Crème de nuit à l'huile d'argan pour peaux mixtes

Soins du visage

Par atelierdemichele

           Voici une petite recette de crème hydratante douce à appliquer le soir pour une peau mixte qui n'aime pas trop le gras mais qui commence à avoir besoin d'un soin de nuit.

Je compte sur l'huile d'argan bio pour lui apporter les acides gras qui lui conviennent.


            Cette huile doit idéalement être choisie en version non torréfiée pour conserver les acides gras insaturés et la vitamine E en quantité non négligeable.

Ce sont eux qui apporteront à la peau une action assouplissante et reconstituante.

Je rajoute impérativement à l'ouverture un bon anti-oxydant dans ma bouteille afin de pouvoir la mettre dans la phase huileuse sans crainte. Elle contient tout de même pas mal d'omégas 6.

Je choisis généralement la marque du magasin bio Biorgane d'où je prélève 50g que je conserve avec de l'aox cos (anti-oxydant) pour la cosmétique et j'utilise le reste de la bouteille en cuisine.



PLANTEC1
Merci à Emadra qui a su rendre en photo l'aspect presque nacré de la crème



            L'huile d'argan est issue de la même famille botanique que le beurre de karité dont elle possède quelques particularités liées aux insaponifiables.

La présence de stérols uniques (shottenols et spinatérols) ainsi que de butyrospermol (le karité s'appelle butyrospermum parkii) lui confère la possibilité

- de réparer la peau

- de lisser les cicatrices (intérêt pour les peaux acnéiques ou ex-acnéiques)

- de diminuer les inflammations

- de lutter contre la décrépitude

Je ne m'étends pas plus sur les bienfaits que j'ai développés dans certains soins à l'argan sur Potions.


             J'utilisais là pour la première fois un émulsifiant complet contenant des esters de sucre le Plantec HP 10.

L'action hydratante des esters de sucre n'est plus à démontrer mais cet émulsifiant contient en plus des insaponifiables de l'huile d'olive. Ce qui renforce l'activité insaponifiable de l'huile d'argan.

C'est un ingrédient recommandé pour les peaux sensibles et celles délicates des bébés.


             Ceux qui apprécient déjà le sucrose stéarate d'Aromazone devront l'aimer. Il est équilibré en esters de sucre aux HLB cohérents et sa composition permet de l'utiliser sans avoir à le surdoser pour obtenir une émulsion un tant soit peu épaisse.

Son INCI : Sucrose Polystearate (and) Cetearyl Alcohol (and) Olea europaea (Olive) Oil Unsaponifiables montre qu'il contient également un épaissisant (l'alcool cétéarylique) ce qui facilite la mise en oeuvre des émulsions.

Le fournisseur préconise néanmoins de l'utiliser à 5% en association avec 3% d'acide stéarique afin d'obtenir une jolie crème dense mais légère à l'application.

J'ai utilisé la trame de la formule type de crème hydra-nuit du site pour faire ma crème à l'huile d'argan.


plantes plantec


              La formule contient un agent de charge poudreux le submica FL qui permet de limiter les proportions de corps gras dans les formules crèmes comme le ferait de l'amidon modifié ou du Rice NS.

Il s'utilise ici à 6% mais pour améliorer le confort des adeptes de crèmes plus grasses, on peut diminuer ce taux. Ou alors augmenter les proportions de véritables huiles dans la formule.

Un subtil équilibre est alors à inventer. Je publierai bientôt la formule plus nourrissante que j'ai fabriquée.


             Le fini doux et lisse des émulsions sur la peau est très agréable quand on craint le gras et qu'en le fuyant drastiquement, on obtient des émulsions sensoriellement appauvries.

La présence d'huiles estérifiées (coco fractionné et coco silicone) aide grandement à améliorer l'étalement et le confort de ce type de formules.

L'aspect blanc quasi-nacré de la crème est très séduisant à condition de ne pas utiliser d'actifs ou d'huiles trop colorés.

Les adeptes de crèmes bien blanches devraient l'apprécier.



Formule de la crème de nuit à l'huile d'argan


Phase aqueuse

48.4% Eau de source Rosée de la reine
6% Glycérine végétale bio macérée aux fleurs fraîches d'acacia (émollientes, adoucissantes)
0.3% Gomme xanthane (Bilby and Co.)
 

Phase huileuse

5% Plantec HP 10 (Biowellcosmetic)
3% Acide stéarique
10% Huile d'argan bio non torréfiée
6% Huile de coco fractionnée macérée aux fleurs bio (camomille noble et matricaire, rose, bruyère, calendula, bourrache)
6% Coco silicone (INCI coco caprylate)
 

Troisième phase

6% Submica FL (Biowellcosmetic)
5% Protéines de riz hydrolysées (Aroma-zone)
3% Fucogel (biosaccharides gum-1)
0.7% Huiles essentielles malgaches (21 gouttes pour 100g)
0.6% Ecogard



 crème Plantec

 

 

Mélange d'huiles essentielles malgaches (en gouttes)

8 ylang ylang première Florame
4 géranium bourbon Astérale
2 extrait CO2 vanille bourbon Bilby and Co.
2 santal austrocaledonicum d'Ouvéa (merci Catherine)
2 vétiver Astérale
2 petit grain combawa Bioarôme (Tananarive)
1 poivre noir Astérale


Mode opératoire

- Diluer la gomme dans l'extrait glycériné en un fluide, verser en filet tout en mixant dans l'eau tiédie

- Peser la phase huileuse et porter les deux phases à 75°

- Verser la phase huileuse dans l'eau gélifiée en mixant sans faire de bulles, maintenir à cette température pendant 5/10mn

- Faire refroidir en mélangeant à la spatule en silicone puis ajuster l'eau perdue au chauffage

- Ajouter le submica FL en mixant vivement sans grumeaux

- Ajouter les autres ingrédients un à un en mélangeant bien

Tester le pH et ajuster au besoin avec de l'acide lactique goutte à goutte. Cela n'a pas été nécessaire avec cette formule exacte.
 

 

PLANTEC4 
Compliments appuyés à Emadra qui magnifie les créations de ce message avec ses photos et ses montages d'images. Merci infiniment.

Sources des images argan, ylang, géranium


         Tout cela donne une jolie crème blanche au fond presque nacré et au parfum délicieusement envoûtant.

Je trouve le mélange très réussi pour donner un peu de personnalité à cette crème au toucher conventionnel.

J'ai volontairement monté le pourcentage d'huiles essentielles à 0.7% afin de permettre son utilisation éventuelle sur le corps, les mains...

Pour le visage, l'on choisit plus volontiers un dosage de 0.3 à 0.5% selon la sensibilité de la peau.


         Les actifs (glycérine, biosaccharides, protéines hydrolysées) sont volontairement choisis dans les hydratants filmogènes hydrophiles et humectants.

Ils devraient conforter l'action anti-déshydratante des corps gras et celle de l'émulsifiant.


         Jolie crème très séduisante et qui se bonifie drôlement en vieillissant. Comme nous? 


Simple anti-rides à l'acide hyaluronique

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Un soin anti-rides simple pour une peau normale de 38 ans sans chichis et peu marquée par les effets de l'âge.

Une crème qui devait juste hydrater, sentir bon en donnant un sillage un peu raffiné tout de même.

Je reprends cette formule que j'ai déjà faite un certain nombre de fois avec bonheur en la déclinant pour le visage, le corps, les yeux, les mains, le décolleté...


             C'est l'architecture d'une crème hydratante en somme dans laquelle le beurre nilotica peut être remplacé par un beurre de karité ouest-africain pour épaissir un peu plus.

En fonction de la qualité de la phase huileuse, l'action nourrissante peut être renforcée.

Par exemple l'association des huiles d'avocat (9%), d'argan ou sésame (5%) et de rose musquée (2%) permettra en plus de garder l'action anti-âge.

Dans ma formule ci dessous, les huiles choisies sont très fines et pénétrantes (jojoba, squalane, coco fractionné).


