Huile Corps tonique au Bois de rose de Guyane

Soins du corps

Par atelierdemichele

       Elle est alerte et dynamique mais parfois, le poids de l'âge lui tombe dessus et elle doute.
Un jour à 72 ans elle a sauté le pas de la piquouze contre les rides très chère que son bon docteur lui recommandait à chaque consultation.

Mais les doutes sont restés là.

Elle a aujourd'hui 90 ans, a toujours cette allure dynamique et porte magnifiquement jeans et blousons. Une coiffure courte depuis longtemps, aucun maquillage si ce n'est un trait de rouge à lèvres rouge-rosé, toujours le même de chez Madame Chanel.

Ce jour là elle m'a dit tout de go:
"Crois-tu qu'on peut faire quelque chose pour ça?"

 

DSC06770

       

        Le  "ça", c'était des bras minces mais décharnés comme souvent avec le grand âge.
Je lui ai trouvé la peau dévitalisée, extrêmement amincie, sans aucune hydratation et évidemment... elle n'y applique rien.
Elle prend sa douche et s'habille. Point barre.

"Bon on va commencer par appliquer quelques bonnes huiles sur la peau après la douche, hein?
Tous les jours?
Ben oui tu te laves bien tous les jours. Tu vas manger quelques protéines le matin, charger en légumes orangés et on y croit!"


        Cette huile corporelle est réalisée avec des huiles végétales bios:

- protectrices mais fines et pénétrantes (jojoba). Mais aussi pour pour une huile sèche, coco fractionné, dicaprylyl carbonate, propanediol dicaprylate ...
- riches en omégas-6 anti-déshydratants et reconstituants du ciment cutané bien abîmé chez les personnes âgées (carthame). Mais aussi pépin de raisin, tournesol, sésame...
- anti-âge de compétition, cicatrisante et anti-oxydante (rose musquée). Mais aussi chanvre, inca inchi, chia...

 

 
DSC06772 DSC06771

 

        Normalement riche en vitamine A de couleur jaune, l'huile de rose musquée que j'ai utilisée a été achetée chez De Saint Hilaire et à ma grande stupéfaction, elle m'a été livrée très claire.

Voici leur réponse à mon mail:

"Il est vrai que l'huile de rose musquée est habituellement d'une belle couleur orangée.
Cependant, il y a actuellement une pénurie mondiale d'huile de 
rose musquée bio suite à la défaillance d'un très gros producteur.

Nous avons donc été amenés à changer de fournisseur, et celui-ci ayant l'habitude de travailler pour de gros laboratoires cosmétiques qui veulent un produit le plus neutre possible visuellement et olfactivement, nous a livré une huile de rose musquée traitée simplement à la vapeur d'eau, ce qui est autorisé en bio, de façon à lui retirer son odeur ainsi que sa couleur...

C'est la raison pour laquelle cette huile de rose musquée est aussi claire.

Même si cela peut surprendre, sachez que cela n'altère en rien ses propriétés et que sa qualité biologique est garantie, ce qui, pour nous est le plus important"


DSC06768 DSC06769
       Un très joli  flacon pompe en plastique carrossé pour l'encourager à l'utiliser avec constance

 

        Un soupçon d'huile de foie de morue que je mets habituellement dans les baumes pour pieds très secs fera l'affaire pour compenser l'absence de pigments de la rose musquée. Ce sont des capsules que je perce au moment du besoin et j'en mets assez peu pour ne pas être incommodée par leur odeur.

L'huile de foie de morue est une championne de l'apport en vit. D mais aussi en vit. A, ne faites pas la grimace; Sans compter qu'elle contient des omégas-3 particuliers dont nous manquons cruellement dès que l'on prend de l'âge. C'est un relipidant intéressant.

Mettre de la vitamine A dans les soins cosmétiques pour peaux matures et sénescentes n'est pas une aberration si l'on reste prudent dans le dosage, l'hypervitaminose A existe.

Source

 

Formule huile Corps tonique au bois de rose de Guyane

20ml Huile de jojoba bio
20ml Huile de carthame bio
6ml Huile de rose musquée bio
3ml Huiles essentielles
*
0.5 ml Huile de foie de morue
0.5 ml Vitamine E

 

DSC06775

 

      Après cette cure d'attaque riche en huiles essentielles qu'elle utilise depuis toujours (c'est une ancienne scientifique, elle les connaît très bien *), je lui ferai cet hiver, une émulsion inspirée des formules et de l'article de Maria Té sur la dermatoporose.

