ai testé celle-ci :

Recette du baume à lèvre d'après Melinda Coss

J'ai remplacé l'he de menthe par de l'orange douce (pour mon fils)

2 cac de cire d'abeille
2 cac de beurre de cacao fondu
2 cac d'huile d'amande douce
1 cac de beurre de karité
3/4 de cac d cacao
4 gouttes de miel
1/2 cac de vitamine E
1 goutte HE de menthe poivrée

Mélanger la cire d'abeille, le beurre de karité, le beurre de cacao et l'huile d'amande douce dans un bain marie et faire fondre à feu doux.
Ajouter le cacao et remuer.
Ajouter le miel et l'huile de vitamine E. Terminer par l'HE.
Verser dans des tubes à baumes et laisser durcir au réfrigérateur.

Savon et lait nourrissant "Fleur de bourrache"

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Aujourd'hui, un savon formulé pour une peau très sensible et sèche que j'emporte en vacances avec ceux de Cyan en espérant que le temps nous permettra d'avoir la peau désséchée par le soleil et la mer...


          J'ai voulu tester une huile très courante en savonnerie outre-atlantique mais plus rare en France: l'huile de son de riz (oriza sativa).100_2251

Cette huile est reconnue pour sa richesse en insaponifiables mais aussi pour:
- sa teneur en vitamine E, anti-oxydante
- ses propriétés adoucissantes, très utiles pour les peaux sensibles. Elle peut être intéressante dans un savon de rasage par exemple ainsi que pour tous les soins corporels (crèmes, baumes, huiles de massage...)

 

          Pour faire un savon très doux sans beurre de karité, j'ai renforcé la quantité d'insaponifiables en y incorporant beaucoup d'huile d'avocat, excellent ingrédient après le  karité dès que l'on pense "peaux sèches et sensibles" car elle est:
- riche en vitamines A, B, C, D et E,
- riche en insaponifiables et en acides aminés
- assouplissante et protectrice.

L'équilibre de la formule est apporté par un peu d'huile de coco et de palme pour la dureté, la mousse et le pouvoir nettoyant.

 

          Pour un luxe utile, j'ai tourné autour d'une plante merveilleuse, la bourrache (borago officinalis) sous forme d'huile et de fleur séchée.
Voici ici une  page intéressante et concise sur ses propriétés.

 

L'huile de bourrache est très riche en acide gamma linolénique (A.G.L.), très protecteur de la peau et excellente source d'omega 3 et 6.

100_2249
J'ai introduit l'huile de bourrache à la trace ainsi que des fleurs séchées ayant servi à faire une infusion corsée qui remplace l'eau de dilution de la soude.

 

 La formule du savon "fleur de bourrache"

50% huile d'avocat
20% huile de coco
20% huile de palme
10% huile de son de riz

NaOH 10% selon le calculateur
Infusion très corsée de fleurs de bourrache

A la trace très fine: 2% huile bourrache et 1% huile d'émeu
lait de brebis en poudre
Fleurs de bourrache séchées


Le savon est d'une couleur beige pâle rythmée par les inclusions de fleurs séchées.
L'odeur est ... végétale et "farineuse" mais j'aime sa mousse laiteuse et crémeuse à la fois.

 

 https://p1.storage.canalblog.com/18/66/221048/14923189.jpg

         

               Il ne reste plus qu'à faire suivre la douche d'une application de lait nourrissant Palmarosa/géranium pour peau sèche avec karité (enfin!), huile d'avocat, huile de son de riz et huile de bourrache.

10% huile d'avocat
5% huile de son de riz (achetée chez Zinette)
5% Beurre de karité
5% cire émulsifiante (achetée chez Zinette)
0.5% acide stéarique (j'aurais pu omettre)

50% Eau de source
14.5% gel d'aloe vera
5% Glycérine végétale
0.3% benzoate de sodium
0.2% EPP concentré


2% huile de bourrache en 3è phase
0.5% vitamine E
0.5% arrow-root tamisé
0.5% sea silk pour un toucher soyeux
0.5% NFF
0.5% huiles essentielles de palmarosa et geranium du Cap

Acide lactique pour ajuster le pH.

