Gel anti-irritations ou comment fabriquer un gel d'aloé vera maison

        Je remarque que beaucoup de personnes achètent du gel d'aloé véra alors qu'elles sont très douées par ailleurs pour faire leurs cosmétiques.

Alors que plus facile à faire, tu meurs ^_^

 

aloe_vera_plant1285270365

        Source de l'image

 

              Ajouter du gel d'aloé véra dans une formule d'émulsion permet :

- de la stabiliser (on évite alors de peser 0,2 ou 0,3g de gomme xanthane),

- d'ajuster la quantité d'eau perdue au chauffage,

- de tricher pour allonger une texture jugée trop compacte...

tout en utilisant un ingrédient actif bon pour tout.

 

          L'aloé véra (Aloe barbadensis Liliacées) est une plante grasse très polyvalente pour la peau.

Il est à la fois apaisant, hydratant, anti-inflammatoire, cicatrisant, raffermissant et très vitaminé.

Il pourrait être présent dans tous nos cosmétiques si nous ne faisons pas partie des rares personnes intolérantes à ce précieux nectar.

DSC03713

 

          De nombreuses jardineries vendent des plants d'aloé véra en vantant les mérites de cette plante mais le gel d'aloé frais est très oxydable et difficile à conserver.

Si vous ne pouvez pas l'utiliser frais, il vaut mieux vous acheter du jus d'aloé véra à boire qui existe en version bio non gélifié.

Il peut remplacer tout ou partie de la phase aqueuse ou servir à fabriquer du gel d'aloé véra grâce à une gomme gélifiante. Votre gel sera considéré comme bio!

 

          Il suffit également de se procurer de l'aloé concentré qui est stabilisé et très utile pour en incorporer une petite quantité dans la formule laissant alors plein de place pour ajouter tous les actifs qui vous plaisent.

Cet aloé concentré existe en plusieurs concentrations, sous forme de poudre très hygroscopique (x 200) ou sous forme de solution (x 10 ou x 40).

Les deux formes peuvent servir également à fabriquer du gel d'aloé prêt à l'emploi.

 

          Formules générales de gels d'aloé véra

 

- A partir de l'aloé véra concentré X 40 (liquide)

 

. 95,90 % eau distillée ou de source

. 2,5% aloé concentré x 40

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir d'aloé concentré x 10 (liquide ou ampoules buvables)

J'en parle ici

 

. 88,40% eau distillée ou de source

. 10% aloé concentré x 10

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir d'aloé concentré x 200 (poudre)


. 97,9% Eau distillée ou de source

. 1% gomme xanthane

. 0,5% aloé concentré x 200

. 0,6% conservateur géogard 221

 

- A partir de jus d'aloé véra à boire (liquide en bouteilles)

 

. 98,4% jus d'aloé bio à boire

. 1% gomme xanthane

. 0,6% conservateur géogard 221

 

Vérifiez et ajustez le pH à l'aide d'acide lactique.

 

          Ces gels d'aloé véra pourront ensuite être incorporés dans les émulsions à raison de 10 à 30% de la formule apportant ainsi 0,1 à 0,3% de gomme xanthane.

Ce peut-être un moyen de stabiliser les crèmes ou laits  si l'on ne peut pas peser de si petites quantités et ce sera une formulation bien plus efficace qu'une pincée ou pointe de couteau ...que je trouve toujours cruel à lire.

 

         Mais bon, comme je ne fais pas les choses à moitié, j'ai cette fois-ci transformé mon gel d'aloé en un soin anti-irritations boosté par quelques actifs et une jolie couleur.

Ce gel peut être utilisé tel quel ou enrichi avec une goutte d'HE au moment de l'utiliser.

DSC03712

            Je révolutionne tout en délaissant cette bonne vieille gomme xanthane pour m'enticher de la nouveauté dont je vous parlais dans ce soin protecteur à l'aloé: la gomme konjac.

Elle absorbe beaucoup plus d'eau que la xanthane. Elle forme à 1% des gels doux et très onctueux parfaits pour assurer un massage douceur. Ce sont des gels qui présentent de fait des propriétés hydratantes.

J'étais dubitative en l'achetant car je ne la connaissais qu'en usage interne comme coupe-faim.

Mais je suis conquise par ses propriétés glissantes et surtout, surtout, c'est un agent légèrement filmogène très intéressant pour former des gels pour peaux sèches.

