Des boules de Mer Morte dans le savon

Savonnerie

Par atelierdemichele

          Venezia m'avait rapporté de la boue de la Mer Morte en direct d'Israël. La pochette est restée une éternité dans mes tiroirs et cet été de folie savonnière,  je n'ai plus eu que cela en tête : faire enfin LE savon à la boue de la Mer Morte qui me trottait dans la tête.

J'avais testé avec bonheur un savon d'Irène qui en contenait et j'avais envie de retrouver ce plaisir là.

 

           Au moment de faire mon savon, la formule écrite, les ingrédients pesés, je suis allée chercher ma pochette...

Je l'ai cherchée en vain et ai donc fabriqué un autre savon. Je vous passe le retournement des tiroirs, des placards, de la salle de bain pour retrouver la pochette à un endroit où elle n'aurait pas dû se trouver.

Plus tard j'ai fabriqué non pas un mais deux savons à la boue : un marbré coloré à l'oxyde bleu et un rosé marbré aux argiles jaune et rose. Ils étaient rectangulaires simples et sympas.

La chirurgie esthétique m'a permis d'en façonner quelques boules mises à sécher tranquillement en attendant que l'idée vienne. Elles sont naturellement marbrées avec de la boue de la Mer Morte qui est marron plus ou moins clair.

 

           DSC05908DSC05907

DSC05911DSC05913

            

           L'idée est venue quelques jours plus tard sous forme d'un savon coulé en moule acrylique rond acheté chez Kafée. Il fait toujours de jolis savons quand on les coupe en tranches de 3 cm d'épaisseur.

Moins épais, ça donne un savon qui fait un peu cheap et c'est dommage. 

Couler des boules de savon dans un autre est très banal, facile et toujours joli. Pas besoin de se poser 1000 questions. Quand l'inspiration ne vient pas, couler quelques boules mises de côté.

 

          La formule n'a rien de particulier si ce n'est que je la voulais assez dure pour pouvoir tenir les boules (20% de beurre de cacao et 10% de gras de boeuf). Autant dire d'avance que la mousse est riche et onctueuse comme j'aime.

Elle ne contient pas d'huile de palme et fait de bellles bulles onctueuses au savonnage. J'aime beaucoup le parfum qui est persistant au fil du temps.

 

 Formule du savon aux boules de Mer Morte

- 30% huile de coco indienne
- 20% beurre de cacao bio
- 15% huile d'olive bio
- 15% huile d'arachide raffinée
- 10% huile de ricin bio
- 10% blanc de boeuf

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 8%
Boules de savons à la boue de la Mer Morte/argiles rose et rouge/oxyde bleu

Huiles essentielles bios pour 1kg d'huiles: 10 ml petit grain bigaradier, 5ml patchouli, 10ml pamplemousse, 5ml lavande officinale
5 capsules de vitamine E pour 1kg d'huiles

 

Mode opératoire

- Fabriquer le savon et le mener à la trace épaisse mais non figée

- Couler dans le moule sans le remplir complètement. Il faut anticiper la place que prendront les boules

- Laver les ustensiles et débarrasser le plan de travail pendant que la pâte épaissit légèrement dans le moule

- Vaporiser de l'alcool à 90° sur les boules de savon afin de permettre une meilleure adhésion de la pâte fraîche

- Enfoncer les boules les unes après les autres dans le moule en tentant de les répartir uniformément. Je les enfonce avec une baguette chinoise assez longue en silicone

- Tapoter délicatement le moule sur le plan de travail pour bien tasser la pâte autour des boules

- Isoler idéalement pour permettre une saponification parfaite car les deux savons auront été fabriqués à des périodes différentes et doivent cependant être collés. Découper au bout de 24 à 48h selon la formule en tranches de 3 cm de diamètre pour les savons ronds.

 

DSC05909DSC05910

J'ai pu en mettre quelques unes dans mon petit moule rectangulaire et j'aime beaucoup aussi.

 

Lesquels préférez-vous? Les ronds? Les rectangulaires?

 


Savon liquide peaux sensibles

Savonnerie

Par atelierdemichele

           C'est un savon liquide que je fabrique souvent pour les bébés ou les personnes à peau sensible.

La formule est très stable dans le temps; Le savon de cette photo a été fabriqué en juin 2011 et fait toujours bien la job. Je l'avais conservé dans un placard pour tests ultérieurs or nous consommons des tonnes de savon en pain mais aucun savon liquide...

La texture est sirupeuse, le savon mousse mais me semble mieux valorisé en flacon foamer ou flacon mousseur.

 

 

DSC05822

 

           Mes tensioactifs proviennent de chez Bilby and Co.
Pour que ce soit plus pratique, j'en donne les INCI et les équivalents chez d'autres fournisseurs.

