Lotion ma prems

Soins du visage

Par emadra

"Parce que la lotion ma prems, est ma première fabrication cosmétique après le « traditionnel » baume à lèvres et bien avant une émulsion.

 

A l’époque,

« Quand j’étais gosse, haute comme trois pommes »

« C’était l’début, c’était l’printemps »

« J’disais, JE SAIS PAS, JE SAIS, JE SAIS PAS »

 

Mais je voulais apprendre beaucoup.

En faisant des recherches, c’est un peu long, parfois fastidieux lorsque l’on débute.

Comprendre ce que je faisais, pour essayer de formuler des trucs simples.

Et savoir un peu, ma quête pour progresser encore et toujours. 

 

Notamment pour améliorer un simple hydrolat qui ne me satisfait pas totalement.

 IMG_0811

Mes souhaits :

- Peau douce et lisse
- Hydratation +++ pour ma peau déshydratée
- Anti-âge of course
- Et si possible un doux parfum

 IMG_0816  

IMG_0815 

 

Pour cela, j’intègre 3 actifs ciblés :

 

Acide hyaluronique
INCI :Aqua, Sodium hyaluronate 1%

Il est produit à partir d’une fermentation microbienne du Streptococcus zooepidemicus : une bactérie lactique naturelle.

Les médias utilisés pour la culture sont le glucose et la peptone extrait des plants.

Le sodium hyaluronate est le sel sodique de l’acide hyaluronique qui se trouve naturellement dans le corps dans le fluide synovial, les yeux, et dans le réservoir intracellulaire dans les couches du tissu humain.

- Hydratant : attire et maintient l'eau dans et sur la peau

- Anti-déshydratation : forme un film protecteur léger et invisible non occlusif (film fin de type gel aqueux)

- Liftant, tenseur et repulpant et anti-âge : comble les rides et ridules

- Apporte un toucher doux, lisse et souple à la peau

  

Aosaïne
INCI : Hydrolyzed Ulva lactuca extract

Otenu par biotechnologies à partir de l'algue verte Ulva lactuca. Sa richesse en acides aminés lui confère des aptitudes exceptionnelles pour redonner tonicité et élasticité à la peau. 

- Stimule la production de collagène et protège l'élastine, préservant ainsi la peau des signes de l'âge

- Assouplit la peau

- Antiride : diminue la profondeur des rides

- Augmente la tonicité de la peau

Malheureusement, elle n'est plus référencée chez Bilby, qui conseillait de la conserver au frigo.

Ni chez AZ : "rupture définitive, son remplacement arrive procahianement" 

 

Silicone végétal
INCI : Aqua & Chondrus Crispus

Actif marin riche en polysaccharides et en minéraux.

- Filmogène : forme un film doux non occlusif

- Renforce le film hydrolipidique de la peau et empêche son dessèchement

- Protecteur : réduit la perte en eau de la peau, protège de la déshydratation

- Stimule, "déstresse", et renforce la peau grâce à sa richesse en minéraux essentiels (calcium, magnésium, manganèse, zinc)

- Toucher soyeux similaire à ceux des silicones

- Conditionneur capillaire naturel, embellit, adoucit, lisse et gaine le cheveu

 

Sauf que, au moment de fabriquer ma prems pour mes belles sirènes qui colorent nos vies avec les couleurs de l'amour et de l'espoir.

L’aosaïne que je conserve habituellement au frigo, et qui là, ne l’était plus par mégarde, s’est complètement agglomérée façon roc d’acier indestructible !

Impossible à couper, alors le réduire en poudre, je n’y pense même pas !

 

Par quoi remplacer mon aosaïne que j’aime d’amour ?

La kiosmétine
INCI : beta-glucan, chitin

La Kiosmétine est l'association d'une chitine, polymère de glucose qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

Avec un beta-glucan, polymère de N-acétyl-glucosamine qui constitue notamment la carapace dure des crustacés, mais ici extraite du mycélium de champignons de type aspergillus niger, dans le processus de fermentation du vin, pour une plus grande pureté.

