En forme le savon...

Savonnerie

Par CatherineNC

J'ai fait un peu de rangement dans les boîtes où j'entasse mon matériel de savonnerie et j'ai redécouvert des boîtes, des pots, des trucs et des machins...

J'ai réuni quelques pots de récupération qui contenaient essentiellement des yahourts, des crèmes desserts, des produits laitiers et, bien sûr, j'ai eu envie de fabriquer du savon à couler dans quelques un de ces pots.

Je vous les montre pour donner des idées à celles et ceux qui débuteraient en savonnerie et qui n'auraient pas encore acheté de moules en silicone ou autre, ou à celles qui auraient déjà vendu toutes leurs petites culottes pour assouvir leurs envies de fabrications cosmétiques et dont la carte bleue serait devenue rouge.

Oui on peut trouver des moules à savon à moindre coût pour faire de jolis savons aux jolies formes arrondies qui seront agréables à tenir en main.

Voici quelques exemplaires de ma dernière fournée :

 

 

pot 1

pot 2

pot 3

pot 4

 

 

Vous pourrez trouver sur ce blog d'autres idées de détournement d'emballages comme des briques de lait, de jus de fruits, etc... mais je trouve que ces petits pots sont très pratiques pour obtenir des savons individuels, qui suppriment la difficulté de la découpe pour celles qui ne sont pas équipées en ustensiles relativement coûteux ou qui ne sont pas à l'aise dans l'utilisation d'un couteau pour obtenir des blocs bien nets et réguliers.


Je précise que pour ce type de moule il est souvent utile de placer les savons au congélateur (au moins une heure). S'ils sont, malgré tout, récalcitrants, faire couler de l'eau chaude sur le cul du savon pour réchauffer le plastique et exercer de petites pressions successives, en général ça fonctionne bien ; si le savon est trop ramolli et ne cède toujours pas, le remettre au congélateur et recommencer l'opération, il finira pas céder...

 

De nombreux savons faits de la sorte ont été publiés sur ce blog, je vous en rappelle quelques uns et surtout le merveilleux savon d'Annabulles, coulé dans un pot de yaourt à  la grecque de brebis (comme la seconde photo ci-dessus) :

 

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2011/11/30/22674643.html

et quelques autres :

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/05/10/4901991.html

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/09/06/14971419.html

 

Je me dois tout de même de vous donner la composition du savon présenté ci-dessus :

 

Composition du savon "En forme"

 

30 % huile de coco

20 % huile de palmiste

20 % huile d'olive

15 % huile de son de riz (macération feuilles de géranium citronné)

15 % huile de carthame


Mélange aqueux pour dissoudre la soude :

glycériné de feuilles de tomates (un reste à écouler)
hydrolat de menthe (un fond qui commençait à dater)
eau déminéralisée

Soude pour un sur-graissage à 8%

3% huiles essentielles : 1/1 romarin et menthe poivrée

 

Je trouve ce mélange très frais à cette saison pour une douche qui met en forme.

J'ai été déçue par ma macération de feuilles de géranium citronné dans l'huile de son riz, l'odeur n'est pas ressortie, c'est pourquoi je l'ai utilisée dans ce savon.

 

Une semaine après sa fabrication le savon développe déjà une belle mousse et est très crémeux.

 

 

photo 1 unnamed
photo 3 (1) photo 3

  

Je vais vous raconter la mésaventure qui m'est arrivée, ceci pour vous rappeler qu'

 

il est important de prendre toutes les précautions de sécurité lorsqu'on fabrique du savon.

 

Dans un premier temps, j'ai eu la bonne idée de remplacer toute la quantité d'eau de dissolution de la soude par un glycériné maison de feuilles de tomates... une première pour moi, résultat : le mélange est rentré en éruption et la soude a très vite débordé de son pot !!! le pot en verre était brûlant, intouchable et je n'ai pu qu'attendre que l'éruption se calme ; heureusement, le pot était posé sur une triple épaisseur de toile cirée, sinon je ne donnais pas cher de mon beau plan de travail... d'habitude, lorsqu'il ne fait pas si chaud dehors, je fais mon mélange sur une table de jardin, sur la terrasse, sans toile cirée...

