Crème revitalisante

Soins du visage

Par PtitsSoinsdeZab

Une de mes amies avait des petits problèmes de peau qui ont été résolus avec cette crème.

Phase huileuse:

HV Argan

3,5%

Restructurante, régénérante

HV Chanvre

1%

Restructurante, adoucissante

HV Nigelle

2%

Calmante, nourrissante

Karité

2%

Restructurant, cicatrisant

Glyceryl Stearate

2,5%

Emulsifiant

Alcool cétylique

2%

Co-emulsifiant

 

Phase aqueuse :

HA lavande

40%

Calmant

Eau osmosée

32%

Eau pure

Glycérine végétale

2%

Emollient, hydratant

Sodium stearoyl lactylate

3%

Emulsifiant

Benzoate de sodium

0,2%

Conservateur

EPP

0,3%

Conservateur

J’ai monté les deux phases à 75°C, au bain marie, j’ai réuni les 2 phases et j’ai fouetté 10 minutes à 75°C (toujours au BM, fouet à la main, sans laisser rentrer d’air), puis j’ai continué à fouetter pendant que la T° descend. J’obtiens une meilleure texture et une excellente stabilité quand je fouette longtemps.

Phase 3 :

VitE

0,5%

Anti-oxydante

VitA

0,5%

Régénérante

D-Panthénol

5,5%

Hydratant.

Extrait d’argousier

2%

Réparateur, cicatrisant

AVx40

1,2%

Hydratant, apaisant

HE lavande vraie et bois de rose

0,3%

Cicatrisantes et régénérantes

Attention : les concentrations en glycérine et le D-panthénol ne doivent pas dépasser 8% !! (Sinon, les propriétés sont inversées et ces produits deviennent desséchants).
Le D-panthénol est détruit à +50°C

IMG_0855

Comme elle est un peu grasse, il faut en mettre très peu et plutôt le soir.

Mais elle est magique…

 

Merci Michèle pour m’avoir fait découvrir P&C !


Bon, je peste, je rage car j’ai perdu mon brouillon sur Canal Blog, et l’inspiration n’est plus au rv ! ! ! Je recommence ! ! ! Je tiens aussi à préciser que la recette initiale provient du Net mais... impossible d'en retrouver l'origine, alors si quelqu'une reconnaît "un peu de sa progéniture..." qu'elle se manifeste afin que je puisse rendre à César ce qui lui revient!

Alors Catherine (et les autres bien sur aussi), voici ma recette de démaquillant " capotant ". Et oui, j’adore mon démaquillant, ce sont des retrouvailles très agréables tous les soirs ! ! ! Des retrouvailles douces et que dire sur le plan olfactif ! ! ! Enfin, il faut aimer l’odeur du macérat de vanille.

Il s’agit d’un démaquillant qui peut être utilisé de différentes façons :

Soit en massant le visage avec une noisette de produit, ensuite, mettre un tout petit peu d’eau dans le creux des mains et masser à nouveau le visage et vous obtiendrez ainsi un effet " lait ".

Vous pouvez ensuite rincer selon votre choix. Moi, j’utilise une débarbouillette de bébé qui a une face un peu rugueuse et une plus douce. J’utilise la première pour éliminer le démaquillant et repasse avec la deuxième pour finir d'essuyer le visage. Je joue avec les textures et ces massages successifs du visage. Ces textures différentes et l’odeur contribuent à relaxer le visage et l’esprit aussi  (en tout cas le mien ! ! !)

De temps à autres, si je n’ai pas de maquillage, j’utilise ce démaquillant comme crème de nuit. Mais juste de temps en temps car le pourcentage en huile est plus élevé que pour une crème régulière pour le visage (48 %). Je trouve qu’au réveil, ma peau est bien hydratée et que le contour des yeux est " repulpé " ! ! !

La recette :

60 g d’eau

40 g de macérat de vanille

10 g d’huile d’avocat

10 g de macérat de calendula

5 g de cire émulsifiante

2 gellules de Vit. E

1/8 de c. à thé de xanthan (facultatif)

Conservateur

Le macérat de vanille pourrait être un remplacé par un macérat de camomille pour ses effets anti-inflammatoires, ou par tout autre macérat ou par une huile végétale. Mon macérat a été réalisé avec 1 gousse de vanille fendue en deux et coupée en morceaux dans de l’huile de pépins de raisins.

L’huile d’avocat est hydratante grâce à la lécithine qu’elle contient. C’est un bon protecteur cutané. Une huile indispensable pour les peaux vieillissantes matures . C’est une huile qui est très bonne pour le contour des yeux.

Le macérat de calendula est utilisé ici pour ses vertus cicatrisantes, calmantes. Ce macérat est réalisé avec des fleurs séchées dans de l’huile de pépins de raisins.

Ma concentration de cire émulsifiante est un peu faible mais permet de jouer avec la texture de produit final. La concentration de 5 % donne un lait. On peut augmenter à 8 g pour avoir une crème ou bien encore rajouter 1/8 de c. à thé de xanthan pour avoir un effet de gel. Etant donné que je n’utilise plus que ce démaquillant, je joue avec la texture chaque fois que je le refais.

Je n'ajoute pas d'huiles essentielles dans cette recette puisqu'elle est uniquement de "passage"!

La recette en pourcentage :

Eau 48 %

Huiles 48 %

Cire émulsifiante 4 % à 8 %

Conservateur

Ajouts facultatifs : Vit. E, xanthan

Voilà Catherine  (et les autres bien sur aussi), ma recette de démaquillant "capotant". Etant donné que tu es "vites sur le piton", je suis certaine que nous aurons très vite tes commentaires sur ce démquillant. Je suis curieuse de savoir si tu le trouveras "capotant"!!!