La kiosmétine est un actif majeur en cosmétologie : rapidement, la peau est plus ferme, plus élastique, mieux hydratée; elle est protégée contre les métaux lourds (cadmium, plomb, mercure …) issus de la pollution atmosphérique et des radicaux libres induits par le rayonnement ultra-violet; le renouvellement cellulaire et la fabrication de collagène structurel sont accélérés, pour un effet anti-âge remarquable.

 

Formule de la lotion ma prems pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  huile essentielle bois de rose bio 
1  silicone végétal (Bilby)
2  acide hyaluronique (Bilby)
20  hydrolat rose bio
72,2  eau Mont Roucous
1  kiosmétine
0,8  ecogard

 

 IMG_0809

 

 

Mode opératoire

Easy, no chauffe.

Dans un bécher, mélangez longuement avec une spatule le solubol et l’huile essentielle.

Puis ajoutez chaque ingrédient un à un en mélangeant avec un mini mixeur ou un fouet entre chaque ajout.

Conditionnez dans un flacon.

C’est tout :) 

 

« Maintenant je sais »

« J’ai dit : je sais, ça y est, cette fois, je sais »

 

Car ma mum (ma prems adepte qui m'a encouragée) et moi adorons cette lotion qui fait son boulot et remplie nos souhaits puisque je continue de la fabriquer en apportant quelques variantes en fonction de nos besoins, de nos envies, des saisons …

C’est cette petite chose de rien avec peu d’ingrédients, qui m’a poussée à poursuivre mon chemin grâce au partage de savoir des grandes.

Pour aller plus haut encore et toujours.

 

Toutefois,

« Et heureusement, comme les copines, j'avais pas mangé tout mon pain »

« Au milieu de ma vie, j’apprends encore »

« C'que j’apprends, tient en trois, quatre mots »

 

« Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et  j'm'interroge ? » 

 

Misère, ma lotion peluche très légèrement :(

Ce n'est plus une douce lotion mais un très doux gommage pour la peau du visage !

Malgré mes 3 essais de dilution :

- avec les autres ingrédients de ma recette.

- dans l'eau Mont Roucous, comme le préconise Bilby.

- dans de l'eau tiédie Mont Roucous, en dépit des recommandations de Copaïba qui précise de ne pas la chauffer.

En revanche, je n'ai pas remarqué ce phénomène dans une crème. 

 

Retour sur la documentation Copaïba 

Water Glycerine Propylene glycol Ethanol Mineral oil Soya oil Octylstearate Cyclomethicone Dimethicone :  Insoluble 

Température de chauffage maximale :  <80 ° C

gamme de pH : 3-10

Substances à éviter : agents oxydants forts, forts agents réducteurs, acides forts

Dosage : 0,5 à 2

Phase ajouté à la phase aqueusela phase huileuse ou le mélange huile / eau

Température inférieure à 50 ° C

 

"Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU'ON NE SAIT JAMAIS !"

 

Rebondissement,  environ une semaine après sa fabrication, la lotion ma prems ne peluche plus :)

Même si je ne peux l'expliquer !

Faut-il laisser le temps à la coquine kiosmetine de s'assagir dans une phase exclusivement aqueuse ?

 

La lotion de mes testeuses peluche ou pas ?

 

N'empêche,

"Le jour où la kiosmetine vous aime, il fait très beau,

j'peux pas mieux dire, il fait très beau !"

 

Ouf :)

 

EDIT

Pour accompagner ma prems,

la version hiver DOUCEUR LACTEE contient quelques actifs hydratants supplémentaires ainsi qu'un tenseur pour décrisper  ma peau de visage sensible au froid.

Avec une synergie d'huiles essentielles préparée à l'avance.

 

Parce que je n'aime pas l'hiver, ni le froid !

