Tout ce que vous avez toujours voulu savoir pour faire du savon sans jamais oser le demander...

Je reçois souvent des mails de personnes voulant se lancer dans la fabrication de savon et qui se posent des questions ne figurant pas dans mes pas à pas...

Alors, voici un résumé des différentes méthodes, avantages, inconvénients et récapitulatif des questions qui me sont posées le plus fréquemment

 

 

I - Les différentes méthodes de fabrication

 

Le melt and pour : Le fondez-versez en français. Ce sont des bases de savon glycériné qu'on fait fondre, on peut ajouter des colorants, huiles, fragrances ou huiles essentielles, on verse dans des moules puis démoulage rapide. Utilisation dès refroidissement total. idéal comme activité à faire avec les enfants.

Allez voir les beaux savons de Daphnéa ainsi que ceux de Tallulah.

La refonte : C'est, comme son nom l'indique, la fonte d'un savon déjà sec au bain marie afin d'y rajouter des additifs tels que hv, he, fragrances, purées de fruits ou légumes.

La méthode à froid : Fabrication du savon de A à Z, maturation du savon à température ambiante

La méthode à chaud : idem que méthode à froid, sauf qu'on accélère la saponification en chauffant la pâte à savon au bain marie

ITMHP = In The Mold Hot Process : idem que méthode à froid, sauf qu'on accélère la saponification en chauffant la pâte à savon dans le four à 70-100°C pendant 2 heures.

La méthode fouettée : on fouette les huiles avec la soude de façon à incorporer de l'air dans le savon qui flottera

 

 

II - Méthode à froid

 

1. Fabrication

Voir les méthodes en image : Pas à pas de Thomaelle, le savon de biscuit et Le Savon Artisanal de Nancy

La pâte à savon est versée dans des moules, on attend que le savon durcisse avant de démouler et couper le savon si besoin, ensuite la saponification se termine en une semaine à température ambiante. Attendre 4 semaines, que le savon soit bien sec, avant de l'utiliser.

Avantages : Savon bien lisse, possibilité de faire des savons marbrés, pas de cuisson.

Inconvénients : Délais d'attente avant utilisation longue

 

2. Les huiles végétales

Les propriétés intrinsèques des huiles se renssntent dans le savon. Propriétés des huiles : Allez voir les tables de Derma-Nova, les fiches d'Aroma-zone.

- Huiles bio ou pas : c'est un grand débat, certaines s'accordent à dire que la soude tue tout, donc pas besoin d'huiles bio, d'autres assurent que certains pesticides ne sont pas tués par la soude, donc, d'après elles il vaut mieux prendre du bio. Personnellement, je crois plus à la première version, donc je n'achète pas bio

- Huiles ajoutées à la trace : elles peuvent être ajoutées à la trace afin de ne pas trop détériorer leurs propriétés ou  si l'on veut que les acides gras non-saponifié de nos savons surgras correspondent plutôt à ces huiles. 

- Huile de coco = végétaline, pas besoin d'huile qui sente le coco pour le savon

- Huile de palme = "spécial frites" de leader price

- Attention aux huiles qui font rancir le savon plus vite : maïs, tournesol. Il convient d'utiliser un conservateur dans ces savons-ci : vitamine E, etrait CO2 de romarin, préparation anti-racissement (Aox-cos, anti-ranz, etc.)

- Mes huiles préférées pour les savons : coco, palme, colza, pépin de raisin, olive

- Proportions : j'utilise une base qui se compose toujours d'à peu près les mêmes proportions d'huiles. En général 10 à 15 % d'huile de coco, 20 à 25 % d'huile de palme et le reste : huile d'olive, canola, pépins de raisin...

- Cire d'abeille : sert à faire durcir le savon. Elle n'a pas de propriétés spéciales pour la peau, ne peut pas se substituer à une huile, fond à 60°C donc le mélange eau/soude+huiles doit se faire à température plus élevée que d'habitude.

