Crème capillaire à la biotine pour cheveux secs et frisés

Soins des cheveux

Par atelierdemichele

           Pour une petite fille aux cheveux secs et frisés qui adore se brosser les cheveux et se faire faire une natte.

Elle sait faire elle même ses shampoings, de jolies coiffures lâchées ou liées etc. mais n'arrive pas encore à se faire des nattes toute seule. Sa frisure n'est pas drue et une fois nourris et brossés, les cheveux semblent juste ondulés.

 

          Pour changer du beurre de karité qu'elle adore appliquer sur cheveux mouillés, je lui ai fabriqué une crème capillaire épaisse et moins grasse qu'elle pourra utiliser en complément.

Je me suis inspirée d'une marque bio de niche que je ne connais pas mais qui a des formules intéressantes.
Les émulsions y sont réalisées à l'aide d'un émulsifiant à base de lipoprotéines  issues de l'huile de  coco et de l'amaranthe proche de l'olivoyl (olive douceur d'Aroma-zone) issu lui de l'huile d'olive et du blé.

         Ces lipopotéines présentent une belle affinité avec la peau et j'extrapole en espérant les mêmes bénéfices pour les cheveux. La formule demande juste à être un peu épaissie pour que la petite ne soit pas trop déstabilisée par l'usage d'une crème légère alors qu'elle adore le beurre de karité pur sur les cheveux.

Je couple donc l'olive douceur avec du végémulse.

          Pour une crème plus légère à conditionner en flacon pompe ou en tubes, j'omettrais le 2è émulsifiant et je rajouterais un peu de lécithine, peut-être 1/2%?
Ou juste du MF?

Autres soins à l'olivoyl dans l'index par ingrédients, rubrique Emulsifiants

 

 

DSC05192


            J'ai trouvé chez Huiles et sens un actif vitaminé, la biotine (ou vitamine H) qui m'a rappelé une crème capillaire à la biotine dans un tube bleu que ma mère utilisait sur nos cheveux quand nous étions enfants.

Utile à tous les types de cheveux, je l'ai choisie car elle assouplit, gaine le cheveu et surtout elle les fait briller... comme le karité.

           Ma crème capillaire à la biotine s'utilise sur cheveux humides avant coiffage et ne nécessite pas de rinçage. Son action est complète grâce aux protéines hydrolysées (Phytokératine liquide) et aux algues laminaires (Bioenergizer)  pour donner force, hydratation et soyeux.


* L'action nutritive est apportée par les huiles végétales et les esters d'acides gras. J'ai copié sur Colchique en utilisant de l'huile de palmiste bio lubrifiante.

Vous trouverez de l'huile de palmiste brute provenant du Ghana dans la boutique Mesrecettescosmétiques de Swahily. Une huile de palmiste brute est souvent le gage d'une exploitation artisanale à encourager.
Alors, n'hésitez pas, faites le plein.

* L'action réparatrice est renforcée par du squalane.

Il est bien entendu possible d'augmenter cet aspect là en remplaçant une portion de squalane par une huile véritable riche en omégas 3.
Je garderais le dicaprylyl carbonate pour maintenir une action gainante toujours intéressante pour les cheveux.

 

 Formule de la crème capillaire à la biotine pour cheveux secs et frisés

- Phase aqueuse

42% Eau distillée
10% Hydrolat de capucine bio Nugier
10% Gel neutre à 2% d'amigel
5% Extrait hydroglycériné de fleurs de pivoine rose maison 

- Phase huileuse

5% squalane bio
5% Emulsifiant Olive douceur Aroma-zone
5% Dicaprylyl carbonate Héliocosm
3% Huile de jojoba bio
3% Emulsifiant Cétéaryl glucoside (and) cétéaryl alcool (Végémulse Héliocosm)
2% Huile de palmiste bio Aromantic 

- Troisième phase

5% Phytokératine liquide Bilby and Co.
3% Bioenergizer Bilby and co.
0.6% Ecogard
0.5% Biotine Huiles et sens
0.5% Vitamine E mixed tocopherol Bilby and co.
0.4% HE soit 12 gouttes pour 100g (5 gttes Orange 5fold Fresholi non photosensibilisante, 5 gttes Petit grain clémentine bio Astratella, 2gttes  Bois de rose bio Sevessence) 

pH rectifié à l'acide lactique

 


Fabrication aisée à 75° au mixer plongeant puis finition à la spatule en silicone souple.

