Crème anti-âge mains aux lycopènes de tomate

Soins des mains et des ongles

Par atelierdemichele

             Je n'achète plus d'ingrédients pour la cosmétique.
Si, si c'est vrai.
Je fais le ménage en grand dans mes huiles et autres magic powders afin de me redonner du peps pour créer des potions efficaces, simples mais qualitatives.

Contrairement à l'idée que je répands à mon insu, je ne développe mon imaginaire qu'autour d'ingrédients et formes galéniques que je connais parfaitement.

Et dont je crois à tort avoir fait le tour : beurre de karité, huile d'olive, baumes, huile essentielle de lavande, olivem 1000, MF et VE ...

 

DSC05227

 

              Mais il se trouve que je suis faible.

Surtout, je suis influençable, intolérante à la frustration. Si, si c'est vrai.
Une petite virée en compagnie de Mlk chez Aroma zone et j'ai craqué pour un berlingot d'huile de pépins de tomate. Et pas que ...

Quoi, juste deux un berlingot, ça ne compte pas (Alyana tu peux te gausser ^_^)
Mais aujourd'hui je ne vais parler que du pépin de la tomate.

       

              Je trouve que les huiles de pépins sentent souvent mauvais quand elles sont vierges, pressées à froid ou extraites au CO2 et quand elles ne sont pas artificiellement parfumées comme l'huile de pépins de concombre que j'avais testée il y a quelques années.

Je ne connais pas l'huile de pépins de pommes souvent décrite comme très agréable olfactivement. Et je n'achète plus d'ingrédient, j'ai dit.

Elles ont des noms évocateurs de plaisirs olfactifs et ne tiennent pas du tout leurs promesses de ce côté là : huile de pépins de raisin (la non-raffinée), pépins de fraises, pépins de cassis, pépins de mûres, pépins de framboise (CO2), pépins de courge ...


Elles sont pourtant magnifiques en termes d'acides gras insaturés qui nous font la peau douce, veloutée et resplendissante. Dans la vie, il faut faire des choix et je choisis l'efficacité.

Ce sont des huiles à mettre absolument dans les huiles corporelles ou les sérums huileux réalisés à froid pour les peaux matures.

 

              L'huile de pépins de tomates a  une robe orange très lumineuse.

Elle est riche en omégas 6, les briques de notre épiderme et possède tout de même quelques omégas 9 protecteurs cutanés.

C'est une huile sensible à l'oxydation comme la plupart de ses homologues extraites de pépins et elle doit donc idéalement être mise en 3è phase dans les émulsions.

 

Sa très grande richesse en antioxydants dont les fameux lycopènes m'intéresse pour le soin des mains sèches qui travaillent beaucoup et sont souvent lavées.

Les anti-oxydants sont très à la mode et cela permet de mettre en avant quelques arguments marketing sur les  végétaux. Mais la plupart de nos huiles végétales sont riches en antioxydants (les tocophérols ou vitamine E pour ne parler que de ceux-là).

Les personnes fortes, peu influençables ou qui tolèrent vaillamment la frustration utiliseront quelques supports végétaux en macérations ou extraits CO2 (carotte, roucou, calendula...) et des huiles vierges pressées à froid riches en couleurs et antioxydants.

Elles pourront alors se passer des lycopènes de la tomate!

 

DSC05223

 

               Comme les mains et le cou trahissent notre âge, il leur faut peut-être plus qu'au visage des soins antiradicalaires.

Si comme moi vous êtes obligés de conduire quotidiennement, vos mains sont soumises aux UV qui permettent la synthèse de la vit D c'est sûr mais qui sont d'horribles traîtres responsables du photo-vieillissement même chez les personnes génétiquement favorisées.

Plutôt que de les fuir (les carences en vit D sont si fréquentes), je lutte avec des crèmes pour les mains presque plus riches que celles pour le visage. Mon cou quant à lui profite doublement des crèmes pour le visage et des soins corporels (je descend et je monte).

 

             Pour mettre en valeur mon craquage à la tomate, j'ai imaginé une crème anti-âge pour les mains aux lycopènes.

Le mélange d'émulsifiants reprend mes fondamentaux dans une association

 

Olivem 1000
+ MF
+ Sucrose stéarate (ester de sucre)
+ Alcool cétylique


que j'avais envie de tester depuis longtemps dans des proportions qui donneraient une crème épaisse mais peu couvrante et non grasse. C'est le mélange émulsifiant de la marque Neom Luxury Organics dont parlait Venezia dans un message que je ne retrouve pas pour l'instant sur son blog.

La proportion de phase huileuse hors mélange émulsifiant est de 16% et le mixer électrique est indispensable lors de la fabrication pour "gonfler" l'émulsion.

Je vais certainement tenter le même mélange pour fabriquer un lait corporel.

 


           Les ingrédients actifs sont classiques pour le soin des mains

- Réparateur et cicatrisant : Allantoïne, aloé véra, beurre de karité, HE de géranium et ciste

- Emollient et nourrissant : Huiles végétales et beurre de karité, polyglycérides (lanoline végétale), alcool de lanoline

- Hydratants ou anti-déshydratants: Glycérine, sucrose stéarate, MF avec sa fonction lactylate, olivem 1000

- Anti-âge : Macérat de pâquerettes (ou Bellis), acide hyaluronique, huiles végétales, silicium organique

 

 

Formule de la crème pour les mains aux lycopènes de tomate (% ou g)

 Phase aqueuse
28.90 Eau distillée
20 HA de géranium rosat bio (Bilby and Co.)
15 Silicium organique
5 HA de ciste ladanière bio (Vitalba)
3 Glycérine végétale bio
1 Sucrose stéarate (ester de sucre Aroma zone)
1 Allantoïne
0.2 Gomme xanthane

