Masque purifiant au zinc

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Elle avait beaucoup aimé la crème gommante bambou-vanille. Maintenant elle aimerait tester un masque.
Un masque comment? Pour le visage? ...
Ben?  oui,  un masque.
Un masque ...                                                                                                

 

         Je pose trop de questions. Un masque, c'est un masque, n'est-ce pas?

Mon carnet de cosméto, mon stylo, ma calculatrice
Une respiration, une visualisation, une  inspiration ayurvédique (sésame, curcuma, curry, neem)
Une jeune fille (citron, kanuka, lavande, tea tree, genévrier)

De l'argile blanche, du zinc?

 

DSC06028

 


         Le Zinc me semble intéressant pour purifier la peau d'une jeune fille.

J'avais testé il y a longtemps un masque à la rose de la marque grecque Korrès qui contenait de l'oxyde de zinc, un peu trop pour mon goût mais j'avais apprécié la texture lisse et glissante.

Le zinc est un agent purifiant, anti-inflammatoire et cicatrisant. Pour bénéficier de ces actions, il est préférable de choisir la forme sous laquelle l'on va l'administrer.

 

- L'oxyde de zinc est une poudre blanche très opacifiante qui sera ici intéressante pour donner un masque blanc, bien plus couvrant que l'argile blanche prévue dès le départ.

C'est l'une des formes de zinc utilisée dans le maquillage, les produits solaires ou les crèmes pour érythèmes fessiers. Son action est purement locale et n'a pas pour ambition de pénétrer l'épiderme.

L'oxyde de zinc est un anti-inflammatoire et un cicatrisant bénéfique pour une peau à imperfections. Ayant une action fortement oxydante, il est préférable de le garder pour des produits rinçables et de choisir des ingrédients très stables dans la formule.

L'oxyde de zinc est l'un des composants majoritaires de la calamine qui n'est rien d'autre que de l'oxyde de zinc colorée à l'argile rose.

 

- Le gluconate de zinc est la forme orale de supplémentation en zinc. C'est un liquide que l'on trouve sous forme d'ampoules buvables dans toutes les bonnes pharmacies. C'est un sel de glucose et de zinc.

La solution contient en plus du glucose en guise d'excipient, c'est donc un agent hydratant de fait.

C'est une solution intéressante physiquement pour formuler une émulsion mais je ne pense pas que l'on puisse tabler sur une pénétration quelconque. C'est psychowouah et ça ne mange pas de pain.

L'on peut faire une cure orale de gluconate de zinc quand l'on a de l'acné mais les résultats ne sont pas garantis. Presque toute la boîte passe dans le masque (14 ampoules de 2ml = 28ml).

 

- Le zinc PCA est une forme soluble de zinc, plus biodisponible que l'oxyde de zinc appliqué sur la peau. Il diminue la production de sébum.

C'est un antibactérien qui lutte contre la prolifération de la bactérie responsable de l'acné.

Le zinc y est couplé à l'Acide Pyrrolidone Carboxylique (PCA) que l'on trouve dans notre facteur naturel d'hydratation; Cela améliore la biodisponibilité du zinc posé sur la peau.

C'est donc un ingrédient idéal ici mais je n'en ai pas!

 

        Je choisis le mélange émulsifiant Olivem 1000 + glycéryl stéarate (VE)+ alcool cétylique.

Banaux dans tous les placards à ingrédients, il faut juste savoir en quelles quantités les mettre pour obtenir un masque:

. suffisamment épais pour tenir sur le visage
. pas trop non plus pour ne pas former une pâte asséchante
. rinçable facilement après quelques minutes de pose
. qui ne laisse pas un film blanc qui signerait une trop grande quantité d'oxyde de zinc

Je tente :

2 olivem
1.5 alcool cétylique
1 VE
12 maximum d'HV

 

DSC06031

 

Formule du masque purifiant au zinc

- Phase A : argile
15 Gluconate de zinc (Oligosols ampoules buvables) 

4 Argile blanche

- Phase B : oxyde de zinc
4  Oxyde de zinc (ZnO)
tamisé
3 Huile de ximenia bio (ou ricin)
2 Huile de coco fractionné

- Phase C : phase aqueuse
18 HA bio à parts égales (genévrier, hélichryse italienne, lavande)
17.60 Eau de source
10 Jus d'aloé bio
10 Gluconate de zinc (Oligosols ampoules buvables)
3 Glycérine végétale bio
0.3 Gomme xanthane

- Phase D : phase huileuse
2 HV jojoba bio
2 HV sésame blanc bio
2 Olivem 1000
1.5 Alcool cétylique
1 Glycéryl stéarate ou VE
1 HV nigelle bio

1 HV calophylle inophyle
0.5 HV neem

- Phase E : 3è phase
1 Vitamine E
0.6 Ecogard
0.5 HE soit 15 gttes pour 100g de masque

Acide lactique pour rectifier le pH si besoin
Formule en %

 

Mode opératoire

 

- Dans une mini coupelle en inox désinfectée, verser l'argile tamisée au dessus de la solution de gluconate de zinc. Laisser en attente sans mélanger.

- Dans une autre mini coupelle en inox désinfectée, verser le ZnO tamisé au dessus des huiles et mélanger intimement pour lisser au maximum. Je le fais avec un mini pilon en verre mais la tige d'un thermomètre ou un agitateur en verre font aussi l'affaire.

- Former une émulsion à 70/75°C en versant la phase D dans la phase C gélifiée. Mixer jusqu'à formation d'une belle émulsion.

A 60°C environ, ajouter le contenu de la coupelle B et mixer fortement jusqu'à répartition uniforme de l'oxyde de zinc.

Mixer jusqu'à 40° environ.

- Lisser l'argile et la solution de gluconate de zinc, ajouter dans l'émulsion et mixer jusqu'au refroidissement.

- Ajouter la phase E en mélangeant bien entre chaque ajout, mesurer et ajuster le pH si besoin, ajuster l'eau perdue au chauffage et couler en tubes. Étiqueter et dater.

 

 

Formule générale d'un masque purifiant au zinc

4% argile blanche, 4% ZnO
3% glycérine, 10 -30% gluconate de zinc, 0.3% gomme xanthane, 10 - 12% HV stables et purifiantes, 2% olivem 1000, 1.5% alcool cétylique ou cétéarylique, 1% VE
Conservateur, eau, HA purifiants, HE, actifs qsp 100%

 

 

Mode d'emploi

La formule va épaissir lentement sur 2 jours environ et former un masque opacifiant qui s'étale bien et ne sèche pas au bout des 10 minutes de pose.

Pose effectuée sur peau nettoyée à la crème démaquillante de Miss Ed qui devrait quand même nous mettre la formule qui ...

Rincer à l'eau claire, vaporiser un HA ou une lotion magnifique offerte par Miss Ed qui devrait quand même publier la dernière offerte qui ...

 

 

DSC06034

On dirait une crotte ou c'est moi?

 

 

         Le masque ne sent pas la crotte sent bon, j'adore cette odeur alors qu'habituellement mes masques à l'argile ne sentent pas ce que j'y mets.

L'argile doit capter certains parfums sans les restituer totalement à l'application. Le fait de couper la quantité d'argile blanche par de l'oxyde de zinc me semble une excellente idée en l'état. D'autant plus que l'huile de neem introduite en proportion minimale ne sent pas non plus la rose.

La proportion d'HE est assez costaud (0.5%) et comporte des notes de fond (girofle) qui aident bien.

 

Mélange d'huiles essentielles purifiantes inspiration ayurvédique (en gouttes)
3 curcuma (j'adore trop même!) Pranarôm
3 citron distillé bio Florame
3 lavande altitude bio Florame
2 tea tree bio Sevessence (peut-être l'un des meilleurs)
1 clou de girofle bio Astérale
1 kanuka (merci Catherine)
1 géranium bourbon (merci Sylvie)
1 eucalyptus citronné bio Astérale

 

Autre masque à l'huile essentielle de curcuma

 

          L'huile essentielle  de kanuka (Leptospermum ericoides ou Kunzea ericoides) extraite des feuiles m'a été offerte par Catherine il y a quelques années quand elle vivait encore dans le Pacifique.
Peut-être ramenée de Nouvelle Zélande? On en trouve ici chez Myrtea.

C'est une huile que j'utilise essentiellement pour les peaux à problèmes, pour ses propriétés anti-infectieuses. Le kanuka serait bien plus antibactérien que le manuka qui est plus antifongique mais pas autant que le tea tree. 

C'est une Myrtacées comme le tea tree, le manuka, le niaouli, le girofle, les eucalyptus, les myrtes ... Son parfum est assez balsamique, je le trouve proche d'un excellent tea tree de grade A, pas trop riche en cinéole.

