Baume pour lèvres au calendula (tubes ou pots)

Soins des lèvres

Par atelierdemichele

          Et voilà ma dernière formule de baume pour les lèvres.

Elle contient de l'extrait de calendula sur huile de coco fractionnée qui est très concentré en actifs apaisants et cicatrisants.
Cette formule peut se couler en pots ou en tubes selon le désir de chacun.

cosm_to_063

 

          Comme les démaquillants, les textures des crèmes, je trouve que les baumes pour lèvres sont très personnels et rendent le consommateur exigeant:

- il y a les adeptes du tube, ceux du pot,

- il y a les adeptes du brillant, un peu sec,

- il y a les adeptes du baume en bâton un peu dur,

- il y a les adeptes du crémeux, bien  gras, qui colle aux lèvres pour longtemps ( j'adore!),

- il y a les adeptes de celui qui peut se mettre sous le rouge à lèvres (j'adore aussi),

- il y a les adeptes du mentholé  (je ne comprend pas comment on peut mettre de la fraîcheur sur ses lèvres alors que c'est l'hiver),

- il y a les adeptes du parfumé bien chimique, les adaptes du naturel, les adeptes du fruité, du miel...
 

cosm_to_067cosm_to_068


Je préfère personnellement les baumes en tubes et j'en fabrique des tonnes pour notre usage familial.

Mes fils peuvent en mettre dans toutes les poches, mon dernier aime en mettre dans sa trousse d'école (je crois qu'il joue avec la molette en douce), je leur en refile tout le temps car ils ne savent jamais où ils les ont mis... Suis-je la seule à avoir ces spécimen à la maison?

A la fin de l'année, en remisant impers, manteaux et cartables, je suis horrifiée de l'état dans lequel finissent ces tubes: ils sont gras, collés au capuchon, écrasés, pleins de poussière.
Bref, je dois les jeter vu le travail et l'énergie que ça demande de nettoyer et récupérer ces tubes.

          Je pose des tubes à lèvres partout dans la maison et dans tous mes sacs (comment ça j'en ai trop et j'utilise toujours le même?!).

Celles qui ont les lèvres constitutionnellement sèches comprennent cette obsession à en avoir partout.

         

          Depuis quelques années, je fabrique des baumes en barre pour les mains que j'utilise aussi pour les lèvres car c'est la formule qui leur convient le mieux.

En général je les coule dans de petits moules pour les mains et j'en mets aussi dans les tubes.
Une seule manipulation et c'est efficace.

baumes_en_barre

 

Je fais un copier/coller de la formule que j'avais donnée sur les Plaisirs de kimitsu:
 

"J'avais préparé il y a quelques temps des baumes pour les mains en barre, très pratiques avec:

- 120g de gras durs (50g cire abeille, 40g beurre de cacao, 30g de beurre de karité)
- 60g d'huiles (20g macérat de calendula, 20g huile de moringa, 10g de rosier muscat, 10g HV germes de blé)
- 4 capsules de vit E
- 9g arrow root (ou amidon)
- HE palmarosa(7gttes), ciste ladanière (2gttes), hélichryse italienne (3 gttes),mandarine (20gttes) petit grain bigarade(3 gttes) carotte (3 gttes)

1) introduire dans l'ordre dans un bécher l'arrow root, les gras durs et faire chauffer au bain marie.
Mélanger dès qu'ils commencent à fondre et ajouter les huiles fluides sauf rose musquée et germes de blé qui ne doivent pas chauffer

2) bien mélanger et incorporer les huiles fragiles et les HE à 40° environ

3) Couler rapidement dans des moules individuels.

Laisser refroidir 1 journée et démouler.


Cela donne des baumes en barre, au toucher sec grâce à l'arrow-root (ou l'amidon) et plus pratiques qu'un baume en pot.

- le ciste est cicatrisant,
- l'hélichryse lutte contre les hématomes et la couperose,
- le palmarosa est bon pour toutes les affections cutanées,
- la mandarine pour le parfum (attention au soleil), les peaux sèches et est cicatrisant. En l'appliquant, on sent la bonne odeur qui calme aussi.
- la carotte pour les peaux sèches,
- le petit grain bigarade est cicatrisant, anti-inflammatoire et permet de lutter contre les tâches de vieillesse.