 

Plantacare

INCI/ Décyl glucoside (Les utiles de zinette)
Peut être remplacé par Mousse de sucre (Aromazone)

Très bien toléré par les peaux sensibles, avec un bon pouvoir nettoyant, il est intéressant car il produit pas mal de mousse. Les personnes qui apprécient les savons liquides sont souvent des intoxiquées de la mousse. Or en naturel il est souvent difficile de procurer une mousse aussi abondante qu'avec les tensioactifs conventionnels.

Le plantacare permet de donner de la mousse sans pour autant décaper l'épiderme. Ce savon liquide n'est pas parfumé mais si l'on désire y incorporer un peu d'HE, le plantacare permettra de bien les émulsionner.

Le pH de 11.5 à 12.5 de ce tensioactif doit impérativement être corrigé à l'aide d'acide citrique pour un pH final acide de 5 à 6.

 

Bêta 

INCI/ Cocamidopropyl bétaïne (Les utiles de zinette)
Peut être remplacé par Mousse de babassu (Aromazone, INCI / Babassuamidopropyl betaïne).
Seuls les corps gras dont ils sont issus diffèrent, babassu au lieu du coco.

Il est certes intéressant pour les cheveux mais ici il dope l'action moussante et épaississante du plantacare. C'est un tensioactif secondaire qui vient soutenir l'action du tensioactif principal qui sera mis en plus grande quantité.

Ses propriétés gainantes utiles dans les shampooings permettent aussi de simuler un effet soyeux appréciable sur l'épiderme.

 

Natsoft

INCI/ Cocoglucoside, glycéryl oléate
Peut être remplacé par Douceur de coco (Aromazone) ou Cocosoft (Zinette)

Ce mélange de tensioactifs est indiqué aux peaux sensibles et permet en outre à 5% maximum d'augmenter la viscosité des shampoings ou savons liquides naturels souvent jugés trop liquides.

Le glycéryl oléate qui le compose est relipidant et permet de compenser le manque de sébum ou de lutter contre l'action décapante de certains tensioactifs.

Le Natsoft est un ingrédient majeur dès lors que l'on veut formuler des savons liquides pour bébés, peaux sensibles ou sèches, visage...

 

Formule du savon liquide peaux sensibles sans parfum

- Phase A

61% Eau distillée
5% Glycérine vegétale bio
0.2% Acide citrique en poudre

- Phase B

20% Plantacare/Décyl glucoside/Mousse de sucre
5% Bêta/Cocamidopropyl bétaine/Mousse de babassu
5% Natsoft/Douceur de coco/Cocosoft

- Phase C

0.8% Ecogard
3% D panthénol

pH à vérifier

 

DSC05821

Mode opératoire

- Phase A : Dans un bécher désinfecté, faire tiédir l'eau vers 50°C. Y dissoudre complètement l'acide citrique, ajouter la glycérine et bien mélanger

- Phase B : Dans un autre bécher désinfecté, introduire les tensioactifs (plantacare, bêta et natsoft). Mélanger délicatement à l'aide de la spatule silicone en évitant de faire mousser

- Introduire petit à petit A dans B, mélanger à la spatule sans faire mousser

- Ajouter à froid la phase C, bien mélanger et mesurer le pH qui doit être à 5/6

- Conditionner en flacon mousseur. Idéalement, utiliser après un repos d'une semaine environ.

 

         Voilà, c'est tout!

Mais si l'on veut augmenter la viscosité, il est possible de gélifier l'eau avec 0.3% de gomme xanthane, de mettre du jus d'aloé, des hydrolats spécifiques de tel type de peau sensible, de le transformer en gel nettoyant visage, d'y mettre quelques actifs spécifiques peaux grasses ou acnéiques, de le parfumer, de le colorer ...

          

Mon intrigant à moi...

Savonnerie

Par Mmoune

          Intrigant et plus... si affinité ...
Quand j’ai vu le savon blanc comme neige de Michèle, j’ai bondi !

Je trépignais pour de bon.
Ben oui, je ne suis jamais arrivée à obtenir un blanc "exactement" et rien d’autre que blanc. Pas légèrement beige, pas légèrement vanille. BLANC ! POINT !

De plus, Michèle parlait d’intrigant

 
 

savon Moune réussi

 

               Ben oui alors, ça ma intriguée au plus haut point. Jusqu’à maintenant, pour un savon naturel bien blanc, il "fallait" un pourcentage de gras durs, un pourcentage de gras liquides, un pourcentage d’huiles aux omégas … et toutes sortes de pourcentages que je me tue à calculer...

