Baume lavande fine-bergamote

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

        Fabriquer quelques baumes à offrir pour les fêtes par exemple se fait en 45 minutes, vaisselle comprise.
Le plus long est d'écrire la recette, tout sortir, compter les gouttes d'huiles essentielles et de faire les étiquettes, comme toujours!

La synergie d'huiles essentielles est calmante, relaxante et peut s'utiliser le soir pour faciliter le sommeil.
Comme elle contient de la bergamote, il est utile de ne pas l'appliquer avant une exposition solaire.

Je me suis amusée à les colorer pour plus de gaieté.

 

20171118_115534_001

 

         Pour une action relaxante, on pense souvent aux essences d'agrumes frais (orange douce par exemple).

Le limonène qu'ils contiennent en très grande quantité est un dérivé monoterpénique dit positivant. Chez certaines personnes, ces notes peuvent s'avérer stimulantes et peu relaxantes.

Je trouve que la mandarine et la bergamote qui contiennent autre chose que le limonène sont plus régulières.

Elles ont des effets relaxants et calmants chez tout le monde, tout comme les huiles essentielles issues des feuilles d'agrumes (petit grain bigaradier, petit grain clémentinier...).

Mais pourquoi n'existe pas de petit grain d'oranger doux?

      

 20171118_113843_001

 

L'essence de mandarine

Ce nom provient du mot Mandarin, plus hauts dignitaires chinois.
Il existe 3 sortes d'essences de mandarine selon le degré de maturité du fruit:

- mandarine verte (fruit non mûr)
- mandarine jaune (fruit entre deux)
- mandarine rouge (fruit mûr)

L'essence du fruit mûr contient un tout petit peu de methylanthranylate de méthyle (ce n'est pas un gros mot), un ester mono terpénique super efficace pour calmer.

On en trouve en plus grande quantité dans l'huile essentielle issue des feuilles c'est à dire le petit grain mandarinier plus rare mais génial en ce qui concerne ses effets sur le sommeil par exemple.

C'est donc l'essence de mandarine rouge qui est à privilégier pour relaxer profondément.

 

20171118_113757

 

 

   L'essence de bergamote

Elle contient un autre ester, le même que celui de la lavande fine, l'acétate de linalyle.
Et même du linalol encore une fois comme la lavande.

C'est une espèce de "lavande d'agrumes" si je puis dire.
Son seul défaut est d'être extrêmement photosensibilisante.

Les huiles essentielles d'agrumes qui sont issues des zestes secs distillés ne sont pas photosensibilisantes. Leur parfum est moins net, moins juteux mais ils permettent de s'affranchir de l'angoisse liée à la photosensibilisation.

 

20171118_114111_001

 

La synergie calmante et relaxante (en gouttes)

18 Bergamote expressée (Florame)*
15 Petit grain bigaradier (Pranarôm)
10 Lavande fine (une absolue merveille de Lavandes et compagnie)
5 Marjolaine à coquilles (Sevessence)
4 Ylang ylang (Ramenée de Mayotte)
2 Benjoin absolue (Aroma Corner)

* Pas d'exposition au soleil après utilisation

 

La formule générale d'un baume clair

15% cire d'abeille blanche
81% Huile végétale claire
3% Huiles essentielles
1% vitamine E

Pour un baume plus souple, compter seulement 10% de cire d'abeille blanche et 86% d'huile végétale.

Faire fondre au bain marie la cire d'abeille dans l'huile.
Ajouter la vitamine E puis les HE dès que le baume aura un peu refroidi sans figer.

Couler en pots et attendre le refroidissement complet avant de fermer.
Étiqueter et attendre quelques jours que le parfum se fasse.

 

20171118_114240 20171118_114246 20171118_114003 20171118_113854

 

La coloration des baumes

J'ai fabriqué 60g de baume pour remplir 3 pots en verre de 20g chacun. Cela m'a donné 3 pots de couleur neutre.

Pour le baume rose, j'ai ajouté dans mon baume fondu quelques gouttes de macérat d'orcanette fabriqué dans de l'huile de coco fractionné pour sa grande stabilité.

Pour le baume orangé j'ai ajouté un peu de macérat huileux de graines de roucou qui ont poussé dans le magnifique jardin de ma mère au Bénin.

