"Huiles essentielles, mes indispensables" : Le pamplemousse

A la demande de Michèle, je vais vous expliquer brièvement ma façon de voir et d'utiliser certaines huiles essentielles.

J'utilise ces dernières depuis plus de douze ans et je suis toujours émerveillée par leur pouvoir, leur polyvalence et versatilité.

 

pamplemousse-300x199

  

Avec les années, nous accumulons les odeurs, les couleurs, les flacons divers et variés. Difficile de résister à l'appel de celle-ci ou celle-là, juste au cas ou... ou des fois que... ou je pourrai l'associer à... Bref, toutes les excuses sont bonnes pour acheter un dernier flacon, et puis un autre juste pour le plaisir ou si on veut se donner bonne conscience parce que Vénézia l'a utilisé dans un baume qu'il «faut» ab-so-lu-ment refaire...

Je vous en décrirai quelques unes dans les mois à venir.

 

Je commencerai avec l'essence de pamplemousse : citrus paradisii.

 

Parmi la famille des citrus, cette dernière, est en général, moins décrite par les auteurs et je trouve cela dommage car elle a une action immédiate sur le corps et l'esprit. Je la trouve plus puissante que l'orange et moins "assommante" que la mandarine. 

Sur le plan olfactif, elle a une action immédiate très rassurante. Un petit «snif» et déjà la vie est plus belle. Je la trouve pétillante comme huile essentielle car elle procure une sensation de bien-être immédiat et donne du peps. Elle a une action anti-dépresseur léger avec une action immédiate sur l'humeur. 

 

Etant principalement constituée de monoterpènes cette huile essentielle convient bien au tempérament nerveux.

Personnellement je l'utilise pour obtenir une détente rapide du système nerveux. 

 

L'huile essentielle de pamplemousse - citrus paradisii - provient du zeste de pamplemousse et est essentiellement constituée à 96-98 % de limonène.

Cette huile essentielle a un très bon rapport qualité-prix. 

Elle est photosensibilisante, pas d'exposition au soleil après l'avoir utilisée! 

 

L'huile essentielle de pamplemousse est un excellent antiseptique aérien.

C'est aussi un draineur lymphatique, un tonifiant et stimulant, ce qui lui confère une action revitalisante.

Elle active la circulation sanguine.

C'est un excellent coupe-faim.

Elle a aussi une action anti-cellulite.

 

Cette huile essentielle est un peu «ma lavande». Je pense que si je devais partir sur une île déserte, elle serait probablement mon huile essentielle numéro un. 

En tout cas, elle est sur ma liste des «indispensables».

 

Pour une action immédiate

1 goutte sur les poignets et/ou sur le diaphragme et le moral est à nouveau au beau fixe! 

 

Huile de massage pour le buste

10 gouttes d'HE de pamplemousse
10 gouttes d'HE de bois de rose ou bois de ho
Complèter à 30 ml avec de l'huile d'abricot.

Je réserve ce mélange pour le massage du buste et de la nuque pour que la personne massée puisse sentir immédiatement les effluves du mélange.

Je trouve que cette synergie toute simple agit sur le plan olfactif avec une odeur très réconfortante et rassurante. Elle permet une détente rapide aussi bien physique que mentale.

 

Gel de massage relaxant

30 gouttes d'HE de pamplemousse
10 gouttes d'eucalyptus radié
60 ml de gel de massage 

Ce mélange tout simple favorise la détente musculaire avec une action relaxante. L'odeur du mélange n'est pas du tout envahissante mais fait bien "la job"!

 

Baume du Japon ou baume du Valeureux 

8 g de macérat de thé matcha sur huile de tournesol
14 g de macérat de laurier sur huile d'olive
12 g de beurre de karité
2 g de cire de soja
4 g de cire d'olive
Vitamine E

10 gouttes d'HE de pamplemousse
8 gouttes d'HE de bois de rose
4 gouttes de laurier noble

Ce baume tout simple redonne courage et force mentale.

 

Déodorant

75 g de bicarbonate de soude
35 g de fécule de maïs 
60 g d'huile de coco bio odorant

4 gouttes d'HE de pamplemousse
4 gouttes d'HE de citron
2 gouttes d'HE de tea tree

J'utilise cette recette depuis des années et je l'adore! J'apprécie son efficacité. 

Quand vient l'été, je diminue légèrement la quantité d'huile de coco pour que le mélange reste sous forme de crème.

 

Formule pour les futurs nouveaux papas!

