Cérat pour les hommes qui n'aiment pas le gras

Soins pour hommes

Par atelierdemichele

          On a quelques fois besoin d'utiliser des moyens de persuasion qui confinent au terrorisme.

Du genre, "je lui ai fait une proposition qu'il ne pouvait pas refuser"...

 

DSC03124
Cire d'abeille fine en feuille, celles de l'apiculteur et le céralan

 

          Si vous devez user de cette force de persuasion pour que l'Homme avec un grand H utilise un soin gras (forcément gras) pour un petit bout de peau sèche, avec des dartres, un peu d'eczéma ou qui tire tout simplement, il vaut mieux avoir recours à une réaction chimique formidable qui s'appelle  la bombe nucléaire l'estérification.

          Il n'est pas obligatoire de rentrer dans les détails mais il faut juste comprendre que:

                           

Acide  +  alcool  =  ester  +  eau

Certains acides, dans certaines conditions donnent avec certains alcools, des esters qui sont très intéressants en cosmétique.

          La réaction dans le sens inverse s'appelle l'hydrolyse de l'ester et est souvent spontanée.
Ce qui voudrait dire que certains esters peuvent facilement absorber de l'eau.

          Pour persuader l'Homme, on peut donc fabriquer un cérat sans borax avec deux esters formidables: l'huile de coco fractionnée et la cire d'abeille estérifée (céralan ou cera bellina).

 

DSC03098

 

Formule du cérat pour les hommes qui n'aiment pas le gras

- 36g macérat huileux des 3 thés sur coco fractionné
- 15g de jus d'aloe véra bio
- 9g de céralan (cera bellina)
- 20 gouttes d'EPP concentré


Fabrication facile

 

           Explications diverses

- Un macérat huileux de plantes sur de l'huile de coco fractionnée.

Cette huile est très fine, ne présente pas d'effet gras et extrait merveilleusement bien les principes actifs végétaux lipophiles.

C'est une huile estérifiée liquide et incolore.
Comme elle est extrêmement stable, les macérations ont une meilleure durée de vie.

Pour faire cet essai, je n'ai pas choisi de plantes particulières.
J'ai juste utilisé un macérat des 3 thés verts (2 vrais thés et du maté vert).

 

DSC03121

 

- Une cire d'abeille estérifiée vendue sous le nom de Céralan ou Cera Bellina.

Il vaut mieux se fier à l'INCI lors de l'achat car le nom CERALAN peut représenter autre chose.

Son INCI: Polyglycéryl-3 beeswax ou PG-3 Beeswax
Il se présente sous forme de micro-billes beige clair.

          C'est un dérivé hydrophile de la cire d'abeille naturelle dans laquelle les acides gras ont été transformés en esters polyglycériques (du glycérol donc de la glycérine).

L'élimination des acides gras libres de la cire améliore sa capacité à retenir les huiles.

Quelques infos sur kosterkeunen.com
Quelques recettes de Venezia avec du céralan
Le Céralan s'achète ici et ici
Autre cérat vert sans céralan pour les dartres

 

DSC03122

             Ces propriétés sont intéressantes par rapport à la cire d'abeille:

- pour faire des baumes très fins.

- pour des émulsions filmogènes légères (pour alléger les cérats notamment).

- pour des rouges à lèvres dont les pigments sont admirablement dispersés dans le raisin. C'est un facteur de consistance intéressant et un agent de brillance.
Je vous donnerai un jour ma formule de rouges à lèvres traitants.

- pour réguler le point de fusion des cires à épiler modernes.

- pour fabriquer des gels huileux très doux.

 

               Les gels huileux au ceralan (ou cera bellina)

           Ils peuvent s'utiliser tel quels comme des baumes fins ou alors être "montés" avec une phase aqueuse (gélifiée, à la xanthane par exemple, pour plus de stabilité) afin d'obtenir des émulsions sans émulsifiants très douces et néanmoins filmogènes.