 

Est-ce que je lui mets un peu de savon avec le tube de masque?
Si tu lui en offres elle ne les refusera pas tu sais.
  En retour, j'ai eu droit à un bisou.

 

 


Mousse végétale : savon liquide pour le visage

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Alyana a fait le buzz avec sa brosse Tosowoong sur laquelle nous sommes nombreuses à avoir craqué.

Et que faut-il avec cette douceur de chinchilla pour nous faire une belle peau?

Un savon liquide doux au bon pH de la peau.
Je m'y suis collée avec bonheur hier!

 

DSC06024

Encore floue? Mettez donc des lunettes ^_^

 

      Couleur végétale obtenue grâce à des extraits hydroglycérinés ou hydro-alcoolo-glycérinés offerts par quelques unes de mes perles d'orient de copines :

- Venezia : EHG de clitories bleues, EHG de jasmin 2013
- Moune : EHG d'achillée, EHG de lavande, EHG de pivoines
- Emadra : EHG de pétales de roses du Japon

Quand on n'a pas de perles d'orient de copines, on remplace par de la glycérine.

 

       Ce savon liquide contient également de l'extrait CO2 de camomille matricaire très foncé qui participe à la couleur et adoucit bien la peau en association avec l'allantoïne végétale.

L'extrait CO2 de matricaire est très efficace pour apaiser la peau lavée au savon. Bien plus que l'HE de la même plante.
Il est anti-inflammatoire et cicatrisant, ce que je trouve très utile non seulement pour les peaux sensibles mais aussi pour les peaux acnéiques ou sujettes à boutons.

 

DSC06023

Formule de la mousse végétale pour le visage

- Phase A

30% Hydrolat de rose de Damas bio
27% Jus d'aloé véra bio
0.4% Allantoïne végétale
0.3% Acide citrique en poudre

- Phase B

15% Coco glucoside (Zinette)
10% Mousse de babassu (Aroma-zone)
10% Sodium lauroyl sarcosinate (Aroma-zone)
0.2% Extrait CO2 de camomille matricaire

- Phase C

6% Extraits glycérinés des perles d'orient de copines
0.8 Ecogard
0.3% HE soit 9 gttes pour 100g

Vérifier le pH malgré la présence d'acide citrique et ajuster au besoin notamment si vous avez formulé avec de l'eau plutôt que des HA et du jus d'aloé qui sont acides.

 

Mode opératoire

- Phase A : Dans un bécher désinfecté, peser la phase A, faire tiédir au bain marie pour disperser ou diluer les poudres. Le mélange doit être limpide et se fait facilement vers 40/50°C.

- Phase B : Peser les tensioactifs, mélanger à la spatule en silicone sooouple sans faire mousser.
Ajouter l'extrait CO2 en pâte et bien écraser dans les savons pour le diluer.

- Verser délicatement la phase A refroidie dans la phase B en mélangeant doucement avec la spatule en silicone et en évitant de faire mousser.

- Ajouter les ingrédients de la phase C en mélangeant délicatement après chacun des ajouts.

- Vérifier le pH et ajuster au besoin. Couler en flacon mousseur et attendre 24h au moins avant de l'utiliser.

La mousse se développe bien sur une brosse Tosowoong-like ou une éponge konjac.

 

DSC06025DSC06026

 

Edit : Pourquoi l'acide citrique au lieu de l'acide lactique pour acidifier mes savons liquides?

J'utilise l'acide lactique dilué pour acidifier mes émulsions mais pour mes savons liquides et shampooings, je préfère l'acide citrique en poudre plus acidifiant.
Il me permet de diminuer rapidement le pH sans allonger la phase aqueuse et presque sans m'y reprendre à 20 fois. 0.2 ou 0.3% d'acide citrique en poudre suffisent souvent.

Veuillez lire l'article de Steph sur le pH des cosmétiques où elle indique une échelle très instructive.

. Solution d'acide citrique à 5% : pH 2.5
. Solution d'acide lactique d'Aromazone à 90% : pH 4.5

 

 

          Le parfum aux HE est facultatif.

Il est possible de ne pas parfumer ou d'utiliser une fragrance pour les personnes qui craignent les HE sur le visage.

J'ai finalement mis un peu plus des 9 gouttes prévues en réalisant mon mélange comme suit, j'avais envie de patchouli :

3 géranium bourbon (merci Sylvie!)
2 bergamote  sans bergaptènes
2 encens rivae bio
2 petit grain bergamotier
2 patchouli
en gouttes

 

         Il parait que certaines n'ont pas ces tensioactifs là... Mais qu'ont-elles donc dans leurs placards?

Pureté masque

Soins du visage

Par emadra

Vous avez un peu de temps pour être toute belle ?
Ben oui forcément, pfff, quelle question !

Hum, comme suis tout de même plutôt sympa (même si vous ne me le dites pas suffisamment ;)) nan j’plaisante.

Et hop, voici non pas une mais deux recettes afin de fabriquer en express un masque pour purifier et nettoyer avec délicatesse la peau du visage.
Avec mon émulsifiant chouchou pour les soins rinçables, la cire n° 3 (INCI : Glyceryl stearate, Potassium stearate) qui plus est, sa mise en œuvre est inratable.

 

IMG_3469

 

La structure générale

- 10 à 15% d’argile jaune, blanche, rose, rouge, roumaine ...
- glycérine, eau, HA
- gomme xanthane, carraghénane …
- allantoïne
- 4 à 5 % cire n°3
- 0 à 1 % d’alcool cétylique, alcool cétéarylique, cétyl esters …
- 10 à 15% d’huiles végétales
- 3 à 5% concentré micellaire
- 1 à 2% perle de nacre
- CO2 grenade, myrrhe …
- huiles essentielles
- conservateur

 

IMG_3465

 

La formule de Pureté masque avec les argiles jaune et blanche

 

6 argile jaune
6 argile blanche
16 eau Mont Roucous

3 glycérine
0,3 gomme carraghénane
0,2 xanthane
25 HA encens
20,8 eau Mont Roucous
1 allantoïne

4 cire n°3
0,6 alcool cétylique
6 HV son de riz bio
5 HV avocat bio

3 concentré micellaire
1 perle de nacre
1 CO2 grenade
0,4 HE : PG clémentine bio - laurier  bio - myrrhe
0,7 ecogard

 

 

IMG_3470

 

La formule de Pureté masque avec l'argile roumaine

 

10 argile roumaine (cadeau de Michèle)
4 argile blanche
18 eau Mont Roucous

3 glycérine
0,3 gomme carraghénane
0,2 xanthane
20 HA encens
10 HA rose
7,7 eau Mont Roucous
1 allantoïne

4 cire n°3
1 alcool cétylique
1 soothex
4 HV avocat bio
5 HV jojoba gold
4 HV inca inchi


4 concentré micellaire
1 perle de nacre
0,6 vitamine E
0,4 HE : bois de rose - myrrhe - encens - géranium
0,8 ecogard

 

Mode d'utilisation

- Sur peau sèche ou humide, appliquez généreusement  le masque avec un pinceau sur tout le visage, hormis le contour des yeux.

- Massez délicatement.

- Laissez poser quelques minutes, sans attendre que le masque soit sec.

- Rincez à l’eau et faites suivre éventuellement d’un gommage puis de vos soins habituels.

 

Souriez, vous avez la peau belle et douce :)

 

 

La crème peau mixte mature et déshydratée de Nanette

Soins du visage

Par atelierdemichele

Nanette a une peau mixte, mature très déshydratée.
Elle ne sait pas comment faire avec ses ingrédients pour réussir une crème qui fonctionne.

 

L'inspiration

 

         Nanette croyait que je n'avais pas besoin d'inspiration (tu plaisantes Nanette!)

Elle a néanmoins crié son désir quelque part dans les commentaires d'un démaquillant alors que je venais de lire un mail du site L'observatoire des cosmétiques. On y indiquait le Top 5 des crèmes peaux matures testées par un collège d'experts.

Celle qui a réunit le maximum de suffrage avait un INCI très simple, à la portée des personnes qui fabriquent leurs cosmétiques. Indiquée pour les peaux matures normales à mixtes, elle pourrait peut-être convenir à Nanette.

INCI : Aqua, Sesamum indicum oil*, Citrus aurantium dulcis fruit water*, Glycerin, Cetearyl wheat straw glycosides, Caprylic/Capric triglyceride, Rubus idaeus oil*, Cetearyl alcohol, Parfum, Benzyl alcohol, Titanium dioxide, Pyrus malus (Apple) fruit extract, Cellulose gum, Hectorite, Xanthan gum, Lactic acid, Sodium hyaluronate, Dehydroacetic acid.

