Gel respiratoire

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

            Je croyais qu'ils n'aimaient pas le gras.

"On n'a jamais dit ça", "tu penses toujours des trucs qui ne sont pas vrais", "voilà tu racontes encore qu'on n'aime pas ça alors qu'on n'a jamais dit ça", "mais moi j'aime bien le gras"...

Pfiouuu, je vous le dis, le petit grand de moi est versatile. Multiplié par 3, certains jours je ne sais plus où j'habite.

 

          Ce qui occasionne tant de discussions, c'est le soin aromatique respiratoire pour l'hiver.

Entre celui qui tombe malade et qui ne veut pas de phyto, celui qui aimerait que je le masse parce que lui, il n'a pas eu de massage depuis longtemps, celui qui ne supporte pas l'idée du massage, celui qui descend en deux jours le stock de mouchoirs soigneusement empilés pour la saison... il me faut quelques soins d'avance.

 
          
DSC05382Bon je le fais sous forme de gel, ça me changera les idées ^_^

        

            La molécule active principale de la formule est du 1.8 cinéole (anciennement eucalyptol) qui pourrait presque être l'unique "médicament" des voies respiratoires et une excellente alternative aux antibiotiques.

Même pas automatiques, ils sont encore trop prescrits dans les troubles ORL banaux.

 

 Le 1.8 cinéole se trouve dans les huiles essentielles d'eucalyptus globulus et radiata, de ravintsara, de niaouli, de romarin à cinéole, de myrte commun, de cajeput, de pins maritime et sylvestre, de sapins ...

Ces trois derniers sont moins mucolytiques et plus expectorants que les autres.

Ces HE à 1.8 cinéole doivent être utilisées avec prudence chez l'enfant de moins de 7 ans.

 

         Le 1.8 cinéole fait tout ce dont on a besoin quand on attrape de vilains virus respiratoires l'hiver:

- anti-infectieux (virus, bactéries)
- fluidifiant bronchique
- expectorant
- tonifiant
- anti-inflammatoire
- décongestionnant

 Source : "Le guide Marabout des huiles essentielles" Fabienne Millet, Ed Marabout

 

         En cherchant ce qui ferait la différence cette année, je suis tombée sur l'huile essentielle d'anis (vert?) mais je n'en ai pas. Vous pouvez croire ça que je n'ai pas d'HE d'anis vert! Incroyable... 

Par contre, j'ai de la très bonne huile essentielle de badiane (anis étoilé ou Illicium verum), délicieusement parfumée.

Elle fait approximativement la même chose sur l'appareil respiratoire.

Peu répertoriée dans les livres d'aromathérapie, je n'ai pas trouvé beaucoup d'indications sauf dans le livre de Franchomme et Pénoël (L'aromathérapie exactement, Ed. Jollois) que je n'apprécie pas d'ordinaire : "toux spasmodiques, bronchites asthmatiformes"

Elle est contre-indiquée chez l'enfant, la femme enceinte et dans les mastoses ou cancers.

 

Mélange d'HE respiratoires (en gouttes)

25 eucalyptus citriodora (Myrtea)
20 lavande fine altitude (Florame)

20 romarin camphre/cinéole (Essenciagua)
20 eucalyptus radiata (Sevessence, il est magnifique!)
15 saro (Astérale)
15 ravintsara (Astérale)
15 badiane (Bilby and Co.)
10 tea tree (Sevessence)
10 pin laricio  (Vitalba)

 

           La badiane apporte une petite note gourmande aux senteurs médicinales, ce qui n'est pas pour mécontenter mon boys' band qui n'a jamais dit ça.

Quoi ça? Et bien qu'ils sont de la tribu des nez délicats en plus de ne pas aimer le gras. J'invente toujours, vous savez bien  ...

Je couple un gélifiant (le konjac) que je trouve formidable pour masser avec le minimum de simulgel, émulsifiant synthétique qui assure au long cours l'émulsification des 5% d'HE et 2% d'esters huileux.

 Ne pas "sur-masser" si la peau a l'habitude de pelucher avec les gommes, ce gel est très pénétrant après avoir glissé quelques instants. Certains gélifiants comme l'amigel ne peluchent pas.

 

L'équivalent d'une mini-noix de gel se masse sur le dos et la poitrine en débordant largement sur la gorge et l'arrière des oreilles dès le début des symptômes pendant 5/6 jours.

Si les symptômes persistent, on consulte évidemment.

