Savon au lait d'anesse pour maman et bébé

Savonnerie

Par atelierdemichele

           C'est peut-être la formule de savon que je trouve la plus douce pour les peaux délicates.

Longtemps, j'ai diminué les graisses dures au profit d'huiles fines pour obtenir des savons peu détergents pour les bébés.

Finalement beaucoup de personnes préfèrent que ça mousse donc je n'hésite plus à formuler avec 30% d'huile de coco que je choisis vierge et non hydrogénée. Le surgraissage à 10% permet bien de contre-balancer cet effet et de  nourrir la peau.

 

           Mon savon idéal contient souvent du beurre de karité en quantité relativement modeste couplée avec du beurre de cacao et de l'huile de ricin.

Ces trois huiles ensemble vous bonifient toute formule de savon même en toute petite quantité (15% au total pour les 3).

 

 DSC03683   Le savon de la maman

 

            Formule du savon au lait d'anesse pour maman et bébé

 - 31% d'huile de coco vierge bio
- 20% d'huile de palme bio
- 20% d'un mélange d'huile d'olive raffinée et vierge
- 7% d'huile de son de riz bio
- 7% d'huile de colza bio
- 5% de beurre de karité du Bénin
- 5% de beurre de cacao du chocolatier (Valrhona)
- 5% d'huile de ricin bio

Soude et lait d'anesse pour un surgras de 10%
Soie tussah

         

           Pour une jeune maman et son bébé, j'ai donc réalisé cette formule sans parfum en choisissant de très jolis moules pour mettre en valeur ce savon finalement assez luxueux.

Il mousse très bien en donnant une véritable crème douce, onctueuse et quasi lustrée quand on le frotte longuement. Cette crème est suffisante pour laver le bébé à la main.

Malgré ses 61% d'huiles dures, il a dû sécher plusieurs semaines pour ne pas fondre trop vite.

 

           Son odeur lactée convient bien à ce moment de la vie où les mères ne se parfument plus pour laisser le bébé profiter de leur odeur de bon lait naturelle.

  

DSC03692    Le savon du bébé

 

           Pourquoi un mélange d'huiles d'olive raffinée et vierge?

     L'huile d'olive est un must dans les savons.

J'ai souvent lu que l'huile de pomace ou de grignons d'olives que Loulou et Chabou utilisent régulièrement trace vite et donne une très bonne qualité de savon.

     Susan Miller Cavitch conseille de garder notre bonne huile d'olive vierge ou extra-vierge pour la bouche.

Si l'on peut le comprendre Outre Atlantique où les bonnes huiles d"olive doivent être chères et étaient certainement très rares à l'époque où elle a rédigé son livre, pourquoi faire ce choix ici en France où les variétés bio se trouvent très facilement et à des prix raisonnables?

 

       Parce que malheureusement, la qualité du savon (je ne parle pas ici de ses qualités d'inocuité pour la peau et l'environnement), ses propriétés intrinsèques (visuel, densité, glissant, douceur, mousse, trace) sont bien meilleures.

Même avec une formule "3 huiles basiques" (coco, palme, olive), la différence m'a toujours sauté aux yeux. Impossible à trouver en France, j'ai obtenu ce mélange en Espagne dans une qualité dite "suave" dont l'acidité est contrôlée pour être peu élevée (tout de même...).

 

         Je continue à utiliser des huiles d'olive extra-vierge bio car je prends presque toujours les huiles  produites en agriculture biologique pour le savon mais je tenais à faire cette comparaison sur plusieurs lots de savons avant d'en parler ici.

L'huile de palme que l'on peut omettre dans les formules de savons en la remplaçant par d'autres beurres durs me pose le même questionnement car je trouve ses qualités intrinsèques en savonnerie tout à fait incomparables.

J'ai réalisé 3 lots avec la formule de base suivante:

- 31% coco
- 27% palme ou karité ou beurre de cacao
- 42% olive

 

            Si sur l'instant, les savons semblaient tout à fait comparables, après séchage de quelques semaines, j'ai eu une nette préférence pour le savon contenant de l'huile de palme.

