Gelée exfoliante douceur à la gomme konjac

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Konjac or not konjac?

Un gélifiant que j'aime bien pour fabriquer des masques douceur que l'on peut masser, à laisser poser éventuellement la nuit et qui m'a été très utile lors de ma dernière révolte face aux CRS à la médisance.

Emadra ne l'apprécie pas beaucoup.

 

          J'ai eu envie de fabriquer un masque exfoliant sous forme de gelée douce afin de lui faire tester. Elle ne doit pas jouer au bon public mais dire ici en vérité vraie, ce qu'elle en a pensé.

Je l'ai dosé a minima (0.5%) face à un autre gélifiant (0.2% d'amigel). Juste assez pour que ça tienne sur le visage le temps d'exfolier.

FD_Labaroline expliquait dans sa recette de masque détox qu'elle aime exfolier puis laisser poser le masque quelques minutes le temps de profiter des bonnes choses qu'elle y a mises.
La texture de cette gelée s'y prêterait bien.

 

           La coloration est pâle et chic (Miss Ed est aussi comme ça pâle et chic).

Toutes ces femmes qui fabriquent leurs cosmétiques ont un chien fou si vous les voyez en vrai.
Elles semblent simples, abordables, drôles, sérieuses, obstinées, généreuses... et ont ce chic fou qui tient au grain qu'il faut pour se lever un matin et se mettre à faire ses produits de beauté avec une passion qui confine à la folie douce. Moi je ne suis pas comme ça.

La couleur disais-je donc, est simplement due à l'huile de jojoba golden mise en mini quantité (3%) pour adoucir un peu la texture et la rendre glissante.

Une couleur vert pâle sera obtenue avec de l'huile de chanvre, de l'huile d'avocat, une goutte d'HE de matricaire...
Une couleur rosée sera obtenue avec de l'huile de millepertuis, un macérat de racines d'orcanette...
Une couleur orange pâle sera obtenue avec un macérat de graines de rocou, de l'huile de germes de blé, des extraits CO2 de carotte ou d'argousier...

 Ne pas oublier de les accorder à celle de vos particules gommantes

DSC05585

 

        Dans  le parfum, j'ai voulu dompter mon gel d'hydrolats pas faciles avec des notes dominantes : du jasmin, des feuilles d'agrumes dont je suis totalement f°Lle-dinGoO (petits grains bigaradier et mandarinier) ainsi qu'une pointe de vert (du myrte corse magnifique, magnifique...).

Mélange d'HE (en gouttes)

5 Petit grain mandarinier Fratini *
5 Petit grain bigaradier bio
4 Myrte vert Fratini
1 Absolue de jasmin grandiflorum

J'adore!

* le PG mandarinier est photosensibilisant, ne pas s'exposer au soleil après ce gommage. Le faire idéalement le soir avant le coucher.

 Les huiles essentielles corses de José Fratini découvertes grâce à FD sont de très, très  grande qualité. Ce n'est pas péché que d'acheter des huiles essentielles, hein Dieu?

 

Formule du gel exfoliant douceur
En grammes ou %

 - Phase A
1 allantoïne végétale
25 eau de source


- Phase B
50 HA de jasmin bio (Bilby and Co.)
10 gel d'hydrolats à 2% de gomme amigel (les utiles de Zinette)
3 HV de jojoba


- Phase C
5 glycérine végétale
0.5 gomme konjac (Bilby and Co.)


- Phase D
5 perles de carnauba
2 soothex
0.6 ecogard
0.5 HE (15 gouttes pour 100g)
0.4 vitamine E

Acide lactique pour ajuster le pH

 Mode opératoire


- Préparer la phase A et faire tiédir à 50° au bain marie pour dissoudre l'allantoïne
- Préparer la phase B dans un autre bécher désinfecté et bien mélanger à la cuillère magique, ajouter à la phase A, bien mélanger et laisser au bain marie chaud mais éteint
- Dans une mini coupelle, peser la phase C, bien mélanger en une pâte épaisse à couler lentement et en mélangeant bien au bécher A+B maintenu dans l'eau chaude
Le gel se forme rapidement
Retirer du bain marie et malaxer à la spatule jusqu'au refroidissement
- Ajouter les ingrédients de la phase D un à un en mélangeant bien entre chaque ajout, mesurer le pH et ajuster à l'acide lactique si besoin ainsi que l'eau perdue
- Conditionner en pots ou mieux en tubes

DSC05587

 


Le gel d'hydrolats à la gomme amigel

Les gels d'aloé véra maison sont faciles à préparer et très pratiques quand on veut s'éviter de peser de petites quantités de gommes. Il suffit de choisir la gomme que l'on préfère (xanthane, konjac, amigel, carraghénanes iota ou mélanges de tout cela). Ils permettent de profiter à la fois des propriétés de l'aloé véra mais aussi de celles de la gomme lorsqu'elle est riche en polysaccharides extra-hydratants (carraghénanes, amigel par ex).

J'ai terminé mon paquet de gomme amigel et mon flacon de jus d'aloé véra bio en réalisant un gel d'aloé à 2% de gomme amigel qui a été utilisé en totalité dans de nombreuses formules publiées ici.

Comment fabriquer du gel d'aloé véra ?

Pour ce masque exfoliant, j'avais fabriqué un gel d'hydrolats avec deux hydrolats aux parfums particuliers. Ne les ayant que peu utilisés depuis l'achat, il était temps de les valoriser pour ne pas risquer de les perdre.

 

Formule du gel d'hydrolats à 2% d'amigel

40% hydrolat de nard
57.40% hydrolat de petit grain oranger
2% gomme amigel (les utiles de Zinette)
0.6% ecogard

Tiédir les hydrolats au bain marie, ajouter la gomme en pluie tout en mixant fortement pendant quelques instants.

Mélanger au cours du refroidissement à l'aide d'une spatule en silicone, ajouter le conservateur à froid. Conditionner idéalement en tubes et conserver au réfrigérateur surtout si vos hydrolats sont un peu vieux.

Ce gel est relativement compact et est très facile à prélever et diluer dans la phase aqueuse.

 

Pourquoi 2% de gomme et pas 1%?

On fait comme on veut bien sûr! 2% permettent de n'utiliser qu'une petite partie de la formule donc nous n'avons que 100 parts. Cela permet d'en incorporer seulement 10 à 15 parts dans la phase aqueuse d'une émulsion laissant encore plein de place pour autre chose.

10g de gel correspondent à 0.2g d'amigel et 15 g à 0.3g d'amigel, soit ce qu'il faut pour stabiliser l'émulsion.

 

 

 

DSC05584Alors Miss Ed, konjac or not Konjac?
J'ai oublié ma piquouze alors tu peux ouvrir ton coeur ^_^

 

 


Crème anti-âge au P3R

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Aucun de mes essais au Neocare P3R (Blend of Polyglyceryl-3 Polyricinoleate) n'a été publié ici.

A l'époque (en 2010), Moune m'en avait envoyé un peu à partager avec mes copines. J'évite de parler d'ingrédients difficiles à obtenir et mes essais étaient restés dans mon carnet.

Aujourd'hui le P3R est trouvable en France chez Zinette et chez Lili's bubble dream (Kayacaramel).

 

        Le colis de Moune était suivi d'un mail avec le lien vers la fiche technique de Copaïba.be.

Nous devions y trouver les diverses recommandations pour obtenir une véritable crème stable : Co-émulsifiants VE ou GMS, olivem 900 (sorbitan olivate ou cire olive protection), cire de ricin, sel d'Epsom (sulfate de Mg), HV recommandées et leurs % maximum...

Moune qui est très suspicieuse (si, si ^_^) tenait absolument à acheter le sulfate de magnésium chez Copaïba et non à la pharmacie.
Tu comprends, là je suis sûre que c'est le bon sulfate de magnésium qu'il faut pour le P3R!

Elle m'en a jeté dans une enveloppe à partager avec "mes copines parisiennes".

 

DSC05549

 

         Mais où est la cire de ricin?

Hein la cire de ricin qu'il faut pour stabiliser à coup sûr sans trop de gras durs? Ben... j'en ai moi de la cire de ricin. Je lui en envoie et j'en distribue aux copines (quel trafic d'ingrédients je vous dis!).

