Crème MiYa (Soit la contraction de Michele et Yulaan, les géniteurs de la formule. Sauf que MiYu, ça le faisait pas..ou plutôt ça sonnait "madame Michu", pas top !)

 

pr_sentation_cr_me

 

Il y a des jours comme ça, où vous ne pouvez plus dire « non »

Il y a des jours comme ça, où vous posez une énième question sur une des recettes de Malegria (qui remonte à 2008. Pas Malegria –plus vieille – mais le post.)

 

Voilà le Garçon généreux qui s’empresse de vous répondre. Qui se propose de vous aider dans votre recherche. Vous êtes très gênée. Mais ça fait du bien de sentir aidée. Vous êtes contente, vous sentez que la recherche va aboutir.

Le lendemain, vous revenez. Le Garçon a non seulement travaillé la formule mais appelé Michele en renfort.

Oupps ! Un brin gênée que je suis !pale

 

Yulaan et Michele ont répondu à mon SOS d’une peau en détresse. A moi d’agir et une fois n'est pas coutume, répondre à la demande de Michele et faire un post sur les Potions !

 

Quel est le programme ?

Une crème pour la peau de mon visage très réactive, sensible, sujette aux tiraillements, aux picotements. Déshydratée. On peut arrêter la liste ici !

 

Pourquoi cette nouvelle recherche dans mes formules de crèmes de jour ?

Parce que depuis quelques mois, l’état de ma peau va de mal en pis. Le niveau de déshydratation ne s’aggrave pas mais les réactions type picotements si.

Je suis mal dans la peau de mon visage !

 

Auparavant, j'ai réalisé sur une base riche en actifs émollients et hydratants, de multiples essais infructueux autour de différents émulsifiants :

- Olivem seul : échec. Impression d’avoir sur ma peau un film gras qui ne pénètre pas.

- Olivem + co émulsifiant..pas suffisants.

- VE/Mf : pas top niveau pénétration (la VE?). Inconfort de la texture

Je lorgne vers des émulsifions que je n’ai pas : l’ Olive douceur, le Cetearyl Glucoside CG 90.

Mais je me refuse à tout nouvel achat pour un énième essai : j’ai de nombreux émulsifiants sous la main,  je reste persuadée qu’il y a une combinaison à créer pour une crème pénétrante et confortable. Il me manque juste la patte chimiste….

 

Objectifs : trouver une association d’émulsifiants qui apporte :

-Un confort à ma peau. Un apaisement. Limiter les picotements
-Une pénétration rapide
-Une importante hydratation
-Avec toujours une attention portée à la partie médiane, qui peut vite devenir sujette à points noirs avec des huiles occlusives

 

Ce qui est inédit dans cette formule pour moi :

la « colonne vertébrale » de la crème, autrement dit le système émulsifiant (10%) :

- sucrose stéarate (ester de sucre d'AZ) : très doux, hydratant, très bonne pénétration

- alcool cétéarylique

- cétyls esters très émollients

- MF (sodium stearoyl lactylate), hydratant et émollient. Attention : risques d'allergies. Faire un test préalable.

- les gommes xanthane et cellulose pour la stabilité.


Le truc en plus apporté par Michele : une émulsion quasi à froid, à partir de son fameux "cœur de sucre", ici composé uniquement des gras.

Il va s’en dire que je ne suis pas pour grand chose sur la formulation de cette « colonne vertébrale». N’oubliez pas que la feuille de route a été élaborée par le Garçon et la Femme (Yulaan et Michele)

le % de beurre de karité porté à 5%, sur les conseils de Michele.  Auquel s’ajoute le beurre de phytostérol d’avocat et la cire de rose (2% à eux deux)

Pas d’huiles essentielles. J’essaie de les limiter actuellement, afin de « reposer » ma peau. J’ai voulu tout de même obtenir une crème parfumée, j’ai ainsi intégré de la cire de rose.

 

Voici la formule, dont je ne suis pas l’auteure mais la simple exécutante

Matériel indispensable pour l’émulsion : un mixeur

 

Phase  huileuse : chauffe 27 %

8 gr hv argan (Indiquée pour l'équilibre des peaux sèches et déshydratées)
5 gr beurre de karité (apaisant et calmant des peaux irritées. Régénérant)
2 gr Vitamolive (Protège et régénère les peaux fragiles et sèches. Restaure la souplesse et la douceur des peaux matures. Équivalent -voir mieux- à la Squalane. On en trouve désormais chez Alternative Nature)
1gr  phytostérol d’avocat (anti-inflammatoire, calme les démangeaison. Peau réactive, irritée, fatiguée…)
1 gr cire de rose « premium » (Quel parfum !)
1 goutte de c02 de romarin


Système émulsifiant :

2 gr alcool cétéarylique
3 gr cétyl eters
3 gr Mf
2 gr ester de sucre (AZ)


Phase aqueuse 56,3%

juste tiédi, le gel :

29 gr  eau tiédie
0.3 cellulose (Michele conseille de ne pas tenir compte de l’indication de chauffer à 50°)
0.2 xanthane

* A froid :

15 gr  ha de mauve (apaisant. peau sèche, dévitalisée, ridée, couperosée, irritée..Info ici : Il y manque la source, c’est dommage. Mon ha de mauve vient du jardin des Nielles)
10 ha de carotte sauvage (anti-inflammatoire et adoucissant pour les peaux irritées ; revitalisant)
1 d’allantoïne
0.8 gr de Géogard (conservateur)

 

