Marbres et pierres de bain

Savonnerie

Par atelierdemichele

Voici une méthode de refonte qui m'a été inspirée par les savons de Kandahar dont nous avions parlé sur "Les plaisirs de Kimitsu".


       Lorsque je fabrique des savons, je récupère des chutes après découpe.
Ces chutes me servent à faire des boules de savon ou sèchent tranquillement dans un saladier dévolu à cet effet.

 

**Pour faire des pierres de bain**

100_1906

 

- Couper grossièrement au couteau les chutes de savon en ayant soin de faire des tailles différentes
- Les mouiller rapidement en les passant sous un filet d'eau chaude
- Les déposer au fur et à mesure dans un bécher en verre pouvant supporter la chaleur
- Ajouter environ 1 cuillère à soupe d'eau pour environ 100g de chutes
- Chauffer au micro-ondes à la puissance maximale, de 15 sec. en 15 sec.
Attention, il faut surveiller attentivement à travers la vitre du four car le savon gonfle et peut déborder du bécher
Arrêter de chauffer dès qu'une partie du savon est liquéfié; il servira de liant aux morceaux restés entiers.

- Enfiler des gants et façonner des boules grossières (surtout pas rondes) dès que le savon n'est plus brûlant mais encore chaud. La pâte colle aux doigts donc ne cherchez pas à lisser les contours.
- Déposer les pierres sur une feuille de papier sulfurisé.
- Laisser sécher 24 heures

- Enfiler les gants et passer les savons sous un filet d'eau chaude en lissant les contours pour obtenir de beaux galets.
- Les déposer au fur et à mesure sur une feuille de papier sulfurisé et laisser sécher plusieurs jours.

Les huiler légèrement pour obtenir un brillant éphémère, le temps de les prendre en photo ;-)

 

 

**Pour faire des marbres de bain**

100_1902_0001

 

- Procéder comme ci-dessus mais tasser la pâte chaude au fur et à mesure dans un moule rectangulaire ou carré.
- Faire prendre jusqu'à 24h au congélateur une fois la pâte refroidie.
- Démouler sur une feuille sulfurisée et découper une fois le savon décongelé.
Il ne sera pas nécessaire de passer le savon sous l'eau chaude pour le mouler.

J'ai utilisé une boîte de cigarillos en bois munie d'un couvercle et la pâte a été déposée au fur et à mesure sur un film en plastique afin d'éviter de fastidieux démoulages.

 

       J'utilise très peu les fragrances donc mes marbres et pierres de bain sentent très peu.
Attention donc aux téléscopages olfactifs si vous aimez les fragrances.

Il est très possible de choisir les couleurs que l'on va mélanger.
Ici les pierres sont faites avec trois savons (jaune, marron et beige) alors que les marbres ont été réalisés avec l'ensemble des chutes restantes.
L'idée est de faire qu'ils soient le plus naturels possible.

 

100_1907_0001


Crème de jour pour peaux mixtes

Soins du visage

Par atelierdemichele

Les peaux mixtes présentent la particularité d'être plus ou moins sèches, plus ou moins grasses, plus ou moins déshydratées, plus ou moins sensibles, plus ou moins boutonneuses, bref ce sont des peaux de ...*$§=# ... pour lesquelles il est très difficile de trouver une crème de jour satisfaisante.

 

Mais...on se calme et on sourit car il parait que ce sont les vraies peaux normales...
Je crois que ce sont celles pour lesquelles un cosmétique se doit d'être individualisé et eventuellement modifié à l'envi en fonction des saisons, du moment du cycle, bref à la demande.

 

Vous l'aurez compris, j'ai une peau mixte et je suis encore à la recherche de la crème idéale.
Je vous donne néanmoins la formule de celle que j'utilise en ce moment où justement, il fait successivement chaud, froid, humide, soleil...
J'ai le front qui brille facilement; le nez et les ailes du nez aux pores un peu dilatés et qui "rougissent" au froid; les joues et le menton ont une peau normale.
Avant les règles, j'ai toujours 1 ou 2 boutons qui apparaissent mais le nettoyage au rhassoul a très grandement amélioré les choses .
Ce serait plus un problème hormonal que cosmétique.
Pendant l'hiver, je ne l'utilise qu'occasionnellement car il peut assécher la peau.

