Tout commence comme un conte avec deux animaux on ne peut plus différents: une ânesse qui apporte du lait et une autruche qui apporte des plumes.

Les plumes d'autruche sont délicates et constituent le must des plumes de costumes du Music Hall. Elles ont la capacité de gonfler à la chaleur pour déployer leur panache.

Comme elles sont anti-statiques, elles peuvent être rassemblées en plumeau pour faire le ménage. La plus jolie danseuse du Crazy Horse doit bien traquer la poussière de temps en temps non?

Non? Ah bon...

Alors si elle ne fait pas le ménage, elle doit bien se laver après le spectacle? Donc je laisse les plumes au vestiaire et je demande à l'autruche son huile à saponifier!

 

           Tout le monde connait les bienfaits du lait d'ânesse sur la peau et dans les savons artisanaux.
Ce lait, comme celui de la jument,  est considéré comme celui dont la composition se rapproche le plus du lait maternel avec une grande proportion de lactose et peu de matières grasses.

Pour le saponifier, je le congèle en petits glaçons pour permettre une dissolution de la soude sans augmentation excessive de la température.

Savons au lait d'ânesse ici, ici, et ici (si j'en oublie, dites le moi...)
Savons au lait de jument ici

 

DSC03150

 

           L'huile d'autruche est moins connue sous nos latitudes mais elle présente comme les gras d'émeu ou de canard une grande proportion d'acides gras essentiels, peu commune chez les animaux.

Ses défenseurs la parent de merveilleuses propriétés curatives même plus que celles de l'huile d'émeu car sa richesse en AGE est plus importante (voir ici).

Je précise que comme pour l'émeu, c'est un sous-produit de l'élevage de ces animaux destinés à l'alimentation et l'on peut la trouver dans la plupart des élevages d'autruches en France au milieu de cosmétiques à base d'huile.

Leur composition est très conventionnelle mais la proportion d'huile d'autruche n'y est pas anecdotique.

DSC03153

 

          Elle se présente comme une graisse molle, blanche et fine qui pénètre très rapidement sans poisser la peau.

Je trouve qu'elle sent le beurre, le vrai beurre d'antan peut-être un peu rance (je trouve qu'aujourd'hui le beurre ne sent plus rien même le beurre cru acheté chez le crémier ne sent plus rien! Michèle en mode ronchon).

Donc quelle ne fut pas ma surprise jeudi dernier en écoutant les hauts cris de quelques princesses au nez délicat qui se sont presque pâmées de dégoût en respirant le pot d'huile d'autruche! 

Il faut dire que le pot leur a été mis sous le nez en pleine dégustation de thés délicats, de laits à la vanille charnue et de pâtisseries gourmandes. Mais quand même!

            J'ai cru qu'elles se voyaient déjà dans le champ boueux, courant derrière des bestiaux aux pattes puissantes issus de dinosaures, pour les trucider, les plumer et leur arracher des monceaux de gras sanguinolents à mettre ensuite dans des chaudrons malodorants pour en extraire cette graisse que je trouve pour ma part merveilleuse.

Même que la dame qui élève ces bêtes l'utilise en cuisine comme d'autres utilisent la graisse de canard ou d'oie pour faire sauter leurs pommes de terre.

Voyez comment l'une de ces princesses de la Tribu des Nez Délicats voit la fabrication des savons.

Enfin, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... ;))

 

          L'huile d'autruche est riche en acides gras insaturés, elle est presque molle à température ambiante. Je préfère donc ne pas la chauffer et la laisser fondre doucement dans les gras durs.

Patrizia Garzena et Marina Tadiello indiquent que c'est une huile merveilleusement calmante, réparatrice et nourrissante.
Elle peut être introduite à n'importe quel pourcentage dans un savon et ses effets se font sentir même à partir de 5% des huiles.

in  Patrizia Garzena et Marina Tadiello "Soap naturally, ingredients, methods and recipes for natural handmade soap" Programmer Publishing.


DSC03147


 Formule du savon "L'ânesse et l'autruche"

- 30% huile de coco indienne
- 25% huile d'olive bio
- 20% huile de son de riz
- 15% huile de palme bio
- 10% huile d'autruche

Soie Tussah
Lait d'ânesse et soude pour un surgras de 6%

Huiles essentielles:
. 3 parts muscade
. 2 parts lavandin grosso
. 1 part santal amyris

          Depuis quelques temps maintenant, je délaisse le mixer électrique pour fabriquer mes savons totalement à la main.

Les formules à malaxer manuellement doivent être choisies:

- en mettant suffisamment d'huiles dures (50% minimum)
- en fabriquant peu à la fois (grand maximum 1kg)
- en prenant le temps de laisser poser la pâte entre deux malaxages
- en évitant de fortes proportions d'huiles de tournesol ou de colza par exemple.

