Savon "saveurs d'automne"

 

 

C’est en flânant dans les bois que l’idée m’est venue : de magnifiques buissons de cynorrhodons (le poil à gratter bien sûr !) bordaient le chemin : le voici mon moucheté !

Cueillette de baies bien rouges, séchage au feu de bois… triage (c’est long d’enlever tout ce duvet !), oui il ne faudrait quand même pas que l’on passe plus de temps à se gratter qu’à se laver sous la douche :-)

Je l’avoue…. au départ je ne pensais mettre que l’enveloppe rouge… mais… honte à moi… devant la difficulté de trier, j’ai cédé…et j’ai mis aussi les graines… oui je sais  je suis une faible femme… :-) Mais que celle qui n’a jamais changé sa recette en route me jette la première pierre !! :-))

 

 

Une recette simplissime :

300 g HV Coco
300 g HV 
Olive
150 g HV Tournesol
170 g HV Colza
50 g Karité 
30 g Cire d’abeille

Eau : 200g
Lait de vache : 100g
Soude sans surgraissage
Fragrance « Lys de Casablanca »

A la trace : surgraissage à 6% avec macérat de Millepertuis dans olive + 1 cc d’argile rose

 

  

Vous dire que je n’ai eu aucun mal à démouler serait mentir….. grrrrrrrrrrr

Puis quand ils furent secs, un petit coup de tampon… et hop !

Je m’en vais vous raconter l’histoire de ce tampon …

Quand, il y a des années, j’ai investi l’ancienne maison de mon grand-père, j’ai trouvé ce tampon dans le grenier, qui servait à marquer ses moutons, puisque mélangés à des moutons d’autres propriétaires.

Je l’ai mis dans la boite des « Ca Servira Bien Un Jour à Quelque Chose »… et je ne pensais pas si bien dire…

Je l’ai retrouvé il y a quelques années. Ce tampon comporte les lettres FG, F du nom de famille de mon grand-père (qui se trouve être le même que le mien : jusque-là tout est normal puisque non mariée), et G initiale du nom de jeune fille de ma grand-mère… qui se trouve être la même que le nom de mes enfants (qui portent le nom de leur père). Vous avez tout compris là ? Ou j’en ai perdu en chemin  ?? :-)

Ce tampon retrouve donc toute sa place …Il n’y a pas de hasard dit-on … :-)

Voilà donc le résultat…et le tampon… Ah pour être moucheté, il est moucheté le savon !! Le voici, en enfilade…

 

 

Si j’en crois la mousse et la douceur qu’il produit quand j’ai lavé le moule, il sera très bien… Mais attendons donc…

Comme je prends beaucoup de plaisir à vous lire régulièrement…j’ai eu un plaisir infini à faire ce post… le premier de ma vie d’ailleurs :-) que les puristes me pardonnent la qualité de la publication...impossible d'aligner les photos et de trouver les émoticones !!

Voili Voilou !! Qui sera mon cobaye ??

 

 


Autour du chaudron

    Il est beau ton savon ! Et j'aime son décor, sur le dessus.

    Quelle bonne idée, les cynorrhodons.

    J'aime comme tu racontes son histoire, et celle de ce tampon

    Posté par Nadine le 25 novembre 2016 à 21:23
  • Ton savon est très beau : sobre et élégant .je retiens l idee des cynorhodons dont la couleur reste très présente.

    Ton tampon est superbe et plein de symbole .

    Bravo 😀

    Posté par Sylvie le 25 novembre 2016 à 22:08
  • Ah comme j'ai aimé te lire, tu m'as transportée dans ton histoire familiale, j'adore!
    Le savon est magnifique! Je suis surprise de sa couleur beige-rosée, étant donné que le macérat de millepertuis t'aurait donné du vert, ensuite j'ai vu qu'il y était en petite quantité, bon joueur.
    Défi relevé haut la main, bravo!

    Posté par S4br1n4k le 26 novembre 2016 à 00:43
  • Quelle belle idée automnale! A Paris, près de l'église saint Eustache, il y a un petit jardin planté de Rosa rugosa( cousines de ta Rosa canine) et je passe toujours au debut de l'automne admirer leurs fruits rebondis d'un rouge magnifique. Donc pour moi, le cynorrhodon incarne ce moment où l'ete bascule vers l'automne aux couleurs flamboyantes.
    Le dessus de ton savon évoque un gâteau. Je suis étonnée que tu aies obtenu cette couleur même avec une petite dose de macérât de millepertuis, il est vrai qu'il y a aussi de l'argile rose.
    Merci pour cette belle recette et pour l'histoire de ton tampon. Ce défi m'enchante

    Posté par venezia le 26 novembre 2016 à 07:55
  • Tu as réussi un très beau moucheté ! Les cynorrhodons ont gardé leur belle couleur. Je retiens cette bonne idée. Ton savon m'évoque des temps anciens à la campagne où l'on fabriquait sa confiture avec ces jolis fruits. Le tampon y participe aussi. J'ai aimé lire ta belle histoire. Très beau ! Bravo !

