Baume précieux, soin visage nocturne à la cire du Japon

Soins du visage

Par atelierdemichele

        Quelques ingrédients achetés au printemps je crois bien.
Fin septembre et son temps froid automnal m'ont donné l'envie d'un soin nutritif et cocoon, composée d'huiles précieuses pour traiter le visage le soir en un geste raffiné.

          Un baume est si facile à fabriquer sans avoir besoin de mettre en place la machine industrielle dans la cuisine. J'utilise de plus en plus de corps gras purs sur le visage et ma peau mixte mature n'y voit que du bien.

J'ai sorti mon cahier de cosméto pour écrire une formule riche de très nombreux beurres et huiles végétales épaissis à la cire du Japon issue du fruit du vernis du Japon Toxicodendron vernicifluum (ou arbre à laque).

INCI: Rhus Verniciflua (Peel) Cera

20171002_111606[1]

 

         La cire du Japon est de consistance assez molle, elle me rappelle la cire de jojoba que j'aime beaucoup pour la finesse des baumes que l'on obtient avec. Je n'en ai plus depuis longtemps et je peine à en trouver qui ne soit pas trop vieille.

Elle fond aux environs de 48-54°C (la cire d'abeille fond vers 60-65°C), ce qui lui donne des propriétés moins filmogènes et plus légères.

Composée de triglycérides, esters d'acides palmitique et stéarique entre autres, elle est encore appelée cire de sumac.
Elle procure de très agréables sensations de douceur sur la peau et convient parfaitement aux baumes destinés aux peaux mixtes déshydratées et aux peaux sèches.

On la retrouve souvent dans les rouges à lèvres et les crayons de maquillage pour éviter qu'ils cassent. Elle est donc indiquée pour les cosmétiques végan qui évitent la cire d'abeille.

Autant vous le dire,  dans les différentes formules essayées pour fabriquer ce baume précieux, c'est une cire magnifique, souple et délicate qui se remplacerait certainement par du céralan (diminuer la quantité à 12-14% car il fond à plus haute température) ou de la cire de jojoba.

On la trouve chez Ecco verde au milieu de quelques autres ingrédients pour fabriquer ses cosmétiques maison.

 

20171002_112757[1] 20171002_111429[1]

 

               J'ai écrit une formule simple et l'ai testée sur 10g à chaque fois afin d'évaluer l'onctuosité que j'imaginais pour un soin visage nocturne. Je désirais quelque chose de très suave, parfumé, souple et dont une petite quantité glisserait aisément sur les contours du visage démaquillé et tonifié.

J'aurais pu reprendre la formule du baume à l'indigo plus ferme  mais je souhaitais une texture vraiment souple pour en glisser un soupçon autour des yeux.
Il est bien entendu que les yeux supportent l'application d'huiles pures sans gonfler.

2g cire du Japon
1g Beurre de cacao cru bio
1g Huile de coco vierge bio
6g Huile de tournesol bio

 

                C'était sans compter les huiles et beurres disponibles dans mes frigos et placards après une crise de disette: murumuru, cupuaçu, kokum, cacao cru, coco vierge, calophylle, rose musquée, piqui, chanvre, amandes douces, sésame blanc, inca inchi, hibiscus, acaï, avocat, squalane, tournesol, argan non torréfié, soja...

Evidemment il est simple d'en acheter certains en petits volumes (10 ou 30ml) permettant de s'amuser à moindre coût, en version biologique et sans gâcher.

Mon baume précieux contient en outre quelques macérats huileux sur coco fractionné dont la stabilité permet d'éviter les désagréments oxydants des macérats sur huiles vierges (boutons, comédons...).
A ne pas oublier pour les visages qui bourgeonnent facilement.

Sinon penser aux extraits CO2 très intéressants pour bénéficier des actifs végétaux sans crainte de l'oxydation liée aux macérats huileux.

               J'ai complété tout ça par des actifs liposolubles (Q10, bisabolol, vitamine E, extraits CO2...) et assoupli encore le tout avec un peu de lécithine d'un émulsifiant génial, le fluid lecithin super HTC. Sans elle, le baume serait plus solide, avec elle il est sirupeux et pourrait être coulé en tubes. 

La lécithine n'est pas qu'un émulsifiant, elle est bio compatible et convient vraiment à ma peau que ce soit dans une émulsion que dans des sérums ou baumes huileux.
A little goes a long way, à ne jamais oublier surtout dans les baumes où l'on craint une certaine raideur de la texture ou un effet trop filmogène!

Les baumes ou sérums huileux riches de divers acides gras donnent de fait une sophistication sensorielle que j'adore. J'ai développé la formule ainsi:

20% cire du Japon (ou cire de jojoba ou 12-14% céralan)
10% Huile de coco vierge
10% Beurre végétal dur (cacao, kokum, mangue, cupuaçu, karité nilotica ou ouest africain)
60% Huiles végétales (ou macérats huileux) + actifs liposolubles (Q10, vit E, HE, bisabolol, extraits CO2, lécithine...)

La cire du Japon sent un peu fort, j'ai évité le beurre de murumuru dont le parfum m'écoeure toujours.

 

 

20171002_112757[1] 20171002_111606[1] 20171002_124507[1]
20171002_111451[1] 20171002_101246 20171002_113214[1]
20171002_111616[1] 20171002_124520[1] 20171002_111425[1]

Formule développée du baume précieux visage

20% cire du Japon (Ecco verde)

10% Huile de coco vierge bio

2% Beurre de cacao cru bio
2% Beurre de cupuaçu (Aromazone)
2% Beurre de kokum
2% Beurre de mangue
2% Beurre de karité nilotica (Make it beauty)

5% Huile de sésame blanc bio
5% Huile de chanvre bio
5% Huile d'inca inchi bio
5% Huile de camélia du Japon (Buly)
3% Huile d'hibiscus (Bilby and Co.)
5% Huile de graines de santal (Buly)
5% Huile d'argan non torréfiée bio
5% Huile d'amandes douces vierge bio
3% Squalane d'olive bio
3% Huile d'acaï (Aromazone)
3% Huile de calendula sur coco fractionné fait maison
2% Huile de bellis sur coco fractionné fait maison
2% Huile de tamanu (merci C. ramenée de Tahiti)
2% Huile de rose musquée bio

1% Q10
1% Vitamine E
1% Bisabolol (Aromazone)
1% Extrait CO2 de grenade (Bilby and Co.)
0.8% Extrait CO2 de son de riz
0.2% Extrait CO2 de carotte
0.5% Fluid lecithin super HT (ou lécithine liquide)

0.3% Phenethyl alcohol (Les utiles de Zinette)
1% Huiles essentielles (30 gouttes pour 100g de baume)

 

         Le mélange parfumé a été soutenu par du phénethyl alcool acheté chez Zinette et que je n'avais jamais vu à son catalogue!

C'est un ingrédient qui sent la rose et que l'on retrouve dans l'huile essentielle de rose.
Très volatil, il possède des propriétés anti-microbiennes que l'on pourrait juger inutiles ici dans un baume composé de 100% de corps gras.

