Mousse végétale : savon liquide pour le visage

Soins du visage

Par atelierdemichele

          Alyana a fait le buzz avec sa brosse Tosowoong sur laquelle nous sommes nombreuses à avoir craqué.

Et que faut-il avec cette douceur de chinchilla pour nous faire une belle peau?

Un savon liquide doux au bon pH de la peau.
Je m'y suis collée avec bonheur hier!

 

DSC06024

Encore floue? Mettez donc des lunettes ^_^

 

      Couleur végétale obtenue grâce à des extraits hydroglycérinés ou hydro-alcoolo-glycérinés offerts par quelques unes de mes perles d'orient de copines :

- Venezia : EHG de clitories bleues, EHG de jasmin 2013
- Moune : EHG d'achillée, EHG de lavande, EHG de pivoines
- Emadra : EHG de pétales de roses du Japon

Quand on n'a pas de perles d'orient de copines, on remplace par de la glycérine.

 

       Ce savon liquide contient également de l'extrait CO2 de camomille matricaire très foncé qui participe à la couleur et adoucit bien la peau en association avec l'allantoïne végétale.

L'extrait CO2 de matricaire est très efficace pour apaiser la peau lavée au savon. Bien plus que l'HE de la même plante.
Il est anti-inflammatoire et cicatrisant, ce que je trouve très utile non seulement pour les peaux sensibles mais aussi pour les peaux acnéiques ou sujettes à boutons.

 

DSC06023

Formule de la mousse végétale pour le visage

- Phase A

30% Hydrolat de rose de Damas bio
27% Jus d'aloé véra bio
0.4% Allantoïne végétale
0.3% Acide citrique en poudre

- Phase B

15% Coco glucoside (Zinette)
10% Mousse de babassu (Aroma-zone)
10% Sodium lauroyl sarcosinate (Aroma-zone)
0.2% Extrait CO2 de camomille matricaire

- Phase C

6% Extraits glycérinés des perles d'orient de copines
0.8 Ecogard
0.3% HE soit 9 gttes pour 100g

Vérifier le pH malgré la présence d'acide citrique et ajuster au besoin notamment si vous avez formulé avec de l'eau plutôt que des HA et du jus d'aloé qui sont acides.

 

Mode opératoire

- Phase A : Dans un bécher désinfecté, peser la phase A, faire tiédir au bain marie pour disperser ou diluer les poudres. Le mélange doit être limpide et se fait facilement vers 40/50°C.

- Phase B : Peser les tensioactifs, mélanger à la spatule en silicone sooouple sans faire mousser.
Ajouter l'extrait CO2 en pâte et bien écraser dans les savons pour le diluer.

- Verser délicatement la phase A refroidie dans la phase B en mélangeant doucement avec la spatule en silicone et en évitant de faire mousser.

- Ajouter les ingrédients de la phase C en mélangeant délicatement après chacun des ajouts.

- Vérifier le pH et ajuster au besoin. Couler en flacon mousseur et attendre 24h au moins avant de l'utiliser.

La mousse se développe bien sur une brosse Tosowoong-like ou une éponge konjac.

 

DSC06025DSC06026

 

Edit : Pourquoi l'acide citrique au lieu de l'acide lactique pour acidifier mes savons liquides?

J'utilise l'acide lactique dilué pour acidifier mes émulsions mais pour mes savons liquides et shampooings, je préfère l'acide citrique en poudre plus acidifiant.
Il me permet de diminuer rapidement le pH sans allonger la phase aqueuse et presque sans m'y reprendre à 20 fois. 0.2 ou 0.3% d'acide citrique en poudre suffisent souvent.

Veuillez lire l'article de Steph sur le pH des cosmétiques où elle indique une échelle très instructive.

. Solution d'acide citrique à 5% : pH 2.5
. Solution d'acide lactique d'Aromazone à 90% : pH 4.5

 

 

          Le parfum aux HE est facultatif.

