On dit que la joie n'est pas de recevoir, mais de donner...

Mais quand on ne sait pas quoi offrir, donner peut s'avérer plus compliqué qu'il n'y parait.



24122012913



               Voici donc une formule toute simple de sérum huileux car il semble que ça soit dans l'air du temps sur Potions et Chaudron.

Ce sont des soins qui plaisent à tous les coups et vous êtes sûres de faire un tabac tant ils sont évocateurs de luxe et de préciosité. Mais attention, leur confection nécessite des opérations cosmétiques de haute volée. Vous êtes prêts?

En fait, la fabrication est si complexe que j'hésite à en parler ici :

 

Formule du sérum huileux "Trésors du monde... végétal"

en %/pour 100g

10 dicaprylyl carbonate
5 squalane
5 hydranol (lanoline végétale)
1 lécithine poudre ou granules (déshuilée)

Dissoudre la lécithine et l'hydranol au bain-marie bouillant.

Refroidir dans un bain-marie d'eau froide. C'est très rapide. Le mélange va devenir sirupeux.

15 extrait d'orchidée sur coco fractionné
5 extrait de goji

Ajouter et mélanger.

20 huile végétale d'argan
20 huile végétale de rose musquée
15 huile végétale de pépins de cassis
antiranz qs

Ajouter et mélanger.

2 coenzyme Q10
1 vitamine E (mixed tocopherol)
1 fragrance Fleur de coton AZ

Ajouter bla bla bla.

Conditionner en flacon avec bouchon-pipette pour faire luxueux et pharmaceutique.

Ajouter une belle étiquette.



2212201290222122012903
Ces deux photos, au moins je sais dans quel sens les prendre



 

               Comme c'est un soin précieux, je me dois de sortir l'indispensable actif à tout sérum anti-âge digne de ce nom, le coenzyme Q10 (prononcez "Qiou Ten", comme Michèle ^_^). Et on y croit !

Certes, je cède ainsi aux sirènes du marketing mais bon mon sérum est un Élixir, vous comprenez...

Pour une action anti-oxydante renforcée, j'accompagne mon Qiou Ten d'un peu de vitamine E naturelle (mixed tocopherols) aux propriétés anti-radicalaires.

Les destinatrices de ce soins recevront également une crème hydratante à la vitamine C pour compléter cette action. J'aime beaucoup ces soins aux vitamines, pas vous? Je les trouves diablement efficaces et leur promesse d'efficacité bien moins éthérée (nébuleuse ?) que pour certains autres actifs.

Récapitulatif sur l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques

 

               Mais plutôt que de juxtaposer un bataillon entier d'actifs en tout genre, je préfère formuler mon sérum en ciblant des huiles végétales anti-âge, varitables trésors de la nature et de toute façon de véritables actifs en soi.

Je n'ai pas vraiment fait attention à l'équilibre en acides gras de mon mélange mais plutôt à avoir un échantillon de chaque oméga 3-6-9 afin d'avoir un soin complet. Mes huiles sont choisies surtout pour leur réputation et l'aura de glamour qui les entoure :

- huile d'argan bio du Maroc, riche en oméga 6 et 9, en insaponifiables et vitamine E, nourrissante et réparatrice,

- huile de rose musquée bio du Chili, riche en oméga 6 et 3, en rétinol et bêta-carotènes (vitamine A et provitamine A), réparatrice et régénérante,

- huile de pépins de cassis d'Europe (je voulais mettre de l'huile de bourrache mais celle-ci est plus sèche), riche en oméga 6 et 3 dont le rare acide gamma-linolénique, véritable source de souplesse et d'hydratation pour la peau (les oméga-6 sont précurseurs du ciment cutané).

Autre sérum huileux aux huiles végétales pour peaux mixtes à grasses

Autres sérum huileux à la carotte

 

 

22122012901
Sérum huileux ou or liquide ?

 

               Vous l'aurez compris, mon sérum est international.

Parce que l'exotisme est également synonyme de luxe, parce que les plantes sont de véritables sources de principes actifs très efficaces pour la peau, j'accompagne mes huiles végétales d'un macérât huileux de d'orchidée sur coco fractionné. L'utilisation du coco fractionné favorise donc la pénétration des principes actifs.

Je choisis également un extrait de baies de goji sur huile d'amande douce.

Ce sont des ingrédients riches en principes actifs, minéraux et vitamines aux vertus anti-âge et réparatrice certaines. De vrais trésors de la nature qui évoquent à merveille un extrême orient raffiné.

Autre sérum huileux merveilleux aux plantes macérées

 

               Le luxe, c'est un concept marketing, mais c'est aussi une texture, évanescente, aussi impalpable qu'un rêve. J'ajoute donc des améliorants afin d'affiner le toucher et la pénétration de mon sérum :

de la lécithine :

qui apporte un soyeux apréciable et aide également à la pénétration du sérum. Pour reprendre une formule de Mlk que je trouve très juste, la peau est "pulpée, pleine et comblée".

La lécithine est en effet composée de phospholipides qui régule la teneur en eau de la peau en étant plus ou moins filmogènes mais surtout en s'intègrant au ciment cutanée pour le rendre plus imperméable. Elle freine donc considérablement les pertes hydriques de la peau.

du squalane d'olive :

C'est une huile fine issue des insaponifiables de l'huile d'olive. En tant qu'émollient non-polaire (contrairement aux huiles végétales qui sont plus ou moins polaires), le squalane forme une barrière plus imperméable que les huiles végétales sur la peau afin, à nouveau, de freiner les pertes hydriques.

Bien que filmogène, ça reste malgré tout un ingrédient non-comédogène et au toucher peu gras, très soyeux.

un émollient sensoriel :

J'ai choisis le dicaprylyl carbonate, afin d'apporter un toucher fin, glissant et pénétrant tout en ayant des propriétés hydratantes. C'est l'un des ingrédients les plus émollients de la formule (avec le squalane et le coco fractionné), apportant souplesse, élasticité et douceur à la peau avec un fini sec et poudré.

 

               Pour lester la texture de mon sérum, j'ajoute aussi une bonne proportion d'hydranol (lanoline végétale). Ingrédient indispensable à mon sens, c'est un excellent actif anti-âge et protecteur dès 5% où son action nourrissante et réparatrice est des plus bienvenues.

Dès 5%, elle a aussi la particularité de donner une consistance de miel très fluide à mon sérum, d'en lester la texture qui, dans le flacon, parait plus riche, plus dense, plus... luxueuse.

Je regrette de ne pas avoir porté le dosage à 10% pour accentuer cet effet...

 

22122012900
Les bulles d'air remontent plus lentement après l'ajout de l'hydranol

 

               Mon sérum est d'un doré tout à fait lumineux et d'une texture à la fois riche, pleine, dense et non grasse, c'est assez déroutant. La pénétration est excellente et la peau est douce et pulpée, lumineuse après l'application.

Je me suis gardé un petit flacon que j'utilise sur le dos de mes mains puisque je ne pense pas que mon visage supporte une telle richesse.

C'est le luxe suprême, vous ne trouvez pas ? ^_^


               Toujours en plein dans mes tests de l'Emulsan, et toujours à la recherche de la crème visage pour ma maman, je formule une crème visage peau mixte mature à tendance sèche très inspirée d'une crème de Michèle.

Je reste dans le mood du soin aux vitamines ACE et je conserve le duo émulsifiant qui m'avait bien plus dans la crème pour enfant à la fève tonka, Emulsan et sorbitan olivate, que je module et accompagne afin d'avoir une crème qui tienne en pot et qui soit relativement protectice pour l'hiver.