J'ai appris incidemment que les fruits mûrs étaient jetés.

Quand j'ai hurlé à travers le mail qu'il fallait m'en garder les graines, elles ont été séchées lentement à l'ombre pour ne pas dénaturer les bêta carotènes qu'elles contiennent.

Le macérat sur coco fractionné est si coloré que je dois user de doigté quand je l'utilise. C'est autre chose que les graines que j'achetais chez les frères Tang en frémissant parce qu'ils doivent contenir beaucoup de résidus de pesticides...

 

 

roucou maman

Le roucouyer qui ne mange que de la fiente de poulet

 

J'ai enrichi la formule générale du fond de cire de jasmin qui me restait et j'ai choisi l'huile de sésame blanc bio que j'adore.

Formule pour 60g de baume coloré

1.2g cire de jasmin grandiflorum (Aromazone)
7.8g cire d'abeille blanche bio (Les utiles de Zinette)
48.6g huile de sésame blanc bio
54 gouttes d'huiles essentielles bios
1 capsule de vitamine E

+ macérats huileux de roucou ou d'orcanette sur coco fractionné (facultatif)

 

 

 

20171118_114306 20171118_114727
20171118_113909
 20171118_113937

 

Cela m'a donné 9 jolis pots de baume anti-stress coloré à faire choisir par celles à qui je les offrais.

A posteriori je trouve le baume un peu plus ferme que ce que je préfère mais mes destinatrices ont tellement apprécié!

20171118_114338 20171118_115654_001
C'est chouette n'est-ce pas?
Joyeuses fêtes à tous!

 


Autour du chaudron

    Ma Michele, c'est aussi mon moove, mon offrande à des futurs naturos stressés à la veille de la finale😆.
    J'ai été si surprise et heureuse de leur émerveillement à la prise du baume.
    Bien sûr mandarine rouge, marjolaine, Lavande, camomille en macérât huileux furent de la partie.
    Mes chouchoutes à moi....litsée et menthe bergamote et tout aussi évident, ne pas oublier de remercier mes maîtresses Sources généreuses....Princesse et toi.
    Joyeuses fêtes toutes et tous

    Posté par mlk le 23 décembre 2017 à 08:42
  • Qu'ils sont jolis ces petits pots en verre; je peine à en trouver.

    Je suis fan du rose tendre apporté par le macérat d'orcanette.

    Quelle chance Michèle d'avoir un magnifique roucouyer dans le jardin de sa maman.
    Je comprends mieux ton addiction pour le karité du Bénin

    Le parfum doit être exquis avec le jasmin et l'ylang ylang de Mayotte.

    Posté par zazalismartagon le 23 décembre 2017 à 10:24
  • Quelle belle recette !
    Je crois que je vais la tenter en remplaçant le petit grain bigaradier par du mandarinier, ou de bergamote... (je ne supporte pas l'odeur du bigaradier)

    Posté par Cécile le 23 décembre 2017 à 16:21
  • Oui Michèle, ces baumes sont vraiment chouettes!!!
    Je vais me répéter mais je n'arrive pas à me lasser des baumes.
    C'est une belle idée tous ces petits pots adorables avec tes baumes colorés.
    Un arbre qui donne des fruits aussi rouge et qui pousse dans le sable, je trouve cela tellement beau.
    Y-a-t-il d'autres merveilles dans le jardin de ta maman?

    Joyeuses fêtes à toi, aux tiens et à toute personne qui passera par là pdt les fêtes!

    Posté par Loulou le 23 décembre 2017 à 20:58
  • Ha un baume !qui me plaît beaucoup 🤗et qui 3st chouette !!!
    Je suis toujours enthousiaste quand je lis une telle formule : simple , pas tant que ça 😉, et efficace !Je suis fan ...
    A faire absolument, a offrir, à quelqu' un qui a besoin d un peu de baume au coeur .
    Joyeux Noël chère Michèle, et à toutes les copines du blog 🎄🎅.

    Posté par Syllvie le 24 décembre 2017 à 15:15
  • Rien de mieux qu'un petit baume odorant, réconfortant, apaisant. Ces petits pots sont ravissants. Merci Michèle pour cette belle recette.
    Je souhaite à toutes un joyeux Noël !

