Fondant poudré pour le corps, exfoliant-hydratant

Soins du corps

Par veneziapetitpois






  Après avoir découvert les fondants de douche épatants de Bonogirl sur ce blog, j’ai eu une sorte de déclic impérieux qui s'est traduit par une frénésie d’interprétations: sans cire émulsifiante, avec du vrai chocolat, du karité, sans beurre de cacao… . J’ai mis quelques recettes sur mon blog … mais il y en a une que j’aimerais plus particulièrement partager sur ce site collectif car je la trouve pratique, efficace, aussi surprenante que facile à faire. Il s’agit d’un fondant très poudré qui agit comme exfoliant. Il reste néanmoins si doux qu'il n'y a pas à hydrater la peau ensuite: il ne referme que des beurres et beaucoup de poudres. Autre avantage: il reste ferme en séchant, on peut l’emporter sans problème en voyage.

Un produit vendu par Lush m’intriguait beaucoup depuis longtemps. Présenté comme un beurre de douche non moussant à utiliser le soir, il s’appelle … Princesse au petit pois, un nom qui m’est familier…
Les ingrédients dont il est composé m’ont directement inspirée.
J’ai fait diverses tentatives en variant les proportions, celles que je donne me semblent au point. 

Quelques remarques
-choisir des huiles essentielles au parfum vigoureux car les poudres amortissent beaucoup les parfums.
-Environ 40% de beurres me semble un bon dosage. Moins, le mélange est difficile à amalgamer, plus, il devient très mou. On peut s’en tenir au simple beurre de cacao, le karité apporte une suavité supplémentaire.
On peut choisir d’autres amidons, bien sûr.


DSCN3537








en grammes:
25g beurre cacao bio
5g karité
15g argile blanche
12g amidon de riz
10g amidon de marantha
3g bicarbonate de soude

en gouttes d'huiles essentielles:
12 gtes ylang ylang
5 gtes poivre noir
3 gtes orange sanguine
2 gtes gingembre


Doser les poudres dans un saladier en inox ou en pyrex, peser et couper les beurres en morceaux pour faciliter leur fonte. Mettre le tout au bain marie. Touiller d’abord avec une baguette (c’est plus facile) puis au fouet. Au début, le mélange semble difficile à amalgamer, mais en fait on obtient assez vite une belle matière très crémeuse. Laisser un peu refroidir, ajouter les huiles essentielles, verser dans un moule en silicone en s’aidant d’une spatule. 
Mettre au frais, démouler. Mieux vaut laisser sécher un ou deux jours à l'air. La consistance se fixe et les parfums s’affinent.

PS: pas de liens car je n'arrive pas à les faire…


Le lait de l'Amazonie (2) : Hydratant corporel poivré

Soins du corps

Par atelierdemichele

          Pour aller avec le savon "Poivre & Sel" de ma soeur, voici la seconde version du lait de l'Amazonie.
C'est en réalité une crème hydratante aux senteurs poivrées.

 

          Elle contient les mêmes huiles essentielles que le savon, alliées à l'huile d'andiroba dont l'odeur de jungle équatoriale est difficile à dompter.
L'huile de copaiba aurait une odeur plus proche du poivre que cette dernière mais "trop de poivre tue le poivre".

J'avais expérimenté ces deux HV d'Amazonie dans un lait répulsif et apaisant anti-moustiques.
Après usage, il devrait être considéré comme un excellent apaisant mais l'effet anti-moustiques n'est pas bon.

         Si vous voulez continuer le voyage sur le poivre, allez voir chez Venezia, notre voyageuse. Elle a dans ses valises un article très instructif sur le poivre et le piment.
C'est une porte ouverte sur le monde...

 

 

 

100_2320

         

          J'ai voulu une texture très douce, soyeuse et veloutée pour contre-balancer le parfum piquant.
Un contraste très agréable qui est apporté par:

- la gomme xanthane dans la phase aqueuse (je n'ai pas fini de l'explorer celle là. Tiens, il faudrait que je vous mette la recette de mon gel nettoyant au rhassoul, fabriqué avec un peu de xanthane...),

- le squalane d'olive et le sea-silk,

- le mélange émulsifiant que j'avais beaucoup apprécié dans la crème de coco pour le corps.

