Brumisateur d'essences respiratoires

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

             Venezia avait fabriqué une brume anti-crève  très efficace et polyvalente.
J'avais hérité d'un flacon fort peu de temps puisqu'il m'a été rapidement subtilisé par un grand malade de passage.

 

En prévision des infections hivernales qui se sont annoncées de façon un peu trop virulente en septembre, j'ai préparé à mon tour un brumisateur d'essences respiratoires diluées grâce à de l'alcool à 96° offert par Nanette (merci Nanette!).
Il peut être remplacé par de l'alcool à 90° même dénaturé puisqu'on ne le consomme pas.

J'ai choisi des HE courantes dosées à 30% soit 900 gouttes pour 100ml de solution.
Mon flacon fait 30ml et pour que les calculs soient simples, j'ai fabriqué 25ml de brumisation en divisant les chiffres de la formule en % par 4.

Le brumisateur se balade dans la maison au gré des besoins.
Il aurait mieux valu un flacon brun pour protéger les HE de la lumière mais je n'en avais pas alors je garde celui ci dans une pochette en lin brut offerte par Emadra.

 

DSC06388

 

 

             Le mélange d'huiles essentielles possède des propriétés reconnues.

En gouttes :

60 lavande fine (Lavande et Cie)
60 eucalyptus globulus (Herdade de vale côvo)
30 romarin cinéole (Florame)
20 genévrier commun rameaux et baies (Pranarôm)
15 niaouli  Distillerie JLB (Bouloupari, Nelle Calédonie) marié à des grains d'encens
15 menthe des champs (Bilby and Co.)
15 gaulthérie couchée (Essenciagua)
10 clou de girofle (Astérale)

. Sources d'inspiration : Spray aérien PuressentielBrumessence Weleda, Phytosun Arôm spray respiration, Olbas oil , Dieti natura vaporisateur respiratoire dans lesquelles on retrouve à peu de choses près les mêmes huiles essentielles.
. Pour les personnes de plus de 15 ans en bonne santé (hum le rhume n'est pas une maladie on va dire...)

- Bienfaits sur les voies respiratoires (eucalyptus globulus, niaouli, genévrier)

- Large spectre anti-infectieux (girofle clou, genévrier encore parce que j'adore, romarin cinéole, lavande fine)

- Effet tonifiant et vivifiant (menthe des champs pouvant être remplacée par menthe poivrée, gaulthérie à l'activité anti-inflammatoire utile en cas de rhumes).

 

              Mon HE de niaouli est en macération avec quelques grains d'encens pilés.

C'est une méthode inventée par Kayacaramel que j'ai expérimentée avec le niaouli dont le parfum aux notes fécales peut déplaire.
L'encens possède des propriétés intéressantes sur les voies respiratoires, ce qui en l'occurence est utile dans ce brumisateur.

La solution pourrait se troubler légèrement à cause de l'encens si l'alcool est moins pur mais cela n'enlève rien à l'efficacité.

 

DSC06391
Merci à Emadra pour la pochette en lin brut

 

Formule du brumisateur d'essences respiratoires
7.5ml HE soit 225 gouttes
17.5ml alcool à 96°

Compter les gouttes d'huiles essentielles directement dans le flacon spray de 30ml
Ajouter l'alcool mesuré à la seringue de 10ml, bien mélanger
Laisser en contact 2 ou 3 jours avant d'utiliser.

 

 Voici la formule générale en pourcentage parce que je vois que ça vous choque ^_^

30% HE
70% alcool à 96° ou 90°
C'est tout!

 

DSC06389

     

            La brumisation s'utilise vaporisée sur un mouchoir pour respirer et en vaporisation dans l'air ambiant quand on a contaminé l'espace avec nos vilains virus.

J'adore le parfum qui est dynamisant et soignant. Mon dernier fils  a éternué au moment où je testais le spray sur un mouchoir.

"Hop, tiens ça devant ton nez pendant que tu fais tes devoirs... et ne joue pas avec hein..."
Quelques minutes plus tard : "ça sent fort mais en fait ça fait du bien quand même"
Il fait partie de la tribu des nez délicats, c'est donc dire comme l'odeur passe bien...

           Le spray est fait en exactement 5 minutes, pas besoin de laver, de stériliser quoi que ce soit.
J'adore aussi!