IMG_0775         IMG_0819

 

Formule de la lotion douceur lactée pour 100 grammes

2,5  solubol
0,5  synergie HE
1  silicone végétal
2  acide hyaluronique (Bilby)
10  HA rose bio
10  HA hélichryse italienne bio
12  silicium organique G7
48,7  eau Mont Roucous
0,5  complexe protéique d'argan (tenseur)
dans 10 eau Mont Roucous
2  NFF
0,8  ecogard

 

Le mode opératoire est le même que pour la lotion ma prems.

 

Synergie huiles essentielles en gouttes

9  bergamote bio sans furocoumarines
9  absolue néroli
2  ylang ylang bio
3  patchouli bio
6  absolue rose otto
1  géranium bourbon bio

 

Cette synergie d'huiles essentielles est douce mais il lui manque un petit grain de folie, peut-être une pointe de genévrier ?

 

Utilisation

Après démaquillage et ou nettoyage du visage, après un gommage, un masque ...

Sur peau sèche ou humide.

Verser un peu de lotion dans les mains et se masser doucement le visage.

Faire suivre de votre sérum, crème ...

 

C'est tout :)


Autour du chaudron

    Bravo Emadra!

    Je trouve ton idée de lotion très élégante et réfléchie. Merci du partage.

    Posté par Lalla le 16 février 2012 à 18:45
  • Emadra, je reviens demain te dire ce que j'en pense mais déjà j'adore l'étiquette.
    Il faudra que tu m'apprennes à faire ça ;

    Bises contentes.

    Posté par michele le 16 février 2012 à 22:01
  • Moi aussi je veux apprendre à faire d'aussi jolies étiquettes ! J'en suis encore à écrire les miennes à la mains ; pfff !
    Mais il n'y a pas que l'étiquette qui est sympa : j'aime beaucoup l'idée de cet élixir totalement aqueux, sans gélifiant mais bien actif, à glisser sous une crème plus riche. J'ai utilisé l'aosaïne à une époque, mais je lui trouvais une petite odeur et j'ai fini par l'oublier. Pourtant, c'est vrai que c'est un super actif et je suis heureuse que tu aies fait la part belle aux actifs marins, sur lesquels je suis moi aussi en train de me plonger sérieusement.

    En revanche je n'ai jamais utilisé la kiosmétine et ce "peluchage" qui joue à cache-cache est bien étonnant en l'absence de gel. Réaction avec l'acide hyaluronique peut-être ?

    En tout cas pour une prems c'est une belle réussite !

    Posté par lolitarose le 16 février 2012 à 22:40
  • Mais ma chère Emadra…

    J'en ai deux flacons quasiment jumeaux mais pas avec le même nom!! Ma prems est donc copine avec "douceur lactée" je suppose, ou alors sa sœur très proche. Aucune des deux ne peluche. Elles ont des textures très très proches qui "font frais" sur la main (je n'ai pas su trouver la différence) et un doux parfum de bois de rose.

    j'aime beaucoup ce genre de formulation à la fois simple et sophistiquée.
    Je teste (sur le visage, car pour les mains, c'est déjà fait à plusieurs reprises, peau très douce) dès ce soir et je reviens te dire demain. Je ne connaissais pas l'aosaine, merci de me faire découvrir cet ingrédient

    bises parfumées au bois de rose

    PS Comme Michèle, je suis épatée par ton talent pour les étiquettes (et pour plein d 'autres choses bien sûr… , mais ces étiquettes, ça me scotche, je ne sais vraiment pas faire)