Tu peux jouer avec les ingrédients mais la cire d'abeille est indispensable pour durcir ta barre.

En plus ça plait beaucoup !"



Je ne change plus cette formule et je laisse les barres sécher à l'air libre.


         
          Voici les quelques critères indispensables à mon goût pour avoir un bon baume pour les lèvres:

* pour l'architecture, il faut:

- du beurre de cacao
- de la cire d'abeille
- un bon anti-oxydant

* pour traiter, il faut:

- de bons beurres (karité, coco, avocat...)
- de bonnes huiles nourrissantes (j'adore le moringa, olive, tournesol...)
- quelques actifs (bisabolol, allantoïne, D Panthenol, miel...)

* pour la brillance et la glissabilité, il faut:

- du jojoba
- du ricin
- du bisabolol à nouveau


D'autres cires  (carnauba, candellila...) peuvent être intéressantes à considérer pour leur dureté quand on veut forcer sur les beurres mous.
Je pense qu'il faut se limiter à 2/3% en association avec la cire d'abeille et du jojoba car elles sont assez sèches à appliquer, ce qui n'est pas très confortable pour les lèvres.

Les végétariens les apprécient dans leurs formules car elles sont d'origine végétale et remplacent alors la cire d'abeille.

         
          Le plus compliqué, me semble t-il, est de trouver la bonne proportion à fabriquer pour ne pas se retrouver avec trop de baumes.
Sachant qu'un tube pèse environ 5g il faut donc jouer de prudence ou faire à la fois des pots et des tubes; les pots servant ensuite de réserve pour fabriquer de nouveaux tubes si nécessaire et si la formule supporte le réchauffage.

Avec 60g, on fait environ 10/12 tubes.
Avec cette formule, j'ai fait à la fois des tubes et des pots pour offrir.

cosm_to_064

          Voici quelques idées de baumes tout simples, pour les lèvres chez Profiteresse, chez Venezia et chez Pat.


Formule du baume pour lèvres au calendula

Pour cette fois, j'ai totalement révolutionné mes proportions habituelles. Ne cherchez pas pourquoi...

- 16g beurre de cacao bio
- 12g beurre d'avocat bio

- 12g macérat de calendula/coco fractionné
- 8g macérat de vanille bourbon sur jojoba/onagre bio (belle idée piquée à Venezia)
- 4g macérat de lavande sur jojoba bio

- 4g cire de jojoba
- 2g cire d'abeille blanche en pastilles
- 0.8g alcool cétéarylique

- 1g D Panthénol (provit B5 pour l'hydratation et l'effet anti-inflammatoire utile aux lèvres gercées)
- 0.2g anti-oxydant antiox-Cos
(Il y a de l'antioxydant dans chacun des macérats).


Cette formule donne un baume crémeux, qui glisse bien sur les lèvres avec un léger effet brillant.
Il me manque personnellement un peu plus de cires et d'huiles traitantes pour que ça colle bien aux lèvres ;) mais il traite bien.


          Pour faciliter la mise en tubes, il faut les réunir avec un élastique pour qu'ils tiennent bien debout.
Remettre un tout petit peu de baume s'il se forme une dépression au dessus du tube.

cosm_to_065

Certains baumes ont été parfumés à l'HE de bergamote bergapten-free et un autre au bouchon vert contient un mélange anti-herpès très efficace (tea tree, ravintsara et lavande fine) pour ma belle soeur.

cosm_to_066


          Et vous, avez-vous trouvé votre formule préférée pour lèvres?


