Bikini Bôm: cérat cosmétique post-épilation

Soins du corps

Par atelierdemichele

          Ceci n'est pas un message de notre pin-up.
C'est la formule d'un cérat à utiliser après l'épilation sur le maillot, zone sensible et délicate s'il en est.
Ce produit peut bien sûr servir aussi sur le corps entier si vous voulez une formule simple, apaisante et nourrissante.

          Je n'applique rien de particulier après les épilations si ce n'est la crème que l'esthéticienne me met machinalement à la fin du soin.
Je la regarde faire tout aussi machinalement depuis des lustres sans réagir et penser que cette crème ne contient sûrement pas ce que je préfère mettre sur moi.

Même si elle est sensée être apaisante, sensée retarder la repousse des poils, sensée être légèrement antiseptique, et tout, et tout...

          Depuis peu, je réagis, et j'agis.
Allez hop, un cérat comme ici avec de l'aloe-vera en phase aqueuse que j'emporterai à chaque fois et qu'elle m'appliquera parce que tout de même, on ne va pas se laisser faire sans rien dire alors qu'on sait fabriquer des crèmes qui font tout ça aussi!

Voyez ici un cérat de Venezia avec de l'aloe vera. Cette audace m'a beaucoup inspirée.


          Puis je réalise qu'une personne m'a offert un très vieux livre à Noël alors que je n'attendais pas tant de générosité de sa part.
Il n'en reste pas moins que j'ai été touchée par son geste car c'est un livre qui appartenait à son père, pharmacien.

Ce vieux livre contenait des annotations dans les marges, des bouts de formules griffonnés sur des morceaux de papiers jaunis, une enveloppe déchirée sur laquelle on  peut lire qu'elle a été envoyée en 1945...

100_2582
Impossible de prendre une photo verticale!


Il y a tant de présence de ce monsieur dans ce formulaire, que je m'étais jurée de faire un jour une de ces formules, très improbables par ailleurs car certaines sont irréalisables aujourd'hui, voire carrément dangereuses.
C'était vraiment autre chose  que les parabens qu'on diabolise tant aujourd'hui.

          Comme  depuis Galien, on se refile des recettes de cérats et qu'il y en a une en page 41 qui s'appelle "cold-cream extra-fin", formule de la pharmacopée britannique, (joli nom pour le maillot, n'est ce pas?) je ne prend pas du tout de risques.

100_2583
Il faudra encore se pencher pour lire.


          Ce cérat contient du blanc de baleine que l'on remplace habituellement par des épaississants et/ou des beurres.
Le blanc de baleine provenait des cachalots et est constitué principalement de palmitate de cétyle (sel de l'acide palmitique et de l'alcool cétylique).

Sur le site de sheabutter.com (Loulou, remarques-tu l'habile astuce pour parler du karité sans en avoir l'air ?), on peut lire que sa composition est très proche de celle de l'huile de jojoba, information confirmée par le vendeur des robindesbois que je croise sur tous les salons bio et à qui j'achète un flacon de jojoba de temps en temps, histoire de faire ma B.A.

Mais l'huile de jojoba est liquide et ne peut pas jouer le rôle d'épaississant comme le blanc de baleine (ou spermaceti).
Comment faire un substitut du blanc de baleine?


          Je me souviens alors d'une discussion sur le forum Aromat où Copaiba conseillait Malegria qui ne trouvait pas de beurres au Pérou. Noté dans mes carnets secrets depuis lors, je n'avais jamais eu le temps d'essayer son conseil.


Voici son substitut de beurre de jojoba:

- 30% huile de jojoba
- 70% alcool cétéarylique (mélange d'acide stéarique et d'alcool cétylique)

Faire fondre au bain marie et mélanger vivement jusqu'au refroidissement sans laisser le temps à l'alcool cétéarylique de recristalliser à part.

100_2571


Le résultat est un peu trop "friable" voire cassant à l'application sur la peau. Il donne un toucher sec mais je désire quelque chose de bien plus onctueux.
L'épilation du maillot reste un geste douloureux et je voudrais un baume, au sens figuré du mot:

" Baume (fig.): Ce qui adoucit les peines, calme la douleur, l'inquiétude". Le Petit Robert.