 

3. le matériel

- Mixeur pied métal : ne pas utiliser un mixeur dont le pied n'est pas en plastique ou en 100% inox sinon la soude va réagir avec le métal du pied et le détériorer.

- Cuillère en bois : difficile à nettoyer, préférer une cuillère en plastique.

- Les moules : Les moules en silicone ou en latex n'ont pas besoin d'être graissés... ça se démoule tout seul.

Pour utiliser des moules en plastique rigide, on ne graisse pas non plus, mais pour démouler, on mets une heure au congélateur, puis on passe à la vapeur, et ça se démoule tout seul.

Pour un moule en bois, il faut mettre du papier sulfurisé ou un sac poubelle au fond du moule.

Vous pouvez aussi utiliser des briques de jus de fruits ou des boites de pringles propres. L'avantage c'est que ces contenants ont une paroi interne qui permet un démoulage facile tout simplement en cassant la boite.

- La balance de ménage utilisée pour le dosage des ingrédients peut aussi être celle de la cuisine car elle n'est pas en contact avec la soude, pas besoin d'en racheter une autre.

 

4. le liquide de dilution de la soude

- Eau distillée, déminéralisée ou du robinet : l'eau distillée est exempte de microbes (au moment de l'ouverture du flacon seulement), la soude tuant tout, ce n'est pas nécessaire d'utiliser cette eau plus chère qu'une autre.

Si l'eau du robinet est dure, mieux vaut utiliser de l'eau déminéralisée qu'on trouve en supermarché. Sinon l'eau du robinet suffit.

- Quantité : le calculateur The Sage indique une fourchette pour le liquide de dilution de la soude, prenez le juste milieu.

 

- Laits pour diluer la soude :

il faut les congeler avant, car avec le processus de saponification fait cuire les sucres du lait (caramélisation).

En général, la moitié du liquide de dilution est de l'eau et l'autre moitié est du lait, la chaleur dégagée par la dilution de l'eau avec la soude monte le mélange à 94°C, l'ajout du lait congelé fait descendre la température du mélange tout en décongelant le lait, qui ne cuit pas.

Les savons au lait sont très crèmeux et très doux.

 

- Jus de carotte, de citron, infusion : pas nécessaire de les congeler, mieux vaut juste les refroidir au frigo

 

5. additifs à la trace

  • miel
  • huiles précieuses
  • lait : mieux vaut qu'il soit très froid, pas congelé mais "en cristaux"
  • graines de toutes sortes
  • purées de fruits
  • he ou fragrances
  • colorants : épices, argiles, oxydes de fer, micas....
  • ...

 

6. Petits problèmes

- Pellicule blanche = cendre de soude : Ce n'est pas dangereux (voir le savon C. l'avocat" : savon à l'huile d'avocat par Michèle)

- Le savon est mou : si les proportions d'huile et de soude sont bonnes, le savon devrait durcir fatalement. Patience. Si le savon est composé uniquement d'huiles liquides, le savon ne sera jamais très dur.

- Tâches blanches dans savon : La pâte à savon n'a pas été suffisamment mélangée et la saponification n'est pas complète. Les grains blancs sont des grains de soude, le savon est donc caustique, il faut jeter tous les savons.

 

 

III - Procédés à chaud

 

Méthodes en image sur le site du savon de biscuit

 

1. Méthode à chaud

La pâte à savon est chauffée au bain marie après l'apparition de la trace pendant une ou deux heures, jusqu'à la fin de la saponification.

Attention : il ne faut pas que le fond du bol qui contient la pate à savon touche l'eau du bain marie, sinon ça cuit trop vite ! C'est prêt quand la pâte à savon a une texture de purée.

Les he sont introduites à la fin de la cuisson.