PS: et non Michèle, pas de karité. Mais ma recette de savon s'en vient...

Lait démaquillant pour les yeux

Soins du visage

Par CatherineNC

J'avais besoin d'un démaquillant pour les yeux ; je n'aime pas les bi-phasés ni l'impression  laissée par les huiles sur les yeux.
J'aime le concept du lait mais aucun n'est suffisamment efficace pour se débarrasser totalement du maquillage.

J'ai essayé de faire  un produit qui ait l'aspect et la consistance du lait avec l'efficacité d'un produit assez gras pour dissoudre le mascara (j'emploie du "non water-proof") et un trait de crayon eye-liner.

J'ai donc pensé à un produit tout simple composé  moitié huile, moitié eau, avec un peu d'ester de sucre pour la consistance et un peu de polysorbate pour l'homogénéité.

Voici ma petite formule, toute simple :

- 10 gr d'HV de ricin
- 10 gr d'HV de colza
- 10 gr d'HV d'amande douce

- 15 gr d'HA de bleuet
- 15 gr d'HA d'helichryse

-  2 gr de sucro-ester
-  3 gttes de polysorbate 80
-  1 gélule de vitamine E
-  conservateur (quantité en fonction de celui choisi)

Mettre dans un becher, à froid,  les huiles, les hydrolats  et l'ester de sucre.
Mixer à grande vitesse ; le mélange n'est pas tout à fait homogène ; ajouter alors le polysorbate, mixer à nouveau, le mélange devient alors homogène ; ajouter ensuite la vitamine E et le conservateur, bien mélanger.

On obtient alors un joli lait très fluide qui ne s'est pas séparé aprés 10 jours :


DSC01384


Je trouve ce produit aussi efficace que les démaquillants  vendus dans le commerce.
Je n'ai pas jugé utile d'ajouter autre chose car ce lait n'est pas destiné à rester sur la peau ; personnellement je termine le démaquillage avec un coton imbibé d'hydrolat pour ôter toute trace de résidu et toute sensation de gras que je ne supporte pas sur cette zone du visage.

Voilà donc un petit produit facile, vite fait et efficace.

Crème réparatrice "aprés eczéma"

Soins du visage

Par CatherineNC

             Dernièrement, j'ai été atteinte d'une poussée d'eczéma sur le visage.

J'ai toujours eu, plus ou moins, en fonction de mon état de stress, une petite desquamation au niveau d'un sourcil, mais peu gênant et là, tout à coup, sur les deux sourcils, la base du nez, les ailes du nez et au-dessus de la lèvre supérieure, des plaques rouges, quelques petites vésicules et des démangeaisons.

J'ai essayé le beurre de karité, l'eczema a flambé, le gel d'aloe vera, inefficace...

 

              J'ai donc ouvert le livre de Dominique Baudoux, L'Aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, ed. Amyris. Il préconise :

 

- pour l'eczema sec (forme d'eczéma prurigineuse avec formation de squames sèches, fines, de petite taille et grisâtres. La localisation est surtout le cuir chevelu) :

- HE Menthe citronnée 1 gtte
- HE Lavande aspic 2 gttes
- HE Géranium rosat 2 gttes
- HE Bois de rose 1 gtte
- HV Calophylle inophylle 2 gttes

Utilisation : 4 à 6 gouttes du mélange en application locale 2 fois par jour jusqu'à amélioration sensible.

 

- pour l'eczéma suintant (lésion de la peau avec inflammation rouge, démangeaison et apparition de petites vésicules transparentes ) :

- HE Tea tree 1 gtte
- HE Romarin verbénone 2 gttes
- HE Palmarosa 2 gttes
- HE Ciste ladanifère CV Corse 1 gtte
- HV Calophyle inophylle 3 gttes

Utilisation : 4 à 6 gouttes du mélange en application locale 2 fois par jour jusqu'à amélioration sensible.

 

- et pour l'eczéma variqueux (placard qui présente les caractéristiques de l'érythème, à bords émiettés, rempli de points suintants) :

- HE Laurier noble 2 gttes
- HE Lentisque pistachier 2 gttes
- HE Tym CT thujanol 1 gtte
- HE Eucalyptus citronné 1 gtte
- HV Calophylle inophylle 3 gttes

Utilisation : 4 à 6 gouttes du mélange en application locale 2 fois par jour jusqu'à amélioration

 

Bien que mon cas correspondait davantage à la 2ème catégorie, j'ai utilisé (allez savoir pourquoi...) le premier mélange en remplaçant par de la menthe poivrée la menthe citronnée que je n'avais pas.

Le résultat m'a beaucoup surprise. Dès les premières applications les démangeaisons ont disparu, le lendemain les rougeurs se sont atténuées. La desquamation a été accentuée pendant 2 jours pour se calmer au bout de 4 jours. Au bout d'une semaine, ma peau avait retrouvé son état habituel, à mon grand soulagement.

 

            Pendant une semaine, je n'ai rien appliqué d'autre que le mélange mentionné.

Il était donc nécessaire que je réalise une petite crème spécialement adaptée pour hydrater et nourrir ma peau devenue sèche et fragilisée, tout en évitant une nouvelle poussée d'eczema.

J'ai donc composé ma crème en priorisant des ingrédients efficaces pour les peaux sèches, dévitalisées, sensibilisées et matures.