  Phase huileuse
2 Huile de camélia bio : omégas 9
2 Huile d'écume des prés (meadowfoam) : omégas 9 et 6
2 Huile de pépins de raisins raffinée : omégas 6 et 3
3 Fleurs de pâquerettes sur Huile de coco fractionnée (macérat maison)
2.5 Olivem 1000
0.5 MF
1.5 Alcool cétylique
1 Beurre de karité du Bénin
1 Lanoline végétale (Hydranol)
1 Alcool de lanoline (Les utiles de Zinette)
0.5 Vitamine E mixed tocopherols

  Troisième phase
4 Huile de pépins de tomate (Aromazone) : omégas 9 et 6
3 Extrait hydroglycériné d'aloé véra x 200 (Héliocosm)
1 Acide hyaluronique gel
0.6 Ecogard
0.3 HE biologiques Sevessence soit 9 gouttes pour 100g (6 géranium rosat, 2 petit grain citronnier, 1 ciste)

  Acide lactique pour rectifier le pH

 

 

DSC05220

 

 

Formule générale

2.5% Olivem 1000+ 0.5% MF+ 1% Sucrose stéarate (ester de sucre) + 1.5% Alcool cétylique + 16% HV et beurres
Eau, actifs, 0.2% xanthane, conservateurs pour 100%
 

 


              On obtient une crème qui se masse facilement et pénètre sans aucun effet gras. Elle est parfaite pour la journée où l'on ne peut pas se permettre d'avoir les mains grasses.

Mais elle me semble un peu juste pour le soir; J'aurais pu mettre un peu plus de beurres végétaux car j'ai les mains assez sèches par moments.

...

^_^  Ce serait un luxe suprême de se faire une crème mains de jour et une crème mains de nuit. Non?

 

L'alcool de lanoline : Un ingrédient phare

 

Je me le procurais à l'étranger mais voilà que Zinette vient d'en rentrer en magasin.

Je vous en parlais déjà dans la crème Sélénium-ACE pour son incroyable pouvoir émollient et protecteur des peaux, lèvres et cheveux secs. Il s'utilise de 1 à 5% de la formule.

Dans mes baumes réparateurs pour lèvres, je le trouve quasi-indispensable pour un glissant cireux et une émollience incomparable.  Pour les mains, j'apprécie un peu de cires dans les formules.

Pour faire simple, on pourrait comparer l'alcool de lanoline à un alcool gras (alcool cétylique, alcool cétéarylique ...) avec  tout de même quelques spécificités de la lanoline véritable si chère à Colchique notamment les insaponifiables responsables de l'action réparatrice et anti-déshydratante.

Comme d'autres alcool gras, il est donc co-émulsifiant, épaississant et note très intéressante pour les cheveux secs, frisés à crépus qui aiment les corps gras, il est conditionneur et antistatique.

 

 Le parfum de la tomate

 

Qui a volé le parfum des tomates?

Le beurre n'a plus de goût, les tomates ne sentent et ne goûtent plus rien sauf si l'on les cultive soi même.

N'ayant pas le goût du jardinage, je me rabats sur le géranium dont Pierre Desproges parlait de façon totalement absurde mais savoureuse :

 
"L'ennemi se déguise parfois en géranium,
mais on ne peut s'y tromper,
car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi est à nos portes" 
Pierre Desproges, Manuel du savoir vivre à l'usage des rustres et des mal-polis

 

 Desproges ne croyait peut-être pas si bien dire.

Dans l'Aromathérapie énergétique, guérir avec l'âme des plantes, Ed. Amyris, Lydia Bosson et Guénolée Dietz donnent ce conseil :  "pour chasser les mauvaises énergies et les visiteurs non désirés, diffuser de l'HE de géranium bourbon dans l'entrée d'une maison ou d'un local professionnel"

Cette HE attirerait les choses positives et éloignerait le négatif.
On y croit ou pas mais l'on peut déjà mettre du géranium sur ses mains.

 

Le parfum de la crème à la tomate est donc très "géranium"

J'ai choisi cette plante d'été (en  hydrolat et huile essentielle complémentaires) pour ses particularités :

- réparatrice (je me brûle souvent les mains)
- très dermophile (la peau des mains est fine et fragile)
- hémostatique et cicatrisante (je me coupe souvent quand je cuisine)
- tonique cutané (on a besoin de ses mains toute la vie)
- antalgique et anti-inflammatoire (je travaille avec mes mains)

 

Le mélange avec les HE de ciste (cicatrisant exprès que je manie avec prudence) et de petit grain citronnier modifie à peine la fragrance dominante mais casse un peu la note doucereuse du géranium.

J'aime le résultat final séduisant mais discret car j'offre quelques tubes de cette crème à un dîner où les dames présentes sont des naturelles convaincues mais raffinées.

D'autre part, je trouve que les crèmes pour les mains ne doivent pas sentir trop fort et sont plus pratiques en tubes. Mais pour la photo le pot est vraiment plus séduisant.

 

La couleur de la crème

C'est un pêche élégant dû à l'huile de tomate et à l'extrait hydroglycériné d'aloé véra.

J'ai volontairement choisi les autres huiles végétales en version neutre afin d'éviter les superpositions de tons qui auraient immanquablement donné un coloris indéterminé (peut-être efficace mais visuellement malheureux).

Les couleurs naturelles de ce type sont photolabiles, elles pâliront inévitablement dans les pots et tubes clairs s'ils sont exposés à la lumière.

 

 DSC05228 DSC05224
DSC05222 DSC05233

Vous remarquerez que je ne lésine pas sur les mélanges (émulsifiants, actifs, cires et huiles) quand je formule pour les mains.
Je déteste les crèmes pour les mains simplettes mais je ne sais pas pourquoi.