 

Avantages : on peut utiliser le savon tout de suite après. Idéal pour les impatientes. On peut introduire à la fin de la cuisson des ingrédients qui ne supporteraient pas le contact avec la pâte à savon caustique. Il faut moins d'he pour parfumer un savon méthode à chaud que pour une méthode à froid, pour une odeur équivalente.

Inconvénient : Le savon a un texture moins lisse que la méthode à froid.

 

2. In The Mold Hot Process (ITMHP)

La pâte à savon est versée dans des moules après l'apparition de la trâce et est chauffée au four à 80-100°C pendant 2 heures.

Avantages : Pas de période de murissement, le savon est utilisable immédiatement. La texture est lisse comme pour la méthode à froid classique.

Inconvénients : le savon fond quand même plus vite qu'un savon qui a muri pendant 4 semaines. Mieux vaut quand même le laisser sécher un peu avant de l'utiliser. Attention, quand c'est un savon au lait, ça cuit les sucres... j'ai eu une mauvaise expérience avec du lait de chèvre ajouté à la trâce puis méthode itmhp....

 

III - Méthode fouettée

Allez voir l'article de Nadyne, pas de photo mais très bien expliqué ainsi que le site du créateur de cette méthode, Nizzy, malheureusement en anglais.

La composition des huiles doit être obligatoirement : 80% d'huiles solides (coco, palme) et 20% d'huiles liquides.

On fouette avec un batteur à oeufs les huiles solides à température ambiante, puis on ajoute les huiles liquides. On verse le mélange eau-soude (qui doit être lui aussi à température ambiante, donc nécessaire de le faire à l'avance) doucement, tout en continuant à battre. Il n'y a pas de trace dans cette méthode, quand le mélange commence à figer, c'est bon, on peut mouler après ajout de colorants et de fragrance ou he.

 

Avantages : le savon flotte, on peut colorer avec des colorants alimentaires et avoir de bons résultats, pas de chauffe des huiles. Le savon se démoule moins de 24 h après moulage. On peut faire des beaux savons artistiques avec une poche à pâtisserie, tels ceux de Bire5.

Inconvénients : la solidification de la pâte à savon est telle que c'est presque impossible de mouler dans des moules individuels. si on attend trop pour démouler le savon, le couper est presque impossible.

 

Voilà, j'arrive au bout de ce à quoi j'ai pensé...
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas, j'y répondrais !


Autour du chaudron

    glycérine transparente

    Bonjour
    comment obtenir une base de savon à glycérine transparente. Est ce la même chose que le savon transparent ou y 'a t'il un site qui explique ces recettes
    merci pour la reponse

    Posté par bernard le 27 octobre 2007 à 17:40
  • Quelques petites questions s.v.p.

    Bonjour,
    Je suis une débutante dans le domaine. Je prend beaucoup de renseignements. Je trouve votre site vraiment intéressant. Les questions que je me poses sont. Combien de temps on peux conserver les savons fait à la main. Moi je m'interresse à la méthode à froid. Le temps de conservation est il le même pour les sel de bain ou encore les lotions. Je vous remercie de bien vouloir me répondre.
    Continuer votre travail. Il est excellent et nous aides beaucoup.
    Claudine

    Posté par Claudine le 29 octobre 2007 à 23:13
  • La basse

    Bonjour,
    Je suis désolé, dans mon message précédant j'ai oublié de vous demander. C'est quoi la base des ingrédients pour faire des savon? Y a t-il un site Internet pour ce genre de renseignement?

    Posté par Claudine le 29 octobre 2007 à 23:18
  • Bonjour ! Je m'apprête à me lancer dans la fabrication de savons. Je crois que je vais commencer avec le melt and pour, qui me semble plus facile, mais j'aimerais ajouter de la purée d'avocat... Est-ce possible ? Dois-je rajouter autre chose pour la conservation ?

    Merci !!