Récapitulatif de l'utilisation des vitamines dans les cosmétiques



20122012894



Mais avant de détailler plus avant les explications, voici la formule :

 

Formule de la crème visage argan-son de riz-rose musquée
aux vitamines ACE et aux protéines d'avoine hydrolysées

en %/pour 100g

phase huileuse

4 huile de son de riz bio
4 huile d'argan bio
4 huile de rose musquée bio (à froid)
1 vitamine E (mixed tocopherol)
0,2 antiranz

4 IPP (isopropyl palmitate)
2 Hydranol (lanoline végétale AZ)
2 Zenibee Cream (Lili's Bubble Dreams)

3 Emulsan
1,8 sorbitan olivate (cire Olive Protection AZ)
1,2 cetyl palmitate

phase aqueuse

eau déminéralisée qsp 100
3 urée
1 sucrose stéarate (ester de sucre AZ)
0,3 mica brillant nacré AZ
0,1 mica cuivre AZ

3 glycérine (en empâtage)
0,1 xanthane
0,1 carraghènane iota
0,1 sodium hyaluronate poudre

troisième phase

5 proteines d'avoine hydrolysées (merci Kayacaramel)
3 HGA d'hibiscus maison (by Kayacaramel, merci ^_^, j'adore la couleur et l'odeur, superbes ! tu es en train de me convertir aux extraits maison, sais-tu?)
3 Extrait d'algues (Lili's Bubble Dreams)
2 vitamine C stabilisée (ascorbyl phosphate)
0,8 cosgard
0,5 fragrance Fleur de coton AZ (je suis absolument fan !)
acide lactique qs

 

 

201220128902012201289120122012892
L'émulsion mousse un peu sans doute à cause du sucrose stéarate mais elle est déjà très fine

 

 

               Pour la présentation de l'Emulsan, je vous renvoie à la crème pour enfant à la fève tonka publiée il y a quelques jours. Voici l'architecture de cette crème-ci :

 

Formule générale d'une crème visage peau mixte mature (2M) à l'Emulsan et au sorbitan olivate :

- 3% emulsan
- 1,8% sorbitan olivate (ou glycéryl stéarate VE ou cire n°3)
- 1,2% cetyl palmitate ou autre épaississant comme l'alcool cétylique ou cétéarylique
- 1% sucrose stéarate (facultatif, renforce l'hydratation et le confort, et prolonge le temps ouvert)
- 15-16% d'huiles végétales dont un émollient technique (IPP, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, etc.)
- 4-5% de filmogènes plus techniques :
       2% hydranol ou lanoline végétale, réparatreur, protecteur et anti-âge, un vrai actif
       + 2% Zenibee Cream (ou 3% beurre réparateur et émollient comme le karité + 0,1-0,2% cire)

le reste en eau, glycérine, gélifiant, conservateur, anti-oxydant et actifs.

 

Autre crème visage peau normale (2M ?) à l'Emulsan

Autre crème visage pour peau mature avec des ingrédients techniques (Zenibee Cream et Biotine)



               Pour le reste, j'ai formulé relativement classiquement une crème hydratante selon plusieurs axes :

 

*** nutritif avec des huiles végétales pour peaux sèches plutôt ciblées anti-âge :

- de l'huile d'argan qui apporte beaucoup d'insaponifiables, des vitamines, des caroténoïdes et des acides gras insaturés,

- de l'huile de son de riz fortement anti-oxydante, également riche en phytostérols et caroténoïdes,

- de l'huile de rose musquée riche et équilibrée en acides gras insaturés, apaisante, cicatrisante et très anti-oxydante grâce à la présence à l'état naturel de rétinol, seule forme vraiment anti-âge de la vitamine A.


               Mes huiles végétales sont complétées par un émollient sensoriel qui vient considérablement renforcer l'effet assouplissant, adoucissant et hydratant tout en allégeant le toucher gras et en favorisant la pénétration des actifs.

Il est certes possible de remplacer les esters huileux par de vraies huiles mais celles-ci n'ont pas le degré d'émollience (assouplissement, effets adoucissant, freinant les pertes hydriques et évitant les squames) des esters huileux. La différence est notable. Ce sont deux catégories d'ingrédients avec des finalités différentes, bien marquées et complémentaires.

Ils permettent également d'avoir une action efficace sur l'hydratation sans surcharger la peau en gras plus lourd. L'isopropyl palmitate (IPP) est en outre un ester huileux aux propriétés relipidantes supérieurs (même comparé à d'autres esters huileux).

 

*** un système filmogène et relipidant efficace :

La majeure partie de l'hydratation de la peau vient de l'intérieur, l'occlusivité d'une crème est donc essentielle en cas de peau à tendance sèche. C'est aussi une protection supplémentaire contre l'environnement extérieur.

J'ai choisi deux ingrédients filmogènes très efficaces mais peu perceptibles pour que la crème reste agréable.

- de la Zenibee Cream, ingrédient très technique, pour à nouveau renforcer l'émollience de la crème et surtout freiner les pertes hydriques en filmant la peau. C'est une cire d'abeille estérifiée, modifiée pour avoir les avantages de la cire d'abeille sans en subir les inconvénients. Elle apporte un toucher satin et adoucit la peau.

À ma connaissance, on ne trouve la Zenibee Cream que chez Lili's Bubble Dreams et chez Copaïba.

 

201220128952012201289820122012897
Texture magnifique mais difficile à photographier

 

- de la Hydranol (lanoline végétale AZ) qui apporte également des acides gras insaturés sous forme stable, d'où une action nourrissante, réparatrice et traitante complète.

Comme de nombreux polyglycérides, elle est aussi humectante et son pouvoir protecteur est très efficace contre les pertes hydriques de la peau tout en étant très peu perceptible.

 

*** des filmogènes hydrophiles :

Ils apportent confort et protection sans aucune sensation grasse tout en renforçant l'hydratation de l'épiderme.

- des protéines hydrolysées en forte proportion. À partir de 4%, les protéines hydrolysées aident à lisser l'épiderme et atténuer les ridules,

- du sodium hyaluronate efficace aussi sur les ridules et tenseur,

- des carraghènanes lissantes et conditionnantes.

 

*** des agents illuminateurs du teint :

- des micas qui reflètent la lumière et rosissent le teint pour avoir un effet lumineux et "teint frais". Le sorbitan olivate est en outre un excellent solvant pour la dispersion des pigments.

- de la vitamine C stablisée, éclaircissante, aussi pour prévenir les tâches pigmentaires (et les dommages d'un teint de fumeuse), comme la cerise sur le gâteau.

 

20122012893
Les pots des copines.
Mince, je vends la mèche de mes cadeaux de Noël ^_^

 

               La crème est rose comme les crèmes de Mlk ^_^. C'est une très fine mousse très légère car j'ai mixé lors de l'ajout de la troisième phase pour bien disperser la vitamine C qui est en poudre et qui ne voulait pas se diluer dans l'extrait d'algues, l'HGA d'hibiscus et le panthénol.

Je secoue donc fortement les pots le lendemain et le surlendemain afin de bien unifier la texture. Bon d'accord, en fait je le fais systématiquement pour toutes mes émulsions.

               La crème est très légère (caractéristique de l'Emulsan), ne fait aucune trace blanche et pénètre instantanément. Elle laisse la peau souple et non grasse mais protégée. La peau est délicatement illuminée, c'est manifeste.

Je regrette juste de ne pas avoir introduit d'ingrédient matifiant ; cela dit, j'ai testé cette crème sur le dos de ma main qui n'est pas sèche ni mixte mature, mais la différence d'illumination entre la main tartinée et la main non tartinée est flagrante.

               L'odeur, dont je ne suis pas responsable, est délicieuse et très élégante. Ce n'est pas un mélange parfumé de mon fait, mais comme Michèle, je suis à la diète ces temps-ci.

Par ailleurs, je voulais une odeur identique au sérum de nuit qui complète ce soin ; ce parfum est absolument homogène sur base huileuse et en émulsion.

 

               Je croise vraiment les doigts pour que cette crème plaise à ses destinatrices. C'est si difficile de formuler pour d'autres visages que le sien, je trouve.

Pas vous ?

Elixir marin pour la nuit : sérum huileux au coenzyme Q10

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Le philtre marin au nouvel émulsifiant Ecomulse voit son action renforcée par quelques gouttes d'un sérum huileux riche en actifs marins lui aussi.

Une formule simplissime juste à peine gélifiée par du rhéopearl (INCI / Dextrin palmitate) offert généreusement pas Mlk qui en a fait une huile merveilleuse très universelle dans ses applications.

Elle y explique très bien ses propriétés et ses utilisations pour magnifier une huile végétale qui devient alors un élixir de beauté.

Autre sérum huileux anti-âge aux plantes

Sérum huileux pour peau mixte

          

DSC05338

 

            Le rhéopearl est en rupture pour l'instant, ce qui peut arranger vos affaires si comme moi, vous êtes théoriquement à la diète. Ce sérum peut tout à fait se faire sans.

Je verrais bien une formule avec juste 0.5% d'huile de palme rouge pour booster la couleur, apporter des anti-oxydants voire pour "lester" un peu le mélange;

Ou alors plus sophistiqué encore, 0.5% de céralan (cera bellina) ou synchrowax (ou esterwax) à faire fondre comme le rhéopearl avec les huiles les plus stables. Attention à ne pas rajouter les autres huiles trop froides pour ne pas faire figer.

