Les hydrolats et la peau

Par CatherineNC

J'ai pensé qu'il pouvait être utile de faire une petite synthèse des hydrolats (HA) les plus courants et de leurs propriétés pour la peau.

J'ai repris le livre de Lydia Bosson et Guénolée Dietz "L'HYDROLATHERAPIE - Thérapie des eaux florales" aux Editions Amyris.

 

 

Les principaux types de peau

et les hydrolats conseillés :

 

    Sèche       Grasse  Mixte   Ridée  Irritée   Sensible Déshydratée   Fatiguée
Achillée.millefeuille            
Bois de santal          
Camomille.matricaire            
Camomille romaine            
Carotte (semences)          
Ciste ladanifère            
Cyprès              
Eucalyptus globulus              
Fleur oranger (néroli)
Hysope officinale              
Hélichryse italienne              
Laurier noble              
Lavande vraie            
Ledum (ou lédon)              
Menthe poivrée              
Millepertuis              
Nard              
Romarin verbénone              
Rose de Damas              
Sauge officinale              
Sauge sclarée            
Thym à linalol            
Vétiver        

 

Quelques affections

et les hydrolats pouvant les soulager :

AFFECTIONS



HYDROLATS

 

Acné
Lavande vraie, Thym linalol, Romarin verbénone, Bois de santal, Ledum, Myrte rouge, Menthe poivrée, Genevrier, Cyprès, Eucalyptus globulus, Ciste (tonifiant, cicatrisant) Hélichryse italienne (cicatrisant)


Allergie cutanée


Camomille matricaire (bleue), Rose de Damas


Chute des cheveux, eczéma du cuir chevelu, pellicules, poux

Cèdre de l'Atlas

Conjonctivite

Bleuet, Myrte rouge, Rose de Damas, Eucalyptus globulus (irritation, orgelets)

Coup de soleil

Hélichryse italienne, Lavande vraie, Camomille matricaire, Menthe poivrée
Couperose
Hélichryse italienne, Cyprès, Nard, Menthe poivrée, Achillée, Bleuet, Bois de Santal, Carotte, Lavande vraie, Rose de Damas
Eczéma
Achillée, Bois de Santal, Myrte, Lavande vraie, Carotte, Cyprès, Hysope officinale, Rose

Gerçures

Millepertuis

Infection des paupières

Camomille romaine, Lavande vraie, Bleuet

Mycose, Dermatose peau et cuir chevelu
Bois de santal, Marjolaine, Rose, Tea-tree, Thym linalol, Vétiver, Myrte rouge

Peau mal irriguée

Menthe poivrée, Pin sylvestre (peau "grise" des fumeurs),

Plaies

Achillée millefeuille, tea-tree

Prurit (démangeaisons)

Camomille matricaire, Lavande vraie, Menthe poivrée, Hélichryse italienne

Psoriasis

Nard, Bois de Santal, Rose, Ciste, Hélichryse italienne, Carotte, Verveine citronnée

Urticaire

Menthe poivrée, Thym linalol, Lavande vraie, Rose de Damas, Camomille matricaire

Transpiration

Ciste, Menthe poivrée, Rose de Damas, Sauge officinale

Régénérateur cutané

Nard, Ciste, Fleurs d'Oranger (Néroli), Marjolaine

Tonifiant

Marjolaine, Rose (peau sèche) Nard (cuir chevelu) (taches de pigmentation)

 

Curieusement, l'hydrolat de Géranium rosat (Pelargonium graveolens) n'est pas mentionné dans ce livre, alors qu'il offre des propriétés intéressantes :

- Harmonisant, équilibrant pour les peaux sèches comme les peaux grasses,
- Convient également aux peaux ternes et fatiguées,
- Adoucissant et stimulant, il redonne éclat et souplesse
- Aide à la régénération cellulaire, à la cicatrisation, astringent,
- Combat l’acné, le psoriasis, l’impétigo, les mycoses,
- Rafraîchit en cas de coup de chaleur, spécialement en mélange avec l'hydrolat de menthe poivrée, en pulvérisation,
- Convient pour les masques faciaux avec de l'argile ou du miel,
- Anti-inflammatoire, utile contre les coups de soleil, la rosacée, les démangeaisons dès qu'il y a rougeur ou échauffement.

 

La commercialisation des hydrolats se développe de jour en jour et on en trouve maintenant bien d'autres tout aussi intéressants.


Autour du chaudron

    Bravo pour tout ce travail Catherine et pour tes tableaux très instructifs. Moi aussi, je suis une grande utilisatrice d'hydrolat de géranium (que je pulvérise même sur mes bagages avant un voyage pour éloigner les mauvaises ondes. Un peu de magie ne fait jamais de mal! )

    Lydia Bosson a aussi "oublié" l'ylang merveilleux pour les cheveux et excellent anti-inflammatoire.