Actifs 17 %

5 gr panthénol
(j’ai augmenté, par rapport à mes habitudes, son % sur les conseils de Michele. Hydratant et anti inflammatoire)
3 gr hv de pépins de framboise (Anti-inflammatoire, apaisante. Soulage les démangeaisons)
3 gr extrait glycériné calendula/guimauve (adoucissant, calme les irritations. Fait maison)
2 gr de NNF (Actif hydratant)
2 gr de Fucogel ou silk gel (Utilisé  par Vénézia. On le trouve aussi dans la gamme d’Officinea. C’est un «hydratant double effet, d’action immédiate et d’effet prolongé, offrant à la peau l’extraordinaire toucher de la soie ».)
0.5 gr d’acide hyaluronique
en gel (l’un des plus puissant hydratant et humectant. Repulpant)
10 gtes Co2 argousier (régénérant)
10 gtes C02 de calendula (anti inflammatoire, adoucissant. Peau sèche et sensible)
10 gtes Co2 de Kiwi (restructurant et réparateur. Peau abimée, irritée avec démangeaisons)

 

Cela fait +/- 100 % (ça tombe jamais juste chez moi)

 

Mode opératoire, sur les conseils de Michele :

- Phase aqueuse en 2 temps :

 

Préparez le gel avec la phase 2 « juste tiédie ». On touille bien pour bien dissoudre les gommes. Le tout reste très fluide. Laissez refroidir.

Parallèlement, mélangez les autres  ingrédients à froid : ha, allantoïne, géogard
Versez le gel refroidi dans ce mélange

- Phase huileuse : chauffe

 

Portez à 70° au bain marie la phase huileuse n°1
Une fois fondu, j’ai mixé le mélange

- Phase aqueuse versée en 4 fois dans la phase huileuse. Tout en mixant bien entre chaque ajout
L’émulsion a pris immédiatement

- Introduire, après vérification de la température (inférieure à 40°) les actifs

 

creme_visage_michele


Je m’en suis fait 2 petits pots de 2 fois 25 ml. Un pour chez moi ; l’autre pour pas chez moi.

 

Ça donne quoi sur la peau ? Ça donne bien !

Texture épaisse dès sa mise en pot. Elle a encore un peu épaissit depuis hier. Mais, l’essentiel réside dans le confort que me procure cette crème

A peine appliquée, ma peau est soulagée. La pénétration est très bonne. Je dirais même excellente.Aucune trace blanche

 

DSC02627


Un  indice supplémentaire ? Lorsque je me frotte le visage (une mauvaise habitude que j’ai quand je travaille), ma peau ne me fait pas mal

Prochain test pour détendre la texture :

Diminuer le % d’alcool cétéarylique à 1% ainsi que les esters à 2%. Oublier la cire de rose (je rajouterais qqles gouttes d’huile essentielles douces)

 

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté

Moi, mon SOS n’est pas parti dans les airs.
Merci à vous

Et maintenant, je dans le "Miya" !


"Huile des Simples Merveilles" : sérum anti-âge

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Les mélanges d'huiles  et d'extraits végétaux sont très simples à réaliser.

Ils donnent entre autres des sérums pour peaux matures très agréables et que je trouve polyvalents.

On peut ainsi les appliquer avec un hydrolat en massages doux mais on peut aussi en enrichir sa crème de jour.

          Mais si c'est simple à faire, rien n'empêche de réfléchir au rôle des différents acides gras et à ce qu'ils apportent à la peau.
Le fait de "croiser" ces acides gras donne une richesse à la texture et me semble plus efficace.

Pour de plus amples renseignements, je vous recommande le tableau d'EauDeRose. Même si je n'ai pas sa patience pour calculer les acides gras de mes formules, je trouve sa réflexion sur les omégas et la peau absolument passionnante.

huile

Formule générale d'un sérum peau mature

- Huiles riches en omégas 9: olive, argan, sésame, avocat, noyau abricot, macadamia qui contient aussi des gras saturés très protecteurs...

- Huile de coco fractionnée: huile très fluide, fine, stable permettant d'apporter des acides gras saturés sous forme liquide tout comme la calophylle, le macadamia, le figuier ... en moindres proportions.

- Huiles riches en omégas 6: sésame, calophylle, amandes douces, colza, figuier de Barbarie, inca inchi, CO2 et huile d'onagre, carthame, argan, tournesol, rose, chanvre, huile de bourrache, pépins de raisins...

- Huiles riches en omégas 3: inca inchi, CO2 cassis, onagre, colza, CO2 et huile de rose musquée, chanvre, huile de bourrache....

- Cires: jojoba, cires de fleurs

- Extraits CO2 dont certains contiennent également des omégas 6 et 3.

- Huiles essentielles: encens, rose, néroli, myrte vert, géranium, bois de rose...

+ Antioxydant (vitamine E, antiox Cos...)

A mettre directement dans un flacon pompe.

Quelques pistes pour choisir les HE anti-rides selon votre âge

 

simples

          Pour une huile joliment colorée, très fine au toucher et bien dosée en actifs pour les peaux matures, j'ai fait le choix de plusieurs huiles végétales, extraits CO2 et huiles essentielles.

          J'ai procédé à une macération huileuse à chaud sur coco fractionné.

Cette astuce m'a permit d'utiliser des plantes sous un seul véhicule très stable dont l'odeur finale respecte celle des plantes.

Il n'y avait aucune odeur résiduelle d'huile oxydée.

          Le résultat est délicatement parfumé et pourrait être utilisé seul comme sérum. Les plantes macérées sont issues de l'agriculture bio et incorporées au jugé.

J'ai simplement diminué la matricaire qui ne sent pas très bon en macérat huileux mais qui a des propriétés anti-inflammatoires extraordinaires.

Les simples merveilles

- Bourrache
- Rose de Provins
- Camomille romaine
- Camomille matricaire
- Bruyère
- Calendula


          Il me semble indispensable pour ce type de soin de bien cibler les huiles pour avoir un résultat olfactif délicat et riche.

J'ai donc préparé le mélange plusieurs jours à l'avance et j'ai filtré au bout d'une semaine pour éliminer la turbidité relative du sérum due à l'ester de soie.

