Masque cocoon à l'argile violette

Soins du visage

Par atelierdemichele

                 Une rencontre impromptue. Que lui offrir?

Un masque bien sûr histoire d'enrichir l'année des masques qui touche bientôt à sa fin. Non, non  j'ai encore quelques masques à publier et des tas d'idées peut-être.


Je ne lâche pas  la couleur violette en ce moment alors je le réalise avec de l'argile violette et de quoi le rendre onctueux, doux et glissant sur la peau.

 Au final, marecettecosmétique ^_^ donne un masque doux simplement agréable.

 

DSC04343

 

            J'ai choisi un émulsifiant que je réserve d'ordinaire aux laits corporels d'hiver pour des peaux sèches et atopiques. Il s'agit de l'Emulliance  ou Blémulse issu du son de blé.

Il est possible me semble t-il de les remplacer sans changements par de la Xyliance ou de la cire n°2 tous deux issus de la paille de blé.


INCI du Blémulse: Cetearyl Wheat Bran Glycosides and Cetearyl alcohol

Il est composé d'un sucro-ester  (cétéaryl glycoside) issu de blé  et d'un alcool gras épaississant/co-émulsifiant (alcool cétéarylique) qui provient du coco et non de l'huile de palme pour ceux qui préfèrent l'éviter.

 C'est un émulsifiant très confortable qui convient généralement bien aux peaux sensibles et permet d'obtenir laits ou crèmes.

 

               Pour assurer le coup lors de la formulation du masque, j'ai écrit:


- une association argile violette et ultramarine violette (colorant) qui devrait soutenir la couleur.

Ces argiles artificiellement colorées sont des farceuses.

De plus, je voulais mettre 3% d'extrait CO2 de framboise dont  la couleur orange foncé pourrait interférer avec le violet au fil du temps.


- une association Blémulse/Sodium acrylate plus qui renforcera l'action émulsifiante et en sophistiquera un peu le toucher; Les masques à l'argile me semblent souvent un peu "rusticos" même quand ils sont émulsionnés.

Le sodium acrylate plus possède en outre la capacité d'arrondir les émulsions naturelles leur donnant la "fraîcheur d'un gel avec la douceur d'une émulsion".

C'est également un épaississant.

Tentez le coup même à 0.5% de la formule en association avec un émulsifiant naturel et vous m'en direz des nouvelles.


            C'est sûr, c'est un produit synthétique que l'on peut ne pas aimer.

Le masque pourra alors être réalisé dans les mêmes conditions mais il faudra formuler avec 6% de blémulse voire plus de co-émulsifiants pour prévenir la liquéfaction possible de l'émulsion à l'adjonction du tensioactif.

Le décyl glucoside ou plantacare (ou mousse de sucre) est un produit basique. Je formule sans eau et uniquement avec des hydrolats pour acidifier la formule dès le départ.

Il faut toujours penser que les tensioactifs peuvent modifier la tenue finale de l'émulsion faite avec les émulsifiants naturels.

 

 

Formule du masque Cocoon à l'argile violette

 

- Phase A

. 20% hydrolat de cassis (une merveille de Christian Nugier)
. 12% argile violette (Aromazone)
. 3% xylitol (sucre de bouleau hydratant)
. une pincée d'ultramarine violette
 

- Phase B

. 28.50% hydrolat de cassis (Nugier)
. 5% glycérine végétale bio
. 0.5% allantoïne
. 0.2% gomme  xanthane
 

 - Phase C

. 5.5% propanediol dicaprylate (Héliocosm)
. 5% huile de marula (Labo Hévéa)
. 4% Blémulse (Bilby and Co.)
. 3% cétyl esters (Lesutilesdezinette)
. 1.3% alcool cétéarylique
 

- Phase D

. 1.5% sodium acrylate plus (Bilby and Co.)
 

- Phase E

. 4% huile véritable de figuier de Barbarie
. 3% extrait CO2 de framboise (Héliocosm)
. 2% plantacare (décyl glucoside Bilby)
. 0.6% Ecogard
. 0.5% vitamine E (acétate de tocophérol)
. 0.4% huiles essentielles
 

Acide lactique pour ajuster le pH

 

DSC04323
Le masque mousse un peu pendant la fabrication

 

 

Mode opératoire

 

- Phase A

Dans une coupelle désinfectée, introduire l'hydrolat puis le xylitol et mélanger jusqu'à dissolution complète des cristaux.

Ajouter l'argile en pluie puis l'ultramarine sans mélanger. Réserver.

 

- Phase B

Dans un bécher désinfecté, faire tiédir  l'hydrolat vers 50°C pour y dissoudre l'allantoïne.

Dans une mini coupelle, peser la glycérine et la xanthane, bien mélanger pour former une pâte lisse à mixer dans le mélange hydrolat/allantoïne.

Je l'indique souvent pour la gomme konjac mais évidemment il est possible de faire pareil avec les autres gommes dont la xanthane pour éviter la formation de grumeaux.

Réserver le temps que la gomme s'hydrate.

 

- Phase C

Dans un autre bécher désinfecté, faire fondre les ingrédients gras de cette phase au bain marie.

Porter les phases B et C à 70/75° C

Verser la phase C dans la phase B et mixer pour former une émulsion qui épaissit jusqu'au refroidissement.

 

- Phase D

Agiter le flacon de sodium acrylate plus pour unifier le produit.

Ajouter la quantité indiquée dans le mélange émulsionné vers 30°C en mélangeant bien pour épaissir nettement la formule. Mélanger à la spatule en silicone souple.

Rectifier le pH si nécessaire.

 

Mélanger la phase A  à la spatule en silicone pour former une pâte argileuse colorée et lisse

Ajouter au mélange précédent, bien lisser à la spatule.

 

- Phase E

Ajouter les ingrédients un à un au masque et lisser avant de conditionner en pots.

J'ai mélangé un peu trop vivement et longtemps, ce qui a fait mousser légèrement le masque comme on peut le voir sur la deuxième photo. Le décylglucoside est un tensioactif naturel qui mousse beaucoup. Un malaxage ultérieur à la spatule lisse bien la texture.

J'ai choisi des pots à clapets en PET que je recherche depuis longtemps. On en trouve déjà en grande contenance mais j'en voulais en 50ml quitte à aller les chercher loin.


 

DSC04325Cocoon en  mini-pot à clapets

 

 

                             L'hydrolat de cassis de C. Nugier (Le jardin des Nielles et des senteurs) provient de la distillation des branches en bourgeons broyées. Je l'achète chez Marie Anne Causse de Simplespluriel où, c'est simple, TOUT est d'excellente qualité.

De plus les compositions chimiques de certains hydrolats sont indiquées puisqu'ils sont analysés en laboratoire, ce qui est rare.

Et comme ce qui est rare est cher ^_^ je détaille un peu ce qui m'a intéressée ici dans cet hydrolat.

Je ne l'utilise généralement qu'en cuisine où il parfume admirablement les salades de fruits d'été frais et les coupes de mûres sauvages de la forêt.

J'ai toujours trouvé son parfum incommodant en cosmétique... moi la férue des téléscopages cosméto-culinaires!