    Posté par catou le 12 novembre 2007 à 20:05
  • Catou, il me semble que tu viens juste de poser cette même question sur le post du savon à l'avocat ? tous les messages sont lus et si l'une d'entre nous à une réponse à t'apporter, sois certaine qu'elle te la donnera.

    Posté par Catherine le 12 novembre 2007 à 20:17
  • Catou,
    Je ne suis vraiment pas spécialiste de melt and pour mais je crois que ton savon risque de pourrir si tu y ajoutes un produit frais.
    On y ajoute en général un peu d'huile, des colorants et des produits secs comme des graines, des pétales de fleurs etc.

    Dans le savon à l'avocat fait avec la soude, le pH est élevé et la température monte suffisamment pendant la saponification pour "cuire" l'avocat et la crème.
    Ils ne pourrissent donc pas.

    Posté par michele le 13 novembre 2007 à 13:05
  • Je vais faire du savon pour des enfants, et je voulais insérer des "superballes" qui ont des pères Noël dedans... Est-ce que ça marchera ? Ou s'il ne faut pas que ces 2 matières entrent en contact ? Merci !!

    Posté par catou le 20 novembre 2007 à 21:29
  • Coucou ^^, très bon blog c'est certain, je trouve dommage que toutes les infos sur le savon à froid ne soit pas plus centralisées. Ca mériterait un article tout seul dédié à ça. Et il faudrait un peu mieux expliquer l'obtention de la trace, c'est quand un point très délicat.

    J'aurais bien voulu aidé celle qui ont raté leur savon trop mou, mais ils auraient fallu avoir les recettes complètes déjà pour les vérifier.

    Bonne continuation super boulot, ce que je dis ca serait juste un must

    Posté par bullesdesavon le 21 novembre 2007 à 08:25
  • demande

    Bonjour je suis à la recherche d’une machine pour fabrique de savons ici au mali mon contact +223 623 40 20

    Posté par sale abdoul kari le 28 novembre 2007 à 14:17
  • pique les yeux

    bonjour, je me suis essayée a fabriquer des savons methodes a froid, en suivant les recettes de base (savons surgraissés). pas de problème particulier si ce n'est que mes savons piquent les yeux ! Est-ce normal ou avons-nous les yeux fragiles?
    merci
    nate

    Posté par natte le 28 mars 2008 à 22:33
  • Merci Thomaelle!!!!
    Grace a ce recapitulatif, j'y vois un peu plus clair!

    Posté par sensationnature le 13 août 2008 à 22:08
  • le savon flotte

    salut, je voulais savoir pourquoi une savonnette (qu'on achète en grande surface) flotte-elle après l'avoir chauffé au micro-onde. (il me semble que j'ai fait l'expérience avec un savon surgras)

    Posté par etienne le 03 septembre 2008 à 15:37
  • à la trace

    bonjour

    je m'interesse depuis quelques jours à la fabrication du savon et lors de mes butinages succéssifs j'ai lu l'expression "à la trace" et je ne sais pas ce que cela signifie exactement.

    j'ai cherché les expressions avec trace sur internet sans succes

    merci pour vos reponses

    Posté par menthol34 le 03 septembre 2009 à 14:18
  • Menthol34, si vous regardez et lisez attentivement les 3 liens dans la rubrique "fabrication", vous aurez l'explication de la trace ainsi que des images très bien faites pour décrire tout le processus de saponification.

    Ce sont les liens vers:
    - Pas à pas de Thomaelle,
    - le savon de biscuit et
    - Le Savon Artisanal de Nancy

    Pour vous l'expliquer succinctement, lors du brassage des huiles et de la solution de soude, la pâte épaissit progressivement.

    A un moment donné, une goutte de pâte posée à la surface laisse une trace comme lors de la fabrication de la crème anglaise.
    Cela veut dire que la saponification est bien entamée et que l'on peut couler dans le moule.