D’un coup, voilà qu’on ne met que du gras dur !

D’un coup, voilà que rien que nos gras durs donneraient un savon blanc???  Preuve à l’appui ??

Ça, c’est pour moi, que je me suis dit …

 

 
39% huile de coco bio
 30% huile de palme bio
 15% blanc de boeuf
15% beurre de cacao
 1% acide stéarique

Eau maximum et soude pour un surgras de 6%

2 cac de sirop d'agave et 2 cac de sel rose de l'Himalaya en grains
Argile noire diluée dans le minimum d'eau pour une partie de la pâte

 

 

            Hop, dans la cave ...

Ah! Ouch! Faut du sirop d’agave... J’en ai, parce que je suis prête pour le sirop contre les toux prochaines.

Je remonte à la cuisine ...

Ah! Ouch! Faut du sel. J’en ai, maiiiiiis, pas celui que Michèle voudrait nous faire acheter … mais si, mais si,  Michèle

Je remonte (encore) à la cuisine …

J’ai un petit flacon de sel rose de l’Himalaya qui s’ennuie à mourir  dans le placard à épices.

 

            Feuille de calcul en main, je viens tout de même vérifier "quand et où" ces choses-là s’ajoutent dans mon futur savon blanc de blanc que j’en rêve depuis des années...

Tiens, je vais jeter un œil sur la vidéo de la dame à la belle voix...

C’est vrai qu’elle a une belle voix…  Surtout quand on ne comprend rien de rien et, qu’on peut juste profiter de la voix … J'en profite pour la remercier de sa générosité et son partage sans quoi jamais ce savon n'existerait. Chez moi , je veux dire ...


Puisque je suis remontée, je me fais le plaisir d’une autre vidéo tiens !!

 

            Oh la la la,  mesdames!! Lisez la suite …
Ha non hein!! Défense de tricher! Sinon, je ne viens plus écrire !!!  Piquouze ou pas piquouze !!

Donc -c’est long, n’est ce pas ? Je m’y perds aussi-

Donc : Je descends - tout le monde suit ? -  j'étais à l’écran, en haut, je redescends dans mon labo …

Donc : Je pèse ma soude, mes glaçons d’eau et mon eau, mes gras durs à "savonblanc"  Yesss !

Pas tout à fait yess, pasque, des beurres genre babassu, murumuru et autres, je n’en n’avais plus. Ils menaçaient de *tourner à rien* et je venais d’en faire un savon des restes.

J’appelle Michèle ... à mon secours. Michèle avait quitté l’écran - ça se fait ça, quand j’y suis ? -

*   * Pour toutes les fois que vous m’épuisez les neurones à lire en anglais, un peu de belge , ça va pas vous tuer  n’est-ce-pas...

 

            Au moment ... où les températures sont bonnes, je vois ma coupelle contenant sel et sirop d’agave …

Zut ! Tant pis, je les jette dans la soude.

Malédiction, la soude devient toute rose. J’ai envie de pleurer. Des savons roses, j’en ai ! Plein !!!

Bon, tant qu’à faire un savon qui ne sera pas blanc (une fois de plus) autant profiter de ce que je venais de découvrir chez la dame

Je réquisitionne mon fiston, qui maîtrise admirablement l’anglais.

M…..s, dis-moi exactement tout ce que la dame raconte, en détail ... Tu n’en as pas pour longtemps, ça dure cinq minutes quarante sept…

La traduction a été résumée en trois mots, cinq avec le "alors" du début et le "voilà" de la fin ...

Oui, mais M…..s, elle dit quoi, la dame, pour la trace avant le versage ?

La traaace ?? Rien, elle dit rien ….

 

           Bref, la dame ayant parlé beaucoup pour ne rien dire, je libère le prisonnier d’une mère "uniglotte" (quoi ?! )

Je redescends... avec une feuille de plexi !!!!! mais ouiiiiiiiiii !!!!  J’étais remontée lire ...à l’écran ... qu’est en haut … suivons un peu que diable !

Je dégaine un petit pot d’argile noire que Michèle nous avait encore fait acheter (et que j’adooore), je réchauffe les huiles ... et la soude bien refroidies …

J’ai partagé en deux à la trace fine, avant d’ajouter une belle cuillère à café d’argile, diluée dans un minimum d’eau (j’avais déjà le maximum) dans une moitié.

Cette moitié s'est épaissie très vite.
Cela m’a donc donné une partie de savons comme le premier de la série. Une autre comme les deux suivants. Les savons du fond sont blancs comme le dernier de la série.

 

savon Moune ceux du fond

 

 

        Je pense que cela est dû à la différence de trace. En effet, la pâte noire étant bien plus lourde, elle a dû tasser la blanche. Je ne suis pas sûre..