 

DSC06390

 


Autour du chaudron

    Ma chère Michèle,

    Je suis ravie de découvrir ton interprétation de la brume respiratoire. 30% d'HE, je vois que tu as visé l'efficace!
    Je vais immédiatement te copier pour modifier un peu le parfum du niaouli dont je ne suis pas absolument fan.

    J'incite tout le monde à fabriquer une de ces brumes particulièrement simples à faire.

    Posté par venezia le 10 décembre 2014 à 10:03
  • Trop joli ce flacon couché sur sa robe de lin. Je cours illico faire cette formule, car le rhube rôde dans la maison… Pas moi
    J'utilise l'assainissant de Puressentiels que j'adore mais comme on peut le faire, Zou et hop
    J'use et abuse aussi de cette fameuse méthode Kayacaramel, tout particulièrement pour la puissance fixatrice conférée, dans les savons… Dame soude capitule devant cette méthode, même avec un faible pourcentage d'he. Je mouille ainsi d'he, des plantes fraiches, comme mon géranium citron, qui brûle littéralement, mais me donne son coeur gorgé.
    Merci ma Mimi, je vais aussi faire un spray, force et rigueur mentales

    Posté par mlk le 10 décembre 2014 à 10:05
  • Le lavandin à la place de la lavande fine, est plus camphré et adapté non? Je demande cela, car je n'ai pas trop envie d'utiliser ma superbe lavande fine de Reina… difficile à retrouver.

    Posté par mlk le 10 décembre 2014 à 10:10
  • Une brume qui tombe à pic avec toute cette grisaille qui véhicule les méchants virus.
    Une synergie bien corsée, je vais la faire comme toi
    Pourrait-on également l'utiliser dans les sticks inhalateurs ? Dans mon entourage, on les apprécie beaucoup.
    Merci Michèle pour cette brume qui va nous envelopper d'un champ protecteur !

    @Mlk, j'ai aussi des grains d'encens, de benjoin, de myrrhe... qui trempent dans HE diverses pour les savons
    Dis-moi, comment procèdes-tu pour le géranium ? J'en ai un sur la fenêtre que je ferais bien de couper avant qu'il crève

    Posté par gingembre le 10 décembre 2014 à 10:47
  • Voilà une belle formule de saison qui doit faire fuir les 'crobes à vitesse grand V

    Posté par Pescalune le 10 décembre 2014 à 11:32
  • @ Gingembre
    Je cisèle les feuilles fraiches en menus morceaux dans un petit bocal et ensuite, je verse mon choix d'huiles essentielles dessus et laisse trempouiller à son bonheur et bonne heure de mon nez.Les feuilles boivent et leurs parfums est bu par les HE, il suffit ensuite de filtrer en pressant fortement.
    Les feuilles de sauge sèches et parfumées fonctionnent aussi très bien.
    Si j'avais du jasmin, des roses j'en ferais tout autant.
    Tu peux aussi le faire sur des gousses de vanille, des fèves tonka, la noix muscade, le macis.
    Rien à perdre tout à tenter et ça marche en fixation et s'avère économique.

    Posté par mlk le 10 décembre 2014 à 13:11
  • Merci beaucoup Mlk, ton message m'ouvre des portes embaumées

    Posté par gingembre le 10 décembre 2014 à 13:27
  • Oh voui oh voui, vous êtes bien inspirantes les filles! Chez moi on dit "elle m'a mis le moteur"
    En effet, depuis que Venezia a lancé la mode, j'ai toujours un petit flacon pschitteur qui traine. En ce moment même, sur mon bureau, il y a une brume dynamisante aux agrumes pour contrer le coup de mou qui survient souvent dans l'après-midi.
    Bref, allez-y, oui, c'est si simple à faire et si gratifiant!
    Mlk, bravo pour ta frite en ces temps de fatigue hivernale. J'avais déjà rangé dans les replis de mon cerveau l'histoire de la trempouille des résines dans des HE, mais voilà que tu arrives avec des petits morceaux de végétaux pour tremper aussi. Du coup, j'ai envie de faire un sort à ma sauge du jardin
    Tu as raison, Michèle, les cosméteuses maison hibernent. Ou alors elles sont trop occupées à préparer les paniers de Noël...Merci de relancer avec ce joli sujet.
    Ta synergie est intéressante. Je note en particulier l'utilisation de la gaulthérie qui doit se faire un peu discrète dans ce mélange tout en apportant ses vertus. Sinon, je pense comme mlk : le lavandin est peut-être plus efficace dans ce contexte et permet de ne pas gacher la lavande fine, non?
    Pchittez-vous bien!

