Le Cérat de Galien sans borax (borate de sodium)

Trucs et astuces

Par atelierdemichele

          J'utilise la rubrique "trucs et astuces" et non "les bases" pour la formule de ce cérat de Galien mais il n'y en a pas vraiment, si ce n'est que les proportions de phase aqueuse et huileuse sont telles qu'il n'y a pas besoin de borate de sodium (ou borax) pour faire prendre l'émulsion.

Les cérats sont constitués d'un mélange d'huiles et de cires. Le plus vieux cérat qui est parvenu jusqu'à nous est celui de Galien à partir duquel on a inventé le cold cream.

 

          Le baume pour lèvres est souvent le premier cosmétique que les novices fabriquent.
Pour commencer à faire des émulsions, la première crème est souvent le cérat de Galien.
Je pense que la première crème devrait se faire avec une excellente cire émulsifiante et surtout une bonne formule!


          Je trouve cela très dommage de commencer par ce qui me semble paradoxalement, le plus difficile: fabriquer une crème eau dans huile, qui tienne, qui soit agréable et qui ne soit pas trop grasse avec une telle proportion de gras et tant de cire d'abeille qui fige rapidement.

Pourtant j'aime beaucoup le cérat de Galien qui porte le nom du père de la pharmacie.

J'en fabrique par 60g seulement (qui me dure environ 1 mois hors du frigo et sans conservateur) et j'en ai toujours un petit pot quelque part.

100_2229

 

          C'est un produit polyvalent qui me sert:

- pour nourrir les pieds le soir.
Je profite de cet instant pour me détendre, réfléchir, prendre du temps pour moi.

- pour nourrir les cheveux après le shampoing: une lichette chauffée dans les mains et passée sur le cuir chevelu (ou sur les pointes sèches pour les cheveux longs secs).
Un coup de brosse et c'est tout.

Pour cet été, il pourra être utile en masque avant le shampooing pour lutter contre les effets désséchants des bains de mer ou de piscine.

- pour les lèvres en couche plus ou moins épaisse avant le coucher avec le secret espoir que mon compagnon de lit ne mangera pas tout
- comme véhicule d'HE quand j'ai besoin d'une dose unique. L'huile est quelquefois peu pratique, elle coule, il faut un récipient ...
- comme crème nourrissante des mains quand j'ai effectué de gros travaux, testé des savons encore un peu trop basiques...

Je ne l'utilise donc pas sur de grandes surfaces de peau mais plutôt comme produit d'appoint et en couche mince. Le "secret" est donc de ne prélever qu'un petit film à la fois, en lissant la suface du pot et d'en remettre si nécessaire

 

Voici la formule originale donnée par Tallulah :

53.5% huile d'amandes douces
33% eau de rose
13% cire d'abeille
0.5% borate de Na

Des générations l'ont fabriquée ainsi mais je la trouve trop grasse, lourde et difficile à faire pénétrer.
De plus elle comporte de l'huile d'amandes très oxydable alors que la formule ne comporte pas d'anti-oxydant donc il est conseillé de garder le pot au réfrigérateur et de l'utiliser rapidement.

 

 100_2228

 

Ma formule pour un pot de 60g

36g d'huile végétale
15g d'eau, d'hydrolat ou un mélange des deux
9g de cire d'abeille bio en feuilles (je n'utilise plus celle en bloc)
+ antioxydant fortement recommandé (vit E, extrait de romarin...)
+/- HE

 

Mode opératoire

- Chauffer au bain-marie les huiles, l'antioxydant et la cire jusqu'à environ 55/60°

- Chauffer l'eau et/ou les hydrolats à la même température

- Verser l'eau dans les huiles hors du bain-marie en fouettant très vigoureusement (j'utilise un mousseur à lait à piles)

- Fouetter environ 1 minute jusqu'à ce que l'émulsion prenne sur les parois du récipient.
Ajouter les HE à ce stade si vous en mettez.

Fouetter quelques secondes supplémentaires en ayant soin de ramener constamment la crème des bords vers le centre.

-Verser dans un pot brun stérile.
Laisser refroidir avant de fermer le pot.

L'émulsion ne se cassera pas.
Le cérat durcira doucement et la surface sera suffisamment ferme pour permettre d'en prélever un film à chaque utilisation.