12 gouttes d'HE de petit grain
8 gouttes d'HE de pamplemousse
QSP 10 ml d'huile de coco fractionnée dans un "roll on"

A appliquer sur le diaphragme ou sur les poignets lorsque les angoisses de la futur paternité se font sentir.

 

 

 

 

J'espère que vous n'avez pas trop la tête qui tourne avec tout ce blabla??? La réponse est "oui", et bien, juste un petit snif sur votre flacon d'essence de pamplemousse et votre tête sera tout de suite beaucoup plus légère...


Autour du chaudron

    Loulou, tu as décrit exactement mon ressenti avec cette huile, c'est vrai qu'on en parle peu, on daigne s'en souvenir quand la cellulite nous fait des misères j'en ai toujours un flacon dans mon sac et ne m'exposant plus au soleil, je fais fi de sa photosensibilisation ! Merci pour ces jolies recettes qui la mettent à l'honneur.

    Posté par Alyana le 27 juillet 2013 à 08:39
  • Ma Loulou, viens que je te serre dans mes bras!

    J'adore tu penses bien! J'ai toujours trouvé extrêmement délicate et sensée ta façon de parler des HE et bien entendu ta façon de les marier entre elles.
    Toujours peu d'HE à la fois, un réel souci du parfum final sans toutefois en diminuer l'efficacité.

    J'ai été contaminée par ton mélange pamplemousse/ laurier ainsi que par pamplemousse/bois de rose que j'aime utiliser simplement à ta manière.

    Je respire en ce moment même un peu de pomelo, new-in venue de Corse (coucou Alyana) dont je parlerai un de ces jours. Car il y a des crus de pamplemousse comme il y a des crus de citron.
    J'aimerais me remémorer tous ceux que j'ai eu entre les mains et sous le nez afin de déguster encore mieux ce message.

    Et last but not least, j'adore l'attention pour les futurs papas auxquels on ne pense jamais! En tous cas moi, je n'y pense jamais et là c'est sûr, je vais tester PG biga/pamplemousse sur mon "vieux" futur papa à moi pour lequel je manque d'imagination en ce moment.
    Du coup je lui ai ressorti de l'ylang qui me semble curieusement bien masculine du coup.

    Mille mercis Loulou! Et je suis certaine que tu vas nous régaler avec les prochaines indispensables ou préférées

    Posté par michele le 27 juillet 2013 à 08:52
  • je cherche justement une synergie pour faire un coupe faim !
    trop accro au sucre en ce moment dû certainement à la ménopause qui me travail ...
    si tu a une bonne recette, je suis preneuse et merci pour ta réponse sur la NC !
    bisouss

    Posté par Alice le 27 juillet 2013 à 10:13
  • Loulou, merci beaucoup pour cet article agrémenté de belles recettes.

    Posté par Colchique le 27 juillet 2013 à 11:08
  • j aime beaucoup ton article !j utilise principalement le pamplemousse dans une huile anti cellulite;je vai le regarder d une autre manière!
    je pense quil est difficile (pour moi) de faire le tri,le bon choix face à toutes les HEssentielles utiles pour la meme pathologie...

    ton baume,ton gel ,ton deodorant me plaisent bien.
    on vient de m offrir 2 livres :les h essentielles medecine d avenir du d JP WILLEM; et le grand guide des huiles essentielles de F MILLET! j ai déjà celui de MWERNER ET RUTH.....
    me voilà parée !
    j apprécie déjà beaucoup celui du d Willem.

    je réfléchis sur une synergie pour mon hypertension:petit grain bigarade,ylang ylang,marjolaine et lavande je suis tentée de rajouter du géranium rosat dont j adore le parfum qui me rappelle la Réunion.

    aprées ce long commentaire (trop) il est conseille de sniffer un peu de pamplemousse
    tu nous as présenté de façon magnifique le pamplemousse mais n est ce pas pas pour nous insiter à trouver par nous meme notre bonheur et ainsi réfléchir et créer au lieu de copier?
    MERCI

    Posté par sylvie le 27 juillet 2013 à 15:15
  • Je ne connais pas trop les huiles essentielles je rêve toujours devant sans arriver à me décider pour l'une ou l'autre merci pour cet article complet qui fait pencher la balance du côté du pamplemousse


    Bises

    Posté par Chanelbeaute le 27 juillet 2013 à 15:57
  • Merci beaucoup pour cet article très inspirant. Je regarde le pamplemouse d'un autre œil Est-ce une série sur les huiles essentielles qui débuterait ?