Il est possible de ne pas parfumer ou d'utiliser une fragrance pour les personnes qui craignent les HE sur le visage.

J'ai finalement mis un peu plus des 9 gouttes prévues en réalisant mon mélange comme suit, j'avais envie de patchouli :

3 géranium bourbon (merci Sylvie!)
2 bergamote  sans bergaptènes
2 encens rivae bio
2 petit grain bergamotier
2 patchouli
en gouttes

 

         Il parait que certaines n'ont pas ces tensioactifs là... Mais qu'ont-elles donc dans leurs placards?


Autour du chaudron

    Michèle,

    Ben vi, j'ai dormi sur ton paillasson j'attendais avec impatience ta recette !
    Tu es la meilleure
    Je n'ai pas le CO2 de camomille, mais celui de calendula, je pense que ça devrait faire la job, non ?
    J'ai hâte d'essayer, en espérant qu'AZ ne soit pas en rupture de stock

    Posté par Alyana le 20 janvier 2014 à 16:53
  • Qu'est ce que j'ai dans mes placards?
    En fait j'ai ça,chère Michèle

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2013/09/30/28121011.html
    Et oui,je m'y suis remise et fait ma commande selon ta recette ( pas moyen d'avoir un retour,c'ėtait pour mon père et mon frère,ah ces hommes!)
    Je ferai un mix des 2 et j'essaierai. J'ai une pseudo-tosowong depuis un bail en fait mais je n'utilise plus pour cause de peau anciennement acnéique mais devenue mixte à tendance reloue ( délicate)et archi-sèche .J'essaierai avec toutes ces bonnes plantes ( mais même l'hydrolat de camomille me fait rougir),une fois de temps en temps j'aime bien me nettoyer à l'eau.
    Merci Michèle!

    Posté par Lys blanc le 20 janvier 2014 à 17:34
  • Michele, merci beaucoup pour cette recette lavante.

    Superbe les photos de la petite brosse chinchilla avec du produit moussant !

    Posté par Colchique le 20 janvier 2014 à 19:35
  • Et dire qu'Emadra se méfie des TA qu'elle trouve plus agressifs que le savon... Ta formule doit être vraiment très douce pour le visage, surtout avec si peu de SLSarcosinate qui est quand même pas mal détergent. Mais là, avec seulement 3%, tu ne te mouille pas trop

    J'avais écrit un truc dans le même style pour flacon mousseur mais avec SCI et Decyl glucoside plutôt que Coco glucoside que je n'ai pas. Je ne l'ai jamais réalisé car je n'ai pas de flacon mousseur et je l'ai adaptée pour en faire un gel (réalisé lui mais qui mérite encore quelques ajustements de texture):


    Voilà ce que j'avais écrit, c'est assez proche au final:

    — Phase A

    eau déminéralisée qsp 100
    5 glycérine
    1 allantoïne
    1 Complexe Na benzoate / K sorbate

    — Phase B

    15 Mousse de sucre (solution à 50-60% soit ~7,5-10% de Decyl glucoside)
    10 Mousse de babassu (solution à ~35% soit ~3,5% de babassuamidopropyl betaine)
    3,6 SCI (concentration à ~85% soit ~3% de SCI)
    5 Lamesoft/Douceur de Coco/Natsoft (soit ~1-2% Coco glucoside / ~1-2% Glyceryl oleate)

    — phase C

    3 panthenol
    acide lactique qs


    Je tablais sur la même concentration en TA anionique (3%) mais j'avais préféré le SCI au SLSarcosinate pour sa grande douceur. Par contre, je n'ai jamais trouvé d'info sur un quelconque effet purifiant du SCI alors que je l'ai réellement constaté avec le SLSarcosinate qui est un très bon choix pour les peaux à problème.

    Après, je pense que Coco glucoside / Decyl glucoside / Lauryl glucoside, même combat (à part peut-être pour la mousse qui est bien plus abondante avec le Decyl glucoside).
    Le Coco glucoside est-il sirupeux comme le Lauryl glucoside (Base consistance AZ)?