    Posté par michele le 03 septembre 2009 à 19:02
  • helppp

    bonjour,a tous j'ai un problème la soude et l'eau ne chauffe pas !
    c'est de la soude saint marc help

    merci a vous

    Posté par tita le 06 septembre 2010 à 21:20
  • Tita,

    Vous n'avez pas acheté la bonne soude.
    Sous la marque St Marc vous ne trouvez que des cristaux de soude improprement appelés soude car il s'agit en réalité de carbonate de sodium (anciennement carbonate de soude). La boîte est en carton.

    Pour fabriquer du savon, il vous faut impérativement de la soude CAUSTIQUE pure en perles.
    Il faut que le mot caustique apparaisse sur le bidon qui est plastique. Elle existe en 1 ou 5 Kg et la marque la plus répandue est Spado.

    Relisez ceci:
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/19/5003151.html

    Le bidon de 5kg est en photo.

    Posté par michele le 06 septembre 2010 à 22:09
  • merci beaucoup

    Posté par tita le 07 septembre 2010 à 20:38
  • une idée !!

    bonjour,
    je travaille avec des handicapés, on va faire des savons pour notre marché de noël et on ne trouve pas de grand moule en bois, si vous avez un adresse ou un moule d'occasion (les moules en silicone pas facile a manipulé)

    merci par avance

    Posté par tita le 11 septembre 2010 à 09:45
  • Tita, vous pouvez utiliser une boîte en bois dans laquelle sont vendues les bouteilles de bon vin. Mais vous pouvez aussi utiliser, sans problème, et à moindre frais, les emballages en carton de jus de fruit, boîtes carrées ou ovales, certaines boîtes dans lesquelles sont vendues certaines chips pour l'apéritif, etc, du moment que l'intérieur est recouvert un papier un peu gris et brillant ; vous n'aurez aucun problème à démouler.

    Posté par Catherine le 11 septembre 2010 à 10:06
  • merci pour tous !!

    Posté par tita le 11 septembre 2010 à 20:38
  • bonjour !!

    nous avons réussi, nos savons ils son jolis mes il sente un peut le rance si vous avez un truc contre ca !!merci encore pour tous.

    Posté par tita le 05 octobre 2010 à 15:52
  • Tita, l'odeur de rance vient probablement de vos huiles. Elles étaient peut-être un peu vieilles ? Pour lutter contre cela vous devez utiliser des huiles fraichement achetées.

    Pour prolonger la vie de vos savons vous pouvez mélanger un peu de vitamine E (que l'on trouve en pharmarcie) à vos huiles avant d'introduire la soude. Et vous pouvez parfumer vos savons avec une fragrance ou des huiles essentielles lors de la trace.

    Posté par malegria le 06 octobre 2010 à 01:36
  • savon granulé

    bonjour,
    je tiens d'abord à vous remercier pour toutes les explications possible que vous nous aviez donné en ce qui concerne:"savon dur".
    je voudrais avoir une connaissance sur la fabrication du" savon granulé ou en poudre".
    j'attends impatiemment votre réponse!
    merci.

    Posté par nacim le 26 mai 2011 à 15:48
  • savon naturel fait main

    Bonjour,
    Je suis une débutante dans le domaine. Je prend beaucoup de renseignements à propos de fabrication du savon 100% naturel. Je trouve votre site vraiment intéressant. Les questions que je me poses sont:
    Est ce que je peux utilisé d'autres substances naturelles pour la réaction de saponification au lieux de la soude caustique ?? j'aime pas utiliser de produits chimiques.
    Merci de me répondre le plutôt possible!!
    Continuer votre travail. Il est excellent et nous aides beaucoup.

    Posté par falfoula le 29 novembre 2011 à 17:52
  • Falfoula, il est impossible de fabriquer du savon sans soude ou potasse.
    Ce sont des produits qui disparaissent du savon quand vous les faites surgras.

