Hydrogel anti-âge

Soins du visage

Par atelierdemichele

      Ma copine S. est venue de Nouméa passer un week-end chez nous.
On a parlé, parlé... et on fait de la cosméto.

      Parmi les préparations que nous avons réalisées, il y a eu ce gel hydratant et tonifiant à l'aloé véra.
Afin qu'elle puisse le refaire chez elle avec les ingrédients achetés chez Aroma-zone, j'ai formulé à partir d'un gel tout prêt.

Cet hydrogel très simple m'a semblé intéressant à partager sur Potions pour sa grande simplicité et pour faire durer encore un peu le grand plaisir partagé autour de la table ronde.

       On a recherché une action anti-âge et rien que l'aloé véra fait beaucoup:

- de la fermeté, de la tonicité
- de l'hydratation, de l'apaisant, du régénérant
- une action anti-tâches brunes liées au soleil ardent du Pacifique dont le ciel bleu me manquera à jamais.

 

20170810_174106[1]

 

Formule de l'hydrogel anti-âge pour S.

- Phase A

10% Hydrolat de géranium rosat bio (Florame)
5% Hydrolat de petit épeautre bio (Make it beauty)
0.6% Acide hyaluronique en poudre (Les utiles de Zinette)

- Phase B

51% Gel d'aloé véra bio (Aroma Zone)
20% Fucocert (AZ)
10% AHA (AZ)
3% Protéines de soie hydrolysées (AZ)
0.4% HE (12-13 gouttes pour 100g d'hydrogel)

 

Mélange d'HE bios (en gouttes)

2 géranium bourbon (Bioaroma Madagascar)
1 néroli bigarade (Pranarom)
2 PG bigaradier (Combe d'Ase)
2 santal calédonien (Bilby and Co.)
1 lavande fine altitude (Florame)
2 sauge sclarée (Sevessence)
1 ylang ylang première (Florame)
1 immortelle de Corse (Vitalba)

 

      Il fallait peu d'ingrédients dont ceux présents dans une crème conventionnelle qui lui réussissait bien (Acides de fruits et protéines de soie hydrolysées).

On a donc ciblé ces deux actifs ainsi que d'autres qui m'ont semblé polyvalents et faciles à mettre en oeuvre. Ce sont autant que possible des produits liquides ou gélifiés à l'exception de l'acide hyaluronique.

J'ai associé de l'hydrolat de Petit Épeautre bio à celui de géranium et elle est partie avec le flacon. C'est un hydrolat rare qui convient bien aux peaux sèches et irritées.
Même si S. n'a pas une peau particulièrement sensible et irritée, j'ai trouvé judicieux de l'associer à ce soin car elle a un bateau et vit dans un pays tropical à l'année longue.

        Il n'est pas utile d'ajouter un conservateur anti-microbien puisque tous les ingrédients en contiennent à l'exception des 10.6% d'hydrolat de petit épeautre et acide hyaluronique.

On aurait pu utiliser de la glycérine, de la vitamine E, d'autres actifs, faire nous-mêmes le gel d'aloé avec du jus de férox et des carraghénanes... Tout est possible!

 

20170810_174121[1]
Très dosé en actifs, ce gel sera une cure intensive avant la formule que S. fabriquera elle même

 

Mode opératoire

- Dans une coupelle désinfectée, peser l'acide hyaluronique et le diluer dans les hydrolats. Cela prend du temps et il faut le préparer en premier lieu et laisser en attente.

Il est plus simple encore et plus efficace pour une peau mature d'utiliser de l'acide hyaluronique LMW en gel de plus faible poids moléculaire que celui en poudre. Il s'en vendait chez Les utiles de Zinette.

- Dans un bécher désinfecté, peser le gel d'aloé véra puis le fucocert, bien mélanger.
Ajouter les autres actifs un à un en mélangeant entre chaque ajout (protéines de soie, AHA, HE)

- Ajouter la préparation à l'acide hyaluronique bien gélifiée et homogène.
Mixer.

- Couler en flacon pompe et étiqueter.