J'y ai trouvé tant de grâce que j'en ai fait une floppée depuis lors totalement à la main comme les savonniers d'antan.

       

                    Fabrication manuelle

- Diluer la soude dans le lait d'ânesse en glaçons  allongé d'un peu de lait liquide
Ne pas agiter fortement mais mélanger doucement en ajoutant la soude petit à petit et en prenant soin de laisser votre bocal dans un bain d'eau avec des glaçons ou des "carboglaces".

Il m'a fallu environ 15 mn pour le faire doucement sans faire chauffer la solution à plus de 40°.

Ajouter la soie tussah finement ciselée.

DSC03139

- Faire fondre les huiles de coco et de palme, ajouter hors du feu l'huile d'autruche et la laisser fondre doucement.

- Ajouter les huiles liquides, bien mélanger et maintenir vers 40°.

- Ajouter la solution de soude aux huiles doucement en mélangeant avec un fouet en inox.
Continuer à fouetter vigoureusement mais avec précaution (pour ne pas projeter de la pâte caustique) pendant une demi-heure pour 1kg d'huiles.

Ne pas hésiter à changer de main, à poser le fouet quelques instants pour vous reposer.

DSC03141

- Filmer le bol et laisser reposer une autre demi-heure.

- Reprendre le fouet pendant 2 mn pour voir apparaitre une belle trace.
Contrairement aux traces obtenues avec le mixer électrique, celles ci même très visibles vous laissent tout le temps de procéder aux ajouts de dernière minute.

DSC03143DSC03144DSC03145

Malheureusement je savonne souvent le soir à la lumière électrique. Je devrais le faire à la bougie maintenant que je délaisse le mixer, je ferai peut-être de plus jolies photos ...

Aucune précipitation n'est nécessaire, il suffit de mélanger délicatement à la spatule pour remettre la pâte en mouvement et couler sans souci.
J'ai adoré!

- Ajouter les huiles essentielles et couler.

 

Remarque importante: Il est impératif de malaxer suffisamment longtemps pour permettre un temps de contact suffisant entre les molécules de soude et les acides gras.

Le risque d'un malaxage insuffisant est de voir de l'huile remonter à la surface du savon donc le risque d'obtenir un savon caustique ou insuffisamment surgraissé.

En cas d'impatience, il vaut mieux craquer et reprendre son mixer comme je l'ai fait ici.

         

Les temps sont purement indicatifs et peuvent varier selon la formule, le volume de savon fabriqué et votre résistance au malaxage.
N'hésitez pas à laisser faire.

               

DSC03149

 

                 Le décor

J'ai posé au fond d'un "organiseur" en plastique dur acheté au supermarché une feuille de papier sulfurisé froissée.

DSC03140J'ai coulé la pâte dessus et tapoté le moule sur le plan de travail pour aplanir la surface. Le papier sulfurisé permet un démoulage parfait et laisse ses plis à la surface du savon.

C'est très joli à peu de frais.

J'ai tenté de mettre le même papier froissé sur le dessus mais il est difficile de chasser complètement toutes les bulles d'air. Au démoulage, la surface n'est pas jolie.

Il faut également y penser quand on utilise un peu de plastique bulle pour simuler les loges de cires d'abeille.

Le plus joli motif est obtenu à mon avis avec le film au fond du moule et non dessus comme on le fait souvent. De même, il vaut mieux poser le film en diagonale, l'effet est plus naturel, moins ostentatoire.

 

      Le moule a été isolé dans le four éteint pendant 48h avant de démouler et couper.

C'est l'une des caractéristiques de ces savons faits à la main, ils ont besoin d'un peu plus de temps pour durcir correctement.
Ce sont peut-être des savons pour vieille savonnière patiente...

DSC03152

Une fois découpés, la chirurgie esthétique faite, j'ai façonné les chutes en carrés marseille-like que j'ai tamponnés (Merci Chabou pour ce mini tampon indien).
Ils sont bruts de décoffrage mais avec l'élégance du motif cashmere et un léger veinage.

J'aime beaucoup.

          La mousse est faite de grosses bulles puis elle se densifie, l'odeur de muscade est très gourmande et l'effet de texture me semble très réussi.

DSC03154

            Finalement l'alliance de l'autruche et de l'ânesse fonctionne très bien. Pas du tout comme l'alliance de la carpe et du lapin !


La Cousette

Savonnerie

Par mlkline

cousette_047


Rêves de Cousette


La Cousette s'est endormie, épuisée sur sa tâche

Des rêves de paillettes, de couleurs chatoyantes, de matières nobles, de motifs innovants

bouillonnent en son esprit

Ses mains s'agitent en son sommeil

Se sentent brodeuses, dentellières, plumassières

Son corps lévite sur les plus hautes marches du défilé fastueux, adulé par les élégantes

Consacré  par ceux qui font et défont

Elle se rêve à composer tel un  grand de la haute couture

mais des exclamations joyeuses la tirent de ce conte merveilleux

ses camarades d'atelier rieuses et bonnes filles  l'entraînent dans une ronde joyeuse

et la félicitent de sa tâche

Elle tire joie de leurs gentillesse mais , elle le connait  sans le redouter, elle, l'escalier

vertigineux

qui lui reste à escalader, marche après marche et elle en aime les affres

De création un jour!