    Par contre, j'avais prévu du Lamesoft/Douceur de coco justement pour la douceur et l'effet relipidant manifeste qu'il apporte.

    Je ne sais pas si le résultat aurait été suffisamment fluide pour un flacon mousseur. Je pense que la fluidité du Decyl glucoside suffit néanmoins à contrebalancer le léger effet épaississant du SCI et du Lamesoft/Douceur de coco. Le panthenol aussi est fluidifiant.


    Bref, c'est pas du jus de crâne, c'est juste pour donner d'autres pistes à celles qui ne disposent ni de SLSarcosinate ni de Coco glucoside. Je pense qu'on peut substituer les trois glucosides (coco/lauryl/decyl glucosides) avec des résultats relativement similaires.


    Il faudrait quand même que je la fasse cette formule, tiens ! Ça doit être très ludique une mousse nettoyante pour le visage...

    Posté par Yulaan le 21 janvier 2014 à 00:54
  • J'ai bien envie de l'essayer sous la douche ! Pour le visage, j'alterne mon doux nettoyant moussant avec le merveilleux petit savon d'Emadra, je ne change pas...pour l'instant.

    Je pense que les 27% d'aloé véra doivent bien contribuer à la douceur, je n'y connais pas grand chose en TA mais mon dernier essai de liquide douche ne m'avait pas convaincue.

    Faîtes-vous des glycérinés avec des fleurs sèches ?

    Posté par chabou le 21 janvier 2014 à 07:57
  • - Coucou Ma Chabou,

    Le glycériné de pétales de roses d'Emadra est réalisé avec des fleurs sèches. Il faut juste ne pas trop charger en glycérine afin de bien humecter les plantes.
    Je trouve que le mélange solvant idéal est de 30 eau/70 glycérine mais tu peux mouiller à l'alcool avant de plonger tes plantes dans le mélange glycérine/eau comme le fait Mlk.

    L'aloé véra dans les produits lavants me semble intéressant surtout qu'il faut acidifier certains tensioactifs. On fait d'une pierre, deux coups avec les propriétés adoucissantes et apaisantes.

    Cette mousse est trop liquide pour le corps je trouve.
    Les formules en flacon mousseur sont faites pour développer la mousse mais je la trouve trop fine pour le corps pour lequel les formules plus visqueuses sont bien plus agréables.
    Mais c'est affaire de goût.

    - Yulaan,

    Je n'ai pas mis 3% de sodium lauroyl sarcosinate mais 10%.
    Je pense que même pour le visage, surtout avec une brosse nettoyante destinée à une action purifiante, il faut un minimum de détergence.

    Mais cette formule n'est pas agressive pour autant, je trouvais intéressant d'y mettre de la mousse de babassu, une bétaïne pour le côté conditionneur et adoucissant qui améliore la sensation sur la peau.

    Le coco glucoside n'est pas aussi visqueux que la consistance qui nécessite d'être chauffée pour être liquéfiée.
    Ici dans ma formule pas besoin de chauffer les TA.
    Seule la phase aqueuse doit être tiédie pour disperser l'allantoïne. L'acide citrique se dissout parfaitement à froid.

    Merci pour ta formule, il y en a tant de possibles que toutes sont intéressantes à noter.

    - Merci Colchique pour tes compliments.
    La photo, c'est un métier, je t'assure ^_^

    - Lys blanc,

    la formule ci dessus est plus liquide que celle dont tu mets le lien. Elle se prête encore mieux au flacon mousseur du coup et je la trouve un peu plus détergente.

    J'ai mis pas mal de plantes du coup l'allantoïne et la camomille matricaire permettent de contrebalancer les éventuelles intolérances. En tous cas, même sans rien mettre sur le visage après lavage, je n'ai pas la peau qui tiraille.

