"Huile des Simples Merveilles" : sérum anti-âge

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Les mélanges d'huiles  et d'extraits végétaux sont très simples à réaliser.

Ils donnent entre autres des sérums pour peaux matures très agréables et que je trouve polyvalents.

On peut ainsi les appliquer avec un hydrolat en massages doux mais on peut aussi en enrichir sa crème de jour.

          Mais si c'est simple à faire, rien n'empêche de réfléchir au rôle des différents acides gras et à ce qu'ils apportent à la peau.
Le fait de "croiser" ces acides gras donne une richesse à la texture et me semble plus efficace.

Pour de plus amples renseignements, je vous recommande le tableau d'EauDeRose. Même si je n'ai pas sa patience pour calculer les acides gras de mes formules, je trouve sa réflexion sur les omégas et la peau absolument passionnante.

huile

Formule générale d'un sérum peau mature

- Huiles riches en omégas 9: olive, argan, sésame, avocat, noyau abricot, macadamia qui contient aussi des gras saturés très protecteurs...

- Huile de coco fractionnée: huile très fluide, fine, stable permettant d'apporter des acides gras saturés sous forme liquide tout comme la calophylle, le macadamia, le figuier ... en moindres proportions.

- Huiles riches en omégas 6: sésame, calophylle, amandes douces, colza, figuier de Barbarie, inca inchi, CO2 et huile d'onagre, carthame, argan, tournesol, rose, chanvre, huile de bourrache, pépins de raisins...

- Huiles riches en omégas 3: inca inchi, CO2 cassis, onagre, colza, CO2 et huile de rose musquée, chanvre, huile de bourrache....

- Cires: jojoba, cires de fleurs

- Extraits CO2 dont certains contiennent également des omégas 6 et 3.

- Huiles essentielles: encens, rose, néroli, myrte vert, géranium, bois de rose...

+ Antioxydant (vitamine E, antiox Cos...)

A mettre directement dans un flacon pompe.

Quelques pistes pour choisir les HE anti-rides selon votre âge

 

simples

          Pour une huile joliment colorée, très fine au toucher et bien dosée en actifs pour les peaux matures, j'ai fait le choix de plusieurs huiles végétales, extraits CO2 et huiles essentielles.

          J'ai procédé à une macération huileuse à chaud sur coco fractionné.

Cette astuce m'a permit d'utiliser des plantes sous un seul véhicule très stable dont l'odeur finale respecte celle des plantes.

Il n'y avait aucune odeur résiduelle d'huile oxydée.

          Le résultat est délicatement parfumé et pourrait être utilisé seul comme sérum. Les plantes macérées sont issues de l'agriculture bio et incorporées au jugé.

J'ai simplement diminué la matricaire qui ne sent pas très bon en macérat huileux mais qui a des propriétés anti-inflammatoires extraordinaires.

Les simples merveilles

- Bourrache
- Rose de Provins
- Camomille romaine
- Camomille matricaire
- Bruyère
- Calendula


          Il me semble indispensable pour ce type de soin de bien cibler les huiles pour avoir un résultat olfactif délicat et riche.

J'ai donc préparé le mélange plusieurs jours à l'avance et j'ai filtré au bout d'une semaine pour éliminer la turbidité relative du sérum due à l'ester de soie.

L'ester de soie (isodécyl néopentanoate) est un produit qui diminue le toucher gras et donne du soyeux aux cosmétiques. J'en ai parlé utilisé cet été dans une crème très légère.

huile_simples_merveilles

Formule de mon "Huile des simples merveilles"

- Huiles saturées et cires liquides
10ml coco fractionné macéré aux simples merveilleuses bio, 6ml jojoba bio

- Huiles omégas 9 et insaponifiables
6ml huile de sésame bio désodorisé Bilby, 5ml huile d'argan cosmétique bio, 3ml huile de macadamia bio , 6ml squalane d'olive

- Huiles omégas 6
3ml Figuier de Barbarie, 1ml huile de calophylle de Catherine

- Huiles omégas 3
5ml inca inchi de Malegria

- Émollient sensoriel
5ml ester de soie (isononyl isononanoate), ester huileux qui apporte un toucher soyeux mais non gras

- Extraits CO2
3 gouttes de chaque: argousier, camomille, rose, onagre, calendula, cassis, carotte, framboise et encens

- Huiles essentielles
En gouttes
5 néroli, 5 géranium bourbon, 5 citron distillé, 4 santal de Mysore, 3 rose bulgare, 3 absolue de lavande, 2 clou girofle, 2 absolue de benjoin, 2 hélichryse italienne Astratella, 1 absolue de ciste, 1 hélichryse italienne d'altitude, 1 romarin verbenone, 1 myrte verte, 1 niaouli II.