 

cousette_016


La formule et le jeu sur les traces sont les mêmes que celle-ci et rajout d'une cs d'huile d'orcanette sur colza dans uns des pots

 

3 pâtes dont celle de base couleur crème

           Rhubarbe = rouge : une cc bonne cc

           Spiruline = vert : une cc

           Orcanette = bleu gris : une cs

 

Et pourquoi Cousette? et bien j'ai manipulé un cintre et le résultat me plaît bien

et j'ouvrage et apprend de jour en jour.

Des fleurs pour pas cher : Le savon fleuri

Savonnerie

Par CatherineNC

Ma meilleure amie raffole des savons home made, doux et crémeux, aime beaucoup les fleurs et adore l'odeur de la rose.

Les bouquets de fleurs coupées fanent très vite, surtout en cette saison chaude,  particulièrement les roses ; je suis toujours très triste lorsque je vois ces pauvres fleurs piquer du nez au bout de 2 jours, sans même avoir eu le temps de s'épanouir.

J'avais donc envie de faire un savon, rien que pour elle, en suivant ses goûts, pour lui offrir des fleurs qui faneraient moins vite.

J'ai retenu des idées trouvées chez d'autres blogueuses, comme Ka fée qui fait de très belles choses ou Flo sur le blog Monde de Bulles, qui a fait de très jolis coeurs en marbre ; Michèle aussi m'a inspirée avec ses très jolies "fleurs en incrustation".

Pour l'odeur, j'ai choisi une fragrance, rappelez-vous, on a dit : "pour pas cher" ; pour le composition du savon, des huiles courantes, tout de même enrichies par du beurre de karité raffiné (mon amie le vaut bien et plus encore....), pour les fleurs, des restes de savon de couleur clair (nous en avons toutes), du colorant alimentaire et un peu de patience.

J'ai d'abord confectionné les fleurs que j'ai laissé sécher une semaine afin qu'elles durcissent un peu.

Pour ce faire, j'ai râpé des restes de savon (pas frais mais pas trop trop vieux quand même) et je les ai malaxés comme on le fait avec la pâte à modeler.

J'ai ajouté du colorant alimentaire et confectionné les fleurs (la technique est expliquée dans le tuto de Ka fée. Je n'ai pas pensé à photographier les fleurs avant de les inclure dans le savon.

Savons_200Savons_198

La composition du savon :

- 30 % d'huile de coco
- 20 % d'huile de pépins de raisin
- 20 % d'huile d'olive
- 20 % d'huile de palme
- 10 % de beurre de karité raffiné

Un peu de blanc de titane dans les huiles (j'aurais dû en mettre davantage, je voulais un savon plus blanc)

Soude calculée pour un surgraissage à 6%
Eau : minimum de la fourchette donnée par le calculateur The sage

A la trace :

Vitamine E (anti-rancissement)et fragrance English rose.

Savons_197

J'ai coulé mon savon à la trace fine, j'ai attendu qu'il épaississe un peu, ce qui a été rapide ; j'y ai posé les fleurs délicatement pour surveiller le degré d'enfouissement et les ai un peu enfoncées ; je les voulais très en relief mais j'aurais pu les enfoncer davantage, ce sera pour une prochaine fois.

On peut ainsi façonner toutes sortes de fleurs, de différentes formes ou couleurs, on pourrait aussi ne parfumer que les fleurs pour les sentir comme on le fait dans un bouquet.

J'espère que ces fleurs ne faneront pas trop vite et que mon amie pourra en profiter un petit moment.

Flamboiement

Savonnerie

Par mlkline


savonrosemalyne1









Est t' il Baroque,Rococo, Kitch                                                                Rmlk1
Peu m'importe ce savon est ma réponse

aux empêcheurs de voir la vie en rose et rouge

rouge passion du sang qui coule dans mes veines

rose midinette de mes touts premiers émois

passion et candeur, c'est moi et n'y renoncerais pas

 




Tout d'abord les instruments de la passion ou de la torture, passion torturante ih!ih! et même dévorante.

photos_bestiaire_savons_016

photos_bestiaire_savons_041Pour styliser                                                   et découper adroitement

 

 

 

 