    C'est de la chimie mais de la bonne

    Posté par michele le 29 novembre 2011 à 23:58
  • Savon de Castille à la méthode ITMHP

    Bonjour,
    Je viens d'essayer la méthode ITMHP pour faire un savon entièrement à l'huile d'olive. Merci pour les explications et les liens! J'explique ici ce que j'ai fait.

    Posté par marine le 05 juin 2012 à 00:25
  • Savon de Castille à la méthode ITMHP suite...

    Bon, voici le lien: http://debrouillardises.eklablog.com/premier-savon-a-la-methode-itmhp-a46625292

    Posté par marine le 05 juin 2012 à 00:28
  • Merci Marine.
    Bonne continuation pour votre blog!

    Posté par michele le 05 juin 2012 à 09:41
  • Bonjour

    Je fais mes savons et j'assiste souvent à un phénomène étrange. Même lorsque mes savons ont séché plus de 4 semaines, si je les change de place, et donc de température, ils semblent transpirer: ils relâchent de l'eau. Connaissez-vous ce phénomène?

    Posté par Cat le 20 décembre 2012 à 09:13
  • hihihi, ça me fait rire, je retrouve toutes mes questions dans tes réponses! donc, si j'ai d'autres questions avnat le grand plongeon, je pourrai te les poser ici directement!
    bon boulot, en tous cas!
    merci!
    Libé

    Posté par libellune le 20 février 2007 à 13:24
  • Waw ! je suis époustouflée ! peut être que je vais finir par m'y mettre ,je fais déjà les cosmétiques depuis plus de 6 mois mais pour les savons je crains la soude (pas courageuse du tout ! ) Là, peut être que je vais m'y mettre. Merci du tutoriel !

    Posté par FD le 20 février 2007 à 14:30
  • Merci les filles ! j'espère que cela va être utile !

    Posté par Thomaelle le 20 février 2007 à 20:21
  • Alors là Thomaelle bravo! C'est un article à rallonge qui a du te demander énormément de temps! Mais qu'est-ce qu'il est utile! J'aurais tellement aimé tomber dessus à mes débuts, ça m'aurait évité de poser des tonnes de questions!

    Posté par So le 20 février 2007 à 21:00
  • ben meme maintenant ,moi y'a des trucs que j'avais pas encore compris n'etant pas une specialiste ...la methode à chaud et le fouettage , tu vois ça me renseigne bien aussi...!!!!prochain, savon liquide!!!!! aller aller thomaelle thomaelle !!!!!

    Posté par Tallulah le 20 février 2007 à 21:33
  • Merci So, en effet, ça m'a demandé bcp de temps, et de mal de crane ! lol
    Tallulah... le savon liquide.... hummmm va falloir que je me penche sur la question... ;o)

    Posté par Thomaelle le 21 février 2007 à 09:24
  • Ohhhh oui Thomaelle parles nous du savon liquide! Et les filles vous devriez faire une rubrique "pas à pas"!

    Posté par So le 21 février 2007 à 10:04
  • Moi la méthode fouetté me tente vraiment. Par contre il est dit qu'on ne peut pas utiliser de moules individuels car on ne peut pas les démoulés. Mais je me demandais, moi j'utilise des moules en silicone donc ça peut peut être marché car c'est super simple à démouler après ? Quelqu'un à déjà tenter l'expérience ?
    Merci

    Posté par petiteclochette le 21 février 2007 à 16:05
  • oui ça marche petite clochette! mes muffins "patissavonnerie" sont faits comme ça !

    Posté par ida-la fabrique! le 21 février 2007 à 16:46
  • Il n'y a que les 2 premieres méthodes citées qui m'attirent, Le melt and pour et la refonte... La soude, non ce n'est pas pour moi, trop maladroite.