 

 

** Formule de l'hydratant poivré **

- Phase grasse

10% beurre de coco bio
4% squalane d'olive
3.5% alcool cétéarylique
3% huile d'andiroba (je n'ai aucune idée des quantités idéales de ces huiles amazoniennes)
2% beurre de karité (évidemment!)
1.5% cétéaryl glucose (végétal de Bilby)
0.1% anti-oxydant aox-cos (pour protéger les HV avant le chauffage)

- Phase aqueuse

54.7 eau de source
10% silicium organique (Bilby)
3% glycérine végétale
1% allantoïne
0.3% benzoate de sodium
0.2% gomme xanthane

- Troisième phase

2% aloe vera conc. x40
1% NFF
1% mixed tocopherol (pour un effet anti-oxydant sur la peau)
1% sea silk
1% HE (poivre noir, orange douce, lavande off., ylang extra, patchouli)
0.5% arrow root
0.2% EPP concentré (Bilby)

Acide lactique pour ajuster le pH.

 

Mode opératoire:
Chauffer légèrement l'eau (25/30°) maximum) et y verser la gomme xanthane en pluie tout en fouettant vigoureusement pour éviter les grumeaux.
Ajouter les autres ingrédients de la phase aqueuse.
Porter les deux phases (aqueuse et huileuse) à 70/75°.
Procéder à l'émulsion comme d'habitude.
Ajouter la 3è phase à froid.

100_2318

 

J'apprécie beaucoup cette crème au toucher velouté qui met du baume sur la peau.
Avec le temps humide et  froid de cet été bizarre, c'est un bonheur.
Quand au parfum poivré mais léger, je ne vous dis que ça! J'en ai évidemment gardé une fiole pour moi...

Je crois bien que ma soeurette en sera contente !

Creamy Honey Body Srub...

Soins du corps

Par zinette

Une pâte exfoliante pour le corps, hydratante, moussante et crémeuse!

p_te_exfioliante_corps

J'ai essayé de faire un gommage pour le corps avec une texture pâteuse qui facilite la prise en main mais en même temps, fondante au contact de la peau mouillée, les gommages sucrés sont sympas et gourmands mais j'en perds la moitié au fond de la baignoire à chaque fois!  Donc voilà, cette formule se rapproche de ce que je recherchais mais je n'en suis pas totalement satisfaite car elle n'est pas stable, le sucre est lourd et il tombe au fond du pot! Il faudrait peut-être trouver quelque chose pour stabiliser, moi je pense essayer en faisant cuire un peu l'arrow-root de façon à ce qu'il épaississe et permette de "tenir" un peu les sucres!? Si vous aviez une petite idée, une solution, n'hésitez pas à nous en faire part...
Donc voici la recette qui nous donne environ 3 pots de 220/250 gr:


/ Une tasse = 300 ml / cs = cuillère à soupe  /

 

  • 1 tasse de sucre brun
  • 1 tasse de sucre blanc
  • 2 cs bombés de sels d'Epsom
  • 2 cc de graine de pavot bleue
  • 1 cc de poudre de racine d'Iris
  • 1/2 tasse d'huile végétale (un mélange d'hv de noyau d'abricot, jojoba, germe de blé)
  • 1 cs de beurre d'avocat
  • 5 cs de Miel liquide
  • 5 cs de savon liquide
  • 2 cs de glycérine végétale
  • 2 cs d'Arrow Root (amidon de marante)
  • 25 gouttes d'huiles essentielles de bergamote
  • 5 gttes de néroli
  • 14 mandarine
  • 14 petit-grain
  • Fragrance “pomme cannelle” et “angel food cake”

Dans un saladier, combiner les ingrédients secs et les huiles, bien remuer.  Ajouter le beurre d'avocat et remuer jusqu'à ce qu'il soit bien incorporer.  Ajouter le miel, le savon liquide et la glycérine et bien remuer.  rajouter les huiles essentielles et les fragrances, remuer et mettre en pots. S'utilise sur peau mouillé après la douche ou le bain. Donc la prise en main est facilité, le fondant, j'aime bien, le gommage, efficace, me manque plus que ce soit stable! Sinon, ben faut remuer avant chaque utilisation!^^

Bon Scrub!  (j'aime bien ce mot. Scrub.)

p_te_exfioliante_corps

Puisque le soleil semble être maintenant de la partie au Québec, en France et probablement ailleurs sauf pour Catherine qui elle (la pauvre !) sera OBLIGEE de passer des vacances au froid !!!
Bref, pour toutes les autres, voici une recette que je fais depuis plus d'un an et lorsque je l'ai faite pour la première fois, j'ai écrit dans mon cahier à côté de la recette : "the crème" et depuis... on se l'arrache ! Enfin, j'exagère juste un tout petit peu... !!!