Je préfère alors utiliser un baume pour sa richesse en corps gras. Les formulations font ainsi la part belle aux extraits lipidiques faits maison comme l'huile de millepertuis ou aux extraits CO2 concentrés.

 

           Ce sont les émulsions pour lesquelles j'use et j'abuse d'ingrédients divers et variés malgré mes bonnes résolutions (Alyana, je t'entends rigoler dans ton coin...)

Est-ce que 2013 sera l'année des soins pour les mains? Va savoir...

 

 


Autour du chaudron

    C'est rigolo, je viens de me refaire une crème visage, et j'y ai associé huile de tomate, HE et HA géranium, HE petitgrain... Bon, le reste diffère mais c'est rigolo de lire comment tu associes les ingrédients et de retrouver des similitudes !

    Ta crème a tout bonnement l'air d'être un vrai soin doudoune pour les mains. Comme on va rentrer dans les frimas, il va falloir que je songe à m'en confectionner une aussi ^^

    Posté par Sealeha le 28 septembre 2012 à 09:39
  • Coucou Michèle,


    Je me souviens encore avec émotion de ta formidable crème au citron pour les mains des parisiennes que tu avais publié sur ce blog ici:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2009/10/25/15563078.html

    et qui a été pour moi une grande source d'inspiration… Je vais donc scruter de près la composition de cette nouvelle crème que tu affiches aujourd'hui. Tu parles de crème de jour et de nuit pour les mains, je dois avouer que c'est ce que je fais souvent en détournant des sérum visage … J'ai un jour commandé de l'huile de pépins de tomates sur une site anglo-indien, mais elle sentait tant la tomate que j'avais envoyé un mot pour m'en étonner. Il m'avait été répondu que les tomates indiennes étaient très parfumées…


    Je vaporise de l'hydrolat de géranium sur mes bagages depuis fort longtemps (pour éloigner les mauvaises ondes… ) et je viens de préparer un pschitt"magique" pour offrir à une copine qui a des voisins encombrants (pas pour qu'elle s'en débarrasse mais pour les apaiser… ) Bref, je consomme beaucoup d'hydrolat de géranium et sur la peau, en HE, c'est l'un des amis les plus fidèles et les plus efficaces. Comme toi, je suis très prudente avec l'He de ciste qui cicatrise presque "trop" vite, je préfère utiliser le ciste en teinture ou en hydrolat.

    J'avais surtout parlé de Neom à propos d'un après shampoing dont j'avais essayé de reproduire le merveilleux parfum, c'est ici:
    http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-apres-shampoing-lissant-et-parfume-107164423.html

    Posté par venezia le 28 septembre 2012 à 09:55
  • - Coucou Sealeha,

    J'aime tant ces airs du temps qui font que l'on peut avoir les mêmes idées ou envies cosmétiques en même temps!

    C'est vraiment réjouissant et je crois que l'on devrait toutes être embauchées par Nelly Rodi , on ferait des étincelles en matière de prospective pour les marques de cosmétique naturelle.
    Ne crois-tu pas?

    - Venezia,

    Je suis contente que tu mettes le lien vers ton après-shampooing qui m'a donné envie de tester ce mélange émulsifiant. Merci.

    Le crème aux lycopènes est moins nourrissante que la crème aux citrons que j'avais fabriquée en octobre. Je dois certainement écrire les formules selon la température qu'il fait

    Le léger film apporté par l'alcool de lanoline est intéressant mais insuffisant pour l'hiver ou quand j'ai testé des savons frais. J'offrais quelques tubes de cette crème et j'ai joué de prudence sur le gras.

    Je partage totalement ton avis sur l'HE de ciste et même à présent sur la lavande qui m'a joué un tour bien pendable. Je me méfie des cicatrisants d'une façon générale, le processus naturel de cicatrisation n'a pas besoin d'être boosté outre mesure chez des personnes en bonne santé.

    Posté par michele le 28 septembre 2012 à 10:18
  • Chère Michèle, bien qu'ayant le moral dans la chaussettes, mes dernières forces seront pour me gausser (quand même) Le début de ta recette commençait très bien, j'avais fait provision d'huile de pépins de tomate, j'avais tous les ingrédients et paf ! Le grain de sable, point d'alcool de lanoline et l'ester de sucre d'AZ, n'est pas mon ami, j'essaierai avec le Plantec HP 10 avec lequel je suis en amour, presque autant que l'Emu L. Promis juré, je ne rirai plus, même dans mon coin !
    Ce blog devrait être reconnu d'utilité publique et les produits remboursés par la Sécu ! C'est toujours un pur plaisir que de venir ici (pas pour la CB mais pour le moral) Fée Michèle et consoeurs, continuez de nous faire de beaux "enfants".
    Je confirme l'huile de pépins de pomme à une odeur délicieuse d'amande.

    Posté par Alyana le 28 septembre 2012 à 11:13
  • Michèle ,tu es tombé à pic sur mon problème .La tomate me rappelle un sujet pour lequel on a discuté ,mais c 'est plutôt l 'huile de tomate et non la poudre,hein ça te rappelle quelque chose??
    En tout cas Bravo pour cette recette

    Posté par Médina le 28 septembre 2012 à 11:19
  • PS: le pot est magnifique,quel est ton fournisseur?

    Posté par Médina le 28 septembre 2012 à 11:21
  • Aaah, voilà une recette qui tombe à pic, je regarde mes mains depuis des jours avec dépit et je me disqu'il faut absolument que je trouve le temps de leur concoter une potion avec autant d'amour que celle que je fais pour le visage.