            J'ai donc repris quelques fondamentaux avec l'olivem 1000 et des épaississants très classiques selon la formule générale suivante :

- 3% olivem 1000
- 1.8% alcool cétylique
- 0.5% acide stéarique
- 3% beurre de karité nilotica, 16% huiles végétales
- eau, conservateur, actifs hydratants et/ou anti-âge qsp. 100%



DSC04148

 

         

Formule du "Simple anti-rides à l'acide hyaluronique"


- Phase aqueuse

55% eau de source
10% silicium organique
3% glycérine végétale bio
0.3% gomme xanthane
 

- Phase huileuse

9% huile de jojoba bio
5% squalane d'olive bio
3% beurre de karité nilotica bio
3% olivem 1000
1.8% alcool cétylique
1% oliwax LC (les utiles de zinette) 
0.5% acide stéarique
 

- Troisième phase

4.5% sea silk (Bilby and Co.) 
2% macérât de graines de rocou sur coco fractionné
0.9% acide hyaluronique en gel (Bilby and Co.)
0.5% Ecogard
0.5% huiles essentielles (15 gttes de mélange parfumant anti-rides pour 100 g de crème)

pH correct à rectifier à l'acide lactique si besoin



Mélange parfumant anti-âge

 en gouttes 

30 patchouli malgache
30 palmarosa malgache
20 orange douce zeste bio Vitalba
20 fenouil doux bio
10 lavande vraie de Haute Bulgarie Myrtea
5 ciste corse bio Vitalba 



            -  Actifs choisis pour une légère action anti-rides
 

* les huiles essentielles

* l'acide hyaluronique 

* le silicium organique

 


           Actifs choisis pour une action hydratante


* La glycérine est humectante, stabilisante au froid.

Je la choisis toujours en version végétale et bio.
 

* Le sea silk constitué de protéines marines peut facilement se remplacer par des protéines hydrolysées d'origine végétale.
 

* L'oliwax LC mis à 1% renforce l'hydratation.

Cet agent stabilisant des émulsions se couple magnifiquement à l'olivem 1000 pour une multitude d'effets intéressants (structure lamellaire protectrice, véhicule d'actifs, majoration de la protection solaire dans les formules à filtres solaires, démaquillant efficace, action hydratante même dans les baumes, contrôle du sébum...).
 

Il est constitué :

. d'un co-émulsifiant bien connu (cétyl palmitate qui stabilise les émulsions à la chaleur dès 1%) 

. d'émulsifiants (sorbitan palmitate + sorbitan oléate autrement dit de l'olivem 900 ou cire olive protection).

Est-il possible de convaincre que tous ces ingrédients dont la fonction peut sembler identique ont chacun un rôle spécifique et que ce n'est pas seulement une vue de l'esprit ou que sais-je qui nous fait mélanger les émulsifiants entre eux?
 

Superbe émulsion olivem 1000 + oliwax LC


L'oliwax LC peut être remplacé dans ma formule par de la cire olive protection à 0.5/1% pour les peaux sèches ou par de la lécithine pour toutes peaux ou par un mélange des deux (0.5% de chaque).

Formules générales sans oliwax LC :

- 3% olivem 1000
- 1.8% alcool cétylique
- 0.5% acide stéarique
- 0.5/1% cire olive protection (ou 0.5/1% lécithine ou 0.5% lécithine + 0.5% cire olive protection)
- 3% beurre de karité nilotica, 16% huiles végétales
- eau, conservateur, actifs hydratants et/ou anti-âge qsp. 100%
 

Ode à la lécithine en cosmétique



            -  Actif choisi pour une action anti-oxydante


Il m'a suffi de remplacer une partie des huiles végétales par un macérât de graines de roucou sur du coco fractionné.

L'action anti-oxydante s'obtient également avec  du CO2 de cassis, de carotte, un macérat huileux de thé vert ou de calendula...

Je vous encourage vivement à réaliser ces macérats sur de l'huile de coco fractionnée pour une plus grande stabilité.


Les graines de rocou sont 100 fois plus anti-oxydantes que la carotte et leur macérât est assez facile à réaliser avec les graines.

La filtration est facilitée par rapport à la poudre et il ne pourrit jamais.

Malégria que j'embrasse en parle très bien sur son blog endormi.


 


             Ces derniers mois, je me suis laissée dire à plusieurs reprises (oui, oui, plusieurs fois...) que sur Potions&Chaudron les formules sont trop compliquées, qu'il y a toujours des ingrédients qu'on n'a pas, que je pousse toujours à l'achat de nouveautés, que je ne me rends pas compte...


Bon ... alors?

Là, c'est simple n'est-ce pas?

Masque exfoliant à l'encens et aux perles d'eau douce

Soins du visage

Par atelierdemichele

                C'est un masque exfoliant qui devrait être utilisé uniquement après quelques jours d'attente pour que la texture s'affine.

La formule est simple et avait été imaginée autour des interrogations et des ingrédients d'une participante au forum des Céphées naturelles.

Il convient plutôt aux peaux mixtes à grasses car l'exfoliant que j'y ai mis est assez abrasif.

          

DSC04222On peut deviner les perles de carnauba sur le haut de la photo

 

La formule générale
 

- 3% émulsifiant VE (glycéryl stéarate)
- 2% ester de sucre (sucrose stéarate) ou MF (sodium stéaroyl lactylate)
- 2% co-émulsifiant/épaississant au choix ou en mélanges (alcool cétylique, acide stéarique, alcool cétéarylique, cétyls esters...)
- 0.2% gomme (cellulose, xanthane, konjac...)
- 5% particules exfoliantes (perles de jojoba, exfoliants végétaux non gras...)
- 2% argile, poudre de perles d'eau douce micronisée
Eau, hydrolats, 15% huiles végétales et beurres, actifs, huiles essentielles, conservateur qsp. 100%

 
 

L'adaptation à une peau normale à sèche

 

              Pour ce type d'épiderme, je procéderais à quelques modifications:
 

- Des huiles et des beurres nourrissants et traitants (jojoba, karité, avocat, olive, chanvre, tournesol, inca inchi...) ainsi qu'un épaississant du type alcool cétylique.

L'acide stéarique utilisé dans ma version exfoliante pour peaux mixtes à grasses donne une application plus "sèche" et moins glissante, plutôt adaptée à une peau qui craint le gras.

Il ne me semble pas utile d'augmenter obligatoirement la phase grasse et l'on peut remplacer l'émulsifiant du type ester de sucre par du sodium stéaroyl lactylate (4% MF par exemple) pour améliorer l'aspect hydratant et gainant.

 

- De la gomme konjac à la place de la xanthane ou de la cellulose.

C'est une gomme plus "ronde" cosmétiquement parlant, filmogène et qui apportera un peu plus de glissant à l'émulsion. On peut aussi utiliser du gel de carraghenane iota ou plus simplement du silicone végétal formé avec ces algues.

 

- De l'argile blanche ou rose à la place de la poudre de perles ainsi qu'un exfoliant du type perles fines de jojoba.

Ce masque peut même ne pas contenir de particules exfoliantes pour les peaux les plus sensibles.

Il suffit de remplacer les 5% prévus par un ou des actifs très traitants comme des polysaccharides (Fucogel 1.5 par exemple), des protéines hydrolysées, de la lanoline végétale, des extraits de plantes sous forme de macérât huileux ou glycérinés...

 

- Éviter les huiles essentielles en cas de peau très sensible et les remplacer par des extraits CO2 (camomille, carotte, onagre, cassis...) aux doses adaptées.

 

  

La poudre micronisée de nacre (perles d'eau douce)

 

perles d'eau douce

  

           Offerte presque simultanément par Isy et Mlk, cette poudre peut s'utiliser également par voie interne.

Remède traditionnel du foie dans la pharmacopée chinoise, Zhen Zu Mu est en réalité de la poudre de coquilles d'huitre à perles d'eau douce.

Elle calme l'esprit (le shen en médecine chinoise), est dite cicatrisante et régénératrice des tissus.
Riche de ses 16 acides aminés et de nombreux oligo-éléments dont du germanium, elle contient également de la silice.

 

         Composée essentiellement de carbonate de calcium, la poudre de nacre ne présente pas de danger par voie orale et cutanée et si l'on ne croit pas à ses propriétés énergético-magico-cosmétiques, elle est au moins un abrasif doux que vous connaissez peut-être pour fabriquer des dentifrices.

 

          Dans les émulsions, je pense qu'il est nécessaire de laisser reposer la crème 10 à 15 jours avant de l'utiliser. Elle gagne en douceur et en texture.

Quand on voit le prix indécent auquel sont vendus les cosmétiques à base de perles d'eau douce, on ne peut que se réjouir de savoir les fabriquer sur mesure ^_^

 

Il existe des poudres de nacre hydrolysées plus adaptées aux émulsions ou au maquillage.