Je l'ai acheté car c'est un agent masquant des odeurs trop fortes et il pourrait soutenir quelques compositions de parfums de maison qui me déçoivent à la longue par leur moindre tenue dans les lieux d'aisance malgré quelques astuces (glycérine...).
Inspiration Parfums faits maison dans le livre de Venezia

Très peu suffit ici à sophistiquer mon mélange d'huiles essentielles que j'ai laissé maturer avec le phenethyl alcohol quelques semaines tout de même, ce qui ne m'arrive quasiment jamais!

Mélange d'HE (en gouttes)
5 mandarine distillée (Florame)
6 géranium bourbon (Sevessence)
5 petit grain bgaradier sur fleurs (Florame)
2 patchouli (Astérale qui n'en fait malheureusment plus)
2 sauge sclarée (Essenciagua)
4 encens sacra (Puressentiel)
2 santal d'Ouvéa (merci Catherine)
2 néroli bigarade (Florame)
1 rose bulgare (merci W. ramenée de Bulgarie!)
1 ciste (Vitalba)

 

 

20171002_124507[1]

 

Focus sur deux huiles végétales

Achetées chez Buly, parfumerie basée sur un concept officine à l'ancienne comme j'aime tant. Mot calligraphié personnalisé, écriture manuscrite dès que possible, emballages parfois fait main ... J'adore!

Ils proposent quelques ingrédients positionnés grand luxe qui ont déçu mes copines et que j'ai soigneusement évité d'acheter sauf ces deux huiles végétales rares qui m'ont tapé dans l'oeil que j'ai fragile mais curieux ^_^

- L'huile de camélia des îles Goto

On trouve communément de l'huile de camélia que l'on décrit toujours en rapport avec les beautés japonaises mais elle provient presque toujours de Chine.
Alors peu chère et très raffinée, elle est riche en acides gras insaturés proches de l'huile d'olive donc adaptée aux peaux sèches, matures.

J'aime à dire que c'est l'huile d'olive des beautés chics! 

Surtout quand elle est pressée artisanalement par Mitsuji Inamura, producteur des îles Goto au Japon.
J'ai adoré visionner le film qui lui est consacré sur le magazine de Buly que je vous recommande chaudement de prendre le temps d'écouter et regarder: 5mn seulement pour chaque partie (partie 1 et partie 2).

Tous les producteurs du monde ont une histoire intéressante, vibrante et émouvante. Ce producteur explique avec une calme simplicité que son huile est honmono c'est à dire qu'elle est produite avec authenticité, honnêteté, compétence et héritée d'un savoir faire ancestral.
Ils sont à encourager et à pérenniser. Le travail des hommes doit être onéreux car de très grande valeur.

Un choix de vie que l'on peut s'offrir à plusieurs, ce que nous faisions beaucoup il n'y a pas si longtemps et qui occasionnait de grandes rencontres et de grandes amitiés entre cosméteuses du monde...nostalgie...

 

- L'huile de graines de santal

Ce n'est pas l'huile essentielle de santal si divine issue du bois distillé.
Un peu comme l'huile végétale de lentisque pistachier que j'ai cherché à valoriser dans une pommade, c'est une huile pressée à partir des graines d'un santal australien.

Elle contient de l'acide xyménique et présente un côté sirupeux comme l'huile de ximenia. Elle est considérée comme anti-inflammatoire et stimulante de la microcirculation, toutes qualités utiles aux peaux matures.

Je l'ai aimée et appliquée quelques temps pure sur le visage le soir pour voir ce qu'elle avait dans le ventre. Une idée comme ça m'est venue au fil de l'utilisation qu'elle affine le grain de peau. Elle serait très intéressante pour le corps comme anti-cellulite.

 

20171002_111322[1]
Un baume précieux, ah ça oui alors!

Qui en veut?
Deux petits pots sont à gagner, tirage au sort dans les commentaires le vendredi 13 octobre 2017, jour de chance?

 


Crème douceur

Soins du visage

Par Caroline26

20170618_110955

Cette crème a deux histoires


       La première est triste. Celle d'une maman atteinte d'un trouble bipolaire.

A la suite d'une prise excessive de médicament elle s'est retrouvée avec un corps et un esprit meurtri. Enfermée dans une unité de soin psychiatrique elle m'a demandé une crème passe partout avec une odeur légère et naturelle pour éviter l'écœurement ressenti général ressenti.

J'ai pensé à l'hydrolat comme seul parfumant mais j'ai ajouté à la dernière minute de l'huile essentielle pour soutenir le tout. Ce n'est pas forcément au géranium que l'on pense en premier pour un effet calmant mais il a un fort effet apaisant sur moi c'est donc naturellement sur lui que mon choix s'est posé.

       La deuxième histoire est celle de ma peau, agressée par une nouvelle lotion contenant de l'extrait de concombre et que je semble ne pas supporter (ou peut être bien simplement une peau secouée par les émotions des derniers mois). J'ai fait une forte réaction, avec boutons et points noirs. Il lui fallait après ça de la douceur et de l'authentique.

La trame est donc celle de la simplicité, avec quelques ingrédients pour moi incontournables et une touche de colorant pour essayer de voir la vie en rose.

La force des huiles essentielles est impressionnante, 2-3 gouttes auraient été plus que suffisantes pour relever l'hydrolat mais au final ma maman est satisfaite et ma peau apaisée.

J'aime la pénétration très rapide et l'effet légèrement poudré que je ressens. Sans doute pas assez hydratante en hiver, elle est parfaite pour cet été caniculaire.

Maintenant place à la recette :

Phase aqueuse

Eau : 45.3%
Hydrolat de Géranium Bourbon : 30%
Gomme Xanthane : 0.2%
Xylitol : 2%

 

Phase huileuse

 Olivem 1000 : 5%
Mélange maison d’huiles estérifiées (inspire d’une recette de Caly) : 6%
Huile végétale de Macadamia : 6%

 

Ajouts

 Acide Hyaluronique 0.3%
Cosgard : 0.8%
Vitamine E : 0.2%
Colorant 0.1%
Huile essentielle de Géranium Bourbon : 0.1%

 

Je présente la recette en 3 phases, mais en réalité j’ai fait un « one pot » donc les phases aqueuse et huileuse ont été chauffées ensemble.

J’ai ensuite mis les ajouts en mélangeant bien et j’ai laissé reposer pour que l’acide hyaluronique se fonde bien. J’ai à nouveau mélangé énergiquement.

J’ai pour habitude de prendre soit un pied mixeur soit un mousseur à lait pour monter les émulsions, mais j’avais envie pour une fois d’un retour aux sources (et comme il était tard je voulais éviter le bruit des appareils) j’ai donc utilisé ma merveilleuse « cuillère magique ». Je n’ai eu aucune difficulté.

 

20170617_213310

Je ne sais pas si c’est uniquement dû à la crème mais ma peau s’en est presque complètement remise

Hydrogel anti-âge

Soins du visage

Par atelierdemichele

      Ma copine S. est venue de Nouméa passer un week-end chez nous.
On a parlé, parlé... et on fait de la cosméto.

      Parmi les préparations que nous avons réalisées, il y a eu ce gel hydratant et tonifiant à l'aloé véra.
Afin qu'elle puisse le refaire chez elle avec les ingrédients achetés chez Aroma-zone, j'ai formulé à partir d'un gel tout prêt.

Cet hydrogel très simple m'a semblé intéressant à partager sur Potions pour sa grande simplicité et pour faire durer encore un peu le grand plaisir partagé autour de la table ronde.