 

Pour les corps gras, j'ai choisi :

- un macérat de feuilles de niaouli sur huile végétale de pépins de raisin bio, régénérante, restructure les tissus,

- de l'huile végétale d'inca inchi, restructurante, protectrice, anti-inflammatoire,

- du beurre d'avocat, hydratant pour les peaux matures et sèches,

- l'huile végétale de calophylle inophylle BIO, cicatrisante, régénératrice, revitalisante,

- l'huile végétale de chanvre BIO, huile sèche, hydratante, restructurante,

- l'huile végétale d'argan BIO, redynamisante, anti-vieillissement et anti-dessèchement (Merci Michèle !),

 

Pour la phase aqueuse, j'ai opté pour :

- l'hydrolat de lavande, adoucissant pour peaux fragiles, enflammées, irritées, sèches ou matures,

- l'hydrolat de myrte, bénéfique sur les dermatoses, les peaux fatiguées, dévitalisées,

- l'hydrolat de camomille romaine, calmant, adoucissant pour les peaux allergiques ou irritées,

- le silicium organique qui améliore l'élasticité de la peau (Merci Venezia !)

- l'allantoîne, apaisante, restructurante, régénérante, qui évite d'éventuelles réactions à d'autres ingrédients (Merci Chabou !).

 

Les ajouts sont nombreux mais j'ai jugé qu'ils étaient nécessaires pour le résultat visé :

- le complexe NFF, retient l'humidité dans les couches les plus profondes de l'épiderme (Merci Chabou !),

- le D panthénol (provitamine B5), hydratant des couches superficielles de la peau,

- l'extrait d'argousier, anti-inflammatoire, régénérant des peaux matures,

- l'extrait de calendula, peaux sensibles et sèches,

- l'extrait de camomille, puissant anti-inflammatoire, apaisant (Merci Michele !).

 

Enfin, j'ai conservé les huiles essentielles indiquées par Baudoux puisqu'elles avaient été efficaces, sauf la menthe qui est trés volatile et dont l'utilisation me gêne près des yeux.

 

La composition de la crème, pour 100 %/grs

 

Phase huileuse :

10 gr macérat de feuilles de niaouli dans HV pépins de raisin BIO
  5 gr HV inca inchi
  5 gr beurre avocat
  3 gr émulsifiant VE
  2 gr alcool cetearylique
  1 capsule vitamine E (Toco 500) pour chauffer les huiles

Phase aqueuse :

20 gr eau de source
10 gr HA lavande
10 gr HA myrte
10 gr HA camomille romaine
  5 gr émulsifiant MF
10 gr silicium organique
  1 gr allantoïne

Ajouts, aprés refroidissement :

2 gr complexe NFF
1 gr D panthenol (provitamine B5)
2 gr HV tamanu (calophylle inophylle) BIO
2 gr HV chanvre BIO
2 gr HV argan BIO
8 gttes extrait CO² argousier
8 gttes extrait C0² calendula
8 gttes extrait C0² camomille
0,5 gr conservateur
25 gttes huiles essentielles, au total : lavande aspic, géranium rosat, bois de rose.

 

DSC01313

 

J'ai obtenu une crème épaisse mais non grasse que ma peau a l'air de bien apprécier depuis 3 jours. Elle est redevenue plus souple, douce et semble bien hydratée.

Je vous dirais ce que j'en pense avec plus de recul, en espérant que l'eczéma ne revienne pas...

Bon, je vais maintenant essayer de soigner la sciatique qui ne veut plus me lâcher... quel programme !

crème de Gala

Soins du visage

Par malegria

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas publié ici.
J'ai décidé aujourd'hui de partager avec vous une formule anti-âge lissant les peaux à tendance sillonée (lol) et luttant contre l'affaissement des contours.

A mon âge (moins de 30) c'est un peu superflu mais je vais tout vous avouer: quand je prépare mes crèmes et que je les teste j'ai très souvent en tête un projet inatteignable, celui de faire THE crème parfaite pour ma maman qui se ruine en crèmes classiques sans grand résultat concernant l'affaissement des contours du visage.

J'adapte un peu à ma peau, j'adapte aussi pour les gens auxquels je pense offrir mais j'ai toujours cette crème raffermissante dans un coin de la tête.

Voilà pourquoi j'utilise si souvent l'huile de bellis. Cette crème de 100g s'est trouvée divisée en deux pots, l'un a fini dans ma salle de bain et l'autre est en voyage à destination de notre amie bloggeuse KimGala du Québec.

IMGP2455

J'ai opté cette fois-ci pour une recette relativement simple, avec des excipients particulièrement ciblés et des actifs qui, quoiqu'en petite quantité, sont à priori extrêmement puissants.

Une formule aux ingrédients luxueux pour me faire pardonner le grand retard que j'ai pris dans mon troc avec Kim et pour réaliser une crème qui sera je l'espère, particulièrement efficace.

La formule initiale prévoyait du néroli pour renforcer l'hydrolat du même nom mais une confusion dans les flacons a introduit du santal à la place, pas grave car le santal est aussi un excellent anti-âge et l'odeur, quoique moins féminine, reste très agréable.