Chacune a fait ses essais de son côté avec la même déception : le P3R donne facilement des fluides, plus difficilement de véritables crèmes si l'on ne respecte pas un certain nombre de contraintes. Et selon les formules, elles ont tendance à rester sur la peau comme une colle avant de pénétrer.

C'est l'effet ripolin comme l'a baptisé Venezia. Il diminue un peu au fil du temps mais tout de même c'est inacceptable. Vous l'avez peut-être déjà observé avec certaines crèmes solaires ou des pâtes pour fesses de bébés qu'il faut étirer, sont brillantes et blanchâtres avant de pénétrer.

La crème de Mlk chez Venezia avec mes essais en commentaires sans formules
Autre
crème au P3R de Venezia et ses nouveaux beurres corporels
Les essais de Lolitarose (as-tu supprimé ton ancien blog?)

 

          Vous trouverez des essais multiples chez Irène et Colchique qui se sont affranchies des recommandations du fournisseur et ont néanmoins réussi de très jolis soins dont elles sont ravies.

Tous les essais sont bons à prendre pour faire avancer les réflexions des uns et des autres.

Les trois   laits au P3R  d'Irène
Les différentes crèmes au P3R de Colchique

 

            Les émulsions eau dans huile sont délicates à fabriquer. Elles obéissent à des règles particulières de formulation que je décrirais de très délicates à théoriser.

Ce qui fait que vous ne trouverez que très peu de documentations à ce propos et même en mettant en oeuvre de façon très stricte ces recommandations, vous pouvez rater votre crème.

Je trouve que ce sont des émulsions vivantes au vrai sens du terme puisqu'elles évoluent comme elles veulent et fort rapidement pendant la fabrication.

Mais toutes à peaux matures, nous nous sommes extasiées sur l'action hydratante géniale de ces émulsions.

Il n'y a pas de honte à avoir, une peau mature a besoin de conserver son hydratation peut-être plus que d'utiliser des agents hydratants. Et ça seules les émulsions eau dans huile le font à merveille, je dirais quasiment sans actif.

 

Les émulsions au P3R grâce à leur faible évaporation

- restent plus longuement sur la peau
- la protégent plus efficacement de la déshydratation
- permettent une plus grande pénétration des ingrédients actifs
Elles peuvent être réalisées à froid si aucun des composants ne doit être fondu (comme je mets toujours de la cire de ricin, c'est foutu!)

 DSC05550

 

 

Formule de la crème anti-âge au P3R (%)

 

1.2 olive protection (Aroma-zone), 1.8 P3R, 1.8 GMS (glycéryl mono stéarate), 0.5 cire de ricin, 6 huile de pracaxi bio (Bilby anc Co.), 6 huile de jojoba, 9 huile de macadamia inodore (Zinette), 2.5 beurre de karité du Bénin


31 eau de source, 30 HA, 3 glycérine végétale bio, 3 Rice NS, 0.8 sulfate de magnésium, 0.2 amigel, 0.6 allantoïne végétale (Zinette)


0.6 Ecogard, 1 acide hyaluronique en gel, 0.5 teca poudre (Zinette), 0.1 vitamine E mixed tocopherols, 0.4 HE

Rectifier l'eau perdue au chauffage à 75/80° sinon la crème sera plus épaisse et plus fragile puisqu'il y a un % de phase aqueuse idéal (65/85%)

 

 

           Mes préférences

Après lectures de la fiche fournisseur (dossier de présentation très détaillé) et divers tests personnels. Pardonnez la lecture qui s'avère difficile, j'ai tenté au maximum d'être synthétique.

 

1 - Une crème plutôt qu'un fluide
Pour augmenter la viscosité : co-émulsifiants glycéryl monostéarate (GMS) plus viscosant que d'autres co-émulsifiants + cire  olive protection

Les deux ensemble permettent de diminuer les % d'émulsifiants totaux tout en maintenant la stabilité.

 

2 - Une phase grasse de 20 à 25% maximum
avec de l'huile de macadamia, du jojoba et du beurre de karité (évidemment!).

Il se trouve qu'à part le squalane, les huiles de macadamia et de jojoba aident à augmenter la viscosité. Même chose pour les huiles de coco fractionné, de germes de blé...
Il est important de bien choisir sa phase huileuse.

 

3 - Une stabilité de la crème dans le temps : Cire de ricin
mais aussi cire de carnauba, cire d'abeille et stéarate de magnésium expérimenté par Colchique il me semble.
Je n'ai testé que la cire de ricin.

L'autre ingrédient majeur est l'ajout d'électrolytes sous forme de sulfate de magnésium (sel d'Epsom) de 0.7 à 1%.

 

4 - Pas ou peu d'effet ripolin (slipping problem) : Il existerait un rapport idéal entre le % de P3R et celui des HV.

Je n'ai pas trouvé les recommandations très convaincantes. Mon essai actuel est l'un des plus aboutis à ce propos mais je ne peux pas généraliser mes conclusions car soit j'avais le ripolin avec la phase grasse idéale (moins de 20% d'HV), soit j'augmentais un peu mes HV en diminuant le P3R et je ne l'avais pas.

Notre but dans la vie de cosméteuse étant d'utiliser autant que faire se peut le minimum d'émulsifiants et de croiser leurs effets.

J'ai tout de même observé que l'ajout d'amidon (ici sous forme de Rice NS) était souverain pour garder la matité au long cours.

 

5 - Des actifs réduits
à de la glycérine, de l'acide hyaluronique, de l'allantoïne et du merveilleux TECA en poudre.

J'en profite pour développer ce que je pense de l'allantoïne, actif surtout utilisé pour les peaux agressées car il est cicatrisant et apaisant. J'en use et abuse dans mes masques exfoliants pour protéger la peau.

C'est oublier qu'elle est également un bon réducteur des pores.
L'allantoïne est en outre un kératolytique doux, un hydratant, un adoucissant, un lisseur de peau en somme (les peaux déshydratées présentent des rugosités désagréables) dont devraient profiter toutes les peaux matures mixtes déshydratées.

J'utilise la version d'origine végétale par acquis de conscience. L'allantoïne c'est l'allantoïne tout comme la glycérine c'est la glycérine même synthétiques  ^_^

Quand j'utilise des émulsions un peu riches pour les joues et les tempes, il s'en suit une ouverture des pores de la zone T. Quand je respecte les pores, je développe des rugosités et ridules de déshydratation sur les joues et les tempes...
Vive l'allantoïne et le P3R qui me permet de l'utiliser à 0.6% et non 1% comme à l'accoutumée.

 

6 - Un mode opératoire lent et doux

Une fois les deux phases à 75/80°, il faut ajouter l'eau dans les huiles en plusieurs étapes et mélanger doucement à l'aide de la cuillère magique. Je n'ai personnellement eu que des échecs avec le bolide mixer Bamix ou pas.

Dès l'émulsion obtenue (photo 1 en haut à gauche) en maintenant le bécher au bain marie, j'ai abandonné la cuillère magique pour la spatule en silicone pendant 5mn (photo 2 en haut à droite).

Hors du bain marie, j'ai continué le malaxage à la spatule. Je faisais régulièrement des pauses de quelques instants puis je reprenais le lent malaxage jusqu'à épaississement net et refroidissement vers 25°.

Ajout de la 3è phase à ce stade (photo 3 en bas, à gauche) et lent malaxage avec pauses pendant 30-60mn comme le recommande le fournisseur (j'ai fait 60mn à chaque fois que j'ai réussi : photo 4 en bas, à droite).

Un jour mon époux est venu me dire quelque chose de la plus haute importance alors que j'étais concentrée sur mes opérations cosmétiques de haut vol au P3R. Emportée par la discussion, j'ai dû vigoureusement malaxer à la cuillère magique. Tout s'est effondré en un instant sous mes yeux ébahis.

"Mais arrête de me parler, tu as fait virer ma crème! "
"C'est ma faute maintenant. Tu as dû mal formuler, je ne me suis même pas approché de ton bécher!"

Il devait avoir ses règles...

^_^ j'arrête mes bêtises, c'est sérieux le P3R.