       On a recherché une action anti-âge et rien que l'aloé véra fait beaucoup:

- de la fermeté, de la tonicité
- de l'hydratation, de l'apaisant, du régénérant
- une action anti-tâches brunes liées au soleil ardent du Pacifique dont le ciel bleu me manquera à jamais.

 

20170810_174106[1]

 

Formule de l'hydrogel anti-âge pour S.

- Phase A

10% Hydrolat de géranium rosat bio (Florame)
5% Hydrolat de petit épeautre bio (Make it beauty)
0.6% Acide hyaluronique en poudre (Les utiles de Zinette)

- Phase B

51% Gel d'aloé véra bio (Aroma Zone)
20% Fucocert (AZ)
10% AHA (AZ)
3% Protéines de soie hydrolysées (AZ)
0.4% HE (12-13 gouttes pour 100g d'hydrogel)

 

Mélange d'HE bios (en gouttes)

2 géranium bourbon (Bioaroma Madagascar)
1 néroli bigarade (Pranarom)
2 PG bigaradier (Combe d'Ase)
2 santal calédonien (Bilby and Co.)
1 lavande fine altitude (Florame)
2 sauge sclarée (Sevessence)
1 ylang ylang première (Florame)
1 immortelle de Corse (Vitalba)

 

      Il fallait peu d'ingrédients dont ceux présents dans une crème conventionnelle qui lui réussissait bien (Acides de fruits et protéines de soie hydrolysées).

On a donc ciblé ces deux actifs ainsi que d'autres qui m'ont semblé polyvalents et faciles à mettre en oeuvre. Ce sont autant que possible des produits liquides ou gélifiés à l'exception de l'acide hyaluronique.

J'ai associé de l'hydrolat de Petit Épeautre bio à celui de géranium et elle est partie avec le flacon. C'est un hydrolat rare qui convient bien aux peaux sèches et irritées.
Même si S. n'a pas une peau particulièrement sensible et irritée, j'ai trouvé judicieux de l'associer à ce soin car elle a un bateau et vit dans un pays tropical à l'année longue.

        Il n'est pas utile d'ajouter un conservateur anti-microbien puisque tous les ingrédients en contiennent à l'exception des 10.6% d'hydrolat de petit épeautre et acide hyaluronique.

On aurait pu utiliser de la glycérine, de la vitamine E, d'autres actifs, faire nous-mêmes le gel d'aloé avec du jus de férox et des carraghénanes... Tout est possible!

 

20170810_174121[1]
Très dosé en actifs, ce gel sera une cure intensive avant la formule que S. fabriquera elle même

 

Mode opératoire

- Dans une coupelle désinfectée, peser l'acide hyaluronique et le diluer dans les hydrolats. Cela prend du temps et il faut le préparer en premier lieu et laisser en attente.

Il est plus simple encore et plus efficace pour une peau mature d'utiliser de l'acide hyaluronique LMW en gel de plus faible poids moléculaire que celui en poudre. Il s'en vendait chez Les utiles de Zinette.

- Dans un bécher désinfecté, peser le gel d'aloé véra puis le fucocert, bien mélanger.
Ajouter les autres actifs un à un en mélangeant entre chaque ajout (protéines de soie, AHA, HE)

- Ajouter la préparation à l'acide hyaluronique bien gélifiée et homogène.
Mixer.

- Couler en flacon pompe et étiqueter.

20170810_174149[1]

 Presque 18 ans que je ne l'avais revue!
Elle est restée une semaine au lieu du week-end initialement prévu.
Trop bien...
 

 

Multi-masques au miel

Soins du visage

Par atelierdemichele

        On voit de plus en plus de masques naturels au miel fleurir dans les marques cosmétiques de niche.


      Souvent anglo-saxonnes, elles misent sur la sophistication des packaging et sur la simplicité des ingrédients: miels biologiques, argiles ou poudres de plantes et actifs végétaux choisis selon le type de peau. 

Il y a peu,  un masque au miel et au charbon pour les peaux à imperfections ou pour la zone T des peaux mixtes m'a bluffée par son efficacité.
J'y avais mélangé charbon et argiles rassal assez costaux pour ce masque qui s'exfolie en fin de pose. Mais il est trop rude pour les peaux les moins grasses.

Pour toutes les peaux, j'ai réalisé sur le même principe (miel + poudres) des multi-masques colorés à laisser poser en écoutant Mozart.

    

20170618_111736

 

      Les poudres absorbant le peu d'humidité des miels, j'ai trouvé la texture du Miel noir un peu trop dure au fil du temps, m'obligeant à vaporiser de l'hydrolat sur le visage avant l'application.

Du coup la nouvelle formule en contient déjà. L'avantage c'est que l'on peut encore une fois personnaliser la formule en choisissant un hydrolat adapté au type de peau.

Ou du jus d'aloé véra

Ou un extrait hydroglycériné botanique, ou une teinture....

 

Base au miel pour multimasking

- Phase A

68.50% Miel bio pas trop dur
5% Glycérine végétale bio
5% Rice NS ou amidons divers (de riz, d'arrow-root...) idéalement stérilisés
5% Huile végétale bio, huile estérifiée, coco fractionné...
3% Hydrolat bio, jus d'aloé véra, extrait botanique hydro-glycériné...
0.5% Vitamine E
0.1% Actif apaisant

- Phase B

12% Poudres diverses (argiles, charbon ...)
0.9% HE (facultatif, on peut reporter ce % sur les actifs, les poudres ou le miel au choix)

La texture sera plus ou moins compacte et variera selon les types de miels et de poudres.
Si le produit est trop dur, il suffira de l'utiliser sur peau mouillée.

 

20170616_201504 20170618_111941 20170618_111833 

 

 

Mode opératoire

- Dans un mortier stérilisé, peser tous les ingrédients de la phase A et malaxer longuement pour bien lisser et incorporer l'amidon.

Prendre le temps qu'il faut et avoir à proximité un tampon alcoolisé pour nettoyer régulièrement les ustensiles, les doigts ... car le miel, et bien, ça colle!

 

 
20170616_201555 20170616_203937 20170616_204147
20170616_204400

 

- Ajouter les ingrédients de la phase B un à un (poudres tamisées et HE)

- Couler rapidement en pots et laisser maturer quelques jours car l'humidité des miels est lentement absorbée par les poudres.

 

        Afin de réaliser mes multi-masques sans avoir à m'y remettre à plusieurs reprises, j'ai fabriqué 100g au total divisés en 3 parts pour les argiles:

- rose (peaux normales, menton, décolleté),
- verte (peaux grasses, zones T, menton, cou)
- et blanche (peaux sensibles sans HE, joues, tempes, décolleté).

J'avais refait du Miel noir selon cette base à l'hydrolat que j'ai offert à tour de bras autour de moi. Cela m'a permit de valider la formule et comme c'est tellement vite fait, c'est jubilatoire.

 

Base pour multi-masques au miel

68.5g miel bio à la gelée royale, 5g glycérine végétale bio, 5g Rice NS, 5g oléine de karité, 3g hydrolat fait maison avec des pétales de roses et des feuilles de laurier noble, 0.5g vitamine E, 0.1g bisabolol

 

J'obtiens 87.10g de base divisés en 3 parts donc 29.033333g.
Bon... 29g, on en perd beaucoup au cours des diverses opérations.

