Savon du défi ''marbrage sapin'' ou ''Comment je me suis cassé la tête et cumulé quelques nuits d'insomnie''

 Par un beau soir de septembre, notre gentille S4br1n4k m'écrit un petit message qui ressemble à ceci: '' Je viens de lancer un défi sur Potions et Chaudron, ça serait chouette que tu participes''.

Elle savait que j'avais de la difficulté à dire non??
Je ne crois pas. Par contre, j'ai succombé à son enthousiasme et dit oui au défi.

Mais AVANT.....
Réfléchissons aux exigences..... 

ODEUR-SPHÈRES-COULEURS-BULLES-SAPIN

 

Et j'ai dit oui!! Incroyable quand même!
Après quelques nuits d'insomnie à me casser la tête avec des ''comment, comment, comment'' j'ai quelques illuminations. 

Les odeurs

Comme spécifié dans le défi; tout doit être naturel. Pour joindre l'utile à l'agréable (ou l'engagement à une promesse) je me suis mise à concocter un mélange d'huiles essentielles que m'avait demandé mon gentil mari.

On note ici une première tentative de mariage d'odeur. Il avait envie de quelque chose qui s'inspirait de la menthe minuit. Avec ma relation amour-haine pour cette huile essentielle, j'ai essayé le truc du mariage dans un pot de verre.

Après plusieurs tests dans mon pot, plusieurs soirées à lire sur divers sites certaines bases comme; les notes de coeur, de tête et de fond, il y a ENFIN eu approbation. Et l'approbation est venue de moi, parce que mon homme, il aime tout ce que je fais, alors il a aimé chacun de ces tests. Je voulais tellement réussir ce mariage, je le voulais parfait à mon nez. 

Voici le résultat :

- En note de tête: Menthe et thé des bois
- En note de coeur: Citronnelle
- En note de fond: Cèdre

Le tout calculé à 4,5% du poids des huiles (en fait, je voulais faire 5%, mais j'ai manqué d'huile essentielle de cèdre et de citronnelle, zut!)

IMG_4740[1]

                                                                                                                                    

Les sphères

Ici, je dois faire ma petite, toute mini, montée de lait.

Dans ma première lecture de la description du défi, j'y ai bel et bien lu qu'on demandait une forme de sphère incluse dans notre savon. Cet élément a été aboli, sans que je ne le sache.

J'ai donc passé encore plusieurs soirées et bouts de nuits à réfléchir à ce que je voulais, à comment le réaliser, tout en ayant absolument pas envie de me battre avec un tube ou un cylindre pour y couler ET démouler du savon. Tout ce cassage de tête pour supprimer cette exigence du défi.

Pffff!! Montée de lait finie (je vous l'avais dit qu'elle était toute mini). 

Voici mon idée de GÉNIE, après plusieurs nuits à réfléchir au COMMENT M'Y PRENDRE!?!?!?

                                                                                                TADAMMMMMM!!!

IMG_20150930_154554  

J'ai fais des minis boulettes avec un savon encore trop mou que je venais de démouler. J'ai roulé ces boules dans le paprika, afin qu'elles puissent se démarquer une fois dans mon savon-défi, dans l'éventualité où la couleur autour soit trop pâle et que mon effort d'inclusion n'y paraisse pas.

Je ne suis pas encore rendue à un résultat final dans mon processus de création.
Je le redis; je me trouve géniale!

Jusqu'à ce que je vois plus tard, disons entre ma création et ma publication, que d'autres personnes avaient déjà fait cela avant moi. Ah et puis tant pis; je me trouve géniale, restons-en là! 

 

Les couleur

Encore du naturel.

Je n'ai pas de micas. Je n'ai pas non plus envie d'investir dans des micas. Je me connais, je suis incapable de choisir. Le temps de sélectionner mes couleurs et nous serions rendus en 2016... Sans compter le délai de livraison.

Or, il faut un savon prêt pour le 30 novembre de l'année 2015.
Mais j'y pense; je viens de rouler mes boulettes dans le paprika. Eureka! Paprika, garde-manger, cacao. Cacao... Argile verte. C'est réglé! 

 

Les bulles 

Je vous laisse tout simplement ma recette.

Huile de canola 36.7%
*****Huile d'olive 30%*****
Huile de coco 20%
Beurre de karité 10%
Huile de palme 3.4% 
Surgraissé à 8%

*Suivre l'anecdote sur l'huile d'olive ici

IMG_4661

 J'ai fait un test. J'ai fait macérer un surplus de branche de thuya dans mon huile d'olive. Résultat; rien du tout. Pas de couleur verte ni d'odeur. Déception! 