Autour du chaudron

    Mon Dieu Michèle! ça va vite par ici!!
    Je n'ai pas fini de lire ce billet, désolée, mais je ne peux m'enpêcher de rire à la vue de tes photos, je ne rigole pas des photos bien sur qui sont très bien faite, c'est les élastiques pour les caler, je fais la même chose, et je comptais mettre ce soir la recette de mes baumes! C'est pas fou ça?
    J'ai fais la recette de Profiteresse, son bisous au chocolat, ..bon, bon, je retourne te lire^^

    (zinette-qui-s'esclaffe)

    Posté par zinette le 13 janvier 2009 à 16:52
  • Oh zut, je te lirai ce soir, j'espère, je dois partir, flut de zut alors, tous ces nouveaux billets que je n'ai pas eu le temps de lire!
    à plus tard

    Posté par zinette le 13 janvier 2009 à 16:55
  • super

    Ma chère Michèle.Super ta recette elle arrive au bon moment!!!!!

    Posté par anouck le 13 janvier 2009 à 17:03
  • L'atelier de Michèle turbine à fond, à ce que je lis. D'abord, je suis vraiment ravie que tu aies mis ici ta formule de baume en barre -que j'ai copiée et bricolée à ma façon-, elle est sensationnelle (je ne cesse d'en offrir).

    Ensuite, je suis intriguée de découvrir un ingrédient (que je n'ai pas) et que je ne savais pas utile pour les lèvres: le D Panthenol.Je suis également intriguée par l'utilisation de l'alcool cétéarylique, mais je sais que tu aimes beaucoup -et avec raison- mélanger les émulsifiants. Je l'apprécie beaucoup mais je le manipule avec précautions pour eviter un raidissement des textures; Enfin, là, il n'est pas tout seul…

    Et finalement ce baume sophistiqué, quel est son parfum dominant: chocolat, vanille, lavande?

    PS Je fais pas mal de baumes à levres pour offrir (cet automne, ça a été rose et rose et rose…) mais je me rends compte que j'en mets assez peu car je fonctionne avec un rouge à levres bien gras qui suffit en général.

    Posté par venezia le 13 janvier 2009 à 17:26
  • génial! je suis en train justement de chercher des "recettes" car je voudrais les mettre en tubes!! super, merci!!!

    Posté par cherry chantilly le 13 janvier 2009 à 18:11
  • Du bout des lèvres, j'avoue avoir été échaudée par mes baumes à lèvres et donc je n'ai plus d'idéal à ce niveau et n'en fait plus
    Mais le baume à la rose de Venezia, en protection sous mon rouge à lèvres a fonctionné, donc je les baume avec des beurres et le lavera,le weleda, qui sont bien gras et pas brillants
    Bon, je ne vais pas" mourru" idiote, donc je vais réessayer avec ta belle formule et en donner à mes testeuses familiales préférées
    que j'avais aussi abandonné pour cause d'effets notoires non désirés

    Posté par mlk le 13 janvier 2009 à 18:37
  • - Zinette, ça devrait se calmer un peu, j'ai plein de boulot même si ça ne se voit pas
    J'attends ta version de baumes pour lèvres, c'est si personnel.

    - Anouck, je viens de vérifier ton email pour être sûre que tu étais mon "Anouck à moi".

    Bon, j'aurais dû me douter que tu sortirais du bois par l'odeur du baume alléchée et je t'avoue que j'ai pris le temps de faire ces quelques baumes avec photos et tout, juste pour toi.

    Le pot rond rempli des deux côtés, je l'ai choisi et commandé exprès pour t'en faire vu ta grande consommation de baumes mais le temps m'a manqué jusqu'à Noël et donc, je te l'envoie bientôt!

    Tu vas arrêter d'enrichir N..xe! Je t'embrasse très fort ma belle!
    Je suis ravie de te lire ici.

    -Venezia, tu sais que dès qu'on m'attache à l'ordi, j'ai envie de fuir donc j'envoie des défis biwils, je fabrique des baumes etc... au lieu de bosser!

    Le D panthenol me semble aussi intéressant que le bisabolol sinon plus car il est hydratant en plus de soigner.
    On y pense plus pour les cheveux mais dans les émulsions aussi il apporte beaucoup aux peaux agressées, acnéiques, irritées etc.

    Les doses auxquelles on l'utilise usuellement (3/6%) sont relativement importantes et je peste un peu parce qu'on ne le vend ici qu'en 10ml.
    J'en consomme pas mal surtout que j'ai fabriqué plus de produits capillaires.
    Donc dans ce baume, il est plutôt sous dosé.