Alors PRUDENCE ! tout peut arriver, même aux "vieilles" savonnières.. hihi

J'ai donc refais mon mélange de soude, en incorporant tout de même un peu de glycériné mais en y allant tout doucement, cette fois tout s'est bien passé...

 test_video

 

;;;


Autour du chaudron

    De biens jolis savons !
    J'aime beaucoup ta recette, et les savons crémeux, mmmh je suis fan ^^
    J'ai moulé dernièrement dans un pot de yaourt de soja, pour changer de mes savons carrés, rectangulaires... Il va falloir que je fasse manger des yaourts aux pots pleins de volutes à ma tribu, histoire de varier les plaisirs
    Merci pour ces idées !

    Posté par Elisabeth le 16 juillet 2015 à 17:08
  • Trop beaux ces savons faits dans les petits pots !
    Je suis d'ailleurs bien d'accord avec toi ,
    nul besoin de moules sophistiqués pour faire de beaux savons .
    J'ai fait beaucoup de récup de grands moules mais j'oublie souvent de récupérer
    les moules individuels .Je vais y penser désormais ..

    Bou diou ! j'ai eu peur pour toi avec la glycérine et la soude , d'autant que j'ai un
    projet un peu similaire .
    Bon je diviserai mon eau en 2 parts , une pour la soude et l'autre pour la glycérine .
    A bon entendeur ...

    Posté par patsch le 16 juillet 2015 à 17:19
  • Oui Elisabeth, on trouve de jolies formes dans ces pots, il suffit d'en acheter une fois si l'on n'aime pas ce qu'ils contiennent, ces pots peuvent servir plusieurs fois, certains sont en plastique plus rigide que d'autres et sont très résistants. Personnellement, j'aime beaucoup les savons aux formes arrondies, ils tiennent bien en main.

    La recette me plaît bien aussi

    Posté par Catherine le 16 juillet 2015 à 18:52
  • Patsch, attention, la glycérine semble réagir violemment avec la soude, je n'y connais rien en chimie mais cela doit être normal... lol... donc toujours redoubler de prudence lorsqu'on ajoute un élément nouveau à la soude

    Posté par Catherine le 16 juillet 2015 à 18:54
  • T'inquiètes pas Catherine , je mettrais mon eau glycérinée dans la pâte à savon ,
    comme pour les savons transparents

    Posté par patsch le 16 juillet 2015 à 20:02
  • La couleur et la forme de tes savons me plaisent beaucoup ☺
    Bonne idée de récup.et pratique.
    aujourd'hui, j ai fait un savon avec mon petit fils en vacances à la maison,il a chose les moule et la couleur ,il voulait un moule dinosaure ☺mais ça j ai pas ,on a fait un chien ,un mouton et une voiture .il était ravi .et le tampon offert par Patsch ☺
    Catherine, tu as du avoir une sacrée peur ,comme quoi ,quand on a trop l habitude de faire quelque chose on est moins vigilant 😮

    Posté par Sylvie le 16 juillet 2015 à 22:12
  • Tout à fait Sylvie, depuis le temps que je fais des savons mes gestes deviennent un peu automatiques et mon attention se relâche, je viens de recevoir un bon rappel à l'ordre !

    Ton petit fils devait être content de faire ces savons avec toi, il sera heureux aussi de les utiliser, c'est chouette.

    Posté par Catherine le 16 juillet 2015 à 22:49
  • Catherine,
    Je pense avoir déjà testé certains de tes savons réalisés dans ces moules récupérés et c'est vrai qu'ils ont un aspect lisse qui concurrence parfaitement les moules à savons.

    Je n'aurais jamais imaginé qu'il en existe autant de variétés! Je n'achète jamais de crèmes desserts et du coup je zappe complètement ces rayons là.
    Je vais aller scruter tout ça bientôt!

    - Peux tu donner ta source d'huile de palmiste?
    Je trouve vraiment dommage qu'elle soit si rare ici car elle fait vraiment la différence d'avec l'huile de coco quand on l'a testée.
    Je l'adore pour ma part et dès que j'ai l'occasion d'en avoir extraite de façon artisanale ou bio, j'en fais provision.

    Aromantic en proposait en bio, je vais voir si je peux mettre le lien:
    http://www.aromantic.co.uk/home/products/fats-waxes/palm-kernel-oil-%28organic%29.aspx

    - Au total, tu as 50% de ces deux huiles riches en acide laurique, n'est-ce pas trop détergent?

    - J'apprécie que tu expliques comment on doit toujours être vigilant malgré l'habitude de savonner.
    Pour ma part, je fabrique toujours ma solution de soude dans l'évier.