L'ester de soie (isodécyl néopentanoate) est un produit qui diminue le toucher gras et donne du soyeux aux cosmétiques. J'en ai parlé utilisé cet été dans une crème très légère.

huile_simples_merveilles

Formule de mon "Huile des simples merveilles"

- Huiles saturées et cires liquides
10ml coco fractionné macéré aux simples merveilleuses bio, 6ml jojoba bio

- Huiles omégas 9 et insaponifiables
6ml huile de sésame bio désodorisé Bilby, 5ml huile d'argan cosmétique bio, 3ml huile de macadamia bio , 6ml squalane d'olive

- Huiles omégas 6
3ml Figuier de Barbarie, 1ml huile de calophylle de Catherine

- Huiles omégas 3
5ml inca inchi de Malegria

- Émollient sensoriel
5ml ester de soie (isononyl isononanoate), ester huileux qui apporte un toucher soyeux mais non gras

- Extraits CO2
3 gouttes de chaque: argousier, camomille, rose, onagre, calendula, cassis, carotte, framboise et encens

- Huiles essentielles
En gouttes
5 néroli, 5 géranium bourbon, 5 citron distillé, 4 santal de Mysore, 3 rose bulgare, 3 absolue de lavande, 2 clou girofle, 2 absolue de benjoin, 2 hélichryse italienne Astratella, 1 absolue de ciste, 1 hélichryse italienne d'altitude, 1 romarin verbenone, 1 myrte verte, 1 niaouli II.

- Anti-oxydant
10 gouttes antiox Cos

 

Cette huile est concentrée. N'en utiliser qu'une seule goutte à masser dans une crème de jour ou de nuit.

          C'est simple, c'est merveilleux, ça sent bon et c'est drôlement efficace!

"Pour les yeux de Lina": fluide contour yeux et lèvres

Soins du visage

Par atelierdemichele

Message de Moune

 

        C'est avec beaucoup de timidité, d'appréhension que je me glisse parmi vous, sur l'insistance de Michèle.
Elle ne vous lâche pas facilement, Michèle, quand elle vous tient.
Quand j'ai reçu son invitation à rejoindre le blog, j'ai laissé "dormir" le message...
 

          J'ai pensé "Y'a pas besoin de moi", "Qu'est ce que je peux y raconter", "C'est difficile"...
Je suis allée jeter un coup d'oeil sur la manière de s'inscrire...

OUCH! demi-tour! Bien trop compliqué!


          Mais, Michèle revient à la charge! Je n'aurais jamais dû lui offrir ce sérum.

Egoïste, va, me dis-je...

Et bien oui, il s'agit de partager avec vous, une petite formule de sérum, toute simple, et pourtant si efficace.
Nous avons, en la personne de Michèle, une testeuse de choix!
Alors, pourquoi pas...


          Et donc, me voici avec cette première. (Evidemment, j'en ai d'autres, depuis le temps!)
Les premières testeuses de nos tambouilles sont toujours un peu sceptiques, vous ne trouvez pas?
Mais pas mon amie Lina!

          Après un essai de ma crème à pieds, à mains, mon amie Lina donc, a déboulé chez moi, ôte ses lunettes, se tapote les paupières avec trois doigts, et me dit:
- Tu vois, ça?
- Oui, je vois, ça. Tu as des poches.
- il faut que ça parte! J'ai tout essayé, dans les pharmacies et les parfumeries, ça ne part pas! Fais-moi quelque chose...


          Donc, après avoir mis au service de ses poches toute "la science cosmétesque planétaire", elle me demande à moi, pauvre ignorante, de faire partir ça! vous rendez compte?!

- Lina, je ne te promet rien, je vais penser à quelque chose...
 

          J'ai pensé, j'ai cherché, j'ai lu, j'ai fait, j'ai testé et... j'ai convoqué Lina.
Elle est repartie avec son flacon pompe comme si je lui avais offert un lingot d'or, pleine d'espoir.
Je lui ai dit "un tout petit pois" sous chaque paupière, et tu tapotes tout doucement, sans frotter, deux fois par jour.

Elle en met trois fois depuis trois ans...
 

          Depuis ma formulation d'origine, l'arrivée dans mes armoires de nouveaux ingrédients (à cause de toi, michèle), je remplace parfois une goutte d'huile par une poussière d'acide hyaluronique.
Elle en est toujours aussi ravie.

 

Phase aqueuse

- 53 g eau 
- 0,3 g de xanthane

Chauffer l'eau, jeter la xanthane, touiller, filmer et la laisser faire sa petite vie tranquille
Il vaut mieux commencer par là.


Phase huileuse

- 2g huile de figue de barbarie
- 2 g huile d'avocat
- 1g squalane
- 5 g huile de macadamia
- 1,5 g cétéaryl glucoside (Copaïba.be)
- 1,5 g alcool cétéarylique

Procéder à l'émulsion au mixer plongeant à 70-75°C (pas moins).

 

yeux_et_l_vres_Moune_tube

Troisième phase

Quand l'émulsion est bien prise et commence à refroidir, ajouter:

- 30g gel d'aloé véra
- 20g hydrolat de camomille
- 0,2g complexe NFF
- 0,5g extrait fluide de lierre grimpant 
- 1g amidon 
- 7 gttes bisabolol
- 5gttes extrait C02 calendula

+ conservateur à ajuster

pas de fragrances, pas d'huiles essentielles ! Trop près des yeux.

 

Pourquoi ces ingrédients?

- Squalane :c'est une huile extrêmement fine qui ne laisse pas de trace de gras.

- Huile d'avocat: pareil ! c'est l'huile qui me convient le mieux pour cette zone fragile.

- Lierre grimpant: il aide à évacuer les liquides qui s'accumulent sous les
paupières pendant la nuit (alors que les paupières sont au repos).

Dans le cas de ma copine Lina dont le système lymphatique est paresseux, j'ai opté pour le lierre grimpant.

