Verd'eauyant : doux lait toilettant

Soins du visage

Par mlkline

 

HPIM5783

 

 

 

 

 

 

 

 

     

      J’aime beaucoup concocter des doux nettoyants pour le visage sans base lavante, essentiellement pour bénéficier des actifs de mes macérâtshuileux maison et des glycérinés alcoolés ou non, et ce, sans crainte de nuire à la sensibilité topique de mes testeurs et testeuses favorites car, ils nécessitent un rinçage et même un « émulsionnage » à même la peau, gestuelle que pour ma part j’affectionne particulièrement tant je la trouve ludique, agréable, voire même sensuelle.

 

Mes précédents « débarbouilleurs » étaient à l’olivem, auxquels j’ajoutais au gré de mes envies, un épaississant, une gomme, ou les deux, ou du btms, bref des variations à l’infini, les parant de bleus, mauves, roses ou les laissant nus de leurs sobres atours.

 

C’était avant la rencontre et le coup de foudre de ma peau pour l’olive douceur de Az, révélé en beauté par la douce Diva, friande de sa capacité à ingurgiter une grande phase huileuse sans effets « gréco-kebab »

 

Ce sont d’autres parties de mon petit corps qui ont bénéficié de ses crèmes douceur, mais le virus m’avait joliment attaqué et l’olive douceur allait me combler là, maintenant, pour ce soin nettoyant , dépolluant, déstressant, nourrissant, lissant , vous laissant toute alanguie dans vôtre nuisette , prête à rejoindre Morphée ou les bras accueillants de ….

Formule aussi chantante que les clapotis de l’eau vive

45 eau de source
20 eau florale de lavande, verveine, menthe poivrée
3 gel d’aloé véra
2.5 glycériné alcoolé de verveine
2.5 glycériné alcoolé de lavande
0.8 inuline(mis à chauffer car en phase terminale) « repulp » aussi
0 ;5 gomme guar , la conditionnante

5 hv d’olive en macération de curcuma et santal
5 macérâts de verveine, de lavande sur tournesol
3 .5 olive douceur
3 amandons de prunes(pur marketing appétif)
1.5 alcool cetilyque (émul et co issu de palme et coco) quasi du savon non !

6 squalane d’olive
1 labrafil (glycérides oléiques émulsionnantes, bon vecteur pour les actifs, chez moi de qualité amoureuse)
0.7 conservateur
Et d’infimes gouttes d’une synergie d’huiles essentielles(lavande, manuka,menthe poivrée,zedoaire) diluée dans hv de jojoba
Une pointe de couteau de mica bleu Bilby en mélange avec le macérât de curcuma santal a donné ce vert d’eau pistache

 

Que je vous invite à suivre au fil de l’eau 

A bientôt

 

HPIM5794

 


Crème fine à l'Emu L : Idées pour un contour des yeux

Soins du visage

Par atelierdemichele

                  Un émulsifiant généralement utilisé pour fabriquer des émulsions lactées mais que j'aime beaucoup décliner en crème avec un peu d'épaississant car elle permet d'obtenir des crèmes fines, à pénétration rapide.

La dernière en date est formulée pour le corps d'une de mes proches qui aime beaucoup les crèmes d'inter-saison, un peu moins riches que celles que je fabrique l'hiver et pas encore un lait d'été.

C'est un luxe formidable, je trouve, de pouvoir adapter la texture des soins corporels aux saisons et puisqu'elle aime bien ce que je lui fabrique, je m'exécute toujours de bon coeur.

            

                    L'Emulsifiant L a pour INCI/ C14-22 Alkyl Alcohol C12-20 Alkyl Glucoside.
Ses chaines d'alcool gras et un sucro-ester lui donnent une belle douceur sur la peau tout en apportant l'émollience nécessaire à un lait comportant peu de phase huileuse.

De ma formule de crème fine, on arrive à une texture que j'adore, ce que je préfère dans certaines émulsions: fin et pourtant nourrissant.

** Formule générale d'un lait sprayable à l'Emu L

- 6% huiles végétales
- 1% Emu L
- 0.3% gomme xanthane
Eau, hydrolats, conservateurs, actifs, huiles essentielles pour 100%

La texture finale arrive au bout de quelques heures. Patientez...
 

Il s'agit d'un lait très fin et à l'étalement facile.

J'ai le souvenir d'un lait d'été très agréable et pourtant suffisant pour nourrir et hydrater la peau malgré une très faible proportion de corps gras.

Ce lait fait un bon nettoyant pour le visage peu maquillé.

Il peut bien entendu se mettre dans un flacon pompe ou petit tube à embout biseauté .

Il peut être interprété en fluide contour des lèvres ou des yeux pour des peaux plus jeunes ou qui préfèrent une texture de sérum. Sa faible proportion de gras est intéressante pour les personnes dont les yeux gonflent à l'application de crèmes trop riches en huiles.

Pour ce type d'yeux, il vaut mieux se rabattre vers des formules gélifiées (Moune, on attend ta nouvelle version...) mais ils peuvent apprécier la forme lactée un peu plus confortable.
 

** Formule générale d'une crème fine pompable à l'Emu L

- 3% Emu L
- 9% Beurres mous
- 9% Huiles végétales
- 3.5% Epaississants (idéalement en mélanges: alcool cétylique, acide stéarique, cétyl esters, cétyl palmitate...). Ces deux derniers étant plus fins et moins épaississants, pensez à diminuer à 2/2.5 % si vous choisissez les deux premiers ou l'alcool cétéarylique.

- 0.5% Gomme cellulose (ou xanthane)
- 0.1% Cire fine (riz par exemple mais c'est facultatif  pour les yeux)
Eau, hydrolats, conservateur, huiles essentielles, actifs pour 100%

Patientez quelques heures pour obtenir la texture finale...

A interpréter en crème contour des yeux et lèvres pour peaux matures qui pourrait se mettre en flacon pompe, en pots ou  en tubes biseautés selon le côté que vous voulez lui donner: simple ou luxueux.

         
               
J'ai fait le choix de faire cette crème pour le corps avec 2% d'huiles essentielles mais elle serait parfaite en crème anti-âge pour le contour des yeux  sans aucune huile essentielle.

Elle est pompable et il suffit de bien choisir:


- Les huiles végétales

Tournesol, sésame désodorisé, jojoba.
mais aussi son de riz par exemple

- Les hydrolats

Bleuet, hamamélis qui ont l'avantage d'être astringents. C'est d'ailleurs grâce à cette propriété qu'ils lissent le contour des yeux.

Il est évidemment possible de les couper d'un peu d'eau pour une meilleure tolérance mais il faut savoir que les hydrolats apportent un léger effet tirant utile dans certains cas mais toutes les peaux ne le supportent pas.

- Les actifs

. Centella asiatica
Offrez vous le top: le teca milk extract au lieu de chercher à extraire les actifs dans des macérats huileux ou glycérinés. S'ils contiennent certainement quelque chose d'intéressant pour cicatriser, vous n'en aurez pas l'efficacité sur les rides comme dans le teca milk extract fait exprès pour ça et très efficace, foi de michele!