    Posté par gingembre le 24 décembre 2017 à 15:17
  • De la simplicité et du réconfort dans ce monde virevoltant!! Une super recette comme on les aime simple et efficace. Une super idée pour rajouter sous le sapin...
    Merci Michèle, et un joyeux Noël à vous toutes !

    Posté par Makiro le 24 décembre 2017 à 16:36
  • Une très jolie recette! Un petit pot comme ça on devrait toujours en avoir un sur soit. J'ai une préférence pour la couleur rosée. L'huile de sésame n'a-t-elle pas une odeur trop fort? Quelle marque prends-tu? Et où donc vas-tu chercher ces si beaux pots en verre?
    J'en profite pour souhaiter un joyeux noël à tout le monde.

    Posté par Caroline le 25 décembre 2017 à 18:20
  • quelle exquise déclinaison de tons: toutes les nuances de l'aurore… un enchantement

    ta composition apaisante me parle beaucoup: j'offre depuis des années à une copine un baume anti stress et à une autre un baume spécial dodo, qui pianotent tous deux plus ou moins sur ces touches olfactives (le baume dodo renferme aussi de la vanille).

    Le rocouyer est splendide; je découvre qu'il y a donc un fruit, rouge lui aussi, qui renferme les graines. Dis nous en plus sur cet arbuste!! Et moi qui croyais que toutes les grandes de rocou venaient d'Amazonie…
    Bonnes fête à toutes

    Posté par venezia le 26 décembre 2017 à 01:15
  • graines de rocou et non grandes de rocou…

    Posté par venezia le 26 décembre 2017 à 01:16
  • Ils sont magnifiques ces baumes aux couleurs chaleureuses. Nul doute qu ils feront plaisir à leurs destinataires ... Tu m as réconciliee avec les baumes figure toi : j utilise encore avec parcimonie le baume anti gerçure à l'huile de cameline que j adore ... La cire d'abeille de ma sœur est à coup sur trop foncée pour obtenir cette transparence...tanpis je lui trouverais d autre usages. Mais d'où viennent ces magnifiques pots Michele ? Passe de bonnes fêtes de meme que toutes les tambouilleuses ! ⛄️⛄️

    Posté par Chafou le 27 décembre 2017 à 08:24
  • J'adore ! simples , beaux et chacun sa couleur
    je viens de finir le petit pot de celui-ci que tu m'as si généreusement offert :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2017/10/03/35729523.html

    Je vais donc essayer cette recette après avoir racheté de l'huile essentielle de bergamote sans bergaptènes et aussi de la marjolaine à coquilles que je n'ai jamais eu
    Merci Michèle

    Posté par patsch le 28 décembre 2017 à 14:14
  • Je me permets une petite digression, quoique pas si éloignée du sujet, concernant l'ajout d'un grain de résine d'encens dans une 'HE.
    Je suis certaine d'avoir croisé cette idée par ici mais impossible de retrouver où et je ne sais plus de quelle HE il s'agissait.
    Si l'une d'entre vous a une piste pour moi, je l'en remercia par avance

    Posté par zazalismartagon le 28 décembre 2017 à 20:22
  • Zaza ,je pense qu'il s agit d huile essentielle de géranium, Venezia ou Michèle t en diront plus ...je ne me souviens plus qui faisait ça ....
    Je vai me creuser la tête 😉
    Bises 💋

    Posté par Syllvie le 28 décembre 2017 à 21:05
  • Syllvie merci tu confirmes mon intuition Bises

    Posté par zazalismartagon le 28 décembre 2017 à 22:36
  • c'est Kayacaramel (lili's bubble dreams) qui avait eu l'idée géniale d'immerger un fragment de resine d'encens dans des HE. (elle a hélas supprimé son blog où elle en parlait).
    Depuis, j'ai toujours un mini flacon pret d'encens immergé dans de l'HE de géranium. C'est ce que j'emploie dans mes crèmes visage à dose bébé. Je prépare aussi de la myrrhe dans de l'HE d'encens. J'ai aussi utilisé du mastic dans de l'huile H. de lentisque.
    Les résines se dissolvent tout ou partie selon le choix de l'HE.