    Posté par lolapit le 10 décembre 2014 à 13:43
  • Simple rapide et efficace, je crois que je vais tester (en plus c’est très joli!), mais je la snifferai perso...Ici les gamins tombent comme des mouches, il y a de quoi craquer...
    Merci!

    Posté par Lys Blanc le 10 décembre 2014 à 15:03
  • Bonjour

    Bonjour Michele
    Bonjour à toutes & à tous
    Merci de partager vos remèdes naturels avec nous, j'avoue que je suis devenu accro, il y'a pas un jour ou je passe pas vous lire,même si je ne me manifeste pas.
    j'ai une question s'il vous plait?
    Si j'ai bien compris cette magic recette n'est pas adapté aux enfants (j'en ai 11ans et 8 ans) du moins leur presence n'est ce pas?
    J'aimerais tant la faire votre recette mais j'ai un doute auriez vous l'amabilité de me répondre et je vous en remercie beaucoup.
    Si c'est pas dérrangeant pour vous aussi je voudrais faire un baume pour la toux et rhume pour les enfants pourriez vous m'indiqué un lien adapté aux enfants car j'ai vraiment cherché sur le blog et je n'est pas trouvé
    Merci par avance
    et Bonne journée à toutes et à tous

    Posté par MOON le 11 décembre 2014 à 06:42
  • Super idée Michèle que de nous inciter à fabriquer nous-mêmes ces petits mélanges à vaporiser, tellement simples à fabriquer et tellement agréables à utiliser.

    J'ai fabriqué ton mélange et je dois dire que je le trouve très agréable, l'ensemble donne presque une odeur de jasmin, alors qu'il n'y en a pas, à part l'odeur de la gaulthérie qui ressort mais sans abuser. On obtient donc un produit avec une action thérapeutique et agréable pour le nez, ce qui ne gâche rien.

    J'adore !

    Posté par Catherine le 11 décembre 2014 à 07:15
  • Ouh la la , Michele , le monde de la cosméto s'essouffle peut-être ..mais pas TOI !!
    Les marches en forêt et les He te réussissent bien

    J'avais fait , selon le modèle de Venezia , un brumisateur dosé à 4 % de HE .
    Je n'ai pas osé le doser plus .. mais la prochaine fois , j'essaierai ta formule .
    Même si pour certains ...ça sent le médicament chez nous !
    Pas grâve , ils s'habitueront et comprendrons , un jour peut-être ...

    Du coup , je me suis plongée dans le vaste monde des propriétés des
    huiles essentielles et je suis fascinée ...

    Il me faut une bible , euh... un peu plus attrayante que le livre de Valnet

    Aurais-tu un livre à me conseiller concernant leurs propriétés sur le mental ?

    Posté par patsch le 11 décembre 2014 à 12:10
  • j'aime beaucoup

    Bonjour, j'aime beaucoup ce que vous faite à très bientôt
    Pascal
    http://www.avionnormandie.com
    avionnormandie@gmail.com

    Posté par Pascal le 12 décembre 2014 à 11:46
  • Bonjour Michèle, quelle belle idée que cette brume. Toujours aussi belles tes photos, j'adore. J'attends ta réponse par rapport à la demande de Moon, car j'ai la même interrogation. Pour le moment, les crèves sont passées ici, mais en prévision...
    Par contre, je n'ai pas toutes les HE que tu sites. Crois-tu que je puisses modifier, en remplaçant l'eucalyptus globulus par du radiata, le romarin par ravintsare, le genevrier par tea tree et le clous de girofle par poivre noir? Oui, , ça n'a plus rien à voir, mais j'aime vraiment cette idée de brume.
    Merci pour cette belle inspiration.
    J'ai une petite question HS, j'aimerai bien faire un macérat de fèves de tonka sur huile de coco, mais je ne sais pas comment doser : j'ai vu que venezia préconisait la prudence avec les fèves. De plus, puis-je le mettre sur le radiateur, à la place du soleil ou le BM est-il plus recommandé? Pardon encore pour m'être écartée du sujet .