         

La proportion de céralan change selon l'huile à gélifier mais reste assez faible.
Voici quelques chiffres intéressants à connaitre (je les ai relevés sur un site que je n'arrive pas à retrouver)

- Avocat 8%
- Ricin 6.5%
- Sésame 7.8%
- Amandes douces 9%
- Olive 9.1%
- C8-C12 triglycérides 15.30%
- Jojoba 12.3%
- Isopropyl myristate 25%

 

Exemple:

Gel huileux d'avocat

- 8g de céralan
- 92g huile d'avocat

Chauffer au bain marie pour faire fondre le céralan, fouetter continuellement à la cuillère magique jusqu'au refroidissement pour obtenir 100g de gel huileux.

Ce gel huileux peut être tiédi puis "monté" en émulsion douce et légère avec 100g d'eau ou d'hydrolat gélifié à 0.3% de xanthane pour une plus grande stabilité.

 

Le cérat pour les hommes qui n'aiment pas le gras est très fin

 

DSC03119

         

          Il a surtout une glissabilité très surprenante même avec très peu de produit.
Le Céralan a cette propriété très agréable aussi dans les rouges à lèvres.
Le mot anglais "slip" lui va très bien pour décrire cet effet là.

Pour les dartres, je trouve qu'on obtient des résultats très rapides avec plusieurs applications quotidiennes voire plusieurs fois d'affilée jusqu'à refus de la peau.

           Si comme un mafieux de base, vous êtes obligées de lui mettre le pistolet sur la tempe à cet Homme pour qu'il utilise un produit gras, faites moi plaisir:

1) fabriquez lui un cérat bourré d'esters et de plantes de la mort qui tue

2) appliquez le lui au moins une fois sur deux histoire de tester la glissabilité (évidemment!)

 

          Vous verrez, ça aide ^_^


Autour du chaudron

    Il ne me reste plus qu'à fabriquer un "slip" pour moi, il n'y a pas que les hommes qui n'aiment pas le gras.
    Comment calcules-tu le pourcentage de ceralan pour la coco fractionnée ? Ou bien tu as repris les proportions de la cire d'abeille de ta formule de cérat habituelle (et que j'utilise)et ça fonctionne ?

    Posté par chabou le 26 janvier 2010 à 12:36
  • c'est drôle, je ne vois pas de formule.rien que le commentaire de Chabou ?!

    Posté par moune le 26 janvier 2010 à 15:37
  • Moune, je l'ai retiré car il y avait encore des beurres pour Haiti à inclure.

    Je vais le poster puis je file!
    Bisous

    Posté par michele le 26 janvier 2010 à 15:55
  • oh là là ! acide + alcool = ester + eau... là, tu me remémores des cours de chimie pour lesquels j'avais bien du mal à me passionner. Je pense que si le prof m'avait parlé Cerat, j'aurais mieux suivi !!!
    Ta recette me plaît beaucoup, la texture semble formidable !

    Posté par Nansou le 26 janvier 2010 à 16:07
  • Moune
    Irène et moi étions sûres que tu allais voir le "slip" de Chabou ih!ih! et on a bien rigolé
    @Michèle ce vert "slippant" est bien tentant et sans revolver sur la tempe!mais nous sommes des femmes faciles appréciant les bonnes choses
    Je saurais comment utiliser le gel huileux au ceralan que tu as offert

    Posté par mlk le 26 janvier 2010 à 16:14
  • Oh, la la, les chipies ! Et femmes faciles, en plus.

    Posté par chabou le 26 janvier 2010 à 18:08
  • oui mlk, c'est le mot qui m'a sauté aux yeux !!
    Je plaisante....Elle est intéressante, ta fomule, Michèle. Les journées sont trop courtes !
    La cire que je viens d'acheter ne se présente pas comme tes granulés du milieu. Moi, elle est dans un pot, comme du saindoux mou .Je vais voir l'INCI. Je reviendrai le dire.

    Posté par moune le 26 janvier 2010 à 19:34
  • voilà : beeswax esters c14-c30 crème de cire d'abeille.
    Donc, cette crème de cire ne donnerait sans doute pas le même résultat.