 

 

Formule du masque exfoliant aux perles d'eau douce peaux mixtes à grasses

- Phase aqueuse

23  hydrolat d'encens (Norfolk essential oils)
10  hydrolat de Lippia citriodora (Bilby and Co.)
30  eau de source
1  allantoïne (Bilby and Co.)
2.5  urée
3  glycérine végétale bio
0.2  gomme xanthane
2  ester de sucre (sucrose stéarate Aroma-zone)


- Phase huileuse

5  huile de macadamia désodorisée (les utiles de Zinette)
5  huile de jojoba bio
3  VE (glycéryl stéarate)
2  acide stéarique
2  beurre de karité du Bénin
0.3  aox cos (ou vit E, antioxydant)


- Troisième phase

3  huile de carthame bio
0.6  Ecogard
5  perles de carnauba extra-fines
2  poudre de perles d'eau douce (Les utiles de zinette ou merci Mlk et Isy si elles sont vos copines)
0.4  huiles essentielles


% ou grammes
 pH rectifié à l'acide lactique

 

 

Mode opératoire
 

- Peser l'eau, les hydrolats, la glycérine, l'allantoïne et l'urée et faire tiédir au bain marie pour dissoudre les poudres
Ajouter l'ester de sucre (sucrose stéarate d'Aroma-Zone), mélanger intimement au mixer électrique pour bien disperser l'émulsifiant
Ajouter la gomme xanthane petit à petit en mixant bien pour former un gel uniforme.

Il est possible de diluer la gomme dans la glycérine pour faciliter la manoeuvre.

- Peser la phase huileuse pendant que la gomme s'hydrate


- Porter les deux phases à 70/75°, verser les huiles dans l'eau et mixer pendant 5 mn à l'électrique


- Retirer du bain marie et continuer à mélanger jusqu'au refroidissement sans faire de bulles. On peut accélérer ce refroidissement dans un bain d'eau froide non glacée


- Ajouter la 3è phase en mélangeant entre chaque ajout à la spatule en silicone, rectifier l'eau perdue avec de l'hydrolat.

Rectifier le pH à l'aide d'une solution d'acide lactique.

 

La crème aux perles d'eau douce de Mlk
La crème aux perles d'eau douce de Wistiti
Le gommage aux perles d'eau douce de Sange

 

            Le masque est épais pour bien couvrir le visage et permettre un massage doux. Il ne donne absolument pas de sensation grasse tout en ne laissant pas de résidus au rinçage.

Il est possible de le laisser poser 5 à 10 minutes sur visage nettoyé avant de procéder à une exfoliation douce une fois par semaine.
Les perles de carnauba sont rudes et peuvent être remplacées par de petites perles de jojoba moins agressives.

 

          C'est une formule que je ne comptais pas introduire dans la saga des masques mais je la trouve très agréable à l'usage finalement et j'ai le goût de continuer cette traversée du masque en 2012.

Le temps de repos après la fabrication a bonifié la texture et il me semble donc intéressant d'en parler ici.

 

          Le parfum léger et discret est composé comme suit en gouttes :

- 5 encens (Boswelia sacra Farfalla)
- 2 basilic exotique malgache
- 2 lavande fine altitude bio Florame
- 3 géranium bourbon bio Florame

pour 100g de crème

Ce mélange m'est venu pour des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, réparatrices, cicatrisantes et purifiantes.

 

Le basilic exotique

 

         Encore appelé basilic tropical (Ocimum basilicum), le basilic exotique entre dans une composition de D. Baudoux anti-tâches de vieillissement (attention, je pense que la synergie est importante à considérer et non le seul basilic).

Elle a une action anti-inflammatoire que j'utilise ici dans un masque où les particules exfoliantes peuvent être agressives.
C'est une huile essentielle délicate à manier que j'utilise en très petite quantité.

 

        Au plan énergétique, dans un livre très fin que j'apprécie beaucoup, André Bitsas la donne "pour retrouver la juste mesure des choses... protecteur sur les personnes dont l'existence est bouleversée et qui se sentent vulnérables, aussi bien sur le plan physique que sur le plan émotionnel..."

Je trouve qu'une peau grasse est difficile à supporter.

Les personnes qui s'en sentent affligées ont souvent une attitude de rejet envers leur peau et ont des routines de beauté agressives.

 

       Ce sont pourtant des peaux résistantes qui supportent magnifiquement l'épreuve du temps ^_^.
Il faut juste les aider à ne pas trop fleurir.

André Bitsas, "Aromathérapie corps et âme", Ed. Amyris

 

 

 L'encens dans un soin de beauté

 

         Du genre Boswelia et de la famille des Burseracées, les encens appartiennent à de très nombreuses espèces : B. sacra, B. carterii, B. serrata, B. rivae ...

Ils poussent essentiellement dans la corne de l'Afrique (Somalie...), dans le golfe Persique (Yémen, Oman...) et en Inde où les espèces sont différentes et donnent des huiles essentielles aux propriétés variées.

Il en pousse aussi au Népal.

 

- Le Boswelia carterii est africain, yéménite ou omanais.

On peut lire ici ou là que c'est aussi du B. sacra mais Jacques Fleurentin leur donne des aires géographiques différentes.

"Plantes médicinales, traditions et thérapeutiques", J. Fleurentin, Photos de J.C. Hayon, Editions Ouest-France
 

Il est considéré comme le plus polyvalent :

. anti-catarrhal (très riche en alpha-pinène comme les pins),
. cicatrisant,
. stimulant immunitaire,
. anti-dépresseur ... 

mais aussi anti-inflammatoire dans des compositions orales (teintures, comprimés).
 

C'est celui dont le parfum apaise en ralentissant les rythmes cardiaques et respiratoires. Il favorise ainsi la méditation, c'est la raison pour laquelle la résine est utilisée en fumigation dans certains rituels religieux.

Je trouve important qu'à l'instar d'huiles essentielles plus onéreuses, l'on mette le nez dessus pour en sentir les subtilités.

Telle sera très citronnée (limonène), l'autre sera purement balsamique ou résineuse (alpha-pinène), telles autres fines ou puissantes.

Aucune huile essentielle d'encens carterii bien distillée ne vous laissera indifférent.

 

- Le Boswelia serrata est surtout indien.

Il est considéré comme le plus anti-inflammatoire cutané.
C'est l'actif du Soothex, magnifique ingrédient cosmétique contre les rougeurs, les irritations et les rides aussi.

L'huile essentielle qui en est extraite n'a pas la finesse odorante des bons Boswelia sacra ou carterii. C'est une huile essentielle qui me semble plus thérapeutique des états somatisés qu'énergétique.

 

arbre encens

Source du Boswelia sacra

 

 

              En cosmétique la résine d'encens est utilisée :

- sous forme de teintures faciles à faire à la maison
- sous forme d'huile essentielle du meilleur distillateur
- sous forme d'extrait technique garantissant une extraction titrée (Soothex) de Copaiba.be
- sous forme de macérât alcoolo-huileux concentré selon la recette de Greg

 

L'HE est très facile à marier olfactivement avec les HE de santal, de géranium, de camomille, de lavande évidemment, de patchouli, de rose, d'agrumes dont l'orange et le pamplemousse, de myrrhe très évocatrice...

Mon mélange préféré :

. 3 santal blanc
. 5 encens sacra
. 2 myrrhe
. 5 lavande fine

un bazooka d'apaisement "presque" sans esters aromatiques ^_^.

 

                   Avouez tout de même que son nom en anglais Frankincense a plus de classe que le sanglant encens en français!

Lotion ma prems

Soins du visage

Par emadra

"Parce que la lotion ma prems, est ma première fabrication cosmétique après le « traditionnel » baume à lèvres et bien avant une émulsion.

 

A l’époque,

« Quand j’étais gosse, haute comme trois pommes »

« C’était l’début, c’était l’printemps »

« J’disais, JE SAIS PAS, JE SAIS, JE SAIS PAS »

 

Mais je voulais apprendre beaucoup.

En faisant des recherches, c’est un peu long, parfois fastidieux lorsque l’on débute.

Comprendre ce que je faisais, pour essayer de formuler des trucs simples.

Et savoir un peu, ma quête pour progresser encore et toujours. 

 

Notamment pour améliorer un simple hydrolat qui ne me satisfait pas totalement.

 IMG_0811

Mes souhaits :

- Peau douce et lisse
- Hydratation +++ pour ma peau déshydratée
- Anti-âge of course
- Et si possible un doux parfum

 IMG_0816  

IMG_0815 

 

Pour cela, j’intègre 3 actifs ciblés :

 

Acide hyaluronique
INCI :Aqua, Sodium hyaluronate 1%

Il est produit à partir d’une fermentation microbienne du Streptococcus zooepidemicus : une bactérie lactique naturelle.

Les médias utilisés pour la culture sont le glucose et la peptone extrait des plants.

Le sodium hyaluronate est le sel sodique de l’acide hyaluronique qui se trouve naturellement dans le corps dans le fluide synovial, les yeux, et dans le réservoir intracellulaire dans les couches du tissu humain.

- Hydratant : attire et maintient l'eau dans et sur la peau

- Anti-déshydratation : forme un film protecteur léger et invisible non occlusif (film fin de type gel aqueux)

- Liftant, tenseur et repulpant et anti-âge : comble les rides et ridules

- Apporte un toucher doux, lisse et souple à la peau

  

Aosaïne
INCI : Hydrolyzed Ulva lactuca extract

Otenu par biotechnologies à partir de l'algue verte Ulva lactuca. Sa richesse en acides aminés lui confère des aptitudes exceptionnelles pour redonner tonicité et élasticité à la peau. 