Phase A
3 esters de sucre
2 macérat de lavande dans HV pépins de raisin
2 macérat de bellis dans HV de tournesol
1 HV olive
1 vitamine E
16 HV inca inchi

Phase B
10 sillicium organique
10 HA tilleul
10 HA néroli
40 eau de source
3 glycérine végétale
2,5 complexe hydratant NFF
1 gomme xhantane

Phase C
2 allantoïne
0,4 vitamine A (rétinol)
0,3 acide hyaluronique
0,4 HE de santal
0,2 HE d'encens
0,1 HE d'ylang ylang complète
3 gttes acide lactique pour rectifier le pH

 

Un petit focus sur quelques ingrédients:

- Acide hyaluronique: présent à l'état naturel dans la peau au même titre que le collagène, sa présence diminue avec les années, faisant perdre à la peau son apparence de jeunesse.
C'est un actif anti-rides et raffermissant puissant, parfois injecté directement sous la peau en mésothérapie.

- Vitamine A (ou rétinol A): normalisant les peaux sèches ainsi que les peaux à tendance acnéique, elle relance le métabolisme céllulaire, augmentant l'elasticité cutanée (rides et affaissement).

- Allantoïne: excellent cicatrisant elle présente aussi l'avantage d'aider les peaux sensibles à mieux supporter les actifs.

- HV de sacha inchi: mon HV chouchou! Petite merveille de mon cher Pérou, cette huile contient plus de 90% d'acides gras essentiels sous forme d'oméga 3, 6 et 9.
A l'inverse de la rose musquée elle est comestible, laisse un toucher sec, et convient aussi aux peaux grasses.

 


Gelée exfoliante extra-douce à la lavande

Soins du visage

Par atelierdemichele

 

          Après quelques semaines de vie folle sans fabriquer autre chose que des aliments, j'ai enfin le temps de me remettre aux cosmétos.

Hier, j'ai donc décidé de me refaire un soin que j'aime beaucoup car il me permet de prendre du temps pour moi: une gelée exfoliante très douce pour le visage.
La formule que j'utilise peut tout à fait s'adapter à un exfoliant corporel si vous préférez.

100_2501

 

          L'exfoliation permet de se débarrasser des peaux mortes accumulées au fil des jours.
Mais si ce phénomène brouille le teint à la longue, les peaux mortes permettent aussi de freiner l'évaporation de l'eau.
J'aime donc exfolier mais seulement de temps en temps: une fois par semaine est un bon rythme mais pour moi, c'est plutôt une fois en courant...

Autant les peaux costaudes peuvent supporter n'importe quelle particule exfoliante sur le corps (et encore, je ne le recommande pas vraiment, même si j'utilise avec gourmandise du sucre en pâte gommante corps), autant pour le visage il convient d'être prudent.


           Mais contrairement à la gelée d' ici, cet exfoliant est fait avec de la gomme cellulose, dont l'INCI est Hydroxyéthylcellulose, sodium acétate, aqua.
C'est un ingrédient relativement polyvalent qui permet de fabriquer des sérums concentrés d'actifs, des gels lavants que je préfère appeler gelées, des gels massants...

          Comme la gomme xanthane, elle peut servir dans les phases aqueuses des laits et crèmes pour assurer la stabilité des émulsions ...

100_2507
Poudre très fine de gomme cellulose

 

          Aromantic indique qu'on peut l'utiliser dans les savons et shampooings liquides ainsi qu'à 4% pour des gels coiffants. Je n'ai pas l'expérience de son usage dans ces cas là.

La cellulose est extraite de fibres de bois puis est traitée pour obtenir la gomme d'usage cosmétique. Elle donne comme la xanthane des gels très doux mais je préfère son toucher pour les gels que l'on laisse sur la peau.
En effet, elle se liquéfie légèrement après l'application et donne un effet aqueux très frais qui pénètre rapidement, permettant de véhiculer les actifs précieux des sérums par exemple.

Mais contrairement à la gomme xanthane qui forme les gels très rapidement à la température du corps, la cellulose demande une température de 40/50° en maintenant l'agitation pendant 5 minutes.


          Ma formulation se fait autour de la lavande dont j'ai reçu en cadeau l'été dernier de superbes fleurs qui ont poussé dans un jardin breton.
Elles ont une puissance olfactive extraordinaire avec des pétales étonnamment charnus.
Je n'en connais malheureusement pas l'espèce.

          Stockée dans mes placards depuis lors, je me suis enfin décidée à en faire très patiemment:
. un macérat huileux sur jojoba en changeant les fleurs chaque semaine pendant trois semaines.
. une teinture sur alcool à 45°.

Teinture de lavande fait maison:

1 part de fleurs de lavande séchées
4 parts d'alcool à 45°
Laisser macérer à l'abri de la lumière dans un flacon pendant 15 jours en remuant chaque jour.
Filtrer et conditionner en flacons pipette ambrés.



100_2504
Vous êtes habitués aux dates fantaisistes, je crois...

          Comme particules exfoliantes, j'ai choisi des perles de jojoba aux grains ronds, très doux et qui sont très bien tolérés en général.100_2508
La couleur violette de ceux-là va parfaitement avec la lavande et c'est une couleur que je trouve apaisante.

On peut ajouter jusqu'à 10% de sphères de jojoba selon le degré d'exfoliation que l'on veut.
Pour le visage, j'en mets de 2.5 à 4% maximum mais à 4% ce n'est plus très joli dans le gel.

Elles doivent être ajoutées en fin de préparation et impérativement à moins de 60° sous peine de fondre.


Formule générale des gels à la cellulose:


- 1.5 à 2% gomme cellulose selon la viscosité désirée (1.5% pour les sérums ou gels fins, 2% pour les gels plus fermes devant supporter des particules exfoliantes, argiles etc.)
- 3 à 10% huiles végétales
- Eau, hydrolats, glycérine, actifs, conservateurs pour 100%

Chauffer la phase aqueuse à 50° et y jeter la gomme en pluie.