    Posté par nanette le 12 décembre 2014 à 19:01
  • - Nanette,

    Ce spray n'est pas destiné à être posé sur la peau mais à être vaporisé dans l'atmosphère ou sur un mouchoir à mettre devant et non sur le nez.

    Donc théoriquement on peut supposer que l'on pourrait le décliner aussi pour les enfants mais en adaptant quelques HE comme l'eucalyptus radiata à la place du globulus par exemple.
    Tes autres substitutions sont tout à fait judicieuses, il faut simplement utiliser un pourcentage de 5% HE par exemple.

    Je précise que l'on ne doit pas pulvériser sur le visage ni en présence humaine comme on le fait pour une diffusion.

    Pour ton macérat de tonka, il faut savoir raison garder quand à la présence de coumarine dans cette fêve.
    Je pense qu'il n'y a aucun danger à utiliser les fêves tonka en alimentaire, cosmétique et parfumerie car on n 'atteint jamais les doses de coumarine pure qui peuvent s'avérer toxiques. Les études sont faites avec de la coumarine pure et non de la tonka.

    Seule sa présence dans les rouges à lèvres est interdite pour d'évidentes raisons. Mais on en trouve dans plein d'autres aliments (thé vert, vanille, lavande, miel...)

    L'idée de la pénétration de coumarine dans un macérat huileux posé sur la peau me laisse quand même dubitative.
    Un lien vers une étude du CNRS qui relativise ces notions et indique que la coumarine pure utilisée dans les parfums par ex ne présente aucun danger :
    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doschim/decouv/parfums/loupe_coumarine.htm

    Quelques extraits :
    "On admet que 20 g de coumarine ont le même effet que 1 kg de poudre de fèves de Tonka."

    "La coumarine n’est pas cancérogène aux doses habituelles dans la nourriture (0,25%)."

    "Les doses les plus faibles sont encore environ 100 fois supérieures à celles qui sont utilisées en parfumerie où l'on peut considérer la coumarine comme sans danger. Elle est cependant interdite dans les rouges à lèvres."

    Posté par michele le 12 décembre 2014 à 21:30
  • - Patsch,

    Le dosage de 30% est celui indiqué dans le spray Dieti Natura.
    J'ai simplement repris cette indication absente des autres formules qui ne doivent pas s'en éloigner beaucoup à mon avis.

    Il faut garder à l'esprit comme je l'indique à Nanette que c'est un spray d'ambiance, qui n'est pas posé sur la peau et qui même respiré grâce à un mouchoir n'est pas posé sur le nez.

    Quand on diffuse des HE dans une pièce à l'aide d'un diffuseur, on diffuse les HE pures. On fait alors du 100% sans le savoir ou sans le réaliser

    Le livre que j'adore pour son aspect complet, de la chimie des HE à l'énergétique est celui de Ruth et Monica dont je vous rabat les oreilles régulièrement:
    "L’Aromathérapie : Principes, Indications, Utilisations. De Monika Werner et Ruth Von Braunschweig , Editions Vigot"

    Irène en a fait une fiche lecture ici :
    http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9594

    C'est un livre qui convient du débutant à l'expert en aromathérapie avec quelques pages en toute fin pour des recettes, propriétés des HV , mélanges par indications, fiches synthétiques des HE...

    L'autre atout de ce livre est de tordre le cou aux idées reçues sur certaines dangerosités (j'y ai extrait quelques précisions sur la sauge sclarée par ex) .
    Je pense qu'il ne faut pas faire n'importe quoi avec l'aroma mais le principe de précaution à outrance me dérange tout autant puisque jamais cela ne protège quiconque.
    Moi j'adore positivement cet ouvrage.

    Je te recommande de l'acheter, le lire, l'utiliser et... de venir nous en faire l'article pour la biblio? Moi je parle trop ici.
    ^_^

    - Nanette

    J'oublie ta question sur la source de chaleur. Mais oui le radiateur convient, ce sera une espèce de sauceur.
    On fait comme on veut ses macérations huileuses (soleil, bain-marie, radiateur, sauceur, yaourtière ...) dès lors qu'il y a une source de chaleur, c'est bon.