 

Ce lait est très doux, glisse bien sur la peau malgré une légère trace due à l'acide stéarique (0.5%) que j'ai ajouté car c'est la première fois que j'utilise cette cire émulsifiante.

L'association parfumante palmarosa/géranium est superbe et le lait est suffisamment fluide pour être conditionné dans un flacon pompe.

J'adore!

Bonnes vacances!

Le savon des petites filles de C.

Soins des enfants

Par atelierdemichele

          Mon amie C. a deux toutes petites filles de quatre ans qui ne se lavent qu'avec mes savons depuis leur naissance.
Et comme "n'en n'a plus missèle", j'en ai refait pour elles avec la formule donnée à P'tite So qui l'a magistralement interprétée sous forme de chocolat blanc pour son bébé à naître bientôt.

Ce savon pour enfants est très doux, mousse agréablement et est très bien toléré.
Je l'ai décliné ici avec du lait de Brebis en poudre que j'ai fini par dénicher en magasin bio.


100_2248

                           La formule des filles                                 

20% huile de coco
20% huile de palme bio
15% huile d'olive bio
10% beurre de karité
10% huile de colza raffinée
10% huile d'amandes douces bio
10% huile de tournesol bio
5% beurre de cacao bio

NaOH 10% selon le calculateur
Eau et lait de Brebis en poudre
Marbré à l'argile rose
2 cas d'acide lactique pour 1.5kg d'huiles



          Pour faire "plus fille", j'ai choisi de le marbrer à l'argile rose et j'ai testé pour la première fois un peu d'acide lactique dans l'eau de la soude à la place du lactate de sodium.

La trace est assez rapide et le savon est relativement dur.


100_2247
Petit lapin très précieux prêté pour tenir un savon

 

 

          Si vous êtes d'une famille d'allergiques, vous pouvez le réinterpréter en omettant l'amande douce et le lait.
Un exemple que j'aime bien avec beaucoup de karité et que j'aime bien marbrer à l'argile rose aussi:

20% karité
20% coco
20% palme
20% olive
10% carthame
5% cacao
5% ricin


Il est parfait pour les bébés dès leur naissance.



Le lait de l'Amazonie (1): répulsif et apaisant anti-moustiques

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

          Depuis que je connais Malegria, je me familiarise petit à petit avec les huiles d'Amazonie: Inca Inchi, Copaiba et Andiroba.
Je souhaite formuler un lait hydratant et raffermissant avec l'Andiroba dont l'odeur curieuse a fini par me plaire.
Mais l'été est arrivé et le manque de temps m'a fait différer tout cela.

 

 

          Puis Malegria a fait un post sur l'huile de Copaiba ici dont les propriétés "antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisant" m'ont donné l'envie d'en faire un lait répulsif et apaisant anti-moustiques car notre départ en vacances approche.
C'est donc devenu le lait de l'Amazonie 1 puisque l'hydratant devrait venir plus tard.

 

          Vous trouverez aussi plus loin la recette du spray répulsif anti-moustiques de Moune.

 

 

         1) J'ai voulu faire un lait à vaporiser dans un spray car j'ai un émulsifiant fait pour cela: l'émulsifiant L.
J'ai un peu de mal à le maîtriser mais là, je ne risquais rien à essayer.
Je suis partie d'une recette de lait vaporisable d'Aromantic.