Le gel pourra enfin être utilisé avec efficacité sur ces peaux qui réclament du gras, encore du gras!

 

              Je formule un gel anti-irritations avec quelques actifs efficaces. Ce gel ne contient pas d'huiles essentielles.

Je peux ainsi en prélever une noisette et ajouter au moment du massage ou de l'utilisation, une goutte ou deux d'une composition thérapeutique.

Le gel au konjac se masse parfaitement et je voudrais bien l'utiliser aussi avec quelques gouttes d'un sérum huileux riche en actifs pour nourrir et hydrater le visage d'une peau mature le soir.

Les actifs utilisés peuvent même permettre l'utilisation de ce gel comme véhicule d'HE pour une peau un peu réactive.

 

            Formule du BONPOURTOU, gel anti-irritations

 

- Phase A

85% eau de source

1% allantoïne (apaisant, réparateur, anti-irritant)


Faire tiédir l'eau et y dissoudre la poudre d'allantoïne. L'eau doit redevenir limpide et incolore.

 

- Phase B

1% gomme konjac (Bilby and co)

5% glycérine végétale bio (hydratant, humectant)

 

Ecraser la gomme dans la glycérine pour obtenir une texture épaisse sans grumeaux.

Ajouter cette pâte en mince filet dans la phase A tiède (max 50°) tout en mixant au mixer à capuccino sans faire trop de bulles.


DSC03699DSC03700DSC03705

 

Arrêter le mixer dès que la texture est uniforme et continuer à mélanger jusqu'au refroidissement à l'aide d'une spatule souple en silicone.

Le gel clair va épaissir assez rapidement de manière visible.

 

- Phase C

3% D panthenol (de 1 à 5%, anti-inflammatoire, hydratant )

2,5% aloé concentré x 40 (anti-grattages, apaisant, après-rasage, hydratant)

2% extrait CO2 de camomille matricaire bio (anti-allergique)

0,5% géogard 221

+/- acide lactique pour le pH.

 

Ajouter les ingrédients dans le gel en mélangeant à la spatule en silicone très délicatement jusqu'à obtenir un gel onctueux et légèrement jaune dont on ajuste le pH à ce stade avant de colorer à l'aide d'un soupçon de mica bleu irisé, brillant à souhait.

 

DSC03702DSC03708DSC03711

 

 

On obtient une piscine bleu lagon.

C'est joli, n'est-ce pas ?

DSC03709

 

             Ben non, ça ne fait pas du tout sérieux cette couleur.

Pas pour un soin anti-irritations EFFICACE efficace, calmons nous.

 

Alors hop, je mets en flacons pompe. Deux différents pour faire choisir à cette personne au nez délicat qui aime les gels à rien, incolores et inodores.

 

DSC03714

                     

                         Et bien, même en vert lagon, ça fait la job ! 


Autour du chaudron

    Très chouette couleur !! Couleur lagon, de quoi avoir envie de partir se faire irriter l'épiderme au soleil !!
    J'adore l'aloé véra, j'en mets souvent dans mes formules... Mais j'avoue qu'en bonne feignasse, j'utilise du gel tout prêt (oups...)

    Posté par Sealeha le 06 mars 2011 à 17:16
  • Ton article est vraiment très intéressant !!!

    Posté par Luciefer le 06 mars 2011 à 17:23
  • je fais aussi mon gel d'aloé avec du jus et de la gomme xabthane, je vais aller z'yeuter du côté de chez bilby !!!
    merci

    Posté par elle06 le 06 mars 2011 à 17:56
  • Je suis une adepte du gel d'aloé vera que j'aime rajouter à une crème une fois finie, non pour la détendre mais parce que j'ai constaté que c'était un excellent moyen de lui ôter un peu d'effet gras tout en donnant à l'émulsion un je ne sais quoi de frais et "pulpy". J'achète toujours le mien chez AZ, parce qu'il m'a convenu dès l'origine.
    Mais là je suis très, très intéressée par ton gel aloé-konjac, car j'apprécie beaucoup le glissant du konjac.
    Ta formule est une mine d'idées : un gel anti jambes lourdes, un gel farais anti-coups de soleil, un gel anti-moskito... et j'en passe.
    J'aime bien moi le vert lagon, c'est déjà un peu l'été malgré le froid.

    Posté par lolitarose le 06 mars 2011 à 18:56
  • Merci pour cet article! j'ai de l'aloe x200 mais je n'avais jamais songé à faire du gel d'aloe avec! Merci !

