Savon pour les tous petits

Soins des enfants

Par lloulou

 

 

 

P8060624

 

 

 

Voici la recette que je pensais avoir déjà publiée comme mentionné à Emadra et Vénézia ici.

Ce savon ne contient aucune huile essentielle, ni fragrance car ce dernier est pour les bébés et

peut être utilisé dès le 10ème jour après la naissance.

Ce savon convient aussi très bien pour les personnes qui ont une peau sensible.

 

La recette :

227 g de lard

150 g d'huile de canola

50 g d'huile de noix de coco

50 g d'huile d'olive

50 g d'huile de tournesol

soie dans l'eau + soude caustique

 

Ajouts à la trace :

1 c. à soupe de crème à 35 %

1/2 avocat écrasé

 

Recette en pourcentage :

Lard 43.07 %

Canola 28.46 %

Noix de coco 9.49 %

Olive 9.49 %

Tournesol 9.49 %

 

 

 

P8060627

 

Le mélange avocat/crème fraîche est vraiment bon pour la peau.

Après la trace, la pâte de savon est d'une couleur peu agréable pour l'oeil...

Cependant, les savons deviennent de plus en plus blancs dès que la saponification achève et plus la cure avance.

Ce savon est très hydratant.

Il dégage une odeur fine et subtile. Tout le monde pense que je le parfume mais il

n'en ai rien. Il s'agit juste du mélange de tous ces ingrédients ensemble qui donne cette odeur.

Sa mousse est toute douce et très fine, ce qui évite des séances de rinçage trop longues...

Je fais et offre ce savon depuis des années à toutes les futures ou jeunes mamans de mon

entourage et c'est toujour un cadeau très apprécié.

 

P8060632

 

Petite astuce :

je consomme beaucoup d'avocats et je les achète généralement par filet de 5. Parfois, ils "virent" avant d'avoir été

mangé. Soit je les congèle directement, soit je prépare un mélange avocat/crème que j'aliquote et congèle. Ainsi,

lorsque je veux faire un savon, mon mélange est déjà prêt et glaçé. Je le sors du congélateur au début de la préparation  

des huiles. 

Notez que le mélange s'oxyde très vite et l'étape du congélateur n'arrange rien... Aucune crainte à avoir, votre savon

sera très blanc!

 

 


Autour du chaudron

    Loulou,

    Merci beaucoup, je suis ravie que tu aies posté cette formule. Ces savons sont d'un rose absolument exquis!

    Qu'appelles-tu lard exactement? Est-ce du saindoux? Si oui, je trouve qu'il s'oxyde très vite, mais peut être n'est ce pas la même qualité au Canada.

    J'utilise du beurre d'avocat -et plein de camomille- quand je fais des savons bébé (je viens juste d'en refaire d'ailleurs!) mais l'idée de l'avocat écrasé dopé à la crème me plait beaucoup! Même si ici, la crème à 35° est une denrée rare
    Je me permets de mettre le lien avec le savon bébé au beurre d'avocat (la prochaine fois, j'ajouterai aussi de l'avocat écrasé… )
    http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-un-savon-poussin-pour-bebe-50114718.html

    Mon truc pour ralentir l'oxydation d'un avocat coupé en deux: je mange la partie sans noyau, et je garde au frigo la partie avec noyau qui resiste bien mieux.

    Posté par venezia le 19 août 2013 à 23:56
  • Oui Vénézia, il s'agit bien de saindoux. Je ne sais pas quelles sont les différences. Ici, les gens utilisent bcp le saindoux pour faire de la pâte à tarte, bref pour cuisiner. Moi, je reste "très" française pour certaines choses... je l'utilise uniquement pour les savons!

    Ces derniers ne s'oxydent pas du tout.

    Tu as bien fait de mettre le lien sur ton savon pour bébé.
    J’avais adoré cet article en son tps et c'est avec plaisir que je viens de le relire.

    En le relisant, je trouve que ton idée d'émulsifiant est vraiment avec ce type de savon. Depuis les essais de Lolitarose, j'utilise tjs des morceaux de mon savon au karité ds mes crèmes.

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/08/25/10344959.html

    mais la prochaine fois, je vais essayer avec ce savon!

    Je fais la même chose avec l’avocat. On voit les amatrices d’avocat!!!