Pour une peau délicate et moins habituée aux HE, on peut les omettre ou réduire le pourcentage à 0.5 ou 1% (7/8 ou 15 gouttes pour 50ml).

Synergie d'huiles essentielles pour tonifier le corps

20 mandarine distillée Florame
15 petit grain bigaradier sur fleur Florame
11 sauge sclarée Sevessence
10 lavande altitude Florame
10 citron bio*
9 géranium bourbon (merci Sylvie)
7 santal fidji Néroliane
4 bois de rose de Guyane (La cabane de Pescalune)
3 ylang ylang extra Puressentiel
1 girofle feuille

* L'essence de zeste de citron est photosensibilisante. Ne pas s'exposer au soleil après application.

C'est un cocktail anti-oxydant, dermophile, anti-peau sèche, au parfum apaisant, arrondi d'agrumes qu'elle adore et surtout avec du Bois de rose lié à d'excellents souvenirs qu'elle évoque souvent quand nous lui rendons visite.

 

          Cette huile essentielle de bois de rose provient de Guyane où une production raisonnée est relancée. La très concernée Pescalune de la Cabane aux arômes en propose.
En ces temps de crise économique, il est essentiel (c'est le cas de le dire) de consommer français et cette Guyane est française, ma bonne dame!

L'HE de bois de rose est un excellent régénérateur tissulaire bien indiqué pour les peaux fragilisées et fines des personnes âgées.
Son très haut rendement en linalol (97.91%) en fait l'un des piliers aromatiques de la peau. 
Elle est très bien tolérée par voie cutanée et c'est l'une de ces HE dont les bénéfices s'observent tant sur la sphère psychique (apaisante, sentiment de solitude si présent chez les personnes âgées...) que la sphère physique (anti-infectieux, ORL...).

        On m'a dit que ma destinatrice adore et qu'elle l'utilise avec joie et constance depuis presque 1 mois.
Vous comprenez, il y a du bois de rose de Guyane dedans ^_^

 Un petit film pour vous mettre l'eau à la bouche, j'ai adoré et cliqué direct avec la CB à côté chez Pesca. En ce moment, elle résiste en glissant dans votre colis, un sachet de graines de son jardin.
Moi j'ai eu des graines de bourrache, petit souvenir de mon premier échange avec elle (clic).

          

      


Autour du chaudron

    Voilà probablement l'huile essentielle qui me tient le plus à cœur dans la boutique ma chère Michèle !
    Donc mille mercis pour elle - et ceux qui se donnent la peine de la produire "proprement" - d'en parler aussi bien
    Ravie qu'elle t'ait inspirée
    ... et que de souvenirs mdr !! C'tait en 2007 ... comme le temps file !

    Posté par Pescalune le 14 août 2015 à 14:57
  • Voilà probablement l'huile essentielle qui me tient le plus à cœur dans la boutique ma chère Michèle !
    Donc mille mercis pour elle - et ceux qui se donnent la peine de la produire "proprement" - d'en parler aussi bien
    Ravie qu'elle t'ait inspirée
    ... et que de souvenirs mdr !! C'tait en 2007 ... comme le temps file !

    Posté par Pescalune le 14 août 2015 à 14:57
  • Quelle belle formule ☺ton amie doit être ravie ..et je pense que sans huiles essentielles on peut la mettre sur le visage .
    je suis contente que le géranium te plaise ☺j aime bien son parfum...
    Et dire que mon gendre était en Guyane, il y a une semaine encore et ne savait quoi me ramener ! !!
    Car c est une huile que j utilise pour le visage ,et aussi pour ma petite fille ☺.
    Tu donnes envie ...
    merci chère Michèle ☺

    Posté par Sylvie le 14 août 2015 à 15:38
  • Très belle formule! J'ai bien envie d'essayer. Je crois même avoir les capsules d'huile de foie de morue mais il va falloir que je regarde la péremption! J'en avais utilisé pour la peau abîmée de Loulou il y a un bail.
    90 ans, quel bel âge, comme quoi il n'est jamais trop tard pour prendre soin de sa peau!
    Merci Michèle, bises.