 


                   La couleur de l'argile violette me l'a fait choisir au détriment d'autres hydrolats plus courants pour la peau.

Sa richesse en sakuranétine (26%) aussi. On en trouve également dans la propolis.

C'est un flavonoïde très intéressant pour son action anti-oxydante et anti-radicalaire donc. Même si Swahily est une toute jeune fille au teint frais, cela ne peut pas faire de mal n'est-ce pas?

La sakuranétine présente également une action antifongique dopée par la présence antiseptique des 22% de limonène de l'hydrolat de cassis. C'est le  limonène qui donne l'odeur fraîche caractéristique des agrumes.

C'est un masque et les masques sont utilisés aussi pour une action nettoyante et antiseptique.

 


                      Le mélange d'huiles essentielles est un peu complexe mais vraiment exquis,  à la fois frais grâce aux différents agrumes et agreste.

Pour une fois, je l'ai fabriqué il y a des mois, ce qui change tout évidemment au niveau du sillage.

Malheureusement dans le masque, les odeurs fortes de l'hydrolat de cassis, du figuier de Barbarie et du CO2 de framboise sont présents et dominent celle des HE à mon avis.

L'odeur humide de l'argile se fonde aussi dans l'ensemble. Au final, ce n'est pas le parfum des huiles essentielles qui ressort mais un mix de tout qui me déçoit un peu.

Aurais-je dû augmenter la proportion d'HE?

A améliorer donc...


En gouttes :

60 bois de rose bio (Sevessence qui n'en propose plus, l'arbre est à nouveau menacé)
50 orange douce bio Vitalba
30 mandarine verte bio  (une merveille de Sevessence utilisée pour le Japon)
20 encens rivae
15 pamplemousse bio
15 géranium bourbon bio
15 lavande altitude bio Florame
15 patchouli Astérale
15 absolue d'olive fruit (un parfum tenace, lourd, huileux mais un véritable soin actif à lui seul)
10 curcuma bio
10 gingembre Madagascar
5 absolue de basilic (pepsy, fin, gourmand très proche de l'huile essentielle)
5 absolue de genêt dilué (Myrtea  j'adore!)

 

                     Mais voilà, c'est quand même  un joli masque brillant, onctueux et vraiment cocoon.

Il ne sèche pas en tirant la peau mais "fond" légèrement en adoucissant l'épiderme. Une pose de 15 mn sur peau nettoyée me semble indispensable ^_^ surtout chez une jeune mère active qui n'a plus de temps pour elle.

Le rinçage est facilité par la présence du tensioactif même en très petite quantité.

Peu d'actifs, juste le plaisir de prendre du temps pour soi et laisser faire les anti-oxydants de la framboise et du cassis.


                      J'adore la texture mais pas le parfum ...  Dommage! 


Crème de nuit anti-rides repulpante à la vitamine C

Soins du visage

Par La Fee Colchique

Je pense que c’est la nuit pendant qu’on dort qu’une crème apporte le plus de bienfaits à la peau.
 

Je fais en sorte que la nuit ma peau bénéficie d’une crème aussi hydratante que le jour mais plus nutritive.
 

Je trouve cette crème émolliente, repulpante, hydratante, nourrissante et anti-grise mine grâce à la vitamine C qui est pour moi l’anti-oxydant le plus puissant. D’ailleurs, au bout de 4 à 5 jours j’ai pu constater que l’éclat de mon teint commençait à s’améliorer.
 

Malgré une phase huileuse importante, cette crème ne laisse aucun film gras sur ma peau mature normale.
 

J’ai mis l’acide hyaluronique en poudre dans la phase aqueuse, parce que je trouve qu’il donne une crème plus hydratante en profondeur qu’incorporé à froid une fois l’émulsion terminée.
 

J’ai mis un fort taux de beurre de karité dans ma crème, car je trouve que le beurre de karité est le corps gras que ma peau apprécie le plus avec la lanoline. Je préfère donc pour une crème de nuit que je veux riche en corps gras nutritifs, augmenter mon dosage de beurre de karité et ainsi éviter les coémulsifiants.

 

Recette :

 

Phase aqueuse :

40 % eau de source
20 % gel d’aloé véra
1,5 % lactate de sodium
0,5 % acide hyaluronique
2 pointes de couteau de poudre de chlorophylle
 

Phase huileuse : 

20 % beurre de karité
5 % huile de jojoba
3 % lanoline
1 % Luzz IPP
3 % glycéryl stéarate AE
2 % ester de sucre
 

Ajouts à froid : 

2 % miel liquide bio de Manuka
0,5 % vitamine C stabilisée
0,5 % vitamine E
0,5 % phénoxyéthanol (conservateur)
5 gouttes d’HE d’ylang ylang
5 gouttes d’HE de géranium
3 gouttes d’HE de lavande
2 gouttes d’HE de petit grain bigarade

 

DSCN5176

DSCN5184

Le masque du Dr M.

Soins du visage

Par atelierdemichele

               Les skin doctors étaient à la mode il y a encore peu de temps.

Tous beaux, bronzés, musclés, liftés-botoxés, en-blouse-blanchés ou new-age, ils sont sensés détenir dans leurs crèmes tous les secrets de votre beauté.

Et c'est à coups d'actifs très techniques, bien dosés et surtout à coups de monnaie sonnante et trébuchante qu'on nous en vantait les qualités et les bienfaits.

On en parle avec réalisme sur ce super blog

 

               Mais aujourd'hui c'est la crise.

On nous menace régulièrement de nous retirer notre triple A (vous le saviez-vous qu'on avait des A?), on a appris l'existence de Standard & Poor's, on dit qu'il faut rassurer les marchés affolés (j'y vais le dimanche avec mon cabas faire le plein de végétaux et tout y est tranquille pourtant).

Une curieuse agence au doux nom d'ambiance (Moody's) veut nous dégrader, on dit qu'on peut faire sauter la zone euro, on nous endette à mort, nous et notre descendance aussi tant qu'à faire.

On nous a fait peur avec la crise grecque puis avec la crise financière, puis avec les microbes dans nos crèmes puis avec la crise-tout-court.

Mais c'est une crise de quoi au juste?
Pas une crise de foie ça c'est sûr, ça n'existe pas. Je le sais, je l'ai appris à la faculté.

  

              Je connais bien les travaux de  Mr Robert Nesta M. familièrement surnommé Bob .
Il savait qui se cachait derrière ces "on". En
1978, il y a déjà 33 ans,  ce chanteur parlait de la crise dans l'un de ses meilleurs albums. 

Ce disque est encore et toujours du pur bonheur auditif qui ne vieillit pas. Tout comme moi qui ne vieillis pas car je me fais des soins de grand-mère.

Tous les jours.
Voire plusieurs fois par jour.

 

 DSC04313Autrefois les masques étaient en pots et on n'avait pas de spatule de prélèvement

                           

               Même s'ils ne plaisent pas à certains magazines  je les assume sans complexes mes soins quotidiens.

En plus, figurez-vous que j'en fais l'apologie. Sur ce blog, dans des bouquins à succès et sur internet en donnant mes recettes à qui veut bien les lire ^_^

Je me marre m'égare.

