Savon Cambrian Blue

Savonnerie

Par atelierdemichele

        Utiliser des chutes de savon pour en faire d'autres,  c'est peut-être ce que je préfère en matière de savon maison.
Avec les savons simples sans décor et sans parfum.

 

20200515_102435
Jolie mousse bulleuse

 

       Cette période où nous devons nous laver les mains très fréquemment me laisse  pas mal de chutes jaunes, roses, blanches et claires...
Quand je ne les recycle pas dans le nid à savon de Muji, je les coupe en menus morceaux qui attendent.

J'ai pu faire un peu de tri dans mes ingrédients cosmétiques et ai retrouvé la pochette d'argile cambrienne qui m'avait été offerte par Irène du blog Akimiti.
Elle en avait fait de somptueux savons ornés de dentelle et j'y ai lu qu'il fallait utiliser très peu d'argile pour obtenir le bleu ainsi que des huiles végétales claires.

       Il s'agit donc de la Cambrian Blue clay.

Cette argile a été ainsi nommée car elle s'est formée dans les lacs sibériens durant la période cambrienne (la 1ere période géologique de l'ère paléozoïque ou ère primaire qui s'est étirée de -541 à -252,2 millions d'années).

On considère que c'est l'une des argiles cosmétiques les plus anciennes du monde.
Sa couleur provient des minéraux et des algues.
Elle est assez nettoyante mais est considérée comme relativement douce (je trouve ces deux propriétés contradictoires pour ma part) donc je la dose prudemment aussi pour cela.

Voyez sur ce lien le résultat dans un savon simple de Herbivore botanicals chez qui j'aime le packaging, les formules, les couleurs pastels... Je trouve que cette argile donne de superbes résultats que ce soit dans des visuels sophistiqués ou nature.

L'argile bleue australienne que j'avais utilisée dans mon aquamask avec beaucoup de surprise quant au pH n'a jamais été mise dans un savon. Son ton était d'un bleu plus franc que la cambrienne qui tire plutôt sur le gris-bleu-vert.

 

 

20200515_120729[1]
Cambrian Blue clay

 

Formule du savon à l'argile Blue

30% Huile de coco
40% Huile d'olive
10% Huile de palme
10% Huile de colza raffinée
10% Beurre de karité du Bénin

Eau et soude pour un surgras de 7%

5 Capsules de vitamine E
2 cuillères à café bombées d'argile cambrienne (merci Irène!)
Morceaux de savons jaunes à la carotte, blancs à l'arachide et  rosés à l'argile rose

pour 1500g d'huiles saponifiées

 

20200514_152214 20200515_102052
20200515_102032 20200515_102139

 

          Suivant les conseils d'Irène, j'utilise le minimum d'argile bleue pour obtenir un bleu pâle. J'en suis restée sagement à 2 cuillères à café bombées pour 1.5 kg d'huiles.

Je les ai diluées dans un peu d'eau prélevée de la quantité préconisée par le calculateur.
Elle absorbe tant d'eau que j'ai dû allonger encore et encore afin de ne pas devoir mixer trop vivement et j'ai introduit la pâte d'argile dès le départ dans les huiles avant d'ajouter la lessive de soude.

Il m'a fallu mener la trace assez loin pour que la pâte à savon soutienne les morceaux en suspension mais le coulage a été très facile. J'ai posé mon moule au four en ITMHP à 50°C pendant 2 heures pour accélérer le délai d'utilisation après séchage.

Le savon est passé par une phase de gel complète qui participe à la couleur terreuse et douce.
J'adore le résultat!

            Je fabrique beaucoup de savons car en cette période, je reste sensible aux dégâts sur l'environnement de certaines mesures de protection indispensables (masques et serviettes jetables, gels hydroalcooliques et savons liquides en flacons plastiques...). 

Déjà que l'on utilise beaucoup plus d'eau, que l'on lave à plus haute température et plus souvent, qu'on achète plus fréquemment de la nourriture emballée à livrer au bureau pour cause de restaus fermés...