    Posté par gingembre le 26 novembre 2016 à 08:34
  • Quelle belle histoire pour un moucheté de saison survitaminé.
    Quand je pense à ces petits fruits.des lectures d'un autre temps me viennent en émotions et rires.
    Je pense aux écoliers en blouse grise faisant l'école buissonnière, à de la vie, de la joie de la liberté, des échappées belles . Gratte cul, ça me fait rire toujours
    Bref ton moucheté est éclatant de force vive.

    Posté par mlk le 26 novembre 2016 à 08:52
  • Quelle belle idée ! j'aime ces fruits dodus , lisses et doux qui mettent de la couleur dans la nature qui décline .
    J'en ai déjà décortiqué pas mal , alors je comprends que tu aies craqué ...
    En tout cas , c'est du plus bel effet et j'avais pensé obtenir du marron , alors je n'ai jamais tenté .

    J'ai eu beaucoup de plaisir à te lire et la qualité de ta publication est top ! tu es trop sévère avec toi-même

    Posté par patsch le 26 novembre 2016 à 10:04
  • @ Nadine
    Merci ! Ces baies m'ont sauté au visage pendant ma ballade, je ne pouvais pas passer à côté de çà

    @ Sylvie
    Les photos y sont pour beaucoup (le Can..n de ma fille). Pour ce qui est de leur aspect, je déchante un peu.. il ont bruni et le moucheté est moins flagrant... mais bon... il me plait quand même !

    @S4br1n4k
    Je suis étonnée que tu me parles de couleur verte pour le macérat de millepertuis : j'en mets régulièrement dans mes savons et je n'ai jamais eu ça... mauvaise association ? En tout cas, je trouve qu'il fait une mousse incomparable...

    @ Venezia
    J'adore ces baies qui donnent de la couleur dans les forêts d'automne.. J'adore les roses sous toutes leurs formes, mais suis moins connaisseuse que toi !! J'ai planté au printemps un rosier ancien odorant et j'attends avec impatience ses premières fleurs !!

    @Gimgembre
    J'ai aussi essayé la confiture, bourrée de Vit C mais on ne m'y reprendra plus !!! La galèèèèèreeeee !!!
    Finalement bcp plus facile en savonnerie, enfin, s'il ne gratte pas )

    @Mlk
    Ca m'a aussi transporté quelques années en arrière (si peu...) lorsque je revenais de l'école avec mes sœurs et que le grand jeu était de mettre le plus possible de baies sous les vêtements des frangines )


    @Patsch
    Oui finalement tu as bien fait de ne pas tenter, ca vire un peu au marron... mais je supporte car j'adore l'ajout de plantes dans mes savons, un peu de Dame Nature dans ma douche

    @ Toutes : merci de vos commentaires qui m'enchantent, je referai un défi !!

    Posté par chafou le 26 novembre 2016 à 13:59
  • Chafou, vois plutôt par toi-même : http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/04/03/31005158.html

    Posté par S4br1n4k le 26 novembre 2016 à 15:19
  • En effet !!! Mais je n en ai jamais mis autant.. Je l utilise seulement de 5 à 10% en surgraissage...Et à l usage qui a t il donné ?

    Posté par Cchafou le 26 novembre 2016 à 16:22
  • Michèle te répondra, c'est son savon

    Posté par S4br1n4k le 26 novembre 2016 à 16:23
  • Chafou, il a du cachet ton moucheté, c'est le moins qu'on puisse dire.

    C'est une bonne idée d'utiliser ces jolies baies, moi non plus je ne m'y serais pas risquée, ayant un certain souvenir de "dépiotage" fastidieux alors que je voulais les utiliser en infusions pour leur teneur en vitamine C, mais c'était il y a longtemps..

    J'aime aussi l'idée de mettre dans nos savons des produits que dame nature nous offre si généreusement.

    Les photos sont superbes mais le sujet aussi. Bravo Chafou, un bien joli moucheté et une belle histoire.

    Posté par Catherine le 26 novembre 2016 à 17:57
  • Je suis bluffée par le résultat que tu as obtenu avec les cynorhodons. Le résultat est vraiment très esthétique. Et que dire de ce tampon, Il est vraiment très flatteur et en plus chargé d'histoire. Je suis comme toi, souvent inspirer par mes promenades sur les falaises de Collioure ou dans l'arrière-pays catalan. Une vraie réussite Chafou, tout y est. Bravo.

    Posté par annabulles le 27 novembre 2016 à 18:50
  • @ Catherine
    J ai moi aussi tenté le dépiotage de baies : je me revois avec mon moulin à légumes à essayer de séparer graines et enveloppe... Pour obtenir un malheureux pot de confiture !! Ici (Auvergne) on les mange crus en se baladant une fois qu ils ont pris les premières gelées ... Mais ne me demandez pas pourquoi... 😊 je suppose qu ils sont plus doux une fois gelés... Et c est vrai que c est bon !