 

             Écoutez la chanson de Mr Bob et fredonnez avec moi, je vous en copie ici quelques paroles qui ont hélas, trois fois hélas, une résonance très actuelle.
Le genre de paroles qui vous fait gronder la rage au fond du ventre.

Prêts? Go!

 

 "They say the sun shines for all
But in some people world, it never shine at all
They say love is a stream that will find its course
Some people think life is a dream
So they makin' matters worse

But no matter what the crisis is
No matter what the crisis is
Doin' it, doin' it, do your thing"

           

              Juste après la deuxième minute de chant, il y a quelques trop petites secondes d'un son caribéen divin que j'adore et qui me fait chavirer.

En les dégustant je lui dis souvent :
"Monsieur Bob, vous auriez pu faire un effort.
Vous auriez pu prolonger un peu ce court et sublime instant de steel band (Pfff encore un truc recyclé le steel drum).
Oui, je vous le dis sans ambages, vous auriez pu faire un effort, histoire de me faire croire que définitivement no matter what the crisis is"

Même si aujourd'hui en cette fin 2011 elle jette sur le pavé des tas de gens, même si elle en tue de froid, de misère et de désespoir, même si beaucoup se voient offrir des contrats roumains qu'ils sont obligés de refuser ces fainéants qui s'accrochent à leurs acquis sociaux, même si les entreprises qui licencient ici font des profits ailleurs, même si la pression productive et consumériste augmente sans relâche, même si mon masque ne plaît pas à la cousine...

No matter what the crisis is ... Yeah man, I'm doin' it, I do my thing!

 

                     Mr Bob n'a pas fait d'effort.
Il est même carrément mort entre temps tellement il était âgé le pauvre. L'espérance de vie n'était que de 36 ans à son époque.
Il avait pourtant une excellente réputation d'expert ès végétal.

Mais.. peut-être ne savait-il pas que l'efficacité des extraits du végétal qu'il a le plus étudié in vivo était ailleurs que dans la feuille ^_^  
Pour ce qui concerne le vieillissement bien entendu.

 

                 Alors je me suis fait un masque de nuit pour me consoler. Comme une petite vieille je me suis fait un masque pour soigner ma crise perso, notre crise bien à nous, "cosmé-touilleuses" de tous pays.

Un masque hydratant et anti-soucis à masser le soir.
Un masque qui pénètre facilement et peut être laissé en place toute la nuit pendant que les marchés rassurés nous mangent la laine sur le dos.

Un masque violet, couleur de quoi déjà? Couleur de courtoisie, de paix, de tempérance, d'action réfléchie et de lucidité, de passion et d'intelligence ... comme il est si bien dit dans le lien.

 

DSC04346
Le miroir à la pierre violette          

 

                   Il va me décrisper les contours, me lisser le front préoccupé par la crise et ses méfaits, me faire sourire de me voir si belle en ce miroir ancien offert par ma copine partie vivre chez les Romains.

Perdant ses effets par la faute de Murphy elle se voit obligée de devenir la femme la plus arriérée que le monde a porté en matière de cosmétiques faits maison.

Elle ramasse même  des olives pour en faire de l'huile (!?)
Et dire que ses amies s'en pâment d'admiration.

 

             Il m'a suffi d'appliquer une noisette de masque violet puis de me masser délicatement quelques points d'acupuncture du visage.

 Cette médecine dont les pratiques et les théories datent de 5000 ans au moins  (Oups, bien plus que le vieux Bob dis-donc), cette méthode disais-je vient de Chine,  le seul pays qui ne connaît pas la crise et qui prête des sous au monde entier.

Comment se masser le visage sur quelques points d'acupuncture (merci Lippia)

 

             Alors il me faut fabriquer de vieux soins et me masser sans vergogne, des fois que ce soit cela, LE remède efficace contre la crise et la médiocrité.

  

Formule (si on disait recette?) du masque du Dr M.

 

- Phase A
84% hydrolat de rose de Damas
bio (très végétal) 
5% sorbitol
0.9% gomme konjac
0.1% gomme xanthane (pesée à la balance de précision)


 - Phase B
3% D Panthénol (provitamine B5 très doctor's cream)
3% Fucogel (biosaccharides gum-1 pour les scientifiques)
3% silicone végétal (chondrus crispus pour les érudits)
0.6% Ecogard (conservateur large spectre très efficace)
0.4% parfum (huiles essentielles très dangereuses)

Ultramarine violet au goût
pH rectifié à l'acide lactique

 

Huiles essentielles qui ne connaissent pas la crise

En gouttes
- 5 rose de Damas (Bulgarie)
- 3 santal yasi (Fidji)
- 2 bergamote sans bergaptène (Italie) 
- 2 absolue  de racines d'iris pallida (France)
- 2 lavande du Cachemire très haute altitude  (Inde)

Le luxe voyez-vous c'est très dangereux.

 

 DSC04314
2011, les masques sont  en flacon airless 

        

               Pour former un beau gel sans grumeaux, il suffit de diluer les gommes konjac et xanthane dans le sorbitol en une pâte lisse à mixer en filet dans l'hydrolat tiédi.

Le sorbitol peut être remplacé par de la glycérine, c'est un agent hydratant dont l'action plus filmogène ou conditionnante est utile dans les soins à rincer.
Le colorant pâlit au fur et à mesure du temps, il ne faut pas hésiter à sur-doser à la fabrication, même si c'est très dangereux.

 

               Le mélange des deux gommes végétales donne une belle tenue et du glissant bienvenu si l'on veut avoir le temps de masser. La gomme konjac me semble indispensable pour obtenir des gels filmogènes, qui se laissent masser et qui ne tirent pas.

Le masque de vieille peut bien entendu être rincé si l'on préfère ne pas risquer sa vie en dormant avec d'affreux allergènes.

 

La chrono-cosmétique, une notion antique

 

         La micro-circulation cutanée est accélérée pendant la nuit et certaines divisions cellulaires se produisent mieux pendant le sommeil.

De là à en déduire que les actifs seraient plus efficaces si les soins de beauté étaient appliqués le soir, il n'y a qu'un pas que beaucoup de marques cosmétiques même conventionnelles ont franchi depuis fort  longtemps.
Elles proposent souvent des soins plus riches en corps gras et/ou en actifs le soir.

D'autres marques stipulent qu'il faut éviter les soins gras la nuit pour que la peau se normalise et continue à produire elle même le sébum dont elle a besoin.
Elles préconisent alors des sérums aqueux ou rien du tout sur le visage la nuit.

Personnellement je trouve qu'avec le temps qui passe, un soin de nuit m'est de plus en plus indispensable et ce sont même les soins 100% gras d'antan, baumes et huiles,  qui me font le plus de bien alors que longtemps j'ai dormi toute nue comme une jeune insouciante.

                  Chacun doit donc trouver sa propre méthode, je ne suis pas adepte des diktats surtout en temps de crise.

Dites-moi vous ... Oui vous qui me lisez au fil de l'année des masques,  vous avez certainement comme tout le monde un soin-docteur à la salle de bains (Oh non pas au réfrigérateur, quelle idée saugrenue!).

Je veux dire l'un de ces cosmétiques personnalisés, sains, non allergisants, efficaces et conservés contre les micro-organismes.