- Stimule la production de collagène et protège l'élastine, préservant ainsi la peau des signes de l'âge

- Assouplit la peau

- Antiride : diminue la profondeur des rides

- Augmente la tonicité de la peau

Malheureusement, elle n'est plus référencée chez Bilby, qui conseillait de la conserver au frigo.

Ni chez AZ : "rupture définitive, son remplacement arrive procahianement" 

 

Silicone végétal
INCI : Aqua & Chondrus Crispus

Actif marin riche en polysaccharides et en minéraux.

- Filmogène : forme un film doux non occlusif

- Renforce le film hydrolipidique de la peau et empêche son dessèchement

- Protecteur : réduit la perte en eau de la peau, protège de la déshydratation

- Stimule, "déstresse", et renforce la peau grâce à sa richesse en minéraux essentiels (calcium, magnésium, manganèse, zinc)

- Toucher soyeux similaire à ceux des silicones

- Conditionneur capillaire naturel, embellit, adoucit, lisse et gaine le cheveu

 

Sauf que, au moment de fabriquer ma prems pour mes belles sirènes qui colorent nos vies avec les couleurs de l'amour et de l'espoir.

L’aosaïne que je conserve habituellement au frigo, et qui là, ne l’était plus par mégarde, s’est complètement agglomérée façon roc d’acier indestructible !

Impossible à couper, alors le réduire en poudre, je n’y pense même pas !

 

Par quoi remplacer mon aosaïne que j’aime d’amour ?

La kiosmétine
INCI : beta-glucan, chitin

La Kiosmétine est l'association d'une chitine, polymère de glucose qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

Avec un beta-glucan, polymère de N-acétyl-glucosamine qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

La kiosmétine est un actif majeur en cosmétologie : rapidement, la peau est plus ferme, plus élastique, mieux hydratée; elle est protégée contre les métaux lourds (cadmium, plomb, mercure …) issus de la pollution atmosphérique et des radicaux libres induits par le rayonnement ultra-violet; le renouvellement cellulaire et la fabrication de collagène structurel sont accélérés, pour un effet anti-âge remarquable.

 

Formule de la lotion ma prems pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  huile essentielle bois de rose bio 
1  silicone végétal (Bilby)
2  acide hyaluronique (Bilby)
20  hydrolat rose bio
72,2  eau Mont Roucous
1  kiosmétine
0,8  ecogard

 

 IMG_0809

 

 

Mode opératoire

Easy, no chauffe.

Dans un bécher, mélangez longuement avec une spatule le solubol et l’huile essentielle.

Puis ajoutez chaque ingrédient un à un en mélangeant avec un mini mixeur ou un fouet entre chaque ajout.

Conditionnez dans un flacon.

C’est tout :) 

 

« Maintenant je sais »

« J’ai dit : je sais, ça y est, cette fois, je sais »

 

Car ma mum (ma prems adepte qui m'a encouragée) et moi adorons cette lotion qui fait son boulot et remplie nos souhaits puisque je continue de la fabriquer en apportant quelques variantes en fonction de nos besoins, de nos envies, des saisons …

C’est cette petite chose de rien avec peu d’ingrédients, qui m’a poussée à poursuivre mon chemin grâce au partage de savoir des grandes.

Pour aller plus haut encore et toujours.

 

Toutefois,

« Et heureusement, comme les copines, j'avais pas mangé tout mon pain »

« Au milieu de ma vie, j’apprends encore »

« C'que j’apprends, tient en trois, quatre mots »

 

« Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et  j'm'interroge ? » 

 

Misère, ma lotion peluche très légèrement :(

Ce n'est plus une douce lotion mais un très doux gommage pour la peau du visage !

Malgré mes 3 essais de dilution :

- avec les autres ingrédients de ma recette.

- dans l'eau Mont Roucous, comme le préconise Bilby.

- dans de l'eau tiédie Mont Roucous, en dépit des recommandations de Copaïba qui précise de ne pas la chauffer.

En revanche, je n'ai pas remarqué ce phénomène dans une crème. 

 

Retour sur la documentation Copaïba 

Water Glycerine Propylene glycol Ethanol Mineral oil Soya oil Octylstearate Cyclomethicone Dimethicone :  Insoluble 

Température de chauffage maximale :  <80 ° C

gamme de pH : 3-10

Substances à éviter : agents oxydants forts, forts agents réducteurs, acides forts

Dosage : 0,5 à 2

Phase ajouté à la phase aqueusela phase huileuse ou le mélange huile / eau

Température inférieure à 50 ° C

 

"Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU'ON NE SAIT JAMAIS !"

 

Rebondissement,  environ une semaine après sa fabrication, la lotion ma prems ne peluche plus :)

Même si je ne peux l'expliquer !

Faut-il laisser le temps à la coquine kiosmetine de s'assagir dans une phase exclusivement aqueuse ?

 

La lotion de mes testeuses peluche ou pas ?

 

N'empêche,

"Le jour où la kiosmetine vous aime, il fait très beau,

j'peux pas mieux dire, il fait très beau !"

 

Ouf :)

 

EDIT

Pour accompagner ma prems,

la version hiver DOUCEUR LACTEE contient quelques actifs hydratants supplémentaires ainsi qu'un tenseur pour décrisper  ma peau de visage sensible au froid.

Avec une synergie d'huiles essentielles préparée à l'avance.

 

Parce que je n'aime pas l'hiver, ni le froid !

IMG_0775         IMG_0819

 

Formule de la lotion douceur lactée pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  synergie HE
1  silicone végétal
2  acide hyaluronique (Bilby)
10  HA rose bio
10  HA hélichryse italienne bio
12  silicium organique G7
48,7  eau Mont Roucous
0,5  complexe protéique d'argan (tenseur)
dans 10 eau Mont Roucous
2  NFF
0,8  ecogard

 

Le mode opératoire est le même que pour la lotion ma prems.

 

Synergie huiles essentielles en gouttes

9  bergamote bio sans furocoumarines
9  absolue néroli
2  ylang ylang bio
3  patchouli bio
6  absolue rose otto
1  géranium bourbon bio

 

Cette synergie d'huiles essentielles est douce mais il lui manque un petit grain de folie, peut-être une pointe de genévrier ?

 

Utilisation

Après démaquillage et ou nettoyage du visage, après un gommage, un masque ...

Sur peau sèche ou humide.

Verser un peu de lotion dans les mains et se masser doucement le visage.

Faire suivre de votre sérum, crème ...

 

C'est tout :)

Lady Lécithine, une vieille dame à la robe souple, délicieuse, fragile, vouée aux couleurs sépia

est désormais, grâce à deux jeunes gens très modernes et diserts, à la une de l’approche cosmétique sensorielle et novatrice et je vous invite à lire, leurs joutes bondissantes et alertes sur les Céphées.


Il se trouve que la lécithine, devrais-je dire les lécithines, sont et restent mes joujoux de formulation préférées pour toutes les bonnes raisons évoquées par la nouvelle vague.

Lady Lécithine, si mes souvenirs sont bons, a depuis "la nuit des temps" enrichi les conversations des cosméteuses en leurs salons et offert ses bons et loyaux services à nos pratiques ès cosmétique en nos cuisines.
 

Sur ce blog, nombre de mes recettes, voire la plupart se vêtent d’un soupçon, d’un voile, de lécithine… Jamais plus ni trop.

Alors, je me suis demandé à quoi étaient dû, ce revival, cet engouement et ce nouvel éclairage, qui semblaient mener la plupart des intervenants à un quasi pâmoison devant tous les magnifiques atours et atouts de Lady L., sous les doctes conseils des jeunes modernistes...


Force m’est de constater et mon mea culpa sera de me faire pardonner mes obscurs chemins, voire poétiques sentiers… Je disais donc, mea culpa pour n’avoir su vous ouvrir à de nouveaux horizons et sensations.

Force m'est donc de constater que la jeune garde sait se faire comprendre, sait synthétiser, est pédagogique et décortique à merveilles tous les termes techniques et scientifiques !

Tous ces grains de sel, ma foi, enrichissent la mère la mer;)

 

DSCN1181  DSCN1183

 

Lady Lécithine est une tendre mémé, un peu molle, un peu dentelles et tasse de thé ;)

Mais moi, je suis une Tata flingueuse, sortie du couvent des corbeaux qui piquée au vif, un peu "vexée", ai sorti mon fouet magique et dans le vieux pot qui sert à faire de bonnes vieilles soupes, j’ai mitonné...