 

Un sapin

Après quelques visionnements de cette technique de marbrage, je me sens prête, malgré l'expérience au niveau zéro pour tout type de marbrage.

Par contre, il me manque l'élément le plus important; un truc rigide pour réaliser la chose. Désespérée, je me quête littéralement un bout de vieux câble à notre chère S4br1n4k. Si j'ai honte?? Ce n'est pas à cause d'elle si j'ai fait de l'insomnie? Heureusement, elle m'a dit oui, Fiou!

 

JE SUIS PRÊTE!! ON SAVONNE!! 

Inspire-expire-mantras et hop! Au boulot!

Première des choses; installation du câble dans le moule. Ça a l'air de rien lorsqu'on voit le tout installé, mais il y en a eu pour au moins 10 minutes de manipulations et un début d'une série de jurons. Il n'est pas parfait, mais ma patience à ses limites et j'ai l'impression que je dois m'en garder pour les étapes suivantes. Pour faire mignon, j'ai saupoudré le fond de mon moule de feuilles de menthe séchées; un sapin dans sa forêt de feuilles tombées au sol.

Aussi, j'ai aussi dû rendre mon moule plus étroit. Comme j'utilise en temps normal une boite de lingettes humides et que pour ce savon, j'avais besoin d'espace en hauteur pour mon marbrage, j'ai introduit un carton enroulé dans du cellophane sur la longueur du moule.

IMG_4658

Préparation des ingrédients. Fonte des huiles. Dissolution de soude.

N.B. Ce que j'aime de l'automne c'est que le temps de refroidissement de mon mélange eau/soude est vraiment écourté. En plus, c'est tout rempli d'énergie solaire.

Ce savon réchauffera nos coeurs de rayons de soleil.
Bon, assez la poésie, j'ai un savon à faire.

IMG_4660 IMG_4659

Maintenant, pour faire les lignes dans le marbrage, on recommande des bouteilles avec embout étroit. Je n'en avais pas sous la main. Par contre, j'avais cette poire nasale que je n'aimais pas beaucoup.

Elle sera donc sacrifiée pour la cause. Je suis un génie!!
Et une paresseuse qui n'a pas envie de sortir de la maison. 

IMG_4671

 

C'est un peu ici que ca se gâche.
Je vous offre la liste des choses qui m'ont fait assaisonner mon language de pas-trop-jolis jurons :

- Trace devenue trop épaisse, trop rapidement, dès l'ajout des huiles essentielles.
- Accrochage/déplacement du câble au moment de couler
- Difficulté d'obtenir ma couleur marron.

Je croyais tout bonnement qu'il serait simple de rajouter du cacao à ma pâte déjà colorée à l'argile verte. J'avais mes doses prêtes dans mes cuillères. Ca n'a pas été suffisant.

Avez-vous déjà vu une femme avec des gants en latex rose ouvrir un garde-manger avec ses genoux, sortir un pot de cacao avec ses coudes et ouvrir un couvercle avec ses dents? Vous avez manqué tout un spectacle.

- Mettre mes boulettes dans mon savon.
En fait, attraper mes boulettes avec mes gants en latex rose.

C'est peut-être juste 4 éléments, mais sur le moment, avec mes aisselles qui témoignaient de mon stress, ça été suffisant pour me faire paniquer. 

 

Enfin dans son moule! Je mérite une bonne tisane à la camomille. 

IMG_4673

  

 L'Émotion (oui, oui, avec une majuscule) est passée, j'ai pu enfin dormir un peu. Maintenant, place à la fierté!

IMG_4696

IMG_4699

  IMG_4697
 Et cette tranche-ci est pour toi, ma chère Makiro

Pour finir, je tiens à remercier du fond du coeur S4br1n4k pour ton enthousiasme, tes bons conseils et ton câble. Sans toi, je n'aurais jamais osé. Parce que c'était toi, j'ai dit oui. Et en pensant à toi, j'ai réalisé.

Merci aussi à Patsch. Grâce à tes trucs, tes explications et ta patience, j'ai avancé d'un grand pas. 


Autour du chaudron

    que j'ai ri ! (l'épisode du cacao, j'imagine bien !!! trop bien !!)

    et chapeau du résultat ...avec toute cette transpiration et ce chauffage de cerveau, le résultat est top, original.

    bravo !!!!!!!!!!