Sa rinçabilité notamment est totalement unique, la mousse est moins lactescente, plus riche et je fais personnellement le choix de choisir une huile de palme produite en agriculture biologique dans des pays où l'on prend soin de la nature.

 

           Il existe des doutes sur le fait que ce type d'agriculture bio ne produit pas ses propres effets délétères. Toute production d'huile de palme contribuerait à accentuer la déforestation puisqu'elle encourage sa consommation par des populations qui n'en ont pas besoin.

Cette pression sur l'économie, engendrée par la plantation à outrance de palmiers à huiles, fragiliserait le tissu économique des pays producteurs même si elles sont dites éthiques.

Faites donc votre choix en toute connaissance de cause...

 

DSC03697La mousse

 

           Ces considérations un peu tirées par les cheveux sur la qualité du savon fait maison ne sont que des pistes de "travail" pour apprécier les différences entre les divers acides gras saponifiés.

Ici rien n'oblige le lecteur ^_^

 

           En tous cas, pas ce délicat savon pour maman et bébé ! 


Autour du chaudron

    Quel beau présent plein de douceur et de délicatesse pour ce petit bébé et sa maman

    Posté par elle06 le 01 mars 2011 à 22:15
  • Les jolis moules utilisés et la belle couleur obtenue invitent à la douceur, nul besoin d'autre chose.
    Pour raison d'approvisionnement, j'ai souvent fait des savons composés uniquement de coco, palme et olive, il est vrai qu'on peut obtenir de bons savons ; j'aime toutes les autres huiles ajoutées et cette composition doit effectivement donner un excellent produit.
    Je craque pour le savon pour bébé, vivement que je sois grand-mère... hihi

    Posté par Catherine le 01 mars 2011 à 23:00
  • Et le lait d'ânesse ainsi que la soie en prime... ils doivent être terribles ces savons.

    Posté par Catherine le 01 mars 2011 à 23:02
  • Ces moules sont ravissants (je craque pour celui pour bébé) Moi qui ai des savons bébé à faire, je vais pouvoir m'inspirer de cette jolie formule.

    Par quoi remplacer le lait d'ânesse? Je n'ai hélàs pas d'ânesse à traire sous la main.

    La plupart du temps, j'ajoute aux savons bébé une infusion de matricaire.

    Posté par venezia le 01 mars 2011 à 23:43
  • Venezia, peut-être du lait de chèvre ? ça donne de bons savons aussi.
    L'infusion de matricaire va-t-elle parfumer un peu le savon ?

    Posté par Catherine le 02 mars 2011 à 00:02
  • @vénézia : un peu de patience .....
    @Catherine : un peu plus de patience pour toi .
    @Michèle, je reviens plus tard sur cette nouvelle merveille.

    Posté par moune le 02 mars 2011 à 07:46
  • Merci pour ce comparatif sur les huiles en savonnerie !! J'utilise le plus souvent des beurres ou huiles contenant un bon pourcentage d'insaponifiables, en me disant que ça ferait la douceur du savon, mais de ce que je lis, ça n'est pas forcément évident...

    Posté par Sealeha le 02 mars 2011 à 09:25
  • Merci de nous faire partager tes différentes expériences

    Posté par Jazz le 02 mars 2011 à 09:54
  • Un petit poussin trop mignon et attendrissant
    je suis certaine que la maman rien qu'en lavant son bébé avec ce petit bijou de tendresse aura plus qu'envie de le dorloter
    Un futur gamin qui va adorer se laver
    J'ai remarqué en faisant toute une série de savons selon la méthode de Isy (80% coco) que l'ajout, même d'une toute petite quantité de palme
    bio, bonifiait la mousse, plus crémeuse et présente et tu as raison de le souligner
    c'est un vrai plus
    Tu as trouvé de nouveaux termes pour qualifier
    les qualités des savons
    Bon, il faut vite que les jeunes épousés de mon entourage, nous fasse plein de bébés

    Posté par mlk le 02 mars 2011 à 11:52
  • catherine, j'utilise souvent u lait de jumentm mais il est très peu gras, donc je pense que c'es moins bien. Je vais regarer poru les bquettes.

    l'infusion de matricaire parfume -très très- légèrement car j'utilise une matricaire grecque particulièrement costaude, elle donne un joli jaune… poussin (pâle quand même)

    Posté par venezia le 02 mars 2011 à 13:11
  • Ouh la, j'ai oublié quelques lettres au passage!