Quand c'est possible, j'utilise de l'eau et du savon pour me laver les mains.
Comme je ne vois plus grand monde, je ne peux pas offrir les miens alors je fais envoyer du savon par quelques petites entreprises qui en fabriquent et qui sont en danger.
Alors vive le savon en pain!

 

20200515_101744
Le ton gris-bleu est assez doux et n'évoque pas un colorant mais de l'argile comme je le désirais. Trop top!

Est-ce que vous aimez ?

 


Autour du chaudron

  • J'aime bien ces couleurs douces dans les savons ; celui-ci est particulièrement joli avec ces petites touches de couleur dues aux restes, un beau recyclage.

    Posté par Catherine le 19 mai 2020 à 08:41
  • Ehhh oui , rien ne se perd avec nos savons et ça booste la créativité , en plus sans prise de tête
    je n'ai jamais essayé cette "Cambrian Blue Clay qui donne un bien joli bleu-gris
    Tes savons sont très raffinés et portent bien ta marque de fabrique

    Posté par Patsch le 20 mai 2020 à 14:58
  • Je reconnais tout de suite ton style épuré, Michele... même avec un masque, tu serais démasquée
    Tu parles d’environnement et tu as bien raison! Je boycotte les masques jetables, utiles pour ceux qui sont vraiment exposés dans leur quotidien, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
    Pour en revenir à ta nouvelle série, je trouve que les argiles sont vraiment un ingrédient quasi magique pour colorer les savons en douceur et sans ratage. Je les ajoute aussi dans les huiles( mais sans diluer au préalable, ce qui parait une mesure de prudence utile dans le cas de cette argile)

    Posté par Venezia le 23 mai 2020 à 09:08
  • - Venezia,

    Mince, je cherchais à me masquer derrière mon savon blue-gris!
    Je suis très fan de la couleur que les argiles laissent dans le savon, toujours douces et "pastellisées" si l'on prend soin de les doser petitement.

    Par contre si l'on veut avoir quelque chose d'un peu plus pepsy leur association aux micas comme je l'ai souvent vu chez toi apporte le chatoiement qui est très plaisant parfois.
    Je me demande si ce blue ne serait pas un peu dopé avec un soupçon d'oxyde bleu que je trouve difficile à manier. A tester un de ces jours...

    Les mesures liées à la protection de tous face à la Covid19 sont énergivores et coûteuses pour l'environnement.
    Je dois hélas faire appel à plus de jetable dans mon boulot et j'espère que ce sera transitoire. Alors lavons nous les mains en pensant à arrêter l'eau pendant qu'on se les frotte

    - Patsch,

    J'avais cette pochette dans mes tiroirs depuis longtemps quand Irène me l'a envoyée. Le confinement a eu du bon, j'ai fait de l'air et découvert certaines choses.

    Le ton de gris bleu dans ces savons devient un peu "ardoise" en séchant, c'est très, très joli, j'adore!

    - Catherine,

    j'ai des chutes bleues du coup... Et je me disais que je tenterai la prochaine fois de les noyer dans du beige en utilisant du rhassoul ou de l'argile jaune.

    J'ai une commande de savons par un copain d'un de mes fils. Mais nous restons encore un peu confinés chez moi et on ne pourra pas lui en offrir avant longtemps.
    Il a des origines d'Afrique du Nord alors je penserai au rhassoul pour lui

    Bisous à toute le monde, j'envoie une autre publication!

    Posté par michele le 25 mai 2020 à 17:06
  • Qu'il est beau ce savon Michèle ! Belle idée ces petites pépites colorées ! Oui, j'aime beaucoup !

    J'aime beaucoup également les argiles dans le savon et j'utilise souvent de l'argile rose quand je ne veux pas me prendre la tête et être sûre d'obtenir un savon doux, joli, rosé.

    Je ne pourrais pas utiliser ton argile bleue mais j'ai déjà obtenu un bleu grisé avec l'orcanette.

    Posté par gingembre le 25 mai 2020 à 21:09

Commenter l'article