    Posté par metisse le 06 mars 2011 à 20:48
  • Ah! mais, c'est mon bel aloe que tu as photographié Michèle!
    et le bleu lagon ...de mer Michèle, pas piscine
    J'utilise l'aloe x, le gel tout prêt et jamais je n'ai pris le temps de faire mon propre gel
    et pas par manque d'infos, puisque tu nous en parles depuis longtemps
    Comme je ne peux utiliser le jus frais de mon aloe sauf en live
    j'avais remisé l'histoire et me voilà à nouveau titillée
    On peut du coup jouer aussi sur le support acqueux pour faire ce gel (ha,silicium,extrait)
    J'ai fait un gel spécial acné, tout simple pour le départ de ma fille
    en utilisant la gomme amigel et les 0.à peser d'aloe et autres
    Je trouve ton bonpourtout très unisexe et universel et pratique
    pour plaire à tous
    On sent que tu redoubles d'imagination et de simplicité efficace
    pour donner l'envie à ta tribu de nez délicats
    j'adore les gels colorés que tu nous concoctes

    Posté par mlk le 07 mars 2011 à 01:23
  • Merci Michèle de faire ce rappel sur l'utilisation et la fabrication du gel d'aloé véra.
    Pour ma part, je n'utiliserai plus que le concentré liquide, j'ai rencontré trop de problème avec celui sous forme de poudre qui prend très vite l'humidité.

    Ton gel bleu lagon est super beau, on y plongerait ; le gel de konjac est décidément bien intéressant.

    Posté par Catherine le 07 mars 2011 à 08:32
  • Merci, mille merci. J'ai depuis longtemps du concentré de chez Bilby, mais Marina, me croyant sans doute beaucoup plus douée que je ne suis ne m'avait pas expliquée aussi précisement que tu le fais.Je suis toujours un peu inquiète quand j'utilise le gel tout prêt dû à sa courte durée de vie et il n'y a pas grand choix dans le commerce. Si j'ai bien compris,on n'obtiendrait pas la même qualité de gel avec la xanthane ou la cellulose (2 gommes que j'ai encore en stock)qu'en penses tu ?

    Posté par marie le 07 mars 2011 à 10:38
  • Re, moi
    En fait, j'avais été bonne élève, car j'avais fait une formule à base d'aloe reconstitué ici sur Potions, donc continue Michèle, mine de rien
    tes bons plans sont entrés à l'insu de mon plein gré dans ma calebasse

    Posté par mlk le 07 mars 2011 à 12:46
  • Michèle, je fais partie des personnes qui apprécient fortement le gel d'aloé véra.

    Merci beaucoup pour ces différentes recettes.

    J'adore la couleur lagon de ton gel grâce aux micas irisés.

    Très intéressants tes commentaires sur cette gomme konjac avec son fort pouvoir gélifiant à froid.

    Ce que je trouve intéressant, c'est que tu signales que la gomme konjac apporte du glissant à ton gel.

    J'ai remarqué que si je surdose la gomme de xanthane elle donne un gel qui tire sur la peau si on le laisse sécher et si on ne le laisse pas sécher un gel qui peluche.

    Si je fais chauffer jusqu'à frémissement de l'eau et que j'ajoute de la maïzena, j'obtiens un gel qui ne peluche absolument pas, qui glisse remarquablement bien et laisse la peau extrêmement douce une fois le gel absorbé.

    La maïzena épaissit une solution aqueuse à chaud, donc pas très intéressante pour certaines préparations à faire à froid.

    Est ce que la gomme konjac aurait tendance à apporter au contact de la peau ce qu'apporte la maïzena, où se rapproche t-elle d'avantage de ce qu'apporte la gomme de xanthane ?

    Je te pose cette question, car sur Wikipédia, voilà ce que je peux lire :

    En Corée du Sud, les bulbes sont consommés comme les pommes de terre, au Japon, sous forme de galettes, de gâteaux secs, ou de vermicelles.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Amorphophallus_konjac

    Posté par Colchique le 07 mars 2011 à 14:27
  • Colchique, je viens juste apporter ma petite pierre à l'édifice et te donner les sensations d'une utilisatrices du konjac. Je ne l'ai pas utilisé en gel pur mais dans une émulsion et j'avais été bluffée par le glissant incroyable qu'il apporte, aucun tiraillement bien au contraire. Le hic dans une émulsion est qu'il donne un côté un peu caoutchouteux, très intéressant en revanche quand on veut un gel souple et qui glisse bien. Je pense que c'est le type de gel qui peut faire des merveilles en guise de masque hydratant visage.