 

Je n'ai pas vraiment de rides mais ma peau perd un peu de fermeté donc les pores apparaissent plus larges.

 

Je me nettoie la peau au rhassoul micronisé pendant l'été. 
L'hiver, j'utilise plutôt un lait démaquillant et une lotion aux hydrolats.
Je ne me savonne jamais le visage.
Le soir je me démaquille et je reste peau nue pour dormir. Non ,non, je ne vous dirai pas si je dors toute nue également! ;0))

Ma crème est donc une crème de jour.

100_2016

 

J'utilise les émulsifiants MF et VE achetés chez Bilby.
Je les trouve polyvalents car ils peuvent donner un lait, une crème légère ou plus épaisse en rajoutant de l'alcool cétylique par exemple.

  

Phase aqueuse

20g HA de romarin verbénone
20g HA de géranium
10g HA de cyprès toujours vert
10g HA d'hammamélis
10g HA de camomille matricaire
5g glycérine végétale
3g MF
0.5g benzoate de sodium

Phase huileuse

7g HV pépins de raisins bio 1è pression à froid                                       100_2017
3g de beurre de karité pressé à froid ou juste filtré
1.3g de VE

 

3è phase

4g d'aloe vera concentré x 40 de Bilby
3g HV de nigelle ou cumin noir
2 capsules de vit E 500mg
0.5g d'arrow root tamisé

0.3g soit 10 gttes d'Extrait de pépins de pamplemousse concentré de Bilby (formulé spécialement pour les cosmétiques).

5 gttes de romarin verbenone
3 gttes tea-tree linalol
2 gttes de niaouli type II (Bio Mada)
2 gttes ravensare aromatique
2 gttes cyprès bleu
2 gttes néroli
2 gttes myrte verte
1 gtte carotte sauvage
1  gtte hélichryse italienne

***Procéder comme d'habitude pour faire une crème comme le dit Tallulah dans le post de base sur les crèmes***

1-3  gttes d'acide lactique pour ajuster le pH aux environs de 5 pour que le conservateur fonctionne.

 

La crème ressemble à un lait fluide qui épaissira gentiment en 24h pour former une crème légère très agréable à appliquer et qui se pompe facilement.
Je l'ai conditionnée en 2 flacons pompe de 50 ml pour plus d'hygiène.

100_2015

Il n'est pas nécéssaire de rajouter un épaississant (alcool cétylique, stéarique ou autre).
Si vous utilisez un autre émulsifiant, il est important de modifier les proportions des phases.

 

Choix de ces ingrédients:

- agents hydratants
Aloe vera, glycérine (pas trop), amidon de marante (arrow-root) pour son effet matifiant également.

 

- zones qui rougissent facilement
La carotte sauvage est excellente pour la "couperose, les dartres, les furoncles: source Franchomme". Je l'utilise surtout pour l'effet sur la couperose.

 

- régulation du sébum pour zones sèches et zones grasses: géranium
C'est la plante des peaux mixtes car il est adaptogène.
J'aurais pu mettre également de l'HE mais mon HA acheté chez BioMada est très saturé d'HE.

 

- zone T grasse, petits boutons avant les cycles et pores dilatés
.L'huile de pépins de raisin est fine et peu grasse, riche en polyphénols très anti-oxydants.
.L'huile de nigelle assainit les peaux acnéiques.
.Le romarin convient aux zones grasses et le chémotype verbénone est raffermissant et cicatrisant.
.Le cyprès convient aux zones grasses (comme l'hammamelis) et aux pores dilatés.
.Le tea tree est antibactérien et le chémotype linalol est plus doux.
.Le ravensare aussi est antibactérien

 

- action tonique, raffermisante et anti-rides (dès 25 ans il parait... mais j'ai déjà largement dépassé!)
.La myrte verte (myrtus communis à cinéole) pour les "cils et sourcils déficients et les peaux ridées: source  Franchomme"
.Le niaouli type II est un chémotype viridifloriol, tonique cutané et décongestionnant. Très intéressant associé au romarin verb.
.Le néroli est excellent pour les peaux matures. Avez-vous remarqué que beaucoup d'HE chères sont excellentes pour les peaux matures ;-)) ?