    Posté par venezia le 02 mars 2011 à 13:12
  • Ouhlala, ce n'est pas du lait que tu as bu Venezia... hihi

    Posté par Catherine le 02 mars 2011 à 13:20
  • - Catherine,

    Venezia a peut-être eu un déjeuner d'affaires, il est 13h 45 ici ^_^


    - Venezia,

    Le lait de jument est le plus proche de tous les laits animaux du lait d'anesse.
    Je trouve qu'ils donnent d'excellents savons.

    Ceux aux laits de chèvre et brebis sont plus denses, certainement à cause de la plus grande richesse en protéines.

    Mais si tu patientes, la livraison devrait arriver le temps que tu voyages un peu.


    - Mlk,

    Effectivement ça me fait mal au ventre de le dire mais j'ai trouvé les qualités des savons réalisés avec un peu d'huile de palme ou avec cette olive raffinée sans comparaison.

    C'est sûr que c'est du fignolage mais tout de même c'est flagrant.

    C'est pour cela que je trouve les savons au saindoux, au son de riz ou au macadamia très bons aussi car ils apportent pas mal d'acide palmitique.


    Pourquoi aimons nous tant faire des produits pour les bébés?


    - Merci Jazz.
    Où as-tu laissé le lien vers ton si joli blog?

    - Sealeha,

    Moi qui me vautre dans le karité, je trouve que trop d'insaponifiables tue le savon.

    C'est triste car à part le savon noir d'Afrique je ne suis plus adapte de mettre trop de karité en savonnerie.
    Je n'ai pas la formulation savon/karité heureuse

    Mais il y a des insaponifiables en quantité non négligeable dans l'huile d'olive, l'avocat, le jojoba etc.


    - Moune,

    On te dit merci par avance hein!

    - Catherine,

    Tu vas pouvoir en faire des paniers bébés.
    En attendant, fais-toi la main avec ceux des autres


    - Elle06,

    Elle a apprécié et la grand-mère aussi, c'est elle qui me l'avait demandé.

    Posté par michele le 02 mars 2011 à 13:57
  • Venezia,
    j'oublie le lien vers wikipedia pour les compositions des laits

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lait_de_jument

    Posté par michele le 02 mars 2011 à 13:58
  • Michèle, magnifiques savons !

    Rien qu'en regardant l'aspect photographique de tes savons, on voit qu'on est en présence de savons de très grande qualité.

    Posté par Colchique le 02 mars 2011 à 14:44
  • J'adore ce petit canard et le coeur pour sa maman! C'est vrai que c'est très agréable de faire des savons ou produits pour les bébés.

    Michèle, ton mélange beurre de karité avec beurre de cacao et ricin me tente bien.

    Je suis vraiment surprise que ces savons mettent du temps pour durcir étant donné leur composition. La savonnerie nous réserve encore bien des surprises.

    Posté par Loulou le 02 mars 2011 à 17:12
  • Mais où est passé ce lien !

    Posté par Jazz le 02 mars 2011 à 19:08
  • Michèle, ça n'est pas moi qui te contredirait sur les qualités irremplaçables de l'huile de palme, même si je m'efforce de ne pas en mettre systématiquement en remplaçant souvent avec un mélange saindoux karité, dans ce cas je peux même monter le karité à 10% pour augmenter la crémosité de la mousse.
    Quant à l'huile d'olive ... est-ce la peine que j'en parle ? allez si, un mot : incontournable !
    Ton choix d'huiles - hors colza que je n'ai finalement jamais utilisé en savonnerie - est la composition idéale d'un savon. Et je dirais même que plus le temps passe et plus j'apprécie ces savons tout blancs, doux, crémeux ... juste à point.
    Une maman et un bébé qui vont apprécier sans nul doute.