Utilisé ici et ici (sous le nom de centamilk)

. Camomille, vitamine E, extraits de Hêtre (existe en fleur de Bach) et de fougère néo-zélandaise (cyathea cumingii).

Là vous pouvez vous déchainer sur les extraits CO2 ou sur la glycérine et le coco fractionné afin de réaliser des extraits intéressants de plantes plus accessibles (rose, camomille...)

. Acide hyaluronique, silicium organique et autres extraits anti-âge plus techniques.


                  Ma formule de crème fine est confortable et pénétrante comme la crème contour des yeux de la gamme anti-âge d'une marque naturelle que j'aime bien pour son design et ses formules sobres.

La crème pour les yeux matures contient  le même émulsifiant (Emu L) avec les caractéristiques que je vous indique plus haut pour les huiles, hydrolats et actifs.

                  Je trouve qu'une peau mixte aux alentours des 30/40 ans se satisferait bien de ce type de texture. Elle devrait en profiter tant que les hormones ne viennent pas s'en mêler...

DSC03217


**Formule de la crème fine à l'Emu L**

Fabrication en un genre de "one pot" qui fonctionne très bien.


- Phase A

70, 40g Hydrolat d'hélichryse bio Vitalba
1g allantoine
0.5g gomme cellulose


- Phase B

5g beurre de karité nilotica
3g Emu L
3g Huile de kukui  (ou de son de riz)
2g huile de coco bio
2g beurre d'avocat mou bio
2g huile de sésame désodorisé (ou de tournesol)
2g huile de soja désodorisé (ou d'avocat)
2g huile de millepertuis/olive/pépins de raisins/coco fractionné (offert par Moune)
2g cétyl palmitate
1g vitamine E
1g alcool cétylique
0.5g acide stéarique
0.1g cire de riz


- Phase C

2g protéines
d'avoine hydrolysées (peaux sèches déshydratées, atopiques, eczéma)
2g HE
0.5g conservateur géogard 221

+/- Acide lactique pour le pH

 

Mode opératoire

- Phase A

Chauffez l'hydrolat vers 50° pour y dissoudre l'allantoïne qui ne craint pas la chaleur. Ajoutez la gomme cellulose et fouettez dans le bain-marie jusqu'à la prise d'un gel très fin.

- Phase B

Ajoutez à la phase A, mélangez  et chauffez à 75/80°C. Mixez pendant 5/10 mn pour faire prendre l'émulsion. Refroidissez dans un bain d'eau froide (et non d'eau glacée).

- Phase C

Ajoutez à la crème et mélangez bien, rectifiez le pH et l'hydrolat perdu si nécessaire et coulez en flacon pompe ou en pots.

 

               Si vous en fabriquez 100g, ne rajoutez pas les 2% d'huiles essentielles. Vous pourrez en prélever de quoi remplir un flacon pompe de 30ml enrichi en actifs spécifiques pour le contour des yeux.

Le reste sera parfumé et enrichi en actifs pour le corps, le reste du visage, les mains etc.

Il est très difficile de ne fabriquer que 25g de crème pour le contour des yeux.


Mélange d'huiles essentielles pour le corps (en gouttes)

12 encens d'Oman,
10 kunzea ambigua,
10 bergamote,
10 géranium rosat,
10 épinette noire,
7 genévrier nain corse,
3 feuilles de girofle
.

***La bergamote est très photosensibilisante, certaines de ces huiles essentielles sont contre-indiquées pour les enfants et les femmes enceintes.***

 

          La composition n'a pas d'effet thérapeutique particulier. J'ai voulu une odeur dynamisante comme le printemps.

La kunzea et l'épinette noire me semblent indiquées pour booster l'organisme et le faire sortir de la torpeur hivernale.

Le genévrier apporte une petite note verte à l'ensemble et les autres HE faciles à aimer civilisent le tout (géranium, encens, bergamote).


          Les feuilles de giroflier donnent une huile essentielle rare bien plus douce que les clous. L'odeur est sensiblement la même et j'aime bien en pimenter les compositions un peu mièvres.

La personne à qui est destinée cette crème est assez discrète et classique.

Je lui ai toujours fabriqué des odeurs très conventionnelles (lavande, agrumes, litsée...) jusqu'à cet été où j'ai corsé tout ça avec quelques gouttes de Hina sans noter le mélange.

Or l'huile de Hina est une odeur osée, profonde, mystérieuse et envoûtante qui peut ne pas plaire à tout le monde.

Et bien, elle m'en parle encore et s'étonne (moi aussi d'ailleurs, c'est la faute de Mlk!) que je n'aie pas noté les quantités exactes mais juste les huiles utilisées.

Bref, je ne sais plus refaire cette odeur et depuis, j'ose pour elle des compositions plus pepsy! 


                  Les odeurs peuvent révéler votre nature profonde...

N° 3 Pour Toi, Moi, Nous

Soins du visage

Par mlkline

N° 1 jamais utilisée

N° 2 me joue souvent des tours même si je l'entoure de compères corsetant

N° 3 une nouvelle tirée de la boîte à grelits grelots de AZ et qui m'a donné une belle surprise
qui convient parfaitement à ma peau et je l'espère à celle de mes deux copines des jeudis toujours heureuxHPIM5404

Chabou en parle sur sa crème d'hiver 
Sa fiche chez AZ

 

La formule pour toi, moi, nous et simplement pour tester cet émulsifiant apte à combler les besoins des peaux mixtes, voire toutes peaux.
 

Pour renforcer cette aptitude à aimer toutes les peaux , je l'ai marié à:

- l'ester de sucre: hydratation renforcée et très doux,

- la lecithine de soja (celle d'AZ) qui nourrit, assouplit la peau et en améliore l'hydratation et protège aussi les huiles végétales de l'oxydation. Le plus naturel des émulsifiants


Phase acqueuse

50 eau de source
18 hydrolat de romarin verbénone, régénérateur cellulaire, bien nommée "rose marine"
5,5 glycériné alcoolé sur Ha de ciste de 3 Monardes
1,5 protéines d'avoine 
0,3 gomme xanthane
1 toute petite cc de poudre de cranberry
1 bonne cc de gomme fructane chez Zinette
 

HPIM5431

Phase huileuse

5 hv son de riz
5 hv d'orchidée sur triglycérides
3 hv d'aloe sur colza (cadeau de Michèle)
3 hv de cranberry (antioxydante)
2 hv d'argan cosmétique réparatrice et régénératrice
2 cire n°3
1 ester de sucre
2 alcool cetearilyque stabilisant
0,5 lecithine de soja Az que je considère comme très émollient
0,8 ecoguard

quelques gttes d'acide lactique qui a rendu la crème de mauve à ce rose flashy


Synergie d'he anti âge comprenant 
romarin abv, géranium, bois de rose, lavande fine, santal blanc, monarde fistuleuse carotte et persil dans huile de géranium maison sur tournesol oléique
et en plus 5 gttes de rosalina pour le fun rose et plus


Cette crème est fine, bonne glissabilité, forme un corps plein sans bulles et me convient tout à fait

pour la journée sans effet de tiraillement et l'émulsion s'est formée au quart de tour, juste avec la magique spoon

Comme mes copines vont passer par là, elles nous diront et ensemble nous y apporteront quelques améliorations.