 

- peaux sensibles
.La camomille matricaire est anti-inflammatoire pour les peaux sensibles.
.L'hélichryse réduit l'inflammation  et le prurit des boutons. Elle est très regénérante également.

 

- un ovni
Le cyprès bleu utilisé par curiosité car je n'ai rien trouvé de très explicite sur ses propriétés cosmétiques à part sa jolie couleur bleue due au gaiazulène, anti-inflammatoire.

 

J'utilise cette crème depuis 15 jours maintenant et j'aimerais y ajouter d'autres agents hydratants.
Il est très possible d'utiliser d'autres HE ou HA en fonction des particularités de votre peau mixte.

 

Pour celles qui ont peu d'ingrédients j'ai déjà utilisé avec bonheur, le même genre de crème pour tester mon HV de pépin de raisin  vierge, pressée à froid mais bien plus simple:

 

HA geranium, eau, glycérine, aloe vera
HV Pépin de raisin vierge pressée à froid (elle vaut son prix)
HE geranium bourbon, tea tree
Emulsifiants et conservateurs

Pour l'été ou les intersaisons j'aime toujours ma composition biphasée dont je vous donnerai la nouvelle formule plus tard...

Baume facile : recettes de base pour réaliser un baume simplement

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par atelierdemichele

      Mon prénom étant déjà pris comme pseudo, je poste ici sous le nom "atelierdemichele".
Je profite de ce premier message pour remercier les gentilles Thomaelle et Tallulah pour leur magnifique idée!
J'ai choisi comme première recette un baume très facile à faire quand on débute en cosmétique.

Les baumes n'ont qu'une seule phase composée d'huiles, de beurres et de cires.

Ils se conservent longtemps sans conservateurs, sont gratifiants car on les réussit toujours à condition de respecter la balance entre gras très durs (carnauba), durs (cire d'abeille, beurre de cacao), mous (karité, beurre de mangue, beurre d'avocat...) et  huiles fluides.
Mais... ils ont les défauts de leurs qualités, ils sont gras et peuvent rancir.

Comme cela a déjà été dit sur ce blog,
- pour lutter contre l'aspect gras, on peut rajouter de l'amidon (maximum 10% sinon ça crisse sur la peau)
- pour éviter le rancissement, on peut rajouter des anti-oxydants comme la vitamine E (Tocophérol) achetée en gélules dans toutes les bonnes pharmacies, à raison de 0.5 à 1%  donc 1 à 2 gélules de vit E à 500mg pour 100g de corps gras.

 

 

12% de cire d'abeille
88% d'huiles végétales fluides à température ambiante
Pour un baume en pot destiné à être appliqué sur de petites surfaces de peau.


C'est l'un de mes baumes préférés à ce jour car il forme un film mince et non gras.

Il est totalement inutile d'y rajouter de l'amidon.
L'huile de jojoba avec la cire d'abeille dans ces proportions donne une texture particulièrement fine et agréable.

 

100_2007

 

 

12% de cire d'abeille
25% de beurre de cacao et/ou karité (selon la fermeté désirée)
63% huiles fluides

Pour un baume plus compact destiné par exemple à faire un baume pour lèvres en pot.


C'est le baume dont je me sers en massages pour lubrifier encore plus les peaux sèches et calleuses des pieds quand l'huile de massage seule ne suffit pas.

Sur la photo, j'ai utilisé du beurre de karité du Bénin juste filtré et très riche en insaponifiables, du jojoba, du tournesol ainsi que de l'extrait CO2 de calendula  et quelques gouttes d'huile de germes de blé qui donnent cette couleur lumineuse.

 

100_2008

 

 

20% de cire d'abeille
80% d'huiles fluides et/ou de beurres

Pour un baume en barres ou en bâton, pour les baumes pour lèvres.

Pour un baume très nourrissant et très crémeux conditionné en pots

Les baumes en barre destinés à être appliqués sur une grande surface de peau auraient peut-être besoin d'un rajoût d'amidon pour plus de matité mais ce n'est pas obligatoire.