 

          Le sérum est composé:

- d'un peu d'ester huileux, le propanediol dicaprylate aux propriétés émollientes et hydratantes plus un glissant sensoriel appréciable. Il peut être remplacé par de l'huile de coco fractionné qui allège aussi le toucher des huiles.

-d'huile de macadamia inodore très protectrice mais fine au toucher. J'ai du mal avec l'odeur de l'huile de macadamia bio que je trouve par trop persistante en cosmétique. J'adore la version inodore des Utiles de Zinette qui est juste parfaite.

- d'huile de pavot bio

- d'huile de rose musquée bio

- de deux actifs marins sur coco fractionné : Sea aster oil et Alaria extract aux propriétés anti-âge, hydratantes, circulatoires.

Idées  marines de Lolitarose

 

          Et puis que serait un sérum huileux sans mon Qiou Ten qui fait rire mes fils quand je le prononce? Hein que fait-on sans son qiou ten le soir? Ben rien, alors j'en mets aussi ^_^

Il colore un peu, donne une tonalité riche et soyeuse en couple avec la rose musquée à la robe orangée.

Pas d'HE, pas de CO2?  Mais ça fait déjà 9 ingrédients, ça suffit non?

          

 

Formule de l'élixir marin pour la nuit

 

30% huile de pavot bio (Christian Vilain)

30% huile de macadamia inodore (Zinette)

25% propanediol dicaprylate (Héliocosm)

10% huile de rose musquée bio (Héliocosm)

1% rhéopearl (merci Mlk)

1% Sea aster oil (Bilby and Co.)

1% Alaria extract (Bilby and Co.)

1% vitamine E Mixed tocophérol (Bilby and Co.)

1% Q10 (Cosméto-shop)

 

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser le propanediol dicaprylate (on peut remplacer par du coco fractionné) et le rhéopearl (on peut omettre alors pas de chauffe), chauffer au bain marie à 90° pour bien disperser la poudre

- Au refroidissement, ajouter les autres ingrédients un à un en mélangeant bien. L'huile est à peine gélifiée mais elle a plus de corps et de glisse

- Conditionner en flacon pompe

 

Bon... J'ai dit que c'était pour la nuit mais j'en mets aussi le matin, j'en mets aussi en journée sur les joues quand je ne suis pas maquillée et des fois, même sur les mains, histoire de sentir le velouté de la peau.

Je vous assure que des sérums de cette qualité là, il n'y a qu'à la maison qu'on peut en faire. J'ai regardé par curiosité le prix de vente de ce type de soin en bio : à partir de 30 euros les 30ml.

Et il n'y a même pas de qiou ten dedans! Le mien, c'est un élixir...

Philtre marin régénérant

Soins du visage

Par atelierdemichele

                 Alyana avait raison de douter. Je suis faible.

J'ai craqué pour un nouvel émulsifiant.

Je l'avais tout de suite repéré, j'avais fait semblant de n'avoir RIEN vu, j'y suis revenue, j'ai lu, relu la fiche, cherché sur le net toutes les informations disponibles, j'ai imprimé mentalement, lu des formules tests, me suis interrogée... Puis j'ai écrit des trucs dans mon carnet de cosméto.

 

                 Et un jour, j'ai reçu un colis. Oh une surprise!?

Une autre moi avait dû dégainer la CB à mon insu. Il va falloir que je me méfie de mon autre moi...

 

                 Alors cet après-midi j'ai vite joué avec le contenu du colis des fois que ce soit une erreur de destinataire.

Et je suis contente. TRES CONTENTE parce qu'il est super! Vraiment super.

J'ai fabriqué en premier lieu un sérum marin pour peau mature mixte qui ne se sent pas coupable, mais alors pas du tout ^_^  J'avais envie d'un sérum lacté que je recouvrirais d'un film d'huile riche en prévision des températures qui descendent.

La formule de l'élixir marin huileux viendra plus tard.

 

DSC05336La goutte de philtre marin

 

                 Je l'ai baptisé philtre marin parce qu'il contient des actifs marins anti-âge très gentiment glissés dans ma commande par Marina de Bilby and Co.

Deux d'entre eux sont des extraits sur huile de coco fractionné que j'affectionne particulièrement quand j'y fais macérer des plantes. Le troisième est un extrait aqueux.

 

Ce sont des liquides, pas besoin de les solubiliser, ce qui présente un avantage certain sur les extraits pulvérulents.

Faciles à mettre en oeuvre, 1% de chaque dans la 3è phase. C'est tout et on y croit bien sûr.

 

L'Alaria extract : Extrait huileux d'algue, peaux matures, atones, fatiguées, renforce la barrière hydrolipidique, raffermissant, intéressant pour tous les types de peaux matures

Le Sea aster oil : Extrait huileux d'origine marine, renforce la barrière hydrolipidique, régule la microcirculation, intéressant donc pour les peaux couperosées ou déshydratées

Le Floralisse : Extrait aqueux, peaux jeunes ou matures, hydratant, diminue les fines ridules de déshydratation, antiprurigineux (grattages), anti-rougeurs, intéressant donc pour les peaux sensibles même acnéiques

 

 DSC05337

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                      

            L'Ecomulse est un auto-émulsifiant complexe formé d'huiles estérifiées, beurres, émulsifiants et co-émulsifiants

INCI :Glyceryl stearate SE, Caprylic capric triglycerides, Hydrogenated coconut oil, Cetyl alcohol, Stearyl alcohol, Dicaprylyl carbonate, Sorbitan stearate.

 

Soit en langage courant :

- de la cire n°3 (glycéryl stéarate SE)

- de l'huile de coco fractionné

- de l'huile de coco hydrogénée (type végétaline)

- de l'alcool cétylique

- un autre alcool gras proche de l'acide stéarique (stéaryl alcool)

- une autre huile estérifiée (dicaprylylcarbonate comme chez Héliocosm) 

- du sorbitan stéarate (ou Sabosorb utilisé dans son contour des yeux par Emadra). 

Sorbitan stéarate = ester du sorbitol et de l'acide stéarique 

Sorbitan olivate (ou Cire olive protection) = ester du sorbitol et de l'acide oléique de l'olive. Ils sont donc très proches et apportent une action émulsifiante certes mais protectrice aussi.

 

             Ces ingrédients aux fonctions diverses mais complémentaires sont contenus dans l'Ecomulse en proportions assez judicieuses pour nous éviter des prises de tête. Il est surtout facile à mettre en oeuvre pour les débutants qui ne veulent pas acheter des tas d'ingrédients.

Il n'est donc pas aberrant de le voir s'utiliser à des doses relativement élevées si l'on veut des émulsions de grande viscosité vu sa composition :

 

5% -8% : Lait fluide

8%-10% : Lait

10%-18% : Crème

18% : Crème épaisse

 

Les débutants l'apprécieront pour la nette simplification des formules que cela suppose, les plus expérimentés pourront bien entendu l'utiliser à la dose minimale et y ajouter les co-émulsifiants de leur choix.

Mais cela vaut-il vraiment la peine? A voir après expérimentations diverses ^_^

 

DSC05333
Quelques morceaux d'Ecomulse

 

Formule du Philtre marin pour peau non coupable

 
- Phase A

15 hydrolat de PG d'oranger sauvage distillé Astérale
15 hydrolat de ciste ladanifère bio Vitalba
3 glycérine végétale bio
3 lactate de sodium
0.4 mélange de gommes xanthane et carraghénanes iota 50/50

 

Faire tiédir les HA au bain marie dans un bécher désinfecté

Dans une petite coupelle désinfectée, peser la glycérine et le lactate de sodium, bien mélanger

Y diluer les gommes en un gel sirupeux homogène à mixer dans les HA tièdes

 

- Phase B

44.50 eau de Michèle cru 2011
5 Ecomulse Bilby and Co.
2 Biodine
2 huile d'oeillette bio C. Vilain
2 propanediol dicaprylate Héliocosm

 

Peser tous les ingrédients dans un bécher désinfecté

Porter au bain marie à 80°C jusqu'à fonte complète de tous les ingrédients

Mixer en gardant le bécher au bain marie éteint

Introduire la phase A quand la phase B sera redescendue à 70°C (cela prend vraiment quelques minutes à peine)

Bien mixer hors du bain marie jusqu'à 40°C

Ne pas accélérer le refroidissement car cet émulsifiant ne le supporte pas

 

- Phase C

3 huile de rose musquée bio
1 Alaria extract
1 Sea aster oil
1 Floralisse
0.6 Ecogard
0.5 vitamine E

 

Introduire les ingrédients un à un dans la crème en mélangeant bien entre chaque ajout

 

- Phase D

0.5 TECA poudre (Copaiba.be)
0.5 huiles essentielles

 

Mélanger la poudre dans les huiles essentielles en une phase homogène

Introduire dans la crème en mélangeant bien

Rectifier le pH si besoin (inutile avec cette formule exacte)

Couler en flacon pompe et étiqueter

Le sérum épaissit gentiment et sera utilisable idéalement au bout de 2/3 jours.