"Baume de nuit": Soin à la gelée royale (2)

Soins du visage

Par atelierdemichele

            J'ai envoyé un baume de nuit à la gelée royale bio aux cinq filles qui ont reçu le savon des Potions.

La crème à utiliser en duo avec ce baume était formulée pour peaux normales avec assez peu de corps gras.

            Pour apporter encore plus de nutriments, en cas de peau sèche, ce baume pourrait se superposer en double couche ou uniquement en soin de nuit.

cosm_to_143

La bonne gelée royale fraîche  

 

             J'ai choisi d'utiliser une de mes vieilles formules de baumes,   celles que  je fabriquais à l'époque où je n'utilisais que de la cire de l'apiculteur.

Le secret pour l'assouplir tout en apportant un plus à la peau est d'ajouter 2 à 3%  de lécithine et de la glycérine.

            Je n'y ajoutais aucune poudre pour aider à diminuer l'effet gras puisque cela donne des baumes onctueux ou fins  à l'application et qu'ils contiennent très peu de beurres.

Formule générale de la "vieille formule" de baume souple à la lécithine

- 12% cire d'abeille rustique (celle de l'apiculteur)
- 8% beurre de cacao
- 3% glycérine
- 2 à 3% lécithine liquide (il en tombe toujours plus que prévu. Prévoir d'en mettre 2 et laisser le filet couler doucement jusqu'à environ 3 sinon on en perd, il y en a plein le goulot...)
- 74 à 75% jojoba et amandes  douces (tenter de varier les types d'huiles)

+/- anti-oxydants, huiles essentielles à retirer des huiles fluides
.

Incorporer dans un bécher désinfecté la cire, les gras durs, l'anti-oxydant, le jojoba, la lécithine, la glycérine et les huiles peu sensibles à la chaleur.

Faire fondre et laisser dans le bain marie chaud en ajoutant les autres huiles.
Bien mélanger, laisser dans le bain marie quelques instants pour aider le mélange à se stabiliser.
Sortir le bécher du bain marie.

Ajouter les huiles essentielles quand le mélange aura un peu refroidi mais avant qu'il fige.
Couler en pots désinfectés et fermer au complet refroidissement.

Venezia en propose d'autres versions sur son blog.

          cosm_to_137

         Les baumes ainsi préparés ont une onctuosité remarquable si l'on fait le choix du jojoba (au moins 30%) et d'huiles fluides nourrissantes (olive, tournesol,  ricin, amandes douces...)

Mais ils deviennent fins et évanescents si l'on fait le choix d'une majorité d'huiles plus légères (pépins de raisins, soja raffiné, chanvre, autres pépins, inca inchi...).

 

         Pour ce baume de nuit pour le visage, j'ai rajouté la gelée royale malheureusement à chaud comme les huiles essentielles.

La présence de lécithine permet de lier le tout sans heurt et d'apporter encore plus d'émollience si c'était possible.

          Je suis partie d'une formule de Venezia (2è lien ci-dessus) qui diminue la proportion de cire et beurres au profit d'un beurre de jojoba/alcool cétéarylique, ne met pas de glycérine et garde 2% de lécithine.

Et j'ai mélangé tout ça ;)

Formule du "baume de nuit pour filles royales"

- 75% huiles fluides diverses
- 10% cire d'abeille blanche
- 5% beurre de karité bio (Burkina Faso Boucledor)

- 3% glycérine végétale bio (Bilby)
- 3% lécithine liquide
- 0.3% Aox-Cos (anti-oxydant puissant chez Cosmévert, il contient également de la lécithine qui aide à majorer l'effet anti-oxydant. S'utilise normalement de 0.1 à 0.3% selon la fragilité des huiles à protéger)

- 2% Huiles essentielles
- 1.7% Gelée royale fraîche bio
ramenée à température ambiante au préalable

Y. Donadieu dans son livre "Ma pharmacie naturelle' Ed. Robert Laffont n'indique pas de précautions particulières et la préconise en interne aux doses habituelles à la fois aux enfants, aux personnes âgées et aux femmes enceintes.

J'ai relevé dans la littérature une précaution particulière chez les personnes allergiques aux produits de la ruche sans vérifications possibles.

La prudence est évidemment de mise chez les allergiques en général.

Les 75g d'huiles fluides relativement légères ont été réparties comme suit:

10 soja raffiné, 10 macérat bio d'arnica sur olive Abiessence, 10 meadowfoam (écume des prés) Bilby, 10 macérat maison de pétales de jasmin frais sur jojoba bio, 10 argan cosmétique bio,

5 son de riz, 5 macérat de gaillet frais sur sésame bio Nugier, 5 macérat d'aloé vera sur colza bio Primavera, 5 oléine de karité sur pépins de raisins Codina, 5 noyau de pêche Les Utiles de Zinette.

Chacune apportant son lot de nutriments anti-âge, réparateurs, anti-oxydants, nourrissants, apaisants...

          Le macérat de gaillet frais sur huile de sésame est une production du Jardin des Nielles et des senteurs (Christian Nugier).

Ce macérat ne se trouve pas sur le catalogue du site. Il faudrait lui en faire la demande par mail ou téléphone. Etre patient pour la réponse, elle arrive toujours un jour...

Il contient un peu d'huile essentielle d'achillée millefeuille et est préconisé comme anti-tâches. Il devrait contribuer à unifier le teint des cinq filles royales.

Quelques utilisations cosmétiques de  cette macération ici et ici

cosm_to_141

          Le parfum est le même que celui de la crème douce à la gelée royale.

20 Géranium bourbon bio BioMada
20 Palmarosa malgache
20 Bois de rose bio Florame
20 Cypriol (nagarmotha) Néroliane
20 Genévrier nain bio Vitalba
17 Ylang ylang première Florame
12 Encens d'Oman Enfleurage
8 Absolue de cacao Missmiss
6 Patchouli clair Néroliane
4 Ciste bio Vitalba

          Le support huileux lui donne bien plus de rondeur que l'émulsion où apparait en premier lieu une odeur plus âpre.

J'en ai mis 2% dont une bonne partie se volatilise car je les incorpore à chaud.
Il est impossible de savoir au juste combien il en reste.

         Même s'il est très fin, ce baume peut bien entendu servir pour toute partie sèche du corps (mains, pieds, coudes, genoux) s'il ne convient pas à la peau du visage.

L'idéal étant de l'appliquer sur peau humide ou juste après une crème hydratante.

         Je souhaite que ce duo ait plu aux cinq filles royales.

 

cosm_to_139

 

"Crème douce": Soin à la gelée royale bio (1)

Soins du visage

Par atelierdemichele

         Pour cinq filles qui ont reçu vont recevoir  le savon "Cadeau des Potions", j'ai imaginé une crème pour le visage, légère mais douce et confortable.

Il y a un peu d'embouteillage sur ce blog, les messages en brouillon s'accumulent, les filles de Potions et chaudron carburent à fond... vous allez voir.

J'envoie donc ce message un peu tôt par rapport à la livraison des colis qui est retardée pour cause de vacances et de fêtes.