* issu de l'agriculture biologique

          J'ai noté la formule qui m'a directement squatté le cerveau.
C'est parfois l'embouteillage dans le squat... alors je fabrique pour expulser les squatters.

 

 

DSC05952

Formule de la Nanette's cream

- Phase aqueuse

56.50% eau de source
20% HA de néroli marocain (merci Médina)
3% glycérine végétale bio
0.2% gomme xanthane
0.1% gomme carraghénane iota

- Phase huileuse

5% huile de sésame blanc bio
3.5% xyliance (Huile et sens) ou cire n°2 (Aroma-zone)
3% huile de coco fractionné
0.5% alcool cétéarylique C15-C18 (Copaiba.be)

- Troisième phase

3 acide hyaluronique en gel (Bilby and Co.)
2% huile de pépins de pomme (les Utiles de Zinette)
1% huile d'onagre bio (en gélules)
1% extrait CO2 argousier (Bilby and Co.)
0.6% Ecogard
0.5% vitamine E mixed tocopherols
0.4% huiles essentielles
0.2% acide hyaluronique en poudre (Aroma-zone)

Acide lactique pour rectifier le pH

 

Mode opératoire

- Dans une mini coupelle, verser les gommes et la glycérine. Mélanger à l'aide de l'embout du thermomètre en un gel homogène

- Dans un bécher désinfecté, faire tiédir l'eau et l'hydrolat. Verser le mélange gélifiant en filet et en agitant vivement à la cuillère magique. Laisser en attente

- Dans un autre bécher désinfecté, peser la phase huileuse

- Porter les deux phases à 70/75°C dans le bain marie. Le gel de la phase aqueuse va épaissir car de l'eau s'évaporera inévitablement quand on portera les deux phases à 70/75°C

- Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse en mélangeant vivement à la cuillère magique pendant 10mn. Il est important de maintenir l'émulsion entre 70/75°C au besoin en faisant des va-et-vient dans le bain marie

- Malaxer jusqu'au refroidissement vers 35/40°C, ajouter les ingrédients de la 3è phase sauf l'acide hyaluronique en poudre et l'extrait d'argousier en mélangeant entre chaque ajout

- Calculer l'eau perdue au chauffage. Personnellement je compense l'eau perdue avec de l'hydrolat plutôt qu'avec de l'eau.
Le peser dans une coupelle contenant la poudre d'acide hyaluronique, bien mélanger et laisser s'hydrater (ça prend du temps...).

- Ajouter le gel obtenu une fois bien homogène, mélanger intimement, tester le pH et rectifier à l'acide lactique si besoin

- Ajouter l'extrait d'argousier qui va colorer la crème en un bel orangé. Le test du pH se fait en amont pour éviter les interférences colorimétriques.

- Couler en flacon pompe, étiqueter et dater

 

Mélange d'HE bios, anti-âge, adaptogènes, toutes peaux, apaisantes, purifiantes (12 gouttes pour les 100g de crème)

4 géranium rosat Sevessence
3 néroli Florame
3 petit grain clémentinier Fratini
2 petit grain citronnier Vitalba

 

L'huile de pépins de pomme

 

    Huile végétale précieuse malgré la très grande abondance de la pomme dans l'alimentation.
Extraite à froid, elle garde ses précieux composants.

    Elle est intéressante pour sa richesse en acide linoléique appartenant à la famille des omégas 6 et permet  :

- d'éviter la déshydratation liée à l'âge en restaurant le ciment intercellulaire
- d'apporter de la vitamine E excellent anti-oxydant
- d'apporter de la vitamine A qui aide à maintenir l'eau dans les couches superficielles de la peau. En facilitant la prolifération des cellules épidermiques, la vit A répare les peaux matures, acnéiques, abîmées par le soleil...

     Son parfum rappelle fugitivement l'amande amère. Il est assez labile et ne se superpose pas aux notes olfactives de l'émulsion.

Le toucher est assez proche de celui d'autres huiles vierges de pépins, très émollient et immédiatement adoucissant. Elle peut être remplacée par de l'huile de pépins de tomates, de fraises, de framboises ... voire par de l'huile de pépins de raisins raffinée pour un toucher plus léger.

 

 

DSC05956

 

Peau déshydratée, mixte et mature (hum hum est-on mature à 40 ans?).
Je détaille ci-après les différents ingrédients pour répondre à ce cahier des charges.

 

 Les agents hydratants

 

                   Il est intéressant de choisir plusieurs types d'agents hydratants et au moins ceux ci qui sont polyvalents.  Ce sont la glycérine végétale bio, l'acide hyaluronique, la gomme carraghénane iota, les huiles végétales...

En plus donc de l'hydratation, voici leurs autres propriétés :

- La glycérine stabilise l'émulsion au froid

- La gomme carraghénane apporte un film doux qui adoucit la peau comme un dérivé siliconé. Il ne faut pas en avoir peur pour une peau mixte car elle n'est pas occlusive même si on la dit filmogène.

Elle est riche en polysaccharides ou glucides complexes qui font des tas de choses bénéfiques pour la peau à de si faibles pourcentages!

C'est un structurant et un actif.

- L'acide hyaluronique de bas poids moléculaire en gel participe à l'action anti-âge, forme sur la peau un léger film hydrophile du type des gels carraghénanes donc non occlusif. C'est aussi grâce à cela que c'est un anti-déshydratant.

L'acide hyaluronique de poids moléculaire moyen en poudre est clairement le plus hydratant du lot.

- Les huiles végétales riches en nutriments divers et acides gras essentiels sont émollients et adoucissants

 

Les ingrédients peau mixte

 

       Plus que des ingrédients, il me semble que c'est le choix des corps gras et leur pourcentage qui permet de formuler la juste quantité de nutriments pour la zone T sans léser les joues et les tempes plus sèches. Ici je suis restée sagement à 12% de corps gras dont 3% seulement d'huiles estérifiées.

       L'huile de coco fractionné me semble être une excellent base pour les peaux mixtes pour plusieurs raisons :

- Non comédogène
- Constituée d'une fraction d'acides gras saturés (donc protecteurs des zones sèches) mais fins, pénétrants et non gras (respectant la zone T)

Ces acides gras permettent de s'affranchir des multiples questions concernant ce type de peau. Ils doivent valablement être couplés à de véritables corps gras pour bénéficier des vitamines et autres acides gras insaturés.

         L'huile de coco fractionné permet en outre de majorer la pénétration des actifs lipophiles. Il faut donc formuler prudemment si l'on ne veut pas faire pénétrer des indésirables.
Ici j'apprécie la pénétration de l'HE de géranium, excellent adaptogène bon pour les zones T et les zones sèches des peaux mixtes.

Son indice d'étalement est moindre que celui d'un ester du type dicaprylyl carbonate et convient à mon avis mieux à une peau mixte. Le dicaprylyl carbonate serait plus intéressant pour une peau grasse.

Les huiles végétales de la formule originale sont le coco fractionné, le sésame et l'huile de pépins de framboise. L'extrait de pépins de pommes serait un extrait lipidique constitué de l'huile de pépins enrichie de ses insaponifiables.

 

Les ingrédients peau mature

L'eau de néroli
Les acides hyaluroniques
L'huile d'onagre
Les huiles essentielles de géranium et de néroli
L'extrait d'argousier
La vitamine E...

 

L'émulsifiant Cire n°2 ou xyliance
INCI /
Cetearyl wheat straw glycosides (and) cetearyl alcohol

 

       Issu des familles d'émulsifiants dérivés du sucre comme le cétéaryl glucoside (Emulsifiant Végétal de Bilby and Co. ou CG90 de copaïba.be) couplé à un épaississant.

Il apporte des effets hydratatants et nourrissants à la fois, intéressants pour une peau mixte quand on ne sait pas trop quoi choisir comme émulsifiant.
J'aime beaucoup le couple MF et VE pour cela et je l'ai longtemps utilisé pour ma peau mixte car de nombreux paramètres peuvent varier avec ces deux émulsifiants (leurs % respectifs, les associations aux divers épaississants, les taux d'HV et beurres...).

      Je l'apprécie beaucoup dans les crèmes pour enfants en bas-âge et je le découvre ici pour les peaux mixtes.

      Comme c'est un auto-émulsifiant, l'on peut choisir de l'utiliser sans co-émulsifiant supplémentaire. Moi j'aime bien mettre moins d'émulsifiant et épaissir un poil avec autre chose.

