Le savon des sables

Savonnerie

Par Yulaan

Pour mon premier post sur ce blog (je fais partie de la tribu désormais), et en attendant de pouvoir publier mon savon de baptême de savonnier, je vous propose une petite formule de savon toute simple mais néanmoins d'une douceur incomparable après seulement une semaine et demi de cure.

Depuis que j'ai appris à faire du savon, je suis un peu siphonné. J'y pense même la nuit, en m'endormant (quand ça ne me tient pas éveillé !). J'imagine des tas de formes grandioses, des couleurs qu'on obtient les doigts dans le nez, et des ajouts merveilleusement bénéfiquespour la peau.

Mais après quelques essais infructueux où Madame la soude n'était pas de mon avis (par exemple un savon qui aurait dû être blanc qui n'est... pas blanc du tout), j'ai enfin pu me mettre d'accord avec elle et avoir un savon qui ressemble — enfin ! — à ce que j'imaginais avant sa fabrication.


Savon


Mon savon des sables a donc une formule toute simple, pour ne pas avoir trop de surprises (comme une trace éclair qui m'oblige à mouler à la truelle !). Je n'ai choisi que de bonnes huiles très émollientes.

Ce qui fait sa particularité, c'est la forte proportion de lithothame que j'ai ajoutée à la trace (très fine, une fois n'est pas coutume) et qui a donné cette couleur si particulière qui m'a fait immédiatement penser au sable mouillé.


Savon

 

                  De son p'tit nom Lithothamnium calcareum, llithothame est une petite algue de 2 cm, non fixée sur les fonds marins et toujours immergée.

Cette algue calcaire a la propriété de cristalliser sur son thalle les éléments minéraux contenus dans l'eau de mer, essentiellement du calcium mais aussi du magnésium, du fer mais aussi du sodium, de l'iode, du soufre, de la silice, du manganèse, du fluor, du molybdène, du bore, du cuivre, du cobalt, du nickel, du sélénium, du zinc, de l'argent, du strontium, du titane...

Le lithothame contient également des acides aminés et de la vitamine C, de l’acide aspartique et glutamique ainsi que des alginates.

Le dépôt de lithothame fait penser à la pierre (lithos en grec). On le récolte sur des bancs localisés au large des côtes bretonnes.

Cette algue est particulièrement intéressante en complément de l'alimentation par les substances minérales marines qu'elle contient, mais aussi par sa richesse en carbonate de calcium qui non seulement possède des propriétés anti-acides mais apporte également du calcium sous une forme parfaitement assimilable.

Le carbonate de calcium, excellent anti-acide, neutralise l'acidité gastrique (maux d'estomac, brûlures, reflux) et l'acidité de l'organisme que l'on rencontre dans de nombreuses affections : rhumatisme, tendinites, déminéralisation, crampes, sciatique, gingivites, fatigue chronique…

Quelques informations supplémentaires par exemple, et  aussi d'ailleurs puisque la mienne vient de là.


J'espère conserver une bonne partie de ces propriétés dans mes savons, surtout que le pH du lithothame est naturellement compris entre 9 et 12. Je pars donc du principe qu'il ne sera pas trop sensible à la soude.

 

                    Pour accentuer encore la douceur et surtout la mousse de mon savon, j'ai décidé de tester l'introduction de miel dans la solution de soude. J'espère d'ailleurs en conserver une petite odeur caramélisée car je ne parfume pas mon savon.

Mais contrairement à , je n'ai pas eu de couleur rouge et la température n'est pas montée du tout. J'explique ce phénomène, ou plutôt ce non-phénomène, par ma faible quantité de solution de soude (je n'avais que 300 grs de gras à saponifier) et par l'utilisation d'un bain-marie de glaçons.

 

Mais trêve d'explication, je vous livre (enfin !) la formule :


34% de blanc de bœuf

24% d'huile de coco

20% d'huile d'arachide

12% d'huile de tournesol

10% d'huile de carthame


Solution de soude (concentration : 31%) pour un surgras de 8%

2 c. à moka de miel diluées dans la solution de soude (pour un batch de 300 grs)

Saponification à température ambiante (20-25°C)

2 c. à soupe de lithothame (AZ) diluées dans un peu d'eau à la trace fine


Savon Savon


                    Indication du calculateur Soap Calc :

Dureté (29-54) : 43

Pouvoir lavant (12-22) : 19

Émollience (44-69) : 52

Mousse (14-46) : 19

Crème (16-48) 24

Iode (41-70) : 67

INS (136-165) : 144


La trace a été assez longue à venir (alléluia !), ce qui est une bénédiction lorsqu'on veut faire des ajouts... (j'ai même fait une danse de victoire)


Savon


                    Petits problèmes rencontrés

- le savon a mis plus longtemps à sécher que d'autres du fait de l'ajout supplémentaire d'eau pour diluer la lithohtame. La prochaine fois, je déduirai cette eau du liquide de dilution de la soude.