Cette recette est simple. Elle est légère et pénètre facilement.
L'infusion de menthe associée aux huiles essentielles lui donnent un aspect rafraîchissant.
Cette crème n'est pas grasse, cependant un peu de fécule de maïs peut être ajoutée pour lui donner un aspect plus soyeux.
J'ai choisi des huiles végétales de tournesol et de pépins de raisins car elles sont légères et pénètrent facilement. L'huile infusée de jasmin a été réalisée avec les fleurs de mon jasmin et de l'huile de pépins de raisin.
Pour les puristes, j'aurai donc du préciser dans les pourcentages 3.32% d'huile de pépins de raisin. Mais bon, nous sommes entre nous, n'est-ce pas ?

Alors, voici les ingrédients qui la composent pour environ 100 ml :

3.5 g beurre de mangue (3.33 %)
4 g cire émulsifiante (3.8 %)
1.5 g acide stéarique (1.4 %)

1.75 ml huile végétale de tournesol (1.66 %)
1.75 ml huile végétale de pépins de raisins (1.66%)
1.75 ml huile végétale infusée de jasmin (1.66 %)

82.25 ml infusion de menthe poivrée* ou eau de source (83 %)
1.75 ml gel d'aloe vera (1.66 %)
1.75 ml glycérine (1.66 %)

Germall plus (0.2%)

Fécule de maïs (facultatif)

Huiles essentielles : 4 gouttes de cymbopogon martini, 4 gouttes de mentha spicata* et 4 gouttes de mentha piperita* (- de 1 %)
Les huiles essentielles sont à éviter pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les bébés et les enfants en bas âge, sauf avis d'un professionnel.

La réalisation de la crème se fait selon la technique habituelle.

* Ces huiles essentielles sont interdites pour les femmes enceintes et allaitantes. Pour celles qui choisissent d'en utiliser les deux huiles essentielles de menthe peuvent être remplacées par exemple par 4 gouttes de pelargonium X asperum et 4 gouttes de lavandula augustifolia.

Les indications en rose sont pour... Chabou et les autres bien sur !!!!

Crème bronzante par Pat

Soins du corps

Par Thomaelle

Et en attendant le soleil......... voici une deuxième recette d'après C.Clergeaud

beurre de cacao 30g
beurre de karité 80g
HE lavande 4 gouttes
HE carotte 4 gouttes

Faire fondre au bain marie le beurre de cacao et le beurre de karité en remuant.
Ôter du feu et incorporer les HE en remuant.
Mettre en pots et laisser refroidir.

Merci à toutes pour  ces recettes extraordinaires !!

 


Beaucoup d'entre nous connaissent le problème des jambes lourdes et/ou varices. Nombre de crèmes soulagent mais j'ai une petite réserve concernant l'odeur de celles-ci, je voulais un parfum frais et féminin pour cette affection somme toute, très féminine.

Mais je voulais aussi un lait aux bonnes huiles nourrissantes et très riche en aloe pour prendre soin de la peau de nos gambettes qui le valent bien.

J'ai corsé l'affaire en lui demandant d'être accessible aux porte-monnaie pas trop fournis parce que la cosmétique maison c'est génial mais quand même, ce n'est pas toujours donné.

 

Pour 100%/grs de crème:

Phase huileuse

3,5 cire émulsifiante
2.5 alcool cétylique
1.5 acide stéarique
3,5 tournesol
3,5 inca inchi
2 macérat calendula/matricaire

Phase aqueuse

 

4 glycérine
74 eau

3e phase

2 tamanu (calophylle inophyle)
3
copaiba
2 capsules Vitamine E
conservateur au choix
1 panthénol
1 aloe x200
2,7 fécule de maïs
2,3 de notes de tête composée à moitié d'HE de citron et moitié HE de romarin
1,1 de note de coeur avec l'HE de cyprès toujours vert
0,6 de note de fond avec l'HE de patchouly

 

Important:

Ma cire émulsifiante n'épaissit pas, il faudra recalculer le pourcentage en fonction de la votre. Je crois qu'en général on met 5% de cire pour un lait? Je vous conseille de mettre aussi 1% d'alcool cétylique pour obtenir une émulsion bien onctueuse mais pas d'acide stéarique car il raffermira votre lait. Si vous changez les proportions d'émulsifiant pensez à rectifier en allongeant les hv de la phase 1.