    C'était prévu ce week end et merci de m'avoir approté l'inspiration sur un plateau. n'ayant pas d'huile de pépisn de tomates, je vais remplacer allégrement par de l'huile de pépins de figuier de barabrie (mes mains le valent bien !). Par contre, par quoi pourrais-remplacer l'alcool de lanoline ? Je serais tentée par de la cire d'abeille (rien à voir... je sais, je réfléchis tout haut !)
    Merci poru cette belelrecette et bon week end !

    Posté par FD le 28 septembre 2012 à 13:45
  • Oups, mille excuses pour la non-relecture et les fautesde frappe du message précédent

    Posté par FD le 28 septembre 2012 à 13:46
  • Michele, superbe crème et j'adore sa couleur pêche. Bravo !

    Oui, les tomates ne sentent plus la tomate et c'est bien dommage.

    Excellent choix le géranium.

    Je pense que cette crème doit également être très bien pour le visage.

    Posté par Colchique le 28 septembre 2012 à 19:19
  • très belle crème dont je garde la recette sous le coude
    l'huile de pépins de tomate de AZ effectivement ne sent pas du tout la tomate
    je sais pour cultiver à petite échelle mes tomates pour ma consommation perso
    que ce sont surtout le fruit et les feuilles qui sentent si bon
    c'est pourquoi, je tiens à faire mes macérâts toutes les années
    avec fruits et feuilles séchées qui me donne une odeur exquise

    Posté par wistiti le 28 septembre 2012 à 20:45
  • Je reviens, merci à tout le monde.

    Posté par michele le 28 septembre 2012 à 22:35
  • Jolie couleur et joli pot Michèle.

    Tu me fais penser que je n'ai plus de crème pour les mains et moi aussi j'ai les mains un peu sèches à cause du savonnage intensif et puis la froidure va bientôt revenir, il faut les préserver nos mains qui touchent "tout" et "n'importe quoi

    Une crème pour le matin et une crème pour le soir, l'idée me séduit également... y a plus qu'à...

    Tes photos sont très belles également, sont-elles faites par Michèle ou par ED ? j'adore.

    Posté par Catherine le 28 septembre 2012 à 22:37
  • - Catherine,

    Il y a une espèce d'envie de crème mains qui me taraude depuis que les températures sont moins chaudes alors je pense les décliner cette année en oubliant un peu les masques.

    Les photos sont de mimi même avec beaucoup de difficultés car il y a peu de lumières et celle de la crème moulée en serpentin brille trop par rapport à la réalité. Du coup j'en ai fait d'autres pour montrer la réalité de la texture qui est plutôt celle en pot.
    Merci pour le compliment car Miss Ed est tout de même bien plus douée que moi avec son téléphone qui phone.

    Oui fais-toi des crèmes mains, tu vas beaucoup t'en servir et il faut en prendre soin.


    - Coucou Wistiti,

    Tu me fais plaisir en m'apprenant que les feuilles de tomates donnent leur parfum en macérats huileux. C'est l'un des plus délicats parfums de feuilles qui soit. Les fais-tu sécher avant?

    Je ne connais pas d'autres huiles de pépins de tomates que celles ci achetée chez Aromazone. Sa couleur est superbe et très agréable dans l'émulsion.


    - Colchique,

    La structure de la crème conviendrait au visage en effet. Dans la foulée j'ai fabriqué deux laits corporels avec le même système émulsifiant en variant les proportions pour une texture plus fluide.

    J'en publierai un bientôt avec les formules générales pour obtenir 3 textures différentes avec les mêmes émulsifiants et épaississants. J'ai adoré faire ces trois exercices.


    - FD,

    L'alcool de lanoline peut se remplacer par de la lanoline véritable si ton pharmacien peut t'en vendre un peu sinon une cire conviendrait parfaitement. J'en diminuerais le % à 0.5% sauf pour un soin plus filmogène que celui ci.

    La cire d'abeille l'étant plus qu'une cire végétale du genre cire d'amandes douce, de jojoba, de riz...

    Mais franchement j'apprécie les cires dans les soins pour les mains, c'est une question d'appréciation personnelle qui devrait varier aussi en fonction de l'état des mains, de notre âge ...

    Je te souhaite une bonne fabrication et des mains heureuses.


    - Chère Médina,

    Je m'en souviens de cette histoire de tomates

    Le pot est un recyclage d'un gommage que l'on m'a offert. Il vient de Natures et découverte dont les emballages sont souvent qualitatifs et valent le coup du recyclage.
    Quelques uns de mes proches fréquentent assidument cette enseigne car ils savent qu'ils y dénicheront toujours un truc qui me plaira

    Le couvercle du pot est en bois doublé de plastique à l'intérieur pour plus d'hygiène avec un opercule de sécurité. Le verre est lourd, vraiment très beau.
    Je n'achète que très rarement des cosmétiques mais je dois avouer que je craquerais volontiers rien que pour les emballages.

    Je regrette que de nombreux pots à notre disposition soient bêtement en verre avec couvercle en plastique. Les couvercles font vraiment toute la différence je pense.
    Et le bois en cosmétique naturelle c'est presque une o-bli-ga-tion!


    - Mon Alyana, qui te fait du mal à ce point là?!
    J'espère que tu retrouves un peu de baume au coeur après t'être gaussée par ici, je te permets de rire de mes bonnes résolutions à gorge déployée.

    Tu peux remplacer sans problème l'alcool de lanoline par lanoline véritable ou cires à ta guise. Le plantec peut faire la job à la place du sucrose stéarate mais j'en augmenterais le % à 3% ainsi que l'épaississant à 3% aussi.
    Si tu choisis l'alcool cétylique, ça épaissira encore un peu sinon l'idéal si tu peux serait de faire avec du stéarique.