    Posté par moune le 26 janvier 2010 à 19:42
  • Moune, c'est surement du gel huileux au ceralan
    et c'est bien aussi comme émulsifiant...enfin je crois, comme celui de Michèle(elle va revenir, expliquer)
    Je l'ai aussi repéré sur le lien que tu m'as gentiment envoyé
    Alors? slip or not slip pour des femmes pas "compliquées" Chabou?

    Posté par mlk le 26 janvier 2010 à 20:09
  • J'avoue que le slip m'a interpellée, moi aussi.. Michèle sait trouver les mots pour accrocher son auditoire..;hihi ah, ces femmes, toutes des coquines !
    Je ne connais pas encore le ceralan mais, visiblement, il est bien intéressant et j'ai hâte de pouvoir l'essayer, même si je n'ai pas d'homme à martyriser.

    Posté par Catherine le 26 janvier 2010 à 20:20
  • Pour moi, le mystère du slip est enfin résolu... Je m'exlique : quand j'ai mis mon commentaire pour le poème de MLK et fait "envoyer", j'ai cru avoir une allucination lorsque j'ai vu "Cérat pour les hommes qui n'aiment pas le gras" et ensuite le commentaire de Chabou (vous pensez bien que c'est le "slip" que j'ai vu de suite)puis plus rien du tout! Finalement, ma santé mentale n'est pas aussi mal en point!!!
    Ce Ceralan semble très intéressant. La texture semble tellement fine.

    Posté par Loulou le 27 janvier 2010 à 03:22
  • Ouf, Loulou et Moune, sauvées.... hihi

    Posté par Catherine le 27 janvier 2010 à 07:03
  • Dis moi, mlkisavait, nous avions bien raison : elles ont toutes (ou presque ...) remarqué la même chose ...

    Michèle, j'ai été contente du Ceralan quand je l'ai utilisé mais c'est, effectivement, la largeur de la palette d'utilisation selon les huiles qui peut poser problème. Encore que je n'en n'ai pas eu et on peut toujours se rattraper avec un peu de guar conditionnante (ou autre).

    Merci pour cette recette simple et efficace.

    Posté par Irene le 27 janvier 2010 à 09:58
  • - Chabou,

    Il y a beaucoup d'informations dans ce message et ça a peut-être prêté à confusion.

    Les % de céralan par huile permettent de fabriquer des gels huileux que l'on peut utiliser comme des baumes ou alors pour faire une émulsion sans émulsifiant en rajoutant de l'eau.

    Le cérat a été fait exactement comme ma formule de base en remplaçant juste la cire d'abeille par du céralan.

    Quant au slip, laisse les penser ces femmes légères.
    Pour nous "to slip" ça veut dire glisser n'est-ce pas?

    Bon Chabou, je vais arrêter car même en français, la pente est "glissante" ^_^

    - Nansou,

    Les matières fondamentales demandent toujours à être reliées à l'expérimentation pour qu'on adhère.
    Mais à l'école ça semble difficile à faire.

    La chimie, n'est rien d'autre que le vivant!

    - Mlkokine,

    Le gel d'argan huileux, tu peux l'utiliser tel quel comme un baume liquide.
    J'adore!

    - Moune,

    Ta cire d'abeille estérifie est légèrement différente.
    Les chaines sont différentes, ce qui donne une texture différente (du liquide au solide).

    La tienne devrait s'utiliser comme un beurre et non comme une cire comme le fait le céralan.

    J'ai hâte de le recevoir et tester. Oh là là, quelle tentation!
    Je m'accroche au slip du coup!

    - Catherine,

    Je trouve que dans certains cas (rouges à lèvres par exemple), cette cire est superbe.

    - Loulou,

    Toi aussi, tu as l'esprit dans la culotte? Fais attention, Moune va te parler de ton acupuncteur!

    - Irène,

    Je vais la tester dans une émulsion classique car j'aime mettre un peu de cires pour améliorer la couvrance.