20170810_174149[1]

 Presque 18 ans que je ne l'avais revue!
Elle est restée une semaine au lieu du week-end initialement prévu.
Trop bien...
 

 


Autour du chaudron

    J'apprécie toujours beaucoup ce genre de petit gel bien qu'il semble que je fasse partie de celle dont l'aloe vera ne convienne pas. J'en fait un similaire à base uniquement d'hydrolat comme phase aqueuse.
    Sous les tropiques et en imaginant le garder au frigo ça doit être un vrai régal.
    Ça m'étonne toujours comme tu magnies les he pour en faire un vrai parfum. Si j'avais toutes ces essences je ne manquerais pas de tester tes mélange juste pour me rendre compte de ce que ça donne. En attendant j'utilise des fragrances ou alors une seule he.
    Merci pour ce partage.

    Posté par Caroline le 12 août 2017 à 23:18
  • Oh mon dieu et moi qui m'excite sur mon téléphone parce que le bouton envoyer ne fonctionnait pas. Je suis désolée

    Posté par Caroline le 12 août 2017 à 23:22
  • C'est fait Caroline, les doublons sont supprimés.
    Je choisis les HE par rapport à mes goûts et leurs propriétés, je complète ensuite pour arrondir le parfum.
    Je n'ai que très peu de dégouts olfactifs et certaines HE sentent toujours non ensemble ( petit grain bigaradier, néroli, géranium, lavande...).

    Cette gelée est vraiment facile à mettre en œuvre. Rien qu'un gel d'aloé vera fait beaucoup.

    Posté par michele le 13 août 2017 à 08:09
  • Cette recette tombe à pic car d'ici peu, je dois aider une copine à formuler des produits simples; tu conseillerais de mettre ce gel comme un sérum sur une crème ou bien tout seul?

    une petite question: avec les AHA et l'aloes, on n'a pas un pH bas?
    merci pour le lien vers make it beauty, tres tentant; heureusement c'est fermé pour les vacances

    Posté par venezia le 13 août 2017 à 21:47
  • J'imagine cette table ronde et ces retrouvailles, les ingrédients et l'ambiance qui va avec. C'est beau l'amiltié...
    Je ne suis pas trés gel j'avoue, même si celui ci me parait facilement faisable... A voir donc...
    Bonnes vacances Michèle !

    Posté par Chafou le 14 août 2017 à 08:51
  • - Chafou,

    L'amitié qui ne change pas en 18 ans c'est génial tu as raison. Si ce n'est nos ainés aujourd'hui quasi adultes, on n'a pas changé nous ^_^
    La table ronde est à présent débarrassée, on garde les souvenirs.

    Pour quelle raison n'es-tu pas très gel?

    - Venezia,

    . Les AHA ne fonctionnent que dans une fourchette de pH assez acide (4 à 5.5) donc l'association au gel d'aloé est un gage d'efficacité.
    Il ne faut pas utiliser un tel soin au long cours, c'est une cure intensive au vu des 10% d'AHA.

    Mais enrichir un gel d'aloé tout prêt est vraiment facile et fabriquer en parallèle un soin huileux avec le même parfum a été très simple.

    Mon amie s'est écriée à de multiples reprises pendant tous ces jours"mais pourquoi on ne nous dit pas qu'on peut le faire nous-mêmes?!"

    . Le gel peut s'utiliser seul, sous ou sur une crème, sous une huile enrichie... comme on veut.
    Elle sera bientôt de retour à Nouméa alors elle adaptera mais je préconise une application impérativement chaque soir.

    Posté par michele le 14 août 2017 à 20:04
  • Je te mets la fiche d'Aromazone pour les particularités de pH, les associations déconseillées etc. avec les AHA

    https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/actif-cosmetique-aha-acides-fruits-aroma-zone

    Sur une peau blanche qui a été exposée au soleil, je trouve que ça fonctionne très bien. On peut même en faire un gel en roll-on à appliquer uniquement sur les tâches pigmentaires.