La poudre de biotine est diluée dans les liquides de la 3è phase (protéines hydrolysées et les algues) allongés de l'eau évaporée au chauffage.

 

 DSC05193

        

          Le végémulse (cétéarylglucoside et alcool cétéarylique) arrondit l'émulsion réalisée avec le minimum d'olive douceur et aide à la nutrition aussi. Il l'épaissit et lui donne du soyeux.

Il pourrait être remplacé à la même dose par de l'Emu L qui est également composé d'un ester de sucre et d'épaississant.
Voire par un mélange de VE (glycéryl stéarate) et MF (sodium stéaroyl lactylate) à l'action conditionnante très intéressante en usage capillaire.

          L'hydrolat de capucine  comme les graines de capucine sent mauvais, je suis désolée de le dire. C'est la preuve que Nugier (Jardin des Nielles et des senteurs chez Simples pluriel) met beaucoup de plantes dans ses distillations. On ne va pas s'en plaindre ...

J'en ai réduit la teneur malgré ses indéniables propriétés pour les cheveux (régule la sécrétion de sébum, anti-chute, fortifie et apporte de la brillance).
Et j'ai parfumé avec de l'HE d'orange 5F très concentrée pour couvrir les odeurs variées et pénibles (olive douceur, protéines hydrolysées, algues...) tous actifs puissants et formidables mais qui sont vraiment difficiles pour une petite fille de 10 ans.

Je pensais qu'il aurait fallu plus des 0.4% d'huiles essentielles initialement prévues mais finalement ce ne sont pas des odeurs rémanentes et la crème sent bon.

          La gélification à l'amigel aide à stabiliser l'émulsion en plus d'une action hydratante. J'ai terminé mon pot de gel à 2% d'amigel avec les 10g qui apportent donc 0.2% de gomme sèche.

Il est possible d'utiliser une gomme xanthane et/ou un autre gélifiant hydratant pour les cheveux, les carraghenanes iotas pour une action "siliconée" aqueuse.

Tout est donc possible pour adapter cette recette.

 

Formule générale de crème capillaire pour cheveux secs et frisés à interpréter à votre guise (en g ou %)

- 5 glycérine, sorbitol ou extrait hydroglycériné, 10 gel à 2% amigel ou 0.2 amigel poudre ou 0.2 gomme xanthane ou carraghenanes iota
- 5 ester d'acide gras ou coco caprylate, coco fractionné, Isopropyl palmitate (IPP), 8 squalane, HV oléique africaine, jojoba, autre HV
- 5 olive douceur, 3 végémulse ou Emu L ou mélange VE/MF, 2 beurre végétal
- 5 protéines hydrolysées au choix, 0.4 HE
- Eau, hydrolats, conservateur, actifs capillaires pour 100% ou g

Rectifier impérativement le pH à l'aide d'acide lactique à 5/6 car les cheveux n'ont pas comme la peau la capacité de retrouver leur pH acide.


 
DSC05195                                                                      

          

          Le résultat est une crème onctueuse et épaisse qui conviendrait aussi bien à une peau sèche.

Sa légère couleur beige rosée est  due aux protéines et aux extraits d'algues.

Le parfum est orangé et à peine boisé. Aromazone propose à présent une HE de bois de rose que j'ai pu sentir en compagnie de Mlk. Elle est  très réussie et agréable; c'est une très belle distillation que je tiens vraiment à encourager.


Autour du chaudron

    pour l'instant, vais revenir je suis tenue par les cheveux, mon talon d'Achille léguée aussi en héritage à ma Sweet

    Posté par mlk le 31 août 2012 à 10:21
  • La texture est superbe en tous cas, on dirait du fromage blanc ça donnerait presque envie d'en manger !! Elle est gâtée cette petite fille

    Posté par Sealeha le 31 août 2012 à 11:28
  • Michele, quelle belle tresse bien épaisse sur des cheveux bien brillants ! Ma tresse est malheureusement moins épaisse.

    Superbe crème et très belle recette avec des actifs bien ciblés et des émulsifiants que les cheveux et la peau aiment. Bravo !

    Tu as bien fait de ne pas surcharger la phase huileuse, car je trouve qu'à vouloir trop nourrir les cheveux, on a tendance d'oublier qu'ils ont besoin également d'être bien hydratés.

    Pour mon cas personnel, les préparations très grasses sont appréciées par mes cheveux en masque avant shampoing.

    Posté par Colchique le 31 août 2012 à 11:53
  • Comme il y a une esthétique des jolies formules mathématiques, il y en a une aussi des formules cosmétiques. Je trouve cette recette particulièrement harmonieuse, où rien n'est redondant.