    Personnellement, je préfère le livre de Suzanne Cathy, l'une de mes bibles (mais en anglais). Elle évoque aussi la question du pH des hydrolats.

    Posté par venezia le 02 juin 2010 à 07:30
  • Catherine : toi aussi, tu t'attaques aux classements ? c'est très généreux de t'investir ainsi pour nous. Voilà un tableau qui va m'épargner bien des arrachages de cheveux sur Internet.Je clique ici, et je trouve !!! Merci mille fois .

    Quand vous n'aurez plus .........rien à faire, que vous vous ennuyerez ........ Y a les huiles et leurs propriétés !!! (pas frapper !!! )

    Posté par moune le 02 juin 2010 à 07:50
  • Très bonne idée cette récap !

    Posté par Nansou le 02 juin 2010 à 07:59
  • Super récap, merci bcp.

    Posté par Luciefer le 02 juin 2010 à 09:05
  • Voilà un tableau que je vais imprimer, super !, merci.

    Posté par Tit balinou le 02 juin 2010 à 09:36
  • Venezia, je n'ai pas le livre dont tu parles. Je pense qu'on pourrait en faire un autre article (qui veut se dévouer ?). Voulez-vous que l'on ajoute l'hydrolat d'ylang sous le géranium ?

    Des bagages au géranium... hum... ne vas-tu pas plutôt attirer l'attention des éventuels voleurs ? hihi...
    Moi je pulvérise régulièrement un mélange d'alcool et d'huile essentielle de fenouil autour de mes fenêtres et de ma porte... ça sent moins bon que le géranium.. lol...

    Posté par Catherine le 02 juin 2010 à 09:41
  • Moune.... sauve toi vite avant que je ne t'attrape.....

    Posté par Catherine le 02 juin 2010 à 09:43
  • Je conteste "j'ai pas la peau grise des fumeurs"
    non mais! sûrement grâce au romarin à verbénone une vraie panacée
    Moi, je me sers du petit feuillet de Nuggier et chez lui, toutes sortes d'hydrolats très goûtus nous sont proposés
    Encore bravo et gracias pour ce travail, ces travaux

    Posté par mlk le 02 juin 2010 à 11:53
  • Merci beaucoup!!!

    Posté par Rosalie le 02 juin 2010 à 13:48
  • Merci beaucoup, ça va vraiment m'aider!

    Posté par Ninie le 02 juin 2010 à 15:07
  • - Merci Catherine, c'est un récapitulatif bien utile ma foi pour nous qui aimons tant les hydrolats.

    Je trouve qu'il y a là les principaux et même quelques rares perles dans le second tableau (lédon, millepertuis...).

    C'est tout de même étonnant cet oubli du géranium...

    Le géranium est un végétal que l'on dit "complexé".
    Il voudrait être une rose et s'en inhibe alors qu'il pourrait juste être un splendide géranium.

    On dit donc que les personnes qui n'aiment pas cette odeur devraient travailler à s'accepter telles qu'elles sont: de beaux géraniums odorants qui donnent une huile essentielle magnifique, adaptogène et géniale pour toutes les peaux ^-^

    J'aime beaucoup le Susan Catty surtout pour l'hydrolathérapie orale qui est une voie encore peu explorée.
    Sauf pour les pâtissières qui manient l'eau de rose et celle de fleurs d'oranger.

    Ou comment faire de l'hydrolathérapie sans le savoir...

    Bravo donc Catherine pour cette idée lumineuse!

    - Moune, c'est le printemps et certaines sont prises d'envies subites de rangement.
    Chabou est sur la piste de huiles végétales.C'est moi qui n'avance guère...donc patience, patience.

    Posté par michele le 02 juin 2010 à 18:02
  • Catherine, un grand merci pour cet article très intéressant. QUand tu viendras me voir tu pourras lire le livre de Susan Catty!!! Tentatrice moi??? Non, pas du tout!

    En revanche, je ne connais pas Nuggier...

    Un grand merci à vous toutes pour ces classements, récapitulatifs divers et variés.

    Posté par Loulou le 02 juin 2010 à 18:33
  • C'est vrai Michèle, c'est le grand ménage de printemps sur le blog.
    Catherine, ton tableau est de ceux qui me plaisent : simple, synthétique, clair...et j'adore les petits cœurs.
    A part l'eau de fleur d'oranger, universel et que je préfère, je trouve que certains sentent le vinaigre, d'autre la paille fraîche...
    Une exception pour moi, l'Ha de Fragonia que j'économise et qui patiente dans mon frigo : un bonheur que je ne suis pas sûre de retrouver. merci

    Posté par chabou le 02 juin 2010 à 18:44
  • Je te félicite Catherine, c'est un très beau tableau.
    C'est vrai qu'il manque des hydrolats que j'aime beaucoup et que j'utilise régulièrement mais on ne va pas bouder notre plaisir devant tant de travail si joliment présenté.