La formule pour 1200 grammes et un surgraissage à 7%

525 hv d'olive bio

300 beurre de coco Indien

275 beurre de karité ivoirien(réponse pour Moune) de chez Zinette

75 hv de ricin

25 beurre de babassu

350 eau de dissolution pour 163gr de soude

L'eau de dissolution pour moitié eau de source et eau de kewra à la couleur neutre et à l'odeur  très poudrée, fumée( PPP en parle sur son blog) +1Cs de poudre de Kudzu et comme je vous vois rire, choisie pour ses qualités adoucissantes et apaisantes et aussi contrer les effets potentiellement réactifs de l'eau de kewra dont je ne connais pas la composition précise mais qui peut agrémenter certaines boissons et plats indiens + 1 Cs de dioxyde de titane

La pâte obtenue est d'un jaune très pâle et je la conserve à trace très fine pour la manipuler à mon aise et la colorer avec

photos_bestiaire_savons_018photos_bestiaire_savons_019

 

 

 

 


Poudre de rhubarbe offerte par Moune, pour les vertus de Moune euh! de la rhubarbe donnant un magnifique rouge

(1Cs dans un peu d'eau neutre)

Poudre de raisin Az qui m'a donné et donnera un marron un peu vert(j'aurais dû utiliser pour rire l'orcanette)

Poudre de myrtille chez Ormenis pour le saupoudrage d'une fine ligne distinguée et maîtrisée

Travail sur toutes les textures de pâte sauf fines, j'ai joué en moyenne, épaisse , très épaisse trace

pour faire mes couches, pour ouvrager mes roses maison

 

smlk5rsmlk7

 

 

 








Voila mon savon flamboyant et insolent à la barbe des "qui font à rien que m'embêter" et c'est outrageusement exaltant et jouissif de répondre sans colère et je l'espère avec créativité

Ce savon est odorant,habillé d'une synergie d'huiles essentielles sur macérat de géranium maison

Lavande de Bio Mada, Rosalina, Monarde fistuleuse à parts égales

Thym à géraniol et Géranium rosat idem

Orange douce et Petit grain Bigarade feuilles idem

Des gouttes au nez de Myrte rouge et verte, de Laurier,Romarin abv, Bay St Thomas

Et la touche de lumière en son coeur , l'huile d'Ambre offerte par Dame Irène et dont Michèle a fait un beurre d'ambre dont je me suis ointe pour un pur voyage astral

 

smlk3Smlk2g


Catherine m'a offert un colorant ultramarine bleu et du sable de l'Ile des Pins, île paradisiaque située au large de la grande terre de Nouvelle Calédonie.

Je vous la recommande pour vos prochaines vacances si vous ne savez pas où aller ^_^

 

 

 DSC03136

  Ce pigment ultramarine donne des tons variables selon la quantité utilisée:

- Catherine a obtenu un bleu marine puis un gris avec des tâches blanches comme moi avec ses biwils carthame.
Je remarque que les deux savons sont réalisés avec de l'eau de mer. Le sel intervient peut-être dans le blanchiment aléatoire de la pâte.

- Loulou a eu un magnifique bleu outremer dans son biwil arachide.
- Malegria a obtenu un bleu ciel dans un savon de refonte .
- Catherine a réussi dernièrement un bleu très doux dans un savon à l'aloé vera avec le même ultramarine.

DSC03138

           J'ai fabriqué un savon exfoliant pour les pieds avec ce sable blanc extrêmement fin.

Il devrait être moins agressif que la pierre ponce en poudre.
J'en ai profité pour diluer la soude avec de l'eau de mer comme ici.

Elle a été ramenée de Roscoff par Venezia et c'est bien involontairement que le savon m'a donné une jolie terre bleue vue du ciel, avec les nuages et tout...

 

                 Formule de "La terre est bleue comme un savon"


- 37% Huile de noyau d'abricot bio
- 31% Huile de coco indienne
- 27% Huile de Palme bio
-   5% Huile d'olive des Pouilles (merci Lolitarose)

Eau de mer de Roscoff (merci Venezia)
Soude pour un surgras de  5%
Sable de mer de l'Ile des Pins (merci Catherine)
Ultramarine bleu (merci Catherine)

Huiles essentielles ajoutées à la trace:
. Menthe poivrée bio  (1/3)
. Verveine du Yunnan bio (2/3)

 

            J'aurais pu appeler ce savon "merci les copines!"

La mousse est fondante et compense l'effet légèrement abrasif du sable. J'ai dilué un soupçon de pigment dans les huiles chaudes et j'ai mixé longuement pour bien le répartir. Le liquide a une couleur sublime.

DSC03131

 

La couleur reste éclatante après l'ajout de la solution de soude mais un ton de bleu en dessous et je me retiens pour ne pas  rajouter un soupçon de colorant.

DSC03134

 

J'ai  incorporé le sable à la trace moyenne pour qu'il se répartisse uniformément dans le savon, utilisé des moules en silicone et laissé 48 heures tranquille avant de les démouler.

Les traces blanches ne sont pas du tout poudrées comme la cendre de soude. Elles  sont bien dans la masse et elles sont apparues dès le démoulage.