Battre au fouet ou mieux au mixer électrique pendant 5 mn jusqu'à ce que le gel se forme. Ne pas mollir avant la formation du gel, ni battre trop longtemps sous peine de le liquéfier.

Ajouter ensuite les uns après les autres en mélangeant entre chaque ajout, les huiles végétales, les actifs et les autres ingrédients. La texture peut paraître épaisse, n'y touchez pas, elle se détendra en 24h.

Les conservateurs sont vivement conseillés car les gels sont très contaminables.



Formule de ma gelée exfoliante visage à la lavande:

Phase 1:

. 58,5% eau de source
. 10% teinture de lavande fait maison
. 5% hydrolat de lavande bio
. 5% glycérine végétale bio
. 2% gomme cellulose (Bilby ou Aromantic)
. 1% allantoïne
. 0,2% aloe vera X 200

Phase 2:


. 5% huile macérée de lavande sur jojoba fait maison
. 2,5% perles de jojoba (Zinette)
. 2% sugar
. 1% bêta
. 1% huiles essentielles (lavande altitude, hélichryse corse bio d'altitude, santal album, pamplemousse bio)
. 0,8% omega (agent regraissant issu de l'huile d'olive, très doux). Peut être remplacé par une huile végétale.
. 0,5% bisabolol
. 0,5% conservateur


Chauffer l'eau, la glycérine, la teinture et l'allantoine à 50°.
Former le gel avec la cellulose quand l'allantoïne est dissoute.
Diluer l'aloe vera dans l'hydrolat et les rajouter au gel.

A froid, ajouter les autres ingrédients sauf les perles de jojoba et les détergents (Sugar et bêta que vous pouvez remplacer par de la base lavante neutre) en mélangeant entre chaque ajout.

A la fin, ajouter les détergents sans faire mousser. Le gel s'opacifie et devient blanc.
Ajouter les perles de jojoba et bien les répartir dans la gelée.

Conditionner en pots stériles.
Avec 1.5% de gomme cellulose, on obtient une gelée moins compacte et on peut alors utiliser des tubes plus hygiéniques.

Mais c'est très joli de voir les perles dans un pot transparent également mais je n'en ai plus...

100_2500
Qui m'a offert ce joli pot ? Vous l'avez déjà aperçu sur son blog.


 Pourquoi ces ingrédients?

* Apaiser la peau qui va être exfoliée:

La présence d'alcool  dans le produit n'est pas irritante car le titre alcoolique est faible (45°) et il sera en partie vaporisé lors du chauffage  à 50°.
C'est ma ruse pour ne pas utiliser d'infusions de plantes qui sont de véritables bouillons de culture.

- la lavande est ... incontournable pour tout: apaisante, calmante, cicatrisante, antiseptique...
J'ai utilisé tous les supports possibles: macérat, teinture, hydrolat et huile essentielle.

- le bisabolol: ingrédient actif de la camomille excellent pour les peaux sensibles. On devrait toujours en mettre dans les exfoliants à raison de 1 à 2%.

- l'allantoïne: ingrédient actif de la consoude utilisée pour les peaux sensibles, protége contre l'effet agressif des détergents, stimule la formation de nouveaux tissus en nettoyant les peaux mortes (extrait du catalogue Bilby).

- l'hélichryse corse d'altitude: une merveille merveilleuse ;o) de Vitalba que je recommande vivement. Si l'on n'aime pas l'odeur de l'hélichryse, c'est le moyen de l'adopter.
Elle est cicatrisante et un peu astringente pour ma peau mixte.

* Hydrater et nourrir la peau:

- la glycérine végétale
- l'aloe vera qui aide aussi à protéger
- le jojoba, huile fine et glissante.

C'est mon seul soin visage dans lequel je mets un détergent et de l'alcool.

Mode d'emploi:

- Avoir du temps devant soi le soir.
- Sur le visage et le cou parfaitement nettoyés et démaquillés, appliquer la gelée en couche fine.
- Masser en petits mouvements circulaires jusqu'à ne plus sentir de particules exfoliantes. Eh oui, c'est long mais ça vaut la peine de prendre son temps.
- Bien rincer.

Je fais suivre d'une brume d'hydrolat d'encens à l'odeur ... divine suivie d'une goutte d'huile de figuier de Barbarie qui ... pue.
Que ne ferais-je pas pour avoir une belle peau, unie, douce et veloutée?



"Immortelle olive": L'huile d'olive (5)

Soins du visage

Par atelierdemichele

          La suite de la série à l'huile d'olive est un prétexte pour tester le sucro-ester à chaud/froid en une seule fournée en diminuant la proportion d'émulsifiant.
Habituellement, j'utilise le sucrose stéarate à froid ou à chaud en le mettant dans la phase aqueuse (je reviendrai avec une recette... déjà faite mais je manque un peu de temps pour l'écrire).

 

          Cette fois encore, j'ai été prise par le temps car je voulais offrir une crème à une dame qui nous a prévénus la veille au soir de son arrivée le lendemain.

C'est une personne de la famille que j'adore et que j'ai toujours connue avec la peau du visage parcheminée malgré une allure très jeune et une vitalité hors du commun.
Elle fait le minimum pour sa peau et a toujours jugé très insultant les crèmes soi-disant anti-âge.
L'avantage d'avoir été si ridée jeune est qu'elle donne l'impression de ne jamais vieillir!

Je joue donc sur du velours et je reste très sobre sur la description que je lui fait de ma crème: c'est une crème hydratante corps et/ou visage. Point...