          L'actif essentiel est la GELEE ROYALE FRAICHE ET BIO  car j'aime beaucoup l'idée d'un soin d'hiver avec ce produit de la ruche.

cosm_to_142

         La gelée royale fraîche possède d'indéniables propriétés qui sont intéressantes en cures internes, notamment pendant l'hiver.

Pour la peau, je table sur  la présence de :

- Glucides
qui sont hydratants.
On utilise des sucres simples ou complexes en cosmétique.

- Acides aminés
libres ou combinés. Ils agissent comme agents hydratants.
On utilise avec succès des protéines (composées d'acides aminés) sous forme hydrolysées en cosmétique.

- Vitamines du groupe B (notamment B5 ou acide pantothénique).
La B5 est anti-inflammatoire.
Son action cicatrisante est intéressante en hiver pour des peaux agressées par le vent et le froid.
Elle favorise une belle peau fraiche et saine.

- Acides gras
qui sont nourrissants.

- Minéraux
calcium,  cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium, silicium, sodium et soufre.

- Facteurs antibiotiques et hormonaux

         La gelée royale agirait comme un super catalyseur en augmentant la consommation en oxygène des tissus. (In Dr Yves DONADIEU "Ma pharmacie naturelle, Editions Robert Laffont.)

Je dirais que c'est une plante adaptogène, anti-stress donc  intéressante pour toutes les peaux notamment les peaux matures.

Y. Donadieu n'indique pas de précautions particulières et la préconise en interne aux doses habituelles à la fois aux enfants, aux personnes âgées et aux femmes enceintes.

J'ai relevé dans la littérature une précaution particulière chez les personnes allergiques aux produits de la ruche sans vérifications possibles.

La prudence est évidemment de mise chez les allergiques en général.

            Je préfère la gelée royale fraîche (elle existe aussi sous forme lyophilisée) à conserver au réfrigérateur (0 à 5°) pour préserver ses propriétés et je l'ai achetée en pot livré avec une petite spatule doseuse.

Le pot doit être en verre complètement rempli et surtout la gelée royale doit être prélevée de la ruche dans des conditions d'aseptie  rigoureuse et  à l'abri de l'air.

Le fait qu'elle provienne de l'agriculture biologique ne gâche rien bien entendu.

 

         J'en ai profité pour enfin tester un émulsifiant qu'Irène m'a offert depuis cet été sans que je  trouve un instant de répit pour le mettre en oeuvre.

Il s'agit de l'OLIVOYL maintenant disponible chez Aroma-zone sous le nom d'émulsifiant Olive douceur.

Son INCI est: Potassium olivoyl hydrolyzed wheat protein, cetearyl alcohol, glyceryl oleate, glyceryl stearate, potassium hydroxide

          Je vous laisse en lire les caractéristiques sur la fiche d'Aroma-Zone très bien faite mais pour résumer, c'est un émulsifiant:

- à utiliser entre 5 et 10%
- à émulsifier vers 70° (je fais entre 70/75°)
- théoriquement préconisé pour se suffire à lui même sans co-émulsifiant.

          Comme on ne se refait pas, moi, j'aime les co-émulsifiants donc je formule avec de l'alcool cétylique pour cette fois.
Il en faut juste assez pour avoir une crème qui semble ferme mais qui a une légèreté étonnante pour de telles proportions d'émulsifiants (7%).

Irène a été la première à tester l'olivoyl. 

Lolitarose en parle dans sa Crème doudou des filles de l'extrème.

 

cosm_to_138

          Ma formule donne une crème bien blanche, qui tient très bien en pots.

La pénétration est légère mais très douce et glissante.
La peau est bien assouplie et hydratée alors qu'il y a assez peu d'huiles et d'ingrédients dans ma formule-test.

          Irène aurait-elle raison en disant qu'elle préfère cet émulsifiant à l'olivem 1000?

A mon avis, cette sophistication au toucher est due à la complexité de l'INCI. L'Olivoyl est fabriqué avec des protéines hydrolysées liées à de l'huile d'olive, des émulsifiants et des épaississants.

Il contient aussi des conservateurs, bref c'est presque autre chose qu'un simple émulsifiant.

Les plus jolies personnes émulsions sont toujours le résultat de mélanges.
La nature fait toujours un peu complexe et non monolithique.

 

          La destinant à 5 personnes dont je ne connais ni les goûts ni les types de peaux, je décide de faire une crème d'hiver pour peaux normales.

Pour nourrir, j'ai choisi quelques émollients d'origine naturelle mais aidés par la chimie (coco fractionné et isopropyl palmitate).

Je les marie à de vraies huiles végétales pour peaux matures (argan cosmétique bio, son de riz et soja).

Faites le siège des fournisseurs pour qu'on ait à nouveau en France de l'isopropyl palmitate que Macosmetoperso a eu pendant un temps et a malheureusement arrêté de fournir.

- Pour l'hydratation, j'ai choisi un peu de glycérine et un poil de  silk gel (ou fucogel) qui sont des  polysaccharides donc des glucides donc des sucres complexes ;)

Faites le siège des fournisseurs pour qu'on ait en France ...

- Pour calmer et apaiser, j'ai choisi d'ajouter un peu de soothex, un agent actif extraordinaire issu de l'encens indien  boswelia serrata.

C'est l'encens le plus anti-inflammatoire et cet extrait est très intéressant pour les peaux sensibles, les rougeurs...

 

cosm_to_144

 

          La formule! la formule !

La formule de la "Crème douce pour 5 filles royales"

- Phase huileuse

. 7% Emulsifiant Olivoyl ou Olive douceur (Aroma-zone)
. 6% Isopropyl palmitate
. 4 % Huile de coco fractionnée
. 3.5% Alcool cétylique
. 1% Vitamine E (deux gélules à 500mg)

- Phase aqueuse

. 58% Eau de source St Georges
. 3% Glycérine végétale bio (Bilby)

- Troisième phase

. 3% Gelée royale fraîche bio
. 3% Huile d'argan cosmétique bio
. 3% Silk gel ou Fucogel
. 2% Huile de son de riz
. 2% Huile de soja
. 2% Soothex
. 2% Huiles essentielles
. 0.5% Géogard 221

+/-  Acide lactique pour obtenir un pH correct.


Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, chauffer la phase huileuse à 70/75%

- Dans un autre bécher désinfecté, faire de même avec la phase aqueuse

- Verser la phase aqueuse dans les huiles en mixant fortement pour former l'émulsion.
Mélanger à grande vitesse pendant 10 minutes avant de refroidir dans un bain d'eau froide.

- Ajouter les 7% d'huiles végétales (argan, riz et soja) qui auraient pu être mises à chauffer dans la phase huileuse car elles ne craignent pas la chauffe.

J'ai procédé ainsi contrairement à mon habitude car je ne savais pas si cet émulsifiant donnerait une crème grasse ou pas à 7%.
Je me réservais ainsi la possibilité de mettre soit de l'eau, soit ces bonnes huiles.


- Ajouter le reste de la troisième phase en mélangeant entre chaque ajout.