 

Par quoi remplacer les ingrédients que vous n'avez pas:

J'ai mis du copaiba car son odeur disparait dans le mélange ce qui n'est pas le cas du tamanu dont l'odeur est affreuse pas terrible. Si vous n'avez pas de copaiba vous pouvez mettre du macérat d'arnica ou 5% de tamanu, ces 3 huiles végétales ont des propriétés circulatoires.

Si vous n'avez pas d'aloe concentré remplacez l'eau par du jus d'aloe (le gel donnera une autre texture).

Vous pouvez remplacer tournesol, inca inchi et macérat de calendula par les huiles végétales de votre choix, je suggère de n'employer que des huiles fluides.

Le citron est légèrement dermocaustique, c'est pourquoi j'ai chargé le lait en ingrédients apaisant. Attention en cette période estivale, l'huile essentielle de citron est photosensibilisante, mais elle a une place prépondérante dans le parfum agréable de cette crème. J'ai fait un petit essai en remplacant le patchouly par du vétiver, c'était pas mal non plus.

Pour la composition du parfum j'ai suivi les recommandations de Chabou que je remercie vivement, je suis vraiment contente c'est un parfum très féminin, frais, vivifiant, un parfum de fille qui pétille.

 

legeresetpetillantes2

Crème de douche pour "massage anti-cellulite"

Soins du corps

Par CatherineNC

J'ai récemment décidé de m'attaquer "sérieusement" à cette peau d'orange, si disgracieuse sur mes "jolies" jambes.

Une de mes résolutions consiste à me masser, tous les jours, avec un gant à petites boules en caoutchouc, acheté en pharmacie.
Avec ce gant était vendu un tube de gel  à introduire dans un petit trou du gant pour créer une petite mousse pour le massage.

Ayant terminé le gel, j'ai essayé de refaire un produit destiné au même usage, avec les ingredients que j'avais dans mes placards.

J'ai donc utilisé :

Phase 1 :

- 90 ml de savon de marseille liquide (j'avais un reste de "Petit Marseillais" à écouler)
- 30 ml de teinture mère d'arnica montana
- 30 ml de teinture mère de fucus vesiculosus

Phase 2 :

- 30 ml d'huile végétale de tamanu (calophylle inophyle)
- 30 ml d'huile végétale de macadamia
- 8 ml de cire émulsifiante
- 2 ml d'alcool cetearylique

Phase 3 :

- Conservateur

- Huiles essentielles :
  bois de cèdre
  niaouli
  sauge officinalis
  cyprès
  citron
  genièvre
  lemon grass

ATTENTION : les huiles essentielles sont interdites à la femme enceinte et plus particulièrement celles précitées !

J'ai mis le tout dans un flacon de teinture pour cheveux avec un petit embout fin pour aller dans le petit trou de mon gant.

DSC00312



Je craignais que les teintures mères ne soient desséchantes sur la peau, (puisque faites à base d'alcool), mais il n'en est rien. De toute façon, je me passe ensuite une crème bien nourrissante. Je vais d'ailleurs me faire une petite crème composée plus spécialement pour compléter ce soin. 

Je suis satisfaite de cette crème de douche, je ne sais si elle sera aussi efficace que le gel du commerce, mais je sais ce que j'y ai mis et elle me revient moins cher (surtout que je pense à la nécessité d'un traitement au long cours.. hihi). Par contre, inutile de vous préciser que le mélange d'odeurs des huiles végétales et essentielles n'est pas trés romantique...

Voilà, en attendant de trouver de la caféine ou autres ingredients intéressants pour ce genre de soins, je vais déjà agir avec des produits simples.

Il serait intéressant que chacune mette sa petite "patte" au sujet.


Une autre recette de déodorant

Soins du corps

Par lloulou

Et bien voilà, les grandes chaleurs sont de retour et un déodorant efficace s’impose.

A l’origine, la base de cette recette

(que j’ai bien évidemment modifiée)

n’est pas de moi (peut-être une recette de Louva… ? ). Aussi, si quelqu’un se reconnaît…

J’ai fait une infidélité à ce déodorant en essayant la recette de Catherine que j’ai bien aimé mais que je réserve pour les prochains grands froids mais profitons de la chaleur avant !

La composition :

5 g de beurre de cacao

15 g de beurre de karité

30 g d’huile de pépin de raisin

30 ml d’eau de source ou infusion au choix

40 ml de bicarbonate de soude

20 ml de fécule de maïs

Huiles essentielles : j’alterne les mélanges pour éviter d’absorber toujours les mêmes HE

Conservateur

La méthode est la même que pour la fabrication des crèmes.