    Posté par gingembre le 27 juillet 2013 à 17:08
  • Merci beaucoup Loulou pour cet article.

    J'avoue ne m'être jamais vraiment penchée sur les propriétés énergétiques de cette essence toute simple mais oh combien efficace d'après ton expérience à laquelle je me fie les yeux fermés.

    Je vais maintenant la voir avec d'autres yeux et ai déjà une idée pour l'appliquer à une personne de mon entourage qui en a bien besoin.

    J'espère que ce message n'est que le premier d'une longue série dans ce domaine.

    Posté par Catherine le 27 juillet 2013 à 19:01
  • Alyana : je suis heureuse que tu apprécies toi aussi, cette huile essentielle.

    Michèle : tu peux me serrer ds tes bras après avoir...tordu le mien! Je suis contente que cela te plaise.
    Mon premier professeur d'aromathérapie nous enseignait qu'une formule thérapeutique devait être composée de 5 à 6 HE pour être efficace et les formules que nous devions composer devait être sous cette forme pour ne pas perdre de points... J'ai donc gardé cette habitude. De plus, ici, le choix d'HE est bcp plus limité qu'en France.
    Je ne suis pas uniciste mais minimaliste ^-^
    Je partage complètement "les crus" d'agrumes. Cela s'en ressent sur les lots d'HE achetés aussi.
    Michèle, je ne suis pas certaine de comprendre "ton vieux" futur papa : est-ce que cela veut dire que tu vas devenir grand-maman???
    Michèle, à la place de l'ylang-ylang, je mettrais de l'HE de rose de Damas avec un soupçon d'encens. L'huile essentielle de rose est reliée à tout ce qui touche à la maternité ou la paternité.
    Merci Michèle pour tes encouragements.

    Alice : ce n'est pas moi qu'il faut remercier pour les infos concernant la NC. Il s'agit de Catherine qui a écrit l'avant-dernier article. Potions et un blog collectif. Si tu vas ds la rubrique "auteurs", tu verras que nous sommes un certain nombre de personnes écrivant régulièrement pour certaines, de tps à tps pour d'autres et de tous les côtés de la planète.
    Pour ce qui est du coupe-faim, je te mets le lien vers un superbe article de Michèle sur les "He en roll-on" :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/09/20/19090445.html


    Bienvenue Colchique, comme on dit ici.

    Sylvie, je pense que tu as bien cernée m'a façon de faire!!! Je pense que pour vraiment apprécier une HE, il faut aussi avoir une affinité avec cette dernière. Parfois, certaines HE demandent ou nécessitent un apprivoisement sur du long terme.

    Chanelbeauté : j'espère que tu vas entamer une belle et longue relation avec l'HE de pamplemousse.

    Gingembre : merci à toi.
    Oui, je vais continuer avec les "indispensables", les "préférées" et probablement les "détestées". Il s'agit donc, d'une aventure de longue haleine.

    Catherine, tout le plaisir est pour moi. Michèle ne m'a pas vraiment tordu le bras comme tu peux t'en douter. Je dirai plutôt, qu'elle a touché mon point faible!
    Je suis persuadée que tu vas utiliser cette HE ds ton futur métier. Tu verras, tu en feras une alliée majeure!
    Oui Catherine, il s'agit d'une saga en pls volets.
    Merci pour ta confiance.

    Posté par Loulou le 27 juillet 2013 à 23:04
  • @ Colchique : "bienvenue" ds le sens de merci!

    Posté par Loulou le 27 juillet 2013 à 23:05
  • haa loulou ...

    Je me suis régalée tout au long de cette lecture ..

    Je suis certaine que beaucoup vont ressortir leur flacon de pamplemousse, le regarder d'un autre oeil ..grâce à ton article.
    Ta façon d'en parler est attendrissante . On sent que l'aimes , ce pamplemousse.
    MOI AUSSI !!! J'en ai fait ..des roll on et des roll on ..d'apaisement , pour une stressée adorée ..

    J'en ai trois flacons dans la case des ""P"" ..dont je ne savais que faire .
    Ben tiens ! ton déo me parle !!Mais, tu le cites juste .en passant ...
    C'est énorme, cette quantité de bic de soude à intégrer . Est-ce qu'il est pas un peu ""grattant"" ??
    Tu pourrais revenir juste me dire comment tu procèdes ? Tu le coules en tubes, ou en pot ?

    merci beaucoup loulou. Je me réjouis de "t'endendre" parler des difficiles, des détestées..