    Posté par Lys blanc le 14 août 2015 à 18:11
  • Quel bel article et très interessant. Je garde à relire !
    Merci

    Posté par maya le 14 août 2015 à 18:17
  • Super article, ma chère Michèle!

    Je n'ai pas encore 90 ans, mais je vais étudier cette formule de près car elle me parle drôlement et le bras qui mollit nous concerne plus ou moins toutes, passés … allez disons 50 ans!
    J'utilise beaucoup la rose musquée comme cicatrisant, plus que comme anti-ride, ou alors à dose bien plus faible que toi. Je vais tenter sur le corps avec ton % (12%) trop élevé pour moi sur le visage. Le mélange parfumé me parait tonique à souhait avec toutes ces HE un tantinet tropicales (géranium bourbon, girofle, bois de rose, santal, ylang) elles font voyager.

    Merci également pour le lien vers le blog de Pescalune que je ne connaissais pas, même si worldpress me frise les nerfs car il me mange régulièrement mes mots de passe (j'ai un souci identique avec le blog de Colchique) et j'attends des jours pour que la plate forme daigne envoyer une nouvelle connexion. Pour l'huile de foie de morue, à cette dose, ça devrait facilement passer! Je me souviens d'une crème pour les coudes à la graisse de canard dosée qui m'avait donné des émotions pour en neutraliser le parfum

    Posté par venezia le 14 août 2015 à 18:56
  • Oh ça donne envie! J'ai hâte de la recevoir cette huile essentielle de bois de rose. C'est sûr, elle sera dans ma sélection des 50, en bonne place et en provenance de La Cabane dès que mes choix seront arrêtés! J'ai bien envie de l'essayer de cette manière, dans une huile corps, même si elle ne m'évoquera pas les souvenirs de cette dame. Quoique... des fois on a des surprises avec les huiles essentielles et leur pouvoir évocateur. C'est une jolie histoire, j'espère qu'elle va continuer à l'utiliser!
    Sinon, je ne peux pas m'empêcher: "pfff" ces industries et leur manie du "sans" sans odeur, sans couleur... et paf une étape supplémentaire au process, un traitement à a vapeur d'eau, tout ça pour quoi?

    Posté par Cécile (Louzou) le 14 août 2015 à 19:27
  • Cette dame a reçu bien plus qu'une huile.
    J'étais émue grave en lisant ton article, si plein de tendresse et de sensibilité pour ce (nos) corps qui ne remonte pas la ligne du temps...
    J'imaginais la joie de cette femme, la joie d'utiliser cette huile qui a dû la faire sentir spéciale et unique, parce qu'une Michèle avait pris le temps de "s'occuper" de ses bras.
    Merci pour ce beau partage.
    @Pescalune, si ça continue comme ça, je vais me laisser tenter...
    Bises à toutes.

    Posté par S4br1n4k le 14 août 2015 à 20:29
  • Désolée je ne comprends pas pourquoi mon premier commentaire apparaît deux fois ....... j'ai le clavier qui bégaie !

    Venezia - il est vrai que je me disperse un peu côté blog depuis le temps J'essaie de faire quelques articles explicatifs en complément de la boutique mais je ne suis pas très prolifique malheureusement .... le temps, le temps court grrrr ..

    Cécile (Louzou) Le bois de rose prendra la route vers ton île avec grand plaisir

    Merci S4br1n4k ! Tu y es la bienvenue si un jour l'envie te prend de pousser la porte de la Cabane

    Posté par Pescalune le 14 août 2015 à 21:03
  • Michèle, merci beaucoup pour cette recette nourrissante.

    Sacrilège de désodoriser et d'enlever la couleur des huiles. L'huile qui à mon avis mériterait qu'on lui supprime son odeur, est celle de foie de morue, afin d'en augmenter le dosage dans une préparation.

    Posté par Colchique le 14 août 2015 à 21:41
  • Michèle, une bien jolie histoire avec un bien joli flacon pour une bien belle Dame!!!
    Le flacon, les effluves de la synergie d'huiles essentielles ne peuvent que l'inciter à utiliser cette huile pour le corps au quotidien.
    Merci pour le lien chez Pescalune et de la vidéo très instructive.
    Je suis tjs surprise par tes synergies qui sont tellement différentes des miennes mais au combien intéressantes à comprendre et étudier.
    Je pense que nous allons reparler du bois de rose très bientôt... ^-^
    Bonne continuation de vacances, bises.