Mettre dans un pot et laisser reposer deux ou trois jours avant utilisation. En effet, j’ai remarqué que le bic et la fécule mettent quelques jours pour absorber les gras jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Pour l’utilisation, il suffit de prendre un tout petit peu de la pâte avec l’index et de l’appliquer sur les aisselles.

Ce que j’aime de cette recette c’est qu’elle est modulable suivant le type de transpiration que l’on a, suivant la texture que l’on préfère. Si il fait très chaud, il suffit d’augmenter la quantité de beurre de cacao.

Ce déodorant ne bloque pas la sueur mais l’absorbe et ne tâche pas les vêtements. L’essayer c’est l’adopter ! ! !

Je parle pour moi…

Voici un exemple de mélange d’huiles essentielles que je trouve efficace : 4 gouttes de citrus paradisi, 4 gouttes de melaleuca alternifolia et 4 gouttes de mentha spicata ou mentha piperita lors des grandes chaleurs.

Actuellement j’utilise un mélange anti-maringouins (@ Michèle pour le mot et @ Zen qui a un peu de misère avec eux en ce moment, n’est-ce pas Zen ?) avec du cymbopogon martinii, cymbopogon citratus, cymbopogon nardus et mentha spicata.

J’espère que vous aimerez cette recette et comme je le disais plus " l’essayer c’est… "

Gommage corporel au sucre vanillé

Soins du corps

Par CatherineNC

J'ai, en ce moment, l'envie de préparer des produits de soin à base de vanille.

La production de vanille est en pleine expansion en Nouvelle-Calédonie, d'abord sur la petite île de Lifou (certaines ont pu apprécier cette belle variété) et maintenant sur la "grande-terre", sur la Côte Est. Je viens d'acquérir de magnifiques gousses de vanille, longues, charnues, bien parfumées et j'ai commencé à en faire des macérats.

 

Un peu d'histoire :

 

La vanille (Vanilla planifolia) est une plante de la famille des orchidées.

Originaire des régions tropicales humides et équatoriales d'Amérique, cette plante, déjà utilisée par les Aztèques qui l'appelaient tlilxochitl, ce qui voudrait dire gousse noire, la vanille fut décrite, puis rapportée en Europe à l'époque des conquêtes espagnoles (Herman Cortes).images

Cette orchidée entretient une relation co-évolutive particulière avec une abeille du genre Melipone qui se révèle le seul insecte capable de féconder la fleur de la vanille. Cet insecte pollinisateur est en fait le seul assez petit, pour pouvoir à la fois se faufiler dans la corolle de la fleur, mais pas trop petit non plus, pour que les sacs polliniques de la fleur se collent, au moment de l'envol, sur sa tête ou son thorax afin qu'en visitant une autre fleur, l'insecte puisse la féconder.
La vanille, denrée précieuse et objet de toutes les convoitises, fut, après maintes péripéties, importée sur l'île de la Réunion laquelle s'appelait encore île Bourbon à l'époque (vers 1800).
Mais, et bien que diverses espèces et cultivars aient bien réussi sur cette île, la vanille ne donnait jamais aucune gousse. Il en était de même d'ailleurs partout où cette orchidée avait été introduite hors des Amériques et surtout partout où l'insecte endémique Melipone ne vivait pas.
C'est en 1841 qu'un esclave, Édmond Albius, découvrit le secret de la fécondation de la fleur. Il fit ainsi la fortune de ses maîtres qui, lors que l'esclavage fut aboli, le jetèrent à la rue où il mourut misérablement…
La vanille est actuellement essentiellement produite à la Réunion et surtout à Madagascar. La vanille naturelle dont la culture reste très délicate et particulière reste très chère et est largement concurrencée par des arômes artificiels, très

 

fleur_de_vanille

nettement inférieurs cependant. Il faut savoir que la fécondation ne peut se faire qu'à la main avec de petits éclats de bambous que l'on introduit dans la fleur tôt le matin pour récolter les sacs polliniques avant de les introduire dans une autre fleur. En effet, la fleur de la vanille s'ouvre la nuit et fane rapidement, ce qui est une exception chez les orchidées.
La maturation de la gousse de vanille demande alors plus de 7 mois, souvent 8 et même  9 mois !
Après la récolte, les gousses sont échaudées, étuvées, séchées, triées, affinées, calibrées, conditionnées… avant d'être
  expédiées. Il s'écoule près de deux ans entre la floraison et l'expédition. 
Il faut savoir que pour produire un kilo de gousse sèche, il aura fallu utiliser 4 à 5 kilos de produit frais.