 

          Je recommande d'utiliser de la cire d'abeille bio en feuilles.
Elle est beaucoup plus fine et plus facile à travailler que celle vendue en blocs.
Le nettoyage des instruments aussi en est grandement facilité notamment pour les baumes.

Voici le dernier cérat  en date fabriqué avec de l'huile de roses rouges et un excellent HA de rose bulgare.

 

  100_2230

 Je voulais les utiliser dans la forme la plus brute possible.
Une délicate odeur m'enveloppe donc quand je l'utilise...


Autour du chaudron

    dosage des HE

    Bonjour,

    Avant de poser ma question, je tiens à vous remercier pour ce superbe site, qui m'a permis de me lancer dans la confection d'un cérat pour ma fille, atteinte d'eczéma... (c'est la seule créme que sa peau supporte bien)
    Voici ma question : combien de gouttes d'HE conseillez vous de mettre ? Est-ce que le dosage change en fonction de l'HE ?

    J'ai testé le cérat basique, qui est très bien et dont je suis contente. Je voulais ajouter un plus à la préparation, en y mettant des HE connues pour leur action sur l'eczéma (lavande aspic notamment)Donc, voici les proportions de mon cérat : 130ml d'eau de rose, 100 ml d'HV olive, 25g de cire d'abeille. Dans ma dernière préparation j'ai mis 20 gouttes. Mais je me demande si il n'y a pas de risque de photosensibilisation (c'est bien ça ?) lorsqu'on utilise ce cérat plus de 5 fois par jour (éh oui elle a la peau très très très séche ...) Voilà, je serais contente d'avoir l'avis de spécialistes en cosméto maison !! Merci infinemment à toutes ! bizes

    Posté par Maria le 20 novembre 2007 à 14:19
  • le cérat rend de l'eau ...

    RE ! C'est encore moi
    Au vue des proportions de mon cérat, lorsque je l'utilise il rend beaucoup d'eau. Est-ce parce qu'il y en a trop ? Ou est-ce que ca vient du mode de préparation ? (je chauffe tous les ingrédients en même temps, dans le même récipient, au bain marie, et une fois la cire fondue je fouette la préparation jusqu'à ce qu'elle accroche au batteur).
    Encore merci !

    Posté par Maria le 20 novembre 2007 à 14:26
  • Bonsoir Maria,

    Si tu veux réussir le cérat il faut vraiment respecter:
    - et les quantités de cire, d'hydrolat, d'huile
    - et le mode de fabrication (température etc.)
    donnés plus haut.

    Si tu veux en fabriquer en plus grande quantité, il te suffit de doubler les proportions mais fais alors attention à la conservation.

    La photosensibilisation est une réaction indélébile au soleil lorsque l'on utilise certaines huiles essentielles comme les agrumes (citron, orange etc), certains médicaments etc.

    Ta fille ne risque rien à se tartiner de cérat 5 fois par jour mais dans ce cas, je ne mettrais pas d'huiles essentielles.
    Une peau eczémateuse a surtout besoin de ne pas être sèche donc d'être crèmée.

    Je choisirais de mettre des hydrolats choisis pour les propriétés thérapeutiques. Tu peux tout à fait les mélanger.

    Si tu tiens aux HE, compte alors20/25 gouttes pour 100g de cérat.

    Posté par michele le 20 novembre 2007 à 21:55
  • Un grand merci à l'auteur pour une recette de cérat sans borax^^ ça marche super bien ! bravo ^^

    Posté par Bullesdesavon le 21 novembre 2007 à 08:01
  • J'y pense t'as pas un truc et astuces pour faire du lait corporel qui tient la route sans émulsifiant ou avec un émulsifiant, mais vraiment naturel pas d'origine douteuse?, si t'as ca je te vénère à vie :p

    Posté par bullesdesavon le 21 novembre 2007 à 08:41
  • la lécithine de soja ?

    Posté par cshabou le 21 novembre 2007 à 10:16
  • Bonjour Michèle
    Merci beaucoup pour tes conseils! Je vais me pencher un peu plus sur les hydrolats et tenter ta méthode de fabrication du cérat dans le calme (j'ai commencer par l'autre dans l'urgence....
    Autant pour moi concernant la sensibilisation, je viens de regarder de plus près les recommandations sur l'utitlisation des HE d'aromazone, et ça concerne effectivement certaines HE. Merci pour tes éclaircissements.
    Bonne journée!