100_2009

 

 

Mode opératoire


- Chauffer les cires d'abeille et/ou carnauba dans un récipient stérilisé placé dans un bain-marie (BM) bouillant.
- Ajouter les beurres (des plus durs aux plus mous) aux cires fondues en arrêtant le feu mais en gardant le récipient au BM jusqu'à ce qu'ils soient entièrement fondus.
- Ajouter les huiles fluides en retirant le récipient du BM dès que possible.
- Ajouter les HE, la vit E, les huiles fragiles (germes de blé, tournesol, rose musquée...) sans attendre que le mélange fige.
- Couler en pots ou tubes stérilisés.
- Fermer les récipients au complet refroidissement.
Pour les tubes à lèvres, résister à l'envie d'actionner la molette avant 24h!

 

100_2018

 

Voici quelques déclinaisons que j'aime bien:

- Baume au calendula: cire d'abeille, macération de calendula, 10 à 20 gouttes d'extrait CO2 de Calendula pour 100g de produit fini, en massages légers sur les lésions à cicatriser ou apaiser.

- Baume anti-inflammatoire: cire d'abeille, beurre de karité (20%), macération de millepertuis, huile de tamanu (calophylle inophyle), huile de noisette et de 20 à 50 gouttes d'HE pour 100g de produit fini (Eucalyptus citronné, laurier noble, gaulthérie couchée, sapin baumier...) en massages sur les zones douloureuses.

- Baume anti-stress: cire d'abeille, huile de jojoba et 5 à 10 gouttes d'HE pour 100g de baume (ylang ylang extra, mandarine, petit grain bigarade ou clémentine, lavande officinale, lippia citriodora ...) en massages sur les points de pulsation et dans les mains pour "sniffer" en coupe autour des narines.

- Baume à lèvres nourrissant et cicatrisant en tubes: cire d'abeille, cire de carnauba (2% maximum), beurre de cacao, beurre de karité, beurre/huile de coco ou monoï, huile d'olive, huile de ricin (5% pour faire briller), huile de germes de blé (ne pas chauffer), huile fluide de votre choix et 5 à 10 gouttes d'HE pour 100g (ciste, carotte, essences de citrus pour le goût: orange, citron, mandarine...).
J'ai vu qu' Aromantic vend maintenant un beurre de cacao marron contenant de la poudre de cacao (plus facile à incorporer dans les baumes. Il donnerait un goût chocolaté et serait moins dur que le beurre de cacao pur)!

- Baume à lèvres contre l'herpès labial en bâton (à avoir en permanence dans son sac car il faut l'appliquer dès les premiers symptômes): cire d'abeille, , beurre de cacao, beurre de karité, huile de noisette (5/10% maximum), huile macérée de calendula dans l'huile d'olive, huile de ricin 5% pour l'émollience) et 20 à 30 gouttes d'HE pour 100g (tea-tree, ravintsara, niaouli, lavande officinale).

 

Et bien sûr, respecter les précautions d'emploi pour l'usage des HE: dermocausticité, photosensibilisation, doses maximales, contre-indications  etc.

Savons de refonte BY Fanette....

Savonnerie

Par Tallulah

Savons doux hydratants :savons_hydratants_douceur
Faire fondre une poignée de cire d'abeille rapée dans 1 CS de beurre de cacao. Ajouter en remuant 2 CS de macérat de calendula puis verser les paillettes de savon en poudre diluée dans autant d'eau que de paillettes et 3 CS de lait en poudre toujours en remuant, ajouter 1 CS d'argile rouge et 1 CC de glycérine.
Attendre que le mélange épaississe un peu. quand le mélange est au point, éteindre le feu et laisser refroidir un peu pour ajouter des huiles essentielles de lavande. Verser dans des moules et laisser refroidir avant de démouler

Savons à l'argile spécial peaux grasses :ATT00050
Faire fondre une poignée de cire d'abeille dans 2 CS d'huile de calendula et 3 CS d'huile de pépins de raison.
Ajouter la poudre de savon de marseille diluée dans le même volume d'eau (froide, c'est important, sinon le savon fait  des grumeaux !) diluer une CS d'argile verte dans une tasse d'infusion de menthe bouillante.
verser dans la pâte à savon. mélanger sans arrêt......
quand le mélange est un peu épais mais pas grumeleux, éteindre le feu et verser 6 gttes HE de cèdre

Savon douceur pour les bébés et jeunes enfants, ou pour les peaux fragiles :ATT00053
Faire fondre une poignée de cire d'abeille dans 2 CS d'huile d'amande douce et 2 CS d'huile de calendula.
Ajouter la poudre de savon diluée dans le même volume d'eau froide.
Quand le mélange est assez épais, verser dans des moules rigolos qui amuseront les enfants (et là le nounours fait un malheur !) et SURTOUT PAS D'HUILES ESSENTIELLES!