    Posté par venezia le 29 décembre 2017 à 01:09
  • Je me suis souvenu de son nom , ais pas de celui de son blog !
    Comme toi j avais mis de l encens ds de l huile de géranium, je crois qu'il en reste !Il me semble aussi que l odeur était extra .
    A redécouvrir donc 🤗
    Tu nous diras Zaza !

    Posté par Syllvie le 29 décembre 2017 à 06:06
  • Merci Venezia, c'est en effet une idée géniale.
    C'est vraiment dommage que Kayacaramel ait supprimé son blog qui foisonnait de bonnes idées et "pas à pas".
    Le mastic, tu l'as mis dans de l'HV ou de l'HE de lentisque?
    Je vais attendre d'avoir reçu ma résine d'encens sacra d'Oman pour en mettre dans de l'HE de géranium

    Posté par zazalismartagon le 29 décembre 2017 à 11:20
  • Zaza,
    j'ai mis le mastic dans l'HE de lentisque. En effet, autant j'aime le parfum de la résine, autant celui de l'HE de lentisque ne m'emballe pas. J'achète -de temps en temps- en Grèce de l'HE de résine de mastic (à prix d'or) pour le parfum. Ses effets décongestionnants sont très proches de ceux de l'HE lentisque, le parfum en plus. Donc j'ai voulu parfumer l'HE avec sa copine la résine, puisqu'il s'agit de la même plante

    Posté par venezia le 29 décembre 2017 à 14:07
  • Venezia l'huile végétale de lentisque sent très fort aussi, presque autant que l'HE mais je ne suis pas du tout sûre que le mastic se diluerait dans l'huile végétale.
    Je tenterai dans l'HE s'il m'en reste.
    Merci pour tes excellentes astuces

    Sylvie, tu dois être en plein vol pour la Réunion à l'heure qu'il est alors envoie-nous un peu de soleil quand tu seras arrivée, on en a bien besoin par ici

    Posté par zazalismartagon le 29 décembre 2017 à 16:58
  • Bonjour, ces baumes sont superbes, ils semblent si fins et luxueux ! Les oranges me font penser à de la mangue, gourmande que je suis !
    Très belles fêtes de fin d'année !

    Posté par Denva le 30 décembre 2017 à 17:38
  • Juste à te lire, je me sens plus détendue. Magnifique baume, je suis sûre que tu as fait très plaisir aux destinataires avec ce cadeau!
    Joyeuses fêtes à toutes

    Posté par S4br1n4k le 30 décembre 2017 à 17:46
  • - Sabrinak,

    C'est donc que la formule est tellement efficace qu'elle fait de l'effet virtuellement
    Le baume a tant plu que j'en ai refait une tournée pour d'autres personnes qui le recevront dans quelques jours.

    - Denva,

    Quel plaisir de te lire à nouveau!
    La couleur des baumes est un gage de joliesse, je trouve qu'on ne fait pas assez attention à cela alors qu'on a beaucoup d'huiles végétales naturellement colorées.
    Merci de ton passage si rare...

    - Zaza, Sylvie et Venezia,

    Après vous avoir lues j'ai mis un morceau d'encens d'Oman Hojari vert, dans du géranium sud-africain qu'on vient de me ramener de là bas!

    Pour celles que ça intéresse, j'ai retrouvé plusieurs encens d'Oman d'une rare qualité sur ce site:
    https://arboressences.org/boutique/encens/encens-en-grains/oliban-d-oman

    et ici:

    https://arboressences.org/boutique/encens/encens-en-grains/oliban-d-oman-vert

    On y trouve aussi du mastic de lentisque, du benjoin, de la poudre de santal ...


    - Patsch,

    La bergamote sans bergaptène sera moins problématique pour les personnes qui cherchent à s'exposer après avoir mis du baume.

    Mais je trouve dommage de se priver des effets bénéfiques des bergaptènes dans un tel baume pour ses propriétés anti-stress. N'aie pas de crainte si tu l'utilises en hiver ET sur des zones de corps non exposées malgré nous.

    Par contre la bergamote sans bergaptène, c'est du bonheur dans les émulsions, les crèmes jour etc. pour le parfum.
    Où l'as-tu achetée?

    Je remets ici le lien vers un article de Venezia qui rapportait les doses prescrites par l'IFRA dans les produits non rincés:
    http://www.princesseaupetitpois.fr/article-19714592.html

    Ce baume est à utiliser la nuit ou sur des zones non exposées c'est certain!