    Posté par physalis le 22 février 2007 à 11:51
  • Dommage... peut-être quand tu t'en sentiras capable... as-tu été voir mon pas à pas sur mon blog ? J'ai mis le lien dans l'article... C'est pas ce qu'on croit, c'est beaucoup plus facile !
    Bizzz

    Posté par Thomaelle le 22 février 2007 à 12:57
  • oui j'ai été voir, mais comme je suis du style à me bruler, déja, régulièrement, en cuisinant, je n'ose m'imaginer avec de la soude en main...

    Posté par physalis le 22 février 2007 à 13:27
  • Savon au lait

    Bonjour,
    J'aimerai savoir comment faire pour ne pas faire cuire le lait dans mes savons. J'ai bien vu qu' il fallait congeler la moitié du lait, mais il me semble que c'est également au moment du mixage que la préparation monte en température et risque de faire cuire les sucres du lait.
    Solution à me proposer?

    Merci

    Posté par Gaelise le 26 janvier 2014 à 23:11
  • Bonjour Gaelise,

    Que vous mettiez votre lait au début ou à la fin, la pâte à savon chauffera et le lait cuira un peu. L'idéal est tout de même de l'introduire
    - soit congelé dans la soude faite avec le reste d'eau
    - soit liquide à température ambiante dans les huiles chaudes avant d'introduire la solution de soude.

    Un lien?

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/03/07/4232837.html

    Posté par michele le 27 janvier 2014 à 07:41
  • savon au four

    Bonjour,

    est il possible de passer au four, un savon qui a été fabriqué à froid, afin d'accélérer la saponification.
    Je sais qu'il existe la fabrication à chaud en mettant la pâte directement au four. Mais, je ne sais pas si il est possible de les mettre au four après?

    Merci pour toutes ces bonnes infos!!

    Cako

    Posté par cako le 03 février 2015 à 10:33
  • quel type de soude ?

    Bonjour,

    Je ne sais pas quel type de soude je dois acheter :
    Celle qu'on trouve en vente libre pour déboucher les éviers, celle que l'on achète en droguerie (là il faut une autorisation des services d'hygiène, et il existe deux sortes de soude : une "normale" et une purifiée). J'ai pensé qu'il me fallait la purifiée, mais je n'ai jamais pu obtenir de trace.
    Je précise que j'habite en Suisse, peut-être les produits (et législation) ne sont pas tout à fait pareil ?
    merci pour vos conseils

    Posté par Cilette le 09 mai 2007 à 11:13
  • Petite Clochette, tu peux au contraire utiliser des moules individuels, s'ils sont rigides, tu les mets une heure au congélateur, ça se démoule trés bien (mieux que les autres puisqu'ils durcissent trés vite) et si tu utilises des moules souples, c'est encore mieux, sans congélation ça se démoulera trés trés facilement.

    Posté par Catherine le 09 mai 2007 à 12:24
  • question

    slt j'ai un petit probleme
    voila mon savon reste toujour mou et il veut pas durcir quesque tu me propose comme ingrediant ou comme produit pour le faire durcir
    merci

    Posté par serge le 29 juillet 2007 à 14:10
  • comment faire durcir mon savon de carotte?

    je fabrique savon avec de la carotte, que je fais écrasé à la machine.après le mélange soude- huile de coco j'ajoute ma patte de carotte.je le fais à froid;après les avoir sorti des moules mes morceaux passe jusqu'à 14 jours pour durcir.onma proposé du silicate qu'en penses-tu?

    Posté par marcel le 22 août 2007 à 15:49
  • Marcel, je n'en sais rien...
    J'utilise du jus de carotte pour dissoudre la soude et non de la pâte de carotte.

    Mais le durcissement dépend de beaucoup de facteurs (surgras, huiles choisies, ajouts à la trace etc.)

    Posté par michele le 23 août 2007 à 13:30
  • Hello,
    Juste un petit mot pour te dire que je trouve ton blog très interessant ainsi que tes recettes qui sont assez évoluées. Merci et bonne contunuation !! ^-^
    Couleur nature

    Posté par yumi le 11 octobre 2007 à 08:29

Commenter l'article