 

DSC05553 DSC05554
DSC05555
 DSC05557

Je pense que de nombreux échecs peuvent être dus à la précipitation à l'adjonction de la phase aqueuse et/ou au fouettage intensif et vigoureux pour faire reprendre une crème qui semble instable.

Dans ce message sur une crème à l'olive protection, j'insistais sur ces paramètres importants me semble t-il avec les émulsifiants E/H : Crème de massage à l'olive protection

 

 

            Ma seule déception

Les parfums de mes crèmes au P3R me déçoivent alors que le mélange d'HE pures sent bon.

Certaines huiles essentielles sont assez fidèles (agrumes, absolues, palmarosa, géranium, encens, muscade ...) mais mon mélange préféré Petit grain/ylang vire inexorablement quelles que soient les HE auxquelles je les associe.

Pourquoi?

GoM'mask détox

Soins du visage

Par FD_Labaroline

Lorsque j'ai vu ici il y a quelques semaines le détox facial de Michèle, j'en ai fait des bonds de joie dans ma tête. Sa recette me parlait, et pas qu'un peu. Immédiatement, j'ai vu les substitutions possibles car je ne disposais pas de tous les ingrédients. Qu'à cela ne tienne, je la ferai mienne malgré tout.

 

Ne me restait plus qu'à ... Trouver le temps de tambouiller. Et puis lorsque Michèle m'a proposé de poser ici ma version, j'en ai à nouveau fait des cabrioles dans ma tête (oui, j'ai des joies simples !)

Ma version est un gommage masque onctueux, toujours aux perles de jojoba, comme l'original. J'ai essayé, autant que faire se pouvait, de ne dévier de la recette d'origine que pour les ingrédients dont je ne disposais pas. Mais dans le feu de l'action, je me suis quand même un tout petit peu lâchée, mais juste un micro-chouill' !


Mes ingrédients en plus :

Hydrolat de carotte sauvage (de chez Fraisse et Quatronne) excellent régénérant cutané, bonne mine et réveille les peaux ternes. Ma peau aime beaucoup cet hydrolat (j'aime nettement moins l'odeur qui me soulève le coeur...) et j'essaie de l'utiliser mélangé à d'autres, dans des lotions toniques notamment. Et finalement, je l'utilise tous les jours, lui et sa cousine l'HE de carotte. 

Beurre de murumuru en remplacement du beurre de tournesol (beurre nourrissant, parfait pour peaux sèches et je voulais un beurre bien dur pour densifier la crème)

Huile de nigelle (ou huile de cumin noir) anti-infectieuse,  prise en interne, elle est réputée éliminer les toxines. En externe appliquée sur la peau, elle est régénérante et anti-inflammatoire. Je lui trouve une bonne synergie avec l'huile essentielle de carotte ou l'hydrolat (si on n'est pas trop difficile au niveau de l'odeur !)


Palmitate de cetyl, émollient, et épaississant, j'aime bien le glissant qu'apportent les cetyls esters, surtout dans un gommage.

Miel de manuka, parce qu'il s'est imposé comme une évidence. Pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et j'adore sa couleur. 

Mélange d'HE :  romarin à verbenone (3 gtes), pamplemousse (3gtes), genévrier (2 gtes), lavande vraie (2 gtes), cèdre de l'Atlas (2 gtes), citron (3 gtes), carotte (2 gtes).

Les huiles essentielles viennent de chez Fraisse-Quatronne, Astérale ou José Fratini, petit distillateur corse.

 

La recette (50 gr) la colonne de droite représente les grammes.

 

Phase huileuse

hv avocat 5,00% 2,5
squalane 5,00% 2,5
émulsifiant VE 5,00% 2,5
hv nigelle 5,00% 2,5
beurre murumuru 3,00% 1,5
cetyls esters 2,00%

1

 

Phase aqueuse

émulsifiant MF 5,00% 2,5
ha romarin 19,00% 9,5
ha carotte 10,00% 5
glycérine 5,00% 2,5
allantoïne 1,00% 0,5
eau 23,00% 11,5
gomme xanthane 0,40% 0,2

 

Phase 3 (à froid)

perles jojoba 8,00%

4

miel manuka 3,00% 1,5
conservateur (Cosgard) 0,60% 0,3
mélange HE 10 gtes    

 

J'ai utilisé les émulsifiants VE ( glyceryl stearate) et MF (sodium stearoyl lactylate) de chez Aroma-Zone tout simplement parce que je ne les utilise jamais et qu'il faut bien que je les fourgue quelque part... les glisser discrètement dans un gommage-masque me semblait une bonne idée :-)

Non pas que je ne les aime pas, simplement que je n'y pense pas, toute accro que je suis à l'Olivem 1000 ou à la cire olive douceur ((alcool cétéarylique, glyceryl oleate, glyceryl stearate).

 

Gom'mask detox

 Verdict 

L'odeur est légèrement herbacée (elle s'atténue avec le temps), la consistance s'épaissit en 24h et l'application est très agréable. La couleur est bien celle de la photo, un verdâtre peu avenant de prime abord (si l'on n'est pas habitué des crèmes-maison)

J'en fais un gommage-masque (je suis une feignasse, j'aime les produits tout-en-un !) que j'applique généreusement sur peau propre en évitant le contour des yeux, je gomme, je laisse poser 5 mn et je rince. Il est possible de gommer après la pause mais je préfère laisser la peau se reposer et profiter des bienfaits après avoir été bousculée par le gommage.

Finalement, en recopiant cette recette et en la comparant avec l'originale, je me rends compte qu'elle n'est plus guère détoxifiante mais plutôt à la fois nourrissante et anti-inflammatoire, elle nettoie sans agresser. 

J'ai utilisé le reliquat du mélange d'huiles essentielles dans un sérum de nuit, juste un petit mélange d'huiles végétales spécial peaux matures (bourrache, figuier de Barbarie, argan, le tout allégé de jojoba et de caprylyl triglycérides). 

 

 

          Après plusieurs flacons de démaquillants fabriqués à l'Ecomulse ou à la cire n°3, j'ai eu l'envie d'un démaquillant-crème plus épais et plus nourrissant quand la bise est revenue.

Emadra m'a fait tester sa version à l'ecomulse sans tensioactif dont j'ai beaucoup apprécié la rondeur (la formule se trouve en commentaires du lien précédent).

 

DSC05545

 

 

 

        La phase huileuse a été doublée et la proportion d'émulsifiant légèrement augmentée. La part de tensioactif est réduite en quantité et ne contient que du cocoglucoside.

Ce tensioactif doux mousse bien mais la crème démaquillante ne mousse pas. Le coco glucoside est relativement sirupeux donc il "densifie" la texture au final malgré la légère liquéfaction de l'émulsion souvent observée quand on y ajoute des tensioactifs.

Son pH élevé (11.5 à 12.5) demande impérativement une acidification pour respecter le pH cutané. Il a fallu pas mal de gouttes d'acide lactique malgré la présence acide du gel d'aloé véra et de l'hydrolat de la formule.

 

       Une jolie couleur par dessus, un beau flacon simple et givré (Aromazone), moins sophistiqué que dans la première version et c'est fait!

La couleur est obtenue à l'aide d'un extrait de fleurs de clitories offert par Venezia. C'est un liquide bleu indigo très flatteur que j'ai testé en me disant que le pH modifierait la couleur.

Et bien non, c'est un bleu pâle doux et caressant qui va parfaitement bien avec la texture crémeuse de ce démaquillant. J'ai eu du mal à le rendre en photo.

 

DSC05538

 

 

 

      Le parfum est inspiré par quelques senteurs corses : petit grain citron, myrte vert, genévrier, hélichryse italienne, ciste, un macérat huileux de fleurs d'oranger sur olive bio offert par Mlk, notre macératrice en chef dont je sens le halo studieux jusqu'ici.

Je ne saurai trop recommander Vitalba pour l'excellence de ses huiles essentielles corses. J'en suis très fan.

J'ai dosé sagement en HE (0.4% soit 24 gouttes pour 200g de démaquillant) pour garder la douceur espérée.