Cela donne finalement environ 30g de masque par couleur. Curieusement ces masques perdent du volume par rapport à un baume par exemple où 30g remplissent un pot de 30ml, ici je pense que cela fait environ 25ml.

 

Masque Miel rose : 29g de base + 4g d'argile rose + 0.3g HE (3 gttes géranium rosat, 2 gttes palmarosa, 2 gttes lavande fine, 2 gttes ylang ylang)

Un peu trop foncé non?

20170616_205234 20170618_111745

 

Masque Miel blanc : 29g de base + 4g argile blanche et un peu de dioxyde de titane + 0.3g HE (5 gttes néroli, 2 gttes petit grain bigaradier, 1 gtte citron vert distillé, 1 gtte sauge sclarée)

J'ai dû rajouter du dioxyde de titane car l'argile ne colore pas. On obtient une couleur miel très intéressante d'ailleurs pour une peau sensible pour laquelle on omettrait les HE.

Le parfum et le goût de miel sont délicieux quand on rince le masque.

 

20170616_210458 20170616_21052320170616_211300
 20170618_111812

 

Masque Miel vert : 29g de base + 4g argile verte + 0.3g HE (3 gttes lavande vraie, 4 gttes romarin cinéole, 1 gtte menthe des champs, 1 gtte tea tree)

A posteriori je trouve la couleur très peu flatteuse.

Je pense qu'il serait judicieux de couper l'argile verte d'un peu de blanc pour obtenir une couleur plus douce.

 

20170616_212751 20170618_111825

 

Masque Miel noir nouveau

Formule de base avec 12% de charbon de bambou et sans HE. J'ai mis 1% de bisabolol (s'utilise de 0.05 à 2%)

 

20170618_111819

 

Conseils d'utilisation

- Nettoyer et démaquiller le visage, prélever le masque avec une mini spatule cosmétique ou un pinceau à masques s'il est assez souple.

- Appliquer le ou les masques au Miel en couche épaisse sur le visage, le cou et le décolleté.

Je pose le miel noir sur la zone T, le miel rose sur les joues et le cou, le miel blanc sur les tempes ou le décolleté c'est selon, le miel vert sur le menton ou le décolleté, c'est encore selon.

Je laisse poser 15-30 minutes au repos en méditant sur mon destin.

J'exfolie gentiment le miel noir.
Je rince abondamment à l'eau tiède idéalement sous la douche.

- J'ai une vie dingue!

 

20170618_111653
Utilisez-vous des masques au miel un peu arrangés ?

Soin de nuit à l'huile de kiwi

Soins du visage

Par atelierdemichele

         Utiliser une huile pure ou des huiles mélangées sur le visage fait partie de ma routine de beauté depuis des lustres.
L'été est en outre la saison où ces 100% actifs sont le plus faciles à appliquer.
Service minimum mais service rendu maximum!

Autrefois, seule la marque Clarins en vendait.
C'étaient des mélanges d'huiles véritables, sans esters huileux, déclinés pour le corps des femmes, pour le visage des peaux grasses, matures ou peaux dévitalisées.

Une ligne courte et bien pensée dont j'ai usé et abusé jeune fille et après avoir accouché. Quand je suis devenue ce qu'on appelle mature, je fabriquais déjà mes cosmétiques.

Et les huiles baptisées "sérums huileux" pour plus de chic ont continué à abreuver mon visage et mon corps.

          

20161121_102114

 

         Je teste pures sur le visage toutes les huiles végétales que j'achète pour savoir ce qu'elles ont dans le ventre.

Mais le summum tout de même, c'est d'enrichir les huiles avec des actifs, de couper le côté gras avec des esters huileux, de les parfumer à l'envi et surtout de faire des compositions extrêmement complètes d'acides gras et d'extraits lipophiles.

On dira que l'on peut faire simple avec 2 ou 3 huiles, c'est comme on veut.
Mais je trouve que c'est abusé quand c'est trop simple ^_^

 

         Alors un jour pour y insérer les photos, j'ai lu dans les brouillons du blog, un message écrit par Yulaan avec la synthèse de ce qu'il apprécie de mettre dans ses sérums huileux.
Et depuis je les fabrique plus ou moins à sa manière.

Je me permets d'en parler ici et j'embrasse fort Yulaan.

 

Formule d'un sérum huileux à la manière de Yulaan (je recopie ses mots)

- 5-8% lanoline végétale AZ/Hydranol 
- 2-3% lécithine pure (à calculer en fonction de la proportion réelle de lécithine dans celles dont vous disposez, lécithine pré-diluée dans l'huile, lécithine poudre ou granules, fluid lécithine super HT) 
- 18-20% ester huileux (coco fractionné, Dicaprylyl carbonate, etc.) éventuellement gélifié d'un soupçon de dextrin palmitate, en fonction aussi de vos goûts et/ou de votre type de peau
- quelques actifs liposolubles (c'est la cerise sur le gâteau, c'est le reste qui fait tout)
- un très bon complexe anti-oxydant pour les huiles végétales (c'est essentiel) 
- le reste en un mélange d'huiles végétales qui vous parlent, sont adaptées à vous ou vous font rêver.  C'est la colonne vertébrale.

20161121_102852 

Formule du soin de nuit à l'huile de kiwi

15% Huile de coco fractionné
10% Ecosilk
10% Lanoline végétale
10% Huile de chardon marie bio
5% Fluid lécithin super HT
5% Extrait CO2 de kiwi
5% Huile d'inca inchi
5% Huile de sésame blanc bio
5% Squalane d'olive
5% Huile de camélia
5% Huile de macadamia désodorisée
5% Huile d'avoine
5% Huile de rose musquée bio
3% Huile d'hibiscus
0.5% Vitamine E
0.5% Bisabolol
1% Huiles essentielles

 

Ce sérum huileux est utilisé la nuit sur le visage nettoyé et tonifié.
Je l'ai utilisé le jour sous le soin lift à l'huile de kiwi formulé en complémentarité pendant l'hiver quand j'apprécie une sensation un peu plus grasse.

J'aime beaucoup les duos visage et j'applique le sérum aqueux sous le sérum huileux en été quand je désire une sensation moins grasse à l'application.

Si vous vous posez la question du sens d'application de ces produits avec efficacité et non sensorialité, lisez chez la cosmeteuse cet excellent article sur les effets du gélifiant. Personnellement je fais dessus ou dessous selon la sensation que je désire privilégier.

Qui a dit que c'est abusé quand c'est trop complexe?
Tata Harper fait ça et c'est considéré comme de la cosmétique naturelle haut de gamme!

Si vous achetez 10 ml de chaque huile qui vous plait, c'est facile et peu onéreux. D'autant plus que vous ne les gaspillerez pas en les laissant s'oxyder dans vos tiroirs.
J'ai vidé la plupart de mes huiles végétales dans ce sérum ^_^

 

Ma formule générale inspirée par Yulaan

25% Huiles estérifiées ou fractionnées
10% Hydranol ou Substitut végétal de lanoline
5% Lécithine liquide
0.5% Vitamine E
q.s.p. 100% Huiles végétales et/ou huiles essentielles, actifs huileux (extraits CO2, Q10, bisabolol...)

 

20161121_102019
Il manque le savon ou bien?