    Posté par Loulou le 20 août 2013 à 05:39
  • Encore une belle recette qui me tente beaucoup!
    J'aurais 2 petites questions: utilises-tu de la coco odorante? et quelle quantité de soie doit-on mettre sachant que je n'ai pas de soie tussah mais qu'il me reste au fond d'un tiroir quelques petits bouts de soie qui s'ennuient à mourir...

    Merci Loulou

    Posté par Lippia le 20 août 2013 à 07:20
  • Loulou, merci beaucoup pour cette recette !

    Je trouve le moule avec les yeux et la bouche très rigolo pour les enfants.

    Posté par Colchique le 20 août 2013 à 07:46
  • Lippia, j'utilise de l'huile de coco classique pour faire les savons. L'huile odorante, je la réserve pour les baumes et autres tambouilles.

    Lippia, rassures-toi, tu peux utiliser tes petits morceaux de soie : fini l'ennui! Je n'ai pas de soie tussah, ds un autre commentaire, je disais que j'achetais des vêtements d'occasion en soie pour la circonstance ou bien j'utilise mes petites chutes lorsque je couds. J'ai une boîte spéciale ds laquelle je mets systématiquement les petits bouts.
    En revanche, il faut faire attention car certaines soies teignent dramatiquement le mélange eau/soude.
    Lorsque j'utilise pour la première fois une nouvelle sorte de soie, je fais un essai avec une petite batch de savon pour vérifier la réaction de la teinture avec la soude.

    Lippia, la tentation est un vilain défaut mais ds ce cas, tu verras, tout ton entourage te remerciera!!!


    Colchique, il s'agit d'un moule de Noël. Les petits bonhommes sont des "ginger man".

    Posté par Loulou le 20 août 2013 à 16:52
  • Loulou, j'adore les savons à l'avocat, avec de la crème en plus... hum.... et puis de la soie...douceur assurée ; ils sont gâtés ces petits bouts.

    Par contre, je suis définitivement fâchée avec le saindoux (ou lard) dans les savons, ils rancissent toujours et ça pue... chez toi non ? pourtant il fait humide au Canada non ?

    Posté par Catherine le 20 août 2013 à 17:37
  • Catherine,

    j'ai le même souci avec le saindoux; je n'en ai jamais utilisé que dans les baumes, -en bio, peut-être est-ce plus fragile…-et il rancit très vite. C'est pour ça que je me demandais si le saindoux canadien était vraiment le même. S'il est très raffiné, peut être résiste-t-'il mieux. Le blanc de bœuf par exemple, -très raffiné lui aussi- est increvable.

    Posté par venezia le 20 août 2013 à 20:50
  • Ça me rassure ce que tu dis là Venezia, je me demandais si j'étais la seule dans ce cas.

    Les Canadiens ont peut-être des matières secrètes...

    Posté par Catherine le 20 août 2013 à 21:03
  • Venezia, si tu ne l'as utilisé que dans les baumes, peut être que transformé/mangé par la soude il réagit différemment?
    Quoique Catherine dit l'avoir fait et que c'est pas top...

    Bon, j'en ai un paquet dans le frigo qui s'ennuie autant que mes morceaux de soie au fond du tiroir, va falloir que je m'y mette pour faire avancer le schmilblick ...
    Mais ma soie est teintée aussi...
    Pfft... mais que le métier de chercheur est dur !!!

    Bah on verra, j'essaierai de faire des photos!

    Posté par Lippia le 20 août 2013 à 21:12
  • Lippia,

    il te suffit de sentir ton saindoux, tu seras aussitôt fixée! Le mien, même gardé au frigo, avait ranci très vite.

    Posté par venezia le 20 août 2013 à 21:41
  • Bon, les filles, je pense que l'histoire du saindoux et la même histoire que pour le colza. C'est à dire qu'ils sont différents.

    Ici, le saindoux est vendu sur les tablettes à température ambiante!!

    Pour ce qui est de rancir, j'évite de faire des savons l'été quand il fait trop chaud ou que le taux d'humidité ressemble à celui de l'Inde!

    A l'inverse de Vénézia, je n'utilise pas le lard (saindoux) ds mes baumes. Il faut dire que je n'ai jamais vu de lard bio ici. Je n'ai p-ê pas cherché assez fort non plus. De toute façon, il y a suffisamment d'autres posibilités pour les baumes. Mais là, je commence à faire du hors sujet.