Il a semblé à notre Michèle que l’histoire de "mon intrigant à moi" pourrait vous être utile.

Mon savon n’est ni blanc, ni noir, mais... Michèle a dit "Nous avons toute la vie pour faire des savons" 
Alooors…

J’en referai …

 

 

Mon préféré "Le marbré dans le pot"

Savonnerie

Par CatherineNC

 

Comme Michèle, j'ai mon "préféré" du moment, c'est le savon marbré dans le pot. Michèle nous en a montré de très beaux, je crois que c'est de sa faute... 

 

J'en avait fait un il y a quelque temps, je l'ai tellement aimé que je l'ai refait, avec les mêmes huiles, les mêmes couleurs et la même méthode.

Les précédents ressemblaient à ceci (il restait des petis points noirs = pigment mal dilué) :

 

DSC03227DSC03229

 

 

 

DSC03221

 

J'aime beaucoup découvrir à la coupe les arabesques, les volutes, les virgules, les couleurs fondues, mélangées, vraiment j'adore.

 

Voici la dernière fournée, ils sont bien différents (j'ai, bien sûr, dosé les colorants au pif) :

 

samedi 585samedi 589

samedi 571

 

 

samedi 557samedi 564

 

J'aime aussi la composition de ce savon qui donne une jolie mousse qui commence par des grosses bulles et qui se transforme en crème toute douce  :

 

1373737036971 2013-07-13 19

 

 

2013-07-13 19

 

13737370867572013-07-13 19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La composition de ce savon :

30 % d'huile de coco
20 % d'huile d'olive
20 % d'huile d'arachide
10 % d'huile de colza
10 % de beurre de karité
10 % de beurre de cacao

J'ai utilisé de la soude liquide pour un surgraissage à 6 %

des colorants : oxydes vert et violet et de la terre noire des Indes

j'ai parfumé avec un mélange d'huiles essentielles : vetiver, jasmin, orange, cardamome, menthe poivrée + un fond de bouteille d'un mélange non identifié...

Pour le mode opératoire du marbrage, relisez l'article de Michèle, il y est très bien expliqué.

 

Je crois que je n'ai pas fini de faire ce marbrage, je m'extasie toujours devant le résultat, comme une gamine....

Et puis j'ai envie d'essayer aussi le marbrage à l'assiette utilisé par Venezia pour l'un de ses derniers savons, très réussi.

 

 

 

 

Savon kilim

Savonnerie

Par atelierdemichele

              Une idée comme ça venue un jour de grand ménage pour vider les milliers de livres dont nous ne savons plus que faire. Nous les rangions depuis quelques semaines devant la maison dans un cageot avec un gentil mot invitant les passants à se servir.

Ce petit livre de broderie n'a du coup pas été donné. J'en ai encore eu besoin pour autre chose que la broderie, vous pensez bien...

Juste un savon kilim avec les motifs qu'il faut.

 

DSC05753


 


                 L'idée vient donc de l'ouvrage "Le petit point ethnique" par Nadine Sévin Ed. Gründ où tous les motifs des canevas sont explicites et véritablement inspirants pour les savonnières qui apprécient les motifs d'ailleurs réalisés à main levée comme dans mon savon à la crème d'argane "Mamadou et Aïcha".

 

 DSC05769

J'ai reproduit certains des motifs du tapis kilim dans mon cahier de cosmétiques en visualisant la façon de les mettre ensuite sur un savon rectangulaire d'un format A4 environ.

 

 

Formule du savon Kilim

30% huile de palme bio
30% huile d'olive bio
25% huile de coco indienne
10% huile d'amandes douces bio
5% beurre de cacao bio (merci Mlk)

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 7%
Soie tussah et vit E
Fragrance rose-thé (merci les utiles de zinette)

 

DSC05754

 

              Quelques jours après la fabrication, j'ai dessiné les motifs et ai volontairement découpé de façon irrégulière. Par exemple, je n'ai pas suivi les lignes droites mais ai souvent coupé en dessous ou en plein milieu d'un motif.

C'est le côté artisanal que j'aime mettre en avant dans mes savons alors que j'admire sincèrement le travail des savonniers précis et rigoureux dans les motifs et les couleurs. Mais ce n'est pas vraiment moi ça.

Je n'ai le talent que pour cet aspect brut que je trouve paradoxalement raffiné.

  

             Les motifs ont été retouchés à plusieurs reprises en laissant sécher le savon entre deux. Le carving fait beaucoup de déchets et il est difficile sur un savon frais de bien marquer les creux.

J'ai repris les motifs au total 4 fois je pense. Patience et longueur de temps...