 

         DSC03135

Finalement, la Terre est une tricheuse, elle est bleue comme un savon ! 


Savon bleu à l'aloe vera

Savonnerie

Par CatherineNC

Je pense souvent à mes cyber-cosméto-copinettes que j'aimerais pouvoir rencontrer, mais elles sont tellement loin... et, les pauvres, elles ont froid en ce moment, rêvent de chaleur et sont prêtes à sacrifier leur pauvre pied d'aloe.

Comme elles sont très gentilles avec moi, j'ai fait un savon, spécialement pour elles et, comme je le trouve joli (ce n'est pas le cas de toutes mes dernières tambouilles), je le leur enverrai.



Savons_168

 

Voici la composition, pour 600 gr :

  • 150 gr coco   25 %
  • 150 gr palme
  • 150 gr olive
  • 150 gr coton

Eau : 150 gr (remplacée en totalité par du jus d'aloe cueilli au pied de l'immeuble)
Soude : 85 gr (soit 5,5 % de surgraissage)

A la trace :

de l'extrait de romarin
du jus d'aloe : 75 gr
Diverses teintures alcooliques réduites

Dans les huiles :

de l'ultramarine bleu, un peu de dioxyde de titanium

Je ne pense pas que l'odeur des teintures tiendra très longtemps mais pour l'instant elle est agréable.


Savons_166

 

Savons_170

 

J'espère qu'elles auront du plaisir et qu'elles seront un peu "réchauffées". 

Bestiaire de la sorcière

Savonnerie

Par mlkline

Pour un Loulou qui aime les savons verts
Fils d'une grande sorcière
Qui lui potionne des crèmes à coeur ouvert
Un petit gars qui lit dans les bras de sa mère
Les aventures de Harry Potter
Un beau gosse qui regarde
Les étoiles dans un ciel à tête à l'envers                             photos_bestiaire_savons_060
Un savon que mêmej'aipasfaitexprès
Un savon que je trouve rigolo
S'y promènent de drôles de ziozios
Et puis vous me direz vous ce que vous y voyez!

Recette pour 1200gr et un surgras de 7 et environ 400 d'eau de source

300 hv d'olive
300 hv de coconut
200 hv de colza
140 hv de ricin
100 beurre de cacao
60 beurre de karité
50 huile-beurre de babassu
50 acide stearique nouveauté pour moi
et je suis assez contente de ses qualités supputées sur Soap Calc

dureté/40
lavant/20
emollience/56
bubbly/30
cremosité/31 ins/148 

                                                               photos_bestiaire_savons_048

Ah! oui, les poudres de perlimpim, la traitresse orcanette
et le tout aussi imprévisible raisin.

Petit conte d'une nuit

Savonnerie

Par cshabou

Image2

Petit Conte d'Une Nuit

 

Sur la route enneigée
Au cœur des Pyrénées
La grange est en émoi.

 

Une maman inquiète
bloquée par la tempête
Met au monde un enfant.

 

En cette nuit magique
Consternés et ravis
Les animaux s'agitent.

 

Il fait chaud, disent-ils
et il a à manger
Mais rien pour le laver !

 

Conciliabules à mi-voix
Tintinnabulent sous le toit.

 

Je suis trop gros, dit le cochon
Une petite liposuccion, et hop !
Je suis trop gras, dit le canard
Un peu de graisse pour ses fossettes
...Un peu de mon lait, dit l'ânesse
Pour câliner ses jolies fesses.
Si on frotte fort ma toison
Dit en bêlant Monsieur  Mouton
Nous aurons de la lanoline
Pour conserver sa bonne mine
Les abeilles zzzzézeillent doucement
notre cire le protègera longtemps.
Le berger qui rentrait du pays
Avait dans sa poche bien mis
Deux petits pots
de coquelicot.
"Un pour ma belle
et l'autre pour l'enfant".

Au chaud pour l'hiver,
L'aloé, la litsée, le géranium
veulent aussi faire un don.
Et la fermière gentille
leur donne un peu de sa vanille.

 

Les animaux s'activent toute la nuit
et au matin naquit
un savon rose comme le cœur de l'enfant,
comme la promesse du nouvel an.

 

Maman, Bébé sont repartis
les animaux, sages comme des images
Le temps d'une nuit,
se sont pris
pour des
Rois Mages.

