Beurre réparateur

Défi "problèmes de peau"

Par CatherineNC

IMG_2722

 

 

Comme je vous le disais, j'ai beaucoup bricolé ces derniers temps et mes mains malmenées ont eu besoin d'un produit nourrissant et réparateur. Ce produit a été fabriqué et testé avec bonheur, je vais donc ouvrir le bal avec cette petite recette.

Je voulais un produit consistant, riche, à la manière du Beurre rose de Michèle dont j'ai tant aimé la texture, que j'ai fait et refait ; je m'en suis fortement inspirée surtout pour le complexe émulsifiant.

Pour le côté cicatrisant j'ai pensé à un baume qui m'avait été offert par Venezia, fabriqué avec une teinture de ciste et de labdanum, comme le dit notre Princesse "ça marche du tonnerre" ! fort heureusement, il restait dans mes placards un peu de cette teinture que Venezia m'avait offerte, quelle chance !

Pour le reste, j'ai composé ma recette en me limitant à ce que j'avais dans mes placards, "interdiction d'utiliser ma carte bleue pour cette recette", belle occasion de finir des flacons qui dorment depuis longtemps pour certains :

- un glycériné de palo santo,
- du beurre de café,
- un macérat de feuilles de consoude de ma terrasse sur coco fractionné et huile de babassu (tu te rappelles Moune du petit plan de consoude que tu m'avais offert à Paris il y a maintenant quelques années ? elle a bien proliféré...),
- un macérat de consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain, sur huile olive,
- de l'huile de tamanu si efficace pour réparer la peau.

 

IMG_2715

 

Formule de mon beurre réparateur en pourcentage
(ou en grammes pour 100 grammes de produit final )

- Phase aqueuse

15,4 % d'eau 
10 % d'hydrolat de lavande fine de Provence
10 % d'hydrolat de myrte corse
20 % de jus d'aloé gélifié à 2% d'Amigel
3 % de glycériné de bois de palo santo
1% d'allantoïne
8% teinture de labdanum et de ciste fabriquée par Venezia

 

- Phase huileuse

5 % macérat de feuilles de consoude sur coco fractionné/babassu
5 % macérat consoude, calendula, camomille romaine et matricaire, plantain sur huile d'olive
3 % huile de tamanu (calophylle inophyle)
3 % beurre de café Les Utiles de Zinette (Hydrogenated Coffea arabica Seed Oil)
2 % alcool cétéarylique
4 % cire émulsifiante n° 3  AZ (Glyceryl stearate SE)
3 % stabnatural Huile et Sens (Bentonite and Xanthan gum)

 

Troisième phase

2 % huile d'onagre
3 % D-Panthénol
1 % vitamine E
0,6 % ecogard (conservateur)
1 % huiles essentielles

 

Le mélange d'huiles essentielles à 1% (soit 30 gouttes pour 100 gr de produit)

10 gouttes de lavande fine
6   gouttes de géranium bourbon
5   gouttes de myrte citronnée
3   gouttes de ciste
3   gouttes de bois de rose
3   gouttes de myrrhe 

Je voulais y incorporer de l'huile essentielle d'encens que j'aime tant mais j'ai découvert que je n'en avais plus...

Chauffer séparément au bain-marie la phase aqueuse et la phase huileuse jusqu'à 70/75 degrés, verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et mixer à l'électrique pendant plusieurs minutes, terminer par la cuillère magique ou la spatule jusqu'à refroidissement, incorporer la 3ème phase, bien mélanger à nouveau. Verser en pot, laisser bien reposer avant utilisation.

 

IMG_2709

 

De suite après la fabrication, j'ai "léché" le bécher (comme le fait Moune...) pour ne pas en perdre une miette et m'en suis tartinée sur les bras. Le produit était collant et ne pénétrait pas bien. Le lendemain, plus d'effet collant mais un beurre doux qui pénètre bien et qui laisse la peau très douce. Il ne faut jamais évaluer un produit immédiatement après sa fabrication, très souvent il se bonifie en quelques heures de repos.

J'ai testé ce beurre et suis très satisfaite du résultat, il est agréable à appliquer, pénètre vite, laisse la peau douce et repulpée et surtout l'effet cicatrisant sur les petits bobos est présent, c'était le but recherché.

Du coup je l'utilise également pour masser mes jambes qui ont tendance à être sèches et à desquamer avec le frottement des pantalons (je n'ai pas encore sorti les jupettes) 

Je l'ai utilisé après un rasage express du maillot (départ en week-end précipité et espoir d'utiliser mon maillot de bains) et, contrairement à d'habitude je n'ai pas vu apparaître de petits boutons rouges qui grattent dès le lendemain.

Vraiment, l'alcool de ciste et de labdanum, "ça marche du tonnerre" !!!


Autour du chaudron

    Houla ! Trop d'ingrédients pour moi ;-)

    Bonjour Catherine,

    C'est sûr qu'avec tous ces bons ingrédients, ça ne peut que fonctionner, mais je n'aurai jamais le courage de réaliser cette crème comme tu le fais...

    Moi, lorsque j'ai les mains mises à rude épreuve, je me contente de 3 ou 4 gouttes d'huile végétale de chanvre (j'en ai toujours un flacon au frigo) après chaque lavage : cette huile pénètre tout de suite et est magique pour ça !

    Posté par Louise le 29 mai 2018 à 12:22
  • Quelle belle recette ! Pas étonnant que ça "marche du tonnerre" avec tous ces bons ingrédients... J'aime beaucoup aussi la calendula et la camomille !