 

Formule:


- Phase huileuse: 6%


2% huile de copaïba
(antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisant)
1% huile d'Andiroba
(mêmes propriétés avec un effet lipolytique que j'utiliserai dans le lait raffermissant)
2% macération de rose et laurier dans tournesol et sésame offerte par Venezia
(anti-inflammatoire pour le laurier, un peu de protection solaire pour l'HV de sésame, nourrissant pour le tournesol)
1% Emulsifiant L

 

 

- Phase aqueuse: 85%


69.2% eau de source
5% hydrolat de camomille romaine
(apaisant et anti-inflammatoire en cas de piqures)
5% hydrolat de géranium Bourbon
(répulsif)
5% hydrolat de lavande
(antiseptique, apaisant)
0.5% benzoate de sodium
(conservateur)
0.3% gomme xanthane
(gélifiant)

 

- Troisième phase: 9%


2% NFF
(hydratant)
2% aloe vera concentré x40
(hydratant)

2% D Panthénol (vitamine B5)
hydratant et anti-irritations.

2% HE (geranium du Cap: répulsif, lavande aspic: "anti-grattage", citronnelle de Ceylan: répulsif)
1% bisabolol
(anti-irritations)

+ acide lactique pour ajuster le pH

 
Par rapport à la formule originale:

- j'ai réduit de 1% la phase huileuse car l'Andiroba fige un peu. Or je voudrais que le lait soit très fluide pour pouvoir être vaporisé.
C'est encore trop car la texture finale du lait ne me permettra pas de le mettre dans un vaporisateur.

***Edit/ 3 heures après la mise en flacon, il est devenu très fluide comme je voulais!***

- je n'ai pas utilisé d'EPP car avec la gomme xanthane, il se forme un précipité blanchâtre difficile à masquer.
J'avais un gel d'aloe vera formulé avec de la gomme xanthane qui a fait une crème un peu bizarre à cause de l'EPP.

J'ai donc augmenté la proportion de benzoate de sodium que j'utilise en général.

 

100_2245

 

Mode opératoire:

- Peser la phase aqueuse et la chauffer à 75° au bain marie
- Peser l'eau et les HA et les chauffer à 75° au bain marie
Incorporer la gomme xanthane au dessus en fouettant vigoureusement pour former un gel fin sans grumeaux.
Amener la température à 75°.
C'est très important de respecter cette température, élevée il est vrai et c'est  dommage pour les HA.
J'en ai mis peu dans ma formulation pour cela.
- Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse en un mince filet en fouettant pendant 5mn dans le bain marie éteint pour maintenir la température au moins à 75°.
- Ramener à 40° dans l'eau froide pour rajouter la troisième phase sans les HE que l'on incorpore à 25°.
- Bien mélanger et verser dans un flacon spray stérile.

 

          Mon lait est un peu plus visqueux que je ne m'y attendais donc j'ai choisi un flacon pompe pour huiles végétales.

L'odeur est très agréable, un mélange de poivré et citronné qui change de la citronnelle pure. Il s'étale très bien et est très rapidement absorbé.

Pour l'efficacité répulsive, je vous dirai à mon retour...

 

Pour un lait anti-moustiques plus classique, il y a celui-ci de Catherine.

 

         2) Puis au moment de tout remballer, je suis retournée sur le blog de Malegria pour vérifier une information sur l'huile de copaiba.

Dans les commentaires, Moune demande une formule de spray anti-moustique à faire avant son départ samedi!

Moi, j'étais pressée mais elle l'est encore plus.
Alors, n'écoutant que mon bon coeur qui me perdra ;-)) et comme j'étais un peu déçue de mon lait non "sprayable",  j'ai fabriqué dans la foulée un spray répulsif avec une partie des ingrédients cités par Moune: Tea tree, lavandes, eucalyptus, Polysorbate 80, sans huiles qui poissent alors qu'on est sur une terrasse ;-))!

 

          Ce spray nous servira le reste de l'été à la maison contre les moustiques et les guêpes, si le soleil daigne se montrer.

 

 

La formule du spray anti-moustiques de Moune:

 

Pour 100ml

- 83 ml d'un mélange d'eau et d'hydrolat de géranium ou eau pure (j'ai mis 20 ml HA et 63 ml eau)

- 10 ml de polysorbate 80 offert par Catherine (merci!)