 

_ne    i260254331_875_5         cochon

 

Savon de Noël

 


20 gHv Amandons de pruneaux macérée avec 2 Fèves Tonka
un tout petit flacon d'Aker fassi + 1 cc terre de venise
20 g lactate de sodium
30 ml mélange He : listée citronnée, géranium, vanille
4 glaçons de lait d'anesse ajoutés aux huiles
Aloé vera x 200, 1 càc

250 g Hv Coco indienne
250 g Graisse fine de canard
95 g Hv Sésame Blanc bio
200 g Hv Palme Bio
200 g Hv Olive d'Espagne
120 g Hv Pépins de raisins Macéré avec du chèvrefeuille
150 g Hv Macadamia bio
8 g de lanoline
28 g Hv Camélia bio
29 g HV chanvre bio
48 g Tournesol macéré avec Millepertuis
61 g Inca Inchi
50 g Cire d'abeille
50 g beurre de cacao
50 g Hv Carthame
7 gélules de Vit E

 

IMG_0063_cadre

 

"Le savon pas rouge et pas à la rose"

Savonnerie

Par atelierdemichele

           Aimez-vous les combats de catch bien truqués?
Je vous en propose un avec pour catcheuses Khan et Michèle.

cosm_to_130

          Pour ceux qui n'ont pas suivi le début, je vous raconte brièvement que je cherche à fabriquer depuis quelques années maintenant un savon rouge parfumé à la rose.

          Je cherchais la couleur rouge naturelle sans colorants. J'ai toujours obtenu de l'orangé.

La tentation a continué  avec l'achat de deux savons  de la marque Khan al s..oun.
L'un au coco et l'autre à la rose.

           Le savon au coco était une boule un peu molle comme celles que l'on obtient en refonte de nos savons faits maison.

Elle était grise, douce et sentait le coco. Le vrai coco gourmand et appétissant d'un rocher au coco fait maison avec de bonnes choses dedans.

           L'INCI, un peu laconique indiquait: olea europea - cocos nucifera - palm olea - glycerin - sodium hydroxyde - aqua.

Pas de parfum, pas de colorant et quelques bonnes huiles saponifiées comme je sais faire...

J'ai donc tenté ça en 2007 sans obtenir évidemment l'odeur de coco alors que j'y en avais mis des choses au coco qui sentaient bon le coco!!!

          Après moult réflexions, j'en étais arrivée à la conclusion qu'il s'agissait de refonte.
Mais même en refonte avec plein d'huile de coco VVD qui sent le rocher coco, pas la moindre odeur de coco à l'horizon.

Le combat étant officieux, on ne le comptera pas au crédit de Khan.
L'honneur de Michèle était sauf.

cosm_to_145

Le bleu de Malegria et le rouge de Khan

           L'autre savon testé était un savon à la rose sous forme de pain plus ou moins carré, de couleur rouge rosé et au parfum de rose renversant!
J'adore le côté artisanal des savons orientaux avec le tampon dessus, la forme irrégulière du savon séché très longtemps, bref j'adore!

Le savon à la rose de Khan  avait une certaine transparence, moussait bien mais l'INCI tout aussi laconique ne parlait ni de colorant, ni de parfum, juste une espèce "d'extrait de rose" bien mystérieux.

          olea europea - cocos nucifera - palm olea - glycerin - rosa damascena -  sodium hydroxyde - aqua.

Extrait de rose: hydrolat de rose, cire de rose, concrète de rose, teinture de rose, glycériné de rose, poudre de pétales de roses, macérat huileux de rose, absolue de rose, huile essentielle de rose?

$ù¤µ& d'extrait de rose!

Les savons de Khan sont chers c'est vrai mais tout de même pas suffisamment onéreux pour indiquer que le parfum est dû à de l'absolue ou à de l'huile essentielle de rose!

Ils ont les mêmes parfumés au santal ou au jasmin qui ont failli envoyer ma Moune ad patrès dans la boutique bio. Elle m'a offert de la poudre de racines de rhubarbe pour que j'obtienne enfin un rouge brique très joli.

               Et Mlk m'a offert le nouveau savon  à la rose de Khan, sous forme ronde, qui ne sent plus tout à fait la même rose mais qui est divin.

Son INCI est encore différent:

olea europea - mel-  cocos nucifera - palm olea - glycerin - rosarium-  sodium hydroxyde - aqua.

Rosarium?

En tous cas, dans ce dernier opus, la couleur est vraiment celle que l'on obtient à la maison avec des infusions, teintures, poudres, hydrolats, cires... de rose!

Mais tout de même, ce parfum (?) (!)

cosm_to_146

           J'ai acheté plus tard un savon à la rose de Wel..da de couleur neutre, et au parfum tout aussi renversant avec bien sûr le fameux rose extract.
Son prix vraiment raisonnable pour le coup a commencé à m'énerver!
L'INCI révèle la présence très probable d'huile essentielle de géranium rosat.

L'huile de géranium dont je trouve l'odeur la plus proche de la rose (l'absolue, pas l'huile essentielle) est celle de géranium à robert achetée chez Florame à l'époque.

           Une autre fois, j'ai senti un savon qui lui ressemblait beaucoup (savon rose en 3D, industriel) sur un stand de Paradesa où le vendeur très bavard m'a dit pour justifier mon étonnement devant le prix encore plus modique "il y a de la vraie huile de rose dedans mais aussi du géranium, du bois de rose et du palmarosa".