    Vraiment, il y a tant de formules et d'associations possibles avec les tensioactifs liquides que je trouve délicat d'en donner des formules types.
    Il faut essayer et tester sans relâche. Mais beaucoup de personnes en sont déçues, c'est vrai.

    - Alyana,

    Ton CO2 de calendula est-il dilué, liquide? Dans ce cas tu peux l'introduire en 3è phase.
    S'il est pâteux il vaut mieux alors l'écraser dans les tensioactifs pour améliorer sa dissolution.

    On peut tout bouger, les tensioactifs, les actifs, la phase aqueuse...

    Bisous! Et je n'oublie pas le millefeuille, la Crie...

    Posté par michele le 21 janvier 2014 à 08:16
  • Michèle,

    Mon CO2 est celui d'AZ, il est pâteux. Mon article is ready, je n'attends que le délai imparti entre 2 articles et c'est super que tu te sois jetée à corps perdu dans la réalisation de cette mousse, ça m'évitera le ridicule avec la mienne, la tienne étant nettement plus aboutie !

    Bisous

    Posté par Alyana le 21 janvier 2014 à 09:21
  • Je viens de rajouter en Edit, un article de Steph de Cosmessence sur le pH des cosmétiques.

    Cela me permet d'expliquer brièvement pourquoi je préfère utiliser de l'acide citrique en poudre plutôt que de l'acide lactique plus classique pour acidifier mes savons liquides.

    Merci Steph!

    Posté par michele le 21 janvier 2014 à 09:22
  • Merci Alyana, on t'attend alors!
    Si tu ne prends pas la place dans la file, on te grille le passage ^_^ Moi la première souvent.

    Posté par michele le 21 janvier 2014 à 09:23
  • Merci à toi Michèle, tu imagines bien que c'est un honneur d'être citée sur Potions et Chaudron, et qui plus est par toi Michèle, mon gourou spirituel qui m'a tant appris!!
    à très vite et bravo pour tous vos articles, toujours formateurs!
    bise

    Posté par steph69 le 21 janvier 2014 à 09:27
  • Si si Michèle, je persiste et signe: tu as 10% de SLSarcosinate prédilué à 30% en solution aqueuse, soit un total sur ta formule de 3% de SLSarcosinate pur.

    Comme il est important d'adapter le pourcentage de Cocoamidopropyl Betaine de Zinette qui est prédiquée à 30% alors que dans le Mousse de babassu, le Babassuamidopropyl Betaine est prédiqué autour de 35%.

    C'est pour ça que je rajoute toujours les concentrations et le pourcentage effectif en TA entre parenthèses. Si on veut substituer des ingrédients, il convient d'en connaitre les concentrations pour retomber sur nos pattes.

    D'où mon mystérieux 3,6% de SCI qui donne en réalité seulement 3% de SCI pur car la poudre est pure à 85%. Soit le même dosage en TA anionique que toi.

    Posté par Yulaan le 21 janvier 2014 à 13:35
  • Pour une fois j ai ces tensios actifs et le co2 de camomille arrive via la poste ,il est en promo chez AZ.et comme beaucoup j ai craqué sur la tosowoong,,, en fait j ai acheté le co2 de camomille car j ai une peau assez réactive .
    en tout cas mille merci ,me voilà boosté pour reprendre un peu de cométo aprés cesfètes...
    bises à toutes.

    Posté par sylvie le 21 janvier 2014 à 14:48
  • J'arrive sur potion pour glaner quelques judicieux conseils et que vois-je?
    Un nouveau message avec déjà 12 commentaires... et môa je suis pas au courant !!!

    C'est curieux, ça fait 2 ou 3 fois que je ne reçois pas d'avis de nouvel article, je reçois un sur trois environ bizarre...
    "Canalglob"m'aime plus ou quôa ???

    Va falloir que je rattrape tout mon retard en plus des cadeaux pour ma soeur
    pffft....j'y arriverai jamais !