    L'alcool cétéarylique est très doux ici, il ne se fait presque pas sentir. Il aide un peu au durcissement de la formule qui contient peu de cires.

    L'odeur du baume de base est vanillée. Mon macérat de vanille est incroyablement parfumé. Il domine tout.
    Ceux qui sont parfumés à la bergamote sans bergaptène, je ne sais pas, je dois les offrir...

    - Cherry chantilly, tu as plein de recettes possibles.

    - Mlk, as-tu essayé avec la cire d'abeille blanche comme dans cette recette?
    Car il y en a dans le lavera, il me semble (cera alba).
    C'est surtout la cire jaune (cera flava)qui me semble allergisante.
    Je ne connais pas la baume de Weleda par contre.

    Posté par michele le 13 janvier 2009 à 22:13
  • Waouh!!!

    Tu es terriblement profilique ! et c'est un régal pour nous de te lire. Je n'ai jamais vraiment réussi les baumes jusqu'ici, trop gras, trop durs,...Mais comme j'ai toujours les lèvres sèches, j'ai commandé le dernier chez Aromanature. Mais, ta recette me donne envie de réessayer. Et comme j'ai quelques macérats tous neufs...
    merci Michèle pour tes explications toujours très claires.

    Posté par lolitarose le 13 janvier 2009 à 22:40
  • c'est vraiment l'époque! Par contre, je trouve géniale l'idée de faire un baume en barre pour les mains et de le couler dans un tube... Je m'en vais de ce pas mettre cette excellente idée à exécution! )

    Posté par caroline le 14 janvier 2009 à 09:53
  • Super article Michèle.

    Personnellement, je n'utilise pas de baume à lèvres mais ma fille qui vit en Métropole ne peut s'en passer ; elle préfère quand même ceux que je lui fais à ceux qu'elle achetait mais je ne suis jamais vraiment satisfaite par la texture.
    Je vais essayer ta recette et tes conseils ; je suis certaine qu'elle appréciera.

    Merci Michèle.

    Posté par Catherine le 14 janvier 2009 à 10:04
  • Au début j'utilisais beaucoup celui de N*xe que j'adorais. Puis, il y a quelque temps, je me suis lancée dans la fabrication maison et j'aime vraiment beaucoup la texture donnée par la cire d'abeille mais quelle galère pour remplir les pots et tubes à temps! Et pour nettoyer mon pichet en pyrex!!

    C'est le seul truc qui me rebute vraiment dans tout ça parce que sinon, ma formule est simple (1 mesure de cire d'abeille, 1 mesure de beurre de cacao et 2 mesure d'huile) et la dernière fois, j'ai utilisé du macérât de vanille dans de l'huile de macadamia: le parfum est à tomber tout en étant naturel. (pas d'HE pour moi et mon gros bidon!)

    Posté par Vanessa le 14 janvier 2009 à 13:55
  • Michèle, ma vraie recette est comme celle de Vanessa plus haut, 1 part de cire d'abeille, 1 part de beurre de cacao et 2 part d'huiles végétales.
    J'ai voulu tester la recette de Profiterresse qui est sur ce blog mais finalement, je préfère la version du haut, il faudrait que j'essaie la tienne pour voir si elle me convient, je suis aussi assez difficile pour les baumes.
    Je pense que l'hv de ricin est importante pour bien faire glisser le baton du tube, en très petit pourcentage.
    J'ai reçu en cadeau un baton de baume "fait main", il contenait de l'oxide de zinc, je pense pour le filtre uv, mais alors, ça donne un parfum poudré que j'aime beaucoup, un peu comme les produits de bébé^^

    Posté par zinette le 14 janvier 2009 à 16:10
  • Ah oui, j'ai également remarqué une différence entre la cire d'abeille blanche et jaune, pour moi, c'est au niveau de la texture, avec la blanche le baton "tiens" mieux, je trouve.