 

Le parfum bio de Corse

En gouttes
. 8 Immortelle de Corse demeter Vitalba
. 6 myrte vert Vitalba
. 6 petit grain citron Vitalba
. 3 géranium Italie Florame
. 1 ciste ladanière Vitalba

 

Formule du Démaq'corse (g ou %)

 

- Phase A

12 Ecomulse (Bilby and Co.)
10 huile de coco fractionné
10 macérat de fleurs d'oranger sur olive bio de Sicile (merci Mlk)
9 eau de source

- Phase B

20 gel d'aloé véra à 2% amigel
18 hydrolat de genévrier bio
3 glycérine
1 allantoïne

- Phase C

15 cocoglucoside (les utiles de Zinette)

- Phase D

1 vitamine E mixed tocopherols
0.6 Ecogard
0.4 HE soit 12 gttes pour 100g

Acide lactique impératif pour ajuster le pH à 5/6
Hydro-alcoolo-glycériné de fleurs de clitories (merci Venezia) pour la couleur désirée

         

        Le nettoyage du visage est doux, glissant et vraiment onctueux. Pour les températures hivernales, j'adore.

Pour les peaux mixtes ou normales, le démaquillant à la gelée royale est parfait.
Pour les peaux matures, sèches ou pour un effet cocoon, ce Démaq'corse est divin.

Je le malaxe longuement sur le visage maquillé, une goutte d'eau pour émulsionner tout ça et je passe une éponge konjac humidifiée et essorée en massages appuyés. Splash d'eau, re-démaq'corse pour le plaisir, rinçage, séchage et crème ou oléo-sérum. On se demande ce que je fais dans cette salle de bains!

J'ai toujours évité les éponges diverses et variées sur le visage. Je les ai toujours trouvées irritantes et je réserve la lingette microfibres humide pour le seul démaquillage des yeux. Jusqu'au jour où je suis tombée sur une éponge konjac chez Bazar bio.

Eponges konjac chez Dans ma nature

         

DSC05546

 

          Les éponges konjac sont très douces, moelleuses et nettoient tout de même parfaitement. Elles m'ont tant plu que je les utilisais pour émulsionner l'huile pré-savonnage toujours en duo avec la microfibre réservée aux yeux.

Elles marchent aussi parfaitement avec ces démaquillants lactés ou crémeux. J'ai abandonné mes savons de beauté...
Pour l'instant ^_^

 

Hydratant polysensoriel Rose-Kinkéliba

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Une autre création envoyée un peu rapidement histoire d'entretenir mon cerveau créatif qui s'embourbe quand il y a trop de messages en  brouillons...

Je continue donc à vider les placards en utilisant cette fois-ci un ingrédient formidable pour réaliser des sérums actifs. Le sérum d'aujourd'hui est formulé comme hydratant et réparateur tout à fait utilisable par un homme en soin après-rasage.

Il suffit de ne pas mettre sur l'étiquette qu'il y a de la rose dedans car "ça sent la vieille sub-claquante" ^_^

       

          J'en ai fabriqué pas mal dont une part est parfumée à la fragrance sans allergènes "Santal de Mysore" des Utiles de zinette tout à fait réussie. Je m'étonne quand même sur ce coup là, très réussie vraiment ...

Comme le font Yulaan et Emadra, je l'ai mariée à des HE afin d'en arrondir le parfum et ça fonctionne si bien que j'ai fabriqué les sels de bains assortis.

L'autre partie est déclinée pour femmes avec de la rose, de l'ylang-ylang... pour hydrater la peau avant la crème ou l'huile de soin.

 

DSC05514


           Le gélifiant de la phase aqueuse est le polymère végétal de Biowell cosmetic.

C'est un extrait de citron qui donne des sérums superbes, doux et absolument pénétrants. Il est reconnu par les labels bio et  provient de l'agriculture bio.

Son INCI (Citrus limon fruit extract) est mystérieux. N'est-ce pas simplement de la pectine de citron? Je me le demande...

Contrairement au précédent sérum au véritable santal de Mysore, je n'y ai pas rajouté d'huiles végétales qui ont tendance à se séparer dans le temps. J'ai complètement respecté les indications de Biowell cosmetic qui préconise l'ajout d'ingrédients aqueux uniquement.

La présence de gel d'aloé véra pourrait-elle permettre de maintenir en émulsion les corps gras grâce à l'amigel qu'il contient?

 

            J'ai utilisé très peu d'actifs :

- un hydrolat composé d'un mélange fait sur mesure par la ferme de Saussac d'hydrolats de rose et de kinkéliba

Agent astringent comme tous les hydrolats, celui ci parfume légèrement et est adapté aux peaux matures.

 

- de l'aloé véra gélifié à 2% d'amigel fait maison

L'aloé véra est un agent hydratant riche en minéraux. Il a une action raffermissante bienvenue dans un sérum pour peaux matures hommes et femmes.
En tant qu'anti-inflammatoire, il a toute sa place dans un après-rasage.

 

- des biosaccharides-gum 1 encore dénommés Fucogel.

Gros coussins sucrés qui apportent une hydratation majeure dès 3% de la formule. Cette action hydratante dure quelques heures.
Il est qualifié d'hydratant polysensoriel car sa capacité à retenir l'eau se double d'un toucher soyeux remarquable à partir de 5% de la formule.

J'ai repris ce qualificatif très élégant pour baptiser ma création sur Potions et chaudron.

 

Formule de l'hydratant polysensoriel Rose kinkéliba

- Phase A

50% eau distillée
35.60% HA de rose et kinkéliba bios
6% glycérine végétale bio
2.5% polymère végétal

- Phase B

10% gel d'aloé véra à 2% d'amigel
5% Fucogel (ou Fucocert)
0.6% Ecogard
0.3% HE (soit 9 gouttes pour 100g)

Couleur rehaussée par quelques gouttes de macérat de racines d'orcanette sur coco fractionné

 

Mode opératoire

 

- Diluer le polymère dans la glycérine, bien mélanger pour former une pâte sirupeuse lisse
Mélanger l'hydrolat et l'eau dans un bécher désinfecté
Ajouter en filet le mélange glycérine + polymère tout en mixant à l'électrique sans faire de bulles

- Mettre au bain marie et maintenir tout en mixant à 80° C pendant 10 mn (oui c'est bien long mais il faut cela). Ne pas hésiter à faire des allers et retours hors du bain marie pour ne pas chauffer inutilement au delà des 80° requis. Le gel d'une couleur grisée se forme et épaissit lentement.

Mélanger encore 5 mn à l'aide d'une spatule en silicone extra-souple à 80°C
Retirer du bain marie au bout de ces 15mn, mélanger à la spatule en silicone jusqu'au refroidissement

- Ajuster la quantité d'eau perdue avec de l'hydrolat, bien lisser à la spatule

- Ajouter les ingrédients de la phase B un à un en lissant bien à la spatule en silicone sans faire de bulles (vous avez le droit de penser que je radote avec ma spatule en silicone ssooouuple ^_^)

- Rectifier le pH si besoin, couler en flacons pompe.

 

 

DSC05515Hydratant très doux sur la peau

 

Mélanges d'HE selon la destination (en gouttes)

 

- Après-rasage pour homme qui aime le santal de Mysore

3 fragrance santal de Mysore LUZ
3 HE orange 10 fold Soapsession
3 HE géranium rosat Sevessence

 

- Hydratant polysensoriel pour femmes

3 absolue de rose Damas Florame
2 HE ylang ylang première Astérale
2 HE petit grain cédrat Purissimes
2 fragrance santal de Mysore LUZ

 

     Allez, encore une photo!

DSC05516

 

 


Détox faciale gommante

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Un gel gommant offert par Emadra qui n'a pas publié sa formule ici (je sors la piquouze?).
Il m'a donné envie de fabriquer un soin gommant aux perles extra-fines de jojoba que j'adore.

Certains sont adeptes de la détox juste après les fêtes, d'autres le font plutôt au printemps. Interne, externe, phyto, aroma, artichaut, radis noir, bouleau?

On fait comme on veut bien entendu. Le soin détox facial est une crème gommante fine. Je voulais une texture légère qui tranche un peu d'avec mes habituels masques à l'argile dont les parfums me déçoivent toujours.

 

DSC05513En tubes, c'est mieux

 

           Qui dit texture fine, dit esters de sucre par exemple. J'ai donc repris un émulsifiant de Biowell cosmetic dont j'ai si peu parlé sur ce blog et qui peut donner cela.