    Posté par valouF le 28 octobre 2015 à 08:23
  • Ah là là Marlou, moi aussi ça m'a cassé la tête rien qu'à te lire
    Je vois que rien ne t'a été épargné dans ce défi où tout semble militairement calculé, pensé, posé et puis il y a le truc qui fait tout déraper!

    J'ai ri aussi de bon coeur entre la montée de lait, le très gentil mari qui aime tout ce que tu fais, le cacao qui se cache au fond du placard, les gants roses, les ajouts intempestifs, les aisselles stressées... tu as vraiment un sens du comique que je me suis régalée à lire!

    Dis moi juste ce qu'est la menthe minuit?

    Et puis, je trouve très suggestif sur ta dernière photo, le plant de thuya fièrement campé dans le bon terreau à travers lequel on voit quelques graines jaunes prêtes à germer.

    Je te félicite d'avoir surmonté tout ça, d'en être fière et je te dis bravo, bravo!

    Posté par michele le 28 octobre 2015 à 09:03
  • Oh! Marie Marilou😄. J'ai ri de tes suées et autres hyperhormonos coup de bûches. Et enfin,j'admire la sculpture, les mains de la terrienne bien ancrée. J'admire car tu as su restituer le goût de l'humus, de la mousse, de la terre humide et boueuse de certaines promenades en forêt. J'admire ce tableau de terre et chair.J'admire et remercie pour la nuée de lucioles , de feux follets qui illuminent cette forêt. Bravo et quelle audace pour le parti pris de la naturalité brute de décoffrage.

    Posté par mlk le 28 octobre 2015 à 09:50
  • Ahhh , Ha ha ! une belle façon de commencer le journée que de te lire !

    J'aime ta spontanéité , ta joie de vivre communicative
    Belle leçon d'humilité pour moi , qui ne sais pas faire simplement avec ce que j'ai dans mes placards

    J'aime cette petite branche de thuya plantée bien fièrement , tel le drapeau de la victoire
    Tu as réussi haut la main , ton premier défi et qui plus est , ton premier marbrage
    Ton savon est solaire , comme toi ! merci Marlène

    Posté par patsch le 28 octobre 2015 à 09:52
  • Ah Marlou, mon binôme ! , j'ai bien ri en te lisant , j'ai bien suivi toutes tes étapes en me disant ''tiens elle aussi a eu cette idée , du cacao ! moi aussi j'en ai mis! de l'argile verte aussi! ''la montée de lait en moins je me suis reconnue en te lisant C'est fou mais on se sent moins seule quand on lit que les copines ont les mêmes problèmes, les mêmes cheminements, les mêmes questions , les déceptions ou le nirvana quand on découpe et que le résultat nous plait. Il y a un coté magique quand on découvre nos savons , exit les montée d'adrénaline, la transpiration, l'énervement. Place à l'extase. J'ai adoré te lire.
    Il est magnifique ton savon ! Je suis très touchée et très fière du joli morceau que je vais recevoir. Je te fais de gros bisous

    Posté par makiro le 28 octobre 2015 à 10:13
  • Bravo Marlou ☺
    Je trouve ton savon très beau ,l idée du sapin qui sort de terre me plaît particulièrement, tu as beaucoup d imagination 😀
    Comme Mlk ,je vois une balade en forêt, dans les fougères et à chercher des champignons. ..
    Tu nous diras ce qu est la menthe de minuit ?
    Et comment tu as fait pour remplir ta poire nasale ?
    Vraiment, c est super ta façon de nous raconter tes déboires ,je compatis ,j ai eu ma dose ,qui ne t ont pas empêché de continuer .ton mari peut être fier 😙
    Maintenant que tu sais ,tut y remets bientôt ? 😉

    Posté par Sylvie le 28 octobre 2015 à 12:00
  • Bravo Marlou! J'ignorais t'avoue fait vivre tout ça et maintenant, je comprends mieux pourquoi tu disais avoir "testé l'efficacité du déo".
    J'adore ton savon, je suis sûre qu'il sent très bon.
    Ce qu'elle ne vous dit pas, la belle Marlou, c'est qu'elle n'est pas du tout paresseuse, elle a réussit cet exploit en étant maman de trois loulous de moins de 5 ans, dont un tout mini encore au sein (tu m'en voudras pas d'en parler j'espère?)...
    J'ai comme l'impression que ce ne sera pas ton dernier marbrage...
    Et puis désolée pour la montée de lait, mais ton mini a dû en profiter de toute façon, non?