    Je viens de vérifier sur l'emballage et c'est écrit aussi "saindoux". Je viens de réaliser qu'ici les gens disent "lard" par déformation. Sur l'emballage il y a "Pure Lard" à lire en anglais et "Saindoux" pour la version française. Etant donné qu'il y a deux langues officielles au Canada, le français et l'anglais, les emballages sont bi-lingues.

    J'ai un stock de savon à l'avocat et crème à mon arrivée lors de mon dernier séjour en France et pls semaines après, les savons n'avaient étaient parfaits. Il faisait pas mal mais pas d'humidité. C'est p-ê ça la clé???

    Lippia, bonne idée pour les photos.

    Posté par Loulou le 20 août 2013 à 23:25
  • Personnellement, je n'ai aucun problème de rancissement avec le saindoux.

    J'utilise un saindoux qui ressemble au blanc de boeuf. Mon saindoux est blanc et il ne sent pas.

    Le saindoux que j'utilise me donne le même genre de savon que le blanc de boeuf qu'on trouve dans le nord de la France et en Belgique.

    Je n'ai pas de problème de rancissement également avec la graisse de canard.

    Par contre, j'ai eu des problèmes de rancissement avec du beurre ; à mon avis, parce que je ne l'avais pas clarifié.

    Posté par Colchique le 21 août 2013 à 09:22
  • Colchique, mon saindoux ne sent rien lorsque je l'achète en pain, en plus je le conserve au frais, mais c'est à la longue que les savons sentent le rance. Je l'avais beaucoup utilisé pour tester dans des savons destinés à laver le linge, donc en surgraissant très peu, les savons ont toujours ranci.

    La graisse de canard n'a jamais ranci chez moi non plus.

    Avec le beurre c'est normal que ça rancisse, je n'ai même jamais essayé, persuadée du résultat. Pour le beurre que je m'embête à clarifier, je préfère le réserver à la cuisine ; je ne l'ai jamais essayé dans un savon, il faudrait ; mais je pense qu'il y a tellement d'autres ingrédients pour donner un savon doux que je n'y pense pas.

    Posté par Catherine le 21 août 2013 à 09:33
  • Colchique, tu me rassures un peu... enfin, qq'un qui n'a pas de pb avec le saindoux.

    Catherine, je fais mon savon de pays avec seulement du saindoux, j'ajoute non pas des HE mais de la fragrance - juste tout petit peu - et je peux le conserver toute l'année et son odeur ne se modifie pas.

    En vous lisant, je pense que le pb général de rancissement pourrait provenir d'un taux de sur graissage trop élevé.
    Je réalise que je sur graisse de façon général à 5 % et un peu plus avec les ajouts à la trace que je n'inclus pas tjs ds mes calculs. Mais je ne sur graisse jamais à 8 ou 10 % comme certaines d'entre vous le font. A votre avis, pensez-vous que ceci puisse expliquer cela???

    Posté par Loulou le 21 août 2013 à 15:43
  • Loulou, je parle surtout d'expérience avec le saindoux faites lorsque je vivais en Nelle Calédonie. A l'époque, je ne surgraissais aucun de mes savons à plus de 5 % pour éviter le rancissement. Lorsque j'ai fabriqué du savon à usage ménager avec une majorité ou une totalité de saindoux, je surgraissais peut-être à 1 % pour respecter une marge de sécurité par rapport aux calculs de soude qui peuvent être différents selon les calculateurs et j'ai toujours fini par obtenir un rancissement. Je n'ai pas renouvelé l'expérience depuis que je suis en métropole.

    Posté par Catherine le 21 août 2013 à 15:57
  • Catherine, ça serait intéressant de voir si le climat français est plus propice...

    Posté par Loulou le 21 août 2013 à 18:05
  • Non, je suis braquée contre le saindoux et puis il y a tellement d'autres gras à utiliser, je n'ai pas envie de foirer un batch, ça m'arrache le coeur quand ça arrive et en ce moment je ne suis pas en condition pour supporter des expériences négatives. Ohlàlà, c'est grave docteur ?