    Posté par lolitarose le 02 mars 2011 à 19:38
  • Merci Michèle ! Ton savon tombe à pic !

    pleins de bises à toutes.

    Zinette

    Posté par Zinette le 03 mars 2011 à 07:07
  • Haaa! Michèle, sont trop trop beaux tes savons.
    J'enrage, je désespère moi. J'ai (évidemment) l'habitude faire des savons à ce lait . Je n'ai jamais pu obtenir ce blanc tant désiré . Mon dernier a trois semaines. J'ai scrupuleusement dissous la soude dans les glaçons de lait. J'en mettais quelques uns à la fois .Je met le saladier dans l'évier rempli de glace . J'ai ajouté du blanc de titane en espérant qu'il reste blanc . Rien n'y fait !!! J'obtiens à chaque fois la couleur de la confiture de lait. Enfin , plus ou moins, c'est pour te donner une idée.
    Ce dernier, je l'ai coulé dans une boite en bois. Mais j'ai aussi coulé ds des moules individuels d'autres fois .
    Y a-t-il une chose que je ne fais pas correctement, s'il te plaît Michèle ?

    Posté par moune le 03 mars 2011 à 08:51
  • Celà doit être un plaisir à utiliser !!

    Posté par Luciefer le 03 mars 2011 à 10:07
  • Bonjour Michèle,

    Magnifiques savons. J'aime beaucoup les savons sans parfum, je crois que je suis un peu la seule chez moi.
    Tu me donnes envie de me remettre à la savonnerie mais je ne peux pas encore, le stock s'amenuise mais si lentement!

    Je trouve aussi que la palme apporte du glissant et un crémeux très différent des autres huiles. J'avais essayé à une époque de remplacer l'huile de palme par un mélange de karité, de ricin et d'huiles d'amandes douces. Le résultat étant concluant du point de vue de la mousse (voire mieux, en particulier avec une réduction d'eau) mais très sec. Le savon ne glissait presque pas et était dur comme du béton mais il suffisait de rajouter de l'huile d'olive pour obtenir du glissant.
    J'aime beaucoup l'huile de son de riz et l'huile de ricin dans les savons.

    Posté par Lalla le 03 mars 2011 à 13:28
  • - Lalla,

    L'huile de son de riz contient pas mal d'acide palmitique et me semble être intéressant quand on veut éviter l'huile de palme.
    La macadamia a un effet similaire.

    Mais l'acide palmitique se trouve aussi dans le saindoux, autre graisse sujette à polémique s'il en est.
    Mais le palmitique saponifié est sublime, c'est vrai...

    - Lucifer,

    Le bébé n'a pas encore su le dire mais sa mère et sa grand-mère l'ont fait pour lui
    Merci de ton passage régulier.


    - Moune,

    Tu fais tout comme il faut mais comme je te le disais:

    . soit le karité doré est en cause mais je ne ne vois pas trop pourquoi il colorerait plus avec du lait.
    Pour le savoir, une formule sans karité et avec uniquement des gras clairs fournirait un début de réponse.

    . soit c'est la température qui monte naturellement beaucoup dans les formules au lait, miel ou sucre.

    Si tu saponifies à haute température, ton lait peut cuire beaucoup même si le savon ne passe pas par une phase de gel.

    Je saponifie toujours vers 38/40° et jamais avec une soude froide mais réglée à la même température que les huiles.
    C'est je le crois, plus prudent de laisser un minimum de chaleur pour que la saponification de fasse vraiment.


    - Zinette,

    C'est toujours agréable de te voir passer même en coup de vent!
    Bises lactées.


    - Lolitarose,

    L'huile de colza est géniale car son équilibre en omégas 6 et 3 en fait des savons très respectueux pour la peau. Quasi des savons au chanvre, carthame ou amandes douces à moindre coût.

    J'aime vraiment beaucoup sa couleur bien jaune et elle me permet d'obtenir un genre de douceur "tournesol" sans trop de risques de rancissement.

