Le savon d'Afrique Noire

Savonnerie

Par atelierdemichele

Après le Maghreb, nous voici en Afrique Noire pour un savon de couleur...noire.
J'aurais pu l'appeler "à la recherche du savon noir" !

 

100_2107

           Pour en accentuer la référence, j'ai utilisé en majorité des huiles originaires d'Afrique Noire:

- de l'huile de coco
- de l'huile de palme que j'ai choisi pour une fois de prendre naturelle et rouge.
Elle est donc riche en bêta-carotènes mais je ne suis pas sûre de ce qu'il en restera après saponification.
- du beurre de karité
- du beurre de cacao
- de l'huile et du beurre d'avocat
- de l'huile de ricin

 

          Et pour équilibrer la formule et en faire un savon doux et traitant, j'ai choisi de rajouter d'autres huiles, pour le coup exotiques à l'Afrique , comme :

- de l'huile de babassu dont la composition se rapproche de l'huile de palmiste ou de coco
- l'huile d'olive
- l'huile d'émeu dont j'ai récemment reçu un litre d'une amie australienne très chère à mon coeur.
- l'huile de chanvre, un must dans tout savon doux.

Cette huile très riche en acides gras poly-insaturés permet comme l'huile de carthame de formuler des savons extraordinaires de douceur et très traitants.

Si je m'écoutais, j'en mettrais dans tous mes savons.
Mais l'huile de chanvre est très verte donc lorsque je veux un savon clair, je choisis plutôt l'huile de carthame.

 

      Les savons noirs sont très courants en Asie, au Japon et en Corée notamment.

L'un des plus vendus au Japon dans les bains publics et les thermes serait le deitanseki soap réputé excellent nettoyant. Il contient de l'argile, des enzymes et du charbon de bambou pour ses propriétés adsorbantes  et détoxifiantes.

Mais sa composition est riche en composés indésirables chez moi.

 

         Le charbon végétal activé est très utilisé dans la pharmacopée occidentale, en interne, pour adsorber les excès de liquides et de gaz au niveau intestinal.

L'activation crée des micro-pores permettant d'en augmenter la surface de contact avec les produits qu'il adsorbe.
Il capte les toxines ingérées par voie orale par cet effet adsorbant physique, les éliminant ensuite par les selles.

Aujourd'hui on trouve le charbon activé surtout en gélules et non plus en poudre, ce qui aurait arrangé mon affaire.

Il a fallu donc ouvrir toutes les gélules et pulvériser le charbon, qui était en granulés, impossibles à utiliser tels quels dans le  savon sous peine d'arracher la peau!

Attention aux nuages noirs qui volètent dans la cuisine et se posent partout comme après un incendie! Protégez le plan de travail, laisser reposer dans le moulin à café avant de l'ouvrir, et travailler proprement en évitant d'éternuer ! 

 

           Mon propos était la recherche de la couleur noire mais finalement j'ai obtenu un savon détoxifiant et aux propriétés très intéressantes.

Craignant l'effet un peu trop "costaud" du charbon sur la peau, j'ai évité de rajouter de l'argile rouge comme dans le deitanseki, lui préférant l'huile de palme rouge.

Le rouge met un peu de profondeur dans le noir rendant le savon parfaitement opaque et très beau.

Je regrette juste l'effet un peu abrasif, n'ayant pas pu obtenir une poudre parfaitement fine. Cet effet ne persiste pas si on utilise une fleur de douche.

 

100_2115     100_2097

 

Ma formule

20% olive
18% coco
18% palme rouge (zomi du Togo ou du Bénin)
10% beurre de cacao
10% huile d'avocat
9% huile de chanvre
5% beurre de karité
5% huile de babassu
5% huile d'émeu

NaOH et eau selon le calculateur

Charbon activé pulvérisé: 4 cas pour 1200g d'huiles.
Surgras: huile de ricin, beurre d'avocat et insaponifiables de karité/pépins de raisins.

Parfumé avec des huiles essentielles qui vont bien avec le noir ^_^ : cèdre, lavande fine, citronnelle, orange douce et vétiver.
J'adore ce mélange particulièrement puissant et néanmoins très agréable !

 

Après quelques jours de séchage, la mousse reste grisâtre.
C'est un peu déroutant quand on se lave les mains.
Il doit être possible de mettre moins de poudre de charbon pour avoir la couleur noire. Test à refaire donc pour affiner !

Ils ont un côté à la fois brut et chic que j'aime beaucoup et pour la première fois, j'en ai fait quelques uns dans un moule à cannelés.

100_2103

 


Autour du chaudron

    Charbon activé

    On en trouve en poudre chez Herboristerie Desjardins, Montréal

    Posté par Giroflée le 07 avril 2009 à 17:05
  • Merci Giroflée (très joli pseudo!) pour les canadiennes qui nous lisent.