    Posté par venezia le 16 février 2012 à 22:58
  • Emadra, ta "prems" je peux te dire que tu sais
    Tu sais tout simplement sublimer la simplicité et nous lover dans un voile lacté
    j'utilise la prems depuis 2 soirs, après mon toilettage du visage
    J'en aime le fleuri sucré et lacté et très sincèrement le velouté qui m'étonne vu que tu as mis à peine 2% de gel
    J'apprécie sa douce odeur d'un soir printanier, oui, je trouve que l'on a envie de se vêtir d'une jolie robe avec cette lotion
    Je la trouve très primesautière tu réussis à créer au travers de cette lotion un petit monde très féminin et gracieux
    Ma prems ne peluche pas et laisse son habit velouté sur ma peau
    Et puis j'aime ton écriture et tes étiquettes aussi et ta signature cosmétique
    J'ai craqué pour l'aosaine il y a un moment et n'ai pas su qu'en faire! fini dans un savon
    C'est ce genre de formules dont vous me donnez goût
    simple et tellement sophistiquée

    Posté par mlk le 17 février 2012 à 09:52
  • j'adore ta recette ma belle, elle à tout pour plaire, la simplicité, le pourquoi du comment,
    de plus présenté de si belle façon, elle peut que me plaire
    bises

    Posté par wistiti le 17 février 2012 à 10:50
  • Cette lotion me plait beaucoup. Sa présentation tout d'abord et puis sa simplicité avec des ingrédients comme Aosaine et Kiosmétine que j'ai testé ressemant et qui sont très efficaces. L'aosaine donne une telle douceur au toucher. Il me reste de l'aosaine, combien en mets-tu ? Crois-tu que mettre les deux serait de trop ?

    Posté par Mariebaume le 17 février 2012 à 11:14
  • Emadra, merci beaucoup pour cette très belle recette de lotion.

    Posté par Colchique le 17 février 2012 à 14:20
  • Très belle recette! Il manque quelques ingrédients mais je crois bien que je vais m'inspirer de ta formule,comment résister?

    Posté par lys blanc le 17 février 2012 à 16:07
  • Merci Lalla pour ton passage.


    Michèle,
    Pour réaliser ces étiquettes, sur le store de la pomme, télécharger l’appli pour tél., Ransom letters.
    Il suffit d’écrire son texte, d’enregistrer, les lettres sont générées au hasard, secouer le tél. pour changer le style des lettres, puis enregistrer sur l’ordi.
    Pour retoucher les photos, il y a les applis Retrocamera free et Picfx.
    C’est bien simple, je passe presque plus de temps à « jouer » avec ces bidules qu’à réaliser mes cosmétiques !


    Lolitarose,
    Si tu as un smartphone, toi aussi tu peux jouer avec les lettres
    La première fois que j’ai fabriqué cette lotion, c’était en été, et je n’avais même pas pensé intégrer un gélifiant et finalement, je préfère ainsi.
    Mince, je viens de me rendre compte que je n’ai pas précisé l’utilisation, tellement, j’étais obnubilé par les peluches.

    Je verse un peu de lotion dans le creux d’une main, je mélange avec les doigts de l’autre puis avec les 2 mains je me masse le visage après démaquillant et ou nettoyant du visage, après un masque ou gommage sur peau sèche, mais au choix de chacune sur peau humide.
    A suivre par sérum …

    Il est vrai que l’aosaïne a une petite odeur, mais même l’HE bois de rose la camouffle.
    Pourtant à mes débuts, je ressemblais à la fille d’un des sketches de Florence Foresti

    Je ne peux expliquer le « pelluchage » qui a disparu maintenant, effectivement peut-être l’acide hyaluronique.
    Néanmoins, il faut secouer la lotion avant utilisation alors que ce n’était pas nécessaire avec l’aosaïne.


    Venezia,
    Viou tu as deux flacons presque jumeaux mais effectivement elles sont copines.
    Douceur lactée est la version « grand froid 2012 » avec une presque vraie synergie préparée à l’avance, presque car il lui manque un petit grain de folie, différents actifs dont un tenseur, hormis la kiomestine.
    Je suis sincèrement contente que tu apprécies
    Et c’est très simple et rapide à réaliser.