    De plus si tu cherches quelques effets décoratifs, elle trace lentement.
    Que des avantages!


    - Ben oui Jazz, il a disparu de ton pseudo! Tu te caches?


    - Loulou,

    J'ai eu la même surprise de devoir attendre assez longtemps pour pouvoir l'offrir.
    Colza et ricin ensemble sont peut-être responsables de cela.

    Mais pas de regret, il est vraiment très agréable je trouve.

    Ce moule poussin est génial car le savon est suffisamment gros (120g environ), bien rond pour se loger dans le poing et il a un côté plat pour frotter dans la main opposée.
    Et il dégage beaucoup de douceur et de rondeur.

    J'en ai fait des blancs, des jaunes, des verts et des noirs. Tous sont drôlement jolis ^_^

    Mais je n'en ai pas fait des bleus!!!! Mince alors Loulou, il faut que j'en refasse.


    - Colchique,

    Toi aussi tu caches ton lien?
    Promets-moi de l'accrocher désormais à ton pseudo comme tu l'as promis à Venezia

    Merci de ton passage!

    Posté par michele le 05 mars 2011 à 11:59
  • Merci beaucoup Michèle. Je viens aussi de penser à la température. Je pense "travailler" trop chaud . Je refais un essai à 28 degrés, sans karité. Je tiens au courant .

    Posté par moune le 05 mars 2011 à 12:33
  • oups !!! à 38 degrés !!!!

    Posté par moune le 05 mars 2011 à 12:34
  • Michèle, merci beaucoup pour ton message.

    Je te promets qu'à partir du prochain article je mettrai le lien vers mon blog à chacun de mes commentaires.

    Posté par Colchique le 05 mars 2011 à 13:09
  • Superbes ces moules!!
    J'adore celui du bébé.

    Un jour je comprendrai tout quand vous parlez de savons ! lol

    Posté par lys blanc le 05 mars 2011 à 21:56
  • Michèle, je ne pense pas que colza et ricin soient responsables. Ds mes savons ds lesquels il y a du colza je mets 10 % de ricin.

    J'ai essayé ta recette comme celle donné plus haut ss lait d'anesse... et avec un surgraissage à 8 %. Au final, les savons sont assez mous aprés 48h.

    Je suis en train de patenter une nouvelle recette en gardant les 5 % de karité, cacao et ricin... et je viendrai avec les résultats et photos.

    Y a plus qu'à pour les bleus...

    Michèle, ton moule est finalement plus gros que je ne le pensais. La photo est un peu trompeuse car on dirait un tout petit poussin...

    Posté par Loulou le 05 mars 2011 à 22:45
  • Vraiment, j'adore ce moule de poussin, je pensais qu'il était petit mais visiblement non. J'en veux un comme ça un jour....

    Posté par Catherine le 06 mars 2011 à 02:48
  • - Il plait à tout le monde ce moule Catherine.
    Je vois que les mamans ne craquent pas du tout pour le coeur que j'adore personnellement.

    - Je suis contente que tu aies testé Loulou. Je ne sais pas à quoi attribuer cette lenteur à durcir. Mais en 10 jours, il devient très transportable.

    Que veut-dire "patenter"?

    - Lys blanc
    Je ne doute pas du talent que tu déploierais alors!
    Toi qui a un bébé, c'est la jubilation de lui faire un savon spécial.
    Lance toi, on sera derrière toi en cas de besoin.

    - Merci Colchique

    - Moune, on attend tes conclusions alors.

    Bises à toutes!

    -

    Posté par michele le 06 mars 2011 à 17:21
  • Je viens tout juste de rentrer, j'ai hâte de sauter dans ma douche pour tester ce savon...

    Posté par Nansou le 06 mars 2011 à 18:21
  • Michèle, j'aime aussi bcp le coeur mais il est "plus classique" que le moule poussin.

    Patenter : bidouiller, bricoler...