    Ne va pas dépenser l'héritage surtout si le moral est bas, tu ferais des bêtises. Je te serre dans mes bras.

    Posté par michele le 29 septembre 2012 à 09:05
  • Merci Michèle,la crème doit être divine , et le pot la rend trés précieuse tel un bijou

    Posté par Médina le 29 septembre 2012 à 12:47
  • Merci de me prêter tes bras, je me sens beaucoup mieux ! Super j'ai de la lanoline véritable et de la cire de ricin (?) dont je ne sais vraiment que faire (encore un achat Mlkinien) . En ce qui concerne les acides, je les ai pratiquement tous (surtout l'urique ! Encore un truc que mes parents ont mis à l'intérieur de moi, à l'insu de mon plein gré !)

    Posté par Alyana le 29 septembre 2012 à 13:39
  • je ne crois pas une seconde que tu passeras devant les Aromazone et autres

    sans entrer, Michèle . Pire: que tu laisserais enter MLK et que, tu l'attendrais sur le devant par exemple..
    Bon ! ça, c'est dit ..
    Je suis ravie ravie que tu décides de revenir aux ...vieilleries moi . Parce que, je n'avais aucun de ces nouveaux produits magiques qu'il faut à tout prix avoir.
    Tout aussi ravie que tu prennes grand soin de tes mains, et du coup... des nôtres. des miennes en tous cas, sèches et grattantes comme des éponges à vaisselle. Mais siiiiii !!!

    Dis-moi Michèle : est ce que tes esters de sucre sont pareils à ceux que j'ai de Copaiba ?
    pus-je remplacer ton alcool de lanoline par un gramme de lanoline supplémentaire ? Ou mettre de la cire de riz, de ricin ...

    je remplacerai ta tomate par du millepertuis par exemple, et hop ! à moi les mains soignées.

    J'adore ton pot !! Merciiiiiiiiiiiiiii Michèle .

    PS : Si tu t'ennuies, on aimerait bien un masque pour mains nous . Nous qui ? Mes mains et moi tiens .

    Posté par moune le 29 septembre 2012 à 15:49
  • La fée mains a encore fait parler ses mains
    Oui, moi, je suis pour une année de la main tendue, la main offerte et ouverte, car nos mimines nous mettent en contact avec l'autre et la terre ou ses produits si riches
    J'avais plus que beaucoup aimé la crème des parisiennes et j'en garde un souvenir émue, car en plus, j'étais en belle compagnie, et non pas pour des achats incontrôlés, plutôt le bavardage
    C'est marrant, mais pour mes mains très "malades" je pense plus souvent baumes, mais baumes à ma façon, riche en teintures.
    Comme je suis une acheteuse compulsive, j'ai tout, sauf le berlingot de tomate, mais j'ai du laurier, que je vois bien moi, dans un soin pour mains "souffrantes"
    Oui, Michèle, je te dis donc à deux mains et je crois bien que tu as de l'or dans les mains, alors, soigne les bien ces mains qui donnent tant.
    Une crème mains de jour et de nuit!!!Il va falloir vite se réapprovisionner alors
    Je suis d'accord aussi avec Wistiti, les feuilles de tomates donnent un parfum à se damner(Merci L'Ardèche)
    et la tomate séchée en macération, donne aussi une délicieuse odeur et couleur
    Je pense que le céralan ferait autant l'affaire que l'alcool de lanoline, ainsi que la cire de ricin...?
    Tes photos sont superbes...Il faut croire que Mamzelle Ed a éduqué notre regard

    Posté par mlk le 29 septembre 2012 à 17:44
  • Oups ! j'ai oublié de te demander Michèle.
    Tu dis dans les commentaires que la lavande t'a joué un tour "pendable". Qu tu te méfies de lHE de ciste . J'utilise beaucoup des deux huiles. Tu peux nous dire ce qui est arrivé s'il t eplaît ? Ca m'inquiète moi .
    @ mlk : tu as du laurier en berlingot ? j'aimerais bien être une souris pour aller voir dans tes armoires moi ..
    j'aime comme toi, soigner mes mais avec une barre, ou un bon gros baume, après le ponçage d'une armoire ou le "taddelaktage" d'un évier ..

    Posté par moune le 30 septembre 2012 à 07:34
  • Hum elle a l'air bien cette crème...j'ai vu les meme pots ou du moins le meme style chez lidl c'etait un beurre corporel au karité je crois mais sûrement kkbeurk... cette crème irait bien sur le main de ma mère... j'essayrzis de la faire quand j'aurais plus d'ingrédients.. bisous

    Posté par mamajdida le 30 septembre 2012 à 15:16
  • J'ai eu du mal à croire à ta première phrase Michèle ! ou il faudrait que tu sois sur une île déserte sans possibilité de commander sur internet ! et c'est tant mieux comme ça, car il faut bien que certaines se sacrifient pour qu'on apprécie ces nouvelles merveilles au moins virtuellement ! et puis on a tellement pleuré qu'on ne trouvait pas de matières premières en France qu'on ne va pas se plaindre d'avoir maintenant trop de choix. Même si en ce qui me concerne, je suis devenue plus résistante à la tentation et comme toi avec cette crème, j'ai plaisir à retravailler mes classiques.

    Comme MLK, j'ai grand souvenir de cette crème citronnée pour mains de parisiennes. Je crois que plus encore que la texture (que j'avais adorée), c'est le parfum qui m'est restée en mémoire : les citrons de Capri, rien que pour nos mains, un rêve !