Je crois savoir que c'est en se révoltant et en saccageant la plantation de ses maîtres que cet esclave à permis de découvrir le processus manuel de pollénisation des fleurs. Un grand merci à Edmond ALBIUS !!!


 

 

 

Je me suis donc fait un gommage pour le corps, avec du sucre blanc dans lequel je laisse toujours  quelques gousses de vanille et du macérat de vanille. C'est un vrai régal olfactif et ma peau est douce et délicatement parfumée, un vrai bonheur.

Les ingrédients utilisés :

- 150 gr de sucre blanc (parfumé à la vanille)
-  50 gr de farine de riz
-  50 gr de macérat de vanille (dans huile de jojoba, c'est le premier que j'ai fait)
-  15 gr de polysorbate 80 (c'est le seul que j'ai pour le moment mais
               du polysorbate 20 conviendrait trés bien, en mettre un peu plus)
- gel d'aloe vera (environ 20 gr)

Mélanger tous les ingrédients et compléter avec du gel d'aloe vera en quantité suffisante pour obtenir une pâte ayant un peu la consistance de la pâte d'amande.
Utiliser un peu de pâte sur peau mouillée, bien masser en mouvements circulaires, rincer.
Votre peau sera si douce et si "sucrée" que votre amoureux ne pourra résister....

 

vanille_s_che

 

DSC00302

Crème de coco pour le corps (3)

Soins du corps

Par atelierdemichele

    Voici le troisième volet de ma "saga" sur l'huile de coco vierge à l'odeur si alléchante!
Après le bain au lait de coco ou la douche au pain de coco, il faut se protéger avec la crème de coco pour le corps.

    Sa composition est sensiblement la même que la base qui m'a servi à faire le lait.

100_2158

 

 

La formule :

 

- Phase huileuse:

15% huile de coco vierge et odorante
4% beurre de karité brut non raffiné d'excellente qualité (il ne doit pas sentir fort, preuve qu'il est oxydé et bourré d'acides gras libres qui sentent mauvais)
3.5% alcool cétéarylique
1.5% cire émulsifiante végétale de Bilby

 

- Phase aqueuse:

52.5% eau de source
10% gel d'aloe vera
5% glycérine végétale
2% allantoïne
0.3% sodium benzoate
0.2% EPP concentré


- Troisième phase:

3% NFF (modification après la remarque de Malegria. Le NFF se met en 3è phase)

1% mixed tocopherol
1% sea silk
1% arrow-root

 

Ajustement du pH avec de l'acide lactique.

** Procéder comme d'habitude pour faire une émulsion huile dans eau.
Tamiser l'arrow-root au dessus de la crème à 20°, bien mélanger.
Mettre en flacons pompe ou pots stériles.**

 

 

 

    La crème ne contient pratiquement que de l'huile de coco comme corps gras pour le parfum et la blancheur avec un soupçon de beurre de karité parce que je ne peux pas m'en empêcher ;-)).
Mais aussi parce que l'huile de coco peut être insuffisante pour nourrir une peau sèche.

    J'utilise exceptionnellement plusieurs agents hydratants (aloe vera, glycérine, NFF, acide lactique, arrow-root) sans excès car la richesse du coco en acides gras saturés ne me conviendrait pas pour un soin profond.
Contrairement à mon habitude, j'ai préféré le gel d'aloe vera au concentré, simplement parce qu'il faut que je termine mon tube...

    L'allantoïne est choisie ici car je ne peux pas mettre d'hydrolat ou d'huile essentielle de camomille afin de préserver la senteur du coco.

100_2152

 

 

    

On peut choisir une formule "parfum de coco" simplissime avec :

50% eau de source
20% huile de coco odorante
10% gel d'aloe vera
5% émulsifiant (comme d'habitude, modifier en fonction de la vôtre et rectifier les proportions d'eau)
5% glycérine végétale

Vous pouvez augmenter la proportion d'huiles si vous préférez une crème plus épaisse.
Il faudra alors rectifier les proportions de phase aqueuse en conséquence.

 

 

 

     Cette série de soins au coco est un pur délice et l'on se sentirait presque en vacances.

N'est-ce pas?

100_2163