100_2464 

         Certains émulsifiants industriels permettent l'utilisation en "one pot" c'est à dire les deux phases ensemble à chaud et l'utilisation d'un mixer électrique.

Je trouve néanmoins que pour ceux que j'ai expérimentés, l'émulsion mousse. Est-ce en raison de la faible quantité que je fabrique en général ou du mixer inadapté? Je ne sais pas.
Mais c'est bien pratique.

 

          J'ai rapidement jeté une formule sur le papier avec comme fils conducteurs:

- l'huile d'olive bio,
- l'HE d'immortelle corse bio Vitalba que je trouve extraordinaire au nez,
- la couleur rose de l'orcanette
- et le sucrose stéarate.

 

          La crème est formulée pour un visage mature, avec quelques actifs de mon cru: des extraits hydroglycérinés (HG) faits maison: bois de santal certainement pas album pour le parfum surtout, feuilles d'olivier bio et feuilles de thé rooïbos bio comme anti-oxydants.

Ces extraits de plantes ne sont évidemment pas titrés mais j'aime  le principe de les faire moi même. Ils apportent aussi de la glycérine que je ne rajoute pas dans la formule.

100_2458
Le trio magique d'extraits HG

 

Formule de l'Immortelle olive

- Phase 1:

38.8g eau de source faiblement minéralisée
20g hydrolat de rose bulgare
10g huile d'olive bio peu odorante
10g silicium organique (Bilby)
7g beurre de coco bio non odorant (Bilby)
3g beurre de karité bio du Burkina Faso
2g sucrose stearate (Aroma Zone)
2g alcool cétéarylique
0.4g gomme xanthane (Bilby)
0.2g silk amino acids

- Phase 2:

1g huile de bourrache bio
1g huile d'onagre bio
0.5g huile de figuier de barbarie

1g extrait HG de bois de santal
1g extrait HG de feuilles d'olivier bio (j'aime beaucoup son odeur)
0.5g extrait HG de thé rooïbos bio

1g HE: Hélichryse it. bio, bois de rose, géranium d'Afrique du Sud, lavande fine

0.5g conservateur
0.1g vit E mixed tocopherol (Bilby)

5 gouttes de chaque CO2: rose, onagre, cassis (Aromantic/ Bilby)
Orcanette sur coco fractionné au goût

 

Mode opératoire


- Diluer la xanthane dans l'eau de source à peine tiédie en mélangeant sans faire de grumeaux,
Ajouter  les autres ingrédients de la phase 1 puis les gras durs qui auront été fondus au bain-marie au préalable.
Mixer à l'électrique pour faire prendre l'émulsion.
C'est très rapide (2/3 minutes)

- Faire refroidir en continuant à mixer puis ajouter les ingrédients de la phase 2.
Bien mélanger et colorer au goût. La couleur rose est obtenue avec de l'orcanette macérée dans du coco fractionné.
Pour ne pas interférer avec cette couleur, j'ai volontairement diminué les proportions d'extraits HG et CO2.

- Et pour ne pas interférer avec le parfum des HE, j'ai diminué les proportions d'huiles de figuier et de bourrache aux propriétés anti-âge" reconnues".

100_2454
Les spots roses d'orcanette

         

La crème obtenue est fine, pénètre très rapidement mais bulle un peu à mon goût. Dommage!
L'avantage est que c'est très rapide à faire.
On retrouve la sensation fine et fraîche des crèmes aux esters de sucre ainsi qu'un poil plus d'onctuosité qu'avec la manière de faire à froid.

 

100_2463

 

Elle a reçu sa crème sans aucun commentaire...

Au moment de la ramener, j'ai rajouté quelques savons dans le paquet car je sais qu'elle les apprécie beaucoup.
Juste pour essayer de faire passer la crème ;-)

Le fluide RE-pulp....

Soins du visage

Par Tallulah

AHHHHHHlàlàlà....... ça fesait un bail , que je n'avais pas mis une petite recette en passant ...

Là j'ai eu un peu plus de temps à moi , et j'ai pu donc me pencher sur un ingrédient (enfin plusieurs..) nouveaux chez Aroma-zone , et à coté desquels je ne pouvais passer ... sans essayer !!

vous le savez maintenant ,j'addorrre les soins anti-âges...donc j'ai fait tout récement une recette de fluide-crème Repulpant , (enfin je vais essayer et je vous dirais les résultats)....maman Tallulah va essayer aussi et elle me raconte toujours en détails les effets, les résultats sur sa peau...donc vous saurez tout....

Voilà la recette du fluide "Re-pulp"

photo_repulp_blog

La recette :

Phase acqueuse:

35 ml de gel d'aloe vera (tenseur cutané)

10 ml d'hydrolat de rose (anti rides)

6 ml d'hydrolat de ciste (connu pour ses vertues de régenerant cutané)

5ml d'hydrolat de carotte (effet régénérant )

5 ml d'hydrolat de néroli (régénérateur tout type de peau)

3ml de glycérine végétale pour l'hydratation mais aussi pour l'effet stabilisant des émulsions

une pointe de couteau d'acide hyaluronique (repulpe la peau , connu pour combler les rides et les ridules )

une pointe de couteau d'aosaine(stimule la production de collagèneet protège l'elastine, dimminue la profondeur des rides...)