    Posté par Loulou le 15 août 2015 à 01:15
  • Avec un si joli flacon et cette recette pensée spécialement pour elle, avec la précision que l'on te connaît Michèle, cette dame doit être ravie d'utiliser cette huile.

    Je n'ai pas 90 ans mais ma peau commence aussi à bien vieillir, de moins en moins élastique, de plus en plus fine.... je pense qu'il n'est pas trop tôt pour s'y mettre, je suis bien tentée par ton huile, reste à se contraindre à la régularité, c'est une autre histoire...

    Posté par Catherine le 15 août 2015 à 08:27
  • Mademoiselle Chanel l'aurait adoptée , cette recette du Dr M ...
    Elle disait justement :

    "Personne n'est jeune après quarante ans mais on peut être irrésistible à tout âge "!!!!!!!!!!!

    Alors Mesdames ...
    toutes à vos chaudrons ...n'est-ce pas ? <;O))

    Posté par patsch le 16 août 2015 à 23:25
  • Oh quel joli cadeau, Michèle, depuis la façon dont tu l'as conçu jusqu'à la touche ultime de l'emballage pour la beauté et pour donner envie "tous les jours"'.
    Et aussi cette envie de lutter contre les dégâts de l'âge, envers et contre tout, cette envie de rester jolie, même si...
    Cette histoire m'émeut profondément et me renvoie à ma mère qui, toujours coquette à 93 ans, tient sa tête bien droite et ne se montre pas sans rouge aux lèvres. Il y a bien longtemps déjà, je me suis dit que je suivrai son exemple et que je m'appliquerai à être une jolie vieille qui sent bon. Avec 40 ans de moins, mes bras trahissent déjà largement mon âge et ce malgré les protéïnes (hein, michèle?)
    Il est temps de s'y mettre, et oui, tous les jours.
    Ton huile doit être délicieuse à appliquer.
    Une seule chose me chiffonne : il y a dans la liste des huiles qui s'oxydent facilement, carthame, rose musquée. Il doit falloir en refaire souvent. Ou alors la combinaison avec l'huile de jojoba, plus stable, et les huiles essentielles suffiraient à enrayer le phénomène.
    J'ai si souvent craqué pour de telles huiles, précieuses mais fragiles, et je les ai si souvent gaspillées pour ne pas les avoir utilisées dans le temps...
    Et merci de rappeler que Pascalune a un très très joli catalogue qui donne très très envie de craquer

    Posté par lolapit le 17 août 2015 à 17:45
  • Jolie Madame, mademoiselle peut-être!!! Arletty la très jolie vieille dame , portait le rose aux joues, en corps, tant le rose , disait elle stimule la jeunesse endormie.
    Tes déclinaisons de bois de rose, géranium etc, rose musquée font la part belle à ces fleurs qui nous émeuvent et éveillent une douce séduction.
    Je connais une vieille dame très coquette, mais si raide en son âme qu'un flacon de bois de rose ne suffirait à l'assouplir. Mais qui sait? ces huiles fabuleuses, ce bois de rose amoureusement préservé, réussiront certainement à "huiler" ses vieux rouages.
    Je vais donc retenter de l'aimer avec tes superbes dons à vieilles dames.)

    Posté par mlk le 18 août 2015 à 15:13
  • Que de tendresse dans ce récit et dans cette formule... Cette dame a beaucoup de chance .
    Ma maman qui est légèrement plus jeune fait une "fixation" sur la peau de ses bras .
    C'est son anniversaire , je vais lui préparer un flacon de cette huile tonique , je n'ai pas encore investi dans l'huile de rose alors je vais la remplacer par l'huile de chanvre que j'adore et qui m'a fait tellement de bien quand j'avais de gros soucis avec ma peau.
    Merci Michèle de nous faire partager tes émotions que tu transformes en de si belles formules.

    Posté par Makiro le 19 août 2015 à 17:26
  • J'espère bien porter encore des jeans à 90 ans !
    Mais je ne vais pas attendre, pour tester ce soin, de ressembler à une vieille pomme
    Et il sera nécessaire également pour un monsieur qui passe ses journées au soleil en ce moment. La peau de ses bras est fine et parcheminée, complètement déshydratée, bien qu'il n'ait pas l'âge requis.
    Michèle, merci beaucoup pour ce soin bienvenu, malgré l'huile de morue qui m'a fait tiquer
    Il y en a peu et je suis convaincue d'avance !