 


        Le 2è volet de la saga au charbon de bambou est un masque simplissime à destination des peaux mixtes, des peaux jeunes ou des peaux grasses.
Il peut être sympa en multi-masking sur la zone T des peaux mixtes, matures ou jeunes.

 

20170416_143518
Miel noir... ça fait rêver hein?

 

Il suffit d'enrichir le meilleur miel avec du charbon et quelques poudres.

Formule générale d'un Masque-miel coloré

70% minimum Miel crémeux bio, 10-20% poudres, 1% vitamine E
2 - 6% HV, 1% tensioactif (facultatifs)
 +/- glycérine, actifs, HE... pour 100%

   

Pour une peau jeune ou grasse, on peut ajouter:

- des huiles essentielles purifiantes (romarin cinéole, tea tree, lavande fine, thym à linalol...)
- quelques actifs lipo ou hydrosolubles pour traiter les imperfections (pépin de pamplemousse concentré, propolis, extraits hydro-glycérinés de plantes...)
- le minimum de tensio actif pur (1%) pour mettre en suspension les ingrédients huileux.

Je suggère de le masser après la pose pour exfolier le visage avant rinçage.

 

Pour ma peau mixte mature, j'ai ajouté:

- un peu d'huile végétale délicieusement parfumée (huile de mirabelle magnifique!)
- coupé le charbon avec du rice NS (amidon de riz modifié pour ne pas nourrir les bactéries)
- de la glycérine.

On pourrait bien entendu pour une telle peau, remplacer le charbon par une argile douce comme la blanche ou la rose mais il faut impérativement en diminuer le pourcentage car elles sont très hygroscopiques et épaissiront beaucoup.

Sinon je verrais bien du miel d'acacia plus liquide mélangé à un soupçon d'un autre miel plus crémeux.

J'ai omis le tensioactif pour ne pas trop irriter le visage; du coup, cela suinte un tout petit peu à la longue mais peu importe, j'adore!

 

Formule du Masque-miel noir

35g Miel de lavande bio
2g Glycérine végétale bio
5g Poudre de charbon de bambou (Make it beauty)
2.5g Rice NS (ou amidon modifié, arrow-root stérilisé, poudre de riz, natrasorb...)
2g Rassal (Bilby and Co.)
3g Huile de mirabelle bio (Make it beauty)
0.5g Vitamine E

 

Mode opératoire

- Dans un mortier désinfecté, peser le miel et malaxer longuement pour bien lisser
Ramener régulièrement au centre à l'aide d'une spatule en silicone souple pour travailler tout le miel. Courage, ça colle et 2 spatules ne sont pas de trop.

20170416_140134

 

- Dans un mini bécher, peser toutes les poudres, mélanger grossièrement à l'aide d'une petite cuillère
En tamiser une petite quantité au dessus du miel

20170416_140414 20170416_140717

 

- Malaxer vigoureusement au pilon (attention tout de même, le charbon, ça volète...)

Attendre l'incorporation complète avant d'en ajouter de nouveau.
Quand toutes les poudres sont incorporées, continuer à mélanger avec une spatule en silicone souple.

- Ajouter glycérine, vitamine E et huiles végétales en continuant à malaxer gentiment.

20170416_142837

 

- Couler en pots sans tasser, étiqueter et déguster!

20170416_143447

 

 

        Le miel est un ingrédient très hydratant.

C'est un humectant des couches superficielles cutanées grâce aux sucres qu'il contient.
Il apaise l'épiderme des peaux agressées.
Riche en actifs antiseptiques, il désinfecte tous types de bobos et lisse la peau grâce à son pouvoir enzymatique.

Sur la peau, on a redécouvert ses vertus cicatrisantes.

Inspirations :  masques minute ou démaquillant chez Venezia, masques noir et rose du commerce

 

             L'argile Rassal (Bilby and Co.)

Pour ceux qui ont des scrupules à grignoter la terre du Maroc, cette argile provient de France et ressemble beaucoup au rhassoul.
C'est une montmorillonite dont l'INCI est french lava clay.

C'est la première fois que je l'utilise mais j'aimerais en mettre dans du savon, dans un autre masque, en pâte juste hydratée et parfumée aux huiles essentielles. Je ne suis pas arrivée à savoir si c'est un mélange d'argiles montmorillonites et de rhassoul....

Si vous vous intéressez aux argiles, vous vous perdez peut-être dans leurs compositions chimiques et du coup dans leurs indications.
En effet, il est souvent fait mention de leur couleur pour indiquer à quoi elles servent alors que c'est bien plus complexe que cela.

Les principales propriétés des argiles sont en gros:

- ABsorbantes (comme des buvards, elles boivent les liquides aqueux ou huileux par exemple).
C'est la raison pour laquelle selon leur composition, on n'aura pas besoin de la même quantité d'eau pour faire une boue.

- ADsorbantes (elles fixent en surface les particules en les échangeant contre leurs minéraux). Ce sont donc de bons reminéralisants.
Le charbon aussi possède des propriétés adsorbantes utiles en interne.

Les Illites (jaune, verte et rouge) sont peu adsorbantes mais très ABsorbantes.

Ce sont les argiles cosmétiques très courantes qui agissent en surface pour nettoyer les cheveux ou la peau (elles absorbent le gras).
Connues également pour désodoriser (les gaz donc les odeurs aussi sont absorbés).

Les Montmorillonites sont peu absorbantes et très ADsorbantes. Elles sont verte, rouge, blanche, jaune, bleue ...  et ont donc des propriétés reminéralisantes remarquables grâce à leur très forte teneur en minéraux dont la silice commune à beaucoup d'argiles.

Elles font partie des smectites histoire de vous embrouiller encore un peu.

On les considère comme très pures et l'argile verte montmorillonite est l'argile pharmaceutique.

Les kaolinites comme certaines argiles blanches (kaolin) sont très ADsorbantes.
Elles sont cicatrisantes et antibactériennes (bon pour les fesses irritées par contre).

Elles sont aussi utilisées en interne sous forme de gélules pour les désordres digestifs.

Elles sont considérées comme les plus douces pour la peau je pense grâce à leur pouvoir couvrant qui leur confère une sensation un peu grasse sous les doigts.

Certaines smectites (rhassoul) sont tout aussi ABsorbantes qu'ADsorbantes.

On les utilise surtout en interne comme le Smecta, médicament  bien connu en cas de diarrhées. Il leste le contenu de l'estomac et il adsorbe au passage bactéries et virus responsables de l'infection mais n'est pas minéralisant.

Il existe aussi de la bentonite (gris-blanc) aussi adsorbante qu'absorbante; c'est une montmorillonite et une smectite aussi.

Elle est dite colloïdale c'est à dire qu'elle gonfle beaucoup avec l'eau formant une espèce de gelée épaisse fort utile dans le stabnatural que l'on a tant aimé sur le blog grâce à Mlk. Le stabnatural n'étant que de la bentonite et de la gomme xanthane, ce qui explique aussi son utilisation à froid.

Il existe des attapulgites médicamenteuses plutôt que cosmétiques...

Et bien entendu parfois les argiles à notre disposition sont mélangées entre elles.

Ouvrez l'oeil, une argile verte illite ne vaut pas une argile verte montmorillonite!