    Posté par Cécile le 29 mai 2018 à 12:24
  • Le beurre rose de Michèle est également l'un de mes préférés. Je pense toujours à lui pour une crème apaisante pour les mains.
    Ta déclinaison me plaît beaucoup. Je suis fan du macérât de consoude et de l'allantoïne pour soigner.
    Je vais commencer par la synergie d'HE
    Merci Catherine pour cette belle recette !

    Posté par gingembre le 29 mai 2018 à 12:37
  • Tout comme pour Louise, un peu trop d'ingrédients pour moi...
    Catherine, ton beurre a une belle texture!
    Je suis jalouse de ta terrasse sur laquelle bcp de choses poussent ^_^

    Posté par Loulou le 30 mai 2018 à 00:18
  • J'ai choisi le beurre car je trouve cette forme très agréable pour soigner les mains mais bien sûr que toute huile végétale bien choisie peut déjà apporter un bienfait ; pour ma part je n'aime pas le côté gras, je préfère les crèmes que je fabrique maintenant très rapidement et pour lesquelles je possède tout ce qu'il faut dans mes tiroirs

    Posté par Catherine le 30 mai 2018 à 14:09
  • Catherine, je peux te dire que l'huile végétale de chanvre ne laisse aucun gras sur les mains car tu n'en mets que 3 ou 4 gouttes. Mais ces quelques gouttes te font les mains toutes douces et moi, ça m'évite de préparer une crème de plus 😆

    Posté par Louise le 30 mai 2018 à 15:06
  • Merci Catherine pour ce joli beurre qui donne envie !!Tu y as mis plein de bons ingrédients et j apprécié toujours les produits bien nourrissants. ..

    Je vois que tu fais des macerats avec plusieurs plantes ;même si je n en suis pas fan je viens d en faire un qui servira pour le produit que je voudrais faire ..
    Bon y a plus qu' à 😉

    Posté par Syllvie le 30 mai 2018 à 21:01
  • Re: je vois une fleur de ciste sur la première photo : mais je ne reconnais pas les feuilles ? Tu sais de quel ciste il s agit ?

    Posté par Syllvie le 30 mai 2018 à 21:04
  • Sylvie, c'était la dernière fleur du buisson qui pousse dans la jardinière de ma terrasse, j'adore ces fleurs. Je crois qu'il s'agit du ciste loretti, les pétales sont très fins et un peu froissé.
    La macérats de plante sont très gratifiants, tu apprendras peut être à les aimer.

    Posté par Catherine le 30 mai 2018 à 21:24
  • Je ne connaissais cette variété de ciste, ici on a le ciste de Montpellier a fleurs blanches et le cotonneux avec de jolies fleurs roses fripees aussi et éphémères.

    En fait , au début je faisais beaucoup de macerats et teintures
    , j en ai perdu , les macerats bien sûr .ca m a refroidi .
    J en fais moins et ds de petits bocaux .il est vrai qu' avec toutes ces plantes et fleurs qui poussent partout ça donne qd même envie .

    Posté par Syllvie le 30 mai 2018 à 21:47
  • Je suis comme toi Syvie, j'avais tendance à faire les macérats en trop grande quantité, maintenant j'en fait moins et, comme Michèle, plutôt à la demande ; pour les teintures, rien à craindre, elles se conservent longtemps, pour moi c'est toujours un plaisir de tirer le meilleur des plantes qui passent entre mes mains.

    Posté par Catherine le 30 mai 2018 à 22:23
  • Merci Catherine pour cette formule et pour ce challenge! Votre crème doit sentir divinement bon avec le glycérat de palo santo. Du coup, je m'en ferais bien un aussi.

    Posté par Ilhem le 31 mai 2018 à 19:51
  • Oui je trouve l'odeur de mon beurre très agréable

    Posté par Catherine le 31 mai 2018 à 23:25
  • Formule ébouriffante Catherine!
    J'aime vraiment que tu défies à fond avec tous ces macérats huileux et même alcooliques. Dans mon imaginaire, j'avais pensé seulement aux huiles macérées.

    Le mélange d'huiles essentielles doit être superbe. La myrte citronnée découverte grâce au livre de Venezia me tente bien ais je ne sais pas encore comment l'utiliser. Faut encore que j'exerce mon nez:

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2017/12/05/35918984.html

    Je regarde aussi très attentivement ton mélange émulsifiant et je ne le visualise pas bien car j'utilise le stabnatural pour des textures très légères et poudrées:

    2 % alcool cétéarylique
    4 % cire émulsifiante n° 3 AZ (Glyceryl stearate SE)
    3 % stabnatural Huile et Sens (Bentonite and Xanthan gum)

    Est-ce que tu sens le côté poudré ? ça devrait me plaire...

    J'espère que nous aurons le plaisir de lire plein de beautés avec macérats. ma cueillette en forêt ce matin a été bien maigre... J'ai pris quelques plantes du jardin vite séchées et des plantes sèches

    Allez merci ma Catherine, j'ai du taff!!

    Posté par michele le 03 juin 2018 à 16:56
  • Oui Michèle, je trouve que mon beurre est très "soyeux" à l'application, tu connais mon aversion pour la sensation de gras
    J'ai aussi découvert l'huile essentielle de myrte citronnée grâce à Venezia, j'aime beaucoup cette huile.

    Posté par Catherine le 04 juin 2018 à 07:36

Commenter l'article