 

          C'est un fluide très fin qui pénètre rapidement.

Je le conditionne dans un flacon compte goutte pour ne pas y mettre les doigts et en prélever la quantité juste.

 

Un immense merci à Michèle pour son aide précieuse, sa patience, sa zenitude.

 

yeux_et_l_vres_Moune

 

Message de michèle: les crèmes de Moune, c'est comme les étoiles filantes, on ne les voit jamais mais j'ai bon espoir qu'elle ait le goût de revenir ici les décrire et nous donner ses secrets car une fois vues et essayées, elles sont extraordinaires !

Crème purifiante peau jeune

Soins du visage

Par CatherineNC

Ma fille arrive bientôt passer un mois de vacances  et je l'entends déjà dire : "Mamounette, je peux prendre ta crème ?"


J'ai donc fabriqué une crème, juste pour elle, que je voulais légère, purifiante pour lutter contre les problèmes de peau jeune, surtout les petits boutons.

J'ai depuis peu quelques nouveaux actifs dans mes placards (merci aux fées facteur) et la difficulté à été de ne pas tous les mettre dans cette recette (lol) ; j'ai réfréné mes envies et ai essayé de rester raisonnable car la belle peau de ma jeune fille n'a pas les mêmes besoins que la mienne.

J'ai choisi une formule avec les émulsifiants VE et MF en testant des conseils donnés par COPAIBA que j'avais relevés, je pense, sur le forum Aro-mat :

"Peser VE et MF et les mettre ENSEMBLE dans la phase huileuse. Porte à 70-75° les deux phases, aqueuse et huileuse (pas plus), et verser DANS la phase HUILEUSE, en ayant le moins possible de degré d'écart (si possible, à la même température) Touiller au minimum 5 minutes en restant entre 70 et 75°, puis faire refroidir en continuant à touiller.

Avec cette méthode :
1- on ajoute l'eau (sans émulgateur) à la phase qui en contient ... autrement dit, on ne se retrouve pas à disperser l'émulgateur, au début du versage huile dans eau, dans une grande quantité d'eau.
2- on travaille par "inversion de phases" : on commence par mettre de l'eau dans l'huile, et l'émulsion va prendre en gros flocons d'ouate; au fur et à mesure qu'on ajoute l'eau, la phase interne croît, et la viscosité itou (à ce stade encore, la crème est irrégulière, jaune); puis, à un certain stade qui dépend de l' émulgateur (~30% eau), l'émulsion s'inverse, d'un coup (elle devient huile dans eau, plus brillante, plus blanche aussi); on peut alors terminer en ajoutant le reste d'eau, et au fur et à mesure qu'on ajoute cette eau, la viscosité décroît (parce que le % de phase interne - huile - diminue). L'avantage est qu'on obtient une émulsion plus dispersée, aux gouttelettes plus fines, donc plus stable."
 

J'ai choisi des macerats faits maison sur des huiles légères comme pépins de raisin et coco fractionné, du romarin que je trouve purifiant, de la bardane, bien connue pour traiter les problèmes de peau, acné, eczema, de l'huile d'inca inchi, venue tout droit du Pérou (Merci Malegria), une huile que j'aime beaucoup pour sa finesse, son odeur et ses qualités exceptionnelles, apaisante par sa richesse en Omega 3, restructurante et protectrice et de l'huile de pépins de concombre dont je raffole de l'odeur (je n'ai pas pu résister Michèle...).

J'ai opté pour des hydrolats purifiants, thym et lavande de la Drôme (merci Michèle) et de l'hydrolat de camomille romaine pour son côté apaisant, de l'extrait hydro-glycériné maison au santal pour l'odeur, de l' allantoïne, apaisant et réparateur, de la vitamine E pour soutenir la vitamine C qui me semble être intéressante pour une peau à problèmes, de la vitamine B5 (d-panthenol), anti-inflammatoire, indiqué pour l'acné et les peaux grasses, des extraits de CO2 de camomille et de calendula, apaisants et un peu de TECA MILK, extrait de centella asiatica ; après tout, les peaux jeunes ont aussi droit à un peu de luxe.... d'autant plus que le TECA MILK EXTRACT (centella asiatica), utilisé entre 1 et 2 % est antimicrobien ;  enfin un peu d'huile de nigelle, régénérante, vitalisante, calmante et anti-inflammatoire, qui permet de lutter contre les infections.

cr_me_016cr_me_009





La recette, pour 200 gr de produit environ,

Phase huileuse :

- 10 gr macerat lavande sur coco fractionné               

- 10 gr macerat bardane sur coco fractionné            

- 10 gr macerat romarin sur pépin de raisin             

- 10 gr d'huile inca inchi                                                

- 10 gr d'huile de pépins de concombre                     

- 2,6 gr VE                                                                         

- 6 gr MF                                                                            

- 1 gr alcool cetylique                                                      

- 0,6 gr AOX COS                                                            

Phase aqueuse :

-  20 gr hydrolat de thym                                                

-  30 gr hydrolat de lavande

-  30 gr hydrolat camomille matricaire

-  40 gr eau de source

-    4 gr extrait hydro-glycériné de santal

-    2 gr d'allantoïne

Troisième phase :

-  4 gr HV nigelle

-  1 gr Vitamine E

-  1 gr Vitamine C

-  1 gr Vitamine B5 (D-Panthenol)

-  1 gr arrow-root

-  4 gr Teca Milk Extract

-  1 gr Geogard 221

-  CO2 camomille (20 gouttes)

- CO2 calendula (10 gouttes)


Mode opératoire :

Dans un becher, chauffer un peu l'eau pour y dissoudre l'allantoïne, ajouter le reste des éléments de la phase aqueuse.

Dans un autre becher verser les ingrédients de la phase huileuse dont VE et MF.