Il faudrait écrire un livre dédié aux argiles mieux fait que celui des éditions Amyris que je trouve imparfait et trop fourre-tout.

Sources ici, ici, ici, ici ...

      L'huile végétale de mirabelle (Make it beauty)

Elle sent délicieusement le noyau, l'amande amère ou toute autre évocation plus pâtissière.

La première fois que j'en avais entendu parler, c'était par Emiliebulles dont le blog Mon usines à bulles a malheureusement été supprimé.

Je la trouve vraiment plus fine olfactivement que l'huile de noyau de prune qui pourrait tout à fait lui être substituée si l'on veut garder cette odeur là. Je reconnais que dans un masque noir, un autre parfum pourrait mieux convenir.

 

      Après coup, pour faire un multi masking comme dans les magazines, je choisirais dorénavant (si seulement j'avais le temps)

- un Miel noir (charbon) au cèdre-santal pour la zone T
- un Miel rose ou blanc (argiles) à la mirabelle pour les pommettes et les tempes
- Un Miel vert (argile) au romarin-menthe pour le menton

Conseils d'utilisation : Appliquer le masque en couche fine sur peau nettoyée et humidifiée au préalable avec un hydrolat ou de l'eau.

S'il ne glisse pas assez, prendre le temps de le lisser ou vaporiser un peu d'HA dessus dans le creux de la main avant de l'appliquer.
Laisser poser 15 à 30 minutes avant de rincer.
Le masque se retire aisément et ne tire pas la peau. 

Appliquer une crème ou un sérum.

20170416_143401

 

On pourrait le manger parce qu'il ne contient quasiment que des ingrédients comestibles.
J'ai dit quasiment.

Gourmande!

 

Masque à l'argile

Soins du visage

Par syllvie

Ma cousine, Marielle me demande souvent des masques : tenseurs, apaisants et hydratants!

Sa peau est claire, fine, mature, sensible … le problème, je ne fais jamais de masques je ne suis pas fan, c’est tout !
Sauf le noir de Michèle !!!

 

masque sylvie 3

Après quelques recherches :

- j’ai décidé d’utiliser de l’argile blanche qui est conseillée pour les peaux sèches, soigne les irritations, a des vertus anti-inflammatoires, adoucissants et nettoyantes.

Un soin super anti-âge car en plus elle resserre les pores.

- je l'ai associée à l’oxyde de Zinc excellent pour les peaux sensibles et irritées et un effet protecteur pour les fesses des bébés (le top je vous dis) 0,5 % à 10 % dans les crémes.

On l’utilise aussi pour fabriquer ses produits de maquillage enfin ... celles qui y arrivent.

 

masque sylvie 1

 

 

J’ai choisi l’olivem 1000 et l’alcool cétylique qui sont mes chouchous et avec lesquels on n'a pas de surprises,
à faible pourcentage pour pas alourdir !

Car il fallait un masque qui se conserve, pas un masque minute !

 

Formule %

 A) 4 Argile blanche
15 HA de ciste

B) 4 Oxyde de Zinc
3 HV de macadamia
2 Coco fractionnée

 C) 35,6 Eau + hydrolat de lavande et ciste
20 Jus d’aloes
0,3 Xanthane
3 Glycérine

  D ) 2 Olivem 1000
8 HV Jojoba ET macadamia
1,5 Alcool cétylique

 E) 1 Vit E
0,6 Cosgard

 

masque sylvie 2

- Verser l’argile tamisée sur l’HA dans un bécher désinfecté

- Oxyde de Zinc sur les huiles et bien mélanger à la spatule dans un autre contenant

- Faire chauffer D et C séparement jusqu’à 70 degrés puis verser D dans C en mixant fortement avec le mixeur plongeant

- Ajouter B quand ça a un peu refroidi, mixer, lisser l’argile (ainsi pas de grumeaux) et la rajouter, finir par la phase E

- Pas d’HE : on pourrait mettre des HE détox car on arrive au printemps !!!!

 

 

 

 

 

   J’allais oublier : je laisse poser le masque 10 minutes sur la peau bien nettoyée et je l’enlève avec un coton puis je rince.

Un pschit d hydrolat, une crème et voilà une belle peau !

 masque Sylvie masque sylvie 3 masque sylvie 1
 Et vous quels masques vous fabriquez ?

 

 

Soin lift à l'huile de kiwi

Soins du visage

Par atelierdemichele

         L'extrait CO2 de graines de kiwi!
Je l'ai découvert encore une fois en faisant la queue chez Aroma-zone. Et j'adore!

      Sur la fiche produit, que je lisais pendant ce temps sur mon téléphone qui fait moissonneuse-batteuse, il était dit que cette huile apporterait des tas de choses dont j'avais envie pour ma peau mature mixte à l'orée de l'hiver:

- Omégas 3 (quand même 65.70%!)
- Phytostérols (anti-inflammatoires, insaponifiables, cicatrisants, réparateurs, vieillerie...)
- Vitamine E (anti-oxydant, apaisant, hydratant...)

Bon ben voilà, yapluka comme dit Venezia!

20161121_102629

 

        Donc, yavèpluka écrire la formule du soin léger, genre sérum de décrépitude à coller à une huile végétale ou encore mieux sous ou sur un sérum huileux riche et dense.

Le pitch: Un joli flacon que j'ai mis de côté à cet effet depuis des décennies au moins, le cahier de cosméto, le bic, le thé, le canapé et la calculette ou le téléphone qui fait ça aussi. On est fous!

 

- Le système émulsifiant

Léger donc ester de sucre bien sûr.

Comme j'avais adoré la Fluid lecithin super HT je les mets ensemble dans une formule à peine épaissie à l'alcool cétéarylique et je m'inspire de la marche à suivre indiquée dans un soin léger contenant le même émulsifiant.


1.5% Fluid lécithine super HT (Les utiles de Zinette)
1% Ester de sucre (Aroma zone).
0.5% Alcool cétéarylique (Copaiba.be)
0.3% Gélifiant Amigel grâce à du jus d'aloé férox bio (fait maison)

 

20161121_102516 20161121_102849

- "THE" actif de la mort qui tue

      Je me suis déplacée dans la boutique Aromazone pour l'acheter. Mlk est une vile tentatrice car elle a crié la première dans un commentaire qu'elle l'avait vu.
Moi j'avais préféré croire que je ne l'avais pas vu.

C'est quoi, c'est quoi?
Tu en veux toi aussi? C'est du Natur'lift (INCI : Pullullan, sorbitol, trehalose, acacia senegal gum)

Tu veux croire que normalement je n'apprécie pas trop l'effet lift?

Mais je suis faible, on va le savoir alors je veux y croire même si je  n'aime pas trop ça. On va dire aussi que c'est aussi un agent de texture quand même et qu'on le vaut bien, encore et toujours!

        C'est un mélange complexe :
. de polysaccharides (sous forme de gomme pullullan et gomme acacia),
. de sucres et alcools hydratants (trehalose et sorbitol proche de la glycérine).

Autant dire que ça sert à hydrater et à fabriquer beaucoup d'autres choses que de lifter la peau (maquillage maison, cheveux... tous des trucs qui ne me concernent pas vraiment ^_^  )

         On peut bien entendu le remplacer par de la gomme acacia simple qui n'épaissit pas non plus les émulsions et qui tense parfaitement. Si l'on a d'autres actifs qui se terminent par -lift, on peut aussi les mettre en lieu et place.