    Mais tu es restée très méditerranéenne avec tes tomates. J'ai failli craqué pour un berlingot lors de mon dernier passage à Paris, mais je l'ai reposé. Si, si j'y suis arrivée ! même que zhom (qui m'accompagnait) n'en revenait pas de me voir si raisonnable ! C'est vrai que les huiles de pépin sont extraordinaires sur la peau. J'ai longtemps eu un flacon d'huile de framboises (un peu puante c'est vrai) dans mon placard tant je l'appréciais.
    Tu me donnes des idées du coup, avec toutes les belles et succulentes tomates qu'on trouve ici, je devrais peut-être essayer un truc, genre macérat de pépins.

    La texture de ta crème est très délicate et c'es tvrai qu'on en mettrait volontiers sur le visage ! en crème de nuit, elle serait même tip-top !

    Bon, je m'en vais épépiner mes pomodori parce que si je veux faire mon huile, j'ai intérêt à m'y prendre tôt !

    Posté par lolitarose le 30 septembre 2012 à 17:04
  • Ta crème tombe à point, je devais faire un soin pour le corps qui efface les écailles du mistral.

    Je vais donc tester ton mélange émulsifiant, j'adore essayer les mélanges improbables (le tien ne l'est pas) et voir le résultat, tout à fait au hasard.
    Sans lycopène de tomate, je n'en ai pas mais ce n'est pas grave. Et remplacer l'alcool de lanoline par du céralan, comme Mlk.

    Michèle, en voyant ta description des omégas dans les huiles végétales, je repense au tableau envisagé, qui serait utile et même indispensable à tout le monde.
    J'ai l'air de mettre la pression ? Nonnnnnnnn !
    bises

    Posté par chabou le 01 octobre 2012 à 09:14
  • @Moune
    Berlingot d'huile de baies de laurier
    Et la lavande peut être "stupéfiante" mariée à la marjolaine par exemple, et mal dosée
    ou trop dosée par moi pour moi, j'ai passé une nuit en songes éveillés.
    Pour Michèle, je ne connais pas encore la mésaventure
    Pour la ciste, on cicatrise trop rapidement, alors, que peut être la plaie n'est pas bien guérie...La peau se referme sur une plaie...beau à l'extérieur, moche à l'intérieur
    Voila

    Posté par mlk le 01 octobre 2012 à 23:19
  • Bien dommage !

    J'aimerais me lancer et cette crème pour des mains bioniques me plaît bien mais je n'ai rien compris à la composition alors pour mettre le bébé en route, dur,dur ! Je vais prendre mon temps et faire quelques essais plus simple et je reviendrai pour celle-là ! Je vais faire un tour sur le reste du blog et merci pour ce partage.

    Posté par D Dean le 02 octobre 2012 à 10:48
  • - D Dean,

    Il ne faut pas se laisser intimider par une liste d'ingrédients que l'on ne possède pas. Tout est adaptable à nos possessions.

    De quels ingrédients disposez vous en cosmétique? Tout part de là et l'on peut vous donner une formule de crème pour les mains à partir de ce canevas.

    Listez moi ce que vous possédez comme huiles végétales, émulsifiant, conservateur et actifs dont huiles essentielles si vous êtes intéressée.

    Nous avons en outre des index fort bien faits pour vous guider et les commentaires sont pour répondre à toutes les questions que vous vous poserez. N'hésitez pas.

    A bientôt donc.

    - Mlk, je réponds à tes deux messages en même temps.
    Tout à fait d'accord avec les cicatrisations exprès qui ne sont pas toujours bien.

    Les cires que tu cites sont très bien pour l'effet barrière. L'alcool de lanoline ayant une action "graisse animale" qui me plait et marche bien dans certains soins.

    - Chabou,

    Je vais te faire le baume de l'oubli ^_^ je n'arrive pas à sortir quelque chose de cette ébauche autour des huiles. Il me manque le temps calme de la réflexion , les autres messages étant plus faciles à écrire même quand j'ai beaucoup d'autres occupations puisque ce n'est pas une création ex-nihilo.

    Mais c'est en brouillon et malgré le baume, je n'oublie pas ...

    - Lolitarose,

    Je ne sais pas ce que cette crème pour mains parisiennes vous a fait mais alors, toutes les 3 vous avez été séduites!
    Je vais re-scruter la formule des fois que j'y ai mis le secret de la séduction

    - Mamajdida,

    Voilà ce que je n'aime pas trop lire "quand j'aurai plus d'ingrédients".

    La seule contrainte dans cette crème est le mélange d'émulsifiants soit olivem + MF + ester de sucre + alcool cétylique.

    Et encore, je pense que certains d'entre eux peuvent se modifier :
    . comme Alyana avec son natpure, Mlk avec son Emu L en lieu et place de l'ester de sucre
    . comme Mlk et Chabou avec le ceralan ou comme FD avec la cire d'abeille en lieu et place de l'alcool de lanoline
    . comme FD avec l'huile de figuier de barbarie en lieu et place de celle du pépin de tomate
    etc.

    Il ne faut pas hésiter à s'affranchir de mes recettes et chercher ce qui dans sa boîte à trésor peut faire la job.

    Je donne souvent une recette générale dans le texte pour éventuellement s'en inspirer.

    N'hésite pas, je suis certaine que tu possèdes déjà tout ce qu'il faut ^_^

    - Moune,

    Je vais te raconter un petit bout de la vie intime de mes pieds. Tu sais que je marche quotidiennement telle une fusée dans ma forêt.
    Et bien, j'ai eu des ampoules pour cause de chaussettes inadaptées fin juin, mis de la lavande pure vite fait pour désinfecter, cicatriser... Et j'ai continué ma vie tranquille de marcheuse rapide.

    Sans douleurs ni aucune gêne depuis lors.

    Il y a 3 semaines, j'ai eu très mal sur les côtés des talons et ai eu beaucoup de difficultés à marcher même pieds nus. Et moi qui me masse régulièrement les pieds, n'avais jamais remarqué 2 longues indurations sur les côtés en question.