 

         

Mélange d'huiles essentielles

5 gttes petit grain clémentine Astratella
4 gttes santal amyris
2 gttes criste marine Clément Pallier
2 gttes bois de rose bio Sevessence
2 gttes immortelle de Corse Demeter Vitalba

 

Le parfum est fabriqué autour d'une huile essentielle marine aux propriétés raffermissantes: la criste marine.

Je n'achète que celle de Clément Pallier (Ferme de Kermorvan) dont je n'ai pas parlé depuis longtemps. Son parfum frais et citronné en fin d'olfaction est sophistiqué par un mélange d'huiles essentielles bonnes pour les peaux matures.

J'apprécie la synergie qui reste fraîche avec une note dominante d'agrumes.

 

   L'huile d'oeillette bio

Extraite des jolies graines du pavot bleu, cette huile insaturée contient plus de 70% d'acide linoléique (omégas 6). Elle est issue d'une première pression à froid, est émolliente et empêche la déshydratation. Je l'apprécie beaucoup aussi dans les sérums huileux pour la nuit.

Sa saveur est douce, je dirais proche de l'amande et sa robe très claire n'interfère pas avec les émulsions que l'on désire blanches. La seconde pression donne une huile très siccative utilisée en peinture comme l'huile de lin.

En cosmétique, elle peut être remplacée par de l'huile de carthame, de tournesol ou de pépins de raisins...

Autre soin à l'huile d'oeillette par Lalla

Fiche sur l'huile d'oeillette chez Bluetansy

 

DSC05342
Mince on voit mes bouts de croûte de pain dans l'huile

 

             Le sérum marin est un fluide crémeux très confortable voire nourrissant dans la durée alors que la texture est légère. Pour renforcer la référence au monde marin, j'ai gélifié la phase aqueuse grâce à mon duo de choc : xanthane et carraghénanes iota.

Les carraghénanes iota sont issues d'algues brunes dont du chondrus crispus. Elles forment un gel onctueux aux propriétés cosmétiques lissantes et hydratantes.

Encore appelées silicone végétal en référence aux polysaccharides, elles protègent la peau de la déshydratation et reforment le film hydrolipidique sans graisser et donc sans être comédogène. Je pense que la sensation de confort accrue avec une si faible proportion de corps gras est due à ces polysacharides.

Je les couple à de la gomme xanthane pour améliorer la stabilité de l'émulsion. Je pèse une quantité égale des deux gommes, je broie au mortier pour bien les mélanger et je stocke dans un pot en verre.

0.4% de ce mélange incorporé dans mon sérum apporte 0.2% de chaque gomme. Il est bien entendu possible d'utiliser uniquement 0.2% de gomme xanthane et d'ajouter dans la phase aqueuse 20% de silicone végétal fait maison.

 

Silicone végétal maison

- 1% carraghénane iota
- 98.4% eau distillée
- 0.6% Ecogard

 

 

            Le philtre s'étale aisément et atténue les marques de fatigue à l'entrée de l'hiver.
Utilisé matin et soir sous une goutte d'élixir huileux, il lisse les traits, illumine le teint et laisse la peau souple tout au long de la journée.

Une fois le flacon pompe rempli, j'ai utilisé l'excédent sur le corps entier avec le même bénéfice. J'y ai presque retrouvé l'assouplissement et l'hydratation rémanante des esters de sucre.
En effet quand 24h après la première application, je sens sous la douche, l'eau glisser et la peau toujours souple et nourrie, je sais que mon émulsion est hydra-nourrissante. C'est curieux de le réaliser sous la douche mais c'est ainsi...

Il faudra garder cette architecture pour le prochain lait corporel.

Tubes de l'été : crème visage à l'Emulsan

Soins du visage

Par mlkline

Qu'évoque donc ces tubes de l'été?

Exotisme, farniente, vacances, la mer, le soleil, la plage, les surfers, la danse bien sur!

Mais, plus que tout, pour celles et ceux qui comme moi, ne gôutent en cet instant que les joies, de la cité vide de ses habitants

ils, créent l'illusion d'y être, au rythme des "waka, waka" entre nous si vous avez compris le sens de cette chanson, faites moi signe ;)

Et bien, moi, mon tube de l'été me permettra en tout confort et légèreté et rythme et facilité et protection de...

 

Courir après les mouettes du canal Saint-Martin

Me plier de rire en bonne compagnie à la vue des touristes en chaussetttes et sandales

Sourire de la beauté et lumière des jeunes filles et jeunes gens

Pique niquer à la nuit tombée, à la lueur des révérbères dans les bois et autres oasis verts

Hanter les abris bus, en cas de pluies soudaines et violentes

Pédaler comme une dératée sur le lac du bois de Vincennes pour me muscler

Tout un tas de bêtises que j'aime faire en été

 

DSCN1433

 

Formule du tube de l'été qui ne vous étourdira, ni ne lassera

 

Phase aqueuse 70.6%

55 eau de source rosée de la reine
5 hydrolat de thé vert
5 hydrolat de tilleul
5 hydrolat d'oranger 
0.5 Hydroxypropyl Starch Phosphate, mon super nouveau meilleur pote
0.1 Aloe Vera x 200, indispensable en ces périodes climatiques si changeantes

Phase huileuse 24.1%

5 huile de sésame
5 huile d'olive sicilienne, celle-là, je l'aime à la manger toute crûe, merci à Ed et son beau Sicilien
3 huile de coco fractionnée
Methyl Glucose Sesquistearate (Emulsan), émollient et léger, émulsifiant très facile
2.5 huile de limnanthes alba
2.5 Avocadin, un must have pour les peaux matures et assoiffées
1.8 VE
1.3 alcool cetearylique

Phase des actifs très actifs 5.1%

lait de camomille, pomme, pomme, pomme à l'odeur et douceur
1 Soothex
1 CO2 de son de riz, un autre must have
0.6 conservateur
0.5 Co2 Calendula, le simple, talentueux chirurgien des peaux lésées

synergie d'huiles essentielles: 6 thym à géraniol, 6 lavande fine, 3 camomille noble, 2 famonty

 

Je l'aime bien, ce tube de mon été citadin

Et vous, il vous fait "guincher"?


Crème CatCha

Soins du visage

Par cshabou

Rien à voir avec les minets et les matous, juste une crème d’amitié comme celle que nous avions faite avec Moune, il y a quelques étés.

Avec Catherine, cette fois ^_^

116

 

Un soin destiné à nos jolies peaux matures qui nous fasse passer l’été sans tiraillement, bien nourrissante et hydratante mais pas lourde. Une gageure ?  Oui bien sûr, sinon où serait le plaisir ?

Il fallait donc des ingrédients qui aillent dans ce sens mais équilibrés par d’autres  plus légers, une texture fine pour rester dans la sensation de vacances et de liberté. Et une petite innovation pour moi, une pourcentage modeste mais présent de lait d’ânesse liquide qui venait de faire merveille dans un savon.

Mais quelle huile précieuse ajouter ? Pas l’argan, déjà multi testée, pas la sissymbre, manquante dans le magasin bio ou travaille une nouvelle savonnière adorable (coucou Y). Alors ce sera de la Périlla, en phase Actifs.

Tirée d’un article de Plantes&Santé  (Remèdes) voici ce que nous en dit Alexandre Imbert :

…”La périlla, au même titre que ses cousines plus connues (menthe, romarin, basilic, thym et sauge) est une plante qui pousse sans difficultés. La médecine chinoise traditionnelle l’emploie depuis longtemps pour traiter toutes les pathologies dues à un refroidissement ou pour soulager les nausées, mais ce n’est que récemment que l’on a découvert dans ses graines son bienfait le plus important.

De la taille d’une petite lentille de couleur grise, ses graines sont de véritables perles précieuses qui renferment 65 % d’acide alpha-linolénique, le premier de la fameuse chaîne des oméga 3. C’est le record absolu détenu par cette herbacée dans le règne végétal !image

….”La plante et l’huile de Périlla combattent les allergies

Le Japon, la Chine et la Thaïlande connaissent cette plante depuis une centaine d’années pour ses propriétés antiallergiques. C’est sans doute la raison pour laquelle elle est souvent cuisinée avec les fruits de mer (crabes et coquillages,) qui sont des allergènes potentiels (1).