- 5ml d'huiles essentielles (environ 100/120 gouttes: 40 géranium bourbon Madagascar, 40 citronnelle Ceylan, 20 Eucalyptus citriodora), tu pourrais rajouter 15 lavande aspic ou fine et 5 tea tree.

- 2ml d'aloe vera concentré x40 (tu pourrais mettre 85 ml eau+HA+gel d'aloe vera)

+ conservateur obligatoire.

 

 

Dans un récipient stérile, tu mesures ton polysorbate et tes huiles essentielles et tu mélanges bien.

Dans un autre récipient, tu mesures ta phase aqueuse (eau, hydrolats, aloe vera) en mélangeant bien.

Tu la verses dans le mélange polysorbate/HE.

Tu mélanges bien, tu le verses dans un flacon en verre coloré avec un spray et tu es fière de toi!

C'est fait en 10mn.

 

100_2242

 

 

 

Beaucoup d'entre nous connaissent le problème des jambes lourdes et/ou varices. Nombre de crèmes soulagent mais j'ai une petite réserve concernant l'odeur de celles-ci, je voulais un parfum frais et féminin pour cette affection somme toute, très féminine.

Mais je voulais aussi un lait aux bonnes huiles nourrissantes et très riche en aloe pour prendre soin de la peau de nos gambettes qui le valent bien.

J'ai corsé l'affaire en lui demandant d'être accessible aux porte-monnaie pas trop fournis parce que la cosmétique maison c'est génial mais quand même, ce n'est pas toujours donné.

 

Pour 100%/grs de crème:

Phase huileuse

3,5 cire émulsifiante
2.5 alcool cétylique
1.5 acide stéarique
3,5 tournesol
3,5 inca inchi
2 macérat calendula/matricaire

Phase aqueuse

 

4 glycérine
74 eau

3e phase

2 tamanu (calophylle inophyle)
3
copaiba
2 capsules Vitamine E
conservateur au choix
1 panthénol
1 aloe x200
2,7 fécule de maïs
2,3 de notes de tête composée à moitié d'HE de citron et moitié HE de romarin
1,1 de note de coeur avec l'HE de cyprès toujours vert
0,6 de note de fond avec l'HE de patchouly

 

Important:

Ma cire émulsifiante n'épaissit pas, il faudra recalculer le pourcentage en fonction de la votre. Je crois qu'en général on met 5% de cire pour un lait? Je vous conseille de mettre aussi 1% d'alcool cétylique pour obtenir une émulsion bien onctueuse mais pas d'acide stéarique car il raffermira votre lait. Si vous changez les proportions d'émulsifiant pensez à rectifier en allongeant les hv de la phase 1.

 

Par quoi remplacer les ingrédients que vous n'avez pas:

J'ai mis du copaiba car son odeur disparait dans le mélange ce qui n'est pas le cas du tamanu dont l'odeur est affreuse pas terrible. Si vous n'avez pas de copaiba vous pouvez mettre du macérat d'arnica ou 5% de tamanu, ces 3 huiles végétales ont des propriétés circulatoires.

Si vous n'avez pas d'aloe concentré remplacez l'eau par du jus d'aloe (le gel donnera une autre texture).

Vous pouvez remplacer tournesol, inca inchi et macérat de calendula par les huiles végétales de votre choix, je suggère de n'employer que des huiles fluides.

Le citron est légèrement dermocaustique, c'est pourquoi j'ai chargé le lait en ingrédients apaisant. Attention en cette période estivale, l'huile essentielle de citron est photosensibilisante, mais elle a une place prépondérante dans le parfum agréable de cette crème. J'ai fait un petit essai en remplacant le patchouly par du vétiver, c'était pas mal non plus.