    Coup de téléphone chez le pédicure, consultation express pour m'entendre dire qu'elle n'avait jamais vu ça, que mes ampoules n'avaient jamais guéri, que j'avais presque un escarre d'un côté et qu'il fallait arrêter de marcher (!) et mettre des compeed.

    Donc pour tout te dire, j'y suis retournée ce matin et re-compeed du côté presque "escarrisé" parce que c'est bien "rose" encore.
    Et 3è semaine sans marcher (je suis à prendre avec des pincettes, je te le dis ^_^, la forêt est magnifique et commence à rougir, j'adore...)

    Donc terminé les cicatrisants express, vive les pédicures que je fréquente fort heureusement assidument et je m'inquiète d'avoir presque eu des escarres alors que je suis en bonne santé, que je mange des protéines etc.

    Alors après cette confession très intime quand même, je conseille vivement à tous les sportifs même du dimanche de consulter régulièrement leur pédicure et de ne pas banaliser une ampoule... ni la lavande même fine d'altitude, bio et tout...

    Et je me suis fait une crème 2è peau pour pieds fragiles.
    Et si tu es bien gentille et arrête de me dire que tu ne crois pas à mes bonnes résolutions, je te mettrai ici sa recette.

    Et peut-être même une autre recette de crème gourmande pour les mains faite avec le sucromix de jasméroli (les esters de sucre de copaiba). Même que...

    - Bisous Alyana, ça va mieux? J'espère que tu penseras à moi quand tu iras marcher dans le Mercantour. VEINARDE!!

    - Bisous Mlk.

    Posté par michele le 02 octobre 2012 à 20:10
  • Michèle, je suis convaincue que tu ..

    ne mettras plus un pied avant des mois et des mois dans les "magasins" de produits à "cosméter".Que nous allons être noyées de recettes à base de vieilleries..
    T'as vu ça comment je m'amende ???Pour le bonheur de toutes (et tous ) !
    Ben oui... nous avons toutes besoin d'une crème 2ème peau..
    Moi: plus besoin que d'autres de formules au sucromix de jasméroli .
    Ouf, ça étant dit , je comprend si bien que tu enrages de ne pouvoir arpenter les forêts en ce moment. Les champignons sont au mieux de leur beauté...la nature est splendide. Tu vas vite guérir je suis sûre .
    Encore deux choses : je reste à jamais une inconditionnelle du baume cicatrisant express de vénézia moi pourtant . je me souviens d'une ampoule .. agravée par une marche de forçat lors d'une rencontre dans mon pays qui a cicatrisé magiquement.
    @mlk merci pour l'info .

    Posté par moune le 03 octobre 2012 à 07:59
  • Bisous Mimi

    Posté par mlk le 03 octobre 2012 à 14:13
  • Mais c'est de la haute couture
    Suis admirative de ta magnifique formule.
    Car oui oui et oui, une crème mains est indispensable avec baumes pour l'hiver, c'est le kit de survie minimal.
    (Avant que je ne vous "fréquente", je n'aimais pas les baumes hormis pour les lèvres !).
    Et encore oui nos mains et notre cou trahissent notre âge surtout pour celles qui comme moi sifflotent les paroles de la Bohème
    Damned les UV sur les mains, en deux roues sans gant !

    Comble du raffinement une crème mains pour le jour et une pour la nuit.
    Là, je m'incline car je n'y avais jamais pensé.
    Et anti-âge de surcroît.

    Tu penses que je vais m'empresser de fabriquer ta merveille en adaptant certaines HV car avec mon "toc" héréditaire des mains sous l'eau, y a du job pour les adoucir.

    Michèle, s'il te plait continue de nous émerveiller avant tant de talent pour nous conter tes soins mains.

    Et surtout prend grand soin de toi et de tes petons.
    Dis, l'année des mains et pourquoi pas des pieds également
    Car ce que nous ferons tout l'hiver sur nos petons sera récompensé et admiré sur la plage l'été prochain, c'est du vécu

    Posté par emadra le 03 octobre 2012 à 17:40
  • voilà une creme superbe et parfaite pour moi ,mais il me manque l ester de sucre!!
    et je rajouterai de l HE de celeri pour atténuer les taches ,je travaille dehors et mes mains sont abimées ,surtout l hiver.
    je me dis toujours quil faudrait en prendre soin:donc mille merci Michéle pour tout.bon w end.

    Posté par sylvie le 05 octobre 2012 à 14:10
  • - Sylvie,

    Tu as aussi des mains qui travaillent et dont on ne prend pas souvent grand soin.

    Tu peux remplacer l'ester de sucre de cette formule par un autre émulsifiant.
    On envisageait l'Emu L plus haut pour Alyana mais il est possible d'en utiliser un autre.
    Lesquels possèdes-tu?

    - Emadra

    Tu penses bien que les pieds ne seront pas oubliés pendant cette année des mains. Je vais les publier indifféremment je pense.

    Si l'inspiration vient, je penserai aussi au duo jour/nuit.

    - Mlk, bisous!

    - Moune, j'envoie ta crème gourmande pour les mains avec les esters de sucre que tu possèdes.
    Mais tiens toi tranquille hein, je peux la supprimer avec le bouton magique si tu dis des bêtises

    Posté par michele le 05 octobre 2012 à 14:50
  • j ai oublié ;je suis aussi une inconditionnelle de LH de géranium rosat que je mets dans toutes mes préparations,j en ai ramené une excellente de La Réunion ;ainsi que quelques plants ,ils sont encore trop petits pour un hydrolat ,je suis sure quelle aide à positiver ceux qui en ont besoin , et grace à elle je reste liée à cette si belle ile,je pense que les symboles sont tres importants.bises

    Posté par sylvie le 05 octobre 2012 à 15:00
  • j ai de l olivem,de l emulsifiant MF et VF,alcool cetylique ,cetearylique,acide stearique,cetyl ester je crois avoir fait le tour....merci

    Posté par sylvie le 05 octobre 2012 à 15:05
  • Sylvie, tu peux augmenter la proportion de MF à 2% et mettre 1% de VE en lieu et place de l'ester de sucre.