À l’instinct cultivé, au goût, à la vue, au "savoir faire" bien exercé depuis le temps que je la manipule, une formule, moderne, veloutée, fraîche. sensorielle, émolliente et appétissante.

Comme cela, juste pour le plaisir de jouer et défier

On dit de Lady L., qu'elle a besoin de gros bras pour la soutenir ! Vrai, comme pas mal d'autres émulsifiants.

On dit de Lady L., qu'à petites doses, elle ne donne que des laits ! Faux.

On dit tant de choses ! et pour moi, il faut faire pour comprendre et même rater pour rectifier la formule


Formule
 

Phase aqueuse: 67.6%

52 eau de source des Pins
12 hydrolats d’achillée et thé vert
2 glycérine pure
0.8 gomme amigel
0.8 lauroyl lysine
 

Phase Huileuse: 28.8%

14 synergie d’huiles végétales (écume des prés, jojoba, chardon Marie)
3.4 VE
3 macérât de calendula et camomille sur colza, olive, tournesol
3 huile de lin cosmétique mise après la chauffe des huiles et émulsifiant principaux
3
Beurre de tournesol
1.6 lécithine AZ mis, hors du bain chaud
1 Karité Nilotica
0.8 tribehenin

J’ai ajouté dans  cette phase une pointe de mica bronze pour obtenir une couleur de robe plus glamour
 

Phase des précieux: 3.6%

1.5 Vitamolive
1 Biodine
0.6 Conservateur
0.5 lysolecithine


Synergie d’huiles essentielles:

5 monarde, bois de rose, géranium rosat,
3 santal blanc,
2 sauge sclarée


 

Ce qu'il ne faut point faire:

- Placer dans un bain froid

Il faut absolument maintenir le fouettage hors BM à température ambiante afin d'étirer le synchrowax et les lécithines

- Faire des ajouts intempestifs

 

Cette crème, ressemble un peu aux fonds de teint, un peu mousseux d’aspect

Mais juste pleine à l’application, fraîche et sacrément émolliente, nourrissante et couvrante sans étouffer

J’en suis ravie et je crois aussi mes testeuses.

                                   

Bye et à bientôt de lire tous vos grains de sel qui pimenteront nos formules

Un jour, si je devais écrire un livre, il serait long et plein de toutes les influences et lectures et remerciements que je dois à la blogosphère des cosméteuses... Je suis une femme sous influence qui n'aime pas les "brevets" sur le vivant, juste riche de vous et par vous.

 

EDIT: pour composer et s'inspirer


Masque cocoon à l'argile violette

Soins du visage

Par atelierdemichele

                 Une rencontre impromptue. Que lui offrir?

Un masque bien sûr histoire d'enrichir l'année des masques qui touche bientôt à sa fin. Non, non  j'ai encore quelques masques à publier et des tas d'idées peut-être.


Je ne lâche pas  la couleur violette en ce moment alors je le réalise avec de l'argile violette et de quoi le rendre onctueux, doux et glissant sur la peau.

 Au final, marecettecosmétique ^_^ donne un masque doux simplement agréable.

 

DSC04343

 

            J'ai choisi un émulsifiant que je réserve d'ordinaire aux laits corporels d'hiver pour des peaux sèches et atopiques. Il s'agit de l'Emulliance  ou Blémulse issu du son de blé.

Il est possible me semble t-il de les remplacer sans changements par de la Xyliance ou de la cire n°2 tous deux issus de la paille de blé.


INCI du Blémulse: Cetearyl Wheat Bran Glycosides and Cetearyl alcohol

Il est composé d'un sucro-ester  (cétéaryl glycoside) issu de blé  et d'un alcool gras épaississant/co-émulsifiant (alcool cétéarylique) qui provient du coco et non de l'huile de palme pour ceux qui préfèrent l'éviter.

 C'est un émulsifiant très confortable qui convient généralement bien aux peaux sensibles et permet d'obtenir laits ou crèmes.

 

               Pour assurer le coup lors de la formulation du masque, j'ai écrit:


- une association argile violette et ultramarine violette (colorant) qui devrait soutenir la couleur.

Ces argiles artificiellement colorées sont des farceuses.

De plus, je voulais mettre 3% d'extrait CO2 de framboise dont  la couleur orange foncé pourrait interférer avec le violet au fil du temps.


- une association Blémulse/Sodium acrylate plus qui renforcera l'action émulsifiante et en sophistiquera un peu le toucher; Les masques à l'argile me semblent souvent un peu "rusticos" même quand ils sont émulsionnés.

Le sodium acrylate plus possède en outre la capacité d'arrondir les émulsions naturelles leur donnant la "fraîcheur d'un gel avec la douceur d'une émulsion".

C'est également un épaississant.

Tentez le coup même à 0.5% de la formule en association avec un émulsifiant naturel et vous m'en direz des nouvelles.


            C'est sûr, c'est un produit synthétique que l'on peut ne pas aimer.

Le masque pourra alors être réalisé dans les mêmes conditions mais il faudra formuler avec 6% de blémulse voire plus de co-émulsifiants pour prévenir la liquéfaction possible de l'émulsion à l'adjonction du tensioactif.

Le décyl glucoside ou plantacare (ou mousse de sucre) est un produit basique. Je formule sans eau et uniquement avec des hydrolats pour acidifier la formule dès le départ.

Il faut toujours penser que les tensioactifs peuvent modifier la tenue finale de l'émulsion faite avec les émulsifiants naturels.

 

 

Formule du masque Cocoon à l'argile violette

 

- Phase A

. 20% hydrolat de cassis (une merveille de Christian Nugier)
. 12% argile violette (Aromazone)
. 3% xylitol (sucre de bouleau hydratant)
. une pincée d'ultramarine violette
 

- Phase B

. 28.50% hydrolat de cassis (Nugier)
. 5% glycérine végétale bio
. 0.5% allantoïne
. 0.2% gomme  xanthane
 

 - Phase C

. 5.5% propanediol dicaprylate (Héliocosm)
. 5% huile de marula (Labo Hévéa)
. 4% Blémulse (Bilby and Co.)
. 3% cétyl esters (Lesutilesdezinette)
. 1.3% alcool cétéarylique
 

- Phase D

. 1.5% sodium acrylate plus (Bilby and Co.)
 

- Phase E

. 4% huile véritable de figuier de Barbarie
. 3% extrait CO2 de framboise (Héliocosm)
. 2% plantacare (décyl glucoside Bilby)
. 0.6% Ecogard
. 0.5% vitamine E (acétate de tocophérol)
. 0.4% huiles essentielles
 

Acide lactique pour ajuster le pH

 

DSC04323
Le masque mousse un peu pendant la fabrication

 

 

Mode opératoire

 

- Phase A

Dans une coupelle désinfectée, introduire l'hydrolat puis le xylitol et mélanger jusqu'à dissolution complète des cristaux.

Ajouter l'argile en pluie puis l'ultramarine sans mélanger. Réserver.

 

- Phase B

Dans un bécher désinfecté, faire tiédir  l'hydrolat vers 50°C pour y dissoudre l'allantoïne.

Dans une mini coupelle, peser la glycérine et la xanthane, bien mélanger pour former une pâte lisse à mixer dans le mélange hydrolat/allantoïne.

Je l'indique souvent pour la gomme konjac mais évidemment il est possible de faire pareil avec les autres gommes dont la xanthane pour éviter la formation de grumeaux.

Réserver le temps que la gomme s'hydrate.

 

- Phase C

Dans un autre bécher désinfecté, faire fondre les ingrédients gras de cette phase au bain marie.

Porter les phases B et C à 70/75° C

Verser la phase C dans la phase B et mixer pour former une émulsion qui épaissit jusqu'au refroidissement.

 

- Phase D

Agiter le flacon de sodium acrylate plus pour unifier le produit.

Ajouter la quantité indiquée dans le mélange émulsionné vers 30°C en mélangeant bien pour épaissir nettement la formule. Mélanger à la spatule en silicone souple.

Rectifier le pH si nécessaire.

 

Mélanger la phase A  à la spatule en silicone pour former une pâte argileuse colorée et lisse

Ajouter au mélange précédent, bien lisser à la spatule.

 

- Phase E

Ajouter les ingrédients un à un au masque et lisser avant de conditionner en pots.

J'ai mélangé un peu trop vivement et longtemps, ce qui a fait mousser légèrement le masque comme on peut le voir sur la deuxième photo. Le décylglucoside est un tensioactif naturel qui mousse beaucoup. Un malaxage ultérieur à la spatule lisse bien la texture.

J'ai choisi des pots à clapets en PET que je recherche depuis longtemps. On en trouve déjà en grande contenance mais j'en voulais en 50ml quitte à aller les chercher loin.