    La savonnerie c'est comme le permis de conduire, on devrait se recycler régulièrement

    Bisous et merci Catherine!

    Posté par michele le 17 juillet 2015 à 12:42
  • Catherine, tes savons sont vraiment chouettes.
    C'est vrai que tes petits pots sont adorables. J'avais déjà admiré ceux que tu montres ds tes liens.
    Ici, pas vraiment de choix... Pour la petite histoire, lorsque je suis arrivée ici, il y avait seulement deux sortes de yoghourts avec des pots hors normes pour nous!!! Avec les années, le rayon s'est un tout petit peu élargit mais rien à voir avec les rayons des commerces français. Les pots individuels sont apparus il y a qq années. Le choix offert n'a absolument rien de comparable avec ce qui est proposé ici. Il faudrait que je prenne une photo pour vous montrer.
    Les Dannettes viennent d'arriver au Canada il y a qq mois. Ca donne une idée, non???

    Posté par Loulou le 17 juillet 2015 à 19:46
  • Oui Michèle tu as raison, ils devraient assez détergents... lol... je ne les ai pas encore utilisés, sinon sur les mains pour apprécier la mousse.

    J'achète l'huile de palmiste sur le site de Manske : http://www.manske-shop.com/index.php

    Tu peux abandonner l'idée d'utiliser ce type de pots Michèle, tu as de si jolis moules, certainement plus facile à démouler aussi lorsqu'ils sont en silicones, ne vas pas acheter des trucs que tu n'apprécies pas... hihi

    Tu as raison, on devrait repasser régulièrement son permis de savonnière, tout comme son permis de conduire

    Posté par Catherine le 17 juillet 2015 à 19:57
  • Loulou, je ne veux pas faire de la pub pour les danettes mais les pots sont vraiment top à utiliser pour les savons, ce sont ceux qui se démoulent le plus facilement (mieux que les pots ronds), sans doute à cause de la forme ovale, et ils sont très résistants. J'en avais achetés une fois (pour les pots, par pour la crème qui ne fait pas partie de mon alimentation) et je les garde depuis très longtemps, on peut les réutiliser maintes fois.

    Je suis curieuse de voir la taille de vos yahourts... hihi

    Posté par Catherine le 17 juillet 2015 à 20:02
  • Voilà des années que j'admire vos créations en savonnerie sans jamais oser me lancer par peur de la soude (avec mes 2 mains gauches j'ai un peu peur des catastrophes). Mais voilà, depuis quelques semaines, dès que je viens faire un tour sur ce blog pour admirer vos crèmes, huiles, baumes et autres créations, une nouvelle proposition de savon apparaît!
    Et aujourd'hui j'apprends qu'en plus, pour mes premiers essais des pots de yaourt suffiront, pas besoin d'investir dans des moules?
    Même si cela me fait un peu peur cette histoire de soude, j'ai trop envie d'essayer! Bon, me voilà partie pour de longues heures de recherche pour découvrir le monde de la savonnerie et tenter l'une de vos recettes!Encore merci pour tous vos précieux conseils!

    Posté par Cathy le 17 juillet 2015 à 21:29
  • Bonjour Cathy, nous vous remercions pour votre gentil message.

    Vous pouvez commencer en utilisant de la lessive de soude liquide, ce qui évite la phase de dilution de la soude en grains, la plus délicate.
    Vous trouverez dans les index des recettes faites avec la soude liquide.

    Si vous utilisez ce type de contenants, placez vos pots au congélateur au minimum une heure avant de démouler vos savons, ce sera plus facile.
    N'hésitez pas à venir ici demander des conseils ou des précisions si besoin. Je sens que dans quelques jours nous compterons une accro de plus aux savons home made

    Posté par Catherine le 18 juillet 2015 à 08:37
  • Catherine,

    Tes savons sont toujours aussi jolis! Ces formes simple et lisses sont très esthétiques et le mélange romarin-menthe est une excellente idée car ce sont deux He qui tiennent très bien dans les savons.