    Posté par gingembre le 20 août 2015 à 08:41
  • - Gingembre

    Mais ou tu en porteras encore, il n'y a pas de raisons!
    Les sérums huileux devraient faire partie de la panoplie cosmétique de base je crois. La richesse en acides gras de toutes sortes permet d'apporter ce qu'il faut à la peau même en usages ponctuels.

    Je ne crois pas à leur usage au long cours pour toutes les peaux sans jamais utiliser de crèmes à l'eau mais en soins d'appoint ou en cure, j'adore!

    Aïe, je ne sais pas si les hommes apprécient des soins 100% huileux. Tu nous diras?
    L'huile de morue, ce n'est pas très vendeur ma Gingembre, l'huile de FOIE de morue non plus d'ailleurs

    - Makiro,

    Oui le chanvre à la place de la rose musquée est tout à fait judicieuse.
    Et ce serait un excellent soin pour le visage aussi.

    Cet été a été riche en émotions et soins pour vieilles dames, je vous en raconte une autre bientôt

    - Mlk,

    Les vieilles dames de 90 ans ne changent pas avec l'âge, je trouve. Elles sont plus natures et débarrassées du vernis social qui nous encombre toutes, c'est parfois chaud.
    Du coup cet été mon coeur a passé son temps à faire le yoyo sur l'échelle émotionnelle parce que j'en ai revu 3 qui sont de la famille.

    Il faut arrêter d'espérer du changement, les aimer comme elles sont et leur envoyer de l'amour à bloc même quand elles résistent
    Je sais c'est pas toujours facile

    Mais nos mains masseuses, nos petits plats, nos tisanes et nos cosmétiques maison fabriqués exprès pour elles font parfois des merveilles.

    Faut donc mettre de l'huile sauf dans la tisane!

    - Lolapit,

    C'est une très bel exemple d'avoir une mère élégante et apprêtée. Le rouge à lèvres sauvera toutes les femmes!
    D'ailleurs en vieillissant je trouve que c'est le seul maquillage utile

    Oui les huiles poly-insaturées rancissent vite quoiqu'ici l'huile de rose musquée un peu raffinée a certainement une durée de vie plus longue que les complètes.
    Mais ces huiles sont vraiment indispensables pour l'action soignante.

    On peut blinder en anti-oxydants et surtout utiliser des huiles extra-fraîches et en mini quantités.

    Au moment où je voulais fabriquer cette huile, Aroma-zone n'avait plus de des bouteilles d'1l en magasin avec une durée de vie très courte.
    Je cherchais un berlingot de 10ml que je trouve vraiment très pratiques pour tester une huile ou pour les huiles fragiles que j'utilise peu.

    J'ai compris le pourquoi de la rupture après le mail recopié dans mon message.
    Je ne sais pas si aujourd'hui c'est réglé mais faites attention aux dates de péremption si vous voulez de la rose musquée complète...

    - Patsch, j'adore cette phrase!
    La dame dont je parle a toujours été très élégante malgré une allure sportive qu'elle a gardé malgré les années.

    Et elle a toujours fait un effort

    - Catherine,

    On en est toutes là
    Mais la constance paye en tout, il faut souvent s'en rappeler.

    - Loulou,

    Contrairement à toi qui a la formulation aromatique resserrée et précise, j'ai la formulation débridée.

    Je me sens très proche des mélanges de Puressentiel contenant beaucoup d'HE car je recherche toujours un arrondissement du parfum même en thérapeutique.

    Du coup mes mélanges contiennent les HE indispensables pour l'effet en question mais sont arrondies avec d'autres pour une synergie d'activité mais aussi olfactive.
    Ce n'est pas toujours réussi sur le plan olfactif mais je n'ai aucun dégout de ce côté là

    Ma composition a en outre été contrainte par les HE que possède cette dame qui est une ancienne biologiste et a beaucoup utilisé les HE.

    Elle m'avait dit "je voudrais quelque chose de "fort" comme un embaumement aromatique" On reconnait la patte ancienne d'une adepte de Pénoël...
    Elle voulait donc un soin qu'elle pourrait refaire toute seule même s'il faut acheter des huiles végétales qui lui sont plus étrangères que les HE.