 

DSC04325Cocoon en  mini-pot à clapets

 

 

                             L'hydrolat de cassis de C. Nugier (Le jardin des Nielles et des senteurs) provient de la distillation des branches en bourgeons broyées. Je l'achète chez Marie Anne Causse de Simplespluriel où, c'est simple, TOUT est d'excellente qualité.

De plus les compositions chimiques de certains hydrolats sont indiquées puisqu'ils sont analysés en laboratoire, ce qui est rare.

Et comme ce qui est rare est cher ^_^ je détaille un peu ce qui m'a intéressée ici dans cet hydrolat.

Je ne l'utilise généralement qu'en cuisine où il parfume admirablement les salades de fruits d'été frais et les coupes de mûres sauvages de la forêt.

J'ai toujours trouvé son parfum incommodant en cosmétique... moi la férue des téléscopages cosméto-culinaires!

 


                   La couleur de l'argile violette me l'a fait choisir au détriment d'autres hydrolats plus courants pour la peau.

Sa richesse en sakuranétine (26%) aussi. On en trouve également dans la propolis.

C'est un flavonoïde très intéressant pour son action anti-oxydante et anti-radicalaire donc. Même si Swahily est une toute jeune fille au teint frais, cela ne peut pas faire de mal n'est-ce pas?

La sakuranétine présente également une action antifongique dopée par la présence antiseptique des 22% de limonène de l'hydrolat de cassis. C'est le  limonène qui donne l'odeur fraîche caractéristique des agrumes.

C'est un masque et les masques sont utilisés aussi pour une action nettoyante et antiseptique.

 


                      Le mélange d'huiles essentielles est un peu complexe mais vraiment exquis,  à la fois frais grâce aux différents agrumes et agreste.

Pour une fois, je l'ai fabriqué il y a des mois, ce qui change tout évidemment au niveau du sillage.

Malheureusement dans le masque, les odeurs fortes de l'hydrolat de cassis, du figuier de Barbarie et du CO2 de framboise sont présents et dominent celle des HE à mon avis.

L'odeur humide de l'argile se fonde aussi dans l'ensemble. Au final, ce n'est pas le parfum des huiles essentielles qui ressort mais un mix de tout qui me déçoit un peu.

Aurais-je dû augmenter la proportion d'HE?

A améliorer donc...


En gouttes :

60 bois de rose bio (Sevessence qui n'en propose plus, l'arbre est à nouveau menacé)
50 orange douce bio Vitalba
30 mandarine verte bio  (une merveille de Sevessence utilisée pour le Japon)
20 encens rivae
15 pamplemousse bio
15 géranium bourbon bio
15 lavande altitude bio Florame
15 patchouli Astérale
15 absolue d'olive fruit (un parfum tenace, lourd, huileux mais un véritable soin actif à lui seul)
10 curcuma bio
10 gingembre Madagascar
5 absolue de basilic (pepsy, fin, gourmand très proche de l'huile essentielle)
5 absolue de genêt dilué (Myrtea  j'adore!)

 

                     Mais voilà, c'est quand même  un joli masque brillant, onctueux et vraiment cocoon.

Il ne sèche pas en tirant la peau mais "fond" légèrement en adoucissant l'épiderme. Une pose de 15 mn sur peau nettoyée me semble indispensable ^_^ surtout chez une jeune mère active qui n'a plus de temps pour elle.

Le rinçage est facilité par la présence du tensioactif même en très petite quantité.

Peu d'actifs, juste le plaisir de prendre du temps pour soi et laisser faire les anti-oxydants de la framboise et du cassis.


                      J'adore la texture mais pas le parfum ...  Dommage! 

Crème de nuit anti-rides repulpante à la vitamine C

Soins du visage

Par La Fee Colchique

Je pense que c’est la nuit pendant qu’on dort qu’une crème apporte le plus de bienfaits à la peau.
 

Je fais en sorte que la nuit ma peau bénéficie d’une crème aussi hydratante que le jour mais plus nutritive.
 

Je trouve cette crème émolliente, repulpante, hydratante, nourrissante et anti-grise mine grâce à la vitamine C qui est pour moi l’anti-oxydant le plus puissant. D’ailleurs, au bout de 4 à 5 jours j’ai pu constater que l’éclat de mon teint commençait à s’améliorer.
 

Malgré une phase huileuse importante, cette crème ne laisse aucun film gras sur ma peau mature normale.
 

J’ai mis l’acide hyaluronique en poudre dans la phase aqueuse, parce que je trouve qu’il donne une crème plus hydratante en profondeur qu’incorporé à froid une fois l’émulsion terminée.
 

J’ai mis un fort taux de beurre de karité dans ma crème, car je trouve que le beurre de karité est le corps gras que ma peau apprécie le plus avec la lanoline. Je préfère donc pour une crème de nuit que je veux riche en corps gras nutritifs, augmenter mon dosage de beurre de karité et ainsi éviter les coémulsifiants.

 

Recette :

 

Phase aqueuse :

40 % eau de source
20 % gel d’aloé véra
1,5 % lactate de sodium
0,5 % acide hyaluronique
2 pointes de couteau de poudre de chlorophylle
 

Phase huileuse : 

20 % beurre de karité
5 % huile de jojoba
3 % lanoline
1 % Luzz IPP
3 % glycéryl stéarate AE
2 % ester de sucre
 

Ajouts à froid : 

2 % miel liquide bio de Manuka
0,5 % vitamine C stabilisée
0,5 % vitamine E
0,5 % phénoxyéthanol (conservateur)
5 gouttes d’HE d’ylang ylang
5 gouttes d’HE de géranium
3 gouttes d’HE de lavande
2 gouttes d’HE de petit grain bigarade

 

DSCN5176

DSCN5184

Le masque du Dr M.

Soins du visage

Par atelierdemichele

               Les skin doctors étaient à la mode il y a encore peu de temps.

Tous beaux, bronzés, musclés, liftés-botoxés, en-blouse-blanchés ou new-age, ils sont sensés détenir dans leurs crèmes tous les secrets de votre beauté.

Et c'est à coups d'actifs très techniques, bien dosés et surtout à coups de monnaie sonnante et trébuchante qu'on nous en vantait les qualités et les bienfaits.

On en parle avec réalisme sur ce super blog

 

               Mais aujourd'hui c'est la crise.

On nous menace régulièrement de nous retirer notre triple A (vous le saviez-vous qu'on avait des A?), on a appris l'existence de Standard & Poor's, on dit qu'il faut rassurer les marchés affolés (j'y vais le dimanche avec mon cabas faire le plein de végétaux et tout y est tranquille pourtant).

Une curieuse agence au doux nom d'ambiance (Moody's) veut nous dégrader, on dit qu'on peut faire sauter la zone euro, on nous endette à mort, nous et notre descendance aussi tant qu'à faire.

On nous a fait peur avec la crise grecque puis avec la crise financière, puis avec les microbes dans nos crèmes puis avec la crise-tout-court.

Mais c'est une crise de quoi au juste?
Pas une crise de foie ça c'est sûr, ça n'existe pas. Je le sais, je l'ai appris à la faculté.

  

              Je connais bien les travaux de  Mr Robert Nesta M. familièrement surnommé Bob .
Il savait qui se cachait derrière ces "on". En
1978, il y a déjà 33 ans,  ce chanteur parlait de la crise dans l'un de ses meilleurs albums. 

Ce disque est encore et toujours du pur bonheur auditif qui ne vieillit pas. Tout comme moi qui ne vieillis pas car je me fais des soins de grand-mère.

Tous les jours.
Voire plusieurs fois par jour.

 

 DSC04313Autrefois les masques étaient en pots et on n'avait pas de spatule de prélèvement

                           

               Même s'ils ne plaisent pas à certains magazines  je les assume sans complexes mes soins quotidiens.

En plus, figurez-vous que j'en fais l'apologie. Sur ce blog, dans des bouquins à succès et sur internet en donnant mes recettes à qui veut bien les lire ^_^

Je me marre m'égare.

 

             Écoutez la chanson de Mr Bob et fredonnez avec moi, je vous en copie ici quelques paroles qui ont hélas, trois fois hélas, une résonance très actuelle.
Le genre de paroles qui vous fait gronder la rage au fond du ventre.

Prêts? Go!

 

 "They say the sun shines for all
But in some people world, it never shine at all
They say love is a stream that will find its course
Some people think life is a dream
So they makin' matters worse

But no matter what the crisis is
No matter what the crisis is
Doin' it, doin' it, do your thing"

           

              Juste après la deuxième minute de chant, il y a quelques trop petites secondes d'un son caribéen divin que j'adore et qui me fait chavirer.