Porter les deux parties à 70° degrés au moins

Verser doucement la phase aqueuse dans la phase huileuse tout en mixant régulièrement

Sous 40°, verser les actifs et conservateurs.

J'ai décidé d'attendre le résultat final avant de choisir quelles huiles essentielles j'allais utiliser et si j'allais en utiliser. Finalement, l'ensemble donne une odeur très "verte", l'inca inchi ressort toujours beaucoup, le concombre, le romarin, le thym également.

J'ai donc ajouté :

-  5 gttes d'HE de manuka (plus puissante et plus agréable au nez que le tea tree)

- 10 gttes d'HE de lavande aspic (bien adaptée pour les boutons)

- 10 gttes d'HE de santal de l' Ile des Pins (pour arrondir un peu le parfum et pour ses propriétés)


J'ai obtenu une crème, un peu verdâtre, fluide, très fraîche au nez que j'ai conditionnée en flacon-pompe.

Je suis un peu surprise car, tout en étant légère, je trouve qu'elle laisse la peau un peu brillante, peut-être est-ce dû au sens du versage eau dans huile ?

J'espère qu'elle conviendra à ma fille, elle pourra toujours la mettre la nuit si elle craint de briller....

J'attends vos remarques, vos critiques et vos commentaires pour faire avancer ma science, n'hésitez pas,  ils seront les bienvenus.




Gelée Végétale

Soins du visage

Par mlkline

HPIM4244

HPIM4217Gelée Végétale défroissante verte pâle de …........HPIM4216

Venezia Princesse au petit pois nous a pailleté d'or

et ainsi parés nous avons pu découvrir sous les pavés ( les rares de Paname)...........La Plage

Michèle en son Atelier, dans notre panier a déposé une rose, une orange, et un bleu azuréen

qui pour embellir nôtre teint, qui pour charmer nos narines, qui pour  nous faire la jambe légère

Mais de Simulgel, de Sodium acrylates, je n'ai point  et nôtre chevalier servant Parfumeur Yulaan

n'a commandé que dernièrement, et l'attente accompagnée de son amie l'envie n'a fait que croître

en mon sein'(ih!ih!)

Alors plutôt que de dépérir de jalousie et d'envie et craindre de ternir mon joli teint et que

somme toute ce sentiment très vilain et même déplacé (je croûle sous les cadeaux)est un bon moteur 

et émulateur pour qui n'en reste ni ahuri ,ni abruti

Bref, que puis je donc utiliser pour obtenir un gel  d'aspect crémeux et à froid et au naturel comme celui de mes copines ci dessus citées

J'avais tenté un gel contour de l'oeil à la suite d'un post de Moune et Cath sur les Cephées en employant cellulose, xanthane et emu l,

mais Moune m'avait renvoyé ma copie toute raturée

Ensuite, un gel crème pour Yulaan, il la trouve un peu  pégueuse

Sur “the herbarie” j'avais repéré un serum “anti stress oxydatif “ mais, impossible de remettre la main sur la formule, l'accès bizarrement en est limité? Si vous avez une explication!

Mais j'ai une excellente mémoire et paré de cela et de mes essais à la Melvita like et de ce que recèle mes placards de cosméteuse

Formule pour environ 100gr

50 eau de source

10 ha de rose

10 ha de bleuet

5 ha d'helychrise

5 ha de camomille

5 silicium organique

3 gomme acacia ( voir le post de Michèle, très explicatif) vient de AZ

1 Alginate de sodium utilisé en alimentaire comme gélifiant et issu d'algues laminaires(G.Detou)Xanthane

            0.7 xanthane

             0.3 Aloex200  J'ai mis comme le conseille Michèle, le conservateur dans la partie acqueuse

2 hv à la vanille maison sur coco frac

1 hv d'ecume de la prairie

1 huile de thé

0,5 huile de camomille maison sur jojo

0,5 extrait d'orchidée

Mettre tous les ingrédients acqueux dans le même récipient, saupoudrer les poudres au dessus en touillant energiquement et laisser prendre le gel, en touillant de temps en temps durant près de une heure

quand le gel a bien pris saupoudrer à nouveau d'un peu de chlorophyle pour obtenir la couleur et touiller

à l'électrique ou à la cuillère magique

Mettre les huiles en touillant à chaque ajout et en dernier ajouter les autres ingrédients

       1.5 extrait d'açai

       1 protéines de blé

        1 sea silk

                       0.5 extrait de ginko

                         0.5 extrait de centella et un peu d'acide lactique pour le ph et aussi un tout petit effet AHA

J'ai à la première utilisation senti un petit côté grenu, qui n'y parait plus

Je voulais un contour des yeux, mais elle me convient parfaitement sur l'ensemble du visage, alors je me barbouille de gelée verte

et j'attends mon simulgel et  tous les autres “techniques” je les aime bien aussi pour les petis miracles qu'ils nous permettent.


Gelée d'orange anti-oxydante

Soins du visage

Par atelierdemichele

                      

                 Pour deux enfants gâtés qui font des caprices. L'un a eu la bleue mais pas l'orangée, l'autre a eu l'orangée mais pas la bleue, elle a perdu le papier, il pose plein de questions, ils se font des chamailleries, Catherine les a tancés...

Alors pour les calmer, je vais leur raconter l'histoire de la gelée d'orange avec moult ingrédients  ;-)  et déclinée sur le mode anti-oxydant.

fruits_orange

          Il s'agit de la même formule que la gelée de rose multi-hydratante que j'ai trouvée très adaptée à ma peau mixte cet hiver. Je l'utilisais sous une crème de jour très simple qui me servait aussi pour le corps.

Elle était formulée avec 25% d'huiles végétales et beurre de karité sans aucun actif puisque la gelée en contient déjà trop pas mal.