 

   DSC05742  DSC05745

              A gauche, le savon fraîchement sculpté, à droite les retouches quelques temps après

 

         

          Et voilà Emadra, tu vois, j'utilise aussi l'huile d'amandes douces dans certains savons.

On s'y coucherait presque sur ce tapis savon kilim tant il est doux avec une mousse bien bulleuse et ronde (plein de palme et du beurre de cacao).

 

 

DSC05746  DSC05755

 

 


        Une formule intrigante intitulée "savon de beauté non parfumé pour peaux sensibles" et ne contenant aucune huile liquide.

 

Or ces huiles sont répertoriées dans les calculateurs comme celles qui apportent le fameux facteur "conditionning" que nous recherchons tous dans les savons naturels.

Je ne scrute absolument pas ces caractéristiques pour faire mes formules et je n'utilise le calculateur que pour obtenir les quantités de soude et d'eau. Pour le reste, je ne me fie qu'au test du savonnage qui ne s'en laisse pas compter.

         

 

DSC05836 

J'ai encore raté le CAP de photo

 

            La formule provient de  Soaping 101 dont j'adore les vidéos sur Toi tube.

Elle donne tout (j'aime que le partage soit véritablement du partage et pas seulement une vitrine): Des recettes, des modes opératoires, des astuces précises, des marbrés extraordinaires avec cette voix grave, calme, posée et si sensuelle que cela vous donne envie de tout laisser tomber pour aller faire du savon!

Quand je serai grande, moi aussi je parlerai comme Soaping one oh one sur mes vidéos ^_^

 

- 30% huile de palme bio
- 30% blanc de boeuf
- 24% huile de noyau de palme bio (Aromantic.co.uk)
- 15% huile de coco
- 1% acide stéarique

Eau maximum et soude pour un surgras de 10%, vit E

Diluer dans l'eau avant d'ajouter la soude : 1 cuill à moka de sirop d'agave bio et 1 cuill à moka de sel neige (Yukishio) d'Okinawa pour 200g de corps gras.

 

        
            Les huiles de substitution

- pour l'huile de noyau de palme : Le babassu et le murumuru qui changent du coco déjà présent dans la formule

- pour le blanc de boeuf : D'autres autre gras animaux (saindoux, graisse d'oie, graisse de canard...) qui changent de l'huile de palme déjà présente dans la formule ou alors du beurre de cacao pour une version végétarienne

Je me demande en observant les acides gras en jeu si l'on n'obtiendrait pas à peu près le même type de savon avec un 60 palme/39 coco/1 acide stéarique tout simplement...

La formule originale du "sensitive skin unscented beauty bar" contient aussi du malt d'orge et du sel ainsi qu'un peu de dioxyde de titane pour blanchir.

 

             Ajouter du sucre dans un savon à froid augmenterait la mousse et les bulles.

1 à 2 cuillères à café de sucre pour 900g à 1kg d'huiles permettraient indépendemment du choix des huiles de renforcer les bulles. Le sucre ne se substitue évidemment pas à une formule équilibrée en acide laurique (coco, babassu, noyau de palme, murumuru...).

Le malt d'orge est riche en maltose (un sucre) et se trouve en magasins bio mais au moment où j'ai visionné la vidéo et eu envie de faire du savon, il faisait nuit.

Je l'ai remplacé par du sirop d'agave riche en sucre aussi.

 

             Ajouter du sel dans un savon à froid le ferait durcir bien plus rapidement.

1 cuillère à café de sel pour environ 900g à 1kg d'huiles saponifiées serait suffisante; Vous voyez qu'il ne s'agit pas là de rajouter autant de sel que dans un savon dit au sel (incroyable, il n'y a pas de recette de savon au sel sur Potions et chaudron!).

Le durcissement ne concerne pas le savon final mais la vitesse à laquelle il durcit dans le moule, ce qui facilite le démoulage.

Lors d'un swap organisé par Mika l'an dernier, ma swapée, savonnière émérite a dû penser que du sel d'Okinawa pourrait  un jour m'être utile dans un savon ou un cosmétique;

Elle a bien eu raison parce on m'a gentiment fait comprendre quand je l'ai reçu que c'était bien trop précieux pour être mis dans un savon.. que je m'en suis servie dans un gommage au gélisucre pour mes copines plein de bons ingrédients d'origine japonaise mais dont la formule bricolée n'est pas transmissible.

Le sel yukishio qui veut dire neige de sel, est aussi fin que du sucre glace et est l'un des plus minéralisés au monde.
Il a un pouvoir salant élevé qui permet d'en utiliser le minimum possible dans l'alimentation.

. Où trouver du sel neige d'Okinawa en France?