 

DSC05383

 

Formule 2013 du gel aromatique respiratoire

 - Phase A
46.80% hydrolat de chanvre
(Dans ma nature
40% hydrolat de niaouli calédonien (merci Catherine)

Faire tiédir légèrement au bain marie

 - Phase B
3.5% glycérine végétale bio
1.5% gomme konjac

Diluer la gomme dans la glycérine en un mélange uniforme et épais
Introduire sous agitation dans les hydrolats tièdes pour former un gel 

- Phase C
0.2% simulgel (ou sodium acrylate plus)
2% Coco caprylate (huile estérifiée, non grasse, glissante)

Introduire le simulgel dans le gel, bien mélanger avant d'ajouter l'huile estérifiée

- Phase D
1% Ecogard
5% HE soit 150 gouttes pour 100g de gel

Introduire le conservateur dans le gel froid puis les huiles essentielles en mélangeant bien entre chaque ajout
Rectifier éventuellement l'eau perdue au chauffage

pH à vérifier en cas de modifications de la formule
Mettre idéalement en tubes (mais il tient en pots) et  étiqueter

Cette formule est à réserver aux adultes et aux enfants de plus de 12 ans 

 

 

DSC05383

 

 

Formule d'un gel aromatique antitussif
Formule du baume "Atchoum" de Sealaha (quel talent!) avec un lien vers son baume respiratoire à la badiane (extrait alcoolique)

 

 

  Idées de substitution

 

- La gomme konjac peut être remplacée par toute autre gomme pure ou en mélanges (cellulose, xanthane, amigel, carraghénanes...) en prenant garde à assurer la stabilité avec un bon émulsifiant (1% d'ester de sucre ou de cétéaryl glucoside par exemple). Les tubes doivent tenir tout l'hiver sans déphasage.

Au cas où vous ne le sauriez pas, moi j'adore mélanger les gélifiants naturels et le simulgel chimico-chimique.

- Le coco caprylate (Coco silicone Aromazone)  peut être remplacé par un autre ester huileux (coco fractionné, dicaprylyl carbonate...) ou par une huile végétale pénétrante (noisette inodore, c'est pas gras la noisette ^_^).

J'ai choisi le coco caprylate car il reste un peu plus longuement en surface de l'épiderme et permet donc d'allonger le geste de massage.

- Les hydrolats de chanvre (peau sensible) et de niaouli (respiratoire) peuvent se remplacer par des hydrolats de lavandin, lavande, romarin à cinéole, thym linalol...

- Les huiles essentielles (HE) peuvent ne comporter que des HE à 1.8 cinéole comme l'eucalyptus radiata et le ravintsara.

- Le gel peut être interprété pour les enfants uniquement avec des hydrolats sans aucune HE. Ou alors les huiles essentielles seront choisies et dosées en fonction de leur âge.

- Interprétations possibles de cette architecture de gel : gel de massage à l'arnica, gel anti-gratouillis lavande-camomille, gel anti-moustiques, gel antalgique muscles endoloris, gel anti boutons ...

On fait tout ce qu'on veut quand on fait-maison !

 

Pourvu que l'hiver s'en aille sinon je quitte la France et j'émigre dans un pays belge chaud.  J'en suis à ma 3è fournée faite complètement à l'identique.
J'ai bien fait de croire qu'ils n'aiment pas le gras ^_^

 


Autour du chaudron

    ha la la ..Michèle,

    J'ai cru , à tort, ne plus avoir besoin de sortir les He hivernales ! Ta formule tombe à pic ..
    Tu as bien raison de barrer le pays belge ..La température est à peine positive.
    Sauf le pin lariccio ? ! , j'ai tout ce qu'il faut ! Comment est-ce possible ?
    Pour la badiane ; on met celle qu'on a ?

    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Posté par moune le 12 avril 2013 à 13:45
  • Michele, je suis une ancienne asthmatique.

    Pour les problèmes respiratoires je trouve l'huile essentielle de niaouli souveraine et lorsque je sens un produit qui en contient, je respire aussi bien que si j'étais en vacances dans les Alpes où l'air est sain.

    L'odeur de l'eucalyptus me dérange et j'adore l'odeur du niaouli ; peut-être est ce la raison pour laquelle j'ai l'impression de mieux respirer lorsqu'un produit contient de l'huile essentielle de niaouli.

    Je réponds à ton article et au fur et à mesure que je le lis et je vois maintenant avec très grand plaisir le mot "niaouli" dans ton gel. Qu'est ce que j'aimerais vivre dans un pays où je pourrais me balader dans une forêt de niaoulis. Il y en ont de la chance les calédoniens !

    Merci beaucoup pour cette recette ! Ton gel est superbe. Bravo !