    Posté par Lippia le 21 janvier 2014 à 20:45
  • Lippia, ta sœur ne s'appelle pas Anne par hasard ? Parce qu'à priori, elle ne voit toujours rien venir la pôoovre
    Ok, je sors !

    Posté par Alyana le 21 janvier 2014 à 21:00
  • Attention, je vais sortir le fouet (si, si, j'en ai un !)

    Je suis sorti aussi...

    Posté par Yulaan le 21 janvier 2014 à 21:03
  • Yulaan ta vie privée ne nous regarde pas :8
    Je ressors !

    Posté par Alyana le 21 janvier 2014 à 21:37
  • Non Alyana, ma soeur ne s'appelle pas Anne, mais moi si, au sens propre!

    Posté par Lippia le 22 janvier 2014 à 18:02
  • Posté par Alyana le 22 janvier 2014 à 18:26
  • Prénom magnifique 😊. J'ai le même problème que toi, car je découvre cet article aujourd'hui. Bon je n'ai pas tout, donc j'ai pleiiiiin de questions (ma spécialité). Je n'ai pas du jus mais du gel d'aliénation Vera. Pour la phase 3, je remplace par glycérine. Je n'ai pas de flacon mousseur, de quelle manière puis-je gélifier? Et enfin (pour le moment ^_^) quel pH doit avoir ce demaquillant (on peut en mettre sur les yeux?). Moi qui venait de faire une tonne de gelée démaquillante (que j'adore).

    Posté par Nanette le 23 janvier 2014 à 23:01
  • Mdr :-O Aliénation Vera. C'est moi qui vait finir aliénée : mon téléphone a préféré aliénation à aloe et je n'ai pas fait attention. J'ai reçu ma brosse cet après-midi, elle est trop mignonne, jolie.

    Posté par Nanette le 23 janvier 2014 à 23:19
  • Nanette,

    Moi je dis, attention danger, quand la machine prend le pas sur nous et que c'est elle qui décide ! mais peut-être que la vérité sort de la touche des machines ^_^

    Posté par Alyana le 23 janvier 2014 à 23:43
  • - Alyana, les machines auront notre peau c'est sûr et j'ai bien peur que ce soit déjà fait.

    - Nanette,

    J'utilise personnellement plusieurs nettoyants à la fois mais je n'ai pas de soucis particuliers avec ma peau. Je me lasse vite des démaquillants alors j'en ai plein en route à la fois.
    Je ne pense pas que ta tonne de gelée soit perdue si tu fais une entorse.

    Tu peux mettre du gel d'aloé à la place du jus. A 27% tu n'apportes que très peu de gomme xanthane et comme tu n'as pas de flacon mousseur, tu peux même ajouter 0.5% de xanthane en plus pour avoir un savon plus visqueux.

    Le pH doit être celui d'une émulsion : entre 5 et 6.

    Ce savon piquera les yeux donc personnellement je démaquille toujours les yeux à part avec une lingette microfibres humidifiée à l'eau.
    C'est le seul truc démaquillant que je pratique depuis 20 ans au moins ayant banni les nettoyants de toutes sortes sur les yeux.

    Ensuite, tu mouilles le visage et utilises ta brosse savonnée partout sauf sur les yeux. Mais bien entendu, tu les fermes quand même fortement pendant l'opération

    - Lippia

    Je me demande vraiment si tu as une soeur
    Ou alors elle t'aime trop pour te crier dessus assez fort afin de réclamer ses cadeaux!

    - Sylvie,

    As-tu besoin d'être boostée pour fabriquer des cosmétiques? Avec le paquet que tu m'as offert, j'en doute

    - Yulaan,

    Ben oui on ne parle pas de la même chose, je commentais le % indiqué dans ma formule et non le % réel de produit dilué tel qu'il est vendu par le fournisseur.
    Je me demande si ce n'est pas source de confusion pour un novice déjà intimidé à l'idée de formuler un savon liquide.

    Il est néanmoins intéressant comme tu l'indiques de savoir que l'on peut avoir de légères variations notamment dans la détergence ou la viscosité quand on substitue les tensioactifs entre eux.