          J'augmente donc la part d'huile de jojoba pour avoir 50% de chaque composant. Et c'est plus agréable, très onctueux, une vraie texture de beurre 100_2573.

Dès que j'aurais terminé la quantité de "beurre" préparée, je testerai avec des cétyl-esters achetés lors d'une commande de Patte et qui seront peut-être encore plus adaptés.

Je formule mon cold cream en modifiant à peine les proportions du vieux formulaire.


          Mais que choisir comme parfum pour avoir à la fois l'action adoucissante, antiseptique, cicatrisante et le tout très féminin et sensuel vu la zone à laquelle est destiné ce soin?
Le jasmin?

J'ai en ma possession un sublime jasmin sambac qui s'y prêterait bien. Ce que j'ai lu ici, puis et encore ici ou confirme mon choix.

Bon, je vous la fait courte:

- agit sur le plan gynécologique (syndrôme prémenstruel, douleurs utérines...)
- réputé comme aphrodisiaque (hum, hum...), frigidité, impuissance, anorgasmie (non, non, n'en jetez plus!)
- adoucit les peaux irritées (enfin, tout de même!)

         

          Pour ne pas trop m'égarer, je vais coller mon jasmin dans les bras de la lavande fine sous l'oeil vigilant de la rose.
Et voilà mon parfum soignant, érotisant, apaisant, antiseptique... pour le maillot!

100_2575


Formule du Bikini Bôm

- Phase A

. 29g huile de noyau de pêche (symbolique pour avoir une peau du même nom)
. 10g gel d'aloe vera maison
. 8g de substitut de "beurre de jojoba" maison
. 3g cire d'abeille blanche en pastilles

Faire fondre au bain marie et mélanger au mixer à capuccino .

- Phase B

. 1g de cire de jasmin grandiflorum (acheté ici, peu cher et de bonne qualité)

Ajouter dans la phase A chaude et mixer jusqu'à ce que ce soit complètement fondu.
Laisser éventuellement encore au bain marie éteint.
Une fois la cire fondue, retirer du bain marie, poser sur une surface froide  et continuer à mixer pour faire prendre légèrement au refroidissement jusqu'à l'obtention d' une "crème fluide".

- Phase C

. 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (qui joue aussi le rôle d'antiseptique). Il y a un conservateur dans mon gel d'aloe.

Ajouter au stade de "crème fluide" et continuer à mixer pendant 5mn pour épaissir encore un tout petit peu plus.

- Phase D: Parfum

. 10 gouttes d'huile essentielle de lavande officinale
. 5 gouttes d'absolue de jasmin sambac biodynamique
. 3 gouttes d'absolue de rose marocaine

Bien mélanger et couler en pots stériles avant le complet refroidissement. C'est plus joli.


100_2577

          Le petit pot est dans le sac pour emporter chez l'esthéticienne, qui fait des yeux ronds et comprend enfin  pourquoi je reste sourde aux sirènes de ses deux marques toutes si formidables et qui communiquent  tant sur les arômes et les huiles essentielles... Hi hi hi, je sais lire les INCI!


          Le Bikini Bôm durcit comme un cérat, forme un film mince et odorant sur la peau épilée et en réalité, j'en mets sur tout le corps le soir pendant 2 ou 3 jours.

C'est tout simplement divin!


Autour du chaudron

    mon dieu quel bijou ce livre!!

    merci pour ta formule, je vais m'empresser de la tester; et aussi de tester le substitut de beurre, ça m'intrigue!

    bonne nuit!

    Posté par Blandine le 12 juin 2008 à 01:27
  • Quelles bonnes idées!
    Moi qui me contentait d'aloé véra, je vais m'intéresser de près à ce baume Extra-Fin...
    Ce Bikini Bôm va faire un malheur cet été !!!

    Posté par jasméroli le 12 juin 2008 à 02:45
  • Tiens je me souvenais de cette conversation mais plus de la recette du beurre de jojoba. Tu as une excellente mémoire Michèle!