Sinon voici mes petits trucs qui marchent pour réussir mes savons en refonte! et j'espère que ça marchera pour vous aussi:

1.    Tout d'abord, toujours réduire les paillettes de savon de marseille en poudre grâce à un robot ménager (ce n'est pas toxique, c'est du savon, et çà se lave facilement!)

2.    Je mets toujours de la cire d'abeille avec les huiles ou les beurres pour permettre au savon d'être bien compact.

3.    Je dilue mon savon dans de l'eau froide, c'est super important, sinon çà fait des grumeaux, et surtout juste avant de le mettre dans le mélange de cire et d'huiles, sinon, il devient trop épais!

4.    Je me sers d'un ustensile à bain marie, une sorte de casserole à double fond, qui me permet d'avoir une température qui monte de façon bien homogène, et de ne pas trop galérer avec les casseroles les unes sur les autres.

5.    Quand je mélange le tout, une fois mon savon incorporé, si le mélange me parait trop pâteux, je n'hésite pas à ajouter de l'eau froide.

6.    Je rajoute les argiles, algues, fleurs, ou autre, en tout dernier.

7.    Le secret est de ne jamais s'arrêter de remuer avec une cuillère en bois, attention, pas avec un fouet, je l'ai fait une fois, le savon était hyper léger et chouette, mais une horreur à mouler et surtout il a pris des mois à sécher!

8.    il faut surveiller le séchage. je retourne mes savons tous les jours. Et surtout, il faut veiller à ce qu'ils ne se mettent pas à gondoler ou à se déformer, sinon la fournée est fichue!

9.    Je les emballe alors avec du film transparent.

10.    Ces savons se font très rapidement, je dirais qu'en 30 minutes maxi, ils sont fini et dans les moules. Après pour le séchage, cela dépend des ingrédients, de la température de la pièce... (je ne les change jamais de pièce ou de place pendant le séchage!) en moyenne moins d'une semaine. ils sont alors utilisable immédiatement.

Voilà les conclusions de mes essais de savons. Attention, je ne suis qu'une humble apprentie qui fait ses savons depuis 2 mois.. mais çà me réussit pour l'instant... J'espère que ce n'est pas la chance des débutants!

Bon touillage!

Fanette

Bonbons de Massage de Fanette

Soins du corps

Par Tallulah

L'hiver est là et je me sens toute moche, toute flasque et je vous dis pas la vieille mémé dès que je bouge, mon dos me fait souffrir horriblement ! Vous me direz que çà me fait çà depuis la naissance de mon fils, et qu'il a 20 mois ! Et que oui, je suis dure à la douleur, oui, j'aurais peut être dû consulter, mais bon voilà, j'aime pas les médecins ! Pis quelques soucis aidant, bonjour le stress!

Alors je me suis concocté des petits bonbons de massage, sur une base plus que classique, les voici:

Bonbons de massage anti-courbatures:
23g de cire (carnauba et abeille)massage_anti_courbatures
23g de beurre de cacao
40 g d'huiles (amande douce, germe de blé, pépins de raisins... ouaouh,
celle là je l'aime beaucoup!)
6gttes HE pamplemousse
6gttes HE genevrier
6gttes HE lavande vraie
6gttes HE lavandin
6gttes HE cyprès

Je les ai moulé dans des mini moules pour en faire des uni-doses... parce que j'espère vraiment ne pas en avoir trop besoin... Devinez dans quels moules?
Je vous le donne en mille : les petits moules en chocolat des calendriers de l'avent, vous savez ceux qui contiennent les chocolats et qu'on a un mal fou à ne pas manger tous d'un seul coup !
bon d'accord, il faut sélectionner les modèles, car sinon vous vous retrouverez avec des bonbons de massage à tête de père noël, ou de botte de noël... mais bon...