Pour la composition du parfum j'ai suivi les recommandations de Chabou que je remercie vivement, je suis vraiment contente c'est un parfum très féminin, frais, vivifiant, un parfum de fille qui pétille.

 

legeresetpetillantes2

convertisseur poids/pourcentage

Trucs et astuces

Par malegria

Je suis tombée sur ce lien donné sur un forum cosmétique-savon-bougie en espagnol. A l'origine il sert pour les savons mais je m'en sers pour les crèmes. Je le trouve très pratique car on peut élaborer une recette en pourcentages et la convertir en grammes suivant la quantité qu'on désire, ou reprendre une recette existante pour déterminer le pourcentage de chaque ingrédient et ne pas se tromper lorsqu'on veut faire une autre quantité. En plus il fonctionne aussi bien en grammes, kg, onces et pounds (livres?).

http://soap.indiboi.com/

Il calcule tout à notre place, ça simplifie la vie :)

Tableau de composition du parfum

Senteurs et parfums

Par cshabou

Sur une suggestion de Malégria, je vous livre ce tableau qui a pour base une information du site Derma Nova et que j’ai complété ensuite au fil de mes lectures. 

 

Notes de Tête

 

Notes de cœur  (Médiane)

Notes de Base

 (de fond) 

Abricot

 

Anis 

 Amande

Anis Etoilé

 

Bois de Rose

 

Ambre

 

Bergamote

 

Cannelle

 

Baume du Pérou

 

Cardamome

 

Chèvrefeuille

 

Benjoin

 

Cassis

 

Ciste

 

Bois de Cèdre 

 

Citron

 

Clou de girofle

 

Bois de Santal

 

Coriandre

 

Fruit de la passion

 

Bouleau

 

Cumin

 

Galbanum

 

Café

 

Cyclamen

 

Géranium

 

Cannelle 

 

Cyprès

 

Gingembre

 

Caramel

 

Estragon

 

Iris

 

Chocolat

 

Gardénia

 

Jacinthe

 

Encens

 

Lotus

 

Jasmin

 

Fève Tonka

 

Mandarine

 

Lavande

 

Girofle 

 

Menthe poivré 

 

Lys

 

Mousse de Chêne 

 

Menthe verte 

 

Magnolia

 

Muscade

 

Néroli

 

Mangue

 

Musc

 

Noix de coco

 

Melaleuca 

 

Patchouli 

 

Orange

 

Mimosa

 

Poivre Noir

 

Pamplemousse 

 

Muguet

 

Racine d'iris

 

Papaye

 

Nénuphar

 

Vanille

 

Pêche

 

Œillet

 

Vétiver

 

Petit grain

 

Pivoine

 

 

Piment

 

Réglisse

 

 

Pin/sapin

 

Romarin

 

 

Poire

 

Rose

 

 

Pomme verte

 

Sauge Sclarée 

 

 

Verveine

 

Tubéreuse

 

 
 

Violette

 

 

 

Pour les compositions d'odeurs, on part sur trois classifications principales ou notes :

 

Note de tête, note médiane, note de base.

 

La note de tête est l'odeur qu'on perçoit en premier. C’est la plus intense mais la plus éphémère.

La note médiane fournit le caractère solide à l'odeur.

La note de base ajoute la profondeur à l'odeur. Les notes de tête et de cœur s’appuient dessus et lui laissent la place lorsqu’elles disparaissent. C’est la note que l’on retrouve sur un foulard le lendemain.

 

Voici la suite des articles que j'avais relevés dans le but de parfumer mes savons :

« Règle générale pour les parfums de savons, les notes de tête, médiane et de base sont : note de tête de 15 à 20 ml d'huile essentielle par lot, pour la note médiane 5 à 10 ml d'huile essentielle par lot et de 2.5 à 5 ml pour la note de base par lot. Parfumer vos savons est vraiment une chose qui est

très personnelle et varie beaucoup selon les goûts et préférences individuelles. 