    Posté par michele le 08 avril 2009 à 11:54
  • Il était si beau qu'il a trôné très longtemps sur une étagère, car je n'osais pas l'utiliser. Puis je me suis lancée. je l'utilise tous les soirs pour t me brosser les pieds (je marche pieds nus à la maison) et c'est un vrai bonheur, il gratouille juste ce qu'il faut, accèle l'éliminatuon des toxines, enfin je suppose et surtout,surtout, il sent excessivement bon.Lle parfum a parfaitement tenu. Un grand bravo pour cette petite merveille.

    Posté par venezia le 07 octobre 2009 à 10:18
  • C'est bien de revenir sur les merveilles de ce blog
    Je suis ravie de découvrir ce savon qui est tout simplement magique et cela va m'inciter à parcourir ce blog très soigneusement
    Je suis sûre que les réponses à beaucoup d'interrogations y figurent aussi
    Merci Venezia d'avoir extirpé de la mine cette belle pépite

    Posté par mlk le 07 octobre 2009 à 13:16
  • Je n'en reviens pas que tu en aies encore un!
    Il me semble qu'il faisait une mousse très crémeuse qui compensait un peu le côté exfoliant.

    Excellent idée que de s'en gratter la plante des pieds. J'utilise en ce moment le savon de Catherine au sable de l'Ile des Pins de la même manière...
    Voluptueux et Magique!

    Posté par michele le 08 octobre 2009 à 09:36
  • Effectivement, la mousse est cremeuse… et sombre.J'adore.
    j'ai découvert qu'on trouvait maintenant du charbon bio en poudre… donc dès que je souffle un peu, je lui fabrique des petits frères.

    Posté par venezia le 10 octobre 2009 à 09:11
  • Michèle, j'adore ta façon d'expliquer tes recettes. Un vrai cahier de "manip"!!!

    Posté par Loulou le 14 avril 2007 à 04:47
  • Encore un savon qui fait rêver…
    Pour le charbon: je sais qu'il est aussi vendu hors gelule… Tu peux le passer au moulin à café electrique pour avoir une poudre très très fine (j'utilise un moulin à café Seb, -celui qui a une lame amovible-, pour réduire le sucre semoule en sucre glace: impeccable).
    Hum, une autre suggestion: pourquoi tu ne rajouterais pas (en plus ou à la place du charbon)… de l'encre de seiche? (ça se vend en mini sachet dans les poissonneries… ) au vu de la couleur de mes pates quand j'en mets dedans, c'est d'une efficacité absolue…
    c'est animal, mais ça ne peut pas faire de mal, si je puis dire…

    Posté par venezia le 14 avril 2007 à 06:51
  • Trop forte notre michèle!!

    Là, tu m'épates! C'est qu'ils font chic masculin...
    A propos du savon noir africain, j'en rêve, je crois qu'ils y mettent beaucoup de plante et une majorité de beurre de karité, ce doit etre les plantes choisis qui lui donne cette couleur noir!

    Posté par zinette le 14 avril 2007 à 14:08
  • ah làlà michele ....t'es trop trop forte..

    Posté par Tallulah le 14 avril 2007 à 14:33
  • Par quoi puis-je remplacer la vaseline dans une pommade pour le corps pour peau trés sèche ? Je voudrais quelque chose de végétal et naturel, mais pas liquide comme de l'huile.

    Posté par rose le 14 avril 2007 à 16:22
  • @Loulou,
    merci pour ton compliment!

    @Venezia,
    j'ai aussi un moulin à café de la même marque mais la mouture du charbon n'a jamais pu être aussi fine que d'habitude.
    J'ai arrêté de moudre car je commençais sérieusement à repeindre le plafond en noir aussi...
    J'ai 2 sachets de noir de seiche au frigo et je n'y ai vraiment pas pensé! A expérimenter donc...
    Merci pour l'idée diabolique qui fait déjà son chemin dans les méandres de mon cerveau savonnesque!

    @Zinette,
    Le savon noir d'Afrique est foncé aussi parce que l'alcali provient de cendres de végétaux divers.
    On y met ce que l'on a comme gras, les plantes du pays et c'est le véhicule de nombreux médicaments plus ou moins sorciers aussi.
    J'ai encore dans le nez et le souvenir l'odeur des plantes macérées dedans et sensées nous protéger des envieux, du mauvais sort et autres joyeusetés animistes.
    C'est un souvenir très fort et très émouvant pour moi.
    Je planche sur un savon noir du hammam qui lui ressemblera!

    @Tallulah,
    merci la reine du sac et de la crème!

    @Rose,
    tu peux utiliser un beurre nourrissant comme le karité ou le beurre d'avocat.
    Mais je te conseillerais une crème plutôt qu'une pommade qui n'hydraterait pas.

    Regardes dans les bases, Tallulah a fait un récapitulatif sur les émulsions et tu as aussi quelques exemples de crèmes (Malegria et thomaelle ont donné des recettes très bien)

    Posté par michele le 14 avril 2007 à 17:29
  • Mmmm dans les moules à cannelés, je suis fan : ça rajoute une petite touche sympa ! bravo !

    Par contre ... qu'est ce que l'huile d'émeu ? rien à voir avec l'animal, quand meme ... si ?