Comme la formule contient pas mal de gélifiants, il faut impérativement laisser reposer la crème quelques jours avant de l'utiliser.

 

Formule générale peau mixte mature
3.5% cire n°2, 0.5% alcool cétéarylique, 12% HV dont 3% esters
3% glycérine, 0.2% xanthane, 0.1% carraghénanes, actifs, eau, conservateur pour 100%

Formule générale peau mixte jeune
3% cire n°2, 0.5% alcool cétéarylique, 12% HV dont 4-5% esters
3% glycérine, 0.1% xanthane, 0.1% carraghénanes, actifs, eau, conservateur pour 100%

Formule générale peau grasse mature
2.5% cire n°2, 0.5% cétyl esters, 10% HV dont 5% esters
3% glycérine, 0.1% xanthane, 0.1% carraghénanes, actifs, eau, conservateur pour 100%

 

        A 3.5% je crains que Lolapit la trouve un poil trop riche pour sa peau mature grasse. Elle aurait peut-être avantage à en utiliser une version plus légère encore à 2.5% de cire n°2 voire à utiliser un épaississant plus fin que l'alcool cétéarylique (cétyl esters par exemple).
Et adapter la phase grasse à son type de peau.

 

 

 

Bon ben voilà, c'est tout je crois bien.
Alors Nanette? Lolapit? Faut-il une autre inspiration ou est-ce tout bon?

On peut tout changer ...

 

Voici un petit produit que j'ai offert récemment à mes copines, les belles parisiennes....

Elles m'ont demandé de mettre la recette ici alors je vous présente le masque au lithothame que j'ai réalisé pour elles.

Nous sommes maintenant dans l'année des mains et des pieds mais rien ne nous empêche de prolonger aussi l'année des masques, n'est-ce-pas ?

Le masque est un soin que nous ne pensons pas volontiers à fabriquer, il est pourtant très agréable à utiliser et relativement facile à réaliser.

 

J'ai donc pensé à utiliser du lithothame (le mien vient de chez AZ), un extrait marin issu de l'algue rouge, riche de 32 oligo-éléments, de calcium et magnésium, réputée pour reminéraliser la peau. 

Pour rester dans l'esprit de la mer, j'ai choisi également le Plasma de Quinton (vendu en ampoules vendues en magasin bio et en pharmacie) qui n'est autre que de l'eau de mer parfaitement pure, très riche en minéraux et oligo-élements également.  

Et pour renforcer les bienfaits de ce masque, j'ai utilisé des ampoules (vendues sous la marque Biothalassol), contenant du collagène marin, de l'acide hyaluronique et des plantes bio (reine des prés, ortie feuille, prêle plante) et du zinc. 

Pour le reste, les produits habituels pour fabriquer une crème ou un sérum, huiles, eau, glycérine, actifs, conservateur et des huiles essentielles dont j'aime beaucoup l'odeur et qui ont de bonnes propriétés pour la peau, le géranium rosat et l'encens serrata.

 

 

masque

 

 

  

 

La composition du masque, en pourcentage :

 Phase A :

10 eau de source (on peut remplacer par un hydrolat)
10 Plasma de Quinton
10 Lithothame
  3 argile verte

 Phase B :

31,3 eau de source (on peut remplacer ou utiliser en partie un hydrolat)
1 allantoïne
5 hydroglycériné de feuilles d'olivier maison
0,3 gomme de carraghénane (issue de l'algue rouge)
0,3 gomme de xanthane

Phase C :

5 CG 90
1 cétyl palmitate
2 karité nilotica
5 huile de coco fractionné
2 huile d'argan
3 huile de macadamia

 Phase D :

1 co2 d'onagre
3 D panthénol
2 décyl glucoside 
4,5 de collagène marin 
0,6 écogard

 HE : du géranium rosat et de l'encens serrata
(ajoutées aux 100 % de produit)

 

 

Etaler une couche sur le visage parfaitement nettoyé, laisser pauser jusqu'à ce que le masque commence un peu à sécher (le temps sera variable selon la température extérieure, l'épaisseur que vous avez déposée, la qualité de votre peau, etc... ) puis, du bout des doigts, gommer doucement le masque et rincer à grande eau, ou avec un coton imbibé d'hydrolat.

Voici ce que ça donne sur ma main :

 

masque 2

 

 

 

 

masque juste appliqué, en couche régulière si possible

 

masque 3

 le masque a un peu séché

 

masque 4

 

masque à moitié gommé.

sur mon visage il sèche plus vite et les particules sont plus fines

 

 

Ce masque laisse la peau toute douce et bien hydratée.

 


Hyalusérum, soin global fermeté

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Médina m'a envoyé très gentiment du Maroc plein d'hydrolats de rose et de fleurs d'oranger bios dont elle viendra certainement vous donner la provenance, l'histoire et tout ce qu'elle a pensé de cette formule fabriquée exprès pour elle.

Quel bonheur de sentir ces distillats dont une partie du néroli a déjà dopé une confiture d'abricot cet été. Je suis tellement gâtée des fois ...

 

DSC05865Dans la douce lumière du matin

 

           Pour la remercier, j'ai tout de suite pensé à les mettre en valeur dans une formule riche en phase aqueuse.
Quoi de plus utile pour une peau mature qu'un sérum de structure simple dont les 4 actions principales seraient :

- fermeté
- hydratation
- effet antiradicalaire
- soin global peaux matures (rides, repulpant...)

Ces actions seraient dues aux actifs auxquels on croit. Bien sûr.

 

L'elastine booster (Aromazone)

INCI / Calcium 2-cetogluconate

Se présente en poudre à diluer avant de l'incorporer en 3è phase ou à une température inférieure à 50°C à raison de 0.3 à 0.5% de la formule. Biowell cosmetic qui en commercialise aussi va jusqu'à 1% dans certaines formules anti-âge.

C'est un dérivé de sucre qui booste la capacité naturelle de la peau à produire et synthétiser de l'acide hyaluronique endogène. On en trouve d'ailleurs dans des sérums concentrés conventionnels pour potentialiser les effets des injections d'acide hyaluronique.

 

- L'acide hyaluronique

Le sodium hyaluronate de bas poids moléculaire ou LMW en gel (Les utiles de Zinette) et le sodium hyaluronate de poids moléculaire moyen en poudre (Aromazone) seront complémentaires dans cette formule.
Les peaux matures pourront donc cumuler sans vergogne.

Yulaan en parle très bien dans ce sérum booster d'hydratation.

On y apprend que l'acide hyaluronique en poudre serait plus hydratant (il gélifie beaucoup avec de l'eau) alors que celui en gel au poids moléculaire plus faible serait plutôt anti-âge. C'est suite à son message très tentant que j'ai acheté la poudre d'acide hyaluronique.

Du coup mon doigt a glissé perfidement vers l'elastine booster aussi.

 

- Les autres actifs classiques sont plutôt destinés

. à apaiser (Bisabolol, jus d'aloé bio)
. à être de puissants anti rides (TECA en poudre Les utiles de Zinette et Lili's Bubble Dreams)
. à compenser le manque de sébum d'une peau sèche ou dévitalisée (Vitamine A chez Bilby and Co. INCI/ retinol palmitate)

 

DSC05861DSC05862DSC05863DSC05864

  

 

        La formule du hyalusérum est gélifiée à l'aide de gomme carraghénane iota (silicone végétal) dont a priori, j'aurais pu diminuer le pourcentage. Yulaan indiquait dans son message ci dessus que le gel à la poudre d'acide hyaluronique à 1% était assez épais.

J'estimais qu'à 0.5% l'épaississement serait bien moindre mais peut-être pas assez. C'est du fignolage mais j'aurais préféré une texture encore plus aqueuse à glisser sous une crème hydratante le matin et à utiliser telle quelle le soir.

Ayant offert presque tous les flacons de hyalusérum, je pense refaire la même architecture moins gélifiée pour l'automne. La gomme carraghénane est confortable, c'est un agent hydratant filmogène qui convient bien aux peaux matures à mon avis.

 Formule générale du hyalusérum

20 à 50% HA, 0.5% acide hyaluronique poudre, 3% glycérine, 0.6 à 1% gomme carraghénane iota selon l'épaisseur désirée, 1% huile estérifiée, 1% acide hyaluronique gel
Actifs anti-âge, conservateur, HE, eau pour 100%

          
          Au final on obtient un sérum jaune pâle grâce à la vitamine A. Il pénètre très bien le visage et le cou en se laissant masser doucement en mouvements ascendants.

Je l'applique aussi sur les mains en massages prolongés jusqu'aux poignets, j'adore!