    Posté par zinette le 14 janvier 2009 à 16:14
  • Question sur le stick anti-herpès

    Bonjour,
    Merci beaucoup de partager ainsi tes recherches Michele.
    Je me pose une question sur le stick anti-herpès. Je suis affublée d'un herpès récidivant tous les 1,5 mois maximum, et je me demande comment ta belle soeur utilise son stick. Est-ce en préventif ou en curatif ? Parce que j'utilise un mélange proposé par Tallulah ( d'après Franchôme et Penoel )une fois que le bouton est sorti (je n'ai pas de sensation de brûlure avant que ma lèvre ne gonfle) et il me faut une bonne semaine pour m'en remettre. Ce n'est pas catastrophique, mais un peu gênant.
    Merci d'avance pour ta réponse

    Posté par Neko le 15 janvier 2009 à 13:26
  • Question sur le stick anti-herpès

    Bonjour,
    Merci beaucoup de partager ainsi tes recherches Michele.
    Je me pose une question sur le stick anti-herpès. Je suis affublée d'un herpès récidivant tous les 1,5 mois maximum, et je me demande comment ta belle soeur utilise son stick. Est-ce en préventif ou en curatif ? Parce que j'utilise un mélange proposé par Tallulah ( d'après Franchôme et Penoel )une fois que le bouton est sorti (je n'ai pas de sensation de brûlure avant que ma lèvre ne gonfle) et il me faut une bonne semaine pour m'en remettre. Ce n'est pas catastrophique, mais un peu gênant.
    Merci d'avance pour ta réponse

    Posté par Neko le 15 janvier 2009 à 16:25
  • Question sur le stick anti-herpès

    Bonjour,
    Merci beaucoup de partager ainsi tes recherches Michele.
    Je me pose une question sur le stick anti-herpès. Je suis affublée d'un herpès récidivant tous les 1,5 mois maximum, et je me demande comment ta belle soeur utilise son stick. Est-ce en préventif ou en curatif ? Parce que j'utilise un mélange proposé par Tallulah ( d'après Franchôme et Penoel )une fois que le bouton est sorti (je n'ai pas de sensation de brûlure avant que ma lèvre ne gonfle) et il me faut une bonne semaine pour m'en remettre. Ce n'est pas catastrophique, mais un peu gênant.
    Merci d'avance pour ta réponse

    Posté par Neko le 15 janvier 2009 à 16:31
  • Oh je viens de constater que mon message a été enregistré 3 fois.
    Je suis désolée :'(

    Posté par Neko le 15 janvier 2009 à 20:56
  • Bonjour Neko,

    Je ne pense pas que les HE utilisées dans ce stick aient un effet préventif.
    Ma belle soeur l'utilise dès les premiers signes de picotement plusieurs fois par jour et en général, ça suffit pour stopper "l'éclosion".
    Elle a toujours un stick sur elle au cas où.

    Essaie sous forme de baumes plutôt que d'huile. je pense que l'émollience apportée par les beurres et le maintien de la formule sur les lèvres grâce aux cires aide aussi à guérir plus vite.

    Posté par michele le 17 janvier 2009 à 11:43
  • - Vanessa, il n'y a qu'une seule cire d'abeille valable, c'est celle de Bilby ou Aromantic!

    Je regrette de le répéter à l'envi mais elle est très fine. Il suffit d'enlever l'excédent avec une feuille de papier absorbant et de laver à l'eau chaude.
    Si tu y goûtes, tu n'utiliseras plus d'autres cires.

    Et j'insiste, toutes les cires en feuilles ne se valent pas!

    - Zinette, effectivement la cire d'abeille blanche a le côté un peu "dur" de la cire de l'apiculteur.
    J'en utilise néanmoins quand je ne veux pas de coloration ou quand je veux éviter les intolérances chez des personnes atopiques (ma belle soeur entre autres).

    Posté par michele le 17 janvier 2009 à 11:48
  • Ben, c'est à dire que la mienne est jaune, en granules et il m'en reste un sacré paquet (environ 400 g, je dirais)! Je ne suis pas prête de la finir mais je vais peut-être me laisser tenter par la cire en feuilles un de ces jours, pour voir...