    Tu penses qu'on peut aussi la rincer? Et tu crois qu'elle peut convenir aux cheveux secs (mais non frisés)?

    Elle a une natte splendide, cette petite fille

    Posté par venezia le 31 août 2012 à 14:03
  • Michèle, tu as fait court en écrivant, je trouve que tout un chacun devrait pouvoir t'écouter parler de cette petite fille et sa chevelure et sa toute jeune "féminine attitude" sous le bienveillant savoir faire de ses ainées
    Elle sait déjà s'en occuper et heureusement , je trouve que c'est rare et peu de personnes savent s'occuper des cheveux frisés...c'est un moment qui me redonne le sourire
    J'ai tellement aimé moi aussi natter ou "couetter" en boucles ma fille et grâce à toi aussi et encore, soigner et embellir nos chevelures au naturel
    Ce matin, donc, j'ai utilisé mon "toilettant" avec "olivoyl" en guise de lait coiffant et bingo et merci et bravo, car pour quelqu'un qui n'utilise pas de produits capillaires, tu vois totalement juste
    C'est excellent !
    Alors, ce sera par 500grammes, que je ferais mon deux en un
    "coiffant et démaquillant"
    Bon, dans mes" toilettants" dernières moutures, il y a, tout de même du lait d'amande, de l'inuline aussi
    mais, je pense que l'olivoyl est la vraie bonne trouvaille pour le capillaire
    Mes frisures sont plus souples et aérées aujourd'hui, que celles de hier par exemple
    dans le conditionneur dernière mouture, j'avais émulsifiant végétal de Bilby et oliwax et guar conditionnante...Pas mal...mais avec olivoyl, génial

    Je suis tout de même assez "sidérée" vu le % de phase huileuse de mon toilettant, de n'avoir le cheveu plus "plombée" et gras que cela
    Il faut que tu m'expliques! encore

    Posté par mlk le 31 août 2012 à 20:24
  • - Mlk,

    J'ai retrouvé une formule de ton nettoyant à l'olivoyl postée il y a bien longtemps. Est-ce que tu as repris la même architecture?

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/04/11/17543685.html

    Pour l'aspect différent par rapport au cétéaryl glucoside (émulsifiant végétal de Bilby), je pense que les protéines surtout sous forme hydrolysée et liées en lipo(gras)- protéines de l'olivoyl aident les cheveux.
    La kératine, c'est tout de même des protéines.
    Et il n'y a pas de dérivés cationiques comme dans la guar conditionnante.

    Il faut que chacun trouve le % de corps gras qui lui convient. Je suis toujours étonnée que cela soit si personnel le taux de corps gras pour les cheveux.
    Même les cheveux crépus de certains ne supportent pas trop de gras et la petite dont les cheveux sont en photo met du karité à tout va sur ses cheveux sans aucun problème, au contraire.

    - Merci Venezia pour le compliment.

    Ce soin pourrait bien entendu être rincé comme masque capillaire pour cheveux secs mais je formulerais alors avec un peu plus de corps gras au détriment des épaississants.

    Je pense quand même que celles qui apprécient l'olivem 1000 sur les cheveux devraient faire un mélange olivem/olivoyl qui sur la peau est d'une efficacité intéressante :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/04/17/17544224.html

    Ce qui permettrait d'économiser ses actifs protéinés et les mettre dans un soin quotidien à ne pas rincer. La biotine peut être formulée en spray coiffant puisqu'elle est hydrosoluble.

    Utilises-tu des sprays coiffants?
    J'ai l'impression qu'ils devraient convenir à ton type de chevelure : HA+ sorbitol ou extrait HG + protéines hydrolysées + vitamines (D panthénol, biotine...) + acide hyaluronique + ce que tu veux comme actifs, conservateur, HE


    - Colchique,

    C'est la gageure pour les cheveux secs: hydrater et nourrir en même temps sans surcharger en gras.
    Vive les protéines et les saccharides (inuline par exemple).

    Pour la petite, j'aurai le retour plus tard après un usage quotidien mais lors de la prise de la photo, j'ai aimé la souplesse de ses cheveux qui se sont laissés dompter sans problème.
    Les quelques noeuds présents ont été lissés en un rien de temps.

    Et elle a apprécié le brillant

    - Sealeha,

    Elle peut être gâtée, elle a déjà un vrai penchant pour les produits naturels peu élaborés. J'abuse alors de cadeaux faits maison.
    Mais c'est la première fois que je lui fais un soin capillaire.