Formule générale pour une crème douce d'hiver pour peaux normales à l'Olivoyl

- 10% huile de coco fractionné ou huiles de pépins de raisins, 7% émulsifiant olive douceur, 7 à 10% huiles végétales,3.5% alcool cétylique, anti-oxydant à la dose préconisée par le fournisseur
- 3% glycérine
- eau et/ou hydrolats adaptés (néroli, rose, géranium), actifs au choix, 1 à 2% d'huiles essentielles (selon votre tolérance), conservateurs... jusqu'à 100%.

Vérifiez le pH et ajustez à l'aide d'acide lactique pour un pH acide (5/6)

 

Il n'y a pas de beurres dans ma crème mais rien n'interdit d'en ajouter 4% par exemple.

Il faudrait à ce moment là diminuer le pourcentage d'alcool cétylique à 2/3% et celui de l'huile de coco fractionné et/ou pépins de raisins à 7% par exemple.

Cela devrait donner une crème un peu plus protectrice pour les peaux normales.

 


           Ce qui m'a occasionné le plus de réflexion a été le parfum.
La gelée royale m'évoque une odeur douce et gourmande mais comment faire pour ne pas tomber dans les habituelles vanille, tonka, cacao, miel que personnellement je trouve limites dans un soin pour le visage.

Si elles marchent sans problèmes dans les baumes et le corps, j'en trouve le rendu un peu écoeurant dans les émulsions pour le visage.

          Je suis allée jouer ma Mata-Hari au magasin bio, j'ai testé les différentes crèmes contenant des produits de la ruche (Melv..a et Ballot-Fl..n pour ne pas les nommer).

Et effectivement je les ai trouvées limite trop sucrées, trop conventionnelles mais c'est mon goût personnel.
Pour le visage, j'aime les odeurs franches, un peu simples mais là je voulais gourmand, vert et fleuri à la fois.

           Bref une odeur un peu rude au départ mais qui se termine dans des bras maternants et consolants!

En effet, l'odeur devait correspondre à ma représentation symbolique des abeilles.
Une abeille, ça pique, ça peut être mortel mais ça donne du miel, de la gelée royale, de la cire... que de bonnes choses douces.

cosm_to_140


           J'ai donc commencé par mettre dans un flacon de 10ml,

- de l'absolue de cacao
- de l'huile essentielle de genévrier nain (Vitalba) absolument renversante (je me noierais dans le genévrier si je pouvais).

Cette huile essentielle a sur le système nerveux, une action tonique et relaxante à la fois, elle est légèrement antiseptique de la peau.

Oooups, c'était bizarre, très bizarre mais après, j'ai ajouté ci, ajouté ça et puis ça...
Et voilà ce que ça a donné en gouttes:

20 Géranium bourbon bio BioMada
20 Palmarosa malgache
20 Bois de rose bio Florame
20 Cypriol (nagarmotha) Néroliane
20 Genévrier nain bio Vitalba
17 Ylang ylang première Florame
12 Encens d'Oman Enfleurage
8 Absolue de cacao Missmiss
6 Patchouli clair Néroliane
4 Ciste bio Vitalba


                J'en ai mis 2% (soit 45 gouttes pour 150g de crème).
Pour des peaux sensibles, il vaudrait mieux en mettre  moins.
Elle ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes.


Cette crème doit être testée au préalable au pli du coude et peut  être recyclée sur le corps ou les mains si elle n'est pas adaptée au visage des cinq filles.
C'était une surprise donc il aurait été bien malvenu de leur poser des questions...

         J'ai laissé mûrir ce mélange en agitant régulièrement pendant 3 semaines avant de glacer une nuit au congélateur.
Je n'ai pas filtré car l'absolue de cacao ne se mélange pas vraiment aux HE.
Elle aurait été éliminée à la filtration alors qu'elle se dilue bien dans la crème lui donnant une très légère coloration.

         L'odeur est d'abord amère comme le cacao puis verte et ensuite vient une légère senteur à peine fleurie.
Au bout de quelques minutes ne persistent que de douces effluves gourmandes à peine sucrées.

         Ma foi, je suis assez fière du résultat.
Mes mélanges olfactifs sont presque toujours instinctifs et quelques fois jugés curieux...   J'espère que cette odeur plaira aux cinq royales ;)


        Et si elles ont la peau sèche?

J'ai prévu un baume à la lécithine coordonné à cette crème. Il est très fin, de pénétration éclair et pourrait être mis en couche mince au dessus de la crème.

Il est enrichi à la gelée royale et parfumé avec la même synergie d'huiles essentielles.

 

          Je vous donne la formule du "baume de nuit" très bientôt.


Délicieux Séjour

Soins du visage

Par cshabou

2dS

Pour toi, Catherine et pour toutes celles qui ont la peau grasse, jeune avec des petites imperfections ou qui vivent sous des latitudes exotiques, la crème faite cet été avec Moune :

Phase huileuse

HV Chanvre                                  4%
Hv Coco fractionnée                     1,5%
Hv Carthame                                 3%
Hv Avocat                                       3%
Hv Macadamia                              3%
Squalane                                        1,5%
Beurre karité Nilotica 3%
Olivem 4%
Oliwax 1,5%
Cire de riz 0,5%
Aox-cos 0,3%

Total 26%

Phase Aqueuse
Xanthane                                0,3%
Eau distillée                          53,89%
Glycérine                              2%
Ha Néroli                              10%
Aloé véra x200                     0,2%

                           Total           66,09%

Actifs en 3ème phase

Centamilk 2%
Acide hyaluraunique 0,01%
Biosaccharide gum 1 2%
Silicone végétal 0,5%
Rice Ns 2%
Céramide pur 0,1%
Cuivre 0,3%
Absolue de Frangipanier

Total 7,91% 

ds3

Pot tombé et cassé lors de la photo, crème récupérée à la petite cuillère, juste pour la couleur

Habit d'Hiver

Soins du visage

Par cshabou

Sans_titre_1

Au sortir de l'automne, la peau de mon visage buvait en quelques instants ma crème d'été et me demandait une autre couche, sans vraiment donner l'impression d'être hydratée et nourrie.

Des amies de mon âge (jeunes, n'est ce pas ?) me disaient la même chose : avoir besoin d'un soin doudou, anti-âge, hydratant, nourrissant …tout, quoi !

J'ai planché un peu sur internet –comment ferions-nous sans lui maintenant ? – et j'ai trouvé un article ici, dont je vous résume le contenu :

Pour une bonne hydratation, profonde et durable, les cosmétiques doivent contenir des actifs filmogènes, émollients et humectants.

Oui, mais lesquels ?

Laissons tomber les filmogènes hydrophobes de l'article, qui sont synthétiques et occlusifs.

Pour l'autre catégorie, les filmogènes hydrophiles (protéines, glucides complexes, polymères de synthèse) j'ai de l'acide hyaluraunique. Ca ira.

Je me suis penchée sur la partie "émolliente", j'aime bien ce mot, ça fait tout mou, tout doux. Plein d'actifs faciles à trouver avec, en premier chef, les huiles végétales et leurs propriétés différentes et complémentaires. Là, c'est facile.