- Anti-oxydant
10 gouttes antiox Cos

 

Cette huile est concentrée. N'en utiliser qu'une seule goutte à masser dans une crème de jour ou de nuit.

          C'est simple, c'est merveilleux, ça sent bon et c'est drôlement efficace!


Autour du chaudron

    Michèle, je dirai plutôt "l'huile aux milles merveilles"!!! Que donne le mélange final sur le plan olfactif?

    Posté par Loulou le 05 octobre 2009 à 15:32
  • Je l'ai -déjà… -testée ce matin. Elle porte bien son nom car elle sent vraiment très très bon et glisse sur la peau comme une goutte de soie.

    Zut… j'ai triché: j'en ai mis deux gouttes!

    Michèle, merci pour le cadeau autant que pour la formule.

    Posté par venezia le 05 octobre 2009 à 15:40
  • Je n'ai jamais tenté ce type de produits, mais je devrais, je les trouve très intéressants !!!

    Posté par Nansou le 05 octobre 2009 à 15:52
  • - Nansou,

    C'est très facile: mélanger des huiles végétales, quelques extraits CO2 et HE avec un anti-oxydant.
    Il s'en vend de très cher sur les sites de cosmétique naturelle qui pourraient t'inspirer.

    Ensuite, tu met ce que tu veux dedans...

    - Venezia,

    J'ai rajouté la mise en garde sur la goutte car c'est assez concentré donc à moduler selon le type et la sensibilité de peau.

    Si 2 gouttes ont fait du bien à ta peau délicate, la mienne en mange bien plus et avec bonheur

    - Loulou,

    Elle a quelque chose d'oriental dû à l'absolue de ciste dont j'adore l'odeur.

    Elle est plus "parfum" que l'huile essentielle et le mariage de toutes ces huiles (végétales, HE et CO2) est très réussi car chacune apporte sa touche.

    Posté par michele le 05 octobre 2009 à 16:25
  • Je n'ai pas encore goûté à cette merveille aux simples mais à humer c'est pure merveille et éveil
    Simplement merveilleuse Michèle
    Mon visage étant plus nu la nuit, je compte l'utiliser en nectar de nuit...Qu'en dis tu?
    et au matin je ris de me voir si belle

    Posté par mlk le 05 octobre 2009 à 17:00
  • Bonjour Michèle,

    Ca fait un petit moment que je ne suis pas venue par ici!

    J'utilise une huile de ce genre, le soir. Bon avec moins d'ingrédients. Et ma peau aime beaucoup, même s'i elle n'est pas mature!

    Tu m'intrigues avec tes esters de soie... et me donne envie d etester!

    Posté par blandine le 05 octobre 2009 à 17:08
  • Huile merveilleuse Michèle, que j'ai testée dès ce matin mais je n'ai pas compté mes gouttes ; j'ai arrêté quand la peau a été satisfaite. Elle glisse bien, laisse la peau douce et satinée et permet d'appliquer ensuite une petite gelée à l'olivem.
    Merci de toutes ces infos sur les qualités de tous les ingrédients.

    Posté par lolitarose le 05 octobre 2009 à 22:18
  • Génial

    Pour la nouvelle que je suis, j'ai du mal à tout saisir mais cette huile semble miraculeuse, enfin presque lol
    Excuse mon ignorance, mais si j'ai bien compris, il faut équilibrer au mieux les oméga 3, 6 et 9 c'est ça ????? en parts à peu prés égales ou en proportions différentes ???
    Le tableau d'eauderose en lien me laisse sans voix.
    J'ai encore beaucoup à apprendre des cosmétiques maison.....