    Comme il fait à nouveau froid, je pense que c'est certainement intéressant.

    Bises les coquines!

    Posté par michele le 27 janvier 2010 à 10:40
  • Merci Michèle pour toutes ces informations.
    Bon, les copines moi je vais "to sleep"... hihi..

    Posté par Catherine le 27 janvier 2010 à 10:50
  • Il me semblait avoir la berlue mais non, il était bien question d'un slip !
    J'ai tant de choses à tester que je n'ai pas encore utilisé ce gel de céralan que tu m'as offert. Mais en y réfléchissant, il me faudrait peut-être un nouveau rouge à lèvres !
    Trèves de plaisanteries, merci de toutes ces informations et surtout de cette formule simple à réaliser pour des Mâles en quête de slips.
    Bises

    Posté par lolitarose le 27 janvier 2010 à 18:12
  • comme celui qui n'aime pas le gras a décidé qu'll était gueri (alors qu'il a encore un bout de plaque rouge qui traine) et ne veut plus rien mettre, gras ou pas, c'est moi qui ai testé (après avoir mis au froid… ) La consistance st étonnante, comme élastique… c'est vraiment surprenant, et j'aime beaucoup.

    je suis en train det m'amouracher du céralan que je ne cesse de tester (je ne mets pas tout sur le blo) autant que de la cire d'ab eille qui est déjà ma grande copine.
    Par ailleurs, il me semble qu'il y a de l'isoprpopyl miristrate ou un truc approchant sur skincare on line (le site allemand où l'on trouve du céralan et le hyalomuco que j'aime beaucoup).

    Posté par venezia le 27 janvier 2010 à 22:52
  • J'en fais partie moi, de ces hommes qui n'aiment pas le gras. Plus exactement, c'est ma peau qui n'aime pas. C'est pour ça que je ne fais jamais de baumes cosmétique, seulement thérapeutiques, et encore, beaucoup moins depuis l'apparition du Na acrylate +.

    Mais je me souviens d'un midi, souvenir très onirique tant il me paraît lointain, en compagnie de fées et princesses, grandes dames entre toutes, où tu m'avais fait tester une émulsion argan+céralan+eau à 50-50. Je l'avais trouvée très fine, presque repulpante, alors que d'ordinaire, dépasser les 30 voire 40% de phase grasse est pour moi une aberration.

    Moi qui cherche une cire fine pour remplacer l'incontournable cire d'abeille, et moins filmogène que la cire de riz pourtant très fine et poudrée, tu me tentes beaucoup avec le céralan. Surtout qu'il s'agit d'un co-émulsifiant qui semble fabuleux ^_^ et tu me connais, j'adore les co-émulsifiants.

    Penses-tu que le céralan puisse être une bonne alternative pour (aider à) rigidifier un beurre corporel sans pour autant avoir un effet trop cireux ni enlever de glissant ?
    En ce moment mes recherches sont plutôt tournées vers la cire de soja, qui semble très fine et peu filmogène, mais je n'avais pas pensé au céralan...

    Bises

    Posté par Yulaan le 27 janvier 2010 à 23:26
  • Yulaan, je viens de faire un produit avec le Ceralan qui pourrait répondre a tes questions.
    Je le posterai bientôt, selon les possibilités des coulisses fort heureusement bien actives du blog.

    Posté par Irene le 28 janvier 2010 à 07:34
  • Michèle cet article est un véritable plaisir du début à la fin. Le céralan semble offrir toutes sortes de possibilités innovantes, même s'il va me falloir donner un petit peu de travail et prendre le coup de main pour retenir et maîtriser ses applications. Au début j'avais pensé plus particulièrement à ses applications possibles pour les pieds, qui aiment ce qui est filmogène et non gras, mais... pas si ça slippe.

    Tu réinventes régulièrement les cérats, pour du thérapeutique ou du plaisir. Merci d'avoir pris le temps de nous livrer toutes ces explications très pédagogiques sur le céralan, car j'avoue me perdre dans la multitude de nouveaux produits "géniaux" qui apparaissent régulièrement.