Je dose le naturlift à 3% mais il semble que l'on peut aller à 10% pour des crèmes ou gels tenseurs.

 

 20161121_102407

Formule du soin lift à l'huile de kiwi

- Phase A

1% Caféine
3% Natur'lift (Aroma zone)
26.20% Hydrolat de ciste de Montpellier (merci Sylvie) et hydrolat d'encens

- Phase B

15% Eau de source
3% Glycérine végétale bio
30% Gel d'aloé férox bio fait maison (gélifié avec 1% d'amigel)

- Phase C

3% Huile d'hibiscus (Bilby and Co.)
3% Squalane végétal
3% Huile d'inca inchi
1.5% Fluid lécithine super HT (les Utiles de Zinette)
1% Ester de sucre 
0.5% Alcool cétéarylique

- Phase D

0.5% Elastine booster
3% Fucocert
3% Rice NS
2% Extrait CO2 de kiwi
0.6% Ecogard
0.4% Vitamine E
0.3% Huiles essentielles

pH acide et Eau rectifiée à l'hydrolat d'encens bio

 

J'ai associé le Natur'lift à des actifs hydratants et restructurants pour peau mature (Elastine booster, caféine, fucocert, aloé férox, vitamine E et glycérine).

Puis j'ai ajouté des huiles végétales fines et pénétrantes ayant aussi des propriétés intéressantes pour les peaux sèches à mixtes matures (Huiles d'hibiscus et d'inca inchi que j'adore plus du squalane pour compenser le sébum que je ne fabrique plus de façon optimale).
J'enfonce le clou des fois que tu n'aurais pas compris mes choix d'ingrédients  ^_^

Seulement 9% d'huiles végétales pour ce système émulsifiant dosé a minima sans compter les 2% d'extrait CO2 qui ponctuent ce soin, c'est à dire de l'huile de pépins de kiwi extraite grâce au gaz carbonique.

J'aurais pu en mettre plus évidemment pour simplifier ce soin mais je voulais en garder du petit flacon de 10ml pour le sérum huileux qui comporte les mêmes huiles végétales.

La formule générale

- Phase huileuse : 9 à 11% maximum d'huiles végétales dont des extraits CO2 à introduire en 3è phase, 1.5% Fluid lécithin super HT, 1% ou mieux 1.5% ester de sucre, 0.5% alcool cétéarylique
- Phase aqueuse : 3% Natur'lift, 3% glycérine, 0.3% gomme gélifiante amigel
Eau, hydrolats, conservateurs, actifs pour 100%

  20161121_102518 20161121_102119
20161121_102849

Pénétration rapide, à peine liftante, hydratation manifeste pendant toute la journée sous ou sur un sérum huileux quand il fait froid

 

  Qu'est-ce que j'oublie de te dire? Le mode opératoire et les HE

 

- Le mode opératoire est classique.

La seule chose à faire est de suivre la façon dont j'ai écrit la formule en scindant la phase aqueuse en deux (Phase A et B).

Il faut solubiliser le natur'lift et la caféine dans un peu d'hydrolats chauffés avant de gélifier; La caféine étant un alcaloïde, elle se dissout mieux à chaud dans un milieu acide d'où les hydrolats.

On ajoute ensuite le reste de la phase aqueuse (Phase B) et on porte au bain marie à 80°.

Hors bain-marie, on l'ajoute à la phase C (huileuse) juste mélangée grossièrement à la spatule en silicone sooouple et on mixe à l'électrique vivement pendant 5 bonnes minutes. Faut pas faiblir.

On continue le mélange à la spatule jusqu'au refroidissement et on ajoute la phase D en ayant soin de solubiliser les poudres dans l'hydrolat qui compense la perte. A faire avec précaution car Mlk a dit qu'il faut éviter les ajouts intempestifs.

Dans ma formule, j'ai pu mixer encore un peu à l'électrique une fois tout incorporé. Du coup il y a pas mal de bulles, dommage...
Quelques semaines après, l'un de mes flacons donne des signes de faiblesse, il faut peut-être augmenter l'un des émulsifiants, par exemple l'ester de sucre à 1.5% au lieu de 1%.

pH correct entre 5 et 6.
Flacon pipette (c'est trop chic!) ou flacon pompe à votre convenance, j'ai fait les deux, c'est OK!

- Le mélange d'HE est dosé faiblement car ce soin est destiné à être superposé à d'autres plus gras.

J'utilise donc 0.3% soit 9 gouttes d'HE pour 100g d'émulsion issues du mélange très fin et très relaxant suivant:

En gouttes

2 Jasmin grandiflorum
3 Néroli bigarade
3 Cèdre de l'Atlas (merci Irène)
3 PG bigaradier
3 Lavande fine Bulgare
3 Encens sacra
3 PG citronnier
2 Sauge sclarée
1 Géranium rosat

 

 

 20161121_102833
Je répète, un baume, une crème et une huile, je suis parée pour l'hiver!
 

Sérum anti-imperfections pour peaux matures

Soins du visage

Par Lolapit

"Je vous prescris ça" me dit la dermato. "ça", ce n'était pas un médicament mais bien un cosmétique.
Prescrit, donc, alors que je me plaignais que quoi que j'applique sur mon visage, ça me donne de l'acné.

"A mon âge, vous vous rendez-compte?". Ben si, me dit-elle, à votre âge, certaines femmes continuent à produire trop de sébum et la moindre crème mal adaptée est le terreau des imperfections. Et elle me promet monts et merveilles avec son sérum magique : adieu les boutons et peau lissée! Diantre!

 

     Et me voilà farfouillant sur le net à la recherche de l'INCI dudit magique sérum.

Je ne le recopierai pas ici.
J'aime pas dénoncer :-).

Traduction vite faite des ingrédients :
"Eau, coco fractionné, actif anti-acnéique et kératolytique, dycaprylyl, acide de fruit, glycérine, liant synthétique, VE et alcool cétéarylique, régulateur de PH, silicones, encore un acide, émulsifiant PEG, stabilisant synthétique, conservateurs et autres actifs comme la myrte".

Tout à fait copiable, me dis-je, ne doutant de rien :-) Je l'ai quand-même acheté le sérum de la dame, hein, pour voir l'effet.
OK, j'ai moins de boutons et cette formule pénètre bien sans laisser d'effet gras.
Quand je l'applique, ça picote pendant une bonne heure et puis ça passe.

      Me voilà avec le cahier des charges : une crème plutôt dense, avec un système émulsifiant pas trop grassouille mais qui tient bien,    une phase grasse réduite à sa plus simple expression avec surtout de l'huile estérifiée. Un truc bien pénétrant. Et les actifs anti-acnéïque et kératolytique.

Elles ont bien déjà fait un sérum anti-grassouille, les filles de potions?
Bingo, j'ai trouvé : Sérum H+

Intelligemment formulé, des actifs bien choisis. Du Ed grand style :-) 

 

     Emulsifiant coeur de crème

Facile d'utilisation et très tolérant face aux actifs notamment acides. On peut l'accompagner d'une mini phase grasse. Allez, on part de là et on se le customise Lolapit.