    Posté par Maria le 23 novembre 2007 à 11:20
  • Juste une précision' parce que je doute de moi et que je suis vraiment archi nulle en math !! lool, : 10 ml d'HV --> 9 g
    et 10 ml d'eau --> 10g ? Donc : 36g HV : 40 ml et 15g hydrolat : 15 ml...

    C'est bien ça ? et au fait "HA" ca veut dire quoi ?
    Merci et a bientôt

    Posté par Maria le 23 novembre 2007 à 11:37
  • Juste une précision' parce que je doute de moi et que je suis vraiment archi nulle en math !! lool, : 10 ml d'HV --> 9 g
    et 10 ml d'eau --> 10g ? Donc : 36g HV : 40 ml et 15g hydrolat : 15 ml...

    C'est bien ça ? et au fait "HA" ca veut dire quoi ?
    Merci et a bientôt

    Posté par Maria le 23 novembre 2007 à 12:02
  • Bonjour Maria,

    Pour ma part, j'avais noté que :

    15 ml, soit 1 tbsp, soit 1 cuillère à soupe, équivaut environ à :

    cire = 8 gr
    huile liquide = 12 g
    glycérine = 16 gr
    eau et hydrosols = 14 gr

    A vérifier tout de même, je n'ai jamais vérifié précisément ces valeurs mais elles me semblent correctes. Il faut aussi savoir que ce ne sont que des valeurs moyennes car les huiles végétales, par exemple, ont une densité différente d'une huile à l'autre (donc pas le même poids pour le même volume).

    HE signifie : huile essentielle et
    HA signifie : hydrolat

    J'espère que cela pourra t'aider.

    Posté par Catherine le 24 novembre 2007 à 03:35
  • Bonjour,

    vous avez suscité tout mon intéret et avez invité mes sens à la découverte du cerat.Seulement voilà : plus que novice en la matière, pourriez vous me dire où acheter les ingredients évoqués ?
    Autre chose : que signifie HV ?
    Merci et à très bientôt !

    Posté par Mina le 02 mai 2008 à 16:53
  • Bonjour Mina,

    Vous trouverez sur ce blog, à droite dans la rubrique "les apothicaires" une liste non exhaustive de fournisseurs d'ingrédients cosmétiques.

    Les abréviations couramment utilisées ici sont:
    - HV (huiles végétales)
    - HA (hydrolats)
    - HE (huiles essentielles)
    - EPP (extrait de pépins de pamplemousse)...

    J'en oublie certainement mais n'hésitez pas à demander. Il y aura toujours une gentille personne pour répondre.

    Posté par michele le 03 mai 2008 à 10:35
  • ça marche!

    avec le mousseur à lait, j'ai réussi à apprivoiser cette satanée cire d'abeille
    Mais plus il y en a et plus l'émulsion est difficile à faire et à stabiliser....

    Posté par Linna77 le 26 mai 2008 à 18:57
  • Cerat

    Le Cerat est-il recommandé pour la chite de cheveux, alopécie, pelade etc...

    Posté par fleur2316 le 18 juillet 2008 à 17:06
  • Je ne crois pas que le cérat soit miraculeux dans ces indications qui ont de multiples causes et demandent une consultation médicale sérieuse.

    Posté par michele le 19 juillet 2008 à 00:25
  • Merci pour cette recette de cérat, j'ai pu le réaliser facilement.
    Je pensais que ca serait super gras à l'application (vu comment j'avais les mains grasses en nettoyant mes ustensiles) mais en fait non, c'est gras mais pas de trop

    Posté par Mya le 23 septembre 2008 à 16:07
  • Mya, c'est gentil de venir ici nous informer de tes essais.
    Oui, le cérat reste un produit gras mais si tu utilises une cire d'abeille cosmétique, spécialement faite pour cela, tu auras une sensation bien plus fine et moelleuse.

    Tout dépend de la cire et toutes les cires en feuilles ne se valent pas.
    Merci à toi.

    Posté par michele le 23 septembre 2008 à 18:08
  • Mes mains me font souffrir en ce moment car j'ai la peau archi sèche qui se coupe de partout et qui gratouille! J'ai pensé au cérat de Galien qui pourrait me soulager...oui mais... oui mais voilà, on le conseille toujours aux débutantes et pourtant, je trouve que ce n'est pas si facile que ça à réussir... D'ailleurs, ma 1ere recette etait un foirage total du cérat de galien ! Je ne voulai pas rester sur un échec et j'ai tenté ta formule, Michèle..