    - Catherine,

    Je n'y retrouve pas le jasmin que tu décris mais j'apprécie aussi ce que ça donne.
    C'est un produit tellement évident à avoir et si simple à fabriquer qu'encore une fois, c'est dommage de ne pas s'y mettre.

    Il faut juste de l'alcool.

    - Moon,

    Il y a les idées de Nanette pour adapter ce spray à 5% d'HE.
    Dans le mélange que j'ai réalisé seul l'eucalyptus globulus et la menthe poivrée ou des champs posent véritablement un souci pour les enfants de 11 et 8 ans.

    Les marques citées plus haut indiquent 7 ans comme âge limite et ne donnent pas le % en HE de leurs sprays.
    Donc si vous craignez, restez à 5% au total soit 150 gttes pour 100ml de produit.
    Toujours hors présence humaine même des adultes.

    Une recette de BAUME POUR MASSAGE POLYVALENT ORL ENFANTS dont la formule a été réalisée par une de mes proches pour sa fille : efficace, très beau vert, souple, pas gras, magnifique...

    .6g Cire d’abeille
    .9g Huile de calophylle
    .30g Huile de coco fractionné
    .3 à 5g HE soit 90 à 150 gouttes au total (12 à 20 gouttes HE eucalyptus radié, 30 à 50 gouttes HE ravintsara , 18 à 30 gouttes HE arbre à thé , 30 à 50 gouttes HE lavande vraie)

    Ce baume est quand même corsé et ne doit pas être utilisé sur plus de 5 jours d'affilée. Il convient à l'âge de vos enfants.

    Quand elle me l'a montré, je me suis demandée si c'était bien moi qui en avais donné la formule .
    La formule d'origine du mélange d'HE provient du livre de Danielle Festy sur l'utilisation des HE chez les enfants. Elle comportait 33% d'HE sans indication d'âge!
    Beaucoup trop à mon goût pour des enfants de moins de 12 ans puisqu'il est destiné à être appliqué sur la peau.

    Pour les enfants de moins 3 ans, il est d'usage aujourd'hui d'éviter les HE à cinéole (euc. radié, niaouli, ravintsara...) et de choisir plutôt du linalol (lavande fine, bois de rose...) mais à faible dose 1%.
    Et encore la plus prudente des auteurs (F. Millet) ne l'indique qu'en diffusion et en usage cutané il n'y aucune formule ORL jusqu'à 7 ans dans son livre.
    Voici quelques indications générales qu'elle donne pour les enfants :

    ORL voie cutanée diluée
    7-10 ans : 3%
    10-15 ans : 5%
    Adultes : 10-15%

    Danielle Festy charge beaucoup en HE à mon goût.
    La vérité est peut-être entre les deux.

    - Lys blanc,

    Les virus attaquent en effet. Il parait que la gastro a fait son arrivée en région parisienne.
    Il faut être paré!

    - Lolapit,

    Oui bien sûr le lavandin peut remplacer la lavande fine si tu veux garder la tienne en réserve.
    Où est la formule de ta brume dynamisante aux agrumes? Moi j'aime bien qu'on me dise tout ou rien.

    - Pescalune,

    J'aurais pu y mettre le beau lavandin que tu m'as offert!

    - Gingembre,

    On peut fabriquer une composition moins forte en HE et sans alcool pour les inhalateurs. Je n'aime pas trop mettre des trucs aussi gros dans mon nez ^_^ mais c'est une très belle idée à réhabiliter.

    Vraiment les filles, je vous exhorte à venir partager vos recettes parce que je réalise que vous parlez de tas de trucs mais que vous les gardez pour vous.
    Trop dommage.

    Si tu fais quelques inhalateurs, prends des photos et viens nous les montrer Gingembre, ça a tellement de valeur ces créations personnelles. D'accord?

    - Merci Mlk de nous indiquer tes façons si originales de fixer les parfums sur leurs supports d'origine, les plantes.
    Magnifique aussi!


    - Venezia,

    Je n'ai pas pu refuser de donner le tien à cet ami malade de passage il y a quelques mois. Alors aux premiers virus en septembre, j'ai fabriqué ce spray que je ne publie que maintenant mais je l'ai déjà refait.