- Comme j'ai voulu saturer le savon en lithothame, et que je n'avais aucune idée de la quantité que je pouvais ajouter, le savon s'est avéré un peu friable lors de la découpe. Il aurait mieux valu bien attendre que la saponification se fasse dans le moule pour démouler, couper et faire la chirurgie esthétique (chaque étape a été faite trop tôt...).


                    En revanche, le savon a vraiment une petite odeur de miel. Je pensais avoir une phase de gel importante, comme lorsqu'on ajoute des produits très sucrés mais il n'en a rien été. Je pense que c'est dû à la faible quantité de savon que j'ai fabriqué.

Je n'ai par ailleurs pas couvert mon moule. J'ai eu un peu de cendre de soude qui accentuait l'effet sablé mais je l'ai fait disparaître à coups d'épluche légume (arme fatale entre toutes).


Mon savon est déjà très doux, et je pense que les bienfaits de la lithothame sont bien présents. Il faudra voir à la fin de la cure.

Ah que c'est bon quand tout va comme prévu !


Savon



Autour du chaudron

    Waou, Yulaan,

    quelle belle entrée en matière sur Potions! J'adore ton minimalisme chic. De quelle couleur est ta création savonnesque ?(car il me semble que tes photos sont en noir et blanc)

    J'ajoute sans souci de l'eau à la trace et je n'ai pas l'impression pas que ça ralentisse beaucoup la prise… quand tu écris qu'il a mis "longtemps à sécher", ça signifie qu'il est resté mou longtemps?

    Posté par venezia le 29 avril 2010 à 14:03
  • très joli j'aime ce côté naturel !

    Posté par elle06 le 29 avril 2010 à 14:09
  • Venezia,

    Mes photos ne sont pas en noir et blanc. En fait, j'ai photographié mes savon sur du papier kraft parce que la couleur du savon est exactement la même.

    Oui il a été mou assez longtemps et surtout friable, comme du sable mouillé en fait. Ce n'est que lorsqu'il a commencé à durcir que le côté sable mouillé friable a disparu.

    En tout cas, merci beaucoup ! je suis ravi qu'il te plaise.

    Elle06, merci !

    Bises ;o))

    Posté par Yulaan le 29 avril 2010 à 14:21
  • Bienvenue et longue vie sur LE blog, Yulaan. Merci pour ton lien sur les couleurs, smack, (non, non, pas toujours les doigts dans le nez).
    Ton savon est un vrai savon de garçon, élégant, net et sans parfum sauf le miel. Le blanc de bœuf fait des savons durs et doux à la fois, carthame, tournesol et arachide devraient être contrebalancés par le coco et le tallow. Dès que tu seras un peu aguerri tu pourras réduire l'eau de dissolution de la soude ; on a souvent une trace rapide au mixer mais les savons sèchent plus vite.

    Posté par chabou le 29 avril 2010 à 14:26
  • Bienvenue ici Yulaan et bravo pour ce premier article fort intéressant, pour ce premier savon bien personnalisé dans son minimalisme apparent, pour ta formulation (ton INS est un peu bas) et .... je vais rajouter un ingrédient dans la liste de la catégorie en cours de réalisation de "savons par ingrédients" avec grand plaisir.

    Te voilà savon addict et, je te préviens, on n'en sort pas, aucune cure de désintoxication
    possible !

    Posté par Irene le 29 avril 2010 à 14:29
  • Merci Chabou ! ^_^

    S'il n'y avait qu'un lien à mettre sur les couleurs des savons, c'était celui-là !
    Je te remercie pour tes compliments, ils me vont droit au cœur.
    J'aime beaucoup remplacer l'huile de palme par le blanc de bœuf. Ça donne des savons durs dans les deux cas, mais le blanc de bœuf apporte un plus notable je trouve.