Je vous recommande Nishikidôri market chez qui j'achète à présent mon bidon d'1.5l d'huile de son de riz, mes pétales de rose, mon poivre en feuilles, ma poudre de fleurs de cerisiers, mon charbon de bambou en poudre, mon yomogi pulvérisé, mon sake kasu (lie de saké)...  Oui je sais ... Tentation, adieu héritage, maisons, petites culottes

. L'eau de mer, c'est gratuit : Savon à l'eau de mer (Océan Pacifique) et savon à l'eau de mer (Océan Atlantique)

 

DSC05837

DSC05835

 

     J'en ai fabriqué seulement 200g pour ne pas risquer l'internement dont on me menace sérieusement depuis que je fabrique quasiment un savon par jour (ce sont les vacances quand même...).

La formule trace si tranquillement que je n'ai pas hésité à utiliser le mixer électrique quelques instants jusqu'à la trace franche.

J'ai re-malaxé gentiment à la spatule en silicone, coulé dans trois jolis moules qui font bien la job pour très peu d'euros. Tout a durci rapidement comme le promettait la formule sans gras liquides et le sel.


DSC05830

DSC05831  DSC05832

 

    Ils sont super lisses, veloutés et carrossés. Je pense que le dioxyde de titane que j'ai omis n'est pas totalement obligatoire.

L. mon dernier fils totalement blasé des savons comme le reste de ma famille s'est écrié "Ah mais ils ont l'air pas mal ceux là!"
C'est un compliment qui ... déchiiirrre sa race au moins.

La mousse met du temps à se développer et n'est intéressante qu'au bout de quelques jours de séchage : crémeuse, douce, presque sans bulles... Que du bonheur vraiment.

Pour les peaux sensibles, il faudrait vérifier la détergence liée aux 39% de coco et noyau de palme saponifiés. La mousse étant une véritable crème, je comprends la raison pour laquelle cette formule leur conviendrait.

 

 

Partage ensoleillé "le savon orangé"

Savonnerie

Par CatherineNC

Voici un autre savon offert aux copines lors de notre dernière rencontre. Je ne l'avais pas photographié et c'est la gentille Miss ED qui m'a fait parvenir celle-ci, je l'en remercie.

  

Il contient des matières que j'utilisais pour la première fois, matières qui m'ont été offertes par Miss ED et que je réservais pour une occasion spéciale ; il s'agit du blanc de boeuf et de l'huile de palme rouge du Bénin (merci Michèle) ; c'est fantastique cet esprit de partage.

  

 

orangé

 

Pour répondre à la question posée par Moune, le savon a été coulé en 4 fois, dans un moule rectangulaire transparent ; pour obtenir l'inclinaison, il suffit de mettre des petites calles sous le moule et d'adapter à chaque fois la hauteur des calles ; cette opération serait beaucoup plus alléatoire dans un moule non transparent.

 

Mon moule peut contenir 800 gr de pâte, j'ai donc décomposé celle-ci en fonction de l'huile de palme rouge dont je disposais, soit :

1/ Pour la partie orange de 250 gr :

- 30 % d'huile d'olive
- 25 % d'huile de coco
- 25 % d'huile de palme rouge
- 20 % d'huile de colza

Eau (minimum de la fourchette donnée par The sage)
Soude pour un surgraissage à 6 %

 

2/ Pour la couche suivante (sensée être plus dans les tons orangés au départ) :

 

- 30 % d'huile d'olive
- 25 % d'huile de coco
- 25 % de blanc de boeuf
- 10 % d'huile de carthame
- 10 % d'huile de colza

Eau (minimum de la fourchette donnée par The Sage)
Soude pour un surgraissage à 6 % 

Ajout d'argile jaune

 

3/ Pour la couche suivante (ton tirant sur le marron) de 150 gr :

- 30 % d'huile d'olive
- 25 % d'huile de coco
- 25 % de blanc de boeuf
- 10 % d'huile de carthame
- 10 % d'huile de colza

Eau (minimum de la fourchette donnée par The Sage)
Soude pour un surgraissage à 6 % 

Ajout de zestes d'orange séchés et moulus

 

4/ Pour la dernière couche de 300 gr (à ce stade, il suffit de remettre le moule à plat et de couler la pâte pour combler l'espace vide restant) :

- 30 % d'huile d'olive
- 25 % d'huile de coco
- 25 % de blanc de boeuf
- 10 % d'huile de carthame
- 10 % d'huile de colza

Jus de carotte bio (minimum donné par The Sage)
Soude pour un surgraissage à 6 % 

 

Pour parfumer, j'ai utilisé un mélange d'huiles essentielles de citron, mandarine, pamplemousse, orange, sauge sclarée et carotte ; ce mélange a été ajouté par moitié à la 1ère et à la 4ème couche mais l'odeur s'est vite évaporée, je n'en ai sans doute pas assez mis.