Des preuves nouvelles au travers d’études scientifiques  menées au Japon viennent conforter l’utilisation traditionnelle de la  Périlla comme antiallergique, aussi bien l’huile que la plante entière. Des études effectuées à partir de 1977 ont déjà montré qu’elle induisait une réduction de production d’histamine et d’IgE….”

 

Ces propriétés anti- allergiques m’arrangeaient bien pour une crème à utiliser le matin, au soleil, en attendant la protection solaire de la session bronzage.
Pour Habiller légèrement la peau, 
   en trottant au marché,  
       en taillant une bavette avec les voisins retrouvés pour le temps des vacances et qui ont 
          tout un tas de choses à nous dire depuis l’an dernier,  
             en achetant du poisson au camion qui klaxonne en bas pour vendre ses daurades du jour,  
                   en faisant la queue à la boulangerie en plein air, 
                        en essayant de se connecter à Potions, sur le muret du deuxième étage, les jointures de la main gauche qui blanchissent de peur de la chute du micro tandis que celles de la main droite frappent les touches et, alternativement, tiennent la tunique qui s’envole avec Monsieur Mistral…

…bref c’est ce qu’il nous fallait pour essayer d’éviter cette chose horrible qu’est une lucite, allergie au soleil qui gratouille longtemps !

 

Nous complétons avec un mélange  remodelant/anti-âge qui, s’il ne nous fait pas perdre au moins une décennie, nous boostera le moral car nous y croyons, oui, oui ^_^

 

La formule :

 

         Phase H

    3% Jojoba
    2% IPP
    2% Esters
Héliocosm
    2%
Phytostérols d’Avocat
    1% Beurre Cupuaçu
    1,5% CG90
    2% Cétyl Palmitate
    2,5% Cire n° 3 AZ
    1g de Vit E

         Phase O

63% Eau Rosée de la Reine (je n’ai pas complété après chauffage)
0,5 Gomme Acacia
0,2% Xanthane
1,6% Glycérine Veg
0,7% Geogard Ultra

         Phase A

4% Lait d’Anesse
4% Huile de Périlla
4,5% Hv mélange bio (tournesol et tournesol oléique, carthame, olive),
1,5% Soothex
1% Remodelant intense Bilby
0,5% Algoboost jeunesse
1% Complexe hydratant intense AZ
0,5 Extraits CO2 de carotte, d’argousier, d’amarante

Fragrance Issey Miyake, quelques gouttes (Sensory Perfection)

 

Ces proportions ont donné une crème facile à mettre en flacon pompe, qui pénètre bien mais ne laisse pas une sensation sèche comme avec l’olivem 1000. La peau est nourrie, repulpée, elle garde bien son hydratation, elle est douce, élastique et veloutée toute la journée. OUAHHH

  • Augmenter les épaississants pour une crème plus ferme qui tient bien en pot ou remplacer le cétyl palmitate par de l’alcool cétéaryllique ou de l’acide stéarique.
  • Un petit bémol : Catherine et moi avons constaté que notre front brille un peu le soir ! Ajouter du Rice NS et diminuer le pourcentage du mélange d’huiles bio en le déplaçant à la phase H. (la phase Actifs me parait après coup un peu trop importante) 

Mais quel beau soin !

76212021

Je profite de ce passage ici pour vous donner l’adresse du blog de mon association, NolaNola.

Huile au lotus blanc pour peaux mixtes à grasses

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Une recette que je lui fais et refais depuis des années tant elle l'apprécie.

L'original sentait très bon mais rancissait très rapidement, ce qui est catastrophique pour les peaux mixtes et grasses.

C'est sûr que 50ml dont on n'utilise que quelques gouttes tous les soirs, le flacon transparent, l'absence de compte gouttes sont autant de facteurs fragilisants.

La dernière version commercialisée  est un flacon tout aussi transparent (le flacon brun fait un peu moins chicos je pense); Le volume est réduit à 30ml avec une pipette. Fort joli, elle le garde à présent dans la boîte cartonnée pour le protéger de la lumière tout au long de l'utilisation.

 

           La dernière fois que je l'ai vue, elle me l'a tendu vide en me disant que son fils en utilise aussi. Du coup, ça va vite, ça ne rancit plus mais elle aimerait que je lui en refasse un comme avant.

C'est réalisé en 5 minutes chrono; Le plus long a été de prendre les HE dans la boite et de compter les gouttes!

 

 

DSC04689

Formule de l'huile au lotus blanc

20 ml d'huile de noisette bio fraîchement ouverte
5 ml  d'huile de tournesol bio
3 ml d'huile d'argan cosmétique bio
1 ml vitamine E naturelle
1 ml d'huiles essentielles bio et absolue de lotus blanc

 

Introduire les ingrédients les uns après les autres dans une éprouvette de 50ml en verre. Mélanger à l'aide d'un agitateur en verre, verser dans le flacon propre. Étiqueter.

Appliquer 4 à 5 gouttes sur le visage et le cou  démaquillés et tonifiés le soir en pressions douces. J'offre en même temps un mélange d'hydrolats dans un flacon vaporisateur de 200ml en testant des mélanges au parfum agréable.

Ceux qui sont généralement indiqués pour les peaux mixtes à grasses sentent assez fort (romarin, tea tree, thyms divers ...). Je les délaisse au profit du parfum sans renoncer à l'antisepsie que j'apporte par de l'EPP concentré.

 

Mélange tonique parfumé peau mature mixte à boutons

 80 ml HA de géranium
 60 ml HA de rose 
 50 ml HA de lavande
 8 ml d'HA de ciste ladanière ou hélichryse italienne
 2 ml Extrait de Pépins de Pamplemousse concentré 

 

 

Les huiles végétales

 

La formule originale ne contient pas d'huile d'argan mais je la trouve très cicatrisante pour les éventuels petits boutons.

L'huile de noisette bio est choisie non torréfiée. J'ouvre à chaque fois une bouteille neuve que je termine dans la salade.

C'est une huile riche en omégas 9 mais rancissable. Elle est très pénétrante et peut même s'avérer desséchante à force même pour des peaux grasses.

L'huile de tournesol bio ajoutée en petite quantité me semble indispensable pour contre-carrer cet effet desséchant; Elle apporte le ciment nutritif indispensable même aux peaux à boutons. Riche en vitamine E, elle participe à l'effet anti-inflammatoire et anti-oxydant.

J'y ai aussi rajouté de la vitamine E absente de l'original pour renforcer ces deux propriétés en même temps qu'une action hydratante et dopante de  la micro-circulation cutanée.

 

 

Les huiles essentielles

 

L'huile de géranium rosat est la note dominante du parfum. Antibactérienne, cicatrisante, hémostatique, c'est l'alliée des peaux à lésions diverses quelque soit leur type.

Elle convient en effet à la fois aux peaux grasses comme aux peaux sèches, on en trouve dans la très grande majorité des cosmétiques bio.

L'huile essentielle de camomille noble est anti-inflammatoire. Elle apaise les grattages et autres blessures de la peau à tendance acnéique.

J'y pense d'autant plus chez la destinatrice de cette huile qu'à l'instar de nombreuses personnes qui ont des boutons, elle passe son temps à y passer les doigts, ce qui occasionne une ulcération constante.

La sauge sclarée régule les sécrétions de sébum anarchiques des peaux grasses et mixtes. Je la trouve très agréable olfactivement et très synergique de l'huile essentielle de géranium rosat.

J'ai fait une infidélité à celle de Nugier en achetant l'HE de sauge sclarée de Sevessence pour laquelle j'ai eu un coup de foudre dernièrement.

Déconseillée en cas de mastoses et cancers hormono-dépendants

L'huile de romarin choisie dans le chémotype à verbenone est antibactérienne, cicatrisante et c'est un excellent tonique pour peaux matures. Son parfum est un peu plus agréable que le romarin à cinéole que l'on peut mettre à la place pour une peau jeune.

 

 

L'extrait de lotus

 

L'original contient un extrait de lotus sans autre précision. L'extrait de lotus blanc est éclaircissant, astringent et anti-oxydant. 

Pour ne pas interférer avec le parfum et la couleur des huiles, je laisse de côté mon absolue pure de lotus rose Néroliane à forte personnalité pour lui préférer l'absolue de lotus blanc diluée sur jojoba offerte par Catherine quand elle vivait encore dans le Pacifique. C'est un extrait de lotus n'est-ce pas?

D'un léger parfum floral et herbacé, elle me semble intéressante pour adoucir et apaiser ces peaux qui ne s'aiment généralement pas.