Le plantec HP10 dont l'INCI : Sucrose Polystearate (and) Cetearyl Alcohol (and) Olea europaea (Olive) Oil Unsaponifiables indique qu'il contient:

. un ester de sucre
. un épaississant (alcool cétéarylique)
. des insaponifiables de l'huile d'olive.

Il est très facile à travailler. Couplé à l'acide stéarique tel que le montrent les formules du site que j'ai reprises, il permet d'obtenir des textures très pro.

Les émulsions se lestent de Submica FL qui apporte un éclat lusté aux crèmes.

 

            Après coup, j'aurais peut-être dû renforcer la viscosité avec de l'acide stéarique plutôt que de l'alcool cétylique que je préférais pour plus d'onctuosité. Je tablais sur le beurre de tournesol pour épaissir un peu.

Autres soins au Plantec HP10 : Joli minois par Mlk, crème de nuit et masque par Michèle


 

        L'hydrolat de romarin de Lolitarose est issu de sa campagne des Pouilles. Il sent délicieusement bon et elle l'a distillé elle même.

Le romarin est l'une des plantes traditionnellement utilisées pour détoxifier le foie.

En cosmétique c'est un tonique cutané et capillaire, intéressant pour les peaux sujettes aux boutons et autres imperfections. Très anti-oxydant il participe à l'effet détox recherché dans le masque.

J'ai tout vidé dans mon masque mais je n'ai pas oublié d'en goûter un mini godet ^_^ (Bravo Lolitarose, c'est superbe!).

Le lien vers le blog de Lolitarose

 

Formule pour 100g de détox faciale gommante

 

- Phase aqueuse

25g eau de romarin de Lolitarose
25g eau distillée
5g glycérine végétale bio
1g allantoïne
0.3g gomme xanthane

 

- Phase huileuse

5g Plantec HP10 (Biowell cosmetic)
5g huile d'avocat bio
5g squalane d'olive bio
3g beurre de tournesol (Zinette)
3g alcool cétylique

 

- Troisième phase

8g perles de jojoba blanches extra-fines
6g Submica FL
3g huile de chanvre bio
2.5g miel de manuka UMF ou IAA 18+ (Comptoirs et compagnies)
0.8g soothex
0.6g Ecogard
0.5g vitamine E mixed tocopherols
0.3g HE bios soit 9 gouttes pour les 100g de masque

Acide lactique pour ajuster le pH si besoin, mica bleu Jazz qui verdit en pH acide

 

DSC05512Un peu trop fluide à mon goût

 

Mélange d'HE détox  en gttes

5 cédrat bio Herbéus
5 pamplemousse bio Florame
5 baies pures de genévrier Nugier
4 romarin verbenone Sevessence
3 lavande sauvage Moniales cisterciennes de Rieunette
2 cèdre de l'Atlas Sevessence
1 eucalyptus radiata Florame
1 girofle feuille Mélicarom

 

                 Le mélange d'HE contient quelques plantes réputées détoxifiantes du foie ou très anti-oxydantes (cédrat, romarin verbenone, girofle). Le parfum est agréable, végétal mais la note d'eugénol discrète est délicieuse.

J'aime beaucoup car elle ne me rappelle pas le dentiste mais plutôt des senteurs gourmandes de cake que fabriquait ma grand tante avec énormément de muscade. L'HE de muscade contient un peu d'eugénol.

 

                La texture est un poil trop fluide par rapport à ce que j'en imaginais en écrivant la recette, du coup je ne peux pas vraiment laisser poser le masque.
C'est dommage car j'aurais aimé pouvoir profiter des propriétés du miel de manuka que j'ai choisi dans la variété la plus forte en activité non peroxydique.

Je l'utilise une fois par semaine sur peau nettoyée en gommant longuement, je laisse ainsi quelques instant le temps de prendre ma douche puis je rince à l'eau claire.
C'est rapide et efficace mais à réserver aux jours de détox où l'on ne prend pas le temps pour soi.

 

                 Après les fêtes ou après l'hiver, si vous sentez le besoin d'un soin clarifiant toutes peaux, hop hop, choisissez votre formule de crème préférée et transformez la en détox faciale avec :

- des particules gommantes fines
- des huiles essentielles détoxifiantes (citron, cédrat, romarin ABV...)
- des hydrolats idem (romarin ABV...)

Le reste d'HE détox a été dilué dans de l'huile de noisette inodore et utilisé quotidiennement en massage rapide du ventre pendant 10/15 jours ou mieux 3 semaines à raison de 5 gouttes.

 

                Le gommage coloré donne vraiment la sensation d'une vraie légèreté surtout s'il est associé à des drainages lymphatiques, du sport, de l'hydrolathérapie et/ou de la phytothérapie.

Moi je m'offre tout ça plus une séance unique de drainage manuel par le kiné. Pourquoi unique dit-il ?  ^_^

Et vous quelle est votre détox préférée?

 

 

Démaquillant à la gelée royale

Soins du visage

Par atelierdemichele

       Voici une expérimentation avec de l'Ecomulse qui m'avait permit de fabriquer un joli philtre régénérant pour peau mixte mature.

Je l'ai couplé cette fois avec des tensioactifs doux et écologiques en cherchant une action nettoyante efficace mais non agressive. J'utilise régulièrement des savons faits maison à froid pour le visage et ne crains pas ce type de détergent.

 

DSC05358Un beau flacon parme pour la gelée royale

 

 

      J'en profite pour parler un peu de ces tensioactifs naturels aux noms barbares qui en intimident plus d'un. Pourquoi les bases lavantes sont-elles toujours si compliquées?

Pourquoi personne ne semble passionné par la fabrication maison de savons liquides ou de shampooings liquides? Pourquoi tout le monde se rue sur les shampoings solides aux tensioactifs pulvérulents (qui m'étonnent toujours) ou sur le savon naturel fait à froid?

Il est difficile d'utiliser les TA (= Tensioactif) isolément car une bonne base lavante doit

. mousser

. être sirupeuse

. douce pour la peau

. biodégradable ...

Du coup on les mélange entre eux pour compenser les manques et augmenter les propriétés bénéfiques. Même si l'on sait que ce n'est pas la mousse qui lave, elle participe tout de même au plaisir de la douche.

Tout cela demande une petite gymnastique mentale et de simples mélanges sans suspense, sans créativité aucune. Mais on n'a jamais fait aussi respectueux de la peau et de l'environnement alors on rebranche ses neurones et on y va!

 

Petit récapitulatif pour bien formuler une base lavante

TA anionique

SCI, SCS, SLSA, sodium lauroyl sarcosinate, - sulfo succinates, savons, SLS...

belle mousse mais certains peuvent être trop décapants

+ TA amphotère

Cocamidopropyl bétaïne, sodium cocoamphoacétate...

viscosité (épaississant), douceur

+/- TA cationique

BTMS, Guar conditionnante, balsam, conditionner emulsifier...

shampooing, conditionneur

+/- TA non ionique

Acyl et alkyl glucosides (coco glucoside, décylglucoside, lauryl glucoside...), sodium lauroyl ou cocoyl glutamate, lécithines, polysorbates ...

 émulsionnants donc +++ si on rajoute des corps gras ou pour peau ou cheveux secs

 

Sachant que dans le lot, il y a des nouvelles générations de TA qui présentent de très nombreux avantages et qui du coup permettent de belles fabrications moussantes, sirupeuses, douces, gainantes et même substantives pour les cheveux raplapla.

 

Les combinaisons les plus douces

TA non ioniques (solubilisants, émulsionnants, mouillants, doux)

ou TA anioniques doux (moussants, nettoyants, écologiques)

+ TA amphotères (épaississants et doux)

 

 DSC05362Quelques bulles laiteuses le jour de la fabrication

 

 

     Afin d'éviter trop de théorie, je n'en choisis que deux aux propriétés complémentaires :

 

- le TensioNaturel

Peut être remplacé par la base moussante douceur (Aroma-zone)

Je décrypte son INCI afin de le relier à la théorie ci dessus :

TA amphotère : Sodium cocoamphoacetate

 + 3 TA non ioniques : Lauryl glucoside, Sodium cocoyl glutamate, Sodium lauryl glucose carboxylate

+ Agent humectant, hydratant : glycérine.