    @ Annabulles
    Quand j ai décidé de faire ce défi ( et oui ca m a demandé réflexion !!) je pensais ne pas être à la hauteur... Faut dire que vous faites de jolis articles les filles.. Et Michelle dont les articles me laissent rêveuse... Finalement je me suis bien amusée... Je suis une tambouilleuse de l'ombre sortie de sa tanière 😊

    Posté par Chafou le 27 novembre 2016 à 19:06
  • Quelle superbe idée les baies de cynorrhodon!
    C'est vrai qu'on ne peut guère les ignorer lors des balades automnales; pendant que la nature se déshabille elles exhibent fièrement leur rougeur charnue.
    J'en cueille aussi régulièrement que je fais sécher puis macérer dans de l'huile.
    Ton moucheté est superbe Chafou et ta formule promet d'être bien douce

    Posté par Zaza Lismartagon le 28 novembre 2016 à 13:12
  • J'étais sciée quand j'ai vu la photo de ton savon et ce moucheté qui fait crever d'envie d'en réaliser un là tout de suite!
    Tout à fait dans mes goûts.

    Excellente idée d'avoir choisi les fruits de l'églantier et d'en faire des formes simples qui magnifient le travail de la nature.

    C'est dommage que la couleur rouge ait bruni mais on s'en serait douté. C'est super d'avoir capté ce rouge éphémère.
    Mais je suis certaine que le savon devrait bien vieillir et si j'osais, je te demanderai de nous le montrer aujourd'hui qu'on voit le résultat.

    Effectivement le macérat huileux de millepertuis donne du vert une fois saponifié. Il se peut fort bien qu'à 6% sa couleur ne se superpose pas à tes huiles aux dominances jaune-vert.

    Quant au tampon, quelle jolie histoire!
    J'en profite pour remercier toutes les nouvelles venues qui ont joué le jeu de nous raconter leur vie et de nous emmener par la main sur leur table de cuisine.

    Posté par michele le 29 novembre 2016 à 17:40
  • @Zaza

    C'est vrai que l'on ne voit pas souvent ces baies dans les savons... dommage c'est joli je trouve..au moins dans un premier temps Que fais tu de tes macérats de baies, savonnage ou autre ?

    @ Michèle,
    Ce commentaire m'honore Michèle, moi qui bave devant tes réalisations depuis des années... J'ai adoré écrire cet article, j'y pensais la nuit !! Je trouve votre blog à plusieurs mains passionnant, il m'a personnellement beaucoup apporté... bien que je n'ai pas toutes vos connaissances ! Mais comme disait mon grand père (celui du tampon) l'important c'est de se faire plaisir ! Et puis on apprend tous les jours, n'est ce pas là l'intérêt ?
    Et puis OSE Michèle OSE, bien sur que je vais mettre une nouvelle photo de mes savons à ce jour ... mais je fais comment ? Nouvel article ou sur ton mail ?

    Posté par chafou le 29 novembre 2016 à 21:43
  • Chafou, tu as vraiment bien fait de sortir de l'ombre pour nous conter et nous montrer de si jolies choses.
    J'espère que tu reviendras nous raconter tes histoires bien avant un prochain défi!
    Ton moucheté a fait rejaillir, pour moi aussi, des images de l'enfance...
    Bravissimo!

    Posté par Loulou le 29 novembre 2016 à 21:44
  • inscription comme cobaye

    Magnifique ma Chafounette!!!

    En plus de tes talents de fabrication que j'ai l'honneur et l'avantage de connaitre, tu as aussi celui de conteuse. Bravo! Tout le monde va en redemander j'en suis certaine!!! En tout cas, je veux l'essayer ton savon au Cynorhodon! Quand je descendrai de Charente Poitou, je viendrai t'en piquer un! Je suis sure que, comme tes autres réalisations, il sera merveilleux!
    A très vite... je reviendrai suivre tes créations maintenant que je sais que tu les postes ici.

    Posté par mariebereniceVV le 02 décembre 2016 à 13:01
  • Reçu moi aussi comme grande pistonnée du blog
    En plus d'autres cadeaux, cire d'abeille d'une proche productrice (je vais tester ça très vite!), macérat de millepertuis, pétales de soucis... Merci, merci!

    Magnifique, rustique, caramel rouge, sent-bon, efficace pour les mains... Tu l'as bien réussi ton savon Chafou!

    Je l'adore mais j'ai dû lui couper la tête avec les morceaux plus grands car ils tombaient dans l'évier mais peut-être n'avait il même pas besoin de cela, il est superbe.

    Dedans les cynorrhodons sont restés rouges, c'est d'une beauté surprenante, presque troublante. Je l'utilise dans le cabinet de toilette dévolu au lavage des mains grasses de baume et il fait si bien le travail avec les grains exfoliants que je pense que j'économise l'eau.
    Même si ce savon devrait encore attendre la fin de cure, je l'aimmme énormément.

    Joli talent Chafou que je suis ravie de découvrir en live.
    Merci tout plein!

    Posté par michele le 14 décembre 2016 à 19:37
  • Chafou, désolée pour ma réponse tardive à ta question.
    J'utilise le macérat de baies d'églantier (rosa canina) dans mes produits cosmétiques.

    Posté par Zaza Lismartagon le 16 décembre 2016 à 10:27

Commenter l'article