    Posté par lolitarose le 07 mars 2011 à 21:49
  • houla, ce que tu dis lolita me plait beaucoup ...ça fait un bail que j'ai envie d'un "masque gel" je vais vraiment penser a re-passer commande chez Bilby moi...

    Posté par elle06 le 07 mars 2011 à 23:18
  • Merci Michèle pour cet article très pratico-pratique très simple.

    Ton "konjac" semble vraiment très intéressant. A étudier de plus près!

    Le côté bleu lagon me fait rêver par ce temps dégueu... que nous avons ces jours-ci... l'hiver n'est vraiment pas fini!

    Posté par Loulou le 07 mars 2011 à 23:34
  • Lolitarose, merci beaucoup pour ton intervention extrêmement intéressante sur ton expérience avec le konjac.

    Michèle a provoqué mon intérêt pour le konjac et toi tu m'as donné envie de le commander.

    Posté par Colchique le 08 mars 2011 à 07:57
  • Loulou a un blog!!!!
    Je reviens...

    Posté par michele le 08 mars 2011 à 23:33
  • Quoi ! Loulou a un blog et nous n'en savions rien ?!!!! Vite Loulou, dis-nous tout !

    Posté par Catherine le 09 mars 2011 à 01:20
  • - Sealeha

    Effectivement beaucoup de personnes aussi douées que toi achètent leur gel d'aloé véra.
    J'en suis tout le temps étonnée alors j'en ai fait un billet


    - Merci Lucifer.
    En achètes-tu toi aussi?


    - Elle06

    L'avantage de l'aloé concentré est de laisser la possibilité par rapport au jus d'utiliser des hydrolats, du silicium, de l'eau etc. dans la phase aqueuse.

    On peut ainsi avoir de l'aloé et plein d 'autres produits intéressants.


    - Lolitarose,

    Je trouve que les gels au konjac sont des gels à masser bien plus glissants que ceux à la cellulose dont j'avais l'habitude.

    Ils ont ce côté filmogène très perceptible à l'usage et je pense qu'ils ne filment pas selon l'acidité de la peau comme les gels à la xanthane.


    - Métisse,

    Je pense qu'en le transformant en gel l'aloé x 200 sera plus facile à conserver.
    Son hygroscopie peut jouer des tours selon son lieu d'habitation.


    - Mlk

    Ton aloé est effectivement aussi ébourrifé
    que celui là.
    Bien sûr qu'on peut varier les plaisirs avec silicium and co. je reconnais bien là ton imaginaire


    - Catherine,

    Je me souviens d'un autre de tes ingrédients qui avait pris en masse et que tu as pu sauver en le transformant en actif liquide conservé.


    - Marie,

    Les gels à la cellulose sont plus onctueux que ceux à la xanthane si je peux m'exprimer ainsi pour des gels.
    L'utilisation dans des émulsions me semble plus cohérente si c'est un gel à la xanthane.

    Vous pouvez tout à fait faire un gel d'aloé à la cellulose qi vous appréciez cette dernière ou alors faire un gel cellulose/xanthane à raison de 0.5% de chaque.
    Tout est possible en fait maison!

    Curieusement personne ne se plaint de son gel d'aloé acheté tout prêt et réalisés à la xanthane alors que je lis souvent des personnes se plaindre de ne pas apprécier la gomme xanthane

    Est-ce une question de dosage? Il faut vraiment rester à 1% maximum, ce qui donne des gels tout à fait acceptables qui gonflent légèrement dans les jours qui suivent leur fabrication.
    Il faut les laisser s'hydrater convenablement.

    Je pense que les gommes n'aiment pas les approximations de pesées.


    - Mlk,

    Pourrais-tu mettre le lien vers ta création?

    Ce serait une bonne idée d'avoir ta façon de faire, je ne sais pas de quelle crème il s'agit.


    - Colchique,

    Peut-être as-tu ce type de peau dont l'acidité fait pelucher les gels à la xanthane.
    Il me semble que tu aurais alors intérêt à utiliser de la cellulose à la place quand tu cherches un gélifiant simple.

    Le konjac est vraiment à part. Il donne du filmogène non gras.
    Dans une émulsion classique à stabiliser il ne me parait pas adapté car trop gonflant. Il pourrait être par trop hygroscopique.