    Comme je l'indique à Patsch, ce dosage de 30% est celui de Dieti Natura et je pense que les autres font aussi élevé dans le commerce.
    Pour une efficacité dans l'atmosphère, il faut pas mal d'HE et quand on diffuse, on fait du 100% avec un appareil bien plus efficace pour vaporiser les molécules aromatiques qu'un spray maison.

    Je rappelle juste qu'il vaut mieux vaporiser hors présence humaine, ce qui est un peu sportif je te l'accorde quand on vaporise une pièce.
    Moi je vaporise en laissant la porte entr'ouverte avec mon bras dans la pièce. Je ferme, je vais faire pipi et je reviens ^_^

    Bisous à toutes!

    Posté par michele le 12 décembre 2014 à 22:35
  • Michèle Tout est clair , limpide et agréable , pas un mot de trop .

    Merci de nous répondre de façon si détaillée et personnelle .

    Je vais de ce pas , me commander le livre que tu me conseilles .

    Posté par patsch le 13 décembre 2014 à 10:02
  • Merci michèle pour tous ces détails si complets en effet. Je ne pensais pas le vaporisée sur les enfants, vu le taux d'alcool. Mais sur un mouchoir à renifler, pour dégager le nez. Tu me fais stresser car j'ai fait un mélange de ravintsare, niaouli, tea tree, eucalyptus radiata et poivre noir que j'ai appliqué sur la poitrine de mon fils qui a 3 ans et demi. Je crois avoir dosé à 3%, je n'arrive plus à trouver le bout de feuille où j'avais tout noté. J'ai simplement mélangé dans du karité nilotica trituré. Bon, ça a été efficace mais du coup, je culpabilise s'il ne faut pas appliquer les cineoles.
    Loulou m'avait donné envie l'an dernier avec l'eucalyptus radiata. Je suis toujours à la recherche d'orme rouge pour faire des gommes, mais aucun herboriste n'en vend, et sur le net, c'est hors de prix. De même que je n'ai quand même pas osé faire avaler une goutte de cette HE à mon fils, même si j'ai lu qu'elle pouvait être ingérée quel que soit l'âge. Ai-je bien fait ou bien je peux oser? . Donc, dans le doute, jai fait un sirop de thym cannelle qui est à se damner, et qui fait le bonheur de tous ici meme sans toux ni rhume -_-
    Dernière petite chose (désolée, toutes ces questions....), combien de fèves puis-je donc mettre dans 50g d'HV? Et je les laisse macérer un mois environ sur mon radiateur? Merci infiniment Michèle de ta patience. Tres bonne journée à vous tous

    Posté par Nanette le 13 décembre 2014 à 11:08
  • - Patsch, c'est la moindre des choses de répondre de façon personnelle
    J'espère que tu seras enchantée comme moi par ce livre.
    On en reparle?

    - Nanette,

    * Non ma Nanette, tu n'oses pas la voie orale.
    Je suis beaucoup plus choquée par l'usage oral des HE que par du cinéole cutané à 3 ans et demi.

    Longtemps, on a baigné les enfants dans du cinéole avec les baumes Vicks, Bronchodermine et autres suppos Trophirès (voie interne quand même) à l'eucalyptus.
    Ils existaient même pour les nouveaux nés.

    * Et depuis cette directive de l'AFFSAPS, tous ont disparu du marché même les formes adultes non pas parce que c'était dangereux mais parce qu'avec moins de prescription chez l'enfant et le nourrisson, tu penses bien que le labo ne pouvait plus vivre de ces spécialités extrêmement prescrites.
    Tous les enfants nés avant 2011 ont dû en recevoir
    C'était une rente.

    Avec une grand-mère sage-femme et aromathérapeute, j'ai personnellement dû naître dans du cinéole

    Mais aujourd'hui c'est interdit en dessous de 30 mois (soit 2 mois et demi) et voici un article qui en parle bien avec un avis très critique en commentaires:
    http://www.blogdelasante.com/contre-indication-suppositoires-contre-la-toux/

    Mais évidemment avec le risque de convulsions dont on ne sait pas par avance qui en fera on évite et on utilise autre chose en dessous de cet âge. La lavande fine et le bois de rose sont bien tolérés, ont une action anti-infectieuse avérée mais même s'ils n'ont pas la panoplie complète ORL, ils peuvent suffire à traiter en attendant de voir le pédiatre.