    - Chafou,

    La cire de ta soeur pourra être mise avec des HV jaunes comme celles de soja bio, de germes de blé jaune, de colza bio bien jaune elle aussi.
    On aura tous les effets bénéfiques des produits de la ruche qui s'y trouvent.

    Ces pots ont été achetés à Paris dans la boutique du Marais qui vend des perles. Ils ont diversifié leurs pots; ceux ci sont en verre et existent en 30ml aussi.

    J'en profite pour dire qu'Aroma zone m'a tuée
    Ils ont des pots en verre transparents et bouchon métallique qui s'en approchent:
    https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/pot-verre-depoli-30-ml-aroma-zone

    et ... des pots en verre brun que j'adooore!

    Dommage pour les bouchons en plastique simple et non en bakélite mais alors cette forme basse est superbe et élégante, je capote complètement:
    https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/pot-verre-ambre-50-ml-aroma-zone

    AZ aura ma peau, j'ai pris toutes les tailles en verre brun et en verre transparent ... Trop faible!

    - Venezia,

    Tu as raison, les roucous ne poussent pas à ma connaissance en Afrique mais ma mère est une exporteuse clandestine de graines et de plants (je ne devrais pas écrire ça sur es internets!)

    Sa plus grande amie habite aux Antilles et je pense que c'est elle qui lui a rapporté de quoi faire pousser ces deux roucouyers.
    Le climat est quasi identique donc ça pousse sans mal et ils sont effectivement super beaux sur ce fond de sable blanc.

    Elle m'avait juste envoyé les photos en disant "Les Antillais mettent les graines dans l'huile pour remplacer l'huile de palme"
    Sa copine qui est africaine doit être désolée de pas y trouver d'huile de palme car en effet à ma connaissance, il n'y a pas de palmiers à huile aux Antilles.

    Peut-être que les Antillaises qui nous lisent peuvent nous renseigner?

    J'ai donc crié dans le mail comme je le raconte ci dessus et voilà comment les graines ont ensuite été séchées pour moi et non jetées .

    - Caroline,

    J'utilise l'huile de sésame blanc et non l'huile de sésame torréfiée qui a une odeur très forte.
    Tous les magasins bio en vendent et je t'avoue ne pas faire attention à la marque. Ce doit être Emile Noël ou Bioplanète.
    Leur odeur est très neutre.

    Venezia préfère je crois celle de La vie claire. Peux-tu nous le confirmer Venezia?

    Posté par michele le 05 janvier 2018 à 13:23
  • - Caroline, pour la couleur rose végétale j'utilise un macérat de racines d'orcanettes de Bilby and Co.

    Je préfère utiliser les racines morcelées plutôt que la poudre qui est difficile à filtrer dans l'huile.

    Il vaut mieux choisir une huile de coco fractionné comme support de macération car il dure très longtemps et la puissance du macérat permet de l'utiliser à la goutte.

    - Merci Makiro, les baumes font toujours de jolis cadeaux.
    Je suis parfois étonnée que l'on les achète à prix d'or dans les marques bio de niche souvent étrangères alors qu'en France aussi on fait des baumes bien plus riches à la maison...

    Même constat pour les sérums huileux

    - Gingembre

    J'espère que tu as un petit baume fait maison à proximité.
    Je devrais mettre ici la formule d'un petit baume universel sans HE tiens...

    - Sylvie,

    "Simple, pas tant que ça" !!!!
    Je vais le faire le baume universel à rien!
    Non mais

    - Loulou,

    Oui le jardin de ma mère est plein de plantes d'agrément ou utiles comme les aloés et le moringa dont je vous avais parlé ici:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/04/25/31943033.html

    Je viens de refaire le plein d'huile de moringa chez Zinette, une merveille:
    http://lesutilesdezinette.com/fr/huiles-vegetales/1089-huile-vegetale-vierge-de-moringa-100-ml-.html
    C'est une espèce d'huile d'olive d'Afrique tout comme le camélia me semble être une huile d'olive du Japon.

    Viendrais-tu nous donner une recette de tes baumes non thérapeutiques? On doit en utiliser pas mal en hiver au Canada non? Comment faites vous pour l'hydratation corporelle?