    Je crois qu'on ne peut pas faire plus rapide que mon savon précédent à l'huile d'avocat : j'ai à peine fait deux tour de mixer (à la main, sans mettre le moteur en route) que la trace épaisse est arrivée la vilaine ! Donc méfiance... hihi

    Bisous !

    Posté par Yulaan le 29 avril 2010 à 14:32
  • Merci beaucoup Irène !

    Oui, après mes divers essais de lignes, je suis revenu au minimalisme de la coloration dans la masse. Et j'avoue que celui-ci est particulièrement seyant.

    J'avais remarqué pour le savon-addict... ^_^

    Bisous ma belle !

    Posté par Yulaan le 29 avril 2010 à 14:35
  • Une chouette entrée dans ce blog !! Il est bien sympa ton savon au lithothame, c'est vrai que la couleur fait penser à celle du sable.

    Posté par Sealeha le 29 avril 2010 à 14:52
  • Bravo pour cette arrivée, un très beau savon en tout cas.

    Posté par tite marie le 29 avril 2010 à 15:04
  • Classe et sobre à la fois (tout comme son histoire), épuré avec une superbe couleur, ce savon est magnifique... J'imagine que l'on entend la mer en l'utilisant...

    Tes Fées Marraines peuvent et doivent être fière de toi!!!

    Yulaan, tu fais parti de la gang maintenant!

    Posté par Loulou le 29 avril 2010 à 15:15
  • J'adore ce côté naturel, en plus il doit être très doux. Il fait très envie. Félicitations.

    Posté par lilibul le 29 avril 2010 à 16:13
  • Quelle jolie couleur ! Et bravo pour ton entrée dans la tribu de ce blog merveilleux, j'espère que nous te lirons prochainement !

    Posté par Luléa le 29 avril 2010 à 16:14
  • Très beau savon. J'aime sa texture lisse et sa couleur.

    Posté par Luciefer le 29 avril 2010 à 17:03
  • Il est très beau! C'est vraiment très agréable comme couleur.

    Posté par Ninie le 29 avril 2010 à 17:54
  • Oh! le beau et classe savon du PP à ses Princesses
    Tu m'épates, blanc d'oeuf, ou alors j'ai mal lu, et ce n'est carrement pas grave car je sais que tu vas nous pondre des merveilles bien merveilleuses.
    Mon PP, il est beau et te signe aussi
    Je le vois "gris" sur mon ordi????
    Te connaissant très pointu, tu vas me remettre la cravate à l'endroit
    Heureuse comme tout que tu sois de la "gang"
    Hip hip hourra et longue vie à tes interventions pointues, fils de ta mère

    Posté par mlk le 29 avril 2010 à 19:43
  • Une entrée fracassante sur le blog pour notre plus grand plaisir à toutes, je suis ravie.

    Je trouve aussi que tes savons sont d'un chic bien masculin et d'une douceur bien féminine. Le texte est raffiné et, avec ces superbes photos, l'ensemble est magnifique, que de talents réunis.

    Je sens que la catégorie savon va rapidement s'étoffer ; tu apprends vite mais tu es "foutu", mais tu le sais déjà...

    Un grand bravo Yulaan et un grand merci d'avoir décidé de nous offrir tous tes talents.

    Posté par Catherine le 29 avril 2010 à 20:02
  • Mlk, où as-tu vu blanc d'oeuf ? moi je lis blanc de boeuf....

    Posté par Catherine le 29 avril 2010 à 20:04
  • Quelle belle entrée en matière. Et comme Catherine, je lis blanc de boeuf.

    Posté par eau de rose le 29 avril 2010 à 20:45
  • Mlk, j'avais d'abord lu blanc d'oeuf, aussi ! Et ça ne m'étonnait pas du PP.

    Posté par chabou le 29 avril 2010 à 21:05
  • Je suis écroulée !

    Pour le coup, il nous aurait fait quelque chose de très, très original !

    Ma parigote, je te fais un gros bisou !

    Posté par Irene le 29 avril 2010 à 21:39
  • Ce n'est pas un savon : c'est un bloc de tuffeau !
    On dirait la couleur des murs à Tours ou aux alentours !
    Très chic, très simple.
    Rien à redire.
    Va falloir que je m'y remette, voilà, c'est tout !