* Il est bien entendu possible si l'on veut accentuer l'effet fermeté de mettre un peu de gomme acacia qui n'augmentera pas la viscosité. Je la verrais bien dans la formule allégée en carraghénanes à 0.6%.

* Catherine, je pense que tu peux aussi formuler ton soin anti-tâches pour le visage et les mains sur ce canevas. Il faudrait peut-être choisir du coco fractionné comme ester pour booster la pénétration des actifs.

Sérum à couvrir plusieurs fois par jour avec une crème hydratante classique contenant plus d'HV protectrices solaires dont le tamanu si tu arrives à en masquer l'odeur.

 

 

DSC05859
      Flacon Vogue (Aromazone) que j'adore

 

Formule du hyalusérum fermeté

- Phase A

20 HA de rose Maroc bio (merci Médina)
10 HA de fleurs d'oranger Maroc bio  (merci Médina)
10 HA hélicryse italienne bio Vitalba
10 HA géranium Sylviane Reina bio (merci Emadra)
0.5 acide hyaluronique en poudre (Aromazone)

- Phase B

35.70 eau distillée
3 glycérine végétale bio (Bilby and Co.)
5 jus d'aloé véra bio
1 gomme carraghénanes iota
0.5 elastine booster (Aromazone)

- Phase C

1 propanediol dicaprylate
1 acide hyaluronique gel (Les utiles de zinette)
0.6 ecogard
0.5 bisabolol
0.5 vitamine A (Bilby and Co.)

- Phase D

0.4 HE (12 gouttes pour 100g)
0.3 Teca poudre

 


Mode opératoire

- Phase A : Dans un bécher désinfecté, peser les HA et l'acide hyaluronique, bien mélanger puis mixer. Laisser en attente en mélangeant régulièrement à la spatule silicone

- Phase B : Dans un autre bécher désinfecté peser l'eau et faire tiédir vers 50°C. Dans une mini coupelle métallique, peser la glycérine et la gomme carraghénane, bien mélanger en un liquide sirupeux

A 50°C, verser en mixant dans l'eau pour former un beau gel épais. Laisser en attente en mélangeant régulièrement à la spatule en silicone. On peut tout à fait zapper la chauffe si l'on a assez de patience pour attendre l'hydratation complète du gel.

Pendant ce temps, dans une mini coupelle en inox, diluer l'élastine booster dans le jus d'aloé véra jusqu'à la limpidité totale

Ajouter dans le mélange gélifié refroidi ou en tous cas à moins de 50°C

- Verser la phase A dans la phase B en mélangeant à la cuillère magique jusqu'à formation d'un gel uniforme

- Phase C : Ajouter les ingrédients un à un en mélangeant bien entre chaque ajout. La vit A est très orangée et colorera le sérum en un délicat jaune paille

- Phase D : Dans une mini coupelle en inox, peser la poudre de Teca. Ajouter les gouttes d'HE les unes après les autres. Mélanger à l'aide de l'embout du thermomètre ou d'une tige en verre

N'aie crainte Alyana, ça marche très bien ^_^

Ajouter dans le mélange gélifié en prenant soin de bien racler tout le Teca qui vaut ... de l'or (d'où l'intérêt de la spatule en silicone extra souple qui bien que chère à l'achat vous fera faire des économies par ailleurs)

- Mesurer le pH qui doit être acide pour cette formule exacte, couler en flacon pompe, étiqueter

 

Mélange d'HE

3 géranium rosat Sévessence
2 hélichryse italienne Kalyptos
2 bois de rose Sévessence
2 clémentinier sur fleur Kalyptos
1 criste marine Clément Pallier
1 ylang ylang Homéopharma malgache
1 clou de girofle Astérale

 

L'huile essentielle de clou de girofle est considérée comme la plus antioxydante de toutes les HE. Elle devrait faire partie des synergies anti-âge efficaces mais son parfum très dominant demande du doigté.

On peut fabriquer sa synergie à l'avance; Je trouve que bien maturée, elle donne une délicieuse odeur aux mélanges, un je ne sais quoi de bien gourmand et que je relie toujours à la muscade des cakes de mon enfance.

Elle est dermocaustique et doit donc toujours être diluée avant application sur la peau.

 

          Le hyalusérum a un parfum assez discret qui débute par le clou de girofle très vite dispersé par le reste. Je trouve que c'est un parfum frais, assez en accord avec la texture du sérum.

J'aime beaucoup le résultat même si j'avais fait le choix des HE pour leur action anti-âge plutôt que pour leur merveilleuse odeur; Quoique Bois de rose, géranium, ylang, clémentinier... quand même, ça sent bon.

L'effet hydratant sur 24h est notable sur ma peau, j'en apprécie le confort le matin en ces jours aux températures encore assez douces.
Pour ma peau, c'est un véritable plus qui se marie à un sérum huileux ou à un fluide hydratant très simple.
Le soir au coucher, le hyalusérum suffit amplement.

Merci Médina, j'espère que tu auras apprécié ce sérum autant que j'apprécie tes beaux hydrolats.

Gelées démaquillantes huileuses

Soins du visage

Par atelierdemichele

          L'été est la saison où le démaquillage est un pur plaisir car enfin le splash d'eau joue pleinement son rôle rafraîchissant.

C'est la raison pour laquelle j'aime utiliser des solutions huileuses qui se rincent bien car elles contiennent un émulsionnant ou un émulsifiant qui permet de gélifier les huiles.

Il m'arrive tout simplement de choisir une huile végétale suivie d'un savonnage en règle mais cela ne convient pas à toutes les peaux ou au long cours.

Mes dernières huiles démaquillantes ont tout à fait l'aspect d'un gel aqueux à la xanthane par exemple alors qu'elles ne contiennent quasiment que des corps gras. Elles méritent bien leur nom de gelées démaquillantes huileuses.

 

DSC05784

 

          Depuis quelques mois, je teste donc des gelées huileuses au gélisucre* ou au sucragel CF nouvellement arrivé au catalogue des utiles de Zinette.
Je vous donne aujourd'hui la formule qui me semble la plus aboutie, la plus délicieuse à l'utilisation et qui est réalisée au sucragel CF.

*Gélisucre (Aroma-zone) = Sucramulse (Bilby and Co) = Cold emulsifier (Les utiles de Zinette , Aromantic) = Sucragel AOF

 

           Mes perles d'Orient de copines ont testé une ou plusieurs formules moyennes, trop épaisses, pas assez ceci ou trop cela. Depuis, je me suis améliorée et j'ai modifié un seul paramètre de la dernière formule au gélisucre qui change tout.

Bon, allez, je vous mets les deux formules sinon on va encore m'accuser de favoriser la dilapidation de l'héritage des enfants ainsi que la vente des culottes et maisons pour acheter du sucragel CF alors qu'on a plein de gélisucre qu'on n'aime pas, dont on ne sait que faire etc.

Autres démaquillants huileux ou originaux : Lingettes imprégnées par Le grimoire, jus au rhéopearl par Mlk, huile aux tensioactifs chez Venezia, gelée au céralan par Lolitarose, crème démaquillante au savon par Irène,  baume au natpur par Venezia, huile démaquillante à l'omega ...

 

          Alors je dis tout ce qui me semble utile à savoir sur le sucragel CF. Le reste se trouve sur les fiches techniques qui émaillent le net, pas besoin d'encombrer sa mémoire.

INCI du sucragel CF: Caprylic/capric triglycerides (and) Glycerine (and) Water (and) Sucrose laurate
INCI du gélisucre, cold emulsifier, sucramulse ou sucragel AOF Bio : Glycerine, Prunus amygdalus dulcis oil, Sucrose laurate, Citrus aurantium dulcis fruit water


Outre le fait qu'ils contiennent tous deux un ester de sucre identique (le sucrose laurate), on y trouve de la glycérine, de l'huile et de l'eau (ou un hydrolat).

Le sucragel CF contient moins de glycérine que le gélisucre et c'est cela qui change tout à mon avis dans la sensorialité de la gelée huileuse.
Couplée à une huile estérifiée (caprylic/capric triglycérides ou coco fractionné) plutôt qu'à de l'huile d'amandes douces, on comprend pourquoi il est plus cosmétique, plus pro au toucher, moins rustique et ... à avoir!


         Comme son homologue, cet émulsifiant peut servir pour faire des laits sprayables, des gelées huileuses pour tous usages, des produits rinçables se transformant en lait avec l'eau... donc des démaquillants inédits car la gelée fond et se transforme en huile au cours du massage sur le visage.

L'étape intermédiaire de transformation en huile est délicieuse et toujours surprenante sous les doigts.