    J'ai eu beaucoup de plaisir à y mettre un soupçon de bois de rose de Guyane

    - Colchique,

    Beaucoup de cosmétiques biologiques sont faits avec des HV désodorisées et décolorées. Le processus se rapproche de celui d'une cosmétique conventionnelle qui permet de ne pas rebuter les consommatrices nouvelles.

    Je suis toujours dubitative quand même sur la teneur en acides gras poly-insaturés résiduelle après avoir chauffé à bloc pour désodoriser et décolorer...

    - Sabrinak

    Oui ça marche toujours quand on fabrique exprès pour quelqu'un. Je ne fais quasiment plus aucun cadeau acheté.
    Même mon cher et tendre offre uniquement mes créations alors je ne te dis pas comme je fabrique...

    Les femmes font toujours une fixette sur une partie de leur corps. Elle c'est le bras cette fois

    - Cécile,

    Il va falloir que je prenne le temps d'aller voir votre histoire des 50 HE.
    Cela augure du palpitant!

    - Venezia,

    Je pense que l'huile de rose musquée de St Hilaire te conviendrait peut-être sur le visage. La richesse en carotènes peut être un peu rude pour toi peut-être dans une huile complète.

    Pour ma part, c'est l'HE de carotte qui me pique le visage que j'ai pourtant costaud.
    Je ne comprend pas encore pourquoi parce qu'elle n'est pas réputée être irritante ou agressive mais je l'utilise avec parcimonie sur le visage. Le carotol?

    On devrait toutes faire des cures d'huiles sur corps et visage passé la cinquantaine tu as raison!

    - Maya

    Merci facile à faire et je l'espère à lire aussi.
    Je "blablate" beaucoup autour des recettes

    - Lys blanc,

    Oui elle est facile à faire cette huile.
    Je trouve d'ailleurs plus facile d'utiliser des sérums huileux l'été parce qu'une seule goutte suffit à faire la job quand il fait très chaud.
    Juste parce que la transpiration produit ce qu'il faut d'humidité sur la peau.

    - Sylvie,

    Parfois il est plus facile de se procurer les HE en France que sur place!
    Tous les pays ne sont pas La Réunion ou Mada

    - Pescalune,

    N'insiste pas sur notre grand âge
    Merci à toi pour ce trésor dont j'ai offert une partie à ma destinatrice qui a sillonné le monde tropical pour son job et qui a vécu le nez et les bras dans les plantes.

    C'est pour elle un immense bonheur ce bouquet olfactif d'HE tropicales.

    Posté par michele le 20 août 2015 à 17:11
  • J'ai reproduit ce soin à ma façon avec ce que j'avais sous la main.
    En remplaçant l'HV de carthame par de l'huile de pépins de cassis dont AZ dit qu'elle est riche en omégas 6. Et l'huile de rose par de l'argan. J'ai omis pour cette fois l'huile de foie de morue - pas de morue ! - et ajouté les seules HE de ta liste dont je dispose en vacances.
    Pas pareil, me direz-vous ? Oui, mais c'est un premier essai à faire tester (obliger) par le monsieur parcheminé des bras

    Posté par gingembre le 21 août 2015 à 09:36
  • Michèle, mon minimalisme aromatique et ta générosité en huiles essentielles (et pas que... ^-^) font que nous nous complétons d'une certaine manière et que tout à chacun et chacune peut y trouver le juste milieu.
    Je préconise les embaumements aromatiques qui sont d'une efficacité extraordinaire !

    Posté par Loulou le 29 août 2015 à 18:00
  • Message parti plus vite que son ombre... Èn vieillissant, je me rends compte que le sérum me convient bien seul l'été mais ma peau réclame aussi de la crème plus le sérum en hiver. Mais il faut dire que lorsqu'il fait -30°C, la peau a besoin de bcp de protection. Le combo des deux fait de tous petits miracles sur mon visage!

    Posté par Loulou le 29 août 2015 à 18:03
  • Alors, Michèle, alors, si vraiment cette huile de rose musquée là gardait vraiment ses qualités et perdait son odeur, cela me ferait très plaisir ... Je l'utilise à minima dans mes formulations (sauf celles qui me concernent personnellement) en raison justement de son odeur. Ou alors, je l'inclus dans des bi phasés en prévenant que l'efficacité prime ...