 

C'est donc une combinaison qui a de bonnes chances d'être douce, moussante et biodégradable. Préconisé à 20/30% pour le visage, je choisis 15% puisque je le couple à un autre TA et à des huiles enrobantes.

 

- Le Natsoft

Peut-être remplacé par le Coco soft (les utiles de Zinette) ou la Douceur de coco (Aroma-zone)

Je décrypte également son INCI :

TA non ionique : Coco glucoside

+ Agent relipidant : Glyceryl oleate

Vous connaissez le VE ou glycéryl stéarate issu de l'acide stéarique et de la glycérine, et bien le glycéryl oléate lui est issu de l'huile de tournesol et de la glycérine.

 

C'est donc la combinaison d'un agent lavant et d'un agent qui restaure la barrière cutanée, intéressant pour les peaux fragiles, sèches ou fines donc bien adapté au visage.

Préconisé de 0.5 à 5%, je choisis 5% pour ne pas trop liquéfier mon lait démaquillant.

           

                    La phase grasse d'un lait démaquillant doit être importante (au moins 20%) pour lubrifier la peau et émulsifier les pigments. Je n'utilise que de l'huile de coco fractionnée puisque tout sera rincé et j'en mets moins de 20% car mon lait démaquillant contient des tensioactifs.

Il ne me semble pas utile de chercher à y mettre des huiles végétales aux propriétés particulières pour son type de peau. Alors me direz vous, pourquoi y mettre un ingrédient aussi précieux que la gelée royale?

Ben parce que.

Parce que ça me fait bien plaisir qu'il y en ait dans le lait pendant que je le masse sur le visage lentement et surtout parce que je l'ai dans mon frigo depuis près d'un an.

L'Ecomulse est un émulsifiant complet qui permet dans le cas présent d'apporter aussi des huiles estérifiées très utiles et efficaces pour solubiliser les pigments du maquillage.

 

DSC05374Deux jours après, la texture gagne en onctuosité

 

 

Formule du démaquillant à la gelée royale


- Phase A

10% huile de coco fractionné (Biowellcosmetic)
10% Ecomulse (Bilby and Co.)
9% eau distillée 

- Phase B

35% gel d'aloé véra maison à 1% d'amigel
10% hydrolat d'encens sauvage (Aroma-zone, merci Emadra)
3% extrait hydroglycériné de fleurs d'osmanthus (merci Venezia)
0.5% allantoïne (Aromazone) 

- Phase C

15% Tensio Naturel (Bilby and Co.)
5% Natsoft (Bilby and Co.) 

- Phase D

1% gelée royale française bio (Ballot-Flurin)
0.8% Ecogard
0.5% mixed tocophérols
0.2% HE (soit 12 gouttes pour 200g de lait démaquillant : 5 encens serrata, 5 bois baume du Népal, 2 bois de rose)

Pas besoin de modifier le pH pour cette formule exacte


 

         Le mode opératoire se fait en plusieurs temps en scindant la phase aqueuse pour pouvoir débuter l'hydratation de la phase A au plus tôt.

Les tensioactifs font à peine mousser le lait, la texture se densifie gentiment au cours des premiers jours, ne cherchez pas à la modifier même si elle parait très liquide.

Au bout du temps de repos, le lait gagne le velouté et le glissant qu'il faut pour bien masser le visage. Attention ce lait démaquillant ne mousse pas lors de l'application, ce n'est pas un gel moussant.

Pour une peau plus sèche que la mienne, 3 à 5% de rice NS permettraient une texture plus dense encore donnant une sensation de crémeux accru sans avoir besoin de graisser outre mesure.

 

DSC05391Dix jours après fabrication

 

 

          Le rinçage à l'eau claire est aisé et laisse une peau bien nettoyée, douce et souple.

J'aime beaucoup le splash d'eau pour nettoyer le visage mais il est tout à fait possible de formuler un lait sans rinçage ni tensioactifs avec le minimum de lécithine.

La formule deviendrait alors (en % ou g):

 

10 HV, 7 à 10 ecomulse, 9 eau

30 gel d'aloé, 3 glycérine ou sorbitol, 0.5 allantoïne, 1 à 3  lécithine poudre

HA ou eau, conservateur, actifs qsp 100%


 

         N'oubliez pas, la lécithine est un TA non ionique donc?... donc?... doux, émulsifiant, peaux sèches et fragiles etc.

De plus il y a des lécithines parait-il révolutionnaires qui nous tentent alors qu'on a fait voeu de chasteté.

Je vous assure qu'on n'est pas aidés  ^_^

 

 

         Et pour me faire pardonner tous ces noms barbares, voici sans aucun rapport, les plus poétiques créations artistiques qu'il est donné de visualiser.

Vous aimez certainement les végétaux, alors régalez vous avec ces robes de l'artiste coréen Yeonju Sung

 

 

dress-springonion-294robe courgettesdress-redcabbage-294

          Robes en oignons de printemps, en courgettes (ma préférée) et en choux rouges.
Vivement l'été qu'on soit belles en légumes!

               On dit que la joie n'est pas de recevoir, mais de donner...

Mais quand on ne sait pas quoi offrir, donner peut s'avérer plus compliqué qu'il n'y parait.



24122012913



               Voici donc une formule toute simple de sérum huileux car il semble que ça soit dans l'air du temps sur Potions et Chaudron.

Ce sont des soins qui plaisent à tous les coups et vous êtes sûres de faire un tabac tant ils sont évocateurs de luxe et de préciosité. Mais attention, leur confection nécessite des opérations cosmétiques de haute volée. Vous êtes prêts?

En fait, la fabrication est si complexe que j'hésite à en parler ici :

 

Formule du sérum huileux "Trésors du monde... végétal"

en %/pour 100g

10 dicaprylyl carbonate
5 squalane
5 hydranol (lanoline végétale)
1 lécithine poudre ou granules (déshuilée)

Dissoudre la lécithine et l'hydranol au bain-marie bouillant.

Refroidir dans un bain-marie d'eau froide. C'est très rapide. Le mélange va devenir sirupeux.

15 extrait d'orchidée sur coco fractionné
5 extrait de goji

Ajouter et mélanger.

20 huile végétale d'argan
20 huile végétale de rose musquée
15 huile végétale de pépins de cassis
antiranz qs

Ajouter et mélanger.

2 coenzyme Q10
1 vitamine E (mixed tocopherol)
1 fragrance Fleur de coton AZ

Ajouter bla bla bla.

Conditionner en flacon avec bouchon-pipette pour faire luxueux et pharmaceutique.

Ajouter une belle étiquette.



2212201290222122012903
Ces deux photos, au moins je sais dans quel sens les prendre



 

               Comme c'est un soin précieux, je me dois de sortir l'indispensable actif à tout sérum anti-âge digne de ce nom, le coenzyme Q10 (prononcez "Qiou Ten", comme Michèle ^_^). Et on y croit !

Certes, je cède ainsi aux sirènes du marketing mais bon mon sérum est un Élixir, vous comprenez...

Pour une action anti-oxydante renforcée, j'accompagne mon Qiou Ten d'un peu de vitamine E naturelle (mixed tocopherols) aux propriétés anti-radicalaires.

Les destinatrices de ce soins recevront également une crème hydratante à la vitamine C pour compléter cette action. J'aime beaucoup ces soins aux vitamines, pas vous? Je les trouves diablement efficaces et leur promesse d'efficacité bien moins éthérée (nébuleuse ?) que pour certains autres actifs.

Récapitulatif sur l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques

 

               Mais plutôt que de juxtaposer un bataillon entier d'actifs en tout genre, je préfère formuler mon sérum en ciblant des huiles végétales anti-âge, varitables trésors de la nature et de toute façon de véritables actifs en soi.