    Posté par moune le 28 juillet 2013 à 07:47
  • Tu as la passion communicante et communicative Loulou
    C'est un réel bonheur de lire ton affection sur cette fabuleuse HE et de nous livrer plusieurs formules.
    As-tu un cru de prédilection ?
    Fais-tu des synergies de différentes HE de pamplemousse ?

    Comme Michèle, j'apprécie énormément tes synergies minimalistes et je trouve qu'il est plus easy de doser avec peu d'HE.
    Je vais tester pamplemousse, bois de rose et laurier.

    Bravo à toi et à tout bientôt pour la suite /D

    Posté par emadra le 28 juillet 2013 à 16:55
  • Quelle bonne idée que cette série!!! On lit tellement souvent des descriptions stéotypées des HE, parfois recopiées les unes sur les autres, que ce récit vécu et enthousiaste est réellement rafraichissant. Et elles ont raison, les autres : une redécouverte, dans le ressenti de quelqu'un d'autre, est toujours très enrichissante.
    Tes synergies, un peu particulières, font envie.
    Elle a bien raison, Michèle, de te tordre les bras, et puis de te biser aussi
    Vivement la suite...!

    Posté par lolapit le 28 juillet 2013 à 19:09
  • Loulou, que je suis contente de te lire! Et que je suis contente de ton éloge -mérité- du pamplemousse! L'association que tu indiques pour le deo me plait beaucoup et comme Moune, je serai curieuse de connaître la texture finale.
    je me promets aussi de tester ton bois de rose -pamplemousse. Quant à l'eucalyptus radié-pamplemousse, je l'imagine sans même le faire tant ça me semble bien coller ensemble.

    En HE, le parfum du pamplemousse est souvent plus subtil que celui du citron ou de l'orange pour lesquels mieux vaut renifler avant d'acheter pour éviter de se retrouver avec des bulldozers monolithiques . J'ai rarement été déçue par un pamplemousse, même s'il est moyen. Comme tu le soulignes, son prix n'est pas excessif, et en diffusion aérienne, son parfum sature moins que du citron par exemple…

    Quand j'avais potassé les formules de mes baume anti-jet lag, j'avais découvert grâce à un petit livre de Sommerard (le père, pas le fils, -c'est fondateur de Florame-) une particularité de cette HE: elle tonifie en relaxant si je puis dire. Ce qui fait que j'en mets toujours un peu dans des baumes pour mieux se "réveiller" le matin, soit pour bosser, soit quand on est jet-laguée. Et je trouve que ça marche très bien.

    Merci Loulou pour cet article très précieux, nourri de ton expérience et de ta finesse d'analyse.

    Bises et j'attends la suite avec impatience -mais relaxe grâce au grapefruit quand même!-

    Posté par venezia le 28 juillet 2013 à 22:19
  • Loulou quel plaisir de te lire et de lire sur cette HE que j'affectionne, moi aussi tout particulièrement. Je pense comme toi qu'elle est "injustement" oubliée, car elle a beaucoup d'atouts. Même au niveau photosensibilisation, elle est l'agrume la moins "dangereuse" de ce côté là. Je la mettais souvent aussi dans mes soins visage, où elle se révèle aussi efficace qu'agréable.

    Je n'avais jamais pensé pensé à l'associer au bois de rose mais je viens de courir faire l'essai et me voici convaincue.

    Merci Loulou !

    Posté par malegria le 29 juillet 2013 à 03:26
  • Loulou, non je ne suis pas en train de devenir Gd mère!! Enfin pas à ma connaissance hein
    Je renouvèle juste les quelques rares odeurs que j'utilise pour els après-rasages et sels de bain de mon mari qui est un "vieux" futur père, non?

    Je viens de tester 1 gtte de PG biga et 1gtte de pomelo frottées dans le creux des mains et sniffées, c'est délicieux! On a une note amère qui devrait plaire à Venezia.

    Tu as raison Venezia, l'essence de pamplemousse, c'est comme la glace au café, même moyennes, elles sont toujours bonnes

    Qui a testé le pamplemousse sans furocoumarines d'Aromazone? Alyana ^_^ ?

    Bisous à Malegria! J'adore tes clins d'oeil

    Posté par michele le 29 juillet 2013 à 08:35
  • Non Michèle je n'ai pas essayé celui d'AZ ni dans sa version sans furocoumarines ni les autres, car, à ma connaissance, seul NEROLIANE le fait en grande contenance (500 ml) oui, j'aime me noyer dans le pamplemousse et le Yuzu !