    Posté par Lyjazz le 30 avril 2010 à 00:48
  • Bienvenue Yulaan!
    Je suis vraiment touchée et ravie que tu viennes apporter ta jeune patte cosmétique sur ce blog.

    Je suis particulièrement intéressée par ton utilisation du lithothame que je n'ai jamais utilisé.
    Ce savon devrait être tout à fait adapté à ton visage. Qu'en penses-tu?
    Peut-être l'as-tu pensé pour cela d'ailleurs.

    Ce serait intéressant de connaitre le pH de ton savon actuellement si le lithothame est si basique
    .
    Luciefer a réussi à avoir un pH de 7 avec de l'acide citrique, je n'avais jamais réussi à baisser le pH de cette manière avec quoi que ce soit. C'est un piste drôlement intéressante à creuser.

    La soude qui n'a pas rougi avec le mien m'interpèle. As-tu utilisé de la soude liquide ou as-tu fait ton mélange toi même?

    La douceur des savons est toujours extraordinaire avec de l'huile de tournesol.
    Et je réalise que le tien comme le savon "mon coeur pour toi" de Chabou contient le mélange gras de boeuf/tournesol.

    Serait-ce le duo à garder?

    En tous cas félicitations mon fiston, si j'en crois le magnifique savon à la ligne verte que je regarde avec ravissement, tu es parti pour devenir un excellent savonnier!

    Si ce n'est déjà fait. Je crois que toutes tes marraines sont fières de leurs baguettes magiques si dissipées ce jour là
    Bravo et merci d'être toi.

    Comme te l'as dit Irène, tu es beau.
    Je me demande d'ailleurs comment on pourrait douter de la beauté d'un de mes fils ^-^

    Posté par michele le 30 avril 2010 à 10:36
  • Yulaan
    Au final, de quelle couleur est ton beau savon? je trouve qu'il tire même sur le mauve(ih!ih!)
    Blanc d'oeuf, ben je suis prête à croire toutes les merveilles de la patte du fils de sa mère
    Yulaan, t'es fort en maths aussi! comme quoi, il faut avoir les bonnes bases
    Michèle, un livre pour les bonnes bases en français ?
    Bisous mon Irénée, tu es en panne de mails?

    Posté par mlk le 30 avril 2010 à 11:56
  • Re
    Yulaan, ta bannière est géniale et ton savon aussi

    Posté par mlk le 30 avril 2010 à 11:58
  • Bienvenue Sur Potions
    Je suis bien tentée d'introduire comme toi le miel dans ma soude vu que je fais généralement des batchs de 300g .
    Je le fais habituellement à la trace.
    Tu as utilisé de la soude en granulés?
    En tout cas son look rend super bien.
    A bientôt

    Posté par Mystic le 30 avril 2010 à 17:20
  • Juste un coucou en passant... Cette journée a filé à une vitesse folle !

    Un grand merci général à toutes, vos compliments me remplissent le cœur ^_^

    Je reviendrai ce soir (tard je pense) pour répondre plus en détail à chacune...

    Bisous ! ;o))

    Posté par Yulaan le 30 avril 2010 à 18:02
  • Chic et sobre. C'est une entrée sur ce blog tout en élégance. Chapeau bas Petit Prince.

    Posté par lolitarose le 01 mai 2010 à 19:57
  • Je vous prie de me pardonner de vous répondre aussi tard, ces derniers jours ont été une pure folie lol

    Sealeha, Titemarie, Lilibul, Luléa, Luciefer, Ninie, Eau de Rose, merci pour vos compliments qui me touchent beaucoup. Je n'en mérite pas tant.

    Loulou, J'espère qu'elles le sont ;o))

    Mlk, tu me fais toujours autant sourire seul devant mon ordi avec ta délicatesse toute poétesse. Mon savon n'est absolument pas gris ni mauve d'ailleurs. Il est de la couleur exacte du papier kraft sur lequel il a pris la pose pour se faire tirer le portrait.
    Et non, ce n'est pas du blanc d'œuf ^_^ je ne vois pas ce que je pourrai saponifier dans le blanc d'œuf qui est pauvre en gras. Il faudrait s'inquiéter alors car il y aurait eu trop de soude dans mon savon pour aussi peu de gras lol

    Catherine, je te remercie pour ton compliment. Il m'est d'autant plus précieux que je connais la douceur et la beauté de tes savons. Alors oui, je vais sans doute venir étoffer la catégorie savons... pour pouvoir vous égaler toutes !