    L'esthéticienne m'applique aussi un gel au calendula, je m'interrogeais justement l'autre jour sur l'opportunité d'en faire un moi-même avec de l'extrait CO2 de calendula. Mais finalement baume ou gel? Il me semble qu'on déconseille le gras sur les coupures ou les microcoupures dûes à l'épilation mais d'un autre côté la formule baume-cérat est peut-être plus réparatrice et elle devrait aider à mieux résorber les éventuels résidus de cire. Me voilà en plein dilemme...

    Lavande-jasmin-rose tu me fais rêver. J'ai un peu d'HE de rose maintenant, je n'ose absolument pas l'utiliser, ta dextérité me fascine. J'imagine une odeur capiteuse et puissamment aphrodisiaque.

    Ton cérat semble particulièrement fin et onctueux. L'esthéticienne doit être impressionnée. A-t-elle fait des commentaires?

    Posté par malegria le 12 juin 2008 à 03:26
  • Combien de représentantes de la gent féminine pourront ne pas vouloir "à tout prix" ce baume après une description pareille, qui, personnellement me fait saliver les méninges ?
    Surtout en ces temps pré-maillot, même si la grenouille de la météo s'en donne à coeur-joie (elle aime l'eau, elle !)
    Encore une petite nouvelle, l'huile de noyau de pêche. Donne-t'elle autant d'éclat que celle de noyau d'abricot ? Quoique, pour le maillot ...

    Posté par chabou le 12 juin 2008 à 08:41
  • tu as bien raison, chabou

    encore une qui fait saliver ! Et rager de ne pouvoir tout faire.
    Michèle : au fond, ne pourrait-on imaginer de faire d'autres "beurres" avec ce mélange ?
    Comme un beurre d'huile d'amandons, un beurre d'avocat,un autre de calendula.
    A mon humble avis, ça va cogiter chez Vénézia !

    Posté par moune le 12 juin 2008 à 09:03
  • Oui si finalement Michèle avait retrouvé la formule des beurres d'avocat et autres beurres à base d'HV liquide ? C'est fascinant...

    Michèle crois-tu que le fait de préparer le beurre de jojoba à l'avance donne une autre texture que mettre HV de jojoba + alcool cétéaryllique séparément dans la phase huileuse? On dirait que oui, puisqu'il faut agiter jusqu'à la prise, on dirait qu'on obtient donc un produit différent. Dans une préparation ce beurre ferait donc comme une émulsion (de gras) dans une autre émulsion (E+H ou baume) ?

    Posté par malegria le 12 juin 2008 à 09:10
  • Ah ce livre, l'aurais-je cherché... Et tu l'as ! C'est une chance magnifique mais bien méritée ) Quelle interprétation !

    Posté par lunemalo le 12 juin 2008 à 09:11
  • Sympatoche! Je sens le parfum d'ici ^^

    Posté par zinette le 12 juin 2008 à 10:16
  • Michèle, du beurre de jojoba... quelle trouvaille ! je crois aussi que Venezia va exploiter l'info à fond !

    Nul doute que ce baume va en faire baver plus d'une, moi la première, encore une recette à essayer même si l'été s'en va doucement pour moi.

    Je t'imagine fort bien feuilleter avec précaution ce grimoire, c'est un joli cadeau que l'on t'a fait là.

    Posté par Catherine le 12 juin 2008 à 11:21
  • quel hasard, je rentre à l'instant de chez l'esthéticienne aprés une épilation .....du bikini entre autres....le beurre de jojoba me fascine.....quelle recherche !!!!

    Posté par Evelyne le 12 juin 2008 à 18:51
  • Evidement, toute mon attention s'est portée avant tout sur le vieux grimoire..Ah ! le goût des livres me perdra..
    Enfin, je me tourne vers ta recette, car ce n'est pas tout, mais j'ai aussi des poils !
    Intéressant ta formule pour le beurre de jojoba. C'est donc un beurre artificiel ?
    Blue en avait parlé : http://labelblue.canalblog.com/archives/2007/01/24/3782471.html
    Donc, celui que tu as fait, équivaudrait à celui ci ?
    http://www.starwest-botanicals.com/category/jojoba-butter/
    Et on pourrait envisager de faire ses beurres artificiels maison avec une huile donnée ? (cela m'étonnerait..La jojoba reste