Une pincée d'extrait de goyave en poudre(propriétés anti age, riche en vit A, B et C prévient l'oxydation des cellules)

Phase huileuse :

5ml d'huile de rose musquée:  anti rides

2ml de bourrache : regénérateur , anti rides

2ml d'huile d'argan, idem

1ml de macérat de centella asiatica , maison, toujours pour ses propriétés regénérante et anti age...

une dizaine de grosses gouttes d'huile de figue de barbarie

6 gr de cire émulsifiante

3ème phase :

2 gouttes d'HE de rose

2 gouttes de santal

4 gouttes de ciste

2 gouttes de carotte

Conservateurs (moi j'ai mis Vitamine E et EPP)

et 2 gouttes de colorant naturel , jus de betterave...Pour donner cette couleur rose poudré au produit, juste pour le coté Glamour que j'affectionne particulierement ...

Donc maintenant , je vais tester , ma maman aussi et je vous dirais si , l'acide hyaluronique, l'aosaine, et tous les autres ingrédients ont contribué à me transformer un peu en Cendrillon...parceque là , y'a du boulot en ce moment ...mais bon j'ai commandé ça à papa NOel....

          Le troisième volet d' "Olive chez Michèle" se poursuit cette fois par une gelée nettoyante pour le visage au rhassoul.
Cette gelée nettoie le visage tout en douceur et permet, à mon avis, un usage plus pratique du rhassoul pour les adeptes de cette terre.

La peau du visage est nettoyée mais conserve son film hydro-lipidique.

 

      La gelée est formée grâce à la gomme xanthane qui donne un gel qui n'a rien à envier aux carbomers si ce n'est la transparence.

La xanthane permet de fabriquer à la température du corps des gels très doux auxquels il est possible de rajouter:

- des argiles
- des huiles végétales
- des actifs
- des huiles essentielles
- des hydrolats

Les proportions de xanthane varient en fonction de la texture finale désirée:

- gel fluide pouvant être conditionné en flacon pompe: 1%
- gel plus ferme à pénétration rapide à mettre en pots: 1.5 à 2%
mais j'en aime moins le rendu et je préfère alors utiliser de la gomme cellulose pour les gels de massage par exemple.

 

Formule du gel de base:

1% de gomme xanthane
99% eau, hydrolat, HV, actifs, HE, base lavante, conservateur.

 

- Tiédir l'eau à 35° et y incorporer petit à petit la gomme xanthane en fouettant vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux.

- Ajouter les hydrolats, puis les HV en mélangeant bien entre chaque ajouts.
- Ajouter la base lavante en mélangeant à la maryse très délicatement pour ne pas faire mousser.
- Ajouter le conservateur (obligatoire ici) en raison de la forte proportion d'eau.

Attention: l'EPP (extrait de pépins de pamplemousse)  peut former dans certains cas des filaments blancs peu esthétiques.

 

          Pour modifier la couleur du gel final, on peut jouer avec les ingrédients naturels:

- bleu : HE de camomille matricaire (peut donner du vert si l'on a une HV déjà colorée en jaune-vert)...
- jaune : Huile d'argousier, extraits CO2 de calendula, d'argousier, de carotte...
- vert : huile de chanvre, d'avocat ...
- rouge rosé : huile infusée à l'orcanette

 

100_2436
Couleur du rhassoul peu engageante certes mais quelle douceur !

 

           La gelée au rhassoul ne permet pas de retirer le maquillage.
En effet, la quantité d'huiles végétales y est faible et je n'y mets pas de détergent sauf pour ma soeur qui aime bien un peu de savon sur le visage alors qu'elle a une peau acnéique-tardive.

          Je triche alors en incorporant un tensioactif très doux à un dosage très psychologique ;o)).
La formule que je fabrique aujourd'hui est pour elle et pourrait convenir à celles qui ont une peau mixte avec occasionnellement quelques boutons.

Pour celles qui se maquillent le teint, il faudrait envisager un autre démaquillant ou alors y incorporer 5 à 10% de base lavante.

 

Formule de ma gelée nettoyante au rhassoul

         
61% Eau de source
10% HA de camomille romaine ( calmante, apaisante)
10% HA de lavande (antiseptique)

2% Allantoïne (peaux fragilisées, abîmées, régénère les tissus en nettoyant les cellules mortes, permet de bien supporter les autres ingrédients actifs)

1% Gomme xanthane

2% Huile de nigelle (assainissante, pénétrante)
2% Huile d'olive bio (nourrissante, anti-oxydante)

5% Rhassoul micronisé (on peut aller jusqu'à 8% d'argiles)

2% Aloe vera concentré X 40 (hydratant)
1% NFF (hydratant)
1% D Panthenol (agent vitaminique hydratant et anti-irritant  pour les peaux à boutons)
2% Sugar ou base lavante neutre (on peut monter à 10%)

0.5% HE (géranium bourbon, santal album, manuka, patchouli)
0.5% Conservateur
Acide lactique pour ajuster le pH.

 

 

Mode opératoire

- Dans un bécher stérile, faire tiédir l'eau et y faire dissoudre l'allantoïne
Laisser refroidir à la température du corps (37° maximum)

- Ajouter la xanthane petit à petit  en fouettant entre chaque ajout pour éviter la formation de grumeaux.
Le gel se forme très rapidement.

- Ajouter les hydrolats et mélanger au fouet
- Ajouter les huiles végétales et mélanger au fouet
- Saupoudrer le rhassoul en le tamisant régulièrement au dessus du gel sans mélanger pour qu'il s'hydrate complètement.

En fonction de la quantité ajoutée, cela peut prendre une demi-heure ou plus.
Bien mélanger quand le rhassoul est hydraté. Eventuellement mixer à l'électrique pour uniformiser la texture.