Rassurez-moi, l'avez-vous choisi avec des extraits végétaux puisés dans les pépins et non au coeur du tissu parenchymateux des légumes? Dans les masques de vos grand-mères et les feuilles de Mr Bob, ça ne marchait pas vous le savez bien...

 

                  Voyons,  mesdemoiselles tenez-vous! C'est incroyable ^_^ cette véhémence.

Soyez polies, distinguées, aimables comme vous l'ont certainement appris vos gentilles grand-mères.
Et puis, faites moi plaisir, ne dites plus que vous fabriquez vous-mêmes ces cosmétiques.

A la main.
Selon vos propres recettes non validées.
En toute sécurité et connaissance de cause.
Avec des ingrédients sourcés et de qualité.
Et dans vos cuisines qui plus est.

 

                 Mais enfin, taisez-vous!  Si tout cela se savait, cela ferait jaser dans les magazines. Ils sont quand même spécialistes de votre beauté.

Billet d'humoeur du Docteur M. ^_^

"La douceur du couvent" : masque-crème apaisant

Soins du visage

Par atelierdemichele

             Couvent des oiseaux ? Couvent des corbeaux ?

Je n'ai pas encore pu choisir tant il me semble qu'on rigole beaucoup dans les couvents. Pas pour les mêmes choses, pas avec les mêmes réalités.

Mais avec coeur très certainement.

 

         Difficile de raconter une histoire avec ce soin qui fait bien sûr partie de la saga des masques; Je vous livre juste que c'est le masque de mon lien avec elle.

Mon bon public, ma poulette, ma frisée, ma soeur très certainement.

 

          J'ai laissé venir une formule avec l'émulsifiant olivoyl.

INCI : Potassium olivoyl hydrolyzed wheat protein, cetearyl alcohol, glyceryl oleate, glyceryl stearate, potassium hydroxide

Un émulsifiant complexe qui comme son cousin l'olivem 1000 permet une action hydratante en soi liée à la fabrication de structures lamellaires au sein de la crème.

Il devrait être exploité pour les peaux qui n'apprécient pas l'olivem 1000 et ne veulent pas le coupler à l'oliwax LC.

Composé de protéines de blé hydrolysées à l'action adoucissante et hydratante marquées, il donne des émulsions douces et peu épaisses même à fort pourcentage.


Voir ici le lait à l'olivoyl de Mlk

  

 

DSC04207

 

             La seule originalité de cette formule est un extrait que j'ai fabriqué avec des feuilles d'hamamélis (Hamamélis virginiana Hamamélidacées) rares et uniques.

Elles ont été découvertes par le producteur dans une propriété laissée à l'abandon suite à une exploitation qui n'aurait pas marché.

On dit que l'hamamélis garde en son sein pendant l'été ce que les autres végétaux expriment et les restitue pendant l'hiver alors que les autres entrent en dormance : Les fleurs jaunes s'épanouissent à partir de l'automne et durent jusqu'au coeur de l'hiver.

Dérivé du grec, "hama" = ensemble et "melon" = fruit, le nom d'hamamélis signifie que cet arbre est l'un des rares à pouvoir porter en même temps des fruits et des fleurs.

C'est l'une de ces plantes contraires comme je pense qu'elle est une femme contraire qui résiste.

J'ai aimé l'histoire, j'en avais acheté et je n'en avais rien fait.

 

                J'ai donc réalisé un extrait alcoolo-hydro-glycériné de feuilles d'hamamélis inspirée par cette formule.


Solvant

- 17% alcool à 90°
- 14% glycérine végétale bio
- 69% eau distillée 

Hacher grossièrement les feuilles sèches d'hamamélis dans un pot en verre stérilisé
Couvrir avec du solvant
Laisser en contact en remuant régulièrement pendant 15 jours 
Filtrer et conserver avec de l'Ecogard.

 

          Elle fabrique tout le temps ce type d'extraits sans jamais pouvoir donner les quantités qu'elle utilise. Mais au couvent des oiseaux, on aime bien de temps en temps être corseté et je recherchais une formule un tant soit peu précise.

Ce n'est pas une formule obligatoire, je n'ai pas retrouvé le pouquoi du comment de ces pourcentages.

 

           L'extrait d'hamamélis a la propriété d'être :

- un tonique veineux (couperose, veinules apparentes, jambes lourdes)

- un apaisant cutané sensé soulager les inflammations (après-rasage, peau sensible, soins douceur pour eczéma)

Source

 

Je l'ai utilisé couplé à de l'hydrolat d'hamamélis astringent et raffermissant (elle veut toujours tout "tenser") mais j'ai résisté à la gomme d'acacia et à la lécithine.

 

               Pour renforcer l'action hydratante, j'ai ajouté un mini soupçon de xylitol.

Ce polyol (sucre) est issu de l'écorce de bouleau. Il est utilisé comme additif alimentaire (E967) et possède un index glycémique bas.

Sur la peau, c'est un agent hydratant dont l'action est proche de celle de la glycérine; Les sucres simples font de bons humectants.


Si vous aimez les dentifrices faits maison, n'hésitez pas à y incorporer du xylitol.

C'est un sucre non cariogène qui possède une saveur rafraîchissante intéressante quand on ne veut pas utiliser d'huiles essentielles.

Le dentifrice de Kat


            J'ai choisi le violet comme couleur de mes sentiments ^_^ pour elle.

Elle le réussit à merveille avec un mélange de bleu et de rouge.

En réalité, j'ai coloré d'abord avec quelques gouttes d'ultramarine violet dilué dans de l'huile de coco fractionné mais comme cela ne donnait pas ce que je désirais, j'ai rectifié avec de l'oxyde bleu. C'est donc une couleur parme pas réussie très douce.

 

DSC04206

 

              Le masque est à masser une fois par semaine en couche épaisse sur le visage et le cou démaquillés puis à laisser poser pendant 10 mn. Essuyer le surplus avec une lingette et laisser ainsi pour profiter des bienfaits des actifs.

Il est possible de rincer à grande eau puis de tonifier à l'aide d'un hydrolat d'hamamélis si la peau est irritée ou fragilisée.

  

Formule du masque "La douceur du couvent...
... des oiseaux ou des corbeaux" ?
 

- Phase aqueuse

30 % Eau de source
20% HA d'hamamélis
10% HA d'encens
10% HA de myrrhe
4% Extrait alcoolo-hydro-glycériné de feuilles d'hamamélis maison
1.2% Xylitol (Flore Alpes)
 

- Phase huileuse 

8% Olivoyl ou cire olive douceur
6% Huile de jojoba
2% Beurre de karité
1.5% Alcool cétéarylique
1% Emulsifiant VE
0.5% Cétéaryl glucoside (CG90)
0.3% Cire d'abeille blanche bio
 

- Troisième phase 

3% Protéines de riz hydrolysées (Aroma-zone)
1% Huiles essentielles
0.6% Ecogard
0.5% Mixed tocopherols (Bilby and Co.)
0.4% Bisabolol
0.2% Extrait hydroglycériné d'aloé véra x 200 (Héliocosm)

 

pH rectifié à l'acide lactique

Oxyde bleu et ultramarine violet au goût

Emulsion réalisée à 70/75°

 

              Pour parfumer, j'ai choisi des huiles essentielles faciles à marier en cosmétique avec le petit poil de folie du poivre vert et un peu d'encens tout de même.