    Les produits réalisés pour une personne ont toujours quelque chose de plus, un supplément d'âme qui nous inspire et que l'on offre avec le produit

    J'adore la synergie d'huiles essentielles. Je n'aurais pas pensé à l'huile de carthame mais c'est bien le but de nous faire réfléchir ...

    Posté par Irène le 02 septembre 2015 à 19:08
  • -Irène,

    Je ne vais pas me mettre à douter de tout mais toute la cosmétique bio à la rose musquée, pour peu qu'elle soit largement distribuée, n'utilise à mon avis que des huiles certes bio mais désodorisées.

    Et on leur laisse leurs propriétés sans dire que peut-être la chaleur pour désodoriser fait perdre un peu d'acides gras poly-insaturés.
    On va dire qu'il en reste toujours même après traitement.

    Je n'ai jamais été dérangée par son odeur car j'ai toujours fait attention à en acheter peu et à l'utiliser très rapidement d'où parfois toute une série de soins à la rose musquée.

    Je pense qu'à l'instar du beurre de karité, quand une huile sent et que cette odeur dérange, c'est qu'elle est rance. On peut ne pas aimer les odeurs naturelles mais théoriquement on ne doit pas en être dérangé sauf s'il y a un souci d'oxydation.
    Il fut un temps où Bilby vendait quelques HV bios désodorisées que j'ai beaucoup aimées mais on n'en trouve plus nulle part.

    L'huile de carthame est peu utilisée en cosmétiques et je regrette car à l'instar du tournesol, elle contient beaucoup d'omégas 6. J'en mets aussi pas mal dans les savons quand j'ai une grande bouteille ouverte.
    Pour les peaux qui ont du mal à faire du sébum (peau de bébés ou peaux âgées) c'est un must.

    - Loulou,

    J'utilise aussi depuis très longtemps sérums aqueux + crèmes, double couches de crèmes, gelées hydratantes + sérums huileux, fluide émulsionné + baumes etc. sur le visage.
    Ce sont pour mon type de peau, des produits très modulables, bien plus qu'une crème d'emblée plus grasse qui convient mieux à certaines peaux.

    J'imagine que ta peau change aussi avec le temps et que les températures extrêmes de l'hiver canadien y font aussi leur effet.

    Les embaumements aromatiques se font peu je trouve aujourd'hui car ils doivent être maniés avec prudence et doivent à mon sens être prescrits par un médecin par sécurité.
    J'en ai éprouvé les bénéfices à 5/6 jours d'une grosse intervention chirurgicale où un rhume s'est déclaré. Il a été enrayé dans l'oeuf à peine le temps de le dire.

    - Gingembre,

    Alors comment passe cette huile chez le monsieur parcheminé des bras? Tu vas en faire une poule de luxe, à traiter spécifiquement de telles zones corporelles.

    Tes idées de substitution sont très adaptées. Les HV font le gros du travail avec... la constance à l'utilisation.

    Posté par michele le 04 septembre 2015 à 13:42
  • Le monsieur ne veut pas être une poule de luxe et a fait de la résistance.
    Pas de problème, je n'ai pas attendu que mes bras flétrissent pour l'utiliser. J'aime beaucoup cette huile qui est nourrissante sans être trop grasse sur la peau. Et, surtout, j'adore son parfum !
    Merci encore Michèle !

    Posté par gingembre le 04 septembre 2015 à 14:00
  • Gingembre, tu me fais rire
    As-tu noté le mélange d'HE? J'aime bien qu'on me dise les mélanges précis, ça me donne des idées.

    Posté par michele le 04 septembre 2015 à 14:17
  • Chère Michèle, j'ai fait le mélange d'HE rapidement car il y avait urgence
    De mémoire,
    15 petit grain bigarade
    11 sauge sclarée
    10 lavande fine
    10 citron
    20 orange
    9 géranium bourbon
    4 bois de rose
    3 ylang ylang
    1 giroflier
    Je me souviens avoir respecté tes dosages pour les HE que j'avais sous la main. Et remplacé la mandarine par de l'orange.
    J'ai mis les HE dans un flacon et prélevé 15 gouttes pour 50 ml d'huiles.
    Le reste mature encore et le parfum est meilleur dans l'huile sur la peau que dans le flacon.

    Posté par gingembre le 04 septembre 2015 à 16:18

Commenter l'article