    Je me souviens -il y a pas mal de temps déjà- d'un mélange génial qui sentait la réglisse et à base de romarin, inventé par Missand avec romarin en majorité-ylang-muscade-sauge… en 2006!:
    http://flaneries.canalblog.com/archives/2006/11/04/3079359.html#comments

    Je recycle parfois les bouteilles d'eau minérale pour faire des savons cylindriques (la marque Abatilles -une eau du sud ouest, je ne sais pas si on en trouve partout- a les flancs lisses et c'est très pratique). j'utilise aussi les emballages d'œufs de caille (j'en fais grande consommation, j'adore ça au petit dej) que je troue quand je veux couler des mélanges de couleur… et je garde parfois des emballages de petits pots de compotes qui se démoulent très bien. Donc malgré ma provision confortable de mules en silicone, j'utilise tout ce qui m'inspire… est-ce un hasard, j'ai constaté que je n'ai jamais eu de cendre de soude avec des moules en plastique, ce qui n'est pas le cas avec certains silicones.


    Comme Michèle, je fais toujours le mélange avec la soude dans l'évier. Je remplis le bac d'eau très froide et j'ajoute un pack refroidissant (qui tient plus longtemps que les glaçons), de ceux qui servent dans les sacs isothermes ou les glacières portatives.
    P.S.
    J'aime beaucoup ta bonne idée de toujours montrer la mousse de tes créations savonnesques!

    Posté par venezia le 18 juillet 2015 à 14:17
  • hum, des moules en silicone … et non des mules

    Posté par venezia le 18 juillet 2015 à 14:18
  • Oui Venezia, les pots de compote fonctionnent bien aussi, et, maintenant que tu le dis, je réalise qu'il y a rarement, ou peut-être jamais, de cendre de soude avec ces emballages, encore un avantage non négligeable

    Posté par Catherine le 18 juillet 2015 à 21:46
  • Catherine,

    Je suis tombée là-dessus pour chercher à m'instruire davantage sur la fabrication de savon : https://www.youtube.com/watch?v=3VUGV_H7bZU , pile le jour où tu publies ton article et tu parles de la glycérine et de la soude (même si dans ma vidéo c'est de la potasse). Je partage pour celles que ça pourrait intéresser

    Jolis, les petits moules!

    Loulou, tu as raison, ici les pots de yogourts ne ressemblent pas à ça. D'ailleurs, quand j'habitais en Espagne, j'étais toujours étonnée par la taille du rayon des laitages et toutes les tailles disponibles!

    Bonne journée mesdames

    Posté par S4br1n4k le 18 juillet 2015 à 21:53
  • Colchique a fait beaucoup de savons liquides à la glycérine dont elle en relate un ici :
    https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2011/10/26/savon-liquide-transparent-a-la-potasse/

    Elle y donne un autre lien instructifs je trouve:
    https://www.youtube.com/watch?v=o6brP--yQpU

    Yulaan aussi m'a fait tester la plupart de ses essais et j'ai beaucoup aimé ces savons, bien épais et sirupeux mais il ne les a pas publiés. Il avait fait des conclusions fort intéressantes sur les avantages de dissoudre la potasse dans la glycérine au lieu d'eau.

    Posté par michele le 19 juillet 2015 à 11:17
  • Merci Sabrina !

    Posté par Catherine le 19 juillet 2015 à 11:20
  • Michèle, c'est dommage, on aimerait bien les voir les savons de Yulaan !

    Donc ce n'était pas une ineptie de ma part de remplacer l'eau par de la glycérine... il faut juste être averti des risques d'éruption... lol

    Merci pour tous ces liens.

    Posté par Catherine le 19 juillet 2015 à 11:22
  • Oui c'est bien dommage Catherine
    Pour vous consoler, voici les échanges dur le forum des Céphées sur le savon à la potasse où les échanges entre Colchique et Yulaan figurent :
    http://cephee-naturelles.bbactif.com/t8217-mes-essais-potasse?highlight=potasse

    Je pense qu'il faut s'inscrire si ce n'est déjà fait.

    Posté par michele le 19 juillet 2015 à 11:34
  • "SUR le forum" et pas "dur le forum" même si les échanges s'étalent sur 38 pages je crois

    Posté par michele le 19 juillet 2015 à 11:36
  • Ohlala, que de souvenirs ces échanges sur les Céphées, toute cette émulation, c'était grisant ^_^

    Malheureusement, je ne me souviens plus trop des conclusions que j'avais tirées des mes essais...

    Autant pour les cosmétiques je note tout scrupuleusement ou alors je me rappelle chaque formule et les impressions dans ma tête, mais pour les savons à la potasse... Michèle se souvient peut-être plus que moi de mes conclusions

    Je pense qu'on doit pouvoir trouver pas mal d'infos sur le fil de discussion des Céphées donné par Michèle plus haut. Mais je ne l'ai jamais relu alors...