Comme Wel...da, c'est une marque naturelle, on ne peut pas en douter, ils n'utilisent pas de parfum synthétique.

Ha, Ha, je le tenais ce parfum,  enfin je le croyais....

cosm_to_131

           Les savonnières savent que les poudres de plantes rouges  ou les vins rouges  ne donnent qu'un marronnasse après saponification.

Les essais que j'avais réalisés ont donné du marron, des blobs, un joli parfum mais point de rouge ni d'odeur de rose à l'horizon...

           Les hydrolats de rose, les cires de rose, les poudres de rose, les huiles essentielles en mélange avec de l'absolue de rose ne tiennent pas même en refonte. Ils peuvent donner une odeur agréable et soutenue mais pas cette odeur d'absolue de rose!

La refonte testée maintes fois m'a donné du marron et la même odeur de palmarosa/géranium que j'adore mais ce n'est pas ce que je cherche.

            

cosm_to_123

Khan gagne encore les matchs officieux!
Michèle ronge son frein et essaye encore d'utiliser le peu de neurones qu'il lui reste après tant de K.O. jusqu'à ce qu'une espionne récemment devenue savonnière s'y intéresse et lui annonce officiellement que c'est de la refonte suivie d'un très long séchage.

             Et puis Malegria a fait ça .
C'est effectivement de la refonte tant son savon ressemble à celui qui me hante: même aspect presque transparent, même mousse, même texture resserrée par le séchage.
Et il contient du miel.

Puis Lyjazz a fait ça.

Le premier lien ne marche pas. Il s'agit du message du 30/09/2009 intitulé "Premier savon raté ou le numéro zéro"

Je croyais tenir le rouge (coquelicot + fond jaune du jus de carotte).

             Alors l'espionne m'a offert des pétales de coquelicot.

J'ai fait la même formule que Lyjazz  avec du colza à la place du carthame même si Khan n'a pas mis dans son INCI qu'il y avait ces huiles là, ni de carotte, ni de coquelicot...

 

           Formule du "Savon pas rouge et pas à la rose"

- 30% huile de coco
- 27% huile de palme bio
- 23% huile d'olive bio
- 10% huile de noyau d'abricot bio
- 5% beurre de karité du Bénin
- 5% huile de colza bio

. Jus de carotte bio et soude pour un surgras de 6%

. 1 cuillère à soupe de miel d'acacia bio

A la trace pour 500g d'huiles saponifiées:

. 1 cuillère à café de poudre de coquelicot
. 1 cuillère à soupe de gel d'aloé vera bio
. 25g d'eau de rose bio
. 10g de cire de rose fondue (merci Mlk)

. 10ml d'huile essentielle de géranium à robert, 10ml d'HE de palmarosa malgache, 5ml d'HE de bois de rose bio

La trace a été très rapide mais la couleur reste orangée!!!!!

Conclusions rageuses:

- La poudre de coquelicot aker al fassi doit contenir du colorant rouge (il existe des pigments rouges naturels très fortement colorants que j'utilise dans mes rouges à lèvres)

- L'odeur de la rose doit être un mélange issu d'huiles essentielles certes mais pas totales. On peut en extraire certains composants pour reproduire artificiellement et à moindre coût l'odeur de rose.

Tout cela reste naturel mais pas à ma portée à la maison.

- Khan ment par omission

- J'ai reçu trop de coups sur la tête par Khan la perfide

 

cosm_to_128

            J'aime tout de même ces savons dont la forme en coque me fait chavirer. 
Ils sont doux, moussent bien, sentent bon et ont un léger moucheté rouge (Grrr!!!) dans le jaune.

Le côté rond tient bien dans la main et on passe le savon sur le côté plat.
J'adore, la forme des savons fait vraiment partie du plaisir de la douche à mon avis.

             Je remercie Nin-8 au passage qui m'a fait découvrir cette forme il y a des années puisque j'ai eu le bonheur de tester ses savons plusieurs fois et elle m'a envoyé des adresses où en acheter un ainsi qu'un carré marseillais.

Khan 1 / Michèle 0 battue par K.O.
Les matchs sont truqués!

                     FAUT QUE J'ARRETE LE CATCH !

"Petites fleurs": savon avec incrustations

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Un fort joli savon avec inclusion d'un autre mini-savon dedans.

Vu sur ce blog japonais   que je trouve plein de personnalité évidemment ;-)) . Le savon m'a beaucoup plu et  j'ai voulu tester cette méthode élégante.

Et voilà, juste pour mes 3 copines!

cosm_to_133

 

 

La formule du savon  "Petites fleurs"

- 30% huile de coco indienne

- 50% huile d'olive infusée à la poudre de curcuma bio

- 20% huile de colza bio


Soude et eau pour un surgras de 10%

Tussah silk

Incrustation de petits savons issus du savon "Le cadeau des Potions"

Merci à Venezia qui m'a offert ce moule de petits savons fleuris très jolis.