En les dégustant je lui dis souvent :
"Monsieur Bob, vous auriez pu faire un effort.
Vous auriez pu prolonger un peu ce court et sublime instant de steel band (Pfff encore un truc recyclé le steel drum).
Oui, je vous le dis sans ambages, vous auriez pu faire un effort, histoire de me faire croire que définitivement no matter what the crisis is"

Même si aujourd'hui en cette fin 2011 elle jette sur le pavé des tas de gens, même si elle en tue de froid, de misère et de désespoir, même si beaucoup se voient offrir des contrats roumains qu'ils sont obligés de refuser ces fainéants qui s'accrochent à leurs acquis sociaux, même si les entreprises qui licencient ici font des profits ailleurs, même si la pression productive et consumériste augmente sans relâche, même si mon masque ne plaît pas à la cousine...

No matter what the crisis is ... Yeah man, I'm doin' it, I do my thing!

 

                     Mr Bob n'a pas fait d'effort.
Il est même carrément mort entre temps tellement il était âgé le pauvre. L'espérance de vie n'était que de 36 ans à son époque.
Il avait pourtant une excellente réputation d'expert ès végétal.

Mais.. peut-être ne savait-il pas que l'efficacité des extraits du végétal qu'il a le plus étudié in vivo était ailleurs que dans la feuille ^_^  
Pour ce qui concerne le vieillissement bien entendu.

 

                 Alors je me suis fait un masque de nuit pour me consoler. Comme une petite vieille je me suis fait un masque pour soigner ma crise perso, notre crise bien à nous, "cosmé-touilleuses" de tous pays.

Un masque hydratant et anti-soucis à masser le soir.
Un masque qui pénètre facilement et peut être laissé en place toute la nuit pendant que les marchés rassurés nous mangent la laine sur le dos.

Un masque violet, couleur de quoi déjà? Couleur de courtoisie, de paix, de tempérance, d'action réfléchie et de lucidité, de passion et d'intelligence ... comme il est si bien dit dans le lien.

 

DSC04346
Le miroir à la pierre violette          

 

                   Il va me décrisper les contours, me lisser le front préoccupé par la crise et ses méfaits, me faire sourire de me voir si belle en ce miroir ancien offert par ma copine partie vivre chez les Romains.

Perdant ses effets par la faute de Murphy elle se voit obligée de devenir la femme la plus arriérée que le monde a porté en matière de cosmétiques faits maison.

Elle ramasse même  des olives pour en faire de l'huile (!?)
Et dire que ses amies s'en pâment d'admiration.

 

             Il m'a suffi d'appliquer une noisette de masque violet puis de me masser délicatement quelques points d'acupuncture du visage.

 Cette médecine dont les pratiques et les théories datent de 5000 ans au moins  (Oups, bien plus que le vieux Bob dis-donc), cette méthode disais-je vient de Chine,  le seul pays qui ne connaît pas la crise et qui prête des sous au monde entier.

Comment se masser le visage sur quelques points d'acupuncture (merci Lippia)

 

             Alors il me faut fabriquer de vieux soins et me masser sans vergogne, des fois que ce soit cela, LE remède efficace contre la crise et la médiocrité.

  

Formule (si on disait recette?) du masque du Dr M.

 

- Phase A
84% hydrolat de rose de Damas
bio (très végétal) 
5% sorbitol
0.9% gomme konjac
0.1% gomme xanthane (pesée à la balance de précision)


 - Phase B
3% D Panthénol (provitamine B5 très doctor's cream)
3% Fucogel (biosaccharides gum-1 pour les scientifiques)
3% silicone végétal (chondrus crispus pour les érudits)
0.6% Ecogard (conservateur large spectre très efficace)
0.4% parfum (huiles essentielles très dangereuses)

Ultramarine violet au goût
pH rectifié à l'acide lactique

 

Huiles essentielles qui ne connaissent pas la crise

En gouttes
- 5 rose de Damas (Bulgarie)
- 3 santal yasi (Fidji)
- 2 bergamote sans bergaptène (Italie) 
- 2 absolue  de racines d'iris pallida (France)
- 2 lavande du Cachemire très haute altitude  (Inde)

Le luxe voyez-vous c'est très dangereux.

 

 DSC04314
2011, les masques sont  en flacon airless 

        

               Pour former un beau gel sans grumeaux, il suffit de diluer les gommes konjac et xanthane dans le sorbitol en une pâte lisse à mixer en filet dans l'hydrolat tiédi.

Le sorbitol peut être remplacé par de la glycérine, c'est un agent hydratant dont l'action plus filmogène ou conditionnante est utile dans les soins à rincer.
Le colorant pâlit au fur et à mesure du temps, il ne faut pas hésiter à sur-doser à la fabrication, même si c'est très dangereux.

 

               Le mélange des deux gommes végétales donne une belle tenue et du glissant bienvenu si l'on veut avoir le temps de masser. La gomme konjac me semble indispensable pour obtenir des gels filmogènes, qui se laissent masser et qui ne tirent pas.

Le masque de vieille peut bien entendu être rincé si l'on préfère ne pas risquer sa vie en dormant avec d'affreux allergènes.

 

La chrono-cosmétique, une notion antique

 

         La micro-circulation cutanée est accélérée pendant la nuit et certaines divisions cellulaires se produisent mieux pendant le sommeil.

De là à en déduire que les actifs seraient plus efficaces si les soins de beauté étaient appliqués le soir, il n'y a qu'un pas que beaucoup de marques cosmétiques même conventionnelles ont franchi depuis fort  longtemps.
Elles proposent souvent des soins plus riches en corps gras et/ou en actifs le soir.

D'autres marques stipulent qu'il faut éviter les soins gras la nuit pour que la peau se normalise et continue à produire elle même le sébum dont elle a besoin.
Elles préconisent alors des sérums aqueux ou rien du tout sur le visage la nuit.

Personnellement je trouve qu'avec le temps qui passe, un soin de nuit m'est de plus en plus indispensable et ce sont même les soins 100% gras d'antan, baumes et huiles,  qui me font le plus de bien alors que longtemps j'ai dormi toute nue comme une jeune insouciante.

                  Chacun doit donc trouver sa propre méthode, je ne suis pas adepte des diktats surtout en temps de crise.

Dites-moi vous ... Oui vous qui me lisez au fil de l'année des masques,  vous avez certainement comme tout le monde un soin-docteur à la salle de bains (Oh non pas au réfrigérateur, quelle idée saugrenue!).

Je veux dire l'un de ces cosmétiques personnalisés, sains, non allergisants, efficaces et conservés contre les micro-organismes.

Rassurez-moi, l'avez-vous choisi avec des extraits végétaux puisés dans les pépins et non au coeur du tissu parenchymateux des légumes? Dans les masques de vos grand-mères et les feuilles de Mr Bob, ça ne marchait pas vous le savez bien...

 

                  Voyons,  mesdemoiselles tenez-vous! C'est incroyable ^_^ cette véhémence.

Soyez polies, distinguées, aimables comme vous l'ont certainement appris vos gentilles grand-mères.
Et puis, faites moi plaisir, ne dites plus que vous fabriquez vous-mêmes ces cosmétiques.

A la main.
Selon vos propres recettes non validées.
En toute sécurité et connaissance de cause.
Avec des ingrédients sourcés et de qualité.
Et dans vos cuisines qui plus est.

 

                 Mais enfin, taisez-vous!  Si tout cela se savait, cela ferait jaser dans les magazines. Ils sont quand même spécialistes de votre beauté.

Billet d'humoeur du Docteur M. ^_^

"La douceur du couvent" : masque-crème apaisant

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Couvent des oiseaux ? Couvent des corbeaux ?

Je n'ai pas encore pu choisir tant il me semble qu'on rigole beaucoup dans les couvents. Pas pour les mêmes choses, pas avec les mêmes réalités.

Mais avec coeur très certainement.

 

         Difficile de raconter une histoire avec ce soin qui fait bien sûr partie de la saga des masques; Je vous livre juste que c'est le masque de mon lien avec elle.

Mon bon public, ma poulette, ma frisée, ma soeur très certainement.

 

          J'ai laissé venir une formule avec l'émulsifiant olivoyl.

INCI : Potassium olivoyl hydrolyzed wheat protein, cetearyl alcohol, glyceryl oleate, glyceryl stearate, potassium hydroxide

Un émulsifiant complexe qui comme son cousin l'olivem 1000 permet une action hydratante en soi liée à la fabrication de structures lamellaires au sein de la crème.

Il devrait être exploité pour les peaux qui n'apprécient pas l'olivem 1000 et ne veulent pas le coupler à l'oliwax LC.

Composé de protéines de blé hydrolysées à l'action adoucissante et hydratante marquées, il donne des émulsions douces et peu épaisses même à fort pourcentage.