    La méthode glycérinée ne convient en revanche pas du tout pour les savons noirs car la pâte est très élastique et s'étale vraiment mal sans dilution. Je ne me souviens en revanche pas si j'ai testé un savon noir mi-glycérine mi-eau... :/


    Catherine,

    je ne sais pas pour la soude dans la glycérine, je n'ai jamais tenté.

    En revanche, la potasse dans la glycérine très très chaude, ça fait vraiment une belle ébullition mais il n'y a qu'avec cette température que la potasse se dissout parfaitement. Il ne faut pas en avoir peur (en tout cas pour la potasse), c'est vraiment anodin quand on n'a plus l'effet de surprise. Ça fait réellement une vraie ébullition avec beaucoup de vapeur mais je n'ai jamais eu de projections d'aucune sorte.

    Pour le reste, je rejoins entièrement ce que dit Colchique dans son article (et aussi dans les commentaires) sur son savon liquide transparent que Michèle a donné aussi également. Pour le surgraissage, le rinçage, et tout et tout.

    Je me souviens aussi que je suis d'accord avec Colchique sur de nombreux points. Je préfère dissoudre la potasse dans moitié glycérine moitié eau, ou alors 2/3 glycérine 1/3 eau. Les savons 100% glycérines sont en revanche les plus doux, mais se rincent moins facilement.


    Un truc peut-être en plus : les pâtes à savon glycérine/potasse sont un jeu d'enfant à diluer. C'est bien plus rapide dans mes souvenirs que sans glycérine. Et la douceur et les bulles sont bien supérieures qu'avec un savon dont la potasse a été diluée dans de l'eau.

    C'est un peu comme pour un gel douche aux tensioactifs, la glycérine aide à produire plus de bulles, plus grosses, plus stables et aide beaucoup à adoucir.



    Pour le défi potasse... Je n'ai malheureusement jamais eu le temps ni vraiment eu d'échos à propos de participantes, donc j'avais fini par doucement l'oublier. C'est vrai que ça aurait été fort intéressant et les savons à la potasse sont une vraie lacune sur Potions. Ils sont très peu représentés

    J'avoue quand même que depuis que j'ai découvert l'univers des tensioactifs, je ne savonne plus trop...

    Posté par Yulaan le 19 juillet 2015 à 23:56
  • Merci Yulaan pour ces précisions.

    Tu n'es donc pas devenu accro à la fabrication des savons, c'est rare

    Posté par Catherine le 20 juillet 2015 à 19:41
  • Le chromosome Y, qui sait ?

    Par contre, j'aime beaucoup m'amuser avec les tensioactifs... Ovni ?!

    Posté par Yulaan le 20 juillet 2015 à 21:42
  • Posté par Catherine le 20 juillet 2015 à 23:22
  • http://cephee-naturelles.bbactif.com/t8217-mes-essais-potasse?highlight=potasse

    Eh ben ! j'ai mal à la tête après avoir lu ces 38 pages :-/
    J'ai du mal à démêler le fil de la pelote ...
    Il n'y a presque plus de photos et certains sont en "invités" ...
    Très indigeste :-S

    Je crois qu'il va falloir que je trouve d'autres sources pour faire mon savon à la potasse

    Posté par patsch le 21 juillet 2015 à 11:26
  • Patsch,

    il y a toujours Colchique, Nandini (qui passent par ici régulièrement et ont chacune un blog) et moi dans le coin en cas de besoin

    Sinon, les invités ce sont Émilie bulle de la Savonnerie Clandestine :
    http://monusineabulles.over-blog.com

    C'est une pionnière dans les savons à la potasse et elle a publié un article ici sur Potions :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/12/04/22685405.html

    Et Sza Sza dont je ne retrouve plus le blog :/

    Posté par Yulaan le 21 juillet 2015 à 12:06
  • Il y a aussi Missmo il me semble aussi qui est très calée sur le sujet, Cookies aussi d'après mes souvenirs.

    Et c'est Zsa Zsa, pas Sza Sza, sorry...