    Posté par michele le 01 septembre 2012 à 11:38
  • Très belle formule et texture magnifique !

    J'aime en particulier la faible phase huileuse, qui laisse la place à l'hydratation et aux émulsifiants conditionnants.

    Ici je mets également peu de phase huileuse (encore moins que toi à vrai dire), malgré des cheveux bien frisés et plutôt assoiffés.
    Je préfère moduler avec 2 produits : un bon hydratant avec peu d'huiles, et une cire lipophile pour sceller l'hydratation si besoin, en petites touches sur les longueurs et pointes.

    C'est mon duo gagnant qui fonctionne pas mal.

    Merci pour ce partage.

    Posté par Alikéa le 01 septembre 2012 à 13:23
  • Michèle,

    Je suis d'une flemmardise absolue pour mes cheveux! Shampoing solide + de l'après shampoing (avec de l'olivem) que je rince, c'est tout. Il me reste un tout petit fond de la lotion parfumée attire-abeille de l'an dernier, je peux en mettre si je n'ai pas mis d'après-shampoing. Mais je vais gamberger sur ton idée de spray coiffant dont je pourrais mixer la formule suggérée avec celle de ma lotion parfumée; merci pour l'idée. J'aime beaucoup le D panthenol que je mets à peu près partout.

    Posté par venezia le 01 septembre 2012 à 17:10
  • Oui, Michèle, j'ai gardé la même structure avec quelques changements tout de même, avec Olivoyl, cire de ricin et ve et lait divers modifiés et inuline pour mes "toilettants"
    Franchement, je suis épatée, par l'olivoyl sur mes cheveux, je vais te copier en lait pour moi
    Merci Mimi

    Posté par mlk le 02 septembre 2012 à 10:53
  • - Mlk,

    Merci pour les informations complémentaires. donc l'olivoyl convient bien à tes cheveux mais doit être enrichi en lubrifiants et hydratants.

    Est-ce que tu obtiens un très grand épaississement avec cire de ricin + olivoyl?

    - Venezia,

    Je trouve aussi que le D panthénol est un merveilleux actif peau et cheveux.

    - Alikéa,

    Nous mettrais-tu ta formule ou au moins une idée de la phase huileuse qui convient le mieux à ta chevelure?
    Quel % et je pense intéressant de connaitre la répartition entre beurres, huiles estérifiées et huiles véritables car tout ces mélanges conditionnent l'efficacité mais aussi la texture du soin.

    Merci pour tes idées.

    Posté par michele le 03 septembre 2012 à 10:55
  • Michèle, je fais moitié huiles estérifiées mélangées (Coco caprylate et Dicaprylyl carbonate) et moitié HV. Je n'utilise pratiquement pas de beurres sur mes cheveux, car je trouve que même à petite dose, je perd en légèreté vs les huiles (et pourtant cheveux frisés et épais !). De plus, le karité ne me convient pas du tout en soins capillaires (il les poisse inévitablement puis finit par les rendre secs à long terme).

    Pour les proportions de gras pour un soin de ce type (très hydratant et structurant, à compléter éventuellement par une cire pour plus de nutrition en particulier sur les pointes), je suis autour de 10%, rarement plus.
    Sachant qu'en plus de l'émulsifiant hydratant (MF), je mets aussi lécithine, dérivé de lécithine, polyglycerol et alcool gras. Et du panthenol + du gluconolactone qui aident aussi l'hydratation. De la glycérine aussi (sans glycérine, à tous les coups chez moi, le manque de brillance est flagrant, et ceci même en la substituant à du sodium lactate, de l'urée ou du sorbitol).

    Peu de phase grasse donc, mais pas mal d’émollients/humectants et agents conditionnants.

    Ce qui est étonnant, c'est que ça fonctionne aussi bien sur les cheveux de ma fille (de type caucasien plutôt raides et fins) qui n'ont pas besoin de soin en réalité, mais sur lesquels ce soin apporte beaucoup de brillance et de la structure sans graisser du tout) , mais aussi sur les miens (métissés, bien frisés et plutôt secs) qui ont absolument besoin d'un produit de ce type au quotidien.

    Bises.

    Posté par alikea le 04 septembre 2012 à 18:36
  • Merci Alikéa pour ces précisions qui devraient en aider plus d'une.
    je pense aussi qu'intervient le type de coiffure en plus du type de cheveux.