        

          Ces gelées démaquillantes huileuses sont :

- douces et bien tolérées (même sur les yeux pour moi)
- très hydratantes grâce à l'association glycérine et ester de sucre
- riches en actifs de fait.

Je trouve qu'elles embellissent la peau.

Je me suis inspirée d'une formule de fournisseur qui contient le minimum d'eau et un mélange d'esters de sucre épaississant. Je choisis le sucrose stéarate à la place.

Gelées démaquillantes huileuses naturelles du commerce : Chez Aîny, chez Thémis, chez Pomarium, chez Nohem ...

 

 

Formule de la gelée huileuse démaquillante

- Phase A

30% sucragel CF (Les utiles de Zinette)
10% glycérine végétale bio (Bilby and Co.)
1% sucrose stéarate (ou ester de sucre d'Aroma-zone)

- Phase B

40% huile de coco fractionné
10% huile de sésame blanc bio
7% huile d'argan bio non torréfiée
0.5% vitamine E

- Phase C

1% HA d'hélichryse italienne bio (Vitalba)
0.5% HE soit 15 gttes pour 100g de gelée

 

 

Formule générale d'une gelée démaquillante au sucragel CF (en %)

- Phase A : 30 sucragel CF, 10 glycérine, 1 sucrose stéarate
- Phase B : 57 HV dont 40 d'huile estérifiée (coco fractionné/propanediol dicaprylate/dicaprylyl carbonate), 0.5 vit E
- Phase C : 1 eau ou HA , 0.5 HE

 

 

DSC05774DSC05775

                       Avant et après l'ajout de la phase C (Photos prises de nuit)

 

Mode opératoire

- Dans une coupelle, diluer le sucrose stéarate à la glycérine en un sirop sans grumeaux

- Dans un bécher désinfecté, introduire ce sirop et le sucragel CF, bien mélanger et porter à 70° au bain-marie

- Dans un autre bécher peser la phase B et porter à 70° également. On peut ne pas chauffer cette phase mais je trouve que cela facilite la manoeuvre

- Verser lentement et en plusieurs fois tout en mixant fortement la phase B dans la phase A. Il se forme un gel qui épaissit au fur et à mesure.
Continuer à la cuillère magique quand le mixer aura du mal et ne pas hésiter à remettre de temps en temps au bain marie chaud pour favoriser la prise du gel

- Mélanger jusqu'au refroidissement complet

- Ajouter la phase C en mélangeant à la spatule en silicone... sooouple. L'ajout du minimum d'eau ou d'hydrolat détend la texture pour la rendre douce, souple et très agréable à étaler sur la peau.

- Mettre en tubes plastiques plus pratiques dans la salle de bains, étiqueter et dater.

 

DSC05777

 

          Je conditionne dans deux tubes de 50ml Muji que j'adooorre ma chèèère car ils sont souples, tiennent vraiment bien dans la main et leur volume de 50ml est juste parfait dans la trousse de toilette qui contient toujours trop de choses.

Je ne sais pas vous mais j'ai beau fabriquer moi même ce que j'utilise, ne rien acheter dehors et avoir des formules extra-polyvalentes, mes produits sont des cochons, ils passent leur temps à faire des petits dans ma trousse de toilette !

 


          Voilà donc un démaquillant qui doit être appliqué sur peau sèche en lents massages, doux et émulsionnants du maquillage.

Je chauffe légèrement une noisette dans les mains, j'applique sur le visage en insistant sur les yeux maquillés, la zone T, le cou. Je sens la texture fondre avec la chaleur du corps, se glisser partout dans tous les pores... Bref je prends le temps de masser vraiment!

Enfin le démaquillage du soir se fait lentement, en prenant le temps de penser, de défaire les noeuds de la journée au lieu de se martyriser parce qu'il FAUT se démaquiller tous les jours. Je ne rince pas tant que je ne sens pas cette détente de la texture qui passe de gelée épaisse à huile.

Un grand splash d'eau par dessus, une trace d'ylang ylang dans le creux du cou et hop en boîte au lit!

 


DSC05778

          

     C'est tout?!

Meuh non chose promise, chose due.

Je donne aussi la formule de la gelée démaquillante au gélisucre qui une fois modifiée avec un peu d'eau est tout à fait honorable.

Il ne lui manque que le net changement de texture au cours de l'application due à la sensation inédite de fonte de la gelée pendant l'application.
C'est du fignolage, j'ai adoré aussi et je termine le flacon qu'il m'en reste.

Je la trouve a posteriori plus adaptée aux peaux sèches, à l'hiver ou aux températures plus fraîches. Le rinçage est identique à mon avis, la gelée se transforme bien en lait facile à rincer et laisse la peau souple et douce.

La formule contient beaucoup de glycérine et une véritable huile, on peut changer tous ces paramètres.
On peut l'alléger en choisissant de l'huile de coco fractionné à la place des HV, diminuer un peu la glycérine voire même le gélisucre sur le modèle de la formule du baume transparent à la lavande sans oublier le peu d'eau incontournable pour détendre et éviter la sensation de "surplace" pendant l'utilisation.

 

Formule générale d'une gelée démaquillante au gélisucre (en %)

- Phase A : 40 gélisucre, 23 glycérine
- Phase B : 33 HV
- Phase C : 3 eau ou HA , 1 HE

 

            Et voilà!

 Je vieillis... -_-

               Puisque je vous le dis : ma peau n'est même plus grasse ! Mais ma peau est toujours mixte et vraiment très déshydratée. Les ailes du nez notamment, autrefois luisantes et grasses ("autrefois"... on a l'impression que ça fait 10 ans mais c'était il y a quelques mois seulement ^_^), sont désormais très déshydratées et montrent des strilles très marquées dès que je bouge ma bouche de part et d'autre de mon visage.

J'ai même pris l'habitude de mettre deux voire trois couches généreuses de crème sur mon visage (j'adore voir ma peau se pulper et se repuler de plus en plus à chaque couche).

Matin et soir !

Bientôt, ça sera les anti-décrépitudes ! Je guette les rides... T_T

 

280620131017
Il aurait fallu un flacon pipette...

 

               Seulement voilà, avec le beau temps et la chaleur, j'apprécie moyennement le côté luisant de ces multiples couches.

J'ai donc formulé un sérum à mettre sous ma crème pour en booster le pouvoir hydratant et n'en mettre qu'une seule couche.

Tiens, il faudrait quand même que je vous en parle de cette fameuse crème car c'est bien la première fois que je vais reproduire une formule quasiment à l'identique tant j'en suis satisfait...



 

Formule de la Gelée hydratante absolue du Dr Yu.

(Clin d'œil au merveilleux Masque hydratant du Dr M. de Michèle à la formulation proche)

hydrolat de rose damascena qsp 100
5 panthenol (solution à 75%)
5 Lactil (Complexe hydratation intense AZ)
5 Fucogel 1,5P (Zinette et Lili's Bubble Dreams)
1 fragrance Douceur d'Orient AZ (qui ressemble selon moi beaucoup à un soliflore Néroli — en mieux ^_^)
1 sodium hyaluronate (acide hyaluronique en poudre AZ)
0,8 cosgard

en % / pour 100g

 

Mode opératoire, tout à froid :

- Diluer le Fucogel, le Lactil et le panthenol dans l'hydrolat.

- Ajouter le sodium hyaluronate poudre et mélanger grossièrement à la spatule en coupant les amas de poudre le plus possible.

- Ajouter le conservateur et la fragrance quand la gelée a déjà commencé à épaissir un peu

- Remuer régulièrement à la spatule en silicone, toujours en essayant de couper les amas s'il y en a. Le gel de sodium hyaluronate met un peu plus de trois heures à s'homogénéiser de lui-même.

- Conditionner en flacon pompe ou mieux en flacon pipette pour rester dans l'esprit très pharmaceutique et chic.


Appliquer quelques gouttes de la gelée qui s'étale aisément et pénètre à la vitesse de l'éclair.

 

 

12032013989 12032013990
12032013991 12032013995

 


               Pour cette gelée, je me suis inspiré d'une marque d'institut dont j'aime l'image très dermatologique et les produits très ciblés et concentrés. J'en aime aussi la routine en mille-feuille de plusieurs sérums bazooka avant de mettre la crème hydratante qui scèlle la routine de soins.

Il s'agit de : 

prévenir les dommage de l'environnement extérieur (les UV notamment) avec un soin anti-oxydant, 

corriger les éventuels problèmes de peau (imperfections, pigmentation, sensibilité, etc.)

- hydrater pour conserver une peau saine et un teint éclatant.

 

               Vous l'aurez compris, je suis dans ma période de sérums bazooka hyper-concentrés. Et ça fonctionne!