    Malheureusement, l’aosaïne est introuvable maintenant.
    J’ai contacté AZ, qui ne sait lorsque son remplacement sera disponible.
    Pour l’instant, leur conseil en équivalence est le bio remodelant et algo boost.


    Michèle, préfères-tu que j’indique la recette de « Douceur lactée » dans les commentaires ou je modifie mon billet ?


    Mlk,
    Que répondre à tant d’éloges.
    Tu me flattes tant.
    C’est effectivement ce côté doux fleuri que je recherchais et que finalement je n’ai pas lâché.
    C’est exactement la recette que j’ai fait la première fois.
    Hormis le solubol que je dosais à 2% mais je devais secouer le flacon avant utilisation.
    Tient, je n’ai jamais pensé à augmenter le dosage de l’acide acide hyaluronique.
    Bilby préconise de l’utiliser entre 1 er 5 %.

    L’été, je fais HA cassis et menthe poivrée + HE de galbanum et … j’adore.

    C’est une recette simplissime que chacune chacun peut reproduire ou adapter en fonction de ses besoins, peau sensible, sèche, grasse …


    Coucou Wistiti,
    Merciiii pour ton adorable commentaire.
    C’est simple, efficace et tellement facile à fabriquer.


    Mariebaume,
    Parfois des choses simples sont réellement efficaces.
    Je partage entièrement ton avis sur l’aosaïne.
    Je dosais à 0,5 % le maximum préconisé.
    Si tu le peux, de faire des tests sur des petites quantités avec uniquement l’aosaïne et aosaïne + kiomestine.
    Tu peux très bien intégrer d’autres ingrédients que tu affectionnes dans la mesure ou ils sont sobubles dans une phase aqueuse.


    Colchique,
    Merci pour ton passage toujours assidu


    Lys blanc,
    Merci pour ta constance.
    Tu peux l’adapter avec tes ingrédients en fonction des besoins de ta peau.
    Et je suis ravie que ma recette t’inspire.


    Gros bisous à toutes et merci pour mes étiquettes

    Posté par emadra le 17 février 2012 à 18:07
  • Emadra, pour une Prem's c'est une super recette ; j'admire cette faculté que tu as visiblement à composer.
    La simplicité apparente de ce sérum est très inspirante. Que doivent donner les non Prem's... elles doivent "déchirer". J'attends la suite avec impatience.
    Bravo également pour cette étiquette originale. Un smartphone, c'est un IPhone ? (je n'y connais rien )

    Posté par Catherine le 17 février 2012 à 19:35
  • Merci Emadra ! je vais me jeter sur le store de pomme ! c'est trop top ! pour les photos, je le faisais déjà sur la tablette de zhom, mais j'ai du louper cette app géniale.
    Me reste plus qu'à créer le génial sérum à mon tour et à copiter tes étiquettes.

    Posté par lolitarose le 17 février 2012 à 20:15
  • Merci beaucoup Catherine.
    Pour formuler, je me documente sur les ingrédients "compatibles" avec mes souhaits.
    Parfois il y a des loupés tout de même !
    Mais là, j'ai bénéficié de la chance du débutant

    Viou, un smartphone est un téléphone avec énormément de fonctions et d'applications à télécharger.
    Tu t'en passes très bien, mais lorsque tu en as un, t'es foutue


    Lolitarose, tu me diras quelles sont tes applis de retouches photos

    Posté par emadra le 17 février 2012 à 21:56
  • Emadra

    - Je parle couramment le français, l'anglais et le fon. Je comprendrai tout si tu me parles en mina mais je ne pourrai pas te répondre sans faire d'horribles fautes qui feraient se retourner mon père dans sa tombe.
    Je comprends un peu l'espagnol et à peine l'italien.
    Je suis capable de reconnaitre le lingala que j'adore entendre
    Je suis capable de reconnaitre quelques mots de mandarin et même de dire foie, coeur, homme, bonjour, professeur, rate etc. en mandarin et d'en écrire les idéogrammes
    Je suis capable de différencier à l'oreille le vietnamien, du cantonnais (teochew) et/ou du khmer (si, si, incroyable n'est-ce pas ?)