    Par contre dans certaines émulsions légères, il pourrait apporter ce côté filmogène très discret qui peut manquer quand il n'y a pas beaucoup de vraies huiles.
    D'où son intérêt dans le soin protecteur à l'argousier/aloé que j'ai mis sur ce blog.

    J'aime fabriquer des gels-masques avec le mélange xanthane /cellulose qui fonctionne très bien, comme ici:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/02/18/index.html

    Je dirais que le konjac est encore plus doux mais certainement moins "tenu". Ce qui pour un masque peut-être un peu limite lors de l'application.

    Le couple konjac/xanthane sera alors mieux adapté à mon sens.

    La xanthane donne de la tenue (le fameux film sur certaines peaux); c'est la raison pour laquelle il marche bien en stabilisateur d'émulsion à très faible dose.
    Comprends-tu ce que je veux dire par là?


    - Loulou,

    Vivement le joli mois de mai!
    On a besoin de couleur maintenant. Mais quelques fleurs apparaissent déjà.

    Merci à toutes!

    Posté par michele le 09 mars 2011 à 16:57
  • Merci de tes explications claires : effectivement les gélifiants/gommes/épaississants réagissent tous différemment selon leur emploi et ce n'est pas simple de s'y retouver ! Parfois j'hésite à acquérir un nouvel ingrédient de ce type ne sachant pas très bien comment l'utiliser. Grâce à toi, c'est chose faite.
    Et tout comme Lolita, le gel d'AV d'AZ me convient très bien et je l'utilise depuis le début !

    Posté par Kat le 09 mars 2011 à 20:32
  • Michèle, lien , pourcentage approximatif, mais volonté de bien faire
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/01/31/index.html
    Avec mes réverences référençées

    Posté par mlk le 09 mars 2011 à 21:21
  • Michèle, merci beaucoup pour ta réponse.

    Oui, j'ai compris ce que tu veux dire.

    Posté par Colchique le 09 mars 2011 à 23:55
  • Oui, j'ai un blog mais qui n'a rien à voir avec la cosméto. L'échange cosméto, c'est ici et restera ici pour moi!

    Pas de fleurs ici mais on dirait que l'hiver a enfin décidé de faire sa job: tempêtes de neige sur tempêtes de neige...

    Posté par Loulou le 11 mars 2011 à 14:39
  • Merci Michèle. oh ce bleu, ce bleu...Tu tombes bien avec ton konjac : en ce moment j'ai envie de faire des gels à tout. Et l'idée de mlk de fourrer du silicium partout en guide d'aqueux me semble tout à fait riche.
    Tant qu'on y est à comparer les gels : que pensez-vous de la carraghénane dans ce type d'usage. Je fais en ce moment des sérums gels sur cette base (avec de l'aloe bien sûr et puis du silicium aussi ) et je trouve que ça donne des gels bien glissants aussi et frais et non pelucheux et qui pénètrent bien, bref tout à fait satisfaisants. Qui a fait, déjà?

    Posté par Lolapit le 11 mars 2011 à 17:35
  • Michèle,tu es terrible. C'est ce que j'ai voulu faire l'année dernière sans y arriver.Il va me falloir cette gomme maintenant lol

    Posté par lys blanc le 15 mars 2011 à 12:09
  • ouh la, j'ai plein d'articles à lire en rattrapage!

    J'ai beaucoup utilisé l'aloe vera cocentré d'aromantic et puis, mystère je l'ai laissé tomber. j'ai aussi beaucoup utilisé l'aloe à boire, mais le flacon est gros à finir!

    j'achète du gel tout pret depuis quelques temps et je le garde au frigo. L'idée des ampoules concentrées me plait bien, je vais explorer cette piste;

    J'emporte vraiment partout avec moi mon mélange "miracle" contre les irritations : gel d'aloe vera+ huile ou extrait CO2 d'argousier+ C02 matricaire

    quant au konjac, à te lire, je n'ai plus qu'une envie: le tester!

    Posté par venezia le 25 mars 2011 à 21:48
  • - Lolapit,

    Je ne connais pas les gels à la carraghénane.
    Ils semblent proche du silicone végétal fait sur chondrus crispus.

    Il me semble qu'on peut faire le gel qui nous plait le mieux.

    L'avantage des chondrus crispus, carraghenes ou konjac par rapport aux xanthane et cellulose, c'est qu'ils ont un effet actif hydratant, filmogène etc. et pas seulement une action de véhicule gélifiant.