    Posté par Jux le 14 avril 2007 à 18:24
  • Waouhhhh quel savon ! mais je ne me vois pulvériser le charbon... A tester avec l'encre de sèche, donc !
    Merci michèle !

    @ Jux, si si ça a à voir avec l'animal ! mais on en trouve pas en france, il me semble qu'il faut la commander au canada ou usa !

    Bizzzzzzzz

    Posté par Thomaelle le 14 avril 2007 à 18:53
  • Par quoi puis-je remplacer la vaseline dans une pommade pour le corps pour peau trés sèche ? Je voudrais quelque chose de végétal et naturel, mais pas liquide comme de l'huile.

    Posté par rose le 14 avril 2007 à 19:34
  • merci pour tes indications, je vais allée voir quelles sont ces bases.

    Posté par rose le 14 avril 2007 à 19:36
  • est ce que cela vous étonne si je vous dit que j'adore?!!!!!! Michele en plus de la couleur tes recherches et ta composition sont parfaites bravo!!!

    Posté par Ida-la fabrique! le 15 avril 2007 à 00:57
  • :)

    Ils sont magnifiques, je serais vraiment contente si un jour j'arriverasi à en faire de pareils...

    Posté par miette le 15 avril 2007 à 08:58
  • ils sont merveilleux ces savons tous noirs... et très classe... tu as pris du charbon belloc pour les faire???

    Posté par louva le 15 avril 2007 à 22:28
  • Merci Louva!

    Je n'ai pas utilisé le belloc qui a malheureusement arrêté la commercialisation de son charbon en poudre .

    Il existe toujours en pastilles mais il est édulcoré.
    Le charbon activé pourrait se commander en poudre très fine mais au kilo!
    C'est tout de même beaucoup trop, même pour moi qui adore faire des savons!

    Posté par michele le 16 avril 2007 à 09:06
  • oh, il est superbe ce savon !!

    Posté par valou6 le 16 avril 2007 à 12:54
  • OHLALA!! Pour être noir ce savon, il est noir !
    bravo il est très jolie...

    Posté par Cole le 17 avril 2007 à 04:34
  • Remplacer le NaOH

    Est-il possible de remplacer le NaOH dans les recettes de savon par de la cendre ou autres éléments de la nature ( je pense à la saponaire) pour saponifier les gras. Avez-vous déjà essayer?

    Posté par Nadine le 06 mai 2007 à 17:25
  • Bonsoir Nadine,

    Il est possible de faire des savons avec de la cendre de bois mais c'est vraiment complexe.
    Ce n'est pas plus naturel puisque ta lessive de cendre contiendra aussi un alcali qui seul peut saponifier les huiles.

    Quant à la saponaire, je n'ai jamais essayé mais tu obtiendras plutôt une solution d'eau plus ou moins "savonneuse" mais pas un savon dur non plus.

    Il n'y a pas de savons sans soude ou potasse.
    Et le résultat final ne contient que du savon, de la glycérine et des huiles libres si tu surgraisses.
    Il ne restera plus de soude donc il n'y a vraiment pas de souci à se faire.

    Posté par michele le 06 mai 2007 à 18:27
  • Surgraisser?

    Excuse mon ignorance Michèle, mais qu'entends-tu par "surgraisser" et tu sembles dire qu'il y a des huiles qui sont impossible à saponifier? Je m'explique mal le fait qu'il n'y a pas de soude dans le produit final.

    Merci beaucoup d'éclairer ma lanterne sur ces sujets.

    Posté par Nadine le 06 mai 2007 à 23:25
  • Nadine, ne t'excuse pas de ne pas savoir et de chercher...

    Si tu cherches sur ce blog, à la rubrique "Initiation: les bases" Thomaêlle a rédigé un post sur la savonnerie, très complet et didactique, qui te donnera littéralement toutes les réponses sur les savons.

    - On saponifie tous les gras: végétaux, animaux et même le beurre.

    - Le surgraissage est la manière de fabriquer un savon en lui laissant une partie des huiles dont il est issu. Quand on se lave avec un savon surgras, il restera un peu d'huile sur la peau pour la nourrir.

    - Lorsque tu fabriques un savon, tu fais une réaction chimique qui va transformer tes huiles et ta soude en savon et glycérine.
    C'est un procédé très rigoureux et si tu calcules bien la quantité de soude utilisée par rapport à tes huiles il ne te restera pas de soude à la fin.


    Mais je te conseille vivement de bien lire la rubrique citée ci-dessus.

    Posté par michele le 07 mai 2007 à 00:04
  • As-tu finalement trouvé du charbon en poudre ? Je viens de lire ton message... et j'ai à mes côtés un pot de charbon en poudre, acheté à la pharmacie il y a quelque temps. Si ça t'intéresse, fais-moi signe !
    Nadyne

    Posté par Nadyne le 19 août 2007 à 15:36
  • Oui Nadyne, j'en ai trouvé!
    Je te remercie néanmoins pour ta proposition.

    Posté par michele le 20 août 2007 à 14:33

Commenter l'article