    Posté par Loulou le 06 mars 2011 à 19:14
  • Michèle,j'ai effectivement beaucoup aimé le cœur aussi,c'est juste que je ne l'ai pas écrit,j'étais encore sur l'impression du poussin.
    Je n'ose pas encore me lancer,mais déjà un grand pas de fais,je viens d'acheter du melt and pour...C'est Irène qui m'a convaincu (évidemment,quand tu essaies ses savons...enfin bon tu imagines).J'ai encore peur mais ça viendra un jour.

    Posté par lys blanc le 06 mars 2011 à 21:21
  • Un savon qui donne envie de chouchouter les bébés de notre entourage....
    Et ils sont magnifiques dans ces moules !
    (Après avoir (presque) terrassé le dragon, je me mettrai bien à savonner pour Emma, moi !)
    Où trouver du lait d'ânesse ? C'est bientôt le salon Vivre Autrement, il devrait y avoir ça là-bas, non ?....

    Posté par Kat le 08 mars 2011 à 09:00
  • - Lys blanc,

    Beaucoup de personnes ont eu peur de faire des savons et même Irène avait juré qu'on ne l'y prendrait pas!

    Fort heureusement on change tus d'avis et on ne peut pas regretter de s'être mis au savon un jour

    C'est vraiment une activité qui procure beaucoup de joies et qui libère notre créativité.
    Et il y a plein de marraines sur ce blog avec leurs baguettes prêtes à aider les novices.

    - Kat

    Le lait d'ânesse liquide semble difficile à trouver par ici.
    Par contre, tu peux déjà tester le lait de jument qui donne aussi des merveilles de savons très proches de ceux d'ânesse.

    Si tu regardes la composition des différents laits sur le lien donné plus haut, tu remarqueras qu'ils sont assez peu différents:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lait_de_jument

    j'en trouve en petites bouteilles dans mon magasin bio et j'ai mis la recette de l'un des savons ici:


    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/02/03/7807743.html

    Posté par michele le 14 mars 2011 à 14:03
  • soude dans un liquide glacé

    Bonjour,
    Je suis une nouvelle "perle de soude" et ancienne "lessive de soude".
    J'adore le fait de remplacer l'eau par des liquides à notre convenance.
    Par 2 fois j'ai glacé le liquide et mis le récipient à tremper das une bassine de glaçon;du coup la soude versée s'est solidifiée elle aussi; c'était long d'attendre la fonte (masquée, gantée, tabliérée), alors de temps en temps je donnais un petit coup de spatule sur le bloc de soude glacée ou de glace soudée....et là risque d'éclaboussures !
    Ma question (car j'envisage de passer au lait) la soude en perle finit elle par fondre même si on ne l'agite pas?
    Dois-je la laisser fondre toute la nuit pour la retrouver prête au petit matin ?
    Merci pour la réponse.

    Posté par oizelle le 01 août 2014 à 16:14
  • Non Oizelle, les glaçons doivent représenter une partie du liquide de dissolution et non la totalité.

    Ainsi on démarre la réaction avec un mélange liquide/glaçons.
    On ajoute la soude petit à petit en mélangeant et on n'en rajoute que lorsque la totalité des perles est dissoute.

    La température de la soude liquide suffit à faire fondre doucement les glaçons.

    Le fait de glacer une partie du liquide permet d'éviter une trop grande vaporisation de la soude, ce qui est très irritant pour nez et bronches.
    Cela permet aussi de protéger un peu le lait de la cuisson et de la saponification immédiate lors du contact avec l'alcali.

    Sinon on peut procéder avec des packs de "carboglace" comme ceci (ils sont rose):

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2010/02/27/17059939.html

    Posté par michele le 01 août 2014 à 17:40
  • Bonjours, désireux de commercialisez vos produits, dans notre magasin de parfumerie et cosmétique... Est-il possible d'avoir un catalogues et vos produits et tarifs, ainsi que vos produits pour bébé............Merci. André et Peggy.

    Posté par André et Peggy le 24 octobre 2018 à 22:58
  • André et Peggy, les créations sur ce blog ne sont pas à vendre

    Posté par michele le 02 novembre 2018 à 21:50

Commenter l'article