    Posté par Yulaan le 21 juillet 2015 à 12:52
  • Merci Yulaan !
    Oui , j'ai vu tout ça en faisant une recherche plus poussée sur la toile .
    Bon , je vais voir mon droguiste pour l'achat de KoH

    Posté par patsch le 21 juillet 2015 à 13:38
  • Patsch, tu reviendras parler de tes explorations?
    Comme mes enfants préfèrent les savons liquides, je pensais commencer par ça et la vidéo que j'ai mise plus haut m'a vraiment donné envie d'essayer. Les circonstances de la vie font que je ne peux pas le faire avant l'automne, mais ça me donne plus de temps pour lire et bien m'informer

    Posté par S4br1n4k le 21 juillet 2015 à 19:21
  • Patsch, le plus simple pour débuter avec la potasse est de faire ta dilution d'alcali à l'eau. Tu obtiendras une pâte de savon.

    C'est cette pâte que tu pourras utiliser comme le démontre Emilie bulles dans le lien donné par Yulaan :

    - soit telle quelle pour faire du savon noir du hammam comme en Afrique du Nord
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2007/12/18/7274661.html

    - soit diluée à l'eau, à l'hydrolat... pour faire ton savon liquide
    C'est cette dilution qui peut poser problème quant à la viscosité du savon liquide final. Emilie bulles donne pas mal d'astuces quand même dans son message que je trouve vraiment très clair et didactique
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/12/04/22685405.html

    C'est à ce stade qu'intervient l'astuce de diluer la potasse à la glycérine.
    Cela garde la viscosité et parfois la transparence du savon liquide (faut bien choisir les gras à saponifier quand même) mais c'est plus technique comme tu as pu le lire sur ces 38 pages

    Allez courage!

    Posté par michele le 22 juillet 2015 à 08:35
  • Oh Michèle , le plus dur ne sera pas de faire mais de trouver de la potasse caustique .
    Le droguiste près de chez moi n'en vend plus et ne veut pas m'en commander .
    Il préfère me vendre le savon tout fait ... ben voyons !

    Hè , hè , il ne sait pas que , ce que femme veut ...

    Posté par patsch le 22 juillet 2015 à 09:00
  • Bonjour Catherine,
    Quels bien jolis savons!!!!! cette forme est toute douce. Quelle bonne idée de ce genre de recyclage, je vais y penser sérieusement, car j'ai du mal à faire des beaux savons (pas douée à la découpe et tamponnage...). Et ça évite d'investir encore (je vais garder mes culottes ☺)!!!!! Merci pour ton partage.
    Très belle journée.

    Posté par nanette le 22 juillet 2015 à 10:55
  • Je mélange ma soude dans l'évier également, j'ai toujours peur d'une éclaboussure, je me dis que ça serait toujours plus simple à nettoyer...

    Posté par nanette le 22 juillet 2015 à 11:16
  • Oui Nanette, pas besoin de vendre tes culottes

    Habituellement, je fais mon mélange de soude sur la terrasse pour éviter au maximum les vapeurs mais à l'intérieur l'évier semble être l'endroit idéal

    Je sens que tu vas savonner ?!

    Posté par Catherine le 22 juillet 2015 à 11:23
  • Pas dans l'immédiat car nous allons bientôt partir en vacances, mais il me tarde de resavonner, d'autant que ma belle-fille m'a envoyé du beurre de cacao de chez Gedetou!!!!! Il me tarde de l'utiliser. Mais franchement, je trouve génial ces petits pots!!!!! Merci encore

    Posté par nanette le 22 juillet 2015 à 11:28
  • Alors bonnes vacances Nanette !!!

    Posté par Catherine le 22 juillet 2015 à 11:29
  • Merci infiniment ^_^

    Posté par nanette le 22 juillet 2015 à 11:35
  • Ces savons sont très beaux !
    J'aime beaucoup utiliser les savons ronds, ils tiennent bien en main et fondent joliment.
    Belle idée, Catherine, de recycler ces petits pots. Je les gardais pour dissoudre les micas ou argiles et les mettais à la poubelle.
    Du coup, je les regarde d'un autre œil. Je vais devoir manger du fromage blanc
    Je fais le mélange soude-eau sur un rebord de fenêtre ou dans l'évier.
    Surprise également lorsque le pichet, pourtant en pyrex, s'est fendu alors que je le plaçais dans un bain d'eau froide pour accélérer le refroidissement !
    Merci et bravo Catherine !

    Posté par gingembre le 28 juillet 2015 à 08:41

Commenter l'article