    - Steph, gourou spirituel, tu me fais peur! Je préfèrerais muse cosmétique
    Sans blagues, ton article tombe à pic et est fort bien fait sur le pH.

    C'est une article de fond comme j'adore et je trouve indispensable de citer les personnes qui prennent la peine de faire ce type de synthèse.
    Bravo, très sincèrement!

    Posté par michele le 24 janvier 2014 à 16:02
  • Michèle. Je te serre dans mes bras. J'ai démaquillé mes yeux à la Lingette micro fibre et eau... Mais en fait c'est génial. Je n'aurai jamais pensé que tout parte aussi bien. Merci infiniment.

    Posté par Nanette le 26 janvier 2014 à 11:23
  • Pas besoin de faire de cosmétique finalement Nanette, un peu d'eau suffit ^_^

    Posté par michele le 26 janvier 2014 à 22:10
  • Oh Ben non quand même. Quelle frustration ^_^. Je viens de faire le démaquillant, avec douceur de coco, mousse de sucre et mousse de babassi. N'ayant que du CO2 de calendula, j'ai obtenu une couleur et un aspect... disons pas du tout glamour ... Je teste demain:l'amour du risque

    Posté par Nanette le 27 janvier 2014 à 21:22
  • J'adore 😍

    Posté par Nanette le 30 janvier 2014 à 23:30
  • Bonsoir Michele.
    Encore moi avec toutes mes questions (^_^). Je pensais que le jus d'aloe Vera ne se chauffait pas parce que fragile. Or, je vois que tu as chauffé légèrement le tien. Je suppose que c'est quand même pas une bonne idée de l'inclure comme phase aqueuse dans une crème à cause de cette chauffe justement non? Il est tard, je ne sais pas trop si je suis claire là :-O

    Posté par Nanette le 23 février 2014 à 00:18
  • Bonjour Nanette,

    Le jus d'aloé véra contient des enzymes qui sont détruits quand on les chauffe et même quand on fait trop attendre la feuille coupée.
    Or ces enzymes sont intéressants essentiellement en usage interne pour moi. Ce sont eux qui sont responsables de l'activité de l'aloé véra sur la tension artérielle, le diabète...

    J'ai dans ma famille des personnes qui en consomment chaque jour du frais cueilli chaque matin dans le jardin, avec des effets mesurables sur leurs analyses biologiques qu'il n'ont jamais eus avec le jus frais, natif, bio et tout et tout ...du commerce.

    Sur la peau, on utilise les actions hydratantes, cicatrisantes, anti-inflammatoires etc. qui sont dues à autre chose que les enzymes en question : protéines, sucre, vitamines...
    Je n'ai aucun doute sur l'activité du jus chauffé dans mes produits de beauté ou de santé. Ils ne sont pas totalement sensibles à la chaleur.

    Nos légumes ont des vitamines qui sont détruites rien qu'après les avoir coupés, transportés et laissés en attente au marché. Est-ce une raison pour ne pas les cuisiner par peur de perdre les vitamines?

    Quand je veux une action calmante immédiate sur une brûlure, je coupe un peu de feuille d'aloé sur pied que je mets directement coupée en deux sur le bobo.
    Je ne me pose même pas la question de l'aloïne qui taraude tant de personnes. L'effet laxatif et irritant digestif ne se manifeste généralement pas chez l'être humain via la peau hein

    L'action apaisante n'est jamais aussi immédiate avec du jus bio, natif, frais etc. qui théoriquement n'a pas chauffé...

    Voilà ma position qui n'engage que moi Nanette.
    Mon gel d'aloé est efficace, mes crèmes et après-rasages à l'aloé sont efficaces mais ce n'est pas pareil que de mettre la feuille directement au contact du bobo comme nous pouvions le faire quand nous avions une forêt d'aloé dans le jardin.