    Bref tu vois je dois être multi-langue mais je ne parle pas l'apple ni le reste d'ailleurs alors tes étiquettes... je les admire drôlement sur les flacons que tu nous as offerts

    - Les deux lotions sont rafraichissantes, un poil émollientes mais pas dans le sens de gras bien sûr.
    Elles assouplissent la peau et je la teste actuellement avec mes crèmes à la lécithine.

    J'adore la kiosmétine que j'utilise presque systématiquement dans mes soins visage et qui là apporte beaucoup de douceur à la peau, j'adore.

    Rien ne peluche dans les miens mais je pense que la kiosmétine ne supporte peut-être pas la vit C (acide ascorbique) présente dans le solubol.

    C'est un acide et un agent réducteur dont je ne connais pas le % dans le solubol mais la kiosmétine est incompatible avec ce type d'ingrédients comme tu l'as indiqué dans l'extrait du site de Copaiba.be.

    http://www.caducee.net/Fiches-techniques/vitamineC-1.asp

    Je pense qu'en plus il doit s'agir d'une vit C de base très oxydable et non une vit C stabilisée.

    Je n'en suis pas certaine c'est une piste de réflexion à cette heure...

    - Tu mets les recettes comme tu veux ma belle.
    Soit dans ce message, soit dans un autre, à ta guise.

    Celles qui n'ont pas eu la chance d'en tester pourront connaitre ta démarche cosmétique.

    Merci infiniment Emadra, tu es très agréable à lire.

    Posté par michele le 17 février 2012 à 22:31
  • Bon, alors voilà que je voulais faire cette lotion, pour une fois que j'ai tous les ingrédients, me disais-je et oh! ignorance évidente de la cosméteuse en herbe c'est pas de l'aosaine que j'ai c'est de l'allantoïne j'me disais bien tout à l'heure en me targuant de mes actifs que j'avais pas eu la science d'acheter de l'aosaine!!!
    Par contre je vous assure que j'ai de la kiosmétine, même que j'en met presque partout. Tout conte fait je vais peut-être mettre allantoïne et kiosmétine.

    Posté par Mariebaume le 17 février 2012 à 23:27
  • Michèle,
    J'étais déjà tellement impressionnée par tes très nombreuses qualités.
    Mais là, je suis scotchée, admirative, envoutée ... par tes connaissances multi-langue.

    Mr Steve a fait simple pour être accessible de tous afin de nous rendre addict !

    Mince, effectivement, j'aurai dû penser au solubol !
    J'avais la réponse sous les yeux.
    Je suis certaine que tu as raison.

    Il faut remplacer le solubol par du labrafil par exemple.

    Merci +++ à toi de prendre le temps d'analyser et synthétiser

    Posté par emadra le 19 février 2012 à 00:10
  • Edit pour ajouter la formule de la lotion Douceur lactée

    Posté par emadra le 19 février 2012 à 00:11
  • Mariebaume, l'aosaïne est maintenant introuvable.
    Tu as bien raison d'associer allantoïne et kioméstine pour réaliser ta lotion

    Posté par emadra le 19 février 2012 à 00:23
  • Merci pour la formule de sa sœur douceur lactée, pour qui j'ai une petite préférence, olfactivement parlant (donc on ne lui rajoute rien… , elle est délicate à souhait)

    Posté par venezia le 19 février 2012 à 09:54
  • Il y a de l'aosaine chez Az

    Posté par venezia le 19 février 2012 à 20:12
  • C'est le genre de lotion que j'aime : à la fois composée et simple à réaliser ! Comme toi je mets des actifs mais pas d'HE (donc pas de solubol) je préfère les hydrolats carrément à la place de l'eau. J'ai parfois aussi mis du gel d'aloe vera mais maintenant je mets de l'aloe vera x200 d'Heliocosm dans certains de mes HA et ainsi j'ai 2 en 1 ! (conseil de Clément)
    Je retiens tes formules qui me plaisent bien et qui amélioreront les miennes ! Merci, bises. Heureuse que tu viennes enfin poster ET SURTOUT ici !!!