    * Pour les enfants de 3 à 7 ans le flou est très gênant.
    Les auteurs les plus prudents (F. Millet) n'en parlent pas, les autres (D. Festy) les utilisent larga manu alors que certains de leurs ouvrages sont édités après 2011.
    Je ne te parle pas de ceux qui pensent que l'ouvrage de Franchomme est une bible...

    Voici quelques exemples pour te montrer comme on est dans le flou.

    . Ici un baume pectoral indiqué à partir de 3 ans contenant tout ce qu'on veut comme cinéole et même de l'hysope:
    http://www.parapharmacie-pas-chere.com/toux-mal-de-gorge/1505-actirub-baume-pectoral-baume-decongestionnant.html
    Labo Santé Verte vendu en pharmacies

    . Un autre avec de l'Euc. globulus indiqué à partir de 3 ans
    http://www.abiessence.com/les-pectorales/177-product-177.html
    Laboratoire Abbiessence bien connu pour ses HE

    . Une formule de friction ORL contenant de l'Euc. radié sur le blog d'Aroma-zone indiquée dès l'âge de 12 mois et pour un traitement durant jusqu'à 15 jours:
    http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/aromatherapie-pour-les-enfants-2/

    . Le baume respiratoire bééb Erbaviva dont j'adore la gamme qui contient de l'Euc. radiata et où l'âge du bébé n'est absolument pas précisé.
    Il s'en vend partout sur le net et dans des boutiques Hype parisiennes.
    La notice le précise peut-être mais là sur le net, pas de précisions :
    http://www.erbaviva.com/product/sniffles-baby-chest-balm/
    http://www.thebeautylounge.com/fr/index.php?controller=product?id_product=843&id_lang=25

    etc.

    Il faut donc user de prudence quand même sans flipper outre mesure. Et ne pas oublier qu'en naturel, il y a plein d'autres méthodes pour soigner des infections ORL banales : phytothérapie, homéothérapie etc.


    * Pour tes tonka, je mettrais 3 ou 4 fêves concassées dans les 50g. Mais je et conseille de le humer régulièrement et d'arrêter la macération dès que le parfum te plaira.
    C'est difficile pour moi de te donner une indication précise pour le temps de macération à moins que d'autres personnes plus averties répondent ici.

    Bisous, bisous... et bon week-ends à tous.

    Posté par michele le 13 décembre 2014 à 12:24
  • Désolée pour la fôte -_- : vaporiser et non vaporisée, j'ai écrit de mon téléphone, et je n'ai pas vu sur mon petit écran la belle erreur!!!!
    Merci infiniment Michèle pour ta réponse très fouillée et complète. Effectivement, j'ai utilisé pour ma fille à l'époque, les suppo coquelusedal, qui étaient très efficaces d'ailleurs. Et mon homéopathe de l'époque, me faisait faire une préparation à base de tea tree, cyprés toujours vert et niaouli, à appliquer sur le torse.
    Je vais donc garder ma trituration de karité avec mon mélange de tea tree, ravintsare, nialouli poivre noir et eucalyptus radiata.
    Merci également pour le macérat .
    Bonne soirée. Bisous.

    Posté par nanette le 13 décembre 2014 à 19:21
  • Fabuleuse id'e pour l'hiver! Et finalement, ce mélange hyper dopé en bonnes HE pour nos voies respiratoires, on pourrait aussi le mettre dans un gentil diffuseur (sans l'alcool bien sur), et le respirer familialement, non?

    Posté par madame propre le 14 décembre 2014 à 18:35
  • J'aime beaucoup le résultat ! Et oui, je la testerai en diffusion. A refaire, donc !

    Posté par gingembre le 14 décembre 2014 à 20:21
  • Bonjour
    Merci beaucoup Michèle pour ses précisions intérisantes ainsi pour la recette.
    Puis-je remplacer les huiles du calophylle, car j'en ai pas j'ai le macerat huileux de millepertuis et Huile de coco fractionné car je n'achette jamais par l'Argan bio
    Merci encore une fois
    Bonne journée à tous.

    .

    Posté par MOON le 15 décembre 2014 à 12:55
  • Oui bien sûr Moon, tu peux remplacer.
    Cela fera quand même un soin efficace.

    Merci à toutes.