    Posté par malegria le 28 janvier 2010 à 18:46
  • Yulaan, quelle cire d'abeille utilises-tu?

    Je pense que dans un beurre, la cire de soja donne une sensation plus sèche alors que le céralan participe à l'émulsion d'une certaine manière.

    J'ai testé dans un lait corporel:
    12 HV très fines dont coco frac, jojoba et une merveille synthétique quand on ne met pas beaucoup de gras pour avoir malgré tout une texture glissante et fine
    1 céralan
    2 nilotica

    1.5CG90
    1.5 Alc cétéraylique

    0.3 xanthane
    eau, HA, actifs, conservateur qsp 100.

    J'adore!

    Posté par michele le 29 janvier 2010 à 17:46
  • Malegria,
    La côté "slip" donne juste un effet glissant qui permet de masser mais ce n'est pas gras.
    Je pense que pour masser, il faut que ton geste ne s'arrête pas trop tôt mais que tu puisses continuer même quand le produit a pénétré.

    Le squalane donne aussi cet effet glissant sans graisser si tu vois ce que je veux dire.

    Pour les pieds il faut pouvoir masser un minimum mais pas graisser puisque tu dois pouvoir et chausser.

    J'hésite à mettre des recettes avec des ingrédients nouveaux car je pense souvent à Catherine et toi.
    Mais je trouve également toujours intéressant de parler des tests que l'on a eu la chance de réaliser, non pas pour inciter à acheter mais pour donner des comparatifs par rapport à ce que l'on possède déjà, permettant de faire ou non ces achats.

    Il se peut que ça ne semble par toujours évident à la lecture car on s'enthousiasme toujours. Or on s'enthousiasme pour le produit qu'on a fabriqué par forcément pour l'ingrédient isolé.
    Il faudrait faire des recettes comparatives.

    Posté par michele le 29 janvier 2010 à 17:52
  • je suis une inconditionnel de la ceralan attention dans d'autre pays la ceralan est une "cire de lan(oline)")

    Posté par Emie le 16 octobre 2010 à 16:04
  • J'étais très dubitative, je l'avoue, mais j'ai testé les gels huileux, et j'en suis enchantée !

    Posté par Nansou le 15 décembre 2010 à 15:11
  • - Emie, j'avais raté ton commentaire.
    Effectivement j'avais noté l'INCI du ceralan en indiquant que le nom commercial pouvait représenter autre chose.

    - Nansou, je suis contente que tu apprécies. C'est une autre façon d'utiliser 100% de gras sous une forme plus lourde que les huiles fluides et sans le côté épais des baumes.

    Quelle huile as-tu gélifié?

    Posté par michele le 18 décembre 2010 à 17:28
  • J'ai tenté avocat et sésame pour le moment, mais j'ai bien envie de faire toute une gamme !!!

    très bonne année à toi Michele, ainsi qu'à tous les membres de Potions !

    Posté par Nansou le 31 décembre 2010 à 10:28
  • Je pense que vous vouliez dire l'homme avec un petit h. L'Homme avec un grand H désigne l'ensemble des êtres humains, on met un grand H pour désigner le genre entier (les hommes + les femmes).

    Posté par Peppermint le 21 mai 2013 à 22:41
  • Peppermint, un peu d'humour ne nuit ni à la cosmétique ni à l'orthographe ^_^

    Pour moi en zoologie la majuscule sert à désigner le genre par exemple le genre humain se dit Homo (erectus, sapiens...).

    On a le même type de règle orthographique en botanique : la famille et le genre prennent une majuscule et l'espèce une minuscule (Calendula officinalis Astéracées).

    Les femmes et les hommes sont des hommes en langage courant, pas des Hommes même s'ils sont de genre sexuel différent. Le genre sexuel est différent du genre zoologique pour moi.
    J'espère que vous goûtez l'humour qui suinte à travers ce message.

    Posté par michele le 21 mai 2013 à 23:01

Commenter l'article