Mon but était de pratiquer un "layering" à la japonaise pour couvrir ma peau qui se déshydrate très facilement: appliquer plusieurs couches de produits aux textures différentes comme on mettrait plusieurs couches de vêtements l'hiver pour lutter contre la déperdition de chaleur.

Je pratique cette manière de faire depuis plusieurs années: plutôt deux couches de la même crème qu'une seule couche de crème plus grasse.

cosm_to_033

          Il n'est pas besoin d'avoir 4 ou 5  textures différentes comme l'exige le marketing cosmétique au Japon. Pour l'été, j'ai allégé la crème du dessus en phase grasse, c'est tout. En cas de grosses chaleur, je pourrai me contenter de la gelée d'orange au quotidien.

Les liens que je voulais mettre vers l'article sur le blog de Lolitarose ne marchent pas: Regardez dans l'index de son blog, il y a plusieurs  messages sur la cosmétique au Japon ainsi que ses propres recettes inspirées par ce pays.

Je récidive donc en procédant au minimum de modifications:

- garder l'action hydratante

- ajouter quelques anti-oxydants, histoire de ne pas trop décrépir au soleil: thé vert, carotte, argousier.

- changer la couleur pour passer du rose à l'orangé plus dynamisant l'été. L'orange est riche en vitamine C anti-oxydante ;-)

- changer le parfum pour du néroli dont j'apprécie l'effet apaisant.

 

cosm_to_034

 

Formule de la "Gelée d'orange anti-oxydante"
 

- Phase A

42 Eau de source
20 Hydrolat de néroli bio
10 bétaïne 
5 silicium organique
3 glycérine végétale bio
0.2 aloe véra concentré x 200
0.1 gomme xanthane
0.1 gomme cellulose
 

- Phase B

5 olivem 1000
0.3 antioxydant antiox COS
 

- Phase C

3 sea silk
3 silk gel
2 NFF
2 Remodelling intense
1 extrait de thé vert (Alternative nature)
1 Pepha-tight
1 arrow-root
0.5 soothex
0.5 geogard 221
0.3 parfum orangé

CO2 argousier, carotte, calendula pour obtenir une jolie couleur orange. Cette couleur naturelle s'affadira au fil du temps si vous conservez la gelée dans un récipient transparent.

Acide lactique pour ajuster le pH

 

Toutes les mesures sont en grammes pour faire 100g, soit 100%.

Se reporter à l'article de la gelée de rose pour comprendre la fonction des ingrédients et le mode opératoire.


orange_fleurs_et_fruits

Le mélange "parfum orangé" (en parts)

- 4 néroli bio
- 3 santal austrocaledonicum d'Ouvéa (merci Catherine, j'adore!)
- 3 bergamote bergapten-free (non photosensibilisant, indispensable l'été sur le visage. Le parfum n'est pas aussi fin que celui de la bergamote entière)
- 1 Petit grain bigaradier sur fleurs


 

          Je trouve cette texture de gel-crème très agréable pour toutes les peaux même masculines en raison de l'effet non gras mais tout de même très confortable.

Il ne faut pas avoir peur de ma formule, adaptez celle de base à vos ingrédients, actifs, parfums, couleurs  et souhaits, vous ne le regretterez pas!

Les couleurs les plus stables sont obtenues avec des micas ou oxydes cosmétiques. Je trouve que les gommes en très petite quantité stabilisent la formule et la rendent très confortable sur la peau.

 

          La formule de base qui ne fait pas peur

- 5% olivem 1000

- 95% eau, actifs, glycérine, gommes, conservateurs, colorants et HE au choix.

 

         Chhhuuut, les deux enfants turbulents se sont endormis, bercés par les mots et le parfum de fleur d'oranger bien connu pour apaiser les plus infernaux!

Bonne nuit les petits...

Crème aux simples

Soins du visage

Par Irene-l

cr_me_aux_simples_2



Cette crème pour le VISAGE pourrait mal porter son nom car elle n’est pas si … simple que cela.

 

L’idée m’en est venue en voyant dans mon magasin de produits bio, des bouteilles de sève de bouleau fraîchement récoltée.

 

Ah, le bouleau, cela me parle …

 

Et les plantes également

Avant d’entrer dans les explications, voici la formule :

Phase huileuse : 

Macérât lavande (sur huile jojoba) 3

Macérât rose (sur huile jojoba) 3

HV périlla 1,5

HV figue de Barbarie 1

HV jojoba 1

HV germe de blé 0,50

Complexe orchidée 2 (Aromantic)

Macérat carotte 2

Beurre aloe vera 2

Beurre nilotica 19

Beurre avocat 3.9

Cire de germe de blé 2

Cire jojoba 3

Bisabolol 1

 


Phase aqueuse 

Décoction mauve 8

Tisane chiendent 8

Tisane ortie 10

Tisane bouleau 8

Glycerine 1

NFF (Aromantic) 1,5

Biosolin (Copaiba) 3

Soothex (copaiba) 0,5

Lanoline 0,5

Kiosmetine  CG125(Copaiba) 1,5

Aloe vera 1

Amigel (Copaiba) 3

Gomme fructane 3

Extrait glycériné grenade 3

Extrait glyceriné de camomille matricaire 1

Allantoïne 0,5


Troisième phase : 

Vitamine E 0,5

Geogard 0,7

Vitamine C 0,2

Co2 carotte 0,2

 

J’avais prévu des huiles essentielles mais l’odeur est tellement délicieuse que j’y ai renoncé : on a le sentiment de se promener en pleine campagne.

Le plus long est la préparation des plantes ; pour la  décoction de mauve,  il faut faire tremper au moins 12 heures les fleurs de mauve dans de l’eau à température ambiante et légèrement réchauffer le lendemain.

De même, les feuilles d’ortie doivent être préparées en infusion mais être infusées pendant 12 heures également.

Pour les autres plantes, il s’agit de tisane infusée environ 10 minutes.