Je n'ai pas vraiment fait attention à l'équilibre en acides gras de mon mélange mais plutôt à avoir un échantillon de chaque oméga 3-6-9 afin d'avoir un soin complet. Mes huiles sont choisies surtout pour leur réputation et l'aura de glamour qui les entoure :

- huile d'argan bio du Maroc, riche en oméga 6 et 9, en insaponifiables et vitamine E, nourrissante et réparatrice,

- huile de rose musquée bio du Chili, riche en oméga 6 et 3, en rétinol et bêta-carotènes (vitamine A et provitamine A), réparatrice et régénérante,

- huile de pépins de cassis d'Europe (je voulais mettre de l'huile de bourrache mais celle-ci est plus sèche), riche en oméga 6 et 3 dont le rare acide gamma-linolénique, véritable source de souplesse et d'hydratation pour la peau (les oméga-6 sont précurseurs du ciment cutané).

Autre sérum huileux aux huiles végétales pour peaux mixtes à grasses

Autres sérum huileux à la carotte

 

 

22122012901
Sérum huileux ou or liquide ?

 

               Vous l'aurez compris, mon sérum est international.

Parce que l'exotisme est également synonyme de luxe, parce que les plantes sont de véritables sources de principes actifs très efficaces pour la peau, j'accompagne mes huiles végétales d'un macérât huileux de d'orchidée sur coco fractionné. L'utilisation du coco fractionné favorise donc la pénétration des principes actifs.

Je choisis également un extrait de baies de goji sur huile d'amande douce.

Ce sont des ingrédients riches en principes actifs, minéraux et vitamines aux vertus anti-âge et réparatrice certaines. De vrais trésors de la nature qui évoquent à merveille un extrême orient raffiné.

Autre sérum huileux merveilleux aux plantes macérées

 

               Le luxe, c'est un concept marketing, mais c'est aussi une texture, évanescente, aussi impalpable qu'un rêve. J'ajoute donc des améliorants afin d'affiner le toucher et la pénétration de mon sérum :

de la lécithine :

qui apporte un soyeux apréciable et aide également à la pénétration du sérum. Pour reprendre une formule de Mlk que je trouve très juste, la peau est "pulpée, pleine et comblée".

La lécithine est en effet composée de phospholipides qui régule la teneur en eau de la peau en étant plus ou moins filmogènes mais surtout en s'intègrant au ciment cutanée pour le rendre plus imperméable. Elle freine donc considérablement les pertes hydriques de la peau.

du squalane d'olive :

C'est une huile fine issue des insaponifiables de l'huile d'olive. En tant qu'émollient non-polaire (contrairement aux huiles végétales qui sont plus ou moins polaires), le squalane forme une barrière plus imperméable que les huiles végétales sur la peau afin, à nouveau, de freiner les pertes hydriques.

Bien que filmogène, ça reste malgré tout un ingrédient non-comédogène et au toucher peu gras, très soyeux.

un émollient sensoriel :

J'ai choisis le dicaprylyl carbonate, afin d'apporter un toucher fin, glissant et pénétrant tout en ayant des propriétés hydratantes. C'est l'un des ingrédients les plus émollients de la formule (avec le squalane et le coco fractionné), apportant souplesse, élasticité et douceur à la peau avec un fini sec et poudré.

 

               Pour lester la texture de mon sérum, j'ajoute aussi une bonne proportion d'hydranol (lanoline végétale). Ingrédient indispensable à mon sens, c'est un excellent actif anti-âge et protecteur dès 5% où son action nourrissante et réparatrice est des plus bienvenues.

Dès 5%, elle a aussi la particularité de donner une consistance de miel très fluide à mon sérum, d'en lester la texture qui, dans le flacon, parait plus riche, plus dense, plus... luxueuse.

Je regrette de ne pas avoir porté le dosage à 10% pour accentuer cet effet...

 

22122012900
Les bulles d'air remontent plus lentement après l'ajout de l'hydranol

 

               Mon sérum est d'un doré tout à fait lumineux et d'une texture à la fois riche, pleine, dense et non grasse, c'est assez déroutant. La pénétration est excellente et la peau est douce et pulpée, lumineuse après l'application.

Je me suis gardé un petit flacon que j'utilise sur le dos de mes mains puisque je ne pense pas que mon visage supporte une telle richesse.

C'est le luxe suprême, vous ne trouvez pas ? ^_^

               Toujours en plein dans mes tests de l'Emulsan, et toujours à la recherche de la crème visage pour ma maman, je formule une crème visage peau mixte mature à tendance sèche très inspirée d'une crème de Michèle.

Je reste dans le mood du soin aux vitamines ACE et je conserve le duo émulsifiant qui m'avait bien plus dans la crème pour enfant à la fève tonka, Emulsan et sorbitan olivate, que je module et accompagne afin d'avoir une crème qui tienne en pot et qui soit relativement protectice pour l'hiver.

Récapitulatif de l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques



20122012894



Mais avant de détailler plus avant les explications, voici la formule :

 

Formule de la crème visage argan-son de riz-rose musquée
aux vitamines ACE et aux protéines d'avoine hydrolysées

en %/pour 100g

phase huileuse

4 huile de son de riz bio
4 huile d'argan bio
4 huile de rose musquée bio (à froid)
1 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz

4 IPP (isopropyl palmitate)
2 Hydranol (lanoline végétale AZ)
2 Zenibee Cream (Lili's Bubble Dreams)

3 Emulsan
1,8 sorbitan olivate (cire Olive Protection AZ)
1,2 cetyl palmitate

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
3 urée
1 sucrose stéarate (ester de sucre AZ)
0,3 mica brillant nacré AZ
0,1 mica cuivre AZ

3 glycérine (en empâtage)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota
0,1 sodium hyaluronate poudre

troisième phase

5 proteines d'avoine hydrolysées (merci Kayacaramel)
3 HGA d'hibiscus maison (by Kayacaramel, merci ^_^, j'adore la couleur et l'odeur, superbes ! tu es en train de me convertir aux extraits maison, sais-tu?)
3 Extrait d'algues (Lili's Bubble Dreams)
2 vitamine C stabilisée (ascorbyl phosphate)
0,8 cosgard
0,5 fragrance Fleur de coton AZ (je suis absolument fan !)
acide lactique qs

 

 

201220128902012201289120122012892
L'émulsion mousse un peu sans doute à cause du sucrose stéarate mais elle est déjà très fine

 

 

               Pour la présentation de l'Emulsan, je vous renvoie à la crème pour enfant à la fève tonka publiée il y a quelques jours. Voici l'architecture de cette crème-ci :

 

Formule générale d'une crème visage peau mixte mature (2M) à l'Emulsan et au sorbitan olivate :

- 3% emulsan
- 1,8% sorbitan olivate (ou glycéryl stéarate VE ou cire n°3)
- 1,2% cetyl palmitate ou autre épaississant comme l'alcool cétylique ou cétéarylique
- 1% sucrose stéarate (facultatif, renforce l'hydratation et le confort, et prolonge le temps ouvert)
- 15-16% d'huiles végétales dont un émollient technique (IPP, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, etc.)
- 4-5% de filmogènes plus techniques :
       2% hydranol ou lanoline végétale, réparatreur, protecteur et anti-âge, un vrai actif
       + 2% Zenibee Cream (ou 3% beurre réparateur et émollient comme le karité + 0,1-0,2% cire)

le reste en eau, glycérine, gélifiant, conservateur, anti-oxydant et actifs.

 

Autre crème visage peau normale (2M ?) à l'Emulsan

Autre crème visage pour peau mature avec des ingrédients techniques (Zenibee Cream et Biotine)



               Pour le reste, j'ai formulé relativement classiquement une crème hydratante selon plusieurs axes :

 

*** nutritif avec des huiles végétales pour peaux sèches plutôt ciblées anti-âge :

- de l'huile d'argan qui apporte beaucoup d'insaponifiables, des vitamines, des caroténoïdes et des acides gras insaturés,

- de l'huile de son de riz fortement anti-oxydante, également riche en phytostérols et caroténoïdes,

- de l'huile de rose musquée riche et équilibrée en acides gras insaturés, apaisante, cicatrisante et très anti-oxydante grâce à la présence à l'état naturel de rétinol, seule forme vraiment anti-âge de la vitamine A.


               Mes huiles végétales sont complétées par un émollient sensoriel qui vient considérablement renforcer l'effet assouplissant, adoucissant et hydratant tout en allégeant le toucher gras et en favorisant la pénétration des actifs.