    Posté par michele le 14 août 2017 à 20:08
  • Merci pour toutes ces précisions, Michèle

    Posté par venezia le 15 août 2017 à 11:32
  • Ton hydrogel me plaît bien Michèle ,et ce sera l occasion de tester ces fameux AHA ,ce que je n ai jamais osé faire, ma peau étant assez fragile .sur les mains ça doit être bien aussi 😉
    Une petite commande chez AZ s impose 😄
    Je vai tester ta synergie d huiles qui me semble très intéressante ,j ai redecouvert récemment l ylang, que je n aimais pas particulièrement, je l ai ou il m a un peu apprivoisé et je l apprécie d avantage 😀

    Merci et bonnes vacances 👍

    Posté par Sylvie le 15 août 2017 à 14:32
  • Cet hydrogel a tout bon ! Simple et rapide à mettre en œuvre, je vais le faire illico
    Bon, je n'ai pas l'hydrolat d'épeautre mais la rose devrait convenir.
    Combien de temps peut-on garder un tel gel ? Faut-il le conserver au frais ?
    Je tenterais bien avec de la glycérine améliorée, mais pour un premier essai, je vais respecter ta formule.
    Merci Michèle pour ces magnifiques soins que tu nous offres si généreusement.
    Bonnes vacances à toutes

    Posté par gingembre le 15 août 2017 à 16:24
  • Un hydrogel ? Voilà une bonne idée ! Je me suis fait un oléogel cet été qui m'avait bien convenu... Ajouter un/des hydrolat/s pourrait être intéressant. Votre formulation me donne envie !

    Posté par Cécile le 17 août 2017 à 14:21
  • - Sylvie, si tu veux tester les AHA sur ta peau fragile, il faudrait que tu les doses a minima, 1-2% par exemple en ajoutant dans ton gel de l'allantoïne et du bisabolol par exemple.

    10% ici c'est une cure de choc.

    Tu n'aimes pas l'ylang?! Choisis peut-être de l'ylang ylang 1è , celle du parfumeur qui semble un peu moins forte?
    Bonne fin d'été!

    - Gingembre,

    Tu peux bien sûr mettre des extraits glycérinés en retirant leur % du gel d'aloé. Tu devrais obtenir un chouette soin.

    Les ingrédients étant quasi tous conservés, on peut garder le flacon à température ambiante pendant 3 mois. Le flacon est un flacon pompe dans lequel on n'introduit pas les doigts.

    Eventuellement on choisit un HA conservé par sécurité.

    Est-ce que tu prévois d'utiliser ton HA de roses anciennes? Il était superbe. Tu peux même faire du gel d'aloé à l'hydrolat et à la poudre d'aloé.

    Je t'embrasse et passe un bel été!

    - Cécile,

    Un oléogel? On veut la recette!

    Oui l'hydrolat utilisé pour diluer l'acide hyaluronique est intéressant et comme je l'indique à Gingembre ci dessus, on peut effectivement fabriquer son propre gel d'aloé à base d'hydrolats aussi.

    Merci à vous.

    Posté par michele le 18 août 2017 à 14:09
  • Michèle, je n'achète plus de poudre d'aloé car celle que j'avais en stock a terriblement durci, elle était inutilisable.
    Je n'ai pas fait d'hydrolat de roses anciennes cette année mais les fleurs ont été séchées. Ce sera pour bientôt, mais je doute qu'il sente aussi bon qu'avec les fleurs fraîches.
    Je vous embrasse toutes et vous souhaite un bel été également

    Posté par gingembre le 18 août 2017 à 16:27
  • Voici la recette (je me suis inspirée d'une recette de Cristine sur son blog 100100plantes.com : je rends à César ce qui appartient à César, enfin, à Cristine en l'occurrence ) :

    82,5% de gel d'aloès maison, 1,5% de gomme xanthane, à mixer avec 10% d'extrait/s hydro-glycériné/s (pour moi du tiaré et du marron d'Inde), 10% de macérât huileux spécial bonne mine, quelques gouttes de CO2 de carotte et 1% de geogard.

    Et la prochaine fois je ferai mon gel d'aloès avec des hydrolats...

    Posté par Cécile le 22 août 2017 à 14:31

Commenter l'article