Évidemment, cette préparation nécessite une asepsie importante. J’ai utilisée l’eau dont je vous ai parlé dans l’article de la Crème parfumante de la sainte montagne. Il faut prévoir des compresses stériles pour filtrer les tisanes. 

Les beurres ont été travaillé à température ambiante. 

Mon but était une préparation très calmante, anti inflammatoire, la plus naturelle possible. J’ai utilisé également des ingrédients permettant à la peau de se préparer au soleil.

Elle est douce, légère, pénètre facilement.

De plus, je suis heureusement surprise du résultat fourni par l'association Amigel/gomme Fructane.

 

  cr_me_aux_simples_2




Maria Treben donne également d'excellentes informations concernant les qualités de l'ortie sous ses diverses formes.

"Myrica rose": crème hydratante visage ou mains

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Une petite crème vite faite, encore à l'olivem 1000, encore colorée aux micas, encore au karité et encore en "one pot" ;-)

         L'alcool cétylique en guise de co-émulsifiant épaissit un peu l'émulsion pour la rendre un peu plus couvrante que les associations:

- olivem1000/cétyl esters
- olivem1000/oliwax.

 

piment_rose_coupelle_inox

          Elle est destinée au visage ou aux mains pour sentir la rose, dans une couleur plus stable que le jus de betterave. Les colorants végétaux peuvent virer ou s'affadir dans le temps.

La bonne odeur de rose est pimentée par du myrica gale achetée chez l'excellent distillateur Clément Pallier (la ferme de Kermorvan) dont je vous avais déjà parlé dans mon soin pour les coups de soleil.

 

           L'HA et l'HE de Myrica gale Myricaceae (Sweet gale)

Autres noms: Myrique baumier, Myrte des marais (Bog Myrtle) ou Piment royal
pH de l'hydrolat:3.7 à 3.8

Suzanne Catty indique dans son livre "Hydrosols, the next aromatherapy" Healing Arts Press que c'est l'un des hydrolats les plus énergétiques.
Les Indiens d'Amérique utilisaient la plante pour favoriser les rêves éveillés, la méditation et les cérémonies.

Le myrique baumier est un antiseptique respiratoire et un astringent digestif intéressant en cas de diarrhées. Il est un excellent répulsif anti-insectes si on l'applique sur la peau.
Ici je l'utilise pour le parfum et pour pimenter la rose.

S. Catty a expérimenté l'HA en cuisine dans les plats de champignons entre autres.
Penoel et Franchomme indiquent avec un point d'interrogation, l'utilisation de l'HE dans le traitement de certains cancers dans " L'aromathérapie, exactement".

****L'HE de myrica gale est contre-indiquée chez les bébés, les enfants et pendant la grossesse dans" l'Aromathérapie exactement".
Suzanne Catty y ajoute les femmes allaitantes***

  

Formule de "Rose myrica"

En grammes ou %

- Phase A

50 HA de rosa damascena bio
15 HA de myrica gale
0.3 gomme xanthane

- Phase B

10 gel d'aloe vera
3 glycérine végétale bio
3 Olivem 1000
1 alcool cétylique
3 beurre de karité 
5 huile d'Argan bio
3 huile de tournesol bio
2 huile de jojoba

- Phase C

0.5 vitamine E
0.5 conservateur
1 huile de rose musquée bio
2 sea silk
0.7 HE (10 gttes rose bulgare, 6gttes de géranium bourbon et 5 gttes piment royal)

Acide lactique pour ajuster le pH

 

 myrica cream

 

Fabrication

- Dans un bécher désinfecté former un gel avec les HA à 37° et la gomme xanthane. Ceux qui n'aiment pas chauffer leurs HA devraient couper la phase aqueuse avec de l'eau.

- Ajouter la phase B et porter à 70/75° au bain marie en mixant pendant 3/5 mn jusqu'à formation d'une belle émulsion.

- Refroidir en mélangeant correctement puis grâce à une spatule souple, ajouter les ingrédients de la phase C un à un en mélangeant bien.

- Terminer par la coloration au mica dilué dans un peu d'huile d'argan.

 

La coloration au mica bordeaux donne une jolie couleur rose pâle qui va bien avec le nom de "Myrica rose" ...

EDIT/ le nom de la crème a été modifié car c'était un nom déposé

mica_bordeaux

La crème épaissit un peu dans les 48 heures mais est pompable pour plus d'hygiène. Elle pénètre vite, nourrit  et assouplit les peaux normales à sèches.

Sur les mains, c'est une crème hydratante pour l'été qui s'annonce.

           Vive la rose, vive le piment et vive les micas ! 

crème très hydratante néroli-rose

Soins du visage

Par malegria

D´ordinaire, je pense longuement mes formules, puis je les couche sur papier, et je fais invariablement plein de petits changements avant d´arriver á la formule finale. Cette fois, je disposais de peu de temps, j´ai couché la formule et je l´ai réalisée sans plus attendre. Je souhaitais offrir á ma peau un soin bien hydratant, malmenée par une crème du commerce mal adaptée, elle me donnait une désagréable sensation de tiraillement.

Le cahier des charges était donc le suivant: hydratation longue durée, apaisement d´une peau sensible, texture protectrice mais confortable par grande chaleur, rapidité de réalisation, et plaisir de formuler spontanément. Beaucoup de corps gras différents afin de bien balancer les divers acides gras, les corps gras ont été retenus pour leur qualité de pénétration (tous, sauf l´avocat), leur affinité avec la peau (squalane, jojoba), leur pouvoir protecteur (avocat), ou leur pouvoir hydratant (olivem).