Depuis que j'utilise la gelée hydratante avec ma crème par dessus, m peau est très "pulpée", douce et un teint très frais même en fin de journée. C'est devenu mon duo du matin et du soir.

Mes strilles de déshydration disparaissent bien mieux avec ce duo qu'avec les multiples couches de la crème seule.

Par contre, le sérum seul ne suffit pas à mon avis. Il est de toute façon illusoir de vouloir hydrater sans un minimum de gras sous nos latitudes, notamment un système anti-pertes hydriques efficace. Et les humectants sont toujours plus efficaces sous occlusion (sous un système filmogène efficace donc) que seuls.

Peut-être pour les jours d'extrême chaleur ou de chaleur orageuse...

 

               J'ai essayé de ne pas être redondant dans le choix de mes actifs tout en essayant d'être relativement exhaustif pour lutter contre la déshydratation sur tous les fronts :

- du panthenol pour garder une peau saine,

- du Lactil (Complexe hydratation intense AZ), pour mimer le facteur d'hydratation naturel de la peau,

- le sodium hyaluronate pour repulper et garder un film aqueux au contact de la peau,

- et du Fucogel 1,5P dont je ne me passe plus pour l'hydratation en deux temps (voir dans la brochure du fabricant pourquoi il me semble être un excellent complément au sodium hyaluronate pour une hydratation sans faille sur plusieurs heures).

Le concept de multi-hydratation et sa gelée à l'olivem 1000 par Michèle

Le sérum hydratant d'Emadra
L'hydratant au fucogel de Michèle



280620131019
Je n'aurais pas dû colorer ma gelée avec du mica cuivré : on a envie de le manger !
On dirait du coulis de cerise... Ça n'est pas pour rien que j'ai failli l'appeler
"Eat me", comme dans Alice au Pays des merveilles ^_^


 

••• Focus sur l'acide hyaluronique •••


               L'acide hyaluronique (ou plutôt le sodium hyaluronate puisque la formule sodique est la seule disponible en cosmétique et en médecine esthétique) dont nous disposons est un acide hyaluronique de haut poids moléculaire. La preuve : il est très gélifiant alors que les acides hyaluroniques de faible et très faible poids moléculaire le sont bien moins.

Il est de ce fait parfait pour restaurer le film protecteur de la peau (le fameux coussin aqueux à la surface de la peau). Je trouve dans ce sens qu'il s'apparente pas mal à l'inuline ou aux carraghènanes qui sont aussi des polysaccharides gélifiants.


Attention par contre aux boniments marketeux qui vante les mérites anti-âge de l'acide hyaluronique en application topique. Il est certes utile pour repulper les ridules de déshydratation mais c'est avant tout un hydratant.


Personnellement, je lorgne du côté des acides hyaluroniques de très faible poids moléculaire outre-atlantique qui eux sont plus hydratants, plus pénétrants et seraient même capables de stimuler un chouia le procollagène avec un discret effet tenseur.

Il me semble néanmoins que Zinette propose une solution de sodium hyaluronate LMW (pour Low Molecular Weight) en solution à 1%. Il serait intéressant de fabriquer ce sérum en remplaçant l'hydrolat et le Na hyaluronate poudre par cette solution...

Formule d'un sérum simple hydratant à l'acide hyaluronique (source)

(en % / pour 100g)

- 1% sodium hyaluronate poudre
- conservateur qs (à ajuster selon le conservateur)
eau déminéralisée qsp 100

 

               Vous l'aurez compris, je me suis mis au layering, un peu à la mode japonaise SkinCeuticals. Je vais donc vous parler des deux autres sérums et des deux crèmes que j'utilise dans ma routine quotidienne :

- le sérum anti-oxydant et éclaircissant à la vitamine C,

- la crème hydratant peau mixte,

- la crème de nuit resurfaçante et anti-imperfections à l'acide salicylique,

- le sérum du contour de l'œil anti-cerne et anti-poche (pas très glamour mais diablement efficace !).


La suite au prochaine article donc...


Mais j'y pense... Et vous, quelle est votre routine de soins ?

Exercice de style : copie de crème-masque du commerce

Soins du visage

Par FD_Labaroline

(Attention, billet dodu !)

Une fois n'est pas coutume, et j'en appelle à votre induglence, ce sera une recette sans photo. Pour la simple et bonne raison que je n'ai pas pensé à en prendre au moment où j'ai fait le produit (je n'ai pas le réflexe photo, il va falloir que ça change Madame Labaroline !)

Dans la vraie vie comme dans ma vie virtuelle, j'ai des copines qui sont loin de la cosmétique maison. Mais vraiment très loin. Et mes navigations blogosphériques surfent sur de nombreux espaces de "beautysta" qui testent les produits de la cosmétique conventionnelle. Même si je ne suis pas directement interessée, ni même concernée par les miracles annoncés de la nouvelle crème X ou Y qui est tellement mieux que la B et la C réunies, je m'informe avec assiduité. Ainsi, toute l'année 2012 a vu l'engouement autour d'une certaine crème Coréenne. N'y tenant plus, me sentant un jour plus hardie qu'à l'ordinaire, j'ai posé un commentaire sur un blog, comme un défi "han mais attends, chuis sûre qu'on peut te faire la même chose en home made juste avec des bonnes choses dedans, vazy balance l'INCI !". Je ne l'ai certes pas dit comme ça mais c'était l'idée !

La gentille blogueuse, loin de s'en offusquer, m'a donc envoyé l'INCI, son adresse perso et je n'avais plus qu'à relever le défi ! Vous imaginez bien le challenge de folie, proposer en home made un produit copie d'un best seller de la blogosphère à une beautysta parisienne qui se fiche du bio et du naturel autant que de sa première épilation ! Grosse pression et pas question de me dégonfler (ça, jamais !) Me voilà donc à refaire le

Sleeping BB mask d'Erborian, avec seulement l'INCI en main, en n'ayant jamais vu, ni senti ni touché l'original (hors de question d'aller l'acheter juste pour ça !)

J'ai épluché les composants, j'ai refléchi de longues nuits, des journées entières (grosse pression, on a dit...) et je m'y suis mise.

Tout d'abords, j'ai commencé par faire un tableau que j'ai joint au produit de la destinataire (un peu de pédagogie ne nuit pas...)

INCi d'origine

Propriétés

Ingrédients de remplacement

Aqua/Water*

humectant

HA thé vert et HA camomille matricaire

Cyclopentasiloxane**

silicone, agent filmogène d'origine pétrochimique,

Remplacé par palmitate de cetyl

Glycerin

Humectant, émollient

glycérine

Dimethicone

agent émollient, antimousse (?!)

Coco caprylate

Methyl Gluceth-20

Humectant, hydratant

urée

PEG/PPG-18/18 Dimethicone

émulsifiant

Cire olive (Potassium olivoyl hydrolyzed wheat protein, cetearyl alcohol, glyceryl oleate, glyceryl stearate, potassium hydroxide)

Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer

Agent de contrôle de la viscosité

Phenoxyethanol

Ether de glycol. Conservateur

Benzyl alcool DHA

Panthenol

Agent d'entretien de la peau, réparateur et cicatrisant cutané

panthénol

Polysorbate 20

émulsifiant

cire olive douceur

Butylene Glycol

Humectant, agent masquant (masque ou réduit l'odeur de base d'un produit), solvant

omis

Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil Huile d'amande douce

Émolliente, assouplissante, apaisante

Huile d' amande douce

Zea Mays (Corn) Oil Huile de maïs

Hydratante. D'un intérêt cosmétique non répertorié dans la littérature mais ingrédient peu cher...

remplacé par noyau d'abricot (émolliente, revitalisante, régénérante)

Sesamum indicum (Sesame) Seed Oil

Régénérante , assouplissante, anti-oxydante

Huile de sésame

Triticum Vulgare (Wheat) Germ Oil (germe de blé)

Nourrissante, régénérante, très émolliente

Huile de germe de blé

Centella Asiatica Extract (extrait de centelle asiatique)

Cicatrisant, régénérant, réparateur cutané

remplacé par extrait de grenade (anti-oxydant, calmant, réparateur cutané)

Parfum/Fragrance

Agent parfumant

omis

Ethylhexylglycerin

Agent désodorisant (?!)

omis

Scutellaria Baicalensis Root Extract (extrait de scrutellaire)

anti-inflammatoire

Remplacé par extrait de calendula

Polygonum Cuspidatum Root Extract (Renouée du japon)

Anti-oxydant

Remplacé par extrait CO2 de rose

Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract (Extrait de réglisse )

éclaircissant et anti-inflammatoire

Extrait de réglisse

Camelia Sinensis Leaf Extract (extrait de thé vert)

Tonifiant

Voir Hydrolat de thé vert en remplacement de l'eau

Schizandra Chinensis Fruit Extract (extrait de schizandre)

Tonifiant

Omis

Rosmarinus Officinalis (Rosemary)

Anti-oxydant , anti-inflammatoire, anti-microbien

Remplacé par vitamine E et huile essentielle de romarin

Chamomilla Recutita (Matricaria) Flower Extract

Anti-inflammatoire, anti-allergique, cicatrisante

voir hydrolat de matricaire

Alcohol

Astringeant et antibactérien

Omis

Hexyl Cinnamal

Agent masquant (?!)