Un encens monastique of course provenant de l'Abbaye de Rieunette. Leur petit grain bigaradier est extra, leur géranium bourbon n'en parlons pas, leurs lavandes zôssi!

Tout cela ne pousse pas chez les Cisterciennes mais elles savent comment sélectionner de bons produits.

Si vous vous déplacez dans la boutique parisienne située dans un quartier qui me plait, vous verrez comme dans les couvents on aime manger, boire, humer, cosméter, soigner...

Vivre en somme ^_^ et, avec les exigences du label Nature et Progrès s'il vous plait!

 

Mélange d'HE en parts

6 Petit grain bigaradier Couleur ciel
6 Géranium bourbon Couleur ciel
6 Lavande fine Couleur ciel
4 Encens Couleur ciel
2 Poivre vert Florame

  

                  Quant à la question, "couvent des oiseaux" ou "couvent des corbeaux"...

Je n'ai pas envie de choisir.


Les corbeaux sont des oiseaux comme les autres ! 

Amande amère

Soins du visage

Par cshabou


P1010754_GF

 

Un automne d’une rare beauté, tout en chaleur et grains de soleil, des rires partagés, une destination “distillation sarriette” (dont je vous parlerai dans un prochain article) sur les ailes du vent du nord, un essai de crème qui me donne envie d’en refaire, et voilà la petite dernière, “Amande amère”

Ne cherchez pas de lien dans le nom, juste un hommage à la garrigue de mon pays.

A la base, c’est une recette d’Héliocosm, remaniée et offerte par Catherine (merci, belle amie) et revue à ma façon.

Les émulsifiants lui donnent une texture particulière, à l’aspect un peu “beurre” (pas de panique !) mais qui fond tout de suite et pénètre instantanément.

  • La cire émulsifiante de chez Zinette (je crois qu'il n’y en a plus en ce moment). C’est un mélange de Cetearyl Glucoside et d’alcool cétéarylique. Le pourcentage de chacun n’est pas spécifié mais on a coutume de faire 3,5% de Cetearyl Glucoside et 1,5% d’alcool cétéarylique.
  • Le glycéryl stéarate ou VE, qui est un émollient et qui épaissit (un peu trop ici, j’ai rajouté de l’hydrolat de rose à la fin car je trouvait la texture trop épaisse)

Un effet poudré, avec une rémanence soyeuse longue sur la peau donné par :

  • l’IPP dont nous a parlé souvent Michèle 
  • l’ingrédient nouveau d’Héliocosm, le PROPANEDIOL DICAPRYLATE.

Soyons fous, j’ai mélangé les deux !

Un corps gras classique, l’huile d'argan pour une peau de mon âge ^_^ et du concentré de phytostérols d’avocat de chez AZ, raffermissant, apaisant, anti-âge et réparateur.

Trois actifs  : Co2 d’amaranthe (apaisant), Bisabolol qu’on ne présente plus et du Fucogel, qui contribue aussi à donner ce toucher velouté que j’apprécie beaucoup.

 

P1010783_GF

 

La Formule

Phase H

5% du mélange Cétéaryl Glucoside/ Alcool cétéarylique
4% de Glycéryl stéarate
9% de Propanediol dicaprylate
4% d’Isopropyl Palmitate
4% d’huile d’argan
4% de concentré de Phytostérols d’avocat
une pointe de couteau de Rice Ns

Phase O

41% d’eau Rosée de la Reine
21% d’hydrolat de rose
5% de glycérine
0,3% de xanthane
0,7% de géogard ultra

Phase A

0,5% Co2 Amaranthe
1% de Bisabolol
0,5% de Fucogel (biosaccharide gum-1)

plus 20g d’Ha de rose pour fludifier

 

Un co-pitage qui permet d’essayer une formule, revisitée en fonction de ses propres goûts et ingrédients.

saison-12


Nanda Devi : Gommage visage minute

Soins du visage

Par atelierdemichele

              Et hop une nouvelle recette pour l'année des masques !

Le nom de ce masque gommant est celui d'un sommet himalayen situé sur le territoire indien et qui signifie déesse joyeuse (Nanda : joie, Devi : déesse)

Les parcs nationaux de Nanda Devi et de la vallée des fleurs sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.


           Inspirée donc  par l'Inde et ses mystères, j'ai voulu un masque éclat à la jolie couleur azur pour adoucir l'action double-peeling de la formule :

- Action mécanique liée aux perles de jojoba extra fines

- Action chimique, acide de fruits (AHA) liée à l'acide lactique en quantité suffisante pour un pH de 4/5.

 

            Le tout sans agressivité afin de donner de la luminosié au teint.

L'acide lactique en gommages me semble convenir à toutes les peaux non délicates et n'interfère pas avec la pigmentation; Le temps de pose étant infime.

Je trouve que l'exfoliation chimique forte (acide glycolique par exemple) ou des frottements agressifs  ne conviennent pas bien aux peaux pigmentées (peaux noires, métissées, peaux d'Asie du sud...), chez qui ils pourraient favoriser une sur-production de mélanine anarchique.

Ces ingrédients doivent être manipulés par un praticien aguerri au soin de  ces peaux et avec précaution dans les crèmes cosmétiques qui en contiennent.


Infos complémentaires pour comprendre les spécificités des peaux noires :

- "Peau noire, cosmétologie et dermatologie",  Dr Camille Fitoussi, Ed. J. Lyon

- "Tâches et peau noire, les vraies solutions", Dr Camille Fitoussi, Ed. J. Lyon

- J'en rêvais, Swahily l'a fait!

Je ne l'ai pas encore lu et ne peux parler de son contenu réservé aux produits capillaires et non à la peau me semble t-il mais une telle initiative mérite d'être encouragée:

"Le retour au naturel", Naturi Ebène, Editions kirographaires

Le lien vers l'éditeur

 

DSC04179

 

          Ma formule ne contient pas de vraies huiles végétales, parti pris pour un rinçage parfait.

L'huile de coco fractionnée et le propanediol dicaprylate  d'Héliocosm sont des émollients velours qui se rincent parfaitement.


* Le propanediol ayant une action hydratante, il complète bien le seul actif que j'utilise, des protéines végétales hydrolysées (ou Sea silk) qui sont hydratantes, nourrissantes, anti-irritantes et procurent un toucher doux à l'épiderme.


* Le macérât de plantes sur coco fractionné contient du calendula, de la rose de Provins, de la camomille romaine, de la bruyère de la forêt, de la camomille matricaire et de la  bourrache du jardin (merci Pescalune!).

J'ai mis les plantes au goût sans les peser en diminuant la quantité de matricaire dont l'odeur est forte.

Ce macérât déjà utilisé dans un merveilleux sérum huileux est l'un de ceux que je réalise chaque année sans modification tant il sent bon et me semble efficace.

Il présente en outre une couleur discrète qui ne modifie pas l'émulsion permettant de profiter de sa blancheur ou de la colorer comme moi au mica vert océan.

 

          Les protéines hydrolysées sont toujours intéressantes à mettre dans un produit où l'on aimerait une action filmogène, anti-déshydratante de fait.