    Eh bien, tu m'as réconciliée avec le cérat ! je trouve que le moment le plus délicat est justement le moment où l'emulsion prend car tout se fige ! Mais la prochaine fois, je tenterai de faire mon emulsion au mousseur à lait directement dans le pot final et non dans mon petit saladier!

    Merci pour cette très belle explication, Michèle !

    Posté par christine le 12 janvier 2009 à 20:54
  • A force d'entendre (enfin, lire) parler de toi, je suis venue ici moi aussi... Je te découvre Michele, avec toujours un peu plus d'enchantement à chaque lecture!
    Pour débuter, je tombe sur l'huile de rose (et moi la rose...), sur les cérats... tout ce que je demandais! Donc je teste bientôt...

    Merci à toi! Et au prochain com'

    Göndul

    Posté par Göndul le 28 avril 2009 à 12:50
  • Je n'ai encore jamais fait de cérat et je n'ai pas l'habitude d'en utiliser mais je crois que je vais essayer, tes explications m'en donnent envie.

    Posté par Catherine le 14 juin 2007 à 10:00
  • moi je suis bien d'accord pour un cérat moins gras car tu as raison l'original est pas mal grassou quand meme ...catherine a raison ça donne enviee là carrement ...(dis michèle , j'ai reçu tes petites choses , je suis aux anges .......merci merci , fallait pas mais ...marci merci ...les savons qui tuent !!!!)

    Posté par tallulah le 14 juin 2007 à 10:02
  • Je voulais me lancer (depuis le temps !!!! après les savons) dans une crème et là comme tu dis que c'est bien pour les débutantes ....ça me motive. Et vu que en plus j'ai la peau sèche tendance très sèche l'hiver elle est faite pour moi ! Merci d'avoir mis en g car moi et les convertions on est fachées !!!!

    Posté par Karole le 14 juin 2007 à 12:08
  • oh çà me donne envie!!!!
    vite, je file à mon matériel!
    merci et bisous

    Posté par fanette le 14 juin 2007 à 12:41
  • Merci Michèle, je vais essayer cette version modifiée!

    Posté par Loulou le 14 juin 2007 à 12:44
  • @Karole,
    Je dis justement l'inverse: le cérat peut être décevant pour celles qui veulent faire une crème fine, légère, pas grasse à utiliser sur le visage notamment.
    Le cérat est plutôt un produit d'appoint que l'on utilise en petite quantité.
    La phase aqueuse y est vraiment très faible pour en faire une crème.
    Un cérat c'est fait surtout pour nourrir ...

    @Tallulah, c'est bien normal...

    @Catherine,
    Il te faudra certainement choisir une HV très fluide pour ne pas avoir un résultat trop gras en pays chaud.
    Quoique c'est l'hiver en ce moment...
    Tu nous diras ta version?
    Je t'embrasse.
    M.

    Posté par michele le 14 juin 2007 à 12:53
  • Ah! Décidément Michèle tu es pleine de ressources !!
    tu m'épates , tu m'épates! ce cérat a l'air vraiment agréable!
    j'en suis pas encore remise de ton colis du swap !
    (j'en parlerai
    tout-à-l'heure)*smiley-qui-tombe-à-la-renverse*
    gros bisous!

    Posté par missmiss le 14 juin 2007 à 15:01
  • Bon OUPSSSSSSSSSSS j'ai tout faux LOLLLLLL (voilà ce que c'est de lire trop (mal) vite) mais bon ça me tente quand meme !!!

    Posté par Karole le 14 juin 2007 à 15:43
  • Michèle,

    Ton cérat est si magnifique que tu me reconcilierais presque avec le Cerat de Galien avec lequel je suis un peu brouillée:

    1. parce que quand on doit mettre de l'hydrolat (de rose)… ça me fait mal au cœur de le chauffer à 60° …
    2. parce que, comme tu le soulignes toi meme, à la base, c'est avec de l'huile d'amande qui rancit très vite
    3. parce que sans conservateur, avec une phase aqueuse, mieux vaut le faire en petite quantité comme tu le précises si bien…
    mais le tien est vraiment si beau …

    Donc une question de fond pour finir de me convertir (quand meme… ): quel avantage par rapport à un baume pur (huile+cire), ce que j'utilise comme véhicule d'HE? Est-ce un soupçon plus hydratant à cause de la phase aqueuse?
    bises à la reine des touilleuses
    V.