Donc, après avoir réduit de mon visage - amolli et détendu- les pertes en eau, j'ai voulu l'attirer de mon derme au fond de mes petites cellules épidermiques (comme expliqué dans l'article) et avec quoi ? …des agents humectants. Ici aussi, l'embarras du choix, sans dépenser des fortunes en actifs précieux. (Évidemment, je suis comme vous toutes, je me laisse tenter quelques fois et j'utilise aussi ce que les copines m'envoient)

Le petit tableau est maintenant tous seul dans un post que je place dans la catégorie : initiation, les bases.

Ce tableau n'est pas exhaustif, je n'ai recueilli que les informations du site dont vous avez le lien plus haut et mes quelques connaissances. Je reviendrai aussi souvent que nécessaire sur ce post pour rajouter ou modifier en fonction des remarques que vous pourrez faire. Un tableau à compléter, en somme, tout le monde peut participer et donner son avis.

Voici Habit d'Hiver, que j'utilise depuis une dizaine de jours maintenant et qui a spectaculairement changé le confort de ma peau.

 

Habit_d_hiver

 

 

Phase I

3% Hv noyau d'abricot

5% HV Argan

3% Hv Jojoba Bio

3% Hv Macadamia

3% Beurre de Karité Nilotica Bio

3% Beurre de Cupuaçu brut 

3% Hv olive bio macérée avec chèvrefeuille sauvage (ramassé sur mon lieu de travail, au printemps, j'embauchais les collègues tous les jours après le repas et je ne l'ai pas regretté. Je changeais les fleurs toutes les 24h pour éviter la fermentation et mon huile sent encore très bon)

7% cire émulsifiante n°3 AZ + 0,5% Olivem (c'était ma première utilisation de la cire n°3 et je ne voyais pas mon émulsion épaissir et mon mixer chauffait, j'ai fondu un peu d'olivem pour me rassurer, et ça a marché)

Vit E

Phase II

1% allantoïne

0,1% Gomme Xanthane

1% glycérine végétale

2% urée (on peut en mettre plus pour une hydratation plus importante)

58% eau Rosée de la Reine, bouillie

Phase III

1% Fucogel (biosaccharide gum ) (je suis totalement fan des bio saccharides qui donnent un glissant et un velouté exceptionnel)

1% Silkgel (biosaccharides gum) (un fond de flacon)

1% Soothex (boswellia Serrata) anti inflammatoire

0,1% Acide hyaluraunique

0,5% amidon de riz

0,9% Geogard

Une pointe de couteau de céramides purs (grâce à Moune)

1% Hv Chanvre Bio

1% HV Carthame

He bois de rose, lavande, benjoin, vanille oléorésine

Mode opératoire habituel, former le gel avec l'eau dans laquelle on a dissout l'allantoïne et l'urée.

Chauffer les deux phases ensemble jusqu'à 75° puis émulsionner en versant O/W, ajouter les actifs de la troisième phase au dessous de 30°.

Je "filme" mon bécher et la crème passe la nuit dans le réfrigérateur. Cela permet de rectifier l'odeur, voire la consistance avant de mettre en pots. La texture de cette crème permet aussi de la mettre en flacon. Il m'aura fallu quatre essais, avec différents émulsifiants en mélange. Ce n'est pas encore la texture suprême mais ça s'en approche doucement.

Masque minute aux baies de Goji

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Besoin d'un soin revitalisant minute pour le visage?
Moi oui, j'en ai bien eu besoin...

      

cosm_to_117
        Jolie couleur orangée

         

           Pour faire simple, rapide mais efficace, j'ai ouvert une boîte d'ampoules de jus de Goji bio.

Et j'ai réalisé en deux temps et trois mouvements un masque "coup d'éclat" à utiliser rapidement car il ne contient pas de conservateurs.

         

           Les baies de Goji (Lycium barbarum Solanacées) sont issues d'un arbre originaire des plaines de Chine et dont les propriétés anti-oxydantes sont mises en avant depuis quelques années en Occident.

Il existe énormément de plantes anti-oxydantes et chaque matin, on en rapporte de nouvelles de l'autre bout du monde. Que et qui croire?

Les fruits et les légumes sont tous riches en anti-oxydants et devraient faire partie de notre alimentation de base en bonne quantité.

         Mais même en sachant cela, j'ai craqué pour ces baies que je consomme de temps en temps même si je ne suis pas certaine qu'elles soient miraculeuses en dehors des préparations médicinales dont elles font partie en médecine chinoise.

Les remèdes de la pharmacopée chinoise sont très complexes et très équilibrés.

Si l'on retire une plante du mélange, on n'est plus très sûr de ce qu'elle fait...

 

        Il existe aussi du goji sauvage venant du Tibet (Lycium tibeticum) et qui pousse à plus haute altitude. Il est plus rare dans les circuits de distribution occidentaux.

Quelques informations raisonnables

cosm_to_116

          Le jus en ampoules me semble plus adapté à un usage cosmétique et j'ai craqué malgré son prix peut-être injustifié.

Mais c'est un jus issu de l'agriculture biologique, ce qui me semble essentiel pour les aliments exotiques très courus.

La tentation est forte de charger en pesticides et autres produits phytosanitaires.

          Les ampoules contiennent du jus de goji bio, de l'acide citrique et de la vitamine C.

Le magazine en ligne Cosmetics and Toiletries (en anglais) indiquait en décembre 2008 que les baies de goji figuraient dans le Top Ten des ingrédients en cosmétique naturelle pour l'année 2009 

 

 

cosm_to_115

 

          Formule du masque "Goji-revitalisant"

- 30g de jus de Goji bio (2 ampoules de 15ml)
- 0.6g de gomme xanthane (2%)


. Casser deux ampoules de jus de Goji dans un pot de yaourt recyclé stérilisé
. Saupoudrer la gomme xanthane petit à petit au dessus

. Mixer fortement au mixer à capuccino désinfecté pour faire prendre le gel en évitant la formation de grumeaux.

Autres gels à la gomme xanthane ici et ici

          J'ai utilisé une gomme xanthane en poudre fine qui se dissout aisément.

Si la vôtre est légèrement cristallisée, il faudrait peut-être tiédir le jus pour faciliter la prise du gel et ajouter la gomme pincée par pincée en mixant.

          On obtient un gel flamboyant qui sent curieusement la, purée de carotte.

Du coup, craignant une falsification, j'ai goûté mais ça "goûte" bien le goji!

Le jus et la xanthane sont comestibles donc il n'y a aucun danger à le manger. On pourrait commercialiser cette préparation sous le nom de gelée de goji, aliment anti-oxydant ultime ;)

          Le gel est suffisamment épais pour ne pas couler puisque j'ai choisi d'utiliser 2% de gomme xanthane.

Les 30g fabriqués conviennent pour 3 utilisations en une semaine maximum.
Comme il n'y a pas de conservateur dans la formule, il est prudent de l'utiliser rapidement.

          L'extrait de pépins de pamplemousse concentré ne convient pas aux gels à la xanthane car il peut se former des filaments peu flatteurs dans votre gel.