    Posté par Mumu le 05 octobre 2009 à 23:02
  • - Mlk,

    La nuit aussi tu peux la mettre pour sentir bon et rajeunir malgré toi.
    Et à présent, tu as le devoir de rire le matin

    Ta peau devrait supporter plus qu'une goutte je crois.

    - Blandine,

    A ton âge, on ne fait pas encore la chasse aux ingrédients. Pour moi, c'est déjà du passé

    Tu pourrais ne tabler que sur les acides gras mais ne pas oublier les omegas 3 comme anti-inflammatoires.

    - Lolitarose,

    Je suis contente qu'elle te convienne suffisamment pour ne pas t'arrêter à la goutte.

    Quant aux omegas et la peau, c'est Eauderose qui a fait tout le boulot théorique.
    En ce qui concerne cette huile, j'ai encore fait les proportions au feeling mais je dois être dans les clous.

    - Mumu,

    J'aime effectivement équilibrer les acides gras car ils n'ont pas la même fonction.

    Il est d'usage de mettre plus d'omegas 9 et 6 et moins d'omegas 3 sauf peau particulière (eczéma, psoriasis...) sur lesquelles les w3 et 6 sont très intéressants.

    Mais tu remarqueras que certaines huiles contiennent sensiblement les mêmes proportions d'w6 et w9 et d'autres à peu près autant d'w6 que d'w3.
    Sans compter les extraits CO2 qui apportent aussi ces w6 et 3.

    Donc ce sera ta patte cosmétique qui jouera et ta sensibilité personnelle.
    On a toutes nos huiles chouchou et nos réflexes donc c'est important d'écouter ça aussi.

    Cette huile devait être testée par de multiples peaux donc j'ai essayé de faire très polyvalent d'où le coco frac macéré et l'ester de soie pour les peaux les moins sèches.

    Ne gamberge pas trop dessus et fabrique toi un peu d'huiles mélangées avec celles qui te réussissent bien.
    C'est vraiment le soin le plus facile à faire

    Posté par michele le 06 octobre 2009 à 00:34
  • Michèle
    J'ai mis cette nuit, une goutte merveilleuse, 2 gouttes merveilleuses
    et me suis glissé précieusement dans mes draps soyeux pour gôuter cet elixir et ce matin je suis sublimement rieuse donc rajeunie
    J'aime aussi l'élégance et la préciosité du geste qu'implique ce sérum

    Posté par mlk le 06 octobre 2009 à 08:23
  • Merci pour ta réponse
    Tes conseils sont précieux, je les suivrai

    Posté par Mumu le 06 octobre 2009 à 09:31
  • Quelle bonne idée ce sérum, cela me fait bien envie. Fabriquer ce genre de produit, rien que pour soi, avec les huiles et les odeurs que l'on aime, rien que l'idée me plaît beaucoup.
    Il est sûrement efficace ton produit Michèle mais il est au moins très joli et rien que cela est agréable.

    Posté par Catherine le 06 octobre 2009 à 10:35
  • J'avoue que j'essaie aussi, après les recherches d'Eau de Rose, de réfléchir à des équilibres entre Omégas pour des soins ciblés.
    Ton article vient encore compléter mes fiches ! merci

    Juste une interrogation (...) : "Il n'y avait aucune odeur résiduelle d'huile oxydée" : tu arrives à distinguer une telle odeur ? Tu pourrais donner des indices ? (et oui, tjs le même leitmotiv chez moi...le peur de l'oxydation des macérations huileuses sur la peau de mon visage !)

    Posté par patte le 06 octobre 2009 à 12:46
  • Patte,

    une huile oxydée… sent l'oxydation, tu n'as même pas à te poser la question, je t'assure! Par ailleurs, avec tous ces extraits CO2, tu a un bon contre poids anti oxydant.

    Posté par venezia le 06 octobre 2009 à 13:06
  • - Patte,

    Les macérats sentent évidemment les plantes mais tu peux avoir en plus l'odeur de l'huile rancie.
    Tu peux avoir un macérat superbe après filtration qui rancit très vite au bout de quelques jours. Oh pas toujours très franchement mais tout de même, ça sent l'acide gras libre.

    Je préfère donc (quand c'est pour le visage) choisir le coco fractionné qui me semble vraiment hyper stable.
    Ce macérat date du printemps et j'ai mis le nez dessus évidemment avant de le mettre dans un soin visage.
    Il n'a pas bougé, il sent très bon le même fruité qu'à la fabrication.