    Dans de nombreuses formules de cosmétique naturelle on voit beaucoup de gélifiants utilisés conjointement.

    Un peu comme on le fait avec les croisements d'acides gras, d'émulsifiants et co-émulsifants... c'est souvent plus fin.



    - Lys blanc,

    Tu peux faire avec d'autres gommes si tu veux.




    - Venezia,

    le konjac devrait te plaire. Je l'imagine bien dans ton cérat-crème.

    Posté par michele le 26 mars 2011 à 15:53
  • Remplacement de la gomme

    Bonjour,

    Pense tu que l'on puisse remplacerla gomme de xanthane par de la gomme guar?

    Merci

    Posté par sandra le 14 septembre 2011 à 16:14
  • Sandra, je pense que n'importe quel gélifiant permettrait de faire ces gels.
    Il faudra utiliser le pourcentage qui vous donne un beau gel.

    Je n'ai jamais utilisé de gomme guar simple mais le fournisseur Aromazone donne une fourchette de 1 à 5%; Je ne connais que la guar conditionnante.

    Posté par michele le 14 septembre 2011 à 18:50
  • Merci pour cet article super intéressant !

    En parlant de plante, ma belle-mère m'a donné pleins de feuilles de sa plantes.
    Le hic, c'est que je ne sais pas quoi en faire, pourquoi pas un gel d'aloe et un macérât, sauf qu'à part extraire le gel, c'est tout ce que je sais faire.

    Comment préparer un gel d'aloe vera (combien en pourcentages, conservateur, etc.) pour mettre dans les cosmétiques ?

    Comment préparer un macérât huileux d'aloe vera ?

    J'aimerai bien savoir faire ça, car j'ai les feuilles depuis hier et comme je n'aime pas faire de bêtises, je préfère demander ^^

    En attendant impatiemment ta réponse,
    Bises et à très bientôt !
    Vanou

    Posté par Vanou le 07 novembre 2012 à 15:16
  • Bonjour Vanou,

    - Malheureusement, il est très difficile de stabiliser du gel d'aloé frais. Les gels ou extraits secs du commerce sont tous brevetés et les essais personnels dont j'ai eu vent se sont tous soldés par un échec même en présence de vit C ou autres antioxydants.

    - L'idéal est d'utiliser ce gel frais directement sur la peau ou alors de l'introduire dans un savon pour une merveille de douceur comme l'avait réalisé Catherine ici :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/02/06/12406534.html

    et ici :

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/01/22/16615833.html

    - Pour le macérat huileux, il faut faire attention pour éviter le pourrissement.

    Je choisirais une huile hyper stable comme le jojoba ou encore mieux le coco fractionné.
    Pour les quantités à mettre en oeuvre, je n'en sais vraiment rien. Je ferais petit à petit en filtrant et changeant les plantes tous les jours.

    Les feuilles peuvent bien se conserver au réfrigérateur dans un film en plastique.

    Très honnêtement, je ne crois pas vraiment au macérat huileux d'aloé.
    On avait évoqué une teinture dans les commentaires d'un message que je ne retrouve pas. Si cela me revient, je le mettrai en lien.

    Posté par michele le 09 novembre 2012 à 11:10
  • Voici le lien, la recette de la teinture d'aloé est dans les commentaires vers la fin.
    Il y a aussi quelques recettes de baumes réalisés avec la teinture.

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2012/04/30/24114504.html#comments

    Posté par michele le 09 novembre 2012 à 11:11
  • Merci beaucoup pour tes réponses MIchèle !

    Posté par Vanou le 10 novembre 2012 à 12:32
  • Stabilisation du gel D'aloe Vera a boire.

    Bonjour, quelqu'un pourrait-il m'indiquer avec précision comment je pourrais stabiliser du gel d'aloe Vera que j'entrais moi même a partir de feuilles fraîches. Je voudrai conserver ce gel stabilise a froid dans des bouteilles pour une durée la plus longue possible. Merci de vos conseils.

    Posté par Samyghn le 26 avril 2013 à 10:13
  • Samyghn si vous prenez la peine de lire mes réponses à Vanou juste au dessus, vous saurez qu'il me semble impossible de stabiliser soi même son gel d'aloé véra.
    Mieux vaut couper les feuilles au fur et à mesure de ses besoins.

    Posté par michele le 26 avril 2013 à 16:21

Commenter l'article