    Posté par venezia le 14 juin 2007 à 20:13
  • Je me suis amusée à remettre tes proportions en pourcentage, ta formule est différente de celle donnée par Talullah. Si je ne me trompe tu fais 60% HV, 25% eau, 15% cire d'abeille. A part le choix des ingrédients quelle différence entre l'une et l'autre ? J'imagine que ta version a plus ou moins le toucher d'une pommade alors que la version originale est un chouilla plus crémeuse, molle.

    Je n'ai jamais fait de cérat de galien, mais voilà que tu me donnes des idées

    Posté par malegria le 14 juin 2007 à 20:27
  • Le cérat, j'adore ça ! Je fais la formule donnée par Hooly dans son bouquin, avec du jojoba vanille-rose et un chouïa de teinture de benjoin, et en omettant aussi le borate que je ne veux pas utiliser. L'odeur est divine, ça nourrit formidablement, ça assouplit (et c'est quasiment le seul truc qui reste sur mes lèvres plus de 3 mminutes ) Ma fille et mon mari ont apprécié aussi.
    Je vais faire ton huile rose-rouge et en refaire avec... (avec un ploutch de rose otto...)
    Bises

    Posté par lunemalo le 15 juin 2007 à 14:23
  • Alors, dans l'ordre d'arrivée ;o)):

    @Venezia, je ne suis pas du tout vexée , j'ai mis beaucoup de temps à apprécier le cérat.
    J'en ai beaucoup fabriqué et je trouve vraiment que la faible quantité de phase aqueuse change vraiment le confort.
    Je n'ai pas à la longue l'effet déssechant des baumes, tout en gardant l'aspect gras fort utile dans certains cas.

    Mais c'est vrai qu'il faut chauffer les HA. Ici je pense vraiment que c'est plus pour leur parfum que pour leurs effets thérapeutiques que je les mets mais je reste très classique. C'est toujours HA de rose.

    Quand à l'HV, tu as le droit de mettre autre chose que l'HAD

    Je garde mes 60g un mois sans problèmes et avec ton aox cos, tu n'as pas de problèmes pour chauffer ton antioxydant.

    @Malegria, la différence est que tu n'as pas besoin de borax pour faire tenir l'émulsion.

    Mais il n'y a pas de différence très notable dans la texture.
    C'est assez dur, ce qui te permet comme avec un baume, de lisser la surface pour en prélever une toute petie quantité.

    @Lunemalo,
    Tu fais dans le luxe avec ton cérat!
    Je suppose que tu as des roses de Provins sur pied dans ton jardin alors quelle merveilleuse huile de roses tu auras.

    En tous cas, avec l'huile, l'HA et 1 gtte d'HE, je trouve le parfum du mien sublime...

    Posté par michele le 15 juin 2007 à 23:14
  • je vais en faire ce week end. Cette nuit (oui, cette histoire me tourmente… ) j'ai pensé qu'on devait peut etre aussi utiliser autrefois les hydrolats car ils étaient distillés, donc plus ou moins stériles et plus "propres" que l'eau alors peu sûre…
    j'ai un hydrolat de rose très parfumé.

    Posté par venezia le 16 juin 2007 à 07:58
  • Je me dis aussi que les HE et les HA sont produits en faisant bouillir les plantes et qu'ils sont donc assez costauds pour supporter les 60°/70° de nos crèmes et baumes.
    Bien sûr dans un HA chauffé, on vaporise plus le peu d'HE qui s'y trouve encore...

    Si ton HA est parfumé et que tu arrives à faire ton huile avec des pétales secs, je pense que ça devrait te plaire.

    Peut-être qu'avec des pétales séchés, tu peux "zapper" la phase de soleil en faisant le tout à chaud 3 fois en changeant les pétales à chaque fois et en exprimant bien la masse.

    Les pétales de roses de Provins d'Altaïr que j'avais achetés grâce à ton article sont très souples et devraient convenir.
    Il faudrait trouver le moyen de les broyer autrement qu'au mortier...