Les absolues n'ont pas d'effet aromathérapeutique mais  elles influent sur l'humeur grâce à leur parfum. Cette absolue est extraite sur solvant alimentaire (l'alcool?).

 

Le mélange d'huiles essentielles bio et d'absolue (en gouttes)

8 géranium rosat Sevessence
6 romarin à verbenone Vitalba
4 camomille noble Nugier
4 absolue de lotus blanc/jojoba New Directions Australia (merci Catherine)
3 sauge sclarée bio Sevessence (superbe!)

 

DSC04690

 

 

          J'ai ré-utilisé le flacon ovale d'origine que je trouve très joli. Le mélange est légèrement plus floral que d'habitude mais lui plaît.

Je n'ai pas calculé le prix de revient mais il doit être dérisoire par rapport aux prix pratiqués dans l'industrie pour les sérums huileux. Ici la majeure partie du produit de marque est constituée d'huile de noisette un peu onéreuse malgré tout.

L'huile de tournesol bio doit coûter très cher à certaines marques bio... mais il faut bien vivre, payer les flacons, le personnel, la pub, la recherche, tout ça tout ça, rien que de très normal   ^_^

 

 

Sérum anti-âge global

Soins du visage

Par alikea

               Mais c'est quoi exactement un sérum ? C'est une invention marketing, n'est-ce pas ?

La question est récurrente, les sourires en coin aussi ! Je vais essayer d'être tout à fait objective, mais non, ce n'est pas seulement une invention marketing.


Le terme est emprunté au domaine médical. D'après Wikipédia :

Le sérum est le liquide sanguin débarrassé de ses cellules et des protéines de la coagulation. Principalement constitué d'eau, il contient des substances dissoutes, qui sont essentiellement :
- des protéines (anticorps, albumine...)
- divers ions (sodium, chlorure...)
...

Un terme savant donc pour désigner un liquide essentiel concentré, riche en éléments nutritifs et protecteurs.

 

               Pour en revenir donc à nos cosmétiques, c'est un soin concentré profond, riche en éléments actifs. On pourrait presque résumer en disant que dans un sérum, tout est actif.

Et de là, imaginer qu'il soit fluide pour avoir un bon étalement et pénétrer rapidement, que la part belle soit donnée aux actifs, selon l'indication recherchée.

 

               C'est partant de là que j'ai formulé mon sérum global, à vocation anti-âge, ce qui sous-entend un effet hydratant, regénérant, raffermissant et lissant.

C'est une formule que je refais régulièrement maintenant pour ma mère et pour moi-même et que nous utilisons l'une et l'autre tout au long de l'année, et en particulier l'été.

 

               Les éléments aqueux sont essentiellement des humectants et polysaccharides, qui retiennent l'eau au niveau de l'épiderme pour un aspect souple et "rebondi" de la peau tout en permettant de par leur structure un léger effet tenseur.

- l'Hydrolat de rose de Damas bio remplace ici entièrement l'eau et apporte sa fraîcheur et son effet tonique. Celui-ci m'a été offert par Michèle, il était tout indiqué dans ce soin luxueux ^¨^ Merci Michèle !

- la glycérine, humectant tellement commun mais tellement incontournable est ici macérée avec des gousses de vanille bourbon Bio. Macérât qui date de plus d'un an à présent, très ambré, très parfumé aussi.

- le mucilage de lin bio concentré tient ici un rôle de "resurfaçant" de la surface cutanée qu'il rend lisse et unifiée au fil des utilisations et de régulateur de sebum. Il équilibre la production de sébum, ce qui en fait un soin interressant aussi bien pour les peaux grasses que pour les peaux sèches. Comme tous les mucilages végétaux, il est également apaisant et hydratant.

- le gel d'acide hyaluronique qu'on ne présente plus, est un hydratant hors pair qui a la propriété de "regonfler" les peaux en perte d'élasticité.

- le Vegetalift (INCI : Acacia Senegal Gum (and) hydrolyzed Rhizobian Gum) est un mélange de 2 gommes végétales, donné comme tenseur et liftant par le fournisseur. Peu gélifiant, son effet tenseur est néanmoins bien perceptible sur la peau.

- la gomme Cellulose (INCI : Hydroxyethylcellulose) sert ici surtout d'agent de texture pour épaissir un peu et donner son toucher velouté caractéristique.

 

               Les émollients gras sont limités au strict minimum, mais apportent un grand confort dans la formule, ce qui permet à ce sérum d'être utilisé en tant que soin unique de jour sans rajout de crème ou d'huile par dessus.

Au début, on peut être destabilisé et dubitatif quand on a la peau sèche, le sérum ayant une texture très aqueuse et fluide.

La révélation vient en fin d'application, quand on se rend compte que la peau est bel et bien "adoucie et confortable" comme quand on applique une crème hydratante. Puis au bout de quelques jours, on se rend compte que le sérum se suffit bel et bien à lui même, les émollients gras et les hydratants ayant fait leur job.

la lécithine en poudre, contenant 97% de phosphatydylcholine est un émollient hors pair, bien différent des huiles végétales et des alcool gras. Très léger, très vite absorbé par la peau car ayant une affinité particulière avec les lipides cutanés, l'effet confort qu'il apporte est durable et efficace, sans effet gras.

- l'huile d'onagre, que j'incorpore systématiquement dans un soin pour peau mature. Particulièrement riche en Omégas 6, en particulier l'acide linoléique ou vitamine F, qui a un effet barrière protecteur de la peau, hydratant et assouplissant.

- la vitamine E anti-oxydante, à action anti-radicalaire qui prévient le vieillissement cutané dus aux radicaux libres.

 

               Les actifs complémentaires :

- le panthenol, hydratant, humectant, apaisant et réparateur. L'actif global des peaux sèches et irritées, presque aussi commun que la glycérine et aussi incontournable pour renforcer l'hydratation.

- le lauroyl Lysine connu aussi sous le nom de "Touche de douceur", apporte un effet soyeux et velouté très doux, mais également un léger effet matifiant, interressant dans un produit de jour qui est utilisé sous le maquillage.

trois huiles essentielles régénérantes et anti-tâches (Géranium bourbon en majorité, carotte et petit grain bigarade)

- la couleur beige d'origine du sérum est réhaussée par des micas or en petite quantité. Ils n'y paraissent pas, mais une fois le sérum appliqué, la peau est discrètement "illuminée", ce que j'apprécie beaucoup.

Pas de conservateur, le gel d'acide hyaluronique et le mucilage de lin étant conservés à 1% de géogard chacun.

 

 

              J'ai failli, dans un élan d'enthousiasme, rajouter à cette version du Chitosan Lactate (Chitosan en poudre, en solution aqueuse, neutralisé à l'acide lactique pour le rendre cationique).

Le chitosan est soluble en milieu acide (pH < 7, optimal autour de 5).

Le Chitosan lactate se présente sous la forme d'un gel transparent à légèrement jaune, qui peut être utilisé dans les produits pour la peau (anti-âge, sécheresse, irritations, lésions, brûlures, etc...) ou les cheveux (sécheresse, manque de brillance et de douceur, pointes abîmées), selon l'effet recherché.

Il existe également des gels de chitosan neutralisé avec d'autres acides, comme le Chitosan succinamide (acide succinique), le Chitosan glycolate (acide glycolique), ou le Chitosan acétate (acide acétique). Pas de Chitosan citrate, l'acide citrique étant incompatible avec le chitosan.

Formule de mon gel de Chitosan :

- 2% poudre de chitosan pure ultrafine
- eau déminéralisée
- 0,4% acide lactique pour le neutraliser à pH 5 et le rendre ainsi cationique.


D'où son nom de Chitosan lactate.

 

               Le Chitosan est le seul polymère cationique naturel existant, qui peut-être soit d'origine marine (exosquelette des crustacés) soit d'origine végétale (parois de certains champignons). Il n'y a absolument aucune différence de propriétés selon l'origine.

Il est bio-compatible, absolument non irritant, parfaitement assimilé par la peau, très hydratant et laisse un fini velouté incomparable, effet du à sa structure cationique. On l'appelle souvent "Silicone naturel", en raison de ses propriétés qui imitent les silicones non volatiles comme le Dimethicone.

Mais je me suis souvenu heureusement à temps, que le Chitosan Lactate est incompatible avec les tensioactifs anioniques, mais aussi avec polymères anioniques (comme l'acide hyaluronique, la xanthane, la gomme acacia ou les carraghenanes).

La majorité des polymères étant anioniques, peu de polymères sont compatibles avec le Chitosan, ce qui rend sa formulation assez complexe.