    On en fera un complémentaire ... plus tard.
    Merci beaucoup !

    Posté par Irène le 02 juin 2010 à 20:18
  • Catherine, quel beau travail si joliment présenté !

    Il est vrai qu'il manque certains de mes hydrolats chouchous mais ... cela donnera l'occasion de faire un autre tableau quand nous nous ennuierons !

    Bravo et merci.

    Posté par Irène le 02 juin 2010 à 20:21
  • Top cette récap !

    Vraiment top cette récap sous forme de tableau ! Je viens de l'imprimer pour l'insérer dans mon bouquin de Lydia Bosson car je n'aurai jamais eu le courage de faire ce travail. Merci beaucoup !!

    C'est juste qu'il en manque mais comme il doit y avoir autant d'HA que d'HE j'imagine à peine le colossal travail pour une récap exhaustive...

    Je ne connais pas le livre de Suzan Catty merci de me le faire découvrir.

    Aroma Zone précise le Ph sur leurs fiches ce qui est pratique lorsqu'on a ni bandelettes ni ph mètre. La ciste et l'hammélis sont les plus acides (3.6,3.7) alors que la sauge et le santal plus basiques : (7.1, 7.4).

    Comme vous j'aime beaucoup l'HA de géranium bourbon. le mien vient de chez bio mada à l'odeur très discrète, son ph est de 6.8 mais celui de d'AZ est noté 3.9. J'utilse le même ph mètre qu'eux donc je ne vois pas d'où peut venir cette différence ente les deux.

    D'un lot à l'autre, d'un fournisseur à l'autre je trouve qu'il y parfois des différences niveau odeur, mon préféré reste la rose ...pour le parfum lorsque je tombe sur un bon lot ce qui n'est pas toujours le cas.

    Ma peau mixte se trouve bien aussi de l'HA de cassis bien que je n'aime pas trop l'odeur.

    Je ne connaissais pas non plus l'HA de Fragonia de chabou à découvir donc...

    Encore bravo pour ce beau travail et pour ce blog si riche et si instructif !

    Posté par Ilouna le 03 juin 2010 à 02:11
  • @ michèle : on avance toujours dans quelque chose !!
    @ mlk où ça ? Où ça ? La peau grise des fumeurs ??

    Posté par moune le 03 juin 2010 à 08:00
  • @ oups mlk , j'ai vu.

    Posté par moune le 03 juin 2010 à 08:03
  • Merci Catherine de ce travail formidable qui nous facilitera la vie !
    Le monde des hydrolats est tellement riche et complexe !

    Posté par Kat le 03 juin 2010 à 10:14
  • Merci à toutes.
    Je sais que les hydrolats mentionnés dans cet article ne représentent qu'une petite quantité de ce qu'on peut trouver maintenant dans le commerce mais j'ai voulu me limiter à ceux mentionnés dans ce livre ; c'est déjà un début, on pourra, par la suite, faire d'autres articles sur les hydrolats, si possible sous forme de tableau, je trouve cela bien pratique pour une consultation rapide.

    Posté par Catherine le 03 juin 2010 à 12:32
  • Oui, sous forme de tableau, c'est très pratique, clair et, de plus, joli surtout avec tes petits cœurs !

    Posté par Irène le 03 juin 2010 à 14:47
  • Je viens de lettre ton article en lien sur celui des cérats et vraiment j'adore les tableaux.
    Chabou et toi êtes des as du tableau.

    Dans quelle école avez-vous appris ça? Avez vous appris la comptabilité? Parce que seuls les comptables ont cet esprit supersynthétique je trouve.
    Et moi je DETESTE la compta...

    MAIS j'adore les tableaux!

    Posté par michele le 09 juillet 2010 à 11:51
  • Michèle, ce n'est pas une question de
    comptabilité ! Car, moi aussi, je déteste la comptabilité.

    Cela ne s'explique pas (n'est ce pas Catherine et Chabou ?).

    Posté par Irène le 09 juillet 2010 à 12:53
  • Tu me rassures Irène!

    Posté par michele le 09 juillet 2010 à 13:57
  • Michèle, j'ai horreur de la comptabilité ! mais j'aime bien les tableaux et j'ai l'habitude de travailler avec les tableaux. Celui-ci est tout simple...

    Posté par Catherine le 10 juillet 2010 à 10:32
  • Bonjour,
    Remèdes pour un gros fibrome pour le diminuer. Merci et bonne journée !
    Cordialement

    Posté par Lily le 13 octobre 2016 à 09:02

Commenter l'article