IMGP1122

J´ai donc couché la formule suivante:

Phase huileuse 28%
5 Olivem 1000 (merci Michèle)
3 squalane d´olive
4 jojoba gold bio
3 avocat extra vierge
6 inca inchi extra vierge bio
7 sésame extra vierge
qq gouttes de d´aox-cos - anti-oxydant

Phase aqueuse 61%
2 glycérine végétale
20 hydrolat de rose
39 eau minérale
une pincée de gomme xanthane

Phase des ajouts 11%
1 amidon de riz modifié - véhicule les actifs et matifie (merci Moune)
4 complexe NMF - hydrate en profondeur
1 shootex - excellent anti-inflammatoire (merci Moune)
2 teinture de rose - lutte contre les rougeurs et offre une sensation fraiche (merci Venezia)
1.5 skin tight - tenseur et hydratant, aussi appelé pepti tight
0.8 conservateur (geogard 221)
5 gouttes de CO2 de calendula - puissant anti-inflammatoire
10 gouttes HE de néroli - anti age et calmant
4 gouttes HE de rose bulgare - anti age et lutte contre les rougeurs (merci Venezia)
acide lactique - régulateur de PH

IMGP1108
A mon insu, une caméra indiscrète s´est faufilée dans l´antre de la sorcière

Mode opératoire:
Peser les ingrédients des phase huileuse et aqueuse, tout mettre dans le meme bécher sauf l´hydrolat de rose. A 80 degrés, faire prendre l´émulsion au batteur électrique, ajouter l´hydrolat de rose resté á température ambiante. A 40 degrés, introduire les ajouts en mélangeant á la maryse après chaque ingrédient.

Je suis souvent très critique sur la texture de mes crèmes á l´application, mais en l´occurence, je serais mauvaise langue car l´olivem semble décidément etre un émulsifiant plein de qualités. J´ai obtenu une belle texture crémeuse et confortable, qui convient au flacon-pompe, qui offre une bonne pénétration avec un glissé très satisfaisant.

IMGP1119

Le grand intéret de cette formule spontanée est que j´ai enfin osé utiliser mes HE de rose et de néroli. En effet, á trop tergiverser lors de mes formulations je finis toujours par les oter, considérant qu´elles sont trop précieuses, qu´il ne faudrait pas risquer de gacher ou de mal exploiter les possibilités de si jolies matíères premières. En fin de comptes, á moins soigner ma formulation je me suis lancée et je dois dire que je ne regrette pas: le parfum est juste divin.

Des envies et du plaisir

Soins du visage

Par mlkline

Il y a de cela quelques jours, en feuilletant un magazine culinaire
un plateau de douceurs orientales me passe comme cela sous le nez
et m'emporte directement sans tapis volant aux portes du pays de Shéhérazade
plus contemporain , au pays de Natacha Atlas, langoureuse , magnifique chanteuse
totalement déjantée et formidablement kitch et qui me rappelle un loukoum
Mais la descente est rude car je suis incapable de concocter une quelconque pâtisserie
et ma fille dès le plus jeune âge m'ayant interdit toutes offrandes sucrées lors des fêtes
et autres joyeusetés de cour de récré, vous l'aurez compris les gueules sucrées me fuient
Pas grave" me dis je" la tête emplie de "youyous" joyeux car dans ma cuisine je peux formuler
toutes mes envies de crème cosmétopatissière
J'ai rêve et humé lors de mon court voyage en tapis volant
Des fleurs d'oranger, des feuilles de menthe fraîches et froissées
des fruits sucrées et amères en même temps, des 'amandes ourlées et grasses"
Alors telle Sherazade et ne jouant pas ma tête pour un Prince ni pour un empire
je vais essayer de me concocter la crème de mes 1001 et une journées pour le plaisir
Le conte commence

Phase acqueuse
IMG_0098
40 eau de l'oasis cadeau du bédouin
20 ha d'oranger Florame
12 ha de menthe poivrée Biotope
3 glycériné maison de thé aux fruits rouges(roses+j'ai perdu la pochette)
0,5 mélange de gomme acacia et xanthane
2,5 lecithine en poudre (G.Detou)
environ 2 gr d'amidon de mais
Procéder comme à l'habitude pour une émulsion et chauffer ou pas les hydrolats à votre convenance

Là, intervient un styliste de classe découvert par Michèle, L'oliwax et que j'ai poursuivi jusque chez lui B&T
Ce sublimitateur se prête à tous les mariages, toutes les unions et embellit même la plus piètre des mariées
Bref, j'espère qu'il habillera ma lecithine de modernité et l'aidera à s'affranchir de sa tenue surannée(cire d'abeille?)

Phase huileuse
7 gr macadamia
5 gr oliwax comme émollient et épaississant( mais ce terme ne lui est pas adapté) je dirais encore une fois "styliste"
0,5 gr de lecithine liquide
Et que vois je à la fonte? L'oliwax me transforme cette phase en gelée laîteuse nacrée
L'émulsion se forme en un tour de cuillère magique

3ème phase
1,5gr hv amandons de pruneaux
1,5 gr hv d'argan
3 gr de glycériné alcoolé de thé au jasmin (Altair) et maison
2 gr hv de tomates maison sur coco frac, pour essayer de donner une couleur à ce blanc laiteux, pas de changement
mais une bénediction pour la vitalité de la peau non négligeable
Synergie maison he dans le moove langueur et sensualité

J'obtiens un dessert de mousse sans les bulles , d'une incroyable glissabilité, presque humide telle la rosée du matin
de pénétration fondante et dodue et pleine et fine
J'ai peine à y croire, tant d'aspect elle me semblait ferme....au fil des jours elle se détend et m'apporte une hydratation de rêve
Je vous en fait part car je suis surprise et ravie des possibilités offert par l'oliwax
Peux donner un gel avec des huiles.....à suivre
Donne du corps sans rigidité aux émulsions
Affine le toûcher
Je me demande même si il était besoin de ce pourcentage de lecithine, de Xanthane enfin ... A nous les experiences, il me semble sans ratage
Pour les photos ...bof, bof
A bientôt