Omis

Butyphenyl Methylpropional

Agent masquant et substance parfumante de synthèse

Omis

Alpha-Isomethyl Ionone

Agent masquant

Omis

Linalool - Citronellol - Geraniol - Eugenol

Composants allergisants contenus dans les extraits de plantes (mention obligatoire)

Linalool - Citronellol - Geraniol - Eugenol

Tocopherol (vit. E)

Anti-rancissement des huiles

Vitamine E

Yellow 6 (Cl 15985) ,Yellow 5 (Cl 19140)

Colorants jaunes

Omis

Glycine Soja (Soybean) oil

adoucissante

Remplacée par huile de sésame

* ingrédients naturels

** ingrédients chimiques

Voici ma formule

 

Phase huileuse pourcentage
coco silicone 5,00%
cire olive douceur 7,00%
HV amande douce 3,00%
HV sésame 2,00%
HV germe de blé 2,00%
HV noyaux abricots 2,00%
cetyl ester 1,00%
Total 22,00%
   
Phase aqueuse pourcentage
HA thé vert 20,00%
HA matricaire 20,00%
glycérine 3,00%
eau 26,50%
Total 69,50%
   
Actifs et conservateurs pourcentage
urée 2,00%
gomme acacia 1,90%
panthenol 2,00%
extrait calendula 0,50%
extrait grenade 0,50%
extrait reglisse 0,50%
extrait echium 0,50%
HE romarin, bois de rose  
naticide 0,60%
vit E  
Total 8,50%
   
Total général 100,00%

Ajouts perso

  • Extrait CO2 echium (vipérine) : régénérant cutané puissant
  • Extrait de kigelia : active la micro-circulation, tenseur, repulpant et anti-âge.

Les proportions du tableau ne sont plus tout à fait exactes car j'ai rajouté 1% d'extrait de kigelia à la fin (une inspiration de dernière minute !)

Je n'ai pas indiqué la quantité d'huiles essentielles, j'en ai mis peu, de mémoire, car il parait que l'originale avait une odeur herbacée beaucoup trop forte.

Appliquer en couche épaisse une (peaux mixtes) à deux voire trois fois par semaine pour les peaux sèches, très sèches, matures ou atones.

Les effets sur ma peau de quasi-quinqua  (très sèche, atone, très réactive à certains ingrédients, aux changements climatiques et aux contrariétés, mais sans rides) : couche épaisse de crème y compris sur le contour des yeux (sacrifice pour la science !) Un léger picotement apparaît à l'application uniquement au niveau du front (rien ailleurs) dû à l'activation de la circulation par la kigelia. Cet effet (sans effet flush) disparaît rapidement et la crème est bien vite absorbée par ma peau.

Au matin, la peau est toute rebondie, douce et surtout le dessous des yeux est bien repulpé.

Excellent masque, voire bonne crème de nuit en couche plus fine (avec ou sans massage) pour l'hiver, voire carrément en crème de jour par grand froid (ça n'est pas bien de saison, je sais !)

J'ai confié également deux autres pots à deux copines déjà habituées à mes crèmes.

Les retours de la testeuse qui a pu comparer avec la version originale (qu'elle n'avait pas appréciée)

  • l'odeur est divine
  • la texture est beaucoup plus épaisse et tient plus du baume alors que l'Erborian est très fluide, liquide et laiteuse.
  • Aucun picotement à l'application (contrairement à moi mais la kigelia me fait toujours cet effet-là)
  • Elle a un peu de mal à pénétrer et nécessite donc un massage intense.
  • Concernant les effets le lendemain, tout comme l'Erborian, pas de différence notable quant à l'aspect repulpé et peau de bébé.
  • Hydratation était là et bien là et c'est ce qui a plu.

Et là, Labaroline se roule de bonheur par terre ! Pari (presque) tenu, mise à part la texture (Un "masque" liquide... Non mais ---- quoi ?!)

Edit du 19/06 : Les extraits végétaux.

  • Les extraits d'echium, de grenade et de calendula sont des extraits au CO2. Aromantic pour calendula et echium, Aromazone pour grenade ; 
  • L'extrait de kigelia est sur base alcoolique, de chez Aromazone
  • l'extrait de réglisse est un extrait glycériné... eh bien je ne sais plus d'où je le sors (et j'ai fini et jeté le flacon...) J'ai vu qu'ils l'ont sur le site Makingcosmetics mais j'avais acheté le mien sur un site Français.

Soin exfoliant à la lavande et aux perles de carnauba

Soins du visage

Par atelierdemichele

            Une grande copine pas vue depuis longtemps vient passer la journée chez moi. Que lui offrir?

Quelques savons et un peu de gommage à la lavande pusiqu'elle adore les huiles essentielles et les soins biologiques. Elle n'a pas de réticence à utiliser de temps en temps quelques soins conventionnels surtout pour les gommages qu'elle aime très rinçables.

          DSC05564

 

            Je reprends mon olivem 1000

- avec du cétyl palmitate pour stabiliser à la chaleur et de l'alcool cétéarylique pour augmenter un peu plus la viscosité sans alourdir.
J'y ai rajouté un soupçon de céralan qui permet de durcir un peu plus la surface sans avoir l'aspect trop filmogène d'une autre cire.

- avec le minimum d'émulsifiant synthétique (simulgel) pour assurer un toucher fin et augmenter la rinçabilité

 

           Les huiles végétales pour peau mature doivent apporter de l'émollience douce et le confort indispensable aux soins exfoliants : Huile de jojoba fine pour adoucir,  squalane pour réparer, coco fractionné pour alléger, de la biodine actif nourrissant et restructurant.

Les particules exfoliantes (perles de carnauba) sont assez rudes et me semblent ne pas devoir être incorporées en trop grande quantité. J'en mets 5% sachant que si ce taux est trop dur pour le visage, elle pourra l'utiliser sur le corps moins fragile.

 

    

Formule du gommage à la lavande et aux perles de carnauba

- Phase aqueuse
42 eau de source
20 HA de lavande bio (Bilby and Co.)
10 gel d'aloé véra à 2% d'amigel
3 glycérine
1 allantoïne végétale

- Phase huileuse
2 olivem 1000
3 alcool cétéarylique
1 cétyl palmitate
0.5 céralan
0.8 simulgel
1 biodine
2 huile de coco fractionné
2 squalane d'olive
5 huile de jojoba

- Troisième phase
5 perles de carnauba
0.8 vitamine E
0.6 ecogard
0.3 HE de lavande altitude bio (Florame)

Données en grammes ou %
pH et eau perdue au chauffage à rectifier

 

 

DSC05563

 

            Une formule sans trop de chichis mais un petit travail sur le complexe émulsifiant.

La texture est un peu trop bulleuse à mon goût comme souvent quand j'utilise le mixer trop longuement mais cela ne devrait pas interférer avec le plaisir du gommage.

Si l'on ne désire pas utiliser d'émulsifiant synthétique, l'on peut ajouter en 3è phase un peu de savon liquide naturel en mélangeant avec précaution pour ne pas trop faire mousser. La rinçabilité sera bien meilleure.

Des formules générales

. 0.8% simulgel ou sodium acrylate plus, 2% olivem 1000, 1% cétyl palmitate, 3% alcool cétéarylique, 0.5% céralan /2.5% Olivem 1000, 3% alcool cétéarylique, 0.5% céralan, 3-5% savon liquide/ 3 % olivem 1000, 3% alcool cétylique, 3-5% savon liquide / 2.5% olivem 1000, 3% alcool cétylique, 0.5 céralan, 3-5% savon liquide ...
. 9% HV et 1% beurre végétal
. 5% particules exfoliantes
. Eau, conservateur, glycérine ou extrait hydroglycériné, actifs, 0.2 gomme xanthane ou amigel, HE pour 100%

 

            Voilà ça peut sembler complexe mais c'est simple et fun de faire de la gymnastique avec nos ingrédients.

On dirait quand même que je suis restée scotchée dans l'année des masques ^_^