    Chabou, moi ça m'aurait étonné de moi-même de mettre du blanc d'œuf lol quand on sait qu'avec des formules de savon basiques, j'ai encore des surprises...

    Lyjazz, si... non quand ! quand tu te remettras à savonner, tu nous en feras profiter ?

    Posté par Yulaan le 02 mai 2010 à 13:15
  • Michèle, j'aime beaucoup faire des savons visage et corps que je formule le plus doux possible. Celui-ci servira sans doute surtout pour le corps avec des utilisations ponctuelles sur le visage.

    je n'ai malheureusement pas de papier pH. Pour les crèmes, je mets toujours une ou deux gouttes d'acide lactique au cas où.

    Quant à la soude au miel, j'ai fait exactement comme d'habitude, avec ma soude en perle que j'ai diluée dans les glaçons. Une fois diluée et la température retombée à 25°C, j'ai mis dans un bain-marie d'eau aditionnée de beaucoup de glaçons et j'ai ajouté le miel petit à petit en touillant avec mon termomètre. La température est restée stable.

    J'aime beaucoup mettre du blanc de bœuf pour remplacer l'huile de palme. La dureté du savon est similaire mais le blanc de bœuf apporte du glissant et une finesse cosmétique très appréciable. Quant à l'huile de tournesol, elle est pour moi incontournable...

    Veux-tu que je publie le savon à la ligne verte ? Je ne l'aime pas trop personnellement mais si tu veux, je le mets ici

    Mlk, merci beaucoup !

    Mystic, merci. Pour le miel, j'ai regarder ici, sur les savons de Michèle qui explique toujours très précisément son mode opératoire et elle met le miel dans la solution de soude déjà diluée. J'ai donc fait pareil

    Merci ma lolita, je suis sûr qu'il te plaira ce savons !

    Et je vous remercie toutes sincèrement pour votre si chaleureux accueil ! je suis très touché.

    Je vous embrasse ;o))

    Posté par Yulaan le 02 mai 2010 à 13:38
  • Et ben voilà, je m'y suis remise !
    Hier un savon coloré, aujourd'hui un beige qui aurait dû être en couleur.
    Alors je vais aller m'y remettre (oui, à cette heure !) pour obtenir enfin la couleur espérée.
    Avec des contraintes de fond de placard : plus d'huile de coco, mais beaucoup de graisse de canard.
    ça c'est pour vous tenir en haleine !
    Rien n'est démoulé.
    Dans les jours prochains je ferai des photos et je vous raconterai.

    Posté par Lyjazz le 02 mai 2010 à 23:47
  • Chouette ! C'est comme "la suite au prochain épisode" ! J'adore !

    Les savonnières sont folles !

    Je te souhaite de réussir de la trouver cette fameuse couleur. À propos, c'est quel couleur ?

    Bises ;o))

    Posté par Yulaan le 03 mai 2010 à 10:44
  • Je l'ai mis en test depuis que tu me l'as offert. Il est bien dense, plus lourd qu'on aurait cru et je pense que c'est l'effet du lithothamme.

    J'ai eu l'heureuse surprise de le voir mousser, mousser et ça me persuade (s'il le fallait encore) que les indications de soapcalc sont à prendre avec le recul qu'il faut.

    Je trouve que c'est un tue-créativité que de l'utiliser a priori. Le regarder a posteriori par curiosité peut-être...

    Quant à la douceur, c'est un régal: blanc de boeuf + tournesol + carthame c'est absolument sublime.
    Je n'avais pas remarqué le carthame à ma précédente lecture. C'est un savon juste évident!

    Magnifique, je l'adore.

    Posté par michele le 30 juin 2010 à 10:11
  • je découvre votre univers disons: savonneuse, très agréable.. je découvre ces fabrications avec un régal... merci pour ce très beau blog ..))

    Posté par manola le 17 juillet 2011 à 10:00
  • Merci Manola!
    En parcourant votre blog, j'ai vu un tag "Nouvelle Calédonie".

    En cliquant dessus, j'y ai retrouvé des images, des noms, des lieux que j'ai connus.
    Merci pour ce bonheur et je vais retourner vous lire et vous mettre un mot.

    Posté par michele le 17 juillet 2011 à 14:32

Commenter l'article