Il me restait un morceau de ce savon que j'ai utilisé près de mon évier de cuisine car la partie zestes gratte bien ; c'est la partie qui fond le moins vite bien sûr et forme un relief, voici la photo :

 

1374857955876

 

 Je trouve que la mousse est très agréable, elle est légèrement orangée :

 

 

1374858110404

 

  

Mes copines ont semblé le trouver joli, l'ont-elles aimé à l'utilisation, elles nous le diront.... 

 

Pour Moune, Catherine et toutes celles qui ont les cheveux fins, voici ma recette de shampoing en barre.

Ce shampoing convient aussi très bien aux tous petits et un peu plus grands qui, eux aussi, ont les cheveux fins.

De plus, ce shampoing ne coule pas, ce qui fait le bonheur de nos chères têtes blondes et de leurs mamans.

La recette est toute simple mais très efficace. Approuvée par un certain nombre de personnes qui ont les cheveux courts, fins et... raplaplats!

 

Dès, la deuxième utilisation, les cheveux retrouvent un certain volume.

Plus la peine d'utiliser une crème ou tout autre produit hydratant pour faire gonfler les cheveux car ils ont retrouvé leur volume.

La gaine du cheveu est hydratée et donc : fini les cheveux secs.

On dirait que je vante les effets d'un produit miracle.

Et bien Mesdames et Messieurs ; c'est le cas, vousnavezplusqua!!!

 

P8040611

 Pour les grands

 

 

La recette :

100 g d'huile de canola

100 g d'huile d'olive

100 g d'huile de noix de coco

50 g d'huile de ricin

25 g de beurre de cacao

Soie dans l'eau + soude caustique

 

Ajouts à la trace :

1 c. à soupe de crème à 35 %

1 c. à thé* d'huile essentielle d'eucalyptus radiata

1/2 c. à thé d'ylang ylang

 

Surgraissage à 5 %

 

 

 

 

P8040615

 Pour les petits

 

 

P8040617

 Pour celles et ceux qui sont devenus très grands

 

 

Toutes les personnes qui ont essayé cette version de shamping en barre en redemandent!

A vous de m'en donner des nouvelles.

 

* Erratum : 1 cuillère à thé et non à soupe comme je l'ai écrit initialement. Toutes mes excuses pour cette erreur de transcription. 

Savon aux germes de blé

Savonnerie

Par atelierdemichele

           Catherine, c'est mon préféré. Promis, juré c'est mon dernier préféré ^_^

J'offre un petit lot de savons et une crème à une vieille dame de la famille. Elle aime les produits cosmétiques monastiques et l'huile de germes de blé en guise de soin corporel.
Et oui elle en mettait souvent dans son bain (ouille les glissades...).

 

           Voici donc les savons à l'huile de germes de blé qui n'existe pas en version bio comme je l'indiquais dans le savon des abeilles.

Même vendue par des marques bio, l'huile n'est pas bio ou alors je ne sais pas qui en vend.

Un peu comme l'huile de pépins de raisin vendue en magasin bio sous forme raffinée non bio jusqu'à ce que l'on trouve enfin en France la version pressée à froid bio qui existait déjà en Allemagne.
Elle est horrible au niveau olfactif et gustatif mais on peut avoir envie d'en avoir.

           Pourquoi ai-je le goût de l'huile de germes de blé dans les savons? C'est une huile végétale très riche en acide palmitique (15-17%) et en acide linoléique ou oméga 6 (50-60%).

Et Oméga 6 + acide palmitique = bon savon pour Michèle ^_^

 

           Mon dernier préféré est simple, sans fioritures. Du coup je vous en mets plein de photos.

 

DSC05762

DSC05763

DSC05766

DSC05765J'adore leur doux coloris

 

          Comme l'huile de germes de blé est assez fragile, je n'en ai mis que 10% de la formule.

Et afin d'en corser la présence, j'ai fabriqué un lait de germes de blé non stabilisé qui a été introduit dans les huiles chaudes avant l'ajout de la lessive de soude. J'ai profité de cette infusion de germes de blé pour y introduire du lait de brebis bio en poudre.

Les germes de blé frais sont délicieux dans un yaourt avec du miel et se trouvent au rayon frais des magasins bio.

Ils sont issus de l'agriculture biologique et permettent une meilleure biodisponibilité des nutriments du germe de blé.

La filtration grossière du lait permet de moucheter délicatement le savon surtout après quelques jours de séchage.