On peut évidemment en fabriquer plus et conserver ce masque avec un autre conservateur.

cosm_to_124
Il ne coule pas du verre

 Mode d'utilisation

. Masser longuement une couche généreuse de gel sur le visage et le cou démaquillés.
. Laisser poser dans le calme pendant 10 à 15 minutes sans laisser sécher.
. Bien rincer, sécher légèrement et appliquer une crème hydratante.

Garder le pot au réfrigérateur et utiliser dans la semaine qui suit la fabrication.

          C'est peut-être "sykologik" mais je trouve que ça marche drôlement bien!
Ce masque est très doux et trois applications en une semaine ne m'ont pas semblé excessives.

          J'aime beaucoup les jus de plantes bios en ampoules que je trouve très pratiques pour la fabrication des cosmétiques à la maison.
Ils ont des dates de péremption assez longues et peuvent être consommées pour éviter le gaspillage.

Quelques exemples avec du jus de feuilles d"olivier et du jus d'aloé x10 ici

          Simple, rapide et efficace je vous disais !

Crème MiYa (Soit la contraction de Michele et Yulaan, les géniteurs de la formule. Sauf que MiYu, ça le faisait pas..ou plutôt ça sonnait "madame Michu", pas top !)

 

pr_sentation_cr_me

 

Il y a des jours comme ça, où vous ne pouvez plus dire « non »

Il y a des jours comme ça, où vous posez une énième question sur une des recettes de Malegria (qui remonte à 2008. Pas Malegria –plus vieille – mais le post.)

 

Voilà le Garçon généreux qui s’empresse de vous répondre. Qui se propose de vous aider dans votre recherche. Vous êtes très gênée. Mais ça fait du bien de sentir aidée. Vous êtes contente, vous sentez que la recherche va aboutir.

Le lendemain, vous revenez. Le Garçon a non seulement travaillé la formule mais appelé Michele en renfort.

Oupps ! Un brin gênée que je suis !pale

 

Yulaan et Michele ont répondu à mon SOS d’une peau en détresse. A moi d’agir et une fois n'est pas coutume, répondre à la demande de Michele et faire un post sur les Potions !

 

Quel est le programme ?

Une crème pour la peau de mon visage très réactive, sensible, sujette aux tiraillements, aux picotements. Déshydratée. On peut arrêter la liste ici !

 

Pourquoi cette nouvelle recherche dans mes formules de crèmes de jour ?

Parce que depuis quelques mois, l’état de ma peau va de mal en pis. Le niveau de déshydratation ne s’aggrave pas mais les réactions type picotements si.

Je suis mal dans la peau de mon visage !

 

Auparavant, j'ai réalisé sur une base riche en actifs émollients et hydratants, de multiples essais infructueux autour de différents émulsifiants :

- Olivem seul : échec. Impression d’avoir sur ma peau un film gras qui ne pénètre pas.

- Olivem + co émulsifiant..pas suffisants.

- VE/Mf : pas top niveau pénétration (la VE?). Inconfort de la texture

Je lorgne vers des émulsifions que je n’ai pas : l’ Olive douceur, le Cetearyl Glucoside CG 90.

Mais je me refuse à tout nouvel achat pour un énième essai : j’ai de nombreux émulsifiants sous la main,  je reste persuadée qu’il y a une combinaison à créer pour une crème pénétrante et confortable. Il me manque juste la patte chimiste….

 

Objectifs : trouver une association d’émulsifiants qui apporte :

-Un confort à ma peau. Un apaisement. Limiter les picotements
-Une pénétration rapide
-Une importante hydratation
-Avec toujours une attention portée à la partie médiane, qui peut vite devenir sujette à points noirs avec des huiles occlusives

 

Ce qui est inédit dans cette formule pour moi :

la « colonne vertébrale » de la crème, autrement dit le système émulsifiant (10%) :

- sucrose stéarate (ester de sucre d'AZ) : très doux, hydratant, très bonne pénétration

- alcool cétéarylique

- cétyls esters très émollients

- MF (sodium stearoyl lactylate), hydratant et émollient. Attention : risques d'allergies. Faire un test préalable.

- les gommes xanthane et cellulose pour la stabilité.


Le truc en plus apporté par Michele : une émulsion quasi à froid, à partir de son fameux "cœur de sucre", ici composé uniquement des gras.

Il va s’en dire que je ne suis pas pour grand chose sur la formulation de cette « colonne vertébrale». N’oubliez pas que la feuille de route a été élaborée par le Garçon et la Femme (Yulaan et Michele)

le % de beurre de karité porté à 5%, sur les conseils de Michele.  Auquel s’ajoute le beurre de phytostérol d’avocat et la cire de rose (2% à eux deux)

Pas d’huiles essentielles. J’essaie de les limiter actuellement, afin de « reposer » ma peau. J’ai voulu tout de même obtenir une crème parfumée, j’ai ainsi intégré de la cire de rose.

 

Voici la formule, dont je ne suis pas l’auteure mais la simple exécutante

Matériel indispensable pour l’émulsion : un mixeur

 

Phase  huileuse : chauffe 27 %

8 gr hv argan (Indiquée pour l'équilibre des peaux sèches et déshydratées)
5 gr beurre de karité (apaisant et calmant des peaux irritées. Régénérant)
2 gr Vitamolive (Protège et régénère les peaux fragiles et sèches. Restaure la souplesse et la douceur des peaux matures. Équivalent -voir mieux- à la Squalane. On en trouve désormais chez Alternative Nature)
1gr  phytostérol d’avocat (anti-inflammatoire, calme les démangeaison. Peau réactive, irritée, fatiguée…)
1 gr cire de rose « premium » (Quel parfum !)
1 goutte de c02 de romarin


Système émulsifiant :

2 gr alcool cétéarylique
3 gr cétyl eters
3 gr Mf
2 gr ester de sucre (AZ)


Phase aqueuse 56,3%

juste tiédi, le gel :

29 gr  eau tiédie
0.3 cellulose (Michele conseille de ne pas tenir compte de l’indication de chauffer à 50°)
0.2 xanthane

* A froid :

15 gr  ha de mauve (apaisant. peau sèche, dévitalisée, ridée, couperosée, irritée..Info ici : Il y manque la source, c’est dommage. Mon ha de mauve vient du jardin des Nielles)
10 ha de carotte sauvage (anti-inflammatoire et adoucissant pour les peaux irritées ; revitalisant)
1 d’allantoïne
0.8 gr de Géogard (conservateur)

 

Actifs 17 %

5 gr panthénol
(j’ai augmenté, par rapport à mes habitudes, son % sur les conseils de Michele. Hydratant et anti inflammatoire)
3 gr hv de pépins de framboise (Anti-inflammatoire, apaisante. Soulage les démangeaisons)
3 gr extrait glycériné calendula/guimauve (adoucissant, calme les irritations. Fait maison)
2 gr de NNF (Actif hydratant)
2 gr de Fucogel ou silk gel (Utilisé  par Vénézia. On le trouve aussi dans la gamme d’Officinea. C’est un «hydratant double effet, d’action immédiate et d’effet prolongé, offrant à la peau l’extraordinaire toucher de la soie ».)
0.5 gr d’acide hyaluronique
en gel (l’un des plus puissant hydratant et humectant. Repulpant)
10 gtes Co2 argousier (régénérant)
10 gtes C02 de calendula (anti inflammatoire, adoucissant. Peau sèche et sensible)
10 gtes Co2 de Kiwi (restructurant et réparateur. Peau abimée, irritée avec démangeaisons)

 

Cela fait +/- 100 % (ça tombe jamais juste chez moi)

 

Mode opératoire, sur les conseils de Michele :

- Phase aqueuse en 2 temps :

 

Préparez le gel avec la phase 2 « juste tiédie ». On touille bien pour bien dissoudre les gommes. Le tout reste très fluide. Laissez refroidir.