    Posté par michele le 16 juin 2007 à 12:01
  • Merci Michèle pour cette recette ! J'ai déjà tenté de faire des cérats mais le résultat me paraissait toujours lourd, peu subtil, gras, pas stable. Ta recette et surtout tes explications m'ont décidée pour une nouvelle tentative.J'ai fait les fonds de bouteilles au cas où ce serait raté. Donc HV jojoba, HA néroli, HE géranium rosat.
    Bon c'est un peu bête de dire ça mais le résultat m'a émue: l'émulsion est très belle et la texture est d'une douceur et d'une finesse...

    Posté par cahincaha le 16 juin 2007 à 17:34
  • Eh bien voila, grace a ta petite recette j'ai realisée mon premier baume...avec succes. Merci bien Michele pour cette superbe recette tres bien detaillée.
    Vu comment c'etait parti, j'ai cru que je n'y arriverai pas..........et puis finalement j'ai commencee a mixer et au bout d'une mintute j'ai failli arreter juste avant que ca prenne, lol. Heureusement que je me suis rapellee que tu avait dit que l'emulsion prendrait sur les parois et tout d'un coup l'emulsion c'est faite, comme par magie. Ahhhhhhh,lol.
    Bon alors, j'ai mis hydrolat de rose, HV 11% germe de blé, 25% amande douce (j'avais un pot de 500ml, alors autant l'entamer!). J'aurais bien mis l'HE bois de rose mais j'allaite donc.....
    Cela a donné un baume couleur créme, trés joli.......et trés gras je trouve mais qui penetre assez rapidement.
    Par contre, j'ai reregardée ta photo et ton baume a l'air plus brillant que le miens (le miens serait plutot mate). Peut-etre est-ce tout simplement la photo.
    Enfin voila, merci bien les filles pour toutes ces merveilleuses petites recettes.
    Bizzzzzzz

    Posté par fiona le 16 juin 2007 à 23:25
  • Je viens de faire un petit baume spécialement pour mes pieds.

    Comme j'ai en ce moment quelques crampes nocturnes, je me suis remise au magnésium et je me suis dit qu'un petit baume favorisant la circulation ne me ferait pas de mal.
    Alors j'ai fait un baume avec de l'huile de macadamia, bonne pour la peau, agissant sur la circulation lymphatique, sur la circulation des capillaires et sur la circulation sanguine en général, des cristaux de camphre que j'ai dissous dans un petit peu d'alcool, et de l'huile essentielle de menthe des champs. J'adore l'odeur du camphre et je me rappelle du flacon d'huile camphrée que mon grand-père et ma grand-mère gardait dans leur table de nuit en cas de crampe, j'aimais beaucoup respirer cette huile.

    La texture est parfaite, le baume non gras, je suis trés contente. Je vous dirai ce que ça donne à l'utilisation.

    Merci Michèle pour cette recette.

    Posté par Catherine le 17 juin 2007 à 09:27
  • Bon, j'en ai fait aussi… mais pour le buste… je me suis dis que gras pour gras, un cérat pour la poitrine était mieux qu'une huile.
    j'ai donc fait avec macération de paquerette, un soupçon d'huile de pépins de citrouille, hydrolat de rose de Provins, HE géranium et HE encens.il est moins beau que celui de Michèle mais sent bon (j'ai perdu un peu d'hydrolat en route… )

    Posté par venezia le 17 juin 2007 à 17:08
  • Je suis bien contente que vous ayiez essayé.
    Avec curieusement la sensation que ce n'est pas gras pour cahin caha et Catherine, gras pour Fiona et Venezia!

    Nous ne sommes pas tous égaux devant le gras.
    C'est aussi ça la biodiversité ))

    En tous cas, je suis épatée par les versions de chacune: émotion pour Cahin caha, baume pour Fiona, pieds avec émotion/souvenirs pour Catherine, buste précieux pour Venezia...

    Tous les chemins mèneraient-ils au cérat?
    Lunemalo, et toi?

    Posté par michele le 17 juin 2007 à 20:26
  • … en refroidissant, le cerat est devenu moins "gras"… j'ai testé, il est très doux à l'application.

    Posté par venezia le 17 juin 2007 à 21:49
  • Michèle, je reviens pour te dire que je suis trés satisfaite de mon cérat pour les pieds. Je l'utilise tous les soirs pour procéder à un long massage de mes petons, ça donne un "glissé" juste comme il faut. Je suis ravie. Nul doute que je déclinerai cette formule de nombreuses manières... !

    Continue à nous concocter des merveilles, j'ai soif d'apprendre. Merci encore pour ta générosité et ton esprit de partage.