Bonbons de massage anti-stress
Ceux là sont déjà un peu plus gros...massage_anti_stress
même formule de base:
23g de cire (carnauba et abeille)
23 g de beurre de cacao
40 huiles (jojoba, amande douce, germe de blé, pépins de raisins)
10gttes HE lavandin
10gttes HE lavande vraie
5gttes HE ylang ylang
5gttes HE romarin

et enfin les redoutables pingouins mange graisse !
23g de cire (mimosa, carnauba, abeille)moules_pingouins
23g de beurre de cacao
40g huiles (amande douce, pépins de raisins)
10gttes HE cyprès
10gttes HE citron
10gttes HE genevrier

Là j'ai utilisé mes moules à glaçon en forme de pingouins, j'aurais pu prendre ceux à tête de mickey, mais ils ne me semblaient pas suffisamment agressifs...

Je ne vous montre que la photo du moule car pour l'opération démoulage, c'était un peu tard, et j'ai oublié de prendre mes pingouins mange graisse en photo, du coup ils sont emballés, et donc un peu incognito !

Bon tartinage!

Fanette


Les défis du chaudron... ?

Défis

Par Tallulah

              Mais qu'est ce que c'est que cela vous me direz toutes ?

C'est très simple, je vais vous expliquer...

Non, non, ce ne sont pas des concours, des interro écrites ou surprises...

 

              Nous avions penser qu'il serait intéressant, voir ludique aussi, de lancer de temps en temps des "défis" ou "challenges"...

une idée de recettes, une idées de soin à réaliser...

avec des participantes volontaires, (pas d'obligation de s'inscrire véritablement)...

et qui se prêteraient au jeu...

et qui tenteraient, chacune comme elles le souhaitent : en crème, en fluide, en laits, en soins complets,

en savon (les savonnières pouvant bien évidement nous faire ça version douche, bain, savon, bombes de bain etc)...

en baume, dur... mou, avec toutes sortes de contenants et d'emballage...

de réaliser le défi à leur sauce, à leur griffe, à leur manière...

 

               Le challenge ou défi peut être lancé sur ce blog, avec une recette de départ...

ou juste une idée de départ...

et chacune montrera en simultané ici...

la manière dont elles l'auront réalisé...

Bien sûr il faut aussi un minimum de sérieux et de vrais principes actifs, huile essentielles, plantes correspondantes aux soins désirés...

J'espère que cette idée vous plaira...

 

               Il y en a un qui se profile à l'horizon d'ailleurs

je vous en dirais plus très prochainement...

crème victoire

Soins du visage

Par malegria

IMGP0275

Pour inaugurer ma première participation à Potions et Chaudrons, voici la première recette de crème dont j'ai vraiment été fière. Elle se caractérise par une texture très agréable et une crème d'un blanc immaculé. C'est une crème assez épaisse avec une bonne odeur fleurie. Par contre faites attention ma cire émulsifiante n'épaissit pas beaucoup (soap kitchen). Il vous faudra peut-être recalculer les proportions d'acide stéarique, vous pouvez vous baser alors sur la version de Talullah, qui l'a rebaptisée Belle de Lima.

 

C'est une crème très hydratante, apaisante et même anti-âge à l'inca inchi et calendula, avec des HE toutes douces bien que puissamment régénératrices concentrées à 1% pour les peaux les plus sensibles, une crème bien hydratante avec 75% de phase aqueuse dont presque 6% de glycérine végétale. Alors la formule de cette fameuse crème ? La voici toute en gramme, pour environ 170ml de produit.

 

IMGP0256    IMGP0254

 

Phase aqueuse
0.2 acide citrique
7.5 glycérine
88.6 eau distillée

Phase huileuse
2.6 acide stéarique
5 alcool cétylique
5 cire émulsifiante (de chez the soap kitchen)
10 HV inca inchi
10 Macérat de calendula (dans 3/4 pépins de raisin et 1/4 olive)

A 40°
0.4 germaben II
5 gtt HE de ciste
9 gtt HE de bois de rose
12 gtt HE de géranium bourbon
Un filet de jus d'aloe

Déodorant bille par Catherine

Soins du corps

Par Thomaelle

Voici ma recette de déodorant pour flacon à bille : 

- 3 cuillères à café de gel d’aloe vera
- 
3 cuillères à café de glycérine
- 
2 cuillères à café d’hydrolat (j’ai mis lavande)
- 
1 cuillère à café de vodka
- 
5 gouttes d’huile essentielle de patchouli (un de mes chouchous)
- 
5 gouttes d’huile essentielle de bois de santal (un autre de mes chouchous)

Bien mélanger le tout et mettre dans un flacon à bille.