    Si comme moi, tu crains l'oxydé sur le visage, ne macère pas mais utilise plutôt des CO2, des glycérinés etc. pour les propriétés des plantes.
    Et garde les macérations huileuses pour le corps, les mains, les pieds etc...

    - Catherine, ça vient, ça vient...
    Merci pour ta présence attentive et précieuse.

    - C'est un plaisir Mumu!

    - Mlk
    Toi aussi, tu as dérapé sur plus d'une goutte
    Je ne mettais rien le soir non plus mais c'est un peu juste avec la décrépitude qui avance alors ce soin est superbe pour moi.

    Posté par michele le 06 octobre 2009 à 14:09
  • C'est très terre à terre mon questionnement du jour )
    Mais il faut que je sache qu'elle est cette odeur d'oxydation si caractéristique (peut être l'ai je déjà senti sans la caractériser, dans des macérations, qui comme tu le notes Michele, sentent rarement très bon )
    Donc, je vais faire la démarche inverse : je me prépare à oxyder volontairement un peu d'hv fragile. Et j'aurais ainsi le parfum

    PS : comme toi Michele (là, je me la pète !) : pas de macération huileuse pour le visage. Sauf, sur tes conseils, la coco fractionnée.

    Posté par patte le 06 octobre 2009 à 21:05
  • Michèle, je relis cet article (avec bonheur..). Tu parles de l'absolu de ciste que tu dis préférer à l'HE. J'aime déjà l'HE de ciste, l'absolue doit être super alors.
    Ce simple sérum aux simples avec ces absolues doit être absolument divin...

    Posté par Catherine le 07 octobre 2009 à 10:04
  • L'huile de ciste est vraiment costaud olfactivement parlant je trouve.
    L'absolue est plus fine et ressemble un peu à un parfum oriental, très ambré si tu vois ce que je veux dire.

    J'ai pu ramener de Belgique (de la fameuse droguerie animale) de la résine de labdanum autrement dit de la ciste en pâte souple noire, absolument merveilleuse.
    Je regrette d'avoir été chiche dans la quantité achetée...

    Tu vas bientôt pouvoir goûter cette huile aux simples. La fête des simples nous a beaucoup inspirées cette année.

    Posté par michele le 08 octobre 2009 à 09:54
  • Un miracle de délicatesse et d'efficacité !
    Difficile de dire mieux ...
    Merci Michèle

    Posté par Irene le 08 octobre 2009 à 14:05
  • Je n'ai pas encore osé tester, par peur du gras. Mais tu ne peux pas savoir combien je suis tenté tant l'odeur est enchanteresse. Juste une petite question à propos de l'ester de soie : est-ce si différent du squalane d'olive qui apporte aussi un toucher soyeux et glissant ? Et d'après l'INCI (Isodecyl neopentanoate), il semblerait que ce soit un émollient assez proche de l'isopropyl palmitate non ?

    Des bises

    Posté par Yulaan le 08 octobre 2009 à 14:42
  • quel bonheur, qu'est ce que ça m'arrange, de lire une formule sans rien à émulsifier, quasi rien à stériliser, à peser. je suis atteinte d'une grave crise de paresse ? Non, on va dire...de vague à l'âme. Je rassemble un restant d'énergie pour te remercier d'une si belle formule, Michèle.

    Posté par moune le 08 octobre 2009 à 15:22
  • Merci d'avance :)

    Bonsoir

    Je n'ai pas d'extrait de co2 ! Je peux remplacer par quoi stp? Merci

    Posté par cannella le 08 octobre 2009 à 20:36
  • - Merci Irène, est-ce que ton ordinateur est toujours sourd?

    - Yulaan, l'ester de soie apporte un glissant et une légèreté "silicon like" très intéressante dans ce produit 100% gras.

    Le squalane est plus traitant à mon avis et l'isopropyl palmitate serait celui qui le remplacerait le mieux certainement.

    Tu devrais tester cette huile à raison d'une seule goutte à ventouser sur le visage le soir, tu ne devrais pas avoir d'effet gras.
    Mais bon, ta peau en a moins besoin que la nôtre hein, jeune merveilleux?!