Assez vite, je vais trouver les actifs qui vont bien.
De l'huile de nigelle, véritable star antiseptique et anti-inflammatoire.
De l'acide salycilique, antibactérien et kératolytique.
De l'allantoïne, qu'on ne présente plus, qui va aider à apaiser et à cicatricer cette peau qui prend feu si facilement.
Du gosulin, pour une crème facile à étaler et sans effet blanc.
Ne pas oublier des actifs hydratants au passage.

Le choix d'HE d'Emadra est tout à fait judicieux : il va renforcer les actifs et ça sentira bon.
Parce que zut, il faut que ça sente bon, même si c'est un quasi médicament.

Je garde, donc, la Myrrhe, le bois de rose et le géranium. La myrrhe est antiseptique et cicatrisante, le bois de rose cicatrice et régénère la peau et le géranium itou.

Et voilà notre formule :

La formule du Sérum Anti imperfections

Phase 1

6% cœur de crème
1% alcool cétéarylique

3% HV de nigelle
2% gosulin IL

3% glycérine

0,3% mélange de gomme xanthane/ carraghénane

50% HA de santal/ eau
0,4 vitamine E

Phase 2 

16% eau
10% acide salicylique
4% fucocert

2% natrasorb
1% allantoine

0,6% géogard
0,5% HE (8gt myrrhe, 5gt bois de rose, 2gt géranium égypte bio)
0,2% acide hyaluronique

 

Mode opératoire :

Faire chauffer la phase 1 au bain-marie en one pot.

Pendant ce temps préparer la phase 2 en mélangeant tous les ingrédients, ce qui va laisser le temps aux poudres de gonfler et se dissoudre.

Emulsionner la phase 1 en agitant fortement (pour moi au fouet à capuccino).

Quand l'émulsion est prise et refroidie, ajouter peu à peu la phase 2 en agitant bien.

 

crème lolapit

 

 

Résultat 

J'attendais un sérum pompable ; je me suis retrouvée avec une crème épaisse et mousseuse mais qui pénètre très très bien sans laisser de trace ni d'effet gras.

Objectivement, ça fonctionne. J'ai beaucoup moins d'imperfections. Je peux m'encrémer sans peur ni mauvaise conscience.

Le texture, comment dire, l'émulsion a moussé et la mousse est restée, sans déphasage ni suintement (comme pourrait le suggérer la photo pas terrible) mais c'est une mousse.

L'odeur de la mixture est étrange à l'arrivée : ça sent...la mine de crayon avec une pointe de géranium :-)

BREF, je garde le principe car ça sent la valeur sûre mais il y a certainement matière à améliorations.

Des idées?

 

 

La lotion hydratante pour masque de coton

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Je vous en parlais il y a déjà quelques années. Pfiouu, ça ne nous rajeunit pas!
Ces masques compressés me ravissent et j'en ai offert à nouveau lors d'une rencontre spéciale.

20160620_120159
               Le masque Hakushiki était rose pendant l'année des masques.
Vous vous en souvenez?

 

         Cette fois il est couleur vert d'eau car deux des personnes qui l'ont reçu sont des jeunettes pour lesquelles une couleur fraîche et lègère me semblait plus appropriée.
Allez savoir pourquoi j'ai trouvé le vert plus jeune que le rose...

Dans les routines de beauté asiatiques, ces masques sont courants. Ils sont parfois proposés déjà imbibés de lotions ou d'émulsion liquide et emballés hermétiquement.
On les trouve sous plusieurs noms : masques imbibés, sheet masks, masques de coton, masques à la lotion, masques compressés...

         Je trouve les lotions si faciles à faire soi même que c'est dommage d'acheter ces produits. Leur effet hydratant et repulpant me semble vraiment très net quand on prend la peine de les laisser poser 30 à 45 mn avant d'appliquer une huile légère pour sceller l'hydratation.

La lotion peut être personnalisée avec des actifs hydro-solubles ou alors être légèrement émulsionnée (je vois bien ça avec un soupçon de lécithine) pour y incorporer le minimum d'huiles ou d'agents lipophiles.

Seul l'alcool semble à bannir aujourd'hui pour ne pas déshydrater la peau; Surtout si l'on est adepte de ces masques au quotidien (mais qui a le temps de faire ça tous les jours, hein je me le demande!). Mais si vous le supportez, n'hésitez pas y incorporer un peu de teintures de plantes.

 

         Il suffit donc d'imbiber une pastille de coton compressé avec suffisamment de lotion, de la déplier complètement et de la poser habilement sur le visage démaquillé.

Quand on n'a pas de magasin Muji à proximité pour se procurer les masques compressés, il suffit d'imbiber des disques de coton démaquillant (oui je sais ce n'est pas écologique) que l'on dédouble en fines couches à appliquer soigneusement sur le visage.

Je pense que les plus expertes en couture pourront se fabriquer des masques lavables en voile de coton bio avec des trous pour les yeux et la bouche (Moune ... des idées et le tuto qui va avec?).

 

20160620_115747

 

               J'ai choisi des actifs assez courants à l'action hydratante pour les plus ou moins jeunes (D panthénol, glycérine) et anti-âge pour les plus matures (acide hyaluronique bas poids moléculaire).

Un peu d'aloé véra aux multiples propriétés, de l'urée à faible dose pour une synergie hydra-traitante efficace.

Le très léger parfum est dû aux hydrolats.
Celui de géranium rosat, adaptogène, utile à toutes les peaux et celui d'encens pour l'action apaisante que l'on doit absolument éprouver après un temps de pose de masque, temps pour soi et avec soi.

Evidemment il est possible de faire une lotion pour imperfections, peaux sensibles, peaux grasses... En fait maison, on fait ce que l'on veut.

J'ai ajouté le minimum de colorant alimentaire vert pour une très douce couleur vert d'eau.
Et voilà!

20160620_120055

 

Formule de la lotion hydratante pour masque de coton

59.90% Eau de source Rosée de la Reine
15% Hydrolat de géranium rosat bio
15% Hydrolat d'encens bio
4% Glycérine végétale bio
3% D Panthénol en poudre
2% Urée
1% Acide hyaluronique LMW (les Utiles de Zinette)
0.6% Ecogard
0.5% Aloé véra x 200 en poudre (Aroma-zone)

Colorant alimentaire au goût

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser la poudre d'aloé véra et les hydrolats. Agiter à l'aide d'une cuillère magique pour bien diluer la poudre.

- Ajouter les poudres d'urée et D Panthénol puis l'eau. Bien mélanger jusqu'à dissolution complète.

- Ajouter les autres ingrédients et bien mélanger. L'acide hyaluronique LMW est liquide et bien pratique!

- Mesurer le pH qui doit être acide comme la peau (5/6) et conditionner en flacon après avoir coloré.

 

20160620_120121 20160620_120112 20160620_120042 

 

               Les flacons de 18ml proviennent également de chez Muji. Ce volume est malheureusement trop petit pour imbiber les 5 pastilles du paquet de masques compressés.
Ils existent aussi en 30 et 50 ml plus adaptés mais à Muji - St Antoine quand j'y suis passée, il n'y en avait plus...

Les masques hydratants peuvent également se faire en imbibant les pastilles de coton avec de l'eau thermale, du lait hydratant allongé d'eau thermale, de l'hydrolat plus ou moins allongé d'eau de source, de la lotion tonique sans alcool...

On fait comme on aime!

 

20160620_115822