    Posté par Kat le 20 février 2012 à 09:56
  • Emadra
    Je n'en suis pas encore à la douceur lactée, mais je peux te dire que j'apprécie vraiment beaucoup ta prems
    J'ai trouvé mon protocole
    Je mets ma crème de jour et ensuite, je tapote mon visage de quelques gouttes du nectar et maquillage et bonne tenue
    J'ai remarqué un éclat plus net de mon teint et bizarrement aussi mes yeux ne chouinent plus, comme si là aussi il y avait une action protectrice!!!

    Posté par mlk le 20 février 2012 à 10:39
  • Après plusieurs jours d'usage, je confirme: c'est super; j'en mets quelques gouttes sur les mains puis je tapote le visage avant la pose de la (ou des) crème. teint plus clair

    Posté par venezia le 20 février 2012 à 13:04
  • Merci pour la 2è recette Emadra.
    Je vais devoir être un peu disciplinée car je les utilise à tour de rôle avec la lotion numérotée de Venezia.

    Bises.

    Posté par michele le 20 février 2012 à 20:25
  • Venezia,
    Merciiii pour ton retour, ok donc je n'ajoute rien à la synergie
    Et si ton visage apprécie.

    Kat, je partage ton avis pour l'EHG d'aloe vera d'Heliocosm est génial, mais mon flacon est vide !
    Je retiens ton idée d'omettre l'eau pour des HA.
    Depuis le temps que tu me demandais de créer mon blog
    Sans aucune hésitation, je préfère me poser ici et partager avec les copines

    Mlk,
    Quelle belle idée, je vais essayer ton protocole auquel je n'ai jamais pensé.
    Merci pour tes impressions.

    Michèle,
    Oh que tu as raison de butiner, car moi aussi j'adore la lotion codée de Venezia.
    Que j'utilise quotidiennement en ce moment.

    Posté par emadra le 20 février 2012 à 22:06
  • Mlk, comment l'appliques-tu?
    J'aimerais avoir un effet sur le contour des yeux moi...

    Bon j'en appliquerai tout à l'heure avant le coucher, je crois que je vais choisir celle à la kiosmétine.

    Posté par michele le 21 février 2012 à 22:26
  • Michèle, je vais devenir un vrai bibelot précieux
    Alors, je mets ma crème de jour et je tapote mon visage, sans oublier le contour des yeux et paupières
    et un peu rosée du matin, j'applique au pinceau mon attrape nigauds sur les joues et les paupières

    Le soir après toilettage du visage, j'applique en tapotant le nectar du soir, idem paupières et contour des yeux aussi
    J'aime beaucoup toutes ces lotions merveilleuses

    Posté par mlk le 22 février 2012 à 11:51
  • Pour une "prems" c'est un bon début!
    J'aime bcp ton étiquette.

    Posté par Loulou le 22 février 2012 à 20:36
  • Merci Mlk, je n'ai pas tenté sur la crème. Belle idée que je vais mettre à profit ce soir.

    Posté par michele le 23 février 2012 à 13:39
  • Ton clavier a fourché Mlk, tu voulais écrire bijoux précieux

    Merci Loulou

    Posté par emadra le 23 février 2012 à 19:21
  • J'ai terminé la prems utilisée matin, soir et même quelques fois pour le plaisir.

    J'aime beaucoup ce type de soins et j'ai testé la douceur lactée sur un masque en papier Muji il y a quelques jours, j'adore!
    Je vais terminer ton flacon et poursuivre ce genre de soins avec la lotion numérotée de Venezia.