Il est certes possible de remplacer les esters huileux par de vraies huiles mais celles-ci n'ont pas le degré d'émollience (assouplissement, effets adoucissant, freinant les pertes hydriques et évitant les squames) des esters huileux. La différence est notable. Ce sont deux catégories d'ingrédients avec des finalités différentes, bien marquées et complémentaires.

Ils permettent également d'avoir une action efficace sur l'hydratation sans surcharger la peau en gras plus lourd. L'isopropyl palmitate (IPP) est en outre un ester huileux aux propriétés relipidantes supérieurs (même comparé à d'autres esters huileux).

 

*** un système filmogène et relipidant efficace :

La majeure partie de l'hydratation de la peau vient de l'intérieur, l'occlusivité d'une crème est donc essentielle en cas de peau à tendance sèche. C'est aussi une protection supplémentaire contre l'environnement extérieur.

J'ai choisi deux ingrédients filmogènes très efficaces mais peu perceptibles pour que la crème reste agréable.

- de la Zenibee Cream, ingrédient très technique, pour à nouveau renforcer l'émollience de la crème et surtout freiner les pertes hydriques en filmant la peau. C'est une cire d'abeille estérifiée, modifiée pour avoir les avantages de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients. Elle apporte un toucher satin et adoucit la peau.

À ma connaissance, on ne trouve la Zenibee Cream que chez Lili's Bubble Dreams et chez Copaïba.

 

201220128952012201289820122012897
Texture magnifique mais difficile à photographier

 

- de la Hydranol (lanoline végétale AZ) qui apporte également des acides gras insaturés sous forme stable, d'où une action nourrissante, réparatrice et traitante complète.

Comme de nombreux polyglycérides, elle est aussi humectante et son pouvoir protecteur est très efficace contre les pertes hydriques de la peau tout en étant très peu perceptible.

 

*** des filmogènes hydrophiles :

Ils apportent confort et protection sans aucune sensation grasse tout en renforçant l'hydratation de l'épiderme.

- des protéines hydrolysées en forte proportion. À partir de 4%, les protéines hydrolysées aident à lisser l'épiderme et atténuer les ridules,

- du sodium hyaluronate efficace aussi sur les ridules et tenseur,

- des carraghènanes lissantes et conditionnantes.

 

*** des agents illuminateurs du teint :

- des micas qui reflètent la lumière et rosissent le teint pour avoir un effet lumineux et "teint frais". Le sorbitan olivate est en outre un excellent solvant pour la dispersion des pigments.

- de la vitamine C stablisée, éclaircissante, aussi pour prévenir les tâches pigmentaires (et les dommages d'un teint de fumeuse), comme la cerise sur le gâteau.

 

20122012893
Les pots des copines.
Mince, je vends la mèche de mes cadeaux de Noël ^_^

 

               La crème est rose comme les crèmes de Mlk ^_^. C'est une très fine mousse très légère car j'ai mixé lors de l'ajout de la troisième phase pour bien disperser la vitamine C qui est en poudre et qui ne voulait pas se diluer dans l'extrait d'algues, l'HGA d'hibiscus et le panthénol.

Je secoue donc fortement les pots le lendemain et le surlendemain afin de bien unifier la texture. Bon d'accord, en fait je le fais systématiquement pour toutes mes émulsions.

               La crème est très légère (caractéristique de l'Emulsan), ne fait aucune trace blanche et pénètre instantanément. Elle laisse la peau souple et non grasse mais protégée. La peau est délicatement illuminée, c'est manifeste.

Je regrette juste de ne pas avoir introduit d'ingrédient matifiant ; cela dit, j'ai testé cette crème sur le dos de ma main qui n'est pas sèche ni mixte mature, mais la différence d'illumination entre la main tartinée et la main non tartinée est flagrante.

               L'odeur, dont je ne suis pas responsable, est délicieuse et très élégante. Ce n'est pas un mélange parfumé de mon fait, mais comme Michèle, je suis à la diète ces temps-ci.

Par ailleurs, je voulais une odeur identique au sérum de nuit qui complète ce soin ; ce parfum est absolument homogène sur base huileuse et en émulsion.

 

               Je croise vraiment les doigts pour que cette crème plaise à ses destinatrices. C'est si difficile de formuler pour d'autres visages que le sien, je trouve.

Pas vous ?

Elixir marin pour la nuit : sérum huileux au coenzyme Q10

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Le philtre marin au nouvel émulsifiant Ecomulse voit son action renforcée par quelques gouttes d'un sérum huileux riche en actifs marins lui aussi.

Une formule simplissime juste à peine gélifiée par du rhéopearl (INCI / Dextrin palmitate) offert généreusement pas Mlk qui en a fait une huile merveilleuse très universelle dans ses applications.

Elle y explique très bien ses propriétés et ses utilisations pour magnifier une huile végétale qui devient alors un élixir de beauté.

Autre sérum huileux anti-âge aux plantes

Sérum huileux pour peau mixte

          

DSC05338

 

            Le rhéopearl est en rupture pour l'instant, ce qui peut arranger vos affaires si comme moi, vous êtes théoriquement à la diète. Ce sérum peut tout à fait se faire sans.

Je verrais bien une formule avec juste 0.5% d'huile de palme rouge pour booster la couleur, apporter des anti-oxydants voire pour "lester" un peu le mélange;

Ou alors plus sophistiqué encore, 0.5% de céralan (cera bellina) ou synchrowax (ou esterwax) à faire fondre comme le rhéopearl avec les huiles les plus stables. Attention à ne pas rajouter les autres huiles trop froides pour ne pas faire figer.

 

          Le sérum est composé:

- d'un peu d'ester huileux, le propanediol dicaprylate aux propriétés émollientes et hydratantes plus un glissant sensoriel appréciable. Il peut être remplacé par de l'huile de coco fractionné qui allège aussi le toucher des huiles.

-d'huile de macadamia inodore très protectrice mais fine au toucher. J'ai du mal avec l'odeur de l'huile de macadamia bio que je trouve par trop persistante en cosmétique. J'adore la version inodore des Utiles de Zinette qui est juste parfaite.

- d'huile de pavot bio

- d'huile de rose musquée bio

- de deux actifs marins sur coco fractionné : Sea aster oil et Alaria extract aux propriétés anti-âge, hydratantes, circulatoires.

Idées  marines de Lolitarose

 

          Et puis que serait un sérum huileux sans mon Qiou Ten qui fait rire mes fils quand je le prononce? Hein que fait-on sans son qiou ten le soir? Ben rien, alors j'en mets aussi ^_^

Il colore un peu, donne une tonalité riche et soyeuse en couple avec la rose musquée à la robe orangée.

Pas d'HE, pas de CO2?  Mais ça fait déjà 9 ingrédients, ça suffit non?

          

 

Formule de l'élixir marin pour la nuit

 

30% huile de pavot bio (Christian Vilain)

30% huile de macadamia inodore (Zinette)

25% propanediol dicaprylate (Héliocosm)

10% huile de rose musquée bio (Héliocosm)

1% rhéopearl (merci Mlk)

1% Sea aster oil (Bilby and Co.)

1% Alaria extract (Bilby and Co.)

1% vitamine E Mixed tocophérol (Bilby and Co.)

1% Q10 (Cosméto-shop)

 

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le propanediol dicaprylate (on peut remplacer par du coco fractionné) et le rhéopearl (on peut omettre alors pas de chauffe), chauffer au bain marie à 90° pour bien disperser la poudre

- Au refroidissement, ajouter les autres ingrédients un à un en mélangeant bien. L'huile est à peine gélifiée mais elle a plus de corps et de glisse

- Conditionner en flacon pompe

 

Bon... J'ai dit que c'était pour la nuit mais j'en mets aussi le matin, j'en mets aussi en journée sur les joues quand je ne suis pas maquillée et des fois, même sur les mains, histoire de sentir le velouté de la peau.

Je vous assure que des sérums de cette qualité là, il n'y a qu'à la maison qu'on peut en faire. J'ai regardé par curiosité le prix de vente de ce type de soin en bio : à partir de 30 euros les 30ml.

Et il n'y a même pas de qiou ten dedans! Le mien, c'est un élixir...