    Posté par Colchique le 12 avril 2013 à 16:24
  • Colchique, comme je te comprends... je me croyais tranquille et voilà que je m'enrhume de nouveau, j'ai vite ressorti ma bouteille d'HE de niaouli, c'est mon premier remède.

    Michèle ta tribu est bien difficile, elle ne réalise pas la change qu'elle a d'avoir une maman qui sait faire tant de choses et les chouchouter, plus d'un aimerait être à leur place ; mais tu as visiblement un caractère en or (en plus d'être talentueuse)

    Je crois que je vais devoir moi aussi faire ton gel, même si le soleil est enfin revenu par chez moi...

    Moune, je pense que je n'irai jamais vivre en Belgique !

    Posté par Catherine le 12 avril 2013 à 17:40
  • J'ai pu le tester également à l'occasion d'une sale grippe. Ce gel m'a bien soulagée.
    Décidément, Michèle est devenue mon docteur à l'insu de son plein gré
    J'ignorais tout du niaouli, que j'ai en ma possession pourtant!
    Merci Michèle et Colchique !
    Michèle, ton boy's band ne te mérite pas. Si tu en as assez de tes affreux, nous serons nombreuses à t'accueillir !

    Posté par gingembre le 12 avril 2013 à 18:45
  • Il doit y avoir quelque chose dans l'air, car je suis pleine de microbes à nouveau moi aussi !!! J'ai re-dégainé mon baume.... Merci pour les liens vers mon blog, et pour le "quel talent" tu me flattes lol pas sûre d'en mériter tant !

    Posté par Sealeha le 13 avril 2013 à 18:04
  • Michèle, pas la Belgique et encore moins le Québec (à mon plus grand regret). Nous avons encore eu une tempête de neige hier. La neige commençait enfin à fondre et vlan, à nouveau tout est blanc!
    J'adore le niaouli de Catherine. Il a une odeur vraiment particulière que j'aime bcp.
    Merci pour cette recette "pas grasse" et les conseils pour les alternatives. Vivement que le soleil revienne nous donner un peu de chaleur.

    Posté par Loulou le 13 avril 2013 à 18:20
  • Michèle est ce le gel reçu en cadeau avec la série des huit jolis savons ? il est tres efficace!heureusement ici la chaleur est revenue ainsi que le soleil .je trouve le simulgel très pratique il fait des gels très pratiques qui ne tachent pas les vêtements ! l odeur de la badiane me fait réver ,retour en enfance !merci Michèle!

    Posté par sylvie le 13 avril 2013 à 21:18
  • Il me semble que celui que tu m'avais offert ne sentait pas la badiane. Je l'avais testé (ayant paumé mon pot de baume anti-crève): très efficace et, comme tu le soulignes, texture très fluide.

    L'idée que la badiane apaise la toux m'enchante… à défaut de baume ou de gel, on pourrait se frictionner au pastis!!

    A chacun ou chacune son arme favorite: moi c'est l'HE d'encens qui m'a permis d'en finir avec l'asthme.

    Posté par venezia le 13 avril 2013 à 23:18
  • Encore une bien belle création Michele. Merci de partager tout ça, je me régale de te lire et de "copier". Les démons de l'expérimentation ne me lâchent pas!!
    Ton gel est tout simplement magnifique. Comment fais tu pour avoir une texture aussi fine?
    Badiane... un souvenir d'enfance aussi. Crois tu qu'un extrait HG pourrait aussi faire l'affaire? J'ai de sublimes étoiles bio!
    Simulgel? Celui là il me chiffonne. Un ester à la place fera l'affaire?
    Pleins d'idées qui se chamboulent... Et ce soleil qui arrive, qui nous réchauffe et nous dore, j'imagine décliner ton gel pour un soin après coup de soleil/brulure... un peu comme ce gel des pompiers, qu'on ne retrouve plus. J'y réfléchis.

    Posté par MariaTé le 13 avril 2013 à 23:27
  • - Coucou Maria Té,

    La texture fine est due au gel mélangé au simulgel synthétique.
    Si tu ne veux pas en utiliser, j'indique quelques substitutions tout à la fin du texte (ester de sucre ou cétéaryl glucose par exemple) car la part d'huiles est assez conséquente et pourrait être relarguée au long cours s'il n'y a pas d'émulsifiant.

    Sealeha a utilisé la badiane en extrait alcoolique et semblait en être très satisfaite. Il faudrait peut-être faire l'extraction avec un mélange eau-alcool-glycérine si tu veux diminuer le taux d'alcool.