    As-tu remarqué comme j'avais rajeuni la dernière fois qu'on s'est vues?

    Posté par michele le 24 mars 2012 à 12:55
  • Absolument, les déclinaisons sont à l'infini, en fonction de nos besoins, envies ...

    M'enfin Michèle, tu es toujours magnifiquement sublime, trop rajeunir serait "indécent" pour les copines
    Mince, tu vas m'appeler MOMAAAN !

    Posté par emadra le 24 mars 2012 à 16:38
  • Chère Emadra, je viens de réaliser tes deux lotions le parfum est délicieux. Je vais donc attendre une semaine pour celle à la Kiosmétine, pour éviter les peluches. J'ai aussi fait avec ton oliwax et ta lécithine une lady L. Enfin une de ces versions car je n'ai pas tous les ingrédients de MLK. Mais j'en suis toujours aussi contente !
    Bises

    Posté par mariebaume le 08 avril 2012 à 16:49
  • Suis ravie Mariebaume
    Tu viendras nous donner tes impressions, bisous

    Posté par emadra le 10 avril 2012 à 22:25
  • Juste une certitude

    Bonjour
    Je suis toute nouvelle dans la réalisation de ces cosmétiques et je
    voulais savoir si j'avais bien compris.
    Dans la formule de La Lotion Prems est-ce que les dosages donnés sont bien des pourcentages. Je n'ai aucune notion de la réalisation de ces cosmétiques et j'ai vraiment envie de me lancer.
    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    A bientôt je l'espère. Valérie

    Posté par Valérie le 18 février 2013 à 18:28
  • Bonsoir Valérie,

    Merci beaucoup pour votre intérêt envers Potions & chaudron.
    Vous avez raison de poser la question et je vais rectifier mon message.

    Vous savez, chacune à débuter en se posant 1000 questions, aussi chaque interrogation à sa place ici.
    Alors, lancez-vous et vous allez adorer fabriquer vos cosmétiques.

    Chaque formule est toujours calculée en pourcentages ou pour 100 grammes.
    Ainsi si vous souhaitez réaliser 50 grammes, vous divisez chaque ingrédient par 2, pour 25 grammes par 4 ...

    Si vous le souhaitez, venez poster votre recette qui sera forcément intéressante car il est toujours sympa de lire une déclinaison à une recette.

    Ou si vous souhaitez d'autres informations ou conseils, n'hésitez pas à nous solliciter

    A bientôt Valérie

    Posté par emadra le 18 février 2013 à 23:05
  • Achat de mes "ingrédients"

    Bonjour Emadra
    Pour l'instant je vais rester conforme à votre formule.
    Je voulais savoir sur quels sites autres qu'Aromazone je pouvais me procurer les ingrédients nécessaire à la préparation de mes cosmétiques.
    Merci beaucoup Valérie

    Posté par Valérie le 19 février 2013 à 12:34
  • C'est sympa Valérie aucun ingrédient n'est figé et vous pouvez substituer

    C'est compliqué de conseiller des fournisseurs
    Quels ingrédients recherchez-vous ?

    Cette liste n'est nullement exhaustive, mais j'aime beaucoup :

    Les Utiles de Zinette, Bilby & co, Huiles et sens, Bubble dreams, Biowell cosmetic ...

    Outre manche :
    Aromantic, Of a simple nature ...

    Pour les HA et HE, les petits producteurs comme :
    Essenciagua, Vitalba, l'Astérale, Fraisse et Quattrone, Christian Nugier, Simples pluriel ...
    Sur des salons ...

    Vous pouvez vous inscrire sur un superbe forum qui regorge d'informations, conseils ...
    http://cephee-naturelles.bbactif.com/login

    Posté par emadra le 19 février 2013 à 18:30

Commenter l'article