 

cosm_to_135

 

          La trace est lente à venir car il y a beaucoup d'huiles insaturées et pas d'huiles de palme, de beurres de cacao ou karité qui aident à durcir.

Ce savon délivre pour l'instant une mousse un peu gélatineuse comme les savons dits "de Castille" composés à 100% d'huile d'olive.

Ce sont des savons extrêmement doux, peu détergents que je trouve plus agréables au bout de plusieurs mois de séchage.

Il faudrait donc les laisser tranquillement vieillir.

          J'ai coulé la pâte à la trace moyenne dans un moule rectangulaire sur une hauteur d'environ 3cm.

Au bout de 2 heures environ, j'ai posé délicatement les petites fleurs au dessus en les répartissant régulièrement.

Elles se sont enfoncées presque jusqu'au bout. Ouf!

 

          En réalité, j'ai incrusté un petit savon qui a été englouti, j'ai attendu, j'en ai incrusté un second une heure près, il a été presqu'englouti ...

J'ai patienté jusqu'à ce qu'il y en ait un qui reste juste à la bonne profondeur, j'en ai mis deux autres et j'ai encore patienté pour voir.

Il a fallu que je bataille quelques heures après pour enfoncer le dernier, ce qui a laissé un peu de béance autour. Pas joli ;(

Il n'y en avait que 3 présentables et ils ont été offerts aux 3 copines!

 

Je viens de voir cet article très bien fait de Kafée sur la trace en savonnerie.

cosm_to_134

 


Le moment de "taper l'incruste"

          Il faut viser le moment où la trace est assez épaisse pour soutenir les savons mais pas trop car il est visuellement essentiel que la surface soit bien lisse.

En effet je sais depuis qu'Archimède me l'a dit que "tout corps plongé ..."... fait que de la pâte remonte d'autant au bord du moule. Je voulais que ce soit harmonieux donc il fallait ne pas trop attendre que la pâte durcisse.

J'ai donc délibérément choisi une formule qui ne comporte pas d'autres gras durs que l'huile de coco.

Le motif est plus joli avec les incrustations réalisées au centre du moule.

Voir ici le très joli baume de Mlk réalisé sur le même principe lors du "défi baume" de Chabou (on dirait que c'est le même moule d'ailleurs).

 

La petite astuce d'hiver

 

          Dès que les radiateurs chauffent, je mets toujours mes moules à savons dessus pendant plusieurs heures pour qu'ils cuisent lentement comme on le ferait au four.

Ce chauffage permet de "pousser" la saponification pour pouvoir utiliser les savons dès leur fabrication. Mais j'ai beau être frileuse, ils ne délivrent pas 70°!

 

cosm_to_122

 

          Mes radiateurs sont tous équipés d'une tablette en bois ou en marbre.

Les moules à savons sont glissés entre les deux pendant près de 12 heures.

Je fabrique les savons le soir, je les laisse durcir sur la table ronde pendant la nuit où le chauffage baisse et le lendemain matin, je les pose sur le radiateur jusqu'au soir. Soit 24h.

 

La fuite de la couleur jaune

          J'avais fait infuser l'huile d'olive avec un pochon de poudre de curcuma pour avoir la couleur jaune sans l'opacité de la poudre.

Je termine en ce moment ce savon très lumineux et parfumé offert par Lolitarose qui m'a donné envie de jaune.

Il faut croire que les colorants des macérats filtrés de poudre de curcuma sont très labiles. Dans une huile incolore, j'ai obtenu un macérat jaune fluo très différent de l'orangé auquel je m'attendais.

J'espérais donc obtenir un savon jaune citron avec l'huile d'olive infusée.

          Mon savon était jaune orangé au départ mais le séjour sur le radiateur a fait peur aux curcumines qui se sont envolées en 24 heures alors que la poudre de curcuma mise directement à la trace donne des savons brun-jaune.

 

Les futurs aménagements

que j'apporterais à cette méthode pour l'améliorer:

          - Sur le modèle d'origine, les fleurs ne sont pas aussi hautes que les miennes. Je ne remplirais donc pas totalement les petits moules pour avoir des mini-savons d'environ 1.5/2 cm de hauteur.

Il me semble que l'incrustation de fleurs plus légères permettrait une meilleure maîtrise de leur pénétration dans la pâte  et Archimède aurait le bec légèrement cloué...

          - Il faudrait réussir le contraste des couleurs. J'ai déjà fabriqué des petites  fleurs jaunes ;)

J'imagine très bien noir/jaune, rose/noir, vert/blanc.... Oui vert/blanc, les savons verts sont toujours gratifiants et le vert n'a pas peur de la soude, ni de la chaleur.

 

          Mes savons sont donc blanc sur crème.

Mais finalement, je les trouve très jolies ces petites fleurs, pas vous?

 

         cosm_to_136