    Posté par Catherine le 21 août 2013 à 18:13
  • C'est une excellente idée de congeler ta pâte d'avocat en avance.
    C'est curieux, je ne suis pas très fan de pulpe d'avocat dans le savon, sans savoir pourquoi d'ailleurs

    Mais l'huile d'avocat est super sympa à saponifier.
    J'aime en mettre beaucoup à la place de l'olive dont elle a le profil d'acides gras avec beaucoup d'insaponifiables comme le karité.

    Il me semble qu'à part les cires c'est la 2è huile après le karité pour ce fort taux d'insaponifiables, d'où la possibilité de se restreindre pour le surgras.

    J'ai vérifié, karité : jusqu'à 15%, Avocat : jusqu'à 12%
    Source chez Soapcadabra dont j'adore l'humour :
    http://www.soapacadabra.fr/archives/2011/03/31/20768119.html

    Merci Loulou pour toute cette douceur que tu déverses sur nous avec ces savons aux jolies formes et couleurs.

    Catherine, bisous tous doux.
    Personne ne supporte de rater un savon, c'est presque traumatique.

    Posté par michele le 21 août 2013 à 20:41
  • Loulou, oui, je pense aussi que le rancissement peut venir d'un taux de surgraissage trop fort, mais également si le savon est conservé à une température trop élevée et humide.

    Je pense aussi, qu'il est important de tenir compte des caractéristiques de son savon lorsqu'on rentre sa recette dans les calculateurs. A ma connaissance, seul le calculateur Mendrulandia nous donne les caractéristiques de la recette du savon qu'on veut faire en tenant compte du surgraissage.

    Personnellement, j'ai également remarqué, qu'un savon une fois la cure terminée dans de bonnes conditions, si je l'emballais dans du film plastique étirable, il se conservait même dans un local chaud et humide.

    En ce moment je ne savonne pas, car j'ai à la fois l'impression d'être à l'équateur et sous les tropiques. Avec le temps qu'il fait en ce moment chez moi, impossible de faire sécher un savon correctement et donc, toutes les conditions climatiques sont réunies pour que je risque d'avoir des savons qui rancissent.

    Posté par Colchique le 22 août 2013 à 08:32
  • Colchique, tu as parfaitement raison pour l'emballage dès que possible.
    Le rancissement est fortement évité quand on prend la peine de recouvrir les savons.

    Posté par michele le 22 août 2013 à 10:39
  • Merci Michèle pour ce blog que je ne connaissais pas... Je vais aller le découvrir depuis sa première page. J'aime bcp cet humour pince sans rire et j'aime bcp Grenoble, Lyon...

    Bizarre ton apriori sur les avocats ds le savon... et drôle en m^me tps, ce n'est pas comme si tu n'aimais pas l'avocat!


    Colchique et Michèle, je couvre mes savons avec un linge pdt la cure mais je ne les emballe pas et je n'ai pas de rancissement ou si oui, c'est sur du très long terme.

    Posté par Loulou le 22 août 2013 à 23:03
  • Merci pour ces savons tous mignons! les savons avec du saindoux sont très doux je trouve.

    Posté par sylvie le 29 août 2013 à 15:47
  • Loulou, ce n'est que du bonheur de pouvoir te lire, je me délecte
    Tu m'as tellement "aguichée" avec l'avocat que j'ai l'huile et le beurre pour fabriquer des ... savons
    Il faudrait que je devienne insomniaque, car à cause de vous, j'ai envie d'en fabriquer énormément !

    Tes savons sont très beaux et nul doute qu'ils soient appréciés

    Pour pas que l'avocat s'oxyde, je le baigne dans un jus de citron, c'est plutôt efficace.

    Colchique, je note l'astuce de l'emballage que je ne fais pas.

    Et aussi je me pose la question du pourcentage de surgraissage à appliquer, en fonction des formules, car je n'arrive pas encore à bien les interpréter, l'expérience me manque un peu

    Posté par emadra le 06 septembre 2013 à 00:04
  • Emadra, au final, les savons sont assez blancs. Il y a des points d'oxydation seulement si je n'ai pas bien malaxé est broyé l'avocat. La prochaine fois, j'essaierai de rajouter un peu de citrion pour voir si cela fait une différence à l'arrivée.
    Personnellement, je tiens compte du sur graissage avec le calculateur à 5 % et fais mes ajouts après. Ce qui augmente un peu la valeur finale. Cela convient très bien pour le climat ici.

    Posté par Loulou le 06 septembre 2013 à 18:38
  • Sylvie, je partage ton avis. Et comme je n'ai pas de pb de rancissement, pourquoi s'en priver!