    Posté par Alyana le 29 juillet 2013 à 11:23
  • Michèle, quand je lis "glace au café", je cours ventre à terre; c'est ma passion. Et tu as raison, même nulles, elles restent délectables.

    Malégria, plein de bisous, c'est un vrai plaisir de te lire. Je crois que l'IFRA donne 4% pour le pamplemousse comme seuil à ne pas dépasser pour la phototoxicité, ce qui laisse ne marge…

    Dans les pamplemousses "corrects", j'achète quand je n'ai pas le temps de chercher celui de Valnet, facilement disponible. En ce moment, j'ai celui, bio, de Bleu provence, si doux qu'il aurait presque des notes d'orange. je préfère avec plus d'amertume.
    Michèle, je viens de tester avec petit grain bigarade, c'est vrai que ça muscle le pamplemousse.

    Posté par venezia le 29 juillet 2013 à 11:45
  • - Alyana, 500ml d'HE!
    Mais qu'en fais-tu? Comme Loulou, le pamplemousse semble vraiment être ta lavande à toi



    - Oui Venezia, la glace au café

    Je trouve le pamplemousse de Florame tout à fait bien, un peu vieux dans mon flacon à présent mais c'est celui que j'ai longtemps utilisé.

    Je viens d'ouvrir un flacon de Sevessence plus frais, plus fruité, très agréable. C'est là que je réalise que les zestes d'agrumes évoluent rapidement.

    Posté par michele le 29 juillet 2013 à 12:04
  • Absolument, Michèle, autant j'aime le parfum subtil des fleurs de lavande, autant l'huile essentielle, même de très bons crus, m'écoeure et comme la rose à tes joyeux lurons, me rappelle les petites vieilles "sub-claquantes" et propres sur elles
    Quant au pamplemousse, t'ai-je dit que je l'aimais...énormément pour moi c'est le meilleur anti stress qui soit, en snifette, en diffusion, dans les cosmétiques etc...

    P.S. j'adore aussi les glaces au café et comme l'he de pamplemousse, 500 ml ne me font pas peur

    Posté par Alyana le 29 juillet 2013 à 15:48
  • Pour le déodorant

    La façon dont je procède pour le déodorant est vraiment simple :

    mélanger les poudres
    Faire fondre l'huile de coco
    Incorporer les poudres à l'huile fondue
    Bien mélanger de façon à obtenir une pâte homogène
    Incorporer les HE de votre choix
    Mélanger à nouveau
    Aliquoter ds des petits pot en verre et conserver à +4°C
    En garder 1 ds la salle de bain

    En étaler un tout petit peu sous les aisselles

    Personnellement je n'ai jamais eu d'irritations sous les bras.

    Moune, si tu penses faire une réaction, il suffit juste de mettre moins de bicarbonate de soude.
    Tu pourrais ajouter un peu plus de fécule de maïs ou un peu de farine de riz ou d'arrow root suivant ce dont tu disposes.
    Tu peux commencer par faire une toute petite quantité pour tester.


    Vénézia, le résultat donne une pâte plus au moins épaisse qui varie selon la température ambiante.

    Posté par Loulou le 29 juillet 2013 à 18:05
  • Merci doublement Loulou, pour les détails de la recette et pour l'emploi du mot aliquoter dont j'ignorais le sens jusqu'à ce jour.

    Posté par venezia le 29 juillet 2013 à 18:29
  • @ Moune : je suis contente que cette aventure aux HE te plaise.
    Comme tu as pls flacons de pamplemousse, tu pourrais essayer de faire une synergie uniquement de pamplemousse comme le suggère Emadra. P-ê qu'à partir de là, l'odeur obtenu te guidera pour son utilisation.

    @ Emadra : je n'ai pas de ru particulier. J'utilise ce que je trouve ici. De ce côté de l'Atlantique, le choix est assez restreint. Les frais postaux et de douanes sont très élevés.
    Actuellement, j'utilise un lot de Pranarôm (qui n'était pas leur meilleur lot!. En revanche, le lot précédent était une pure merveille sur le plan olfactif. Ce lot fonctionne bien sur le plan des molécules mais il lui manque qq chose lorsque j'ouvre le flacon.
    J'ai aussi un flacon qui vient d'Essencia qui est très agréable.
    Sais-tu que je n'ai jamais pensé faire une synergie uniquement de pamplemousse. Merci pour cette belle idée. J'ai fait le mélange de mes deux lots et... j'attends la surprise olfactive lors de l'ouverture du flacon de cette nouvelle synergie.