    Posté par michele le 16 décembre 2014 à 22:44
  • Chère Michèle,

    Dis, pourrait-on remplacer le niaouli par du ravintsara et la menthe des champs par la moitié de menthe poivrée? Le niaouli, pas le temps de lui mettre un bout d'encens dans le ventre et son odeur = pas capable!

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 15:20
  • Raison de mon questionnement : utilisation familiale, fistons (bientôt 8 et 3 ans) vont humer le produit. Aussi, je trouve que ça revient cher avec l'alcool à 94%, je vais prendre de la vodka à 55%.
    Je vis toujours plus d'insécurité avec les HE quand mes enfants sont impliqués...

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 15:33
  • Sabrina, dommage pour le niaouli, il est super efficace, mélangé l'odeur passe beaucoup mieux...

    Posté par Catherine le 11 septembre 2015 à 15:51
  • Oui, Catherine, dommage, mais j'ai fait un test en mini et je le détecte quand même... Je vais regarder sa composition pour lui trouver un équivalent...

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 16:00
  • - Tu peux remplacer le niaouli par le ravintsara avec lequel il partage une grande richesse en 1.8 cinéole.
    Normalement un bon niaouli ne sent pas trop mauvais, il contient normalement au moins 50% de cinéole, soit l'odeur de l'eucalyptus.

    Selon le type de distillation, le moment de la récolte, le terroir etc. il peut être trop fécal, âpre voire désagréable.

    - Je trouve le niaouli calédonien généralement plus agréable que celui de Madagascar mais j'ai été surprise de l'odeur de celui ci qui n'en avait pas la finesse habituelle.
    Je ne connaissais pas ce distillateur de Bouloupari.

    Catherine, tu connais?
    Je viens de sentir un flacon de niaouli de Bourail (Brouss'niaouli) bien cinéole, agréable, très acceptable.
    Je regrette de ne t'en avoir pas mis dans ton paquet Sabrinak...

    - Il y a beaucoup d'HE dans la formule et je crains que la solubilisation sur 55° soit incomplète. Il faudra vraiment agiter avant de pulvériser.

    - Tu dis : "Je vis toujours plus d'insécurité avec les HE quand mes enfants sont impliqués..." et tu as raison vraiment.
    Ne pulvérise pas en leur présence. Ce spray doit servir uniquement à désinfecter une pièce quand quelqu'un de malade y est passé.

    Mon dernier fils dont je parle dans ce message a 15 ans, âge considéré comme adulte en matières de médicaments.

    Posté par michele le 11 septembre 2015 à 17:57
  • Ben voilà, tout s'explique : mon HE de niaouli vient de Madagascar et laisse une odeur de fond de litière à chat. Beurk.

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 18:01
  • Et un gros merci, Michèle.

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 18:03
  • Oui Michèle, le niaouli que je possède et que j'ai pu vous envoyer vient de Bourail, de Brouss'niaouli et je trouve son odeur agréable, comme tu le dis il s'apparente bien à l'odeur de l'eucalyptus. Maintenant il faut savoir qu'ils produisent aussi une "qualité supérieure" soit une distillation uniquement de feuilles, sans aucun branchage ; je trouve la qualité supérieure plus piquante au nez et pas forcément plus agréable.

    Posté par Catherine le 11 septembre 2015 à 18:06
  • Michèle, encore une question, désolée, mais l'idée m'est venue...
    Et si je faisais le mélange dans une petite quantité d'alcool à 94% et que je le laisse tranquille une semaine, pour ensuite le joindre à la vodka (trouvée à 40%), crois-tu que le mélange préalablement solubilisé ferait une "formule gagnante"?
    C'est qu'on m'embête au boulot pour en faire afin qu'ils puissent vaporiser les cubicules...
    Pas envie d'y laisser toutes mes dentelles non plus

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 18:11
  • Je reviens, là je travaille dans exactement 7 mn

    Posté par michele le 11 septembre 2015 à 18:24
  • J'attendrai, belle fée.
    Je veux juste préciser, je dis qu'on m'embête, mais c'est parce que je veux bien, hein?
    C'est en lisant Danièle Festy que j'y ai lu qu'on pouvait assainir l'air ambiant et réduire les contagions. J'en ai parlé au boulot (moi et ma grande gueule, soupir) et me voici ici cherchant auprès des plus expérimentées...

    Posté par S4br1n4k le 11 septembre 2015 à 18:31

Commenter l'article