Nous vous recommandons d'ajouter un fixatif pour vos odeurs dans le savon. De bons fixatifs :  la poudre de racine d'Iris ou le Benjoin. Ils agissent comme une espèce de colle pour les odeurs. Nous  suggérons 3 gr par lot.

« Les huiles essentielles, en fait, ne dégagent vraiment leur parfum que lors de l'utilisation du savon : les molécules sont emprisonnées dans le savon et se libèrent progressivement. La quantité dépend des he que l’on veut utiliser ! Les huiles qui sont puissantes et qui servent de note de fond (patchouli, santal, benjoin...) se dosent moins que les he plus volatiles (agrumes, fleurs...). Il faut faire un mélange des trois notes pour obtenir un total de 15 ml par kilo de savon. »

  

On ajoute entre 25 et 50 gouttes (0,5 et 1%) de parfum ou d’huiles essentielles pour 250 g de matière grasse dans les savons réalisés avec la technique à froid et la moitié pour les savons réalisés avec la technique à chaud car le parfum est alors introduit lorsque la saponification est totalement finie.

 

Pour obtenir un parfum équilibré, utilisez 57% de note de tête, 28% de notes de cœur et 15% de notes de fond. Il est recommandé d’ajouter un fixateur de parfums (0,3% du savon) tel que la poudre de racine d’Iris ou le Benjoin.

 

Mon mélange planant : petit grain (ou néroli), lavande, géranium et encens. A vous de trouver le votre maintenant !

 

Crème de douche pour "massage anti-cellulite"

Soins du corps

Par CatherineNC

J'ai récemment décidé de m'attaquer "sérieusement" à cette peau d'orange, si disgracieuse sur mes "jolies" jambes.

Une de mes résolutions consiste à me masser, tous les jours, avec un gant à petites boules en caoutchouc, acheté en pharmacie.
Avec ce gant était vendu un tube de gel  à introduire dans un petit trou du gant pour créer une petite mousse pour le massage.

Ayant terminé le gel, j'ai essayé de refaire un produit destiné au même usage, avec les ingredients que j'avais dans mes placards.

J'ai donc utilisé :

Phase 1 :

- 90 ml de savon de marseille liquide (j'avais un reste de "Petit Marseillais" à écouler)
- 30 ml de teinture mère d'arnica montana
- 30 ml de teinture mère de fucus vesiculosus

Phase 2 :

- 30 ml d'huile végétale de tamanu (calophylle inophyle)
- 30 ml d'huile végétale de macadamia
- 8 ml de cire émulsifiante
- 2 ml d'alcool cetearylique

Phase 3 :

- Conservateur

- Huiles essentielles :
  bois de cèdre
  niaouli
  sauge officinalis
  cyprès
  citron
  genièvre
  lemon grass

ATTENTION : les huiles essentielles sont interdites à la femme enceinte et plus particulièrement celles précitées !

J'ai mis le tout dans un flacon de teinture pour cheveux avec un petit embout fin pour aller dans le petit trou de mon gant.

DSC00312



Je craignais que les teintures mères ne soient desséchantes sur la peau, (puisque faites à base d'alcool), mais il n'en est rien. De toute façon, je me passe ensuite une crème bien nourrissante. Je vais d'ailleurs me faire une petite crème composée plus spécialement pour compléter ce soin. 

Je suis satisfaite de cette crème de douche, je ne sais si elle sera aussi efficace que le gel du commerce, mais je sais ce que j'y ai mis et elle me revient moins cher (surtout que je pense à la nécessité d'un traitement au long cours.. hihi). Par contre, inutile de vous préciser que le mélange d'odeurs des huiles végétales et essentielles n'est pas trés romantique...

Voilà, en attendant de trouver de la caféine ou autres ingredients intéressants pour ce genre de soins, je vais déjà agir avec des produits simples.

Il serait intéressant que chacune mette sa petite "patte" au sujet.