Voir ici le lait à l'olivoyl de Mlk

  

 

DSC04207

 

             La seule originalité de cette formule est un extrait que j'ai fabriqué avec des feuilles d'hamamélis (Hamamélis virginiana Hamamélidacées) rares et uniques.

Elles ont été découvertes par le producteur dans une propriété laissée à l'abandon suite à une exploitation qui n'aurait pas marché.

On dit que l'hamamélis garde en son sein pendant l'été ce que les autres végétaux expriment et les restitue pendant l'hiver alors que les autres entrent en dormance : Les fleurs jaunes s'épanouissent à partir de l'automne et durent jusqu'au coeur de l'hiver.

Dérivé du grec, "hama" = ensemble et "melon" = fruit, le nom d'hamamélis signifie que cet arbre est l'un des rares à pouvoir porter en même temps des fruits et des fleurs.

C'est l'une de ces plantes contraires comme je pense qu'elle est une femme contraire qui résiste.

J'ai aimé l'histoire, j'en avais acheté et je n'en avais rien fait.

 

                J'ai donc réalisé un extrait alcoolo-hydro-glycériné de feuilles d'hamamélis inspirée par cette formule.


Solvant

- 17% alcool à 90°
- 14% glycérine végétale bio
- 69% eau distillée 

Hacher grossièrement les feuilles sèches d'hamamélis dans un pot en verre stérilisé
Couvrir avec du solvant
Laisser en contact en remuant régulièrement pendant 15 jours 
Filtrer et conserver avec de l'Ecogard.

 

          Elle fabrique tout le temps ce type d'extraits sans jamais pouvoir donner les quantités qu'elle utilise. Mais au couvent des oiseaux, on aime bien de temps en temps être corseté et je recherchais une formule un tant soit peu précise.

Ce n'est pas une formule obligatoire, je n'ai pas retrouvé le pouquoi du comment de ces pourcentages.

 

           L'extrait d'hamamélis a la propriété d'être :

- un tonique veineux (couperose, veinules apparentes, jambes lourdes)

- un apaisant cutané sensé soulager les inflammations (après-rasage, peau sensible, soins douceur pour eczéma)

Source

 

Je l'ai utilisé couplé à de l'hydrolat d'hamamélis astringent et raffermissant (elle veut toujours tout "tenser") mais j'ai résisté à la gomme d'acacia et à la lécithine.

 

               Pour renforcer l'action hydratante, j'ai ajouté un mini soupçon de xylitol.

Ce polyol (sucre) est issu de l'écorce de bouleau. Il est utilisé comme additif alimentaire (E967) et possède un index glycémique bas.

Sur la peau, c'est un agent hydratant dont l'action est proche de celle de la glycérine; Les sucres simples font de bons humectants.


Si vous aimez les dentifrices faits maison, n'hésitez pas à y incorporer du xylitol.

C'est un sucre non cariogène qui possède une saveur rafraîchissante intéressante quand on ne veut pas utiliser d'huiles essentielles.

Le dentifrice de Kat


            J'ai choisi le violet comme couleur de mes sentiments ^_^ pour elle.

Elle le réussit à merveille avec un mélange de bleu et de rouge.

En réalité, j'ai coloré d'abord avec quelques gouttes d'ultramarine violet dilué dans de l'huile de coco fractionné mais comme cela ne donnait pas ce que je désirais, j'ai rectifié avec de l'oxyde bleu. C'est donc une couleur parme pas réussie très douce.

 

DSC04206

 

              Le masque est à masser une fois par semaine en couche épaisse sur le visage et le cou démaquillés puis à laisser poser pendant 10 mn. Essuyer le surplus avec une lingette et laisser ainsi pour profiter des bienfaits des actifs.

Il est possible de rincer à grande eau puis de tonifier à l'aide d'un hydrolat d'hamamélis si la peau est irritée ou fragilisée.

  

Formule du masque "La douceur du couvent...
... des oiseaux ou des corbeaux" ?
 

- Phase aqueuse

30 % Eau de source
20% HA d'hamamélis
10% HA d'encens
10% HA de myrrhe
4% Extrait alcoolo-hydro-glycériné de feuilles d'hamamélis maison
1.2% Xylitol (Flore Alpes)
 

- Phase huileuse 

8% Olivoyl ou cire olive douceur
6% Huile de jojoba
2% Beurre de karité
1.5% Alcool cétéarylique
1% Emulsifiant VE
0.5% Cétéaryl glucoside (CG90)
0.3% Cire d'abeille blanche bio
 

- Troisième phase 

3% Protéines de riz hydrolysées (Aroma-zone)
1% Huiles essentielles
0.6% Ecogard
0.5% Mixed tocopherols (Bilby and Co.)
0.4% Bisabolol
0.2% Extrait hydroglycériné d'aloé véra x 200 (Héliocosm)

 

pH rectifié à l'acide lactique

Oxyde bleu et ultramarine violet au goût

Emulsion réalisée à 70/75°

 

              Pour parfumer, j'ai choisi des huiles essentielles faciles à marier en cosmétique avec le petit poil de folie du poivre vert et un peu d'encens tout de même.

Un encens monastique of course provenant de l'Abbaye de Rieunette. Leur petit grain bigaradier est extra, leur géranium bourbon n'en parlons pas, leurs lavandes zôssi!

Tout cela ne pousse pas chez les Cisterciennes mais elles savent comment sélectionner de bons produits.

Si vous vous déplacez dans la boutique parisienne située dans un quartier qui me plait, vous verrez comme dans les couvents on aime manger, boire, humer, cosméter, soigner...

Vivre en somme ^_^ et, avec les exigences du label Nature et Progrès s'il vous plait!

 

Mélange d'HE en parts

6 Petit grain bigaradier Couleur ciel
6 Géranium bourbon Couleur ciel
6 Lavande fine Couleur ciel
4 Encens Couleur ciel
2 Poivre vert Florame

  

                  Quant à la question, "couvent des oiseaux" ou "couvent des corbeaux"...

Je n'ai pas envie de choisir.


Les corbeaux sont des oiseaux comme les autres ! 

Amande amère

Soins du visage

Par cshabou


P1010754_GF

 

Un automne d’une rare beauté, tout en chaleur et grains de soleil, des rires partagés, une destination “distillation sarriette” (dont je vous parlerai dans un prochain article) sur les ailes du vent du nord, un essai de crème qui me donne envie d’en refaire, et voilà la petite dernière, “Amande amère”

Ne cherchez pas de lien dans le nom, juste un hommage à la garrigue de mon pays.

A la base, c’est une recette d’Héliocosm, remaniée et offerte par Catherine (merci, belle amie) et revue à ma façon.

Les émulsifiants lui donnent une texture particulière, à l’aspect un peu “beurre” (pas de panique !) mais qui fond tout de suite et pénètre instantanément.

  • La cire émulsifiante de chez Zinette (je crois qu'il n’y en a plus en ce moment). C’est un mélange de Cetearyl Glucoside et d’alcool cétéarylique. Le pourcentage de chacun n’est pas spécifié mais on a coutume de faire 3,5% de Cetearyl Glucoside et 1,5% d’alcool cétéarylique.
  • Le glycéryl stéarate ou VE, qui est un émollient et qui épaissit (un peu trop ici, j’ai rajouté de l’hydrolat de rose à la fin car je trouvait la texture trop épaisse)

Un effet poudré, avec une rémanence soyeuse longue sur la peau donné par :

  • l’IPP dont nous a parlé souvent Michèle 
  • l’ingrédient nouveau d’Héliocosm, le PROPANEDIOL DICAPRYLATE.

Soyons fous, j’ai mélangé les deux !

Un corps gras classique, l’huile d'argan pour une peau de mon âge ^_^ et du concentré de phytostérols d’avocat de chez AZ, raffermissant, apaisant, anti-âge et réparateur.

Trois actifs  : Co2 d’amaranthe (apaisant), Bisabolol qu’on ne présente plus et du Fucogel, qui contribue aussi à donner ce toucher velouté que j’apprécie beaucoup.

 

P1010783_GF

 

La Formule

Phase H

5% du mélange Cétéaryl Glucoside/ Alcool cétéarylique
4% de Glycéryl stéarate
9% de Propanediol dicaprylate
4% d’Isopropyl Palmitate
4% d’huile d’argan
4% de concentré de Phytostérols d’avocat
une pointe de couteau de Rice Ns

Phase O

41% d’eau Rosée de la Reine
21% d’hydrolat de rose
5% de glycérine
0,3% de xanthane
0,7% de géogard ultra

Phase A

0,5% Co2 Amaranthe
1% de Bisabolol
0,5% de Fucogel (biosaccharide gum-1)

plus 20g d’Ha de rose pour fludifier

 

Un co-pitage qui permet d’essayer une formule, revisitée en fonction de ses propres goûts et ingrédients.

saison-12