    Posté par S4br1n4k le 28 octobre 2015 à 12:06
  • Ah Marlou on te reconnait bien dans ton article! Ça a été une joie de te lire et de te visualiser avec toutes tes péripéties! Ton savon est superbe, et je vais sûrement t'emprunter l'idée des boules de savon roulées dans le paprika, ça donne un superbe effet!

    Posté par Mimiriam le 28 octobre 2015 à 12:20
  • Marlou, moi aussi j'ai bien ri en te lisant et j'ai adoré.

    Ton savon est très "terrien" et oui il fait penser à la forêt, à la nature qui doit être très belle chez toi à cette saison, j'aimerais bien m'y promener et humer toutes les odeurs de la terre et des végétaux.

    Tu as bien transpiré mais tu as réussi ce défi. Bravo !

    Posté par Catherine le 28 octobre 2015 à 15:18
  • Bravo Marlou ! Je me suis régalée à te lire
    J'admire ta persévérance et tes prouesses (les gants roses, les genoux, les coudes et les dents). Qui ne s'est pas trouvé empêtré avec ses gants plein de pâte à savon ne peut pas comprendre
    Comme les copines, j'y vois un beau savon né du terroir. Très jolie la petite branche de tuya !
    Tu es très imaginative et ça promet de futurs beaux savons !

    Posté par gingembre le 28 octobre 2015 à 15:31
  • Vos commentaires sont reçus comme pleins de belles fleurs.

    LA menthe minuit @ michele @ sylvie
    En fait, c'est une saveur de gomme à mâcher. Nous ne mâchons pas vraiment de gomme, mais quand on en consomme, c'est celle-là qu'on préfère.

    La poire nasale @ Sylvie, je l'ai rempli en aspirant ma pâte de savon, comme quand j'aspire les sécrétions nasales des loulous.

    @mimiriam les boulettes avec paprika, j'en ai fait juste roulé dedans et certaines boulettes que j'ai pétri assez pour qu'il y en ai à l'intérieur aussi. Le résultat est plus beau, je trouve, dans les boulettes seulement roulé, c'est plus défini, moins flou.

    @makiro, ma binôme!!! Je me sens moins seule. Nous avons toutes pris le même bateau, mais subies des intensités de vague différentes.

    @S4br1n4k, hé non, je ne suis pas fâchée que tu aies dévoilé le secret de ma broue dans le toupet. Et oui, bébé a profité de la montée de lait, l'autre, celle qui se produit pour une raison plus naturelle. Je n'avais pas menti, hein, lorsque je t'ai dit que tu m'as fait vivre beaucoup de choses avec ton fabuleux défi. J'ai adoré le faire. Je le referais aussi, sans hésitations, sachant toutes l'énergie émotive que ca me prends. Merci encore (c'est la dernière fois que je le dis, promis, avant que tu me trouves achalantes de te remercier tout le temps)

    Posté par Marlou le 28 octobre 2015 à 17:06
  • je reprends le fil des savons en commençant par le dernier publié (j'étais en vadrouille)… et je découvre une véritable épopée!! Quel joli nom "menthe minuit"!! je ne connaissais pas du tout. On n'a pas ce parfum de chewing-gum en France.
    j'aime beaucoup le plumet de thuya planté bravement dans le savon. Avec les petites boules m'évoquant… des cerises, on pourrait voir une tranche de gâteau Forêt-Noire.

    Posté par venezia le 29 octobre 2015 à 14:10
  • Une Québécoise de plus!!! Sabrina aura vraiment réussi ce défi sur ce plan aussi!!! C'est vraiment le fun!
    Marlou, quelle jolie histoire qui nous tient en haleine jusqu'au bout et avec un résultat très personnalisé et original.
    J'espère que tu reviendras, toi aussi, raconter d'autres histoires de savons ou autres et ceci entre deux tétées ^-^
    Merci ta participation.

    Posté par Loulou le 29 octobre 2015 à 18:11
  • Marlou, ton récit est tellement imagé que j'avais l'impression d'être à tes côtés
    Tu peux être très fière ton savon est superbe, il est très nature comme j'aime.
    Défi relevé haut la main, bravo tout plein

    Posté par emadra le 01 novembre 2015 à 23:40

Commenter l'article