Elles sont polyvalentes puisqu'il est possible de les utiliser à la fois pour la peau et les cheveux.

L'on trouve aujourd'hui chez nos fournisseurs des protéines hydrolysées issues de toutes sortes de végétaux (blé, riz, algues...) mais aussi de cocons de soie rédhibitoires pour les végétariens.

En petite quantité (généralement 2 à 5%) elles sont efficaces et peu onéreuses.


DSC04183

 

         Je choisis toujours des perles de jojoba à la granulosité la plus fine possible afin de ne pas agresser l'épiderme délicat du visage.

Ces perles permettent en outre dans ma formule, une utilisation minute : on applique sur peau sèche, on gomme jusqu'à ne plus sentir les particules de jojoba et on rince.

La fonte des perles dépose un léger film d'huile de jojoba qui n'alourdit pas.

Je ne préconise pas de temps de pose pour que ce gommage se fasse le plus régulièrement possible même quand on est pressé.

m131-medecineinde

 

  Formule du NANDA DEVI gommage indien
 

Phase  A

- 7% Macérât de plantes bio sur Coco fractionné
- 7% Propanediol dicaprylate
- 5%  Emulsifiant Eluxe Pro
- 1.5% Acide stéarique
- 1% Céralan
 

Phase B 

- 62% Eau distillée
- 3% Glycérine végétale bio
- 1% Gomme cellulose
- 0.7% Acide lactique
- 0.3% Gomme xanthane
 

Phase C

- 8% Perles de jojoba extra-fines blanches
- 2% Sea silk (ou protéines hydrolysées)
 

Phase D

- 0.9% Huiles essentielles
- 0.6% Ecogard

Mica vert océan au goût

pH 4/5


 

Mélange d'huiles essentielles qui m'évoquent l'Inde

En gouttes

15 bergamote sans bergaptène
15 santal blanc bio Florame
10 géranium bourbon bio Héliocosm
10 genévrier nain bio Vitalba
10 patchouli Bio Mada
10 Petit grain pamplemousse Astérale (une rareté sur laquelle je me suis jetée à sa sortie)
5 cèdre de l'Atlas bio
3 Davana
3 absolue jasmin grandiflorum
2 clou de girofle bio
1 ylang ylang complète Comores (Lolitarose)

 

           Les huiles essentielles du mélange me sont venues à la lecture d'un magnifique ouvrage quasi-encyclopédique sur la médecine ayurvédique qui m'a été offert par Irène.

Médecine traditionnelle de l'Inde, Dr Robert Sigaléa, Ed. Olizane


           La médecine indienne m'est souvent apparue ésotérique et étrange alors que je suis fortement intéressée par toutes les médecines traditionnelles du monde.

Dans cet ouvrage passionnant relatant entre autres les humeurs, les maladies de quelques empereurs et les traitements apportés (vous savez que j'adore qu'on me raconte des histoires ^_^), j'ai dégusté le chapitre sur la médication végétale (oshadi) :

"On accorde une grande importance au choix du terroir, car ses propriétés sont transmises aux végétaux qui y poussent"

"Les personnes chargées de la récolte des plantes médicinales doivent être physiquement propres et moralement pures"

 

DSC04180

 

               Il se trouve que je suis physiquement propre et moralement pure (hum, hum...) et j'espère que mes quelques acolytes d'hier s'en sont rendu compte et qu'ils apprécieront ce gommage offert en mini quantité pour ne pas gâcher car ça suffit ces cadeaux à tout va !

Crème anti-âge au manilkara : Peaux mixtes matures

Soins du visage

Par atelierdemichele

        Peaux matures, peaux matures... On va dire anti-âge.

Anti-âge, comment tu peux inventer une crème contre l'âge ? Est-ce que ça existe un truc qui empêche l'âge d'avancer ? Tu y crois vraiment ?

Mais oui, on a toujours dit "On y croit !"

Alors j'achète l'actif 4 en 1.


             L'extrait de feuilles de manilkara dit Petit karité
 

Vous allez me rétorquer que c'est parce qu'il s'appelle "karité" que j'y ai succombé.  Eh oui et je ne le regrette pas !

L'extrait botanique de Manilkara porte le doux nom de Manilkara multinervis Sapotaceae.

Sapotaceae?  Famille du... ?  Qui ne suit pas dans la classe ?

Famille du karité, de l'arganier, du sapotillier (miam!) ...

 

DSC04131


          C'est un arbre africain dont les feuilles fournissent cet extrait en poudre sur maltodextrine très soluble dans l'eau sous forme d'une solution à la magnifique couleur orangée.

Cet extrait fait tout ce que l'on demande à un actif anti-âge (raffermissant et tenseur, préventif anti-rides et réparateur, conservateur de l'élasticité de la peau).

Il est intéressant pour toutes les zones (visage et corps) où l'on désire une action raffermissante et préventive anti-âge.

Il me semble utile de commencer à l'utiliser dans des crèmes de jour dès 30 ans surtout si vous pensez avoir une hérédité favorable. C'est un actif naturel reconnu par Ecocert et qui peut être utilisé dans une bonne crème hydratante dès 0.3%.

 

Il s'utilise donc entre 0.3 et 0.5% de la formule. Je mets d'emblée  0.5%, je suis mature et je lutte activement contre l'âge ^_^.

Il peut faire partie de la phase aqueuse mais à moins de 50°C.

 

Héliocosm nouveau fournisseur jeune, dynamique et engagé chez Kat

Héliocosm chez Venezia.

 

             Je le couple simplement à des actifs hydratants sous forme liquide plus pratiques à incorporer en 3e phase s'il le faut :

- Glycérine végétale bio (le plus simple et le plus évident des humectants)

- Hydroglycériné d'aloé véra x 200

- Acide hyaluronique en gel

- D Panthenol qui possède une action anti-inflammatoire intéressante pour l'hiver qui se profile et qui me malmène un peu la peau quand je sillonne les sentiers forestiers.

 

DSC04125

 

        L'action anti-âge de l'extrait de manilkara est associée à celle de la Kiosmétine CG125.

C'est une bonne compagne  plus technique que le manilkara et que j'apprécie pour son action anti-pollution (je vais régulièrement me polluer à la capitale) en plus d'une efficacité remarquable sur les effets de l'âge, la fermeté et l'hydratation.

J'en utilise systématiquement dans mes crèmes de jour mais c'est un actif que l'on peut valoriser pour le corps, le buste, les lèvres, les fonds de teint... des peaux matures notamment celles qui ont abusé du soleil.

Elle se présente en poudre à incorporer à 1.5% idéalement sous 50°C après le conservateur.


          Les textures seront très polyvalentes en fonction de la phase d'incorporation :

* Pour un toucher léger, mettre dans la phase aqueuse (attention alors à la température)

* Pour un toucher plus riche, mettre dans la phase huileuse (idéalement sous 50°)

* pour un toucher onctueux, mettre en 3e phase après le conservateur et le test du pH.

J'ai le réflexe troisième phase car j'utilise des émulgateurs qui doivent chauffer mais dans une formule aux esters de sucre où l'on émulsifie à froid ou à basse température, je testerais bien l'ajoût en phase aqueuse ou huileuse, histoire de ne pas mourir idiote.