    La phase grasse qui lubrifie peut s'opposer à une coiffure aérienne ou lâchée alors qu'une chevelure simplement nattée peut avoir besoin de plus de corps gras.

    Je trouve ça rigolo ces divergences en termes de besoins en phase grasse. Finalement c'est exactement le même dilemme que pour la peau; il y a les adeptes du gras et celles que cela gêne terriblement.
    C'est aussi ça, la biodiversité, non?

    A bientôt!

    Posté par michele le 04 septembre 2012 à 22:53
  • Une recette qu'il faudrait que j'adapte mais qui me tente beaucoup. Comment ne pas être tentée en voyant la crème et cette superbe natte?
    Merci pour toutes ces explications,autant dans le billet que les commentaires.

    Posté par Lys blanc le 12 septembre 2012 à 08:42
  • Je trouve la formule particulièrement équilibrée et plaisante à imaginer.

    J'adore l'olivoyl pour les soins capillaires. Contrairement à ce qu'on peut penser, bien utilisé, c'est un émulsifiant qui n'apporte pas forcément de lourdeur. J'avais déjà remarqué qu'il gagne quand même à être couplé à un(des) autre(s) émulsifiant(s) pour l'alléger et l'épaissir sans lourdeur. Ici, c'est une vraie réussite, une crème bonne-à-tout. J'adore.

    De mon côté, j'aime de plus en plus utiliser l'olivoyl aux côtés d'une toute petite proportion de BTMS. Mon meilleur mélange pour les cheveux, c'est 3% d'olivoyl avec 2% de BTMS et 1% de MF pour une phase huileuse toute mini constituée de dicaprylyl carbonate que je trouve très lubrifiant, de coco caprylate pour le brillant et d'huile d'abyssinie que mes cheveux adorent.

    J'aime aussi mettre de l'urée pour contrecarrer la desquamation du cuir chevelu. Et bien sûr l'inuline, la glycérine, le panthenol et les protéines hydrolysées (kératine liquide en fait de chez Zinette).

    Je m'étonne de ne voir nulle part de carraghènane dans ta formule. Je m'étonne aussi de ne voir aucun quat. Est-ce par choix ?

    Encore bravo !

    Bises ;o))

    Posté par Yulaan le 12 septembre 2012 à 22:55
  • Yulaan,

    Je te remercie pour tes idées capillaires qui me donnent encore une fois l'occasion de dire que tout semble possible dans les formules. Chacun doit tester et trouver ce qui lui correspond le mieux.

    Dans ma formule, il n'y a en effet pas de carraghénanes ni d'ammonium quaternaires (Guar conditionnante entre autres) parce que je me suis inspirée de formules existantes qui sont complètement naturelles.

    Je ne connais pas ces produits mais j'avais regardé la gamme que je trouve très séduisante après les demandes d'une membre des Céphées.

    Je vais d'ailleurs retrouver les INCI et les mettre ici, cela donnera une idée de ma réflexion :

    http://www.ecocentric.fr/s/6139_68344_masque-cheveux-secs-bio-2moss

    Melissa officinalis distillate*, Aqua, Sodium cocoyl hydrolyzed amaranth protein, Sodium PCA, Simmondsia chinensis oil*, Cetyl alcohol, Glycerin, Myristyl alcohol, Myristyl glucoside, Gossypium Herbaceum extract, Cyamopsis tetragonoloba gum, Rosa rubiginosa oil*, Sodium hyaluronate, Varcinium macrocarpon extract, Tocophérol, Parfum, Succino-glican gum, Citric acid, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Potassium sorbate, Limonene, Linalol.


    http://www.ecocentric.fr/s/6139_68357_creme-jour-bio-cheveux-2moss

    Aqua, Melissa officinalis distillate*, Myristyl alcohol, Myristyl glucoside, Olive oil decyl esters squalene, Squalan, Dicaprylyl carbonate, Simmondsia chinensis oil*, Sodium cocoyl hydrolyzed amaranth protein, Parfum, Sodium hyaluronate, Tocophérol, Succinoglican gum, Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, Potassium sorbate, citral, limonene, linalol.


    J'ai modifié les gommes gélifiantes, les HA, les actifs mais j'ai gardé la structure émulsifiants/co-émulsifiants pour obtenir une crème plus épaisse semble t-il que la crème de jour ci dessus.

    J'avais tablé sur la biotine et les protéines hydrolysées mais cette gamme utilise :

    - du sodium PCA que l'on peut remplacer par du NFF, de l'urée comme tu aimes ...
    - de la guar simple à la place de l'amigel mais on peut y mettre bien entendu du silicone végétal (carraghénanes)
    - des huiles végétales et esters (squalane, jojoba...) que l'on peut remplacer par d'autres HV, beurres ...