    C'est comme pour les hydrolats tu vois? Je chauffe personnellement sans me poser de questions car je crois en leurs bénéfices même chauffés.

    Posté par michele le 24 février 2014 à 09:45
  • Michèle, au sujet de l'aloe, j'aurais aussi une question .
    J'ai fini par trouver du jus bio d'aloe ferox mais il contient un peu d'acide citrique et le gel que j'ai fait a un pH de 3.5. Je crois que pour les cheveux, c'est ok mais pour la peau c'est sans doute trop bas non? Je dois faire quoi si je voulais l'employer pur? je me savonne avec un savon bien basique et ensuite je l'applique ?

    Posté par Lippia le 24 février 2014 à 09:54
  • Lippia, tu peux modifier le pH de ton gel directement en y ajoutant goutte à goutte une solution de bicarbonate de soude. On devrait dire "de sodium", ça fait vieux croumir "de soude" )

    Tu mets une demi-cuillère à café de bicarbonate dans environ 1 cuillère à soupe d'eau distillée ou bouillie.
    Tu mélanges jusqu'à dissolution complète et c'est ce soluté que tu utilises goutte après goutte pour augmenter ton pH jusqu'au pH désiré (idéalement vers 5.5/6 si tu utilises de l'ecogard comme conservateur).

    Personnellement je jette ma solution de bicar après usage ou je la mets dans le bain de celui qui en prend. C'est quand même rare de devoir augmenter le pH et ça n'a pas de sens de garder une telle solution des années...

    Posté par michele le 24 février 2014 à 10:03
  • Merci Michèle!

    Je pensais bien au bicarbonate "Na" (ça résout le problème?) mais j'avais peur de faire une bêtise.

    Posté par Lippia le 24 février 2014 à 10:12
  • Merci Michèle,
    C'est vrai que je chauffe également les hydrolats sans états d'âme. Je n'ai pas la chance d'avoir un pied d'aloe : je viens donc d'acheter une bouteille de jus. Penses tu que je peux mettre de l'epp ou cosgard dedans pour le conserver un peu plus longtemps? Pour les cosmétiques bien sur (-_-)

    Posté par nanette le 24 février 2014 à 11:26
  • Nanette, normalement ton jus d'aloé contient déjà un conservateur. Il faut le mettre au frigo entre deux usages et l'utiliser rapidement.

    Chez moi il tient bien 3 mois et quand je vois que je tarde trop, je le transforme en gel avec 1 ou 2% de xanthane ou amigel ou carraghénénanes et 0.6 de cosgard.

    Posté par michele le 26 février 2014 à 17:43
  • A part l'acide ascorbique, il ne me semble pas. Je l'ai acheté la semainer dernière. On peut le boire. Je pense que par acquis de conscience, je vais rajouter du cosgard. Merci Michèle

    Posté par Nanette le 26 février 2014 à 18:38
  • En effet, ça vaut mieux.
    J'en ai eu qui ne contenait que de l'acide citrique, je l'ai conservé à l'ecogard aussi.

    Posté par michele le 26 février 2014 à 18:47
  • Je reviens vers toi Michéle ;j ai un gel géranium aloes qui est fait avec hydrolat de géranium78%,gel d aloé vera 20%gelifiant naturel 1% bioflavanoides de citrus paradisii1%,puis je le mettre dans ta formule ou faut il du gel pur d aloé véra?

    Non je n ai pas besoin d etre boostée!! là je ronge mon frein car je n ai pas assez de temps pour faire un savon ou des hydrolats ,le romarin est en fleur...moi je vous le dis vivement la retraite !!

    bises

    Posté par sylvie le 07 mars 2014 à 19:43
  • En attendant la retraite ma chère Sylvie, oui tu peux mettre ton gel Géranium-aloé. Tu auras un savon légèrement plus visqueux.

    Posté par michele le 07 mars 2014 à 22:39
  • Merci ,je le fais demain.

    Posté par sylvie le 08 mars 2014 à 21:16

Commenter l'article