 

 Lait de germes de blé bio frais

250g d'eau déminéralisée bouillie
2 cuillères à entremet de germes de blé bio non stabilisé
2 cuillères à entremet de lait de brebis bio en poudre

Mixer pendant quelques minutes pour bien homogénéiser, laisser refroidir, filtrer grossièrement

 

DSC05759

 

 

Formule du savon aux germes de blé

30% huile d'olive bio
15% huile de palme bio
15% huile de coprah bio
15% huile de noyau de palme bio (Aromantic.co.uk)
10% blanc de boeuf
10% huile de germes de blé
5% beurre de karité du Bénin

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 8%
Lait de germes de blé frais ajouté aux huiles fondues

6 capsules de vit E pour 1Kg d'huiles saponifiées

HE de géranium, palmarosa, petit grain bigaradier, lavande fine (Sylviane Reina) à parts égales

 

 

DSC05761

 L'huile et les germes de blé frais

 

              Ce savon est le second réalisé avec exactement la même formule.

La première mouture a chauffé si fort que le savon a fait un mini volcan très désavantageux pour son aspect. Je n'ai pas su exactement ce qui a provoqué cela si ce n'est l'association excessive lait/germes de blé/fragrance rose thé/couverture en polaire.

Pour ce second essai, j'ai introduit le lait de germes froid et non chaud puis j'ai saponifié à plus basse température que d'habitude (38/42°C).

Le savon a fait une phase de gel monstreuse alors que je ne l'ai pas isolé mais n'a pas fait de volcan. Je trouve que la couleur est bien plus douce du coup, presque miel.

 

              Il ne me reste plus qu'à écrire la formule de la crème monastique à l'huile de germes de blé qui sent le géranium rosat, mise dans un pot poussoir de 50ml et qui soit un peu beige-crème. Ce sont ses marottes.

Je dois me renouveler chaque année et j'ai du retard...

La rose s'incruste...

Savonnerie

Par CatherineNC

 

Devant l'insistance de mes copines parisiennes que j'ai eu la joie et la chance de rencontrer tout récemment et surtout devant les menaces de Michèle qui nous terrorise toujours, piquouze à la main, je ne peux faire autrement que de vous montrer ici un petit savon échangé à cette occasion.

Cela tombe bien, nous sommes dans un courant "rose", regardez par ici.

Nous connaissons toutes et tous la symbolique de la rose mais, quelque soit sa couleur, son odeur, celle-ci représentera toujours pour moi l'amour et c'est un vrai plaisir que de l'offrir à ceux que j'aime.

 

IMG_2933

 

 

La composition de ce savon est quasiment la même que celle du savon que je vous ai montré avant les fêtes de Noël ; cette recette me plaît beaucoup et je l'ai refaite pour mes copines, pensant qu'elles pourraient l'apprécier. Avez-vous remarqué, c'est souvent lorsqu'on veut vraiment faire plaisir et réussir son cadeau qu'on échoue, pour moi c'est souvent le cas ; alors j'ai pris le moins de risque possible pour cette fois, n'ayant pas le temps dont j'aurais aimé disposer pour préparer cette rencontre. La couleur n'est pas du plus heureux effet, lait + orcanette ne donnent pas un mélange fantastique à mon goût mais l'ensemble est quand même plaisant.

 

 

2013-07-15 15

 

 

La recette (qui elle aussi s'incruste....)

32 % d'huile d'olive infusée à l'orcanette

30 % d'huile de coco

16 % d'huile de son de riz

10 % de beurre de cacao

 7 % de beurre de karité

 5 % d'huile de ricin

 

Dissolution de la soude dans du lait de chèvre congelé (pour la totalité du liquide)

Soude en granules pour un surgraissage à 6 %

 

Vitamine E, contre le rancissement

Mélange d'huiles essentielles (au nez) : Orange, géranium, bergamote, vétiver, patchouli

 

Le savon a été coulé dans un moule en bois plat (chemisé) :

 

2013-07-15 15

 

Avant durcissement j'y ai posé quelques petites roses, façonnées à la main. Elles attendaient sagement dans mon placard une occasion spéciale pour sortir de leur cachette ; il y en avait des roses et des blanches. Elles étaient jolies mais quelques pétales se sont abîmés lors du transport (c'est délicat une rose, c'est fragile).

La découpe a été réalisée avec cet instrument :

  

2013-07-15 17

 

Il fallait réduire le poids des présents au maximum...

Je peux vous dire que, malgré la force que j'ai dans les bras qui surprend souvent, je suis repartie avec une valise qui pesait un âne mort et que j'en ai bavé dans le métro pour aller d'une gare à l'autre. 

 

Mais je recommencerai....