J’ai utilisé un flacon de récup (la marque S.NEX, ceux qui sont ronds et posés la tête en bas dans leur support.)

J’en ai trouvés un jour en super promotion (j’ai jeté le contenu…) il faut un peu forcer pour enlever la tête, mais ils sont super.

Je pense que les ingrédients n’ont pas beaucoup d’ influence sur le côté désodorisant, c’est juste pour la texture ; vous pouvez je pense utiliser n’importe quel autre gel que l’aloe vera si vous n’en avez pas.

Je suis maintenant persuadée que ce sont les huiles essentielles choisies qui font l’efficacité de ce déo.

Merci en passant à Venezia qui en parlait sur son blogue, ce qui m’a incitée à les essayer.

Je peux vous assurer que je n’ai aucune odeur jusqu’au soir, même par forte chaleur.

J’en suis vraiment extrêmement satisfaite. Et puis si vous n’aimez pas trop le patchouli, vous pouvez diminuer et forcer un peu plus sur le santal, les deux huiles ont à peu près les mêmes propriétés (un plus pour le patchouli quand même) d’après Venezia ; de toute façon, l’odeur ne reste pas longtemps.

Si vous améliorez cette recette, merci d’en faire profiter les copinettes… 

Catherine

Savons de refonte au thym, BY Fanette

Savonnerie

Par Tallulah

Une petite recette de savon en refonte purifiant au thym par myself :
-préparer une infusion de thym dans un grand bol d'eau bouillante
-faire fondre une cuillère à soupe de cire d'abeille dans environ 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.
-lorsque l'infusion est froide, y verser un bol de copeaux de savon de marseille réduit en poudre (grâce à un robot tout simple, la poudre se mélangera mieux !)
-verser immédiatement dans le mélange cire et huile et remuer sans s'arrêter.
-remuer tant que le mélange n'est pas un peu épaissi
-ajouter une cuillère à café de thym en poudre
-continuer à mélanger
-verser dans des moules
-démouler après refroidissement.

voilà, moi je fais tout au "pif "au niveau quantité  pour les savons, alors je pense que là les proportions devraient coller.

savons_au_thym

merci Fanette!!!!!.....et moi j'ai un echantillon de tes savons de refonte , ils sont trés trés beaux....

Petites précisions pour débutantes.....

Faire ses cosmétiques maisons : bien débuter

Par Tallulah

Les trois phases pour faire une crème, un lait, un beurre corporel.

Beaucoup d'entre vous ont posé cette question au niveau des differentes phases,donc je vais y répondre très rapidement : pour faire une crème il faut créer une émulsion et pour avoir une emulsion il faut :

1 - une phase acqueuse (eau, hydrolats, gel aloe vera, émulsifiants et actifs hydrophiles qui supportent les températures d'émulsification, etc.)

2 - une phase huileuse avec tout les corps gras que l'on veut y mettre (cire d'abeille, émulsifiants, co-émulsifiants, stabilisants, huiles végétales, beurre végétaux, esters huileux, actifs lipophiles qui supportent les températures d'émulsification, etc.)

et parfois une 3ème phase, avec des additifs, (poudres exfoliantes, huiles précieuses à ne pas chauffer, conservateurs, huiles essentielles à ne pas chauffer également... à introduire une fois le mélange à une température raisonnable (sous 40°C).

 

Il existe deux types d'émulsion selon la nature du système émulsifiant choisi (peu importe le sens de versement d'une phase dans l'autre lors de la fabrication):

Huiles dans eau : le corps gras est en dispersion dans l'eau nous y trouvons toute la gamme des démaquillants et crèmes légères, très riche en eau , ces émulsions s'étalent aisément,  ne sont pas grasses mais ont pour inconvénient d'être moins nourrissantes, et faites pour les peaux jeunes et des laits démaquillants ou corporels.

Eau dans huiles : là c'est l'eau qui est dispersée dans la phase huileuse donc c'est le type même des cold crème, nourrissantes, protectrices mais ces émulsions ont pour inconvénient d'être plus lourdes, de moins bien s'étaler, plus grasses et plus épaisses.