    - Cécile,

    Quel dommage de ne pas supporter l'odeur du PG bigaradier?
    As-tu tenté celui sur fleurs de Florame?

    Ou alors il faudrait peut-être le diluer pour t'habituer à l'odeur? Choisir un autre fournisseur?
    Le parfait substitut pour les effets aromatiques est la lavande mais il y en a déjà dans ma synergie.

    Un zeste de mandarine est parfait mais alors il faut impérativement rester hors soleil.

    - Zaza,

    Ben oui je suis tombée dans le karité DU Bénin en naissant

    Les pots d'AZ feraient le même effet que ceux là .
    Ils n'existent malheureusement qu'en 100, 50, 5 et 30ml. Et pas en 20ml, la taille de ceux ci totalement adaptée aux baumes thérapeutiques, ni trop, ni trop peu.

    C'est un format assez rare et je le regrette souvent. Mais j'imagine de mini baumes en pots dépolis de 5ml, plein de couleurs végétales...

    - Mon Mlk,

    Tu sembles t'être régalée avec ces personnes et les baumes sont le plus simple des supports à montrer. Beaucoup de personnes n'imaginent pas leur versatilité!

    Belle année pleine d 'énergie à vous tous et que nous puissions toujours nous émerveiller de cette passion qu'est la cosmétique maison. No limits!

    Posté par michele le 05 janvier 2018 à 14:23
  • Non Michèle, je n'ai pas testé celui de Florame : j'ai tellement peur d'avoir la même réaction... Je ne m'étais vraiment pas sentie bien. Il faudra qu'il y ait une chaise à proximité quand j'essaierai à nouveau ! 😆

    Posté par Cécile le 05 janvier 2018 à 16:46
  • Michèle, j'allais te dire que je faisais uniquement des baumes thérapeutiques... Mais en fait... j'ai bien une recette ^_^
    Ok pour un article d'un baume non thérapeutique! Il y a longtemps que je n'ai pas écrit ici quelque chose de pratico-pratique.

    Posté par Loulou le 05 janvier 2018 à 19:36
  • Oui, Michèle, je confirme. j'aime beaucoup l'huile de sésame de la Vie Claire, dont je trouve le parfum plus "léger" et qui a aussi une texture plus fine que celle d'Emile Noel. Mais ce n'est peut être qu'une impression… En tout cas, la bouteille fait es allers retours réguliers de la cuisine à mes popotes cosmétiques, ou à la salle de bains (en bains de bouche).
    Merci pour les précisions sur le rocou. C'est une plante qui appartient au patrimoine botanique de l'Amazonie indienne.
    voir ici un excellent topo: https://ileauxepices.com/epices/368-rocou.html

    Il y a donc eu utilisation du rocou aux Antilles, et au moins un "moulin à rocou" -pour broyer les graines- en Guadeloupe au XIX° siècle:http://www.troisrivieres971.com/nouveau-site-odttr/index.php?option=com_content&view=article&id=122&Itemid=736
    Merci également pour le lien vers Arboressences

    Posté par venezia le 06 janvier 2018 à 10:47
  • merci de ce partage! cela a l'air tout simplement divin et surtout donne envie d'essayer. j'ai appris beaucoup de choses, merci!

    Posté par Aaisha le 07 janvier 2018 à 10:15
  • Encore de jolis baumes ; je commence à m'habituer à utiliser les baumes, sans doute par rapport au climat plus propice en Métropole que dans le pacifique et surtout grâce à toutes ses recettes de produits non gras que tu nous offres.

    Pour Noël j'ai fabriqué des baumes thérapeutiques pour le rhume, pour détresser, pour bien dormir pour ma fille qui, "oh miracle", m'a demandé de lui composer un petit pac d'huiles essentielles que je me suis empressée de lui présenter, accompagné de fiches pour en expliquer l'utilisation ; enfin elle y vient... les baumes ont été appréciés aussi, je dois dire que c'est grâce à son chéri qui adore l'odeur des huiles, comme quoi ces messieurs ont parfois une bonne influence dans ce domaine

    Les pots d'AZ sont très sympas.

    Posté par Catherine le 09 janvier 2018 à 17:56

Commenter l'article