Seuls l''AMIgel (INCI: sclerotium gum), la gomme Rhizobian et la gomme cellulose font partie des rares épaississants/gélifiants non ioniques compatibles.

Cette incompatibilité avec les anioniques résultant en un déphasage complet de la formule, ayant été testé et approuvé (dans la râge !), pas de Chitosan lactate donc dans cette version.

 

 

IMG_0984Comme tout soin de ce type, il est pratiquement impossible d'avoir
un rendu photo fidèle de la texture : 
elle est très fluide,
assez gélifiée. Une texture de sérum en somme :-)

 

 

La formule finale :
 

Eléments aqueux (83,80%)

 
Hydrolat de rose de Damas bio (merci Michèle) 26,50%
Glycérine macérée à la vanille bourbon bio 5,00%
Mucilage de lin bio concentré 25,00%
Gel d'acide hyaluronique à 1% 25,00%
Vegetalift (Acacia Senegal Gum (and) hydrolyzed Rhizobian Gum) 2,00%
Gomme cellulose 0,30%
   
Emollients gras (10,00%)

 
Lécithine de soja en poudre 4,00%
Huile d'onagre bio 5,00%
Vitamine E 1,00%
   
Actifs complémentaires (6,20%)

 
Provitamine B5 3,00%
Lauroyl lysine  2,00%
HE Géranium 1,00%
HE Carotte 0,25%
HE petit grain bigarade 0,25%
Micas or 0,20%

  

Réalisé entièrement à froid, au mixer plongeant.

 

 

IMG_0994

 

 

               C'est un des rares soins visage que je réalise continuellement, une fois le flacon terminé. Il me satisfait pleinement et ma mère aussi.

C'est un sérum déclinable à l'envie, en jouant sur les actifs, les hydrolats et les HV selon l'indication:

Formule générale d'un sérum à froid à la lécithine en poudre :

- 4% lécithine en poudre
- 5% HV traitante + un anti-oxydant  (1% vitamine E ou complexe anti-oxydant comme l'antiranz ou l'antiox-cos au dosage usuel)
- 0,3% de gélifiant stabilisant (xanthane, cellulose, amigel, etc.)
- le reste en eau, hydrolats, glycérine, extraits glycérinés, actifs, HE, conservateur.

Que demander de plus ?

Sérum aloé-carotte à l'AMIgel

Soins du visage

Par atelierdemichele

                    L'AMI-Gel n'était pas mon ami jusqu'alors.

Testé à une époque où je ne pouvais pas le conserver efficacement, il faisait pourrir immanquablement les gels thérapeutiques réalisés avec. Les polysaccharides sont très contaminables.


                     L'AMIgel (INCI: sclerotium gum) est un polysaccharide (chaîne de plusieurs sucres) comme les carraghenanes, le fucogel, l'aloé véra ... tous issus du monde végétal ou marin.

Les polysaccharides sont décomposés en sucres simples au niveau de la peau où ils forment des coussins hydratants intéressants.

S'utilise de 0.25 à 2% pour des gels souples ou solides mais très doux.

En plus de ses propriétés stabilisantes des émulsions en lieu et place des autres gélifiants dont la xanthane, l'Amigel reste stable

. dans une grande fourchette de pH (2 à 11),

. en association avec l'alcool (la xanthane ne peut pas) , avec les sels et autres électrolytes (les carraghenanes y sont sensibles)

. peut se coupler à d'autres gélifiants

. a un pouvoir suspensif élevé (particules gommantes, colorants...)

etc, etc.


           Mlk actuellement perdue dans le froid nordique vous en parlerait mieux que moi tant elle l'apprécie.

Étant tout de même une adepte convaincue des gélifiants de toutes sortes (xanthane, cellulose, konjac, carraghenanes...),  purs ou en mélanges variés, je le teste à nouveau avec un bon conservateur...


DSC04680

             

                 Venezia qui est très attentive à mes souhaits ^_^ m'en a offert une pochette dernièrement et je l'ai utilisé dans un sérum parfumé à la carotte pour notre copine romaine qui aime beaucoup cette huile essentielle.

Pour apprivoiser la bête, j'en ai fait deux versions.


- L'une colorée au mica rouge satiné pour donner une couleur rosée dans laquelle l'amigel est introduit dans la phase aqueuse à 2%.

Les huiles végétales sont légèrement différentes (chardon marie, périlla et jojoba/omégas 6 céramides de carthame).

J'ai tout offert sans prendre de photo mais la texture est à peine plus épaisse et l'action plus nourrissante puisqu'ellle ne contient pas d'huiles estérifiées. Les autres ingrédients sont identiques.

Ce sérum peut s'utiliser seul l'été en soin de jour.


- L'autre sans colorant autre que les extraits de la carotte.

J'y ai introduit un gel neutre à 2% d'amigel fabriqué quelques jours auparavant. Mon sérum final contient 59g de ce gel neutre soit 1.18% d'amigel.

Je parlerai donc de cette dernière version baptisée sérum aloé - carotte II à la jolie robe jaune pâle.
 


Fabrication d'un gel neutre à 2% d'AMIgel

- 2% AMIgel
- 0.6% Ecogard
qsp 100% eau déminéralisée

Chauffer l'eau vers 80°C, ajouter la gomme petit à petit en mixant fortement pendant quelques minutes. Laisser refroidir en mélangeant régulièrement à la cuillère magique puis à la spatule.

Ajouter le conservateur à froid.

10g de ce gel apporteront 0.2% de gomme dans votre émulsion. La stabilisation se fera idéalement à 10 ou 15 g de gel soit 0.2 ou 0.3% de gomme.



                  Mon sérum est formulé pour une peau mature et possède une action hydratante marquée alliée à une pénétration douce, glissante mais rapide et aqueuse :


- Hydratants

Glycérine végétale bio

D Panthénol

AMIgel

Jus d'aloé véra bio


- Anti-âge et/ou hydratants

Acide hyaluronique en gel

Q10 que j'adore vraiment surtout dans les sérums huileux, il contient un peu de squalane

Teca poudre (extrait de centella asiatica à avoir si vous avez envie de mater la décrépitude, j'en ai mis 0.5% le maximum ^_^ parce qu'elle le vaut bien)


- Anti-oxydants et réparateurs

Extrait CO2 de carotte bio

Vitamine E

Huiles essentielles


- Huiles végétales fines, réparatrices et/ou nourrissantes

Huile de camélia bio riche en omégas 9

Propanediol dicaprylate excellente alternative aux dérivés siliconés, à l'effet velours et à l'action hydratante

Huile de périlla bio riche en omégas 3



                  Ce type de sérum est très intéressant pour qui ne veut chauffer aucun ingrédient.

Hormis l'AMIgel qui peut aussi s'utiliser dès 20°C j'ai tout introduit à froid dans mon gel préparé quelques jours auparavant.

Dans une émulsion, je trouve qu'à l'instar des carraghénanes, il se comporte mieux dans une phase aqueuse chauffée. L'émulsion a moins besoin d'attendre pour atteindre sa texture finale.


DSC04678



Formule du sérum Aloé-carotte


59% gel neutre à 2% d'AMIgel
20% jus d'aloé véra bio
3% glycérine végétale bio 

4.5% huile de camélia bio
3% propanediol dicaprylate (Héliocosm)
3% huile de périlla bio

3% D panthénol
2% coenzyme Q10 (Cosméto-shop)
1% hyaluronate de sodium en gel (Bilby and Co.)
0.4% vitamine E mixed tocopherols (Bilby and Co.)
0.2% extrait CO2 de carotte bio (Bilby and Co.)

0.5% Teca poudre (merci Moune)
0.4% huiles essentielles



           Je n'y ai pas rajouté de conservateur car mon gel à l'AMIgel en contient, le sodium hyaluronate et le jus d'aloé véra aussi. Le D panthénol très certainement aussi...

La poudre de Teca se solubilise dans les huiles essentielles avant d'être ajoutée au sérum sous peine d'en faire un magma difficile à incorporer.

Il suffit de mixer les ingrédients les uns après les autres dans le gel à l'amigel puis  de lisser à la spatule avant de conditionner.

Le sérum tient en pot mais me semble ainsi peu pratique à l'usage.


Le mélange d'huiles essentielles (en gouttes)

3 carotte acétate de géranyle (Cévenat au magnifique parfum)
2 géranium bourbon bio (Homéopharma Madagascar)
2 ylang ylang des Comores  (merci Lolitarose)
2 bois de rose (Sevessence)
1 genevrier nain bio (Vitalba)
1 hélichryse italienne bio altitude ( Vitalba)
1 sauge sclarée Nugier (Simples pluriel)


              Bon moi j'adore le parfum!