    @Lolapit : comme tu peux le constater, la douleur fut "horrible" mais les bises ont fait la job!
    Merci pour ton commentaire.

    @ Vénézia : je termine ton bâtonnet de pamplemousse que j'adore. Le fait qu'il soit ds un tube et sous forme de baume solide est vraiment pratique à utiliser. Très pratique aussi pour les petits coups de pompes et comme tu le dis pour une stimulation lors des démarrages un peu plus difficiles certains jours.
    Tu as raison, cette HE est aussi efficace que l'HE de citron mais bxp moins saturante.

    @ Malégria : quel plaisir de te lire aussi! J'ai reçu des bises de ta part par personne interposée mais te lire ici est un réel plaisir. Tu verras qu'avec le temps, ta synergie va devenir bcp plus subtil sur le plan olfactif et les résultats obtenus avec ce complexe mature seront assez puissants.
    Je profite de cette occasion si rare pour t'envoyer plein de bises.

    @ Michèle : tu vois, j'ai eu un doute...

    Je reviens pour la suite...

    Posté par Loulou le 29 juillet 2013 à 18:46
  • Vénézia, ce sont des restants de déformation professionnelle qui ressortent lorsque j'écris des recettes!!!

    Avec vos histoires de glace au café... vous me donnez des envies!

    Bises à vous toutes.

    Posté par Loulou le 29 juillet 2013 à 19:51
  • Loulou,

    J'ai fait ce matin un baume poitrine avec 1% pamplemousse, 0,5% bois de ho et 0,5% bois de rose (+ macérats odorants). Le résultat: un parfum fruité à souhait, un vrai bonbon. Un grand merci.

    Posté par venezia le 30 juillet 2013 à 18:05
  • Tout le plaisir est pour moi Vénézia. Tu sentiras la subtilité de l'odeur avec le tps, une petite merveille. Enfin, si ce baume est pour toi ou du moins, si tu en as gardé un tout petit peu pour toi avant de l'offrir...
    Bonne idée d'avoir mis 1/2 part de bois de ho et l'autre 1/1 de bois de rose. Même si c'est deux HE sont très proches au niveau de leurs composition, leur odeur diffère. Mais ça, c'est pour une autre histoire. ^-^ .

    Posté par Loulou le 31 juillet 2013 à 04:36
  • Je viens de faire une crème mains absolument superbe (merci Dr M.) avec le mélange "pamplemousse-bois de rose" + Co2 de vanille bourbon, un délice ! Merci de cette idée.

    Posté par chabou le 31 juillet 2013 à 18:11
  • Chabou, tu vas pouvoir la publier. Hi hi hi moi je n'ai aucune photo.

    Posté par michele le 31 juillet 2013 à 18:33
  • Oui Chabou !

    Posté par Catherine le 31 juillet 2013 à 19:21
  • + 1 Chabou

    Posté par emadra le 31 juillet 2013 à 22:11
  • C'est pas fini, toutes les trois ?

    Posté par chabou le 31 juillet 2013 à 22:49
  • Ça se dit jamais trois sans quatre ?

    La Fouetteuse

    Posté par Alyana le 31 juillet 2013 à 23:31
  • Non, ça ne se dit pas, na !

    Posté par chabou le 01 août 2013 à 12:58
  • Michèèèèle la piquouze !

    Posté par Alyana le 01 août 2013 à 13:15
  • Même pas peur

    Posté par chabou le 01 août 2013 à 19:38
  • C'est sûr que tu pars demain et qu'on ne peut pas te piquer d'ici là mais j'espère que tu as pris quelques photos pour l'écrire à ton retour.
    Bonnes vacances Chabou!

    Posté par michele le 01 août 2013 à 20:31
  • j'ai aimé vous lire au sujet d'une HE que j'aime bcp. Merci pour toutes ces infos

    Posté par rolande le 28 août 2013 à 10:32
  • Merci Rolande pour votre lecture et votre passage sur notre blog collectif.
    J'espère que nous aurons encore le plaisir de vous y croiser!

    Posté par Loulou le 28 août 2013 à 16:29
  • Loulou, Rolande est ma cousine, tu peux la tutoyer je pense
    Bises Rolande!

    Posté par michele le 29 août 2013 à 09:01
  • Ok Michèle, mais c'est Rolande qui a commencé!!! En tout cas, bonjour Rolande, la cousine de Michèle!!!

    Posté par Loulou le 02 septembre 2013 à 17:20
  • Posté par michele le 04 septembre 2013 à 11:00

Commenter l'article