    Posté par Loulou le 06 septembre 2013 à 18:39
  • Prowxi est toute perdue

    Bonjour

    Merci pour cette recette qui sera sans doutes ma toute première <3
    Alors après une recherche j'ai trouvée que l'huile de canola c'est de l'huile de colza par chez moi ^^ donc j'ai trouvée la réponse toute seule comme une grande

    Mon autre question est pour la soie, là je ne comprend pas vraiment, on peut prendre des protéines de soie ? Et si on en a pas ?

    Voilà voilà merci pour la recette <3

    Posté par Prowxima le 17 août 2014 à 20:09
  • Prowxima,

    Loulou a du mal à publier ses commentaires en ce moment.
    Elle a peut-être cherché à vous répondre sans succès. On voit ça et elle viendra vous dire.

    Patience donc...

    Posté par michele le 31 août 2014 à 23:16
  • Bonjour Michèle,

    Y a pas de problème, je patiente. J'ai un peu de mal à trouvé du saindoux... quand j'en avais pas besoin j'en trouvais partout... Je vais aller chez un boucher

    Merci encore ^u^

    Posté par Prowxima le 01 septembre 2014 à 11:51
  • Voici la réponse de Loulou arrivée sur mon mail :

    "Prowxima, merci de ton passage parmi nous. Il me semble que c'est la première fois mais j'espère pas la dernière.

    Je mets un morceau de soie dans mon mélange eau/soude.
    Pendant longtemps, j'ai utilisé de la soie provenant d'une jupe très longue achetée pour quelques dollars dans une friperie.

    Je fais de la couture et lorsque je couds de la soie, je garde tous les petits morceaux même les plus riquiquis pour les utiliser pour les savons.
    Cependant, il faut faire attention au type de teinture car il m'est arrivé d'obtenir un savon foncé (pas très belle couleur) avec de la soie mauve. Cette couleur a virée avec la soude. C'était la première fois alors que j'avais déjà utilisé des chutes de couleurs différentes.

    Pour ce qui est de la taille du morceau de soie, je mets un carré d'environ 5 cmX 5 cm pour 1 à 1.5 kg d'huile.
    Mais p-ê que d'autres personnes font autrement..."

    Impossible de savoir pourquoi ses commentaires ne sont pas publiés...

    Posté par michele le 02 septembre 2014 à 12:58
  • Merci Michèle et Loulou,

    Je ne pense pas que ce sera la première et dernière fois que je passerais sur ce blog
    Merci pour les infos je vais voir avec ma maman si elle a des chutes de soie sinon je vais faire un saut dans une friperie ou dans un magasin de tissus.

    J'espère que le problème va se résoudre

    Posté par Prowxima le 02 septembre 2014 à 19:16
  • Je suis contente aussi de pouvoir bénéficier grâce à Prowxima des précisions de Loulou!

    J'ai justement "présentement" plein de petits bouts de soie qui n'ont qu'une envie c'est de se rendre utiles et comme Prowxima je ne savais pas vraiment en quelle quantité les mettre.

    Merci donc à Prowxima pour sa question, à Loulou pour sa réponse et à Michèle pour la retranscription

    Posté par Lippia le 02 septembre 2014 à 21:00
  • C'est à mon tour ne pas pouvoir commenter mon message sur la simplicité du baume... Mystère...

    Posté par michele le 03 septembre 2014 à 08:43
  • Bonjour chères savonnières chevronnées, je me demandais par quoi remplacer le saindoux pour éviter les graisses animales??? Personnellement, je n'ai pas de souci à utiliser de l'huile de palme. Cela ferait-il l'affaire? Et si non, que pourrais-je prendre? En attendant une réponse, merci de tous ces partages toujours enrichissants et éclairants!

    Posté par Vanessa G le 01 octobre 2016 à 18:46
  • Bonjour Vanessa,

    Je me permets de vous indiquer que le saindoux et d'autres graisses animales pourraient être remplacés par de l'huile de palme. Il suffit de recalculer la quantité de soude nécessaire en reprenant la formule de Loulou l'auteur de cette recette.

    Loulou viendra certainement vous donner son avis.
    Merci de votre passage.

    Posté par michele le 04 octobre 2016 à 09:10

Commenter l'article