         La kiosmétine CG125 épaissit les émulsions, il faut donc penser à formuler une crème légère avec peu d'épaississant surtout si comme moi, l'on aime les flacons pompes pour les soins visage.

Je précise qu'une crème épaissie de ce type n'en est pas plus grasse. Elle est juste plus gonflée et onctueuse, ce qui peut donner une sensation de confort accru pour les peaux matures mais toujours mixtes.


Autres informations sur Kiosmétine CG125 (en anglais)

Une gamme cosmétique qui en contient

 

 

              J'émulsifie avec le couple MF (sodium stéaroyl lactylate) et VE (glycéryl stéarate) qui me conviennent finalement très bien selon la formule générale suivante :

3% VE
3.5 à 4% MF
3% cétyl palmitate
0.2% xanthane ou cellulose
15- 20% huiles végétales
3-5% beurres ...  de karité ou mélange avec du zenibee cream, insaponifiables d'avocat...
Eau, HA, glycérine, actifs, HE, conservateur qsp. 100%.

La crème obtenue tient en flacon pompe ou en pot.

Je fais varier les proportions de corps gras selon la saison en les augmentant pendant l'hiver.

 

DSC04132
Flacon bleu (à offrir)


La formule du "Manilkara mixte et mature"

 

- Phase A

39% Eau distillée (ou eau + HA géranium, rose, néroli...)
3% Glycérine végétale bio
0.2% Gomme xanthane
 

- Phase B

5% Huile de marula (ou HV avocat, olive, moringa...)
5% Propanediol dicaprylate (ou coco fractionné, IPP...)
3.8% MF
3% VE
3% Cétyl palmitate 
3% Beurre de karité du Bénin
3% Huile de macadamia inodore (ou  argan, sésame...)
2% Insaponifiables d'avocat (ou huile de karité, beurre d'avocat, hydranol ou silicone végétal...)
0.3% Aox Cos (ou vitamine E naturelle)
 

- Phase C

15% Silicium organique
0.5% Extrait botanique de manilkara
 

- Phase D

4% Centamilk ou Teca milk extract
4% Huile d'inca inchi (ou huile de rose musquée, chanvre, pépins...)
1.7% D Panthenol
1% Acide hyaluronique gel (ou silicone végétal)
0.6% Ecogard
0.5% HG d'aloé véra x 200 (ou 2% aloé vera concentré X 40, 10% gel d'aloé...)
0.5% Vitamine  A palmitate (*)
0.4% HE (du mélange en gouttes : 5 hélichryse it. altitude bio, 4 santal blanc, 8 CO2 encens, 5 Petit grain bigaradier sur fleurs bio, 2 mélisse bio), simple, discret, efficace j'adore!
 

- Phase E

1.5% Kiosmétine CG 125

 

(*)  La vitamine A sous forme de palmitate est un actif réparateur qui aide à maintenir l'eau dans les couches de l'épiderme.

S'il est intéressant pour les peaux abîmées, je l'aime beaucoup pour cette action sur l'hydratation cutanée des peaux matures (j'aime bien exfolier le visage).

Utilisé entre 0.1 et 0.5%, il ne faut pas dépasser cette dose et faire attention aux autres apports en vit A. Le surdosage existe.

 

Emulsification à 70/75°C

Verser la phase B fondue dans la phase A, émulsionner à l'électrique pendant 5 mn

Incorporer la phase C limpide vers 50°C et faire refroidir en mélangeant continuellement

Introduire les ingrédients de la phase D un à un en mélangeant entre chaque ajout

Peser le bécher en retirant le poids de la phase E + celle du bécher vide et évaluer l'eau perdue au chauffage. Incorporer ce poids d'eau perdue dans l'émulsion

Introduire délicatement la poudre de kiosmétine CG125 dans la crème qui va épaissir légèrement puis conditionner.

 

DSC04133

 

           On obtient une belle crème à peine colorée par l'extrait de manilkara avec un fini velouté et mat à la peau.

Elle possède un bon effet hydratant durable.

 

            Les émollients et huiles végétales notables 

 

* Le Propanediol dicaprylate

Le propanediol dicaprylate est un émollient hydratant d'origine végétale qui donne un fini lissant intéressant pour alléger les émulsions.

Remplaçant les dérivés siliconés, il sophistique les émulsions naturelles dès 4/5% mais il peut être utilisé en plus grande proportion dans les huiles corporelles ou sérums huileux que l'on veut alléger.

Magnifique huile estérifiée que je me suis procurée chez Héliocosm en compagnie du dicaprylyl carbonate que je vais tester dans un baume pas gras, forcément pas gras ;)


On retrouve le mot "capryl" dans ces émollients tout comme dans l'INCI de l'huile de coco fractionnée (caprylic/capric triglycerides).

Ils sont tous issus de l'estérification de l'acide caprylique, acide gras saturé très fin à chaîne moyenne que l'on trouve dans l'huile de coco.

Ce qui donne des produits très légers, fluides et si pénétrants qu'ils deviennent impalpables à peine étalés tout  en permettant néanmoins une glisse notable.

 

* L'huile de marula

L'huile de marula (Sclérocarya birrea) est une huile oléique d'origine africaine protectrice et intéressante pour les peaux matures ou les peaux d'enfants au même titre que l'huile d'olive.

Elle est très stable à l'oxydation et se prête donc bien aux peaux qui craignent les boutons mais qui ont besoin d'un peu de confort.

Elle est à mon avis très adaptée aux peaux mixtes afin de protéger la partie la plus sèche sur les joues par exemple sans charger en gras la zone médiane du visage grâce à ce toucher très pénétrant pour une huile oléique.


Les huiles omégas 9 africaines (Baobab, Abyssinie, Papaye...) présentent souvent cet aspect là : nourrissantes comme toute huile oléique mais pas grasses au toucher.

L'huile d'Abyssinie contient beaucoup d'acide érucique (oméga 9 comme l'acide oléique) que l'on retrouve aussi dans le colza.

Pour l'alimentation, le taux d'acide érucique est limité en sélectionnant les variétés de colza qui en sont pauvres. C'est un acide gras toxique en ingestion chez l'animal.

En usage cosmétique, l'acide érucique est un excellent acide gras protecteur, nourrissant et assouplissant.


 

              En cet automne où l'on passe de 30° à 19°en 24h, cette formule est idéale car je peux en mettre deux couches d'affilée quand c'est nécessaire.

Au cours de l'hiver, j'augmenterai la phase grasse en beurres et huiles, couplerai le cétyl palmitate à un peu de cétylique et mettrai des omégas 6.

Peut-être...

 

           Et selon la formule consacrée, pour les rides, ON Y CROIT !

Il y a du masque dans l'air...

Soins du visage

Par lloulou

P7080355

 

Les sagas de cosméto passent et ne se ressemblent pas.

En ce moment,  la dernière saga de Michèle concerne les masques : masque-gel, tout simple.  Ou bien celui-ci : masque en crème et iI y a aussi ce tout premier masque publié ici par Catherine

Le titre est trompeur car je ne vais pas vous parler de masque mais de l’étape qui le précède.