    Ce qui donne comme formule générale :
    2.5% Olivem 1000+ 2% MF+ 1% VE + 1.5% Alcool cétylique + 16% HV et beurres
    Eau, actifs, 0.2% xanthane, conservateurs pour 100%

    Je ne suis pas certaine de la viscosité mais tu nous diras si tu testes. Elle devrait épaissir un peu plus que la mienne dans le temps.

    Aah le géranium bourbon. C'est une merveille quand on a la chance d'en avoir du bon.

    Posté par michele le 05 octobre 2012 à 15:58
  • je te dirai ce quil en est.
    si tu en veux ,mon filston vient aux alentours de Noel....
    la derniere fois j ai ramené l HE de la distillerie Vitry.bon w end et merci beaucoup.

    Posté par sylvie le 05 octobre 2012 à 16:14
  • j ai fait ma creme en mettant 2%de MF et 1% de VE et 0,5%de cetylesters:ma creme est parfaite '(ou presque) ,la vicosité estbonne,elle s étale bien et laisse les mains douces et comme veloutée ,je lai faite mardi et depuis elle n a pas bougé,je te remercie pour ton aide ps:je la mettrai presque sur le visage et grace à LH E de geranium et de rose elle sent tres bon

    Posté par sylvie le 11 octobre 2012 à 18:32
  • Sylvie, veux-tu dire que tu as retiré l'olivem du mélange émulsifiant?
    Je suis contente que tu aies réussi ton soin et l'utilisation sur le visage ne devrait pas poser de problème.

    Je te remercie pour ta proposition à propos de l'HE de géranium. J'en ai reçu dernièrement pas mal de Madagascar et ne devrais pas tout utiliser d'ici là.

    Posté par michele le 15 octobre 2012 à 09:28
  • je me suis mal exprimé !:j ai gardé l olivem!
    la creme est super! bises

    Posté par sylvie le 16 octobre 2012 à 21:51
  • Merci Sylvie

    Posté par michele le 17 octobre 2012 à 08:54
  • "Je n'achète plus d'ingrédients pour la cosmétique." Hi hi hi, houarf ! Moi c'était "je n'achète plus aucun actif" (entre autres) ... Depuis j'en ai peut-être 10 ou 12 en plus, mais c'est parce que je suis fauchée. On résiste à tout ... sauf à la tentation !

    Posté par Coccinelle le 29 avril 2013 à 00:32
  • C'est fini oui Coccinelle

    Posté par michele le 29 avril 2013 à 08:42
  • J'ai demandé des avis sur Céphée pour la crème main que je me prépare à faire. (Comme toi j'ai eu l'idée d'une de jour et d'une, plus luxueuse, de nuit. Les grands esprits ... ) Et Emadra m'a envoyée ici. Merci Emadra !

    Posté par Coccinelle le 29 avril 2013 à 09:58
  • J'avais mis la formule générale qui peut être interprétée avec tes ingrédients :

    - 2.5% Olivem 1000
    - 0.5% MF
    - 1% Sucrose stéarate (ester de sucre)
    - 1.5% Alcool cétylique
    - 16% HV dont 2/3% beurres
    Eau, actifs, 0.2% xanthane, conservateurs pour 100%

    A bientôt Cocci!

    Posté par michele le 29 avril 2013 à 11:13
  • Oui, j'ai lu ça, bien sûr ! J'ai croisé avec ce que je voulais faire au départ.
    Je vais tester ma vraie lanoline : est-ce que je dois modifier le système émulsifiant ? Parce que j'ai lu que la lanoline est émulsifiante. Si je remplace l'alcool cétylique par du cetearylique c'est bon, non ?
    Rien ne presse pour la réponse : il faut que mon macérât macère jusqu'à demain.

    Posté par Coccinelle le 29 avril 2013 à 11:54
  • Tu peux accélérer ton macérat au bain marie à chaud.
    Si tu veux compter la lanoline comme émulsifiant, tu le feras sans mes neurones qui ne savent pas faire comme ça ^_^, je préfère la prendre pour un actif nourrissant et protecteur comme la lanoline végétale de cette formule et à la même dose 1%.

    Je t'ai mis un commentaire sur les Céphées avec mes quelques remarques, ce sera plus adapté qu'ici pour une conversation au long cours avec d'autres avis.
    Qu'en penses-tu? Mais bien entendu, je serai ravie que tu reviennes ici mettre la formule que tu auras réalisée si tu as envie d'en parler.

    Posté par michele le 29 avril 2013 à 12:01
  • Superbe combinaison d' émulsifiants Michele! Je viens de faire une crème pour les mains selon ta recette, j avais presque tout, et je suis ravie! Aucun gras, elle laisse un film protecteur sur la peau, elle pénètre à toute allure. Magnifique! J adopte pour l avenir! Merci!

    Posté par Madame Propre le 19 mars 2016 à 22:18
  • Oh Madame Propre, comme ça me fait plaisir de relire tut ça et de voir que cette formule t'a plu.

    Emadra aussi l'aime bien et je crois bien que je vais devoir en refaire ou tout du moins m'en inspirer fortement.
    Merci!

    Posté par michele le 20 mars 2016 à 18:43

Commenter l'article