- Ajouter les ingrédients actifs
- Ajouter le sugar ou la base lavante à la spatule en silicone tout doucement pour ne pas trop faire mousser
- Ajouter le conservateur et les HE

- Conditionner en flacon pompe stérile.

 

100_2438

 

          La gelée s'applique sur le visage mouillé en mouvements circulaires doux.

Le rhassoul agit de manière mécanique pour enrober les salissures qui seront éliminées au rinçage.
On peut faire suivre ce nettoyage d'une pulvérisation d'hydrolats avant d'appliquer une crème hydratante ou de soin.

 

          Personnellement je me démaquille les yeux avec une serviette microfibre mouillée à l'eau chaude puis je me nettoie le visage avec la gelée.
Il est tout à fait possible de ne pas utiliser de rhassoul mais une argile douce (blanche ou rose) ou rien du tout pour les peaux sensibles.

La texture est douce, glissante et très fraîche

Ce peut être une bonne alternative pour celles qui voudraient se passer du savonnage sur le visage mais qui aiment le splash d'eau fraîche comme moi !

Crème Ihintza

Soins du visage

Par cshabou

Décidément, que de péripéties pour une crème ! Baptisée Crème/sérum pour Manou, elle fut retirée du blog très vite par excès de prudence, refaite, testée et finalement a revu le jour en même temps que ma nouvelle petite fille, AUJOURD'HUI ! Donc, c'est une grand-mère heureuse qui rebaptise sa crème en l'honneur d'Intza (Ihintza = rosée en basque) et vous la livre illico.

cr_me_intza


Phase huileuse :
5% HV jojoba bio
3% beurre de karité bio
2% HV camélia
5% HV noyau d'abricot

2,5% d’huile d’aguaje
2,5% de squalane
1,5% cétéaryl glucoside
3,5% alcool cétéarylique
3 gouttes Vit E
0, 3% d'aox-cos

Phase aqueuse 

71% HA (camomille, hamamélis) et d'eau distillée
une pointe de couteau de xanthane

3ème phase 

1% bisbolol
1,5% complexe NFF
1% de centamilk (centella asiatica concentré)
une grosse pointe de couteau d'amidon de riz

3 gouttes d'Hélichryse (Helichrysum italicum)
4 gttes de Tanaisie bleue (Tanacetum annuum)
3 gttes de lentisque pistachier (Pistacia lentiscus )
2 gttes de ravinsara anisée (Ravensara anisata)
6 gttes de néroli (Citrus aurantium) 

Le complexe NFF (Bilby &Co) contient, entre autres, du lactate de sodium :

Pourquoi du lactate de sodium ? La réponse de Carolineguenette78 (merci Caroline) 

"Un humectant et un hydratant naturel. L'hydratation de la peau est très importante pour la garder en santé. La peau humaine est un organe vital qui possède plusieurs fonctions. Le plus important étant de protéger notre corps des influences néfastes de l'environnement. Il est donc primordial de garder notre peau en santé afin de maintenir l'efficacité de cette fonction barrière. Par l'étude des processus biochimique, qui prennent place dans le stratum cornéum, il est de plus en plus clair que l'eau y joue un rôle très important. La peau contient un groupe de composés connue sous Facteur d'Hydratation Naturel (FHN), pour retenir l'eau dans la peau. Le lactate de sodium est un des principaux composés du FHN. L'utilisation du lactate de sodium dans les produits cosmétiques semble donc une approche logique qui va de soit.

Après leurs propriétés hydratantes incontestables les lactates possèdent aussi d'autres propriétés. En effet ils agissent aussi comme de bons tampons qui aide à stabiliser le pH et aide à maintenir la stabilité microbienne des formulations, due à ces propriétés bactériostatiques. Étant un produit naturel, multi - fonctionnel on ne peut se surprendre de le voir de plus en plus utilisé dans toute la gamme de produits pour soins corporels."
 

L'huile de Camélia est un huile sans effet de gras qui est très fine et d'une odeur agréable.

L'HV d'aguaje, petite péruvienne nouvelle et encore inconnue, je n'ai pas pu m'empêcher de la tester !
Vous pouvez changer les huiles essentielles ou bien ne pas en mettre. J'ai choisi celles-ci pour leurs effets thérapeutiques sur la couperose :

l'hélichryse est un anti-inflammatoire cutané et vasculaire, décongestionnante et anti-comédons,
la tanaisie est un anti-inflammatoire cutané et un anti-allergique (hormon-like,)
la lentisque, anti inflammatoire vasculaire est tout indiqué pour lutter contre la couperose.
le ravinsare anisé pour son exquise odeur d’anis (hormon-like ),
le néroli, cajoleur, est un tonique cutané qui améliore la qualité de la peau.

L’odeur est plutôt celle de l’herbe coupée alors que mon mélange d’huiles essentielles qui a mûri pendant un mois sentait délicieusement bon le néroli ! Pour éviter ça, vous pouvez rajouter une huile essentielle que vous aimez bien et qui convient à votre peau et éviter les hydrolats de camomille et d’hamamélis, mais comme l’odeur disparaît vite, je confirme mes choix d’he pour leurs bienfaits.

Aussitôt faite, aussitôt essayée, sa texture est vraiment bien mais j’ai du ajouter de l’hydrolat à la fin car elle me semblait trop épaisse. Le cétéaryl glucoside de Copaïba,  me semble trop dosé à 1,5%, mais quel résultat époustouflant. Elle est très lissante et aucune sensation de gras.

Des muxus particuliers à Michèle, Moune et Malegria, elles ont toutes participé d'une certaine façon à cette réalisation.