Parallèlement, mélangez les autres  ingrédients à froid : ha, allantoïne, géogard
Versez le gel refroidi dans ce mélange

- Phase huileuse : chauffe

 

Portez à 70° au bain marie la phase huileuse n°1
Une fois fondu, j’ai mixé le mélange

- Phase aqueuse versée en 4 fois dans la phase huileuse. Tout en mixant bien entre chaque ajout
L’émulsion a pris immédiatement

- Introduire, après vérification de la température (inférieure à 40°) les actifs

 

creme_visage_michele


Je m’en suis fait 2 petits pots de 2 fois 25 ml. Un pour chez moi ; l’autre pour pas chez moi.

 

Ça donne quoi sur la peau ? Ça donne bien !

Texture épaisse dès sa mise en pot. Elle a encore un peu épaissit depuis hier. Mais, l’essentiel réside dans le confort que me procure cette crème

A peine appliquée, ma peau est soulagée. La pénétration est très bonne. Je dirais même excellente.Aucune trace blanche

 

DSC02627


Un  indice supplémentaire ? Lorsque je me frotte le visage (une mauvaise habitude que j’ai quand je travaille), ma peau ne me fait pas mal

Prochain test pour détendre la texture :

Diminuer le % d’alcool cétéarylique à 1% ainsi que les esters à 2%. Oublier la cire de rose (je rajouterais qqles gouttes d’huile essentielles douces)

 

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté

Moi, mon SOS n’est pas parti dans les airs.
Merci à vous

Et maintenant, je dans le "Miya" !

"Huile des Simples Merveilles" : sérum anti-âge

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Les mélanges d'huiles  et d'extraits végétaux sont très simples à réaliser.

Ils donnent entre autres des sérums pour peaux matures très agréables et que je trouve polyvalents.

On peut ainsi les appliquer avec un hydrolat en massages doux mais on peut aussi en enrichir sa crème de jour.

          Mais si c'est simple à faire, rien n'empêche de réfléchir au rôle des différents acides gras et à ce qu'ils apportent à la peau.
Le fait de "croiser" ces acides gras donne une richesse à la texture et me semble plus efficace.

Pour de plus amples renseignements, je vous recommande le tableau d'EauDeRose. Même si je n'ai pas sa patience pour calculer les acides gras de mes formules, je trouve sa réflexion sur les omégas et la peau absolument passionnante.

huile

Formule générale d'un sérum peau mature

- Huiles riches en omégas 9: olive, argan, sésame, avocat, noyau abricot, macadamia qui contient aussi des gras saturés très protecteurs...

- Huile de coco fractionnée: huile très fluide, fine, stable permettant d'apporter des acides gras saturés sous forme liquide tout comme la calophylle, le macadamia, le figuier ... en moindres proportions.

- Huiles riches en omégas 6: sésame, calophylle, amandes douces, colza, figuier de Barbarie, inca inchi, CO2 et huile d'onagre, carthame, argan, tournesol, rose, chanvre, huile de bourrache, pépins de raisins...

- Huiles riches en omégas 3: inca inchi, CO2 cassis, onagre, colza, CO2 et huile de rose musquée, chanvre, huile de bourrache....

- Cires: jojoba, cires de fleurs

- Extraits CO2 dont certains contiennent également des omégas 6 et 3.

- Huiles essentielles: encens, rose, néroli, myrte vert, géranium, bois de rose...

+ Antioxydant (vitamine E, antiox Cos...)

A mettre directement dans un flacon pompe.

Quelques pistes pour choisir les HE anti-rides selon votre âge

 

simples

          Pour une huile joliment colorée, très fine au toucher et bien dosée en actifs pour les peaux matures, j'ai fait le choix de plusieurs huiles végétales, extraits CO2 et huiles essentielles.

          J'ai procédé à une macération huileuse à chaud sur coco fractionné.

Cette astuce m'a permit d'utiliser des plantes sous un seul véhicule très stable dont l'odeur finale respecte celle des plantes.

Il n'y avait aucune odeur résiduelle d'huile oxydée.

          Le résultat est délicatement parfumé et pourrait être utilisé seul comme sérum. Les plantes macérées sont issues de l'agriculture bio et incorporées au jugé.

J'ai simplement diminué la matricaire qui ne sent pas très bon en macérat huileux mais qui a des propriétés anti-inflammatoires extraordinaires.

Les simples merveilles

- Bourrache
- Rose de Provins
- Camomille romaine
- Camomille matricaire
- Bruyère
- Calendula


          Il me semble indispensable pour ce type de soin de bien cibler les huiles pour avoir un résultat olfactif délicat et riche.

J'ai donc préparé le mélange plusieurs jours à l'avance et j'ai filtré au bout d'une semaine pour éliminer la turbidité relative du sérum due à l'ester de soie.

L'ester de soie (isodécyl néopentanoate) est un produit qui diminue le toucher gras et donne du soyeux aux cosmétiques. J'en ai parlé utilisé cet été dans une crème très légère.

huile_simples_merveilles

Formule de mon "Huile des simples merveilles"

- Huiles saturées et cires liquides
10ml coco fractionné macéré aux simples merveilleuses bio, 6ml jojoba bio

- Huiles omégas 9 et insaponifiables
6ml huile de sésame bio désodorisé Bilby, 5ml huile d'argan cosmétique bio, 3ml huile de macadamia bio , 6ml squalane d'olive

- Huiles omégas 6
3ml Figuier de Barbarie, 1ml huile de calophylle de Catherine

- Huiles omégas 3
5ml inca inchi de Malegria

- Émollient sensoriel
5ml ester de soie (isononyl isononanoate), ester huileux qui apporte un toucher soyeux mais non gras

- Extraits CO2
3 gouttes de chaque: argousier, camomille, rose, onagre, calendula, cassis, carotte, framboise et encens

- Huiles essentielles
En gouttes
5 néroli, 5 géranium bourbon, 5 citron distillé, 4 santal de Mysore, 3 rose bulgare, 3 absolue de lavande, 2 clou girofle, 2 absolue de benjoin, 2 hélichryse italienne Astratella, 1 absolue de ciste, 1 hélichryse italienne d'altitude, 1 romarin verbenone, 1 myrte verte, 1 niaouli II.

- Anti-oxydant
10 gouttes antiox Cos

 

Cette huile est concentrée. N'en utiliser qu'une seule goutte à masser dans une crème de jour ou de nuit.

          C'est simple, c'est merveilleux, ça sent bon et c'est drôlement efficace!