    - Moune,
    Pas de syndrôme de nid vide chez les femmes sages! Des bises réconfortantes.

    - Canella,
    les CO2 sont difficilement remplaçables.

    Tu pourrais les omettre et faire un mélange d'huiles essentielles et huiles végétales voire de macérats si tu supportes aux propriétés et parfums qui te conviennent.
    Le produit final devrait être très bien aussi.

    Posté par michele le 09 octobre 2009 à 09:53
  • Michèle, mon ordinateur a été sage en me laissant un peu de temps. "Objets inanimés, avez-vous donc une âme ...?" !

    Posté par Irene le 09 octobre 2009 à 11:42
  • J'arrive, un peu tard, à commenter ton superbe article. Ah Michèle tu fais dans l'innovation avec une démarche classique, quel talent.
    Je suis très intriguée par l'absolue de ciste car comme Catherine, j'aime beaucoup son odeur, je l'aime particulièrement faiblement dosée dans des mélanges fleuris ou fruités, je trouve qu'elle apporte alors un soupçon 'fort' qui donne de l'élégance au parfum. Ici, avec en plus les extraits CO2, c'est très prometteur.

    J'aime bien les macérats hyper concentrés, mais je n'aurais pas pensé à en faire une huile anti-âge pour le visage.

    Cette goutte de sérum très concentré doit-elle aller dans la crème ou peut-on l'appliquer directement sur peau humide matin et soir avant d'appliquer sa crème habituelle? Et hop, une goutte de jeunesse sur le visage, ça me tente.

    J'essaie d'imaginer l'odeur qu'on dit envoutante, mais j'avoue qu'à la lecture de tant de plantes odorantes, je les vois tourner autour de ma tête sans parvenir à capturer l'odeur finale.

    Posté par malegria le 10 octobre 2009 à 18:27
  • J'ai la chance et le plaisir de posséder un flacon de cette huile merveilleuse. Je dois vous avouer que ma peau ne se contente pas d'une goutte... elle adore ; c'est vraiment un bon produit qui nourrit bien sans laisser la peau grasse.
    Merci Michèle !

    Posté par Catherine le 15 octobre 2009 à 07:56
  • absolue ciste

    J'adore l'odeur du ciste, ou peut on trouver cette absolue de ciste s'il vous plait ? J'ai bien compris qu'on peut la trouver en belgique dans la "droguerie animale" et comme je vais de temps en temps en belgique...Merci beaucoup !

    Posté par xglop le 20 octobre 2009 à 02:55
  • Bonjour,
    Je souhaiterais faire un sérum eclat et anti age à base des ingrédients suivants: huile d'argan, huile de pépins de figues de barbarie et huile essentielle (rose/ lavande/ fleurs d'oranger/ylang ylang)
    Je ne connais pas les dosages ni quelle huile essentielle choisir ou si je pourrais les mélanger.
    Je vous serai très reconnaissante de me conseiller.
    Merci

    Posté par Salma le 01 mai 2017 à 00:45
  • Bonjour Salma,

    Vous pouvez faire un sérum ultra- précieux avec tous ces bons ingrédients.
    Veillez juste à avoir de l'huile d'argan non torréfiée et une huile de figuier qui soit pure et non un macérat huileux dont les odeurs masqueraient malheureusement de si délicieuses HE.

    Une idée à réaliser dans un flacon de 30ml avec compte gouttes ET à introduire dans l'ordre directement dedans:

    - 9 gouttes d'huiles essentielles ( 2 gouttes rose/ 3 gouttes lavande/ 3 gouttes fleurs d'oranger = néroli/ 1 gouttes ylang ylang)
    - 1/3 restants du flacon en huile de figue de barbarie
    - 2/3 restants du flacon en huile d'argan

    Mélangez bien et attendez quelques jours que le parfum se stabilise.

    Je vous ai compté 1% d'HE car il est difficile de diviser un si petit nombre d'HE en deux.

    Si vous ne voulez que 0.5% d'HE, fabriquez un flacon de 60ml et gardez les mêmes proportions d'huiles végétales.

    A bientôt!

    Posté par michele le 01 mai 2017 à 20:12

Commenter l'article