    Posté par Catherine le 20 juin 2007 à 02:03
  • J'en suis très heureuse Catherine!
    Bizz

    Posté par michele le 20 juin 2007 à 14:17
  • novice, dans la fabrication, je vais essayer ce cérat qui donne l'eau à la bouche, j'ai très envie de tester les savons aussi!! faut il vraiment utiliser de la soude ou y a t il un autre "remède"? merci à vous toutes de vos commentaires, j'adore!!! et merci à aromazone grace à qui je suis tombée sur votre site. bonne journée. Pat

    Posté par pat le 26 juin 2007 à 11:00
  • Pat, c'est une bonne idée d'essayer ce cérat, tu ne seras pas déçue par le résultat.

    Pour faire du savon il n'y a pas d'autre "remède" ! si tu crains d'utiliser la soude, lis bien le pas à pas de Thomaelle et ses recommandations, il n'y aura alors aucun problème.

    Donne nous des nouvelles de ton cérat !

    Posté par Catherine le 26 juin 2007 à 12:33
  • ça y est! je l'ai fait ce cérat et pour une première je suis contente! avec les huiles avocat/rose musquée pour mes petons et mimines très secs. je vous tiens au courant pour la suite! à bientôt.

    Posté par pat le 26 juin 2007 à 17:59
  • Pat félicitations pour ton première crème et bienvenue. On attend des nouvelles de tes petons et mimines choyés, le choix de tes huiles est judicieux.
    Tu as découvert potions et chaudrons via aroma-zone ?

    Posté par malegria le 27 juin 2007 à 07:59
  • Bravo Pat!

    Tu pourras peut-être maintenant découvrir les joies de la cire émulsifiante pour des émulsions bien plus fines et légères!

    Posté par michele le 27 juin 2007 à 09:22
  • merci de vos réponses et conseils!merci catherine, j'ai visiter les recettes de thomaelle waouhhhh j'adore!!! j'ai fait mon marché aujourd'hui pour la fabrique de savons, huiles, moules et tout et tout le plus dur à trouver reste la soude caustique!! de plus j'ai découvert un petit magasin bio tout nouveau c'est trop top!
    malegria: oui j'ai découvert le site chez aroma zone.
    au fait d'où êtes vous toutes?
    moi j'habite Meaux(77) à 20 minutes de disney mais je suis bordelaise, j'ai 3 enfants 2 gars 18 et 11 ans et une fée de 5 ans et j'aurai 40 ans le 31/12!!!
    voili, vous savez tout.... ou presque!
    à très bientôt
    Pat

    Posté par pat le 27 juin 2007 à 18:38
  • Je viens de terminer mon petit pot de cérat: il aura duré exactement un mois et trois jours...Tous les soirs: massage des pieds, genoux ,coudes(plus de peau fonçée ni de rugosités)et mains + "sniffage" intensif avant le dodo(personnellement je trouve le mélange néroli et géranium rosat très relaxant) .Je fais maintenent l'application les yeux fermés, il est très facile à doser.Enfin pour ne pas m'éterniser je dirai que c'est un véritable coup de foudre...Bon je m'en vais il faut que je refasse un Cérat de Michele (oui, je ne dis plus cérat de Galien...)

    Posté par cahincaha le 19 juillet 2007 à 16:20
  • bonjour,
    tout à fait d'accord avec toi cahincaha!! il est vraiment superbe ce cérat, il m'a duré moins longtemps qu'à toi (il faut dire que je badigeonne intensément!)
    Avez vous essayez avec de l'huile de macadamia? moi oui! et vraiment l'odeur est... miam!...(ça se mange pas? dommage!)
    Merci encore à toutes pour ses recettes.
    bisous.
    Pat

    Posté par PAT le 20 juillet 2007 à 14:41
  • Deuxième couche...

    Je sais, j'ai déjà félicité l'heureuse maman, alors disons que c'est histoire de décider les dernières réticentes... Depuis que j'ai fait ta recette, j'ai converti autour de moi (et fait un peu d'histoire en passant ), notamment une amie qui n'en revenait pas du plaisir d'utilisation et du parfum... J'en refais ce matin pour emmener avec moi dans un climat plus marin qu'ici, je pense que ma mère va en vouloir ) Ce produit est indispensable...
    Bises. V.

    Posté par lunemalo le 10 août 2007 à 08:40

Commenter l'article