    Et pour ton gel des pompiers (j'adore le nom!), bien sûr : huile de millepertuis, macérat de lavande, de calendula, lavande et/ou lavandin sous forme d'HA et HE, bisabolol, CO2 de calendula, camomille ...
    Super idée!


    - Venezia,

    Le gel ne sent pas vraiment la badiane mais il "coupe" l'odeur très médicinale du cinéole. J'aime beaucoup le mélange qui a très bien été accepté par ma tribu des nez délicats.

    Tu ne crois pas si bien dire avec le pastis, Sealeha a fait un extrait alcoolique de badiane pour son baume

    Pour l'asthme, je pense que ces HE particulières que sont encens, niaouli et badiane ont une part totalement énergétique qui doit être personnalisée. Deux de mes loustics sont très atopiques et plus ou moins allergiques, c'est le gel qui a été le plus efficace jusqu'à présent. La badiane y est peut-être pour quelque chose.

    Le niaouli étant le plus "médicinal" dans l'affaire et très associé au Goménol soluble (R) que plein de bronchiteux et asthmatiques ont eu dans leurs aérosols ultrasoniques. Les plus âgés ayant connu l'huile goménolée.

    - Sylvie,

    Oui vous avez eu la première mouture fabriquée en décembre; Ce message a été écrit depuis lors mais je suis partie à chaque fois ce trimestre sur des pistes différentes et n'ai pas publié pensant qu'il n'en était plus temps... jusqu'au rhume de la semaine dernière chez l'un de mes fils.


    - Loulou,

    Je n'ai malheureusement plus d'HA de niaouli de Catherine, la 3è fournée a été réalisée avec de l'HA de romarin cinéole et de lavande.
    J'ai par contre des feuilles qu'elle m'a ramené de Nouméa et j'adore l'infusion. Il faut que je trouve comment les valoriser en aroma/beauté/médoc...

    Aujourd'hui j'ai décidé de rester en France tant il a fait beau, chaud et tout
    Gros becs compatissants sous ta neige.

    - Sealeha,

    Tu es si modeste. Mais oui tu as du talent et de l'idée. C'est précieux et j'aime beaucoup mettre des liens vers les formules des uns et des autres.

    Je trouve que c'est très inspirant et malheureusement je n'ai pas le temps de lire beaucoup de blogs.

    - Gingembre,

    L'herbe est toujours plus verte chez le voisin.
    Je considère que je travaille sur la durée avec mon boys' band et comme ils ont le compliment rare, je ne te dis pas comme je m'y engouffre quand on me dit "c'est pas mal" ^_^

    Tu trouveras pas mal d'informations sur le niaouli chez Catherine qui en est la spécialiste :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/12/22/7315548.html

    C'est une HE qui ne plait pas à tout le monde, on peut avoir un vrai rejet car elle a parfois des notes animales presque fécales qui peuvent repousser. mais quand on en a vérifié les bienfaits, on peut l'adorer comme le témoignent Colchique, Loulou et Catherine.

    - Catherine,

    Redis moi ça un caractère en or
    Tu ne vis pas au quotidien avec moi, ça se voit. Je crie et je râle beaucoup aussi tu sais...
    Les rhumes ont repris presque partout à ce que je vois. Soignes toi bien!

    - Colchique,

    As-tu été traitée au Goménol soluble?
    J'en profite pour raconter d'où vient ce nom. De la ville de Kaala Gomen dans le nord de la Nelle Calédonie.

    Le laboratoire à juste rajouté -ol à Gomen (sur place,on abrège d'ailleurs le nom de cette ville ainsi) en association avec l'ancien nom du 1.8 cinéole qui est l'eucalytol.

    C'est curieux que l'eucalyptus en te plaise pas, il contient aussi pas mal d'1.8 cinéole. Je préfère et je trouve l'eucalyptus radiata presque gourmand, très chewing gum à la chloro mais on ne devrait pas le manger.

    Il va falloir des charters pour tant d'endroits Colchique... mais tu devrais aimer la Nelle Calédonie l'un des plus beaux pays du Mande ^_^


    - Moune,

    Je reste en France pour l'instant mais il parait que demain, on retrouve la grisaille mais pas trop froid. J'EN AI MARRE (tu vois Catherine, je crie et je râle là)

    Oui tu mets ce que tu veux comme Badiane (Illicium verum) et tu peux remplacer le pin laricio par du pin sylvestre. Le parfum du mélange ne devrait pas être trop différent.

    Posté par michele le 14 avril 2013 à 22:52
  • Michele, non je n'ai pas été traitée au Goménol soluble. Par contre j'ai été traitée avec des inhalations d'ampoules d'eucalyptus.