Avant de «poser» ou «pauser» un masque, il faut faire un gommage du visage pour enlever les cellules mortes. Je suis adepte du gommage ultra rapide ultra simple. 

Ultra rapide car avec ma technique, vous allez voir, on ne « niaise pas avec la poque » !

 

Ma recette est toute simple et varie un peu selon les ingrédients que j’ai sous la main. Rien d’extraordinaire, en fait, il suffit d’ouvrir le placard d’épicerie, de tendre une main à l’intérieur et de vous laisser porter par votre inspiration du moment. Hop, un peu de ci, un peu de ça, une pinçée supplémentaire de cette poudre et le tour est joué. Avouez qu’il n’y a, là, rien de bien compliqué.

 

La recette de la poudre de Perlimpinpin ou gommage doux pour le visage : 

1 part de farine de pois chiche

1 part de flocons d’avoine moulus

1 part de noix de coco non sucrée en filaments

1 part de poudre d’amandes


P7080343  

 

Le choix des ingrédients

Le mélange de ces 4 ingrédients permet une exfoliation et une hydratation de la peau sans endommager cette dernière.

Pour l’exfoliation, vous pourriez utiliser la farine de pois chiche seule mais il faut aimer son odeur... C’est pourquoi, j’aime bien l’associer à d’autres poudres.

L’avoine adoucit et calme les irritations de la peau.

L’amande apaise la peau.

La poudre de noix de coco augmente l’aspect «rugueux» de l’exfoliant sans abîmer la peau du visage qui est très fine. 

 

Le mode d’emploi

Prendre un petit carré de flanelette ou tout simplement un gant de toilette humide, une pinçée du mélange et on masse en rond le visage en allant de bas en haut. Rincer à l’eau claire. Votre peau est toute douce. Fastoche, non?

Ainsi, votre peau est prête pour l’application d’un... masque. 

Personnellement, j’ai un petit pot bien visible dans la salle de bain ainsi, j’arrive à faire cette exfoliation douce environ une fois par semaine, enfin, assez régulièrement.


P7080360

 

Et voilà, simple, rapide et efficace! Je vous l’avais bien dit, non ?

 

Je céde donc la place à Michèle ou à qui souhaite partager sa recette pour que la saga de l’année puisse continuer.^-^.

Bouton D'or, ma crème d'été si simple

Soins du visage

Par mlkline

DSC05082                            

Après Marguerite qui coupe les roses, laissez- moi vous entraîner dans les prairies de nos émois enfantins, de nos batifolages légers et ludiques, de nos cabrioles innocentes

Laissez- moi emprunter la lumineuse couleur, la facilité bonne fille de Bouton d’or

Laissez- moi, son langage fleuri qui nous promet charme, ravissement et beauté solaire

Bouton d’or,, toutes les filles « aiment le beurre » et si le souvenir de ton cercle lumineux éclairant nos mentons peut à lui seul nous rendre belles et rieuses et effrontées

Alors, je n’hésite plus à  me chauffer à ton aura, ta poésie et de jaune et d’or, je me pare

Tout simplement

 

Formule de la bouton d’or

Phase aqueuse 76%

50 eau de source

10 ha de mélisse

6 ha de helichryse

5 ha de carotte

2 glycérine pure

1,2 Gomme Amigel

1 Urée

0,8 Végétaliftt

 

Phase huileuse 15,7%

4 hv d’Abyssinie

4 hv de son de riz

2,8 Co- émulsifiant VE

2 hv d’abricot

1,2 CG90

1 hv de aloe sur colza

0,7 beurre d’amandons de prunes

 

Last phase 8,3%

3 hv de Buriti

1 macérat de lotus

1 fucogel

1 Tulipe de feu

0,8 conservateur

0,5 touche de douceur

0,5 co2 argousier

0,3 synergie he (pamplemousse, sauge, ylang) respect des possibles "photosensibilisation" diluée dans hv de Moringa

0,2 aloex40

 

Quid de Bouton d’or dans cette formule ?

La belle s’est faite la malle, elle a pris la clé des champs et je cours la rejoindre

J’ai hâte de gambader et humer et vibrer et me faire la malle

Bye les sorcières

Marguerite : Crème contre la couperose

Soins du visage

Par cshabou

marguerite


Sur la plage abandonnée....car le Mistral soufflait à décorner les boeufs, je laisse les grains de sable danser avec le vent et prépare une petite crème pour apaiser la couperose.

Comme la mer, ma crème sera bleutée ; j'ai emporté  :

  • mon huile essentielle de Tanaisie ( Tanacetum annuum), dont j'adore l'odeur qui me fait penser à celle des marguerites.

 

Les-visiteurs-de-la-Tanaisie

tirée du blog du pote agé

 

 
Ses Propriétés sur AZ :

      - Anti-inflammatoire, antiphlogistique, Antihistaminique, Antiprurigineux

et ses indications :

      - inflammations de la peau (dermites irritative et allergiques), démangeaisons (prurit allergique), rougeurs, érythème, couperose, lèpre tuberculoïde (on va oublier la lèpre, hein).

m'ont décidée pour des personnes très différentes : ma tante avec une peau fine et âgée, beaucoup de couperose, ma belle soeur qui souffre depuis toujours de dermite xxxxx, sans beaucoup de remèdes et moi, petite couperose, peau devenue ultra-sensible depuis quelque temps.

sur H&S, le soin "coup de soleil", m'a conforté dans mon envie.

Une huile malgré tout "hormone like", dont il faut bien connaître les contre-indications avant de s'en servir.


  • un mélange d' huiles au final non gras (c'est l'été) et traitant, dont : 

- écume des près, très hydratante et revitalisante. Elle ne s'oxyde pas et aide à protéger les autres huiles. Elle convient à tous types de peau.

- avocat, riche en vitamines, lécithine, magnésium et carotène (c'est l'été, bis). Elle aide à renforcer la membrane autour des cellules.

- argan, convient bien aux peaux fragiles et sensibles.

 

  • Des actifs essentiellement apaisants :

- squalane

- extrait hydroglycériné d'hélichryse

- gel d'aloé vera

- extrait CO2 d'Amarante (recommandé pour les peaux sensibles et sèches, améliore l'élasticité et apaise les peaux irritées à tendance allergique)

- bisabolol (actif de la camomille allemande - Matricaria chamomile - apaise et minimise les irritations)

 

La formule

Phase H 30%

* 6% Emulsifiant n° 3 AZ 
* 5% Hv Ecume des prés bio
* 4% Hv Avocat bio
*3% Hv Son de riz bio
*3% Hv Argan bio
*4% IPP
*2% Beurre de Cupuaçu
*2% Emulsifiant Douceur AZ
*1% Anti Oxydant

Phase O 58%

 *0,4% acide Hyaluraunique
*0,9% Xanthane
*0,9 % Geogard ultra
* 4% Silicium organique
*  Eau du Mont Roucous

Phase Actifs 12%

* 5% Gel aloé vera
*4,7% Extrait HG Hélichryse
*1,5% Squalane
*1% Bisabolol
*0,3% Extrait CO2 d'Amarante
0,5% He Tanaisie

 

P1010599_GF_2


  kaos0060