    Posté par Vanessa le 19 janvier 2009 à 14:31
  • Si on ajoute un tout petit peu la lecithine (liquide) à la cire elle s'améliore beaucoup; jze finis ainsi peu à peu un gros stock de feuilles de cire pourtant bio mais raide en faisant des baumes très fins cire-lecithine.

    Posté par venezia le 19 janvier 2009 à 15:42
  • Oui la lécithine à 2% marche parfaitement bien et il faut impérativement essuyer les bols avec du papier absorbant aussitôt la fabrication faite.

    Posté par michele le 19 janvier 2009 à 22:40
  • Merci Michèle pour ta réponse.
    Je vais tenter ta recette et garder le roll-on en dépannage au cas où .
    Bonne soirée à tou(te)s

    Posté par Neko le 20 janvier 2009 à 21:36
  • Ah oui, la lécithine! J'avais déjà vu ça chez Venezia en effet... Ça me permettrait d'écouler mon stock car je n'en suis pas très fan. D'une pierre deux coups alors. Mais cela va nécessiter une commande de contenants... Ah, les filles, vous poussez au crime!

    Posté par Vanessa le 21 janvier 2009 à 17:59
  • Bonjour,
    J'ai à nouveau des questions sur le stick anti-herpès. Comment fais-tu pour ajouter les HE ? Tu dis que tu n'as fais qu'un tube comme celui-là. As-tu mis de côté la quantité nécessaire pour ce tube? Je suppose que dans ce cas il faut maintenir au chaud sinon le baume doit prendre en masse, non ?
    Et pour la synergie, les 3 HE sont en quantités équivalentes ? Et enfin, combien de gouttes comptes-tu pour un tube.

    Merci d'avance pour tes réponses

    Posté par Neko le 03 mars 2009 à 20:48
  • Bonjour Neko,

    J'ai d'abord coulé un pot sans parfumer.

    J'en ai coulé un tout petit peu dans un autre récipient en calculant à peu près pour avoir un peu plus de 5g.
    Puis j'ai posé le fond de ce récipient dans le bain-marie chaud pour le liquéfier.

    C'est dans ce récipient que j'ai ajouté 1 goutte de chaque HE c'est à dire environ 3 gttes pour le tube.
    Ce qui donne environ 2% d'HE dans ce baume anti-herpès car je compte 30 gttes pour 100g (1%).

    30 gttes pour 100g
    15 gttes pour 50g
    1.5 gtte pour 5g donc 3 gttes pour 5g font environ 2%.

    Tu peux ne mettre que 1% mais c'est difficile de calculer une demi goutte ou alors tu fais deux tubes...

    Je ne maintiens pas au chaud le bécher entre chaque manipulation car la température peut monter beaucoup trop et/ou trop longtemps, le temps de faire toutes ces opérations.

    Je préfère remettre le fond de mon bécher dans l'eau chaude et attendre que ça fonde doucement et juste assez pour couler.

    Posté par michele le 04 mars 2009 à 09:20
  • Merci beaucoup pour la précision de ta réponse. Je vais donc me lancer et espérer que la formule soit aussi efficace pour moi que pour ta belle-soeur.

    Bonne continuation à toi et à toutes celles qui font vivre cet endroit si agréable.

    Posté par Neko le 05 mars 2009 à 08:37
  • Personnellement je prefere nepetits pots et je suis comme tes fils, j'en ai partout et je les perds tout le temps
    Bonne soirée !

    Posté par Etcaetera le 06 septembre 2009 à 21:11
  • Etcaetera, eh oui, il y a autant de baumes que d'amateurs de baumes.
    Tu me fais penser que c'est la saison pour en refaire, l'hiver approche...

    Posté par michele le 06 septembre 2009 à 21:23
  • Justement j'avais envie d'un baume et j'ai des petits envois à faire cette recette va me permettre de rajouter un baume bien utile.

    Reste à me décider entre l'ancienne formule ou la nouvelle.

    Posté par Elfe des bois le 09 février 2013 à 22:31
  • A choisir je ferais ... les deux

    La première du baume en barre permet néanmoins de faire des tubes et/ou des barres très séduisantes si tu choisis de jolis mini-moules.

    Posté par michele le 10 février 2013 à 17:57

Commenter l'article