    Bref tout est possible mais j'aime ces structures simples et naturelles.

    Posté par michele le 14 septembre 2012 à 09:13
  • Chère Lys blanc,

    Tu nous as manqué! T'es-tu perdue dans ton joli jardin fleuri?

    Je pense que tu aurais beaucoup d'avantages à utiliser ce type de crème coiffante avec tes cheveux frisés. Tu pourrais même les enrichir de céramides ou huiles riches en omégas 6 (tournesol, carthame...) pour garder ta superbe couleur lumineuse.

    Bon retour parmi nous

    Posté par michele le 14 septembre 2012 à 09:16
  • Tout ce qui est cheveux, je ne résiste pas à copiter et tenter
    J'ai donc fait olivoyl, emu L et lecithine+ silicone végétale maison sur grenade en teinture et chondrus
    J'ai mis 1% d'emu L, pas plus, on obtient une crème très glu glu, comme celles avec des silicones de tous bords, en flacon pompe et qui "sublime" mes frisures et les boucles de ma sweet
    J'aime bien, à moduler encore et toujours
    Michèle, la biotine est préconisée de 0;01 à 0.05, un peu radins non?
    Je n'ai pas retrouvé...encore, l'ha de capucine que tu m'avais offert

    Posté par mlk le 22 septembre 2012 à 22:58
  • Coucou ma mlk,

    tu nous donnerais les proportions ? Ton mélange m'intéresse beaucoup.

    Des bises

    Posté par Yulaan le 22 septembre 2012 à 23:44
  • Avec plaisir très cher PP
    que les émulsifiants, car là, je n'ai pas mon carnet, je reviendrais mettre en plus clair
    3.2% d'olivoyl+1% émulsifiant L+0.8% lécithine AZ mise en 3ème phase et en phase aqueuse 0.2% de xanthane modifiée très costaud avec 12% d'huiles végétales
    Bises

    Posté par mlk le 23 septembre 2012 à 11:10
  • Merci beaucoup ma belle !

    Si je comprends bien, tu as silicone végétal maison + dehydroxanthane ?

    Bises

    Posté par Yulaan le 23 septembre 2012 à 22:06
  • Tu veux dire qu'avec plus d'1% d'Emu L tu craignais un trop grand épaississement? Je crois que tu aimes les produits capillaires en bouteille et non en pots.

    La biotine sur Huiles et sens est utilisée à 0.5% dans l'exemple de spray qui illustre l'ingrédient. J'ai fait pareil sans y réfléchir outre mesure.

    Où as-tu trouvé ces indications 0.01 à 0.05?

    Posté par michele le 23 septembre 2012 à 22:28
  • Yulaaan, mon gel de silicone maison est issu de l'algue chondrus qui donne son mucilage, je ne force pas sur le côté épais pour l'obtention de mes gels, mais plutôt sur le lissant et glissant qu'il va me donner
    la xanthane modifiée fixe un peu à ce pourcentage et épaissit gentiment
    Oui, tu as bien compris

    Michèle, j'ai une crème qui peut se mettre en pot et ou en flacon pompe, pas fluide, juste un lait un peu épais

    Je vous mets la formule, je suis partie de tes bases et de la révélation des bienfaits de l'olivoyl sur mes cheveux

    phase eau 77.2%
    dont 50 eau
    20 ha que j'aime
    4 teinture glycériné de bois d'inde
    3 gel de chondrus maison
    0.2 xanthane modifiée à mélanger avec le gel et la teinture avant de mettre dans l'eau et la travailler

    Phase grasse 16.2%
    dont 12% hv que j'aime
    3.2 Olivoyl
    1 emu L

    3ème phase
    2.2 miel hydratant modifié
    2 protéines de lupin
    1 biotine, oui, je suis vorace pour les cheveux
    0.8 lecithine de soja az mêlée aux autres
    conservateur et he

    Michèle le pourcentage de biotine est mis sur les petits pots, si petits, que c'est après que je m'en suis rendu compte, en réajustant mes lorgnons

    Posté par mlk le 24 septembre 2012 à 01:04
  • J'adore !

    Bises

    Posté par Yulaan le 24 septembre 2012 à 01:11
  • Zou! au lit, au dodo le PP

    Posté par mlk le 24 septembre 2012 à 01:20

Commenter l'article