Il faut dire que l'huile essentielle de carotte acétate de géranyle est particulièrement fine. Outre sa richesse en esters aromatiques (acétate de géranyle) dont je vous rabats les oreilles ^_^ , ce chémotype  possède une note discrète de  géranium qui mate le côté âpre habituel de la carotte semences.

J'ai l'habitude d'utiliser une huile essentielle de carotte issue de parties aériennes fruitées bien plus agréable que l'huile de semences.

Mais là, chapeau au distillateur de Cevenat découvert il y a longtemps grâce à Chabou. Son petit grain bigaradier du Paraguay est ... huuummm, une sucrerie!


DSC04681


             C'est un soin que j'aime beaucoup utiliser sous une huile riche en omégas 6 (huiles de carthame, onagre, vitamine E et CO2 framboise, cassis...) fabriquée au feeling directement dans le même flacon pompe de 30ml acheté chez Cosméto-shop fournisseur fort discret par ailleurs qui a de jolis ingrédients et emballages.

J'adore positivement, fortement, vraiment, simplement ... j'adore.

Masque Phyto-rescue à l'angélique

Soins du visage

Par atelierdemichele

         Un masque de répit.

Masque de couleur verte parfumé à l'angélique sous forme d'extraits variés (teinture, hydrolat, huile essentielle, élixir floral Deva).

Le vert de l'espérance.


DSC04593



 "Autour de l'angélique"


L'huile essentielle d'angélique racines est photosensibilisante et ne doit pas être utilisée avant exposition au soleil.

J'ai volontairement choisi des zestes d'agrumes distillés qui ne présentent pas cette toxicité afin de ne pas majorer cet effet.

Ce mélange est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement.


28 petit grain bigaradier sur fleur bio, 20 angélique racine Nugier, 20 bergamote sans bergaptène bio, 12 citron distillé bio, 10 bois de rose bio Sevessence, 5 myrrhe Bilby and Co., 4 sauge sclarée bio, 4 cèdre de l'Atlas bio (en gouttes)

  

Extraits d'angélique


- teinture de racines d'Angélique de la Saint Charles Apoteke de Vienne offertes par Venezia

Elles trempent dans un mélange d'alcool à 90° et d'hydrolat d'angélique bio de Solaure depuis 2009. Je n'ai pas filtré car je ne cherche pas à garder un parfum mais à avoir quasiment une liqueur de racines.

C'est un résultat magnifique sur 80° environ.
 

- Hydrolat de graines et  racines d'angélique bio Solaure

Claire Montesinos est une distillatrice bio du syndicat des Simples dont j'apprécie beaucoup les hydrolats et huiles essentielles. Il est assez rare de trouver un hydrolat de semences et racines.
 

- Elixir floral Deva Angélique sensé renforcer la confiance en la vie, apporter discernement et protection lors des "passages".

Pour le côté "rescue" du nom du masque.
 

- HE d'angélique racines du jardin des Nielles et des senteurs (chez Marie Anne de Simples pluriel)


Extraits botaniques

Pour le côté "Phyto" du masque

Macérats huileux de matricaire apaisant et macérat de Bellis (paquerettes) raffermissant. Le premier est réalisé sur du colza bio avec force anti-oxydant et le second sur de l'huile de coco fractionné.


 

Formule du masque phyto-rescue à l'angélique


Phase A

8 argile blanche
15 HA angélique bio
5 teinture angélique à 80°
 

Phase B

30.6 HA angélique bio
0.5 allantoïne
1 Géogard ultra
5 glycérine végétale bio
0.5 gomme guar conditionnante
0.1 mélange de gommes (xanthane et carraghénanes iota)
oxyde vert au goût
 

Phase C

2 huile de coco bio
5 huile de quinoa
5 macérat de paquerettes sur coco fractionné
4.5 MF
2 VE
2 alcool cétéarylique
1 cétyl palmitate
 

Phase D

3 macérat de camomille matricaire sur colza bio
3 élixir floral angélique Deva
3 soothex
0.5 HE soit 15 gouttes pour 100g
3 rice NS Bilby and Co
0.4 Submica FL Biowell cosmetic


Mode opératoire


- Phase A : Peser les liquides puis l'argile par dessus. Laisser en attente sans mélanger


- Phase B : Disperser la guar conditionnante et les autres gommes dans la glycérine, verser les poudres d'allantoine et géogard ultra dans l'hydrolat tiède et mélanger  jusqu'à dissolution puis faire refroidir.

Ajouter petit à petit le mélange glycériné à l'hydrolat froid et mixer intimement sans faire de grumeaux.

Ajouter le colorant et chauffer au bain marie vers 50° en mixant pour former un gel

Laisser en attente hors du bain marie
 

- Phase C : Peser tous les ingrédients dans un autre bécher

Porter l'ensemble des deux phases B et C à 75°, verser C dans B en mixant fortement 5 mn jusqu'à émulsification complète.

Terminer en mélangeant 5 mn à la cuillère magique puis encore 5 mn à la spatule en silicone quand le mélange épaissit notablement
 

- Phase D : Au refroidissement, ajouter les ingrédients un à un en mélangeant bien entre chaque ajout.

Le masque tient en pots ou tubes.


Le submica FL leste la texture, permet l'utilisation de peu de corps gras et  opacifie suffisamment pour que la coloration due à l'oxyde vert soit uniforme et plus sophistiquée.

Le Rice NS est un superbe ingrédient que j'utilise souvent pour matifier, adoucir sans sécher. Il se mélange parfaitement bien en 3è phase mais peut aussi s'introduire dans la phase aqueuse.

Ces deux poudres peuvent être remplacées par de l'arrow root tamisé très doux.

Le soothex extrait d'encens est un bon apaisant cutané.


Formule générale d'un masque à l'argile (en %)

 - phase A : 8 argile blanche, 20 eau, HA, teintures de plantes

 - Phase B : 4.5 MF, 2 VE,  2 alcool cétéarylique, 1 cétyl palmitate, 5 huile estérifiée (coco fractionnée ou autre), 7 huiles végétales

 - Phase C : 5 Glycérine, 0.5 gomme guar conditionnante, 0.1 mélange gommes xanthane et carraghenanes iota à parties égales,

 - Phase D : conservateur, actifs, HE, 3 à 5 amidon (arrow-root, rice NS ...)

 Reste de la phase C (HA, eau)  pour 100%



DSC04594                

 

Quelques astuces

  

- Mélange de gélifiants

Pour apporter une sophistication des émulsions, je fabrique à l'avance quelques mélanges de gélifiants en 10g.
 

Ici, pour peser les 0.1% de gélifiants de la formule, j'ai utilisé un mélange de 5g de gomme xanthane et 5g de poudre de carraghénanes iota écrasés au mortier et mis en sachets.
 

Faites vos propres mélanges dans les proportions qui vous plaisent, c'est pratique : cellulose/xanthane, xanthane/konjac, xanthane/carraghénanes etc.

  

- Gomme guar conditionnante dans un soin visage

C'est une gomme cationique qui apporte du glissant et de la douceur à la peau. Elle augmente la viscosité (l'épaisseur de la crème) sans qu'il soit obligatoire d'augmenter les épaississants issus de corps gras.
 

La rinçabilité est meilleure.
 

Ma formule contient donc trois gélifiants en proportion assez faible mais leur association apporte la glissabilité ronde que j'adore dans un masque à l'argile.
 

La présence de terre peut s'avérer un peu rustique et j'apprécie toujours le crémeux dans un masque car je les masse toujours longuement avant de rincer. Mlk avait utilisé cette gomme dans un nettoyant pour le visage.


Le masque est crémeux

Il doit être utilisé après une semaine de repos minimum pour gagner en onctuosité. Il  se laisse doucement étaler en couche  épaisse sur le visage et le cou démaquillés.

Après la pose de 10 minutes qui  s'impose ^_^, le rinçage aisé laisse une peau mate, nettoyée et lissée.

Pour une peau plus costaud ou un pouvoir nettoyant majoré, il est judicieux de monter le taux d'argile blanche à 12%.


Le parfum est très "angélique" adouci. J'ai malheureusement rectifié une portion du masque avec une goutte de tulsi bien malvenue qui a tout envahi.

Il faudrait que je refasse de ce masque sans extraits botaniques, sans HE, sans rescue pour apprécier la texture isolée de l'allusion très forte à l'angélique.


        Que vais-je encore pouvoir inventer pour allonger ma saga du masque en 2012?

Mince, ça file on est déjà en juin...