    Je pense que je ne peux plus supporter l'odeur de l'eucalyptus, parce qu'elle me rappelle de mauvais souvenirs.

    Ma mère avait également l'habitude de faire chauffer en permanence l'hiver sur le poêle à Mazout, une casserole d'eau avec des feuilles d'eucalyptus.

    Oui, Il va falloir des charters, car il y a beaucoup de pays que j'aimerais visiter. La Nouvelle Calédonie me fait rêver.

    Posté par Colchique le 15 avril 2013 à 13:53
  • J'étais certaine que c'était le baume que tu m'avais offert
    Il est là avec moi, je le sniffe et renifle à souhait tant je trouve son parfum agréable pour cet hiver interminable.

    Savez-vous que Michèle est non seulement en or massif carats +++++ et sa famille de "loulous" est magnifiquement adorable

    Colchique, tu réserves le charter pour n'importe quelle destination, je parts avec toi au soleil, oui le SO-LEIL qui ne s'endort jamais ...

    Posté par emadra le 15 avril 2013 à 14:12
  • Je suis toujours émerveillée de voir les connaissances que tu as. C'est sûrement le gel à réserver pour l'hiver... maintenant qu'il y a le soleil, profitons en au maximum; bien, moi j'irais bien en Afrique: soleil toujours!!! et affinités qui plus est. bon printemps!!! de nouvelles crèmes pour le printemps? pour l'eczéma, tu as quelque chose? amitiés!

    Posté par Aisha le 15 avril 2013 à 16:43
  • - Aisha, je n'ai pas d'eczémateux dans mon entourage alors ce sont de soins que je ne fabrique pas. La prescription de base pour prendre soin des peaux eczémateuses est le cérat de Galien.

    Il ne soigne pas l'eczéma mais aide ce type de peau entre deux poussées :
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/06/14/5277622.html

    - Miss Ed, des bisous!

    - Merci Colchique, je comprends mieux ton aversion pour l'eucalyptus.

    Posté par michele le 16 avril 2013 à 08:54
  • Michèle, le temps des peaux brûlées par le soleil est loin derrière nous. Ma tribu de "chatouilleux" ( ils ne résistent pas à mes pourtant très sérieux massages du torse ou du dos. C'est agaçant!) héberge actuellement une foule de bactéries et virus hivernaux. J'ai sorti ma petite fiche toute fière de réaliser ce gel. Sauf que ma konjac, elle veut pas s'homogénéiser. J'ai plein de petites billes ( très discrètes hein, mais c'est moche) . J'ai pourtant mixé mixé, mais j'ai jeté ma gomme en 1 fois... C'est ça ma bétise? J'ai remplacé le simul gel par du sucrose stearate, jeté aussi en 1 fois sur le gel tiède, puis remixé. Spatulé pour enlever la mousse, evidemment! Michèle, comment aurais je du faire? Please help!
    Sinon, je suis fan du gel, moi qui avait l'habitude des baumes! J'ai repris ma synergie qui fonction ne bien : bois de rose, lavande, niaouli, ravintsara. La prochaine fois j'ajouterais du limonene, citron ou mandarine. Ou orange, pour faciliter le sommeil...
    Bises

    Posté par MariaTe le 11 décembre 2013 à 21:03
  • Maria Té ,

    Je pense que c'est ton sucrose stéarate qui fait les billes et non la gomme. Car si j'en crois ton mot, tu l'as rajouté dans le gel et non dans de l'eau.

    Le simulgel ne pose pas de souci ainsi rajouté mais pas le sucrose stéarate qui est une poudre hygroscopique qui se dilue mieux dans de l'eau ou de l'hydrolat ... mais pas dans un gel.
    Il faut se méfier des poudres en général quand on fait des cosmétiques, ce sont des coquines...

    Pour faire ton truc, j'aurais scindé ma phase aqueuse en deux :

    - une part chauffée pour fabriquer le gel en mettant la gomme dans de la glycérine pour la rendre sirupeuse. Tu peux ainsi mélanger pendant que tu rajoutes ton glycériné-gomme en filet.
    - une autre part pour disperser le sucrose stéarate. Tu peux y ajouter tes HV si tu en mets. Il faut vraiment mélanger jusqu'à ce que que ça fasse une émulsion sans aucun grumeau

    Ensuite, tu verses le sucrose stéarate hydraté en filet dans ton gel et tu mélanges.

    Jamais de précipitation, de trucs jetés en une fois, méfiance avec les poudres à diluer avant d'une manière générale ... Et tu devrais avoir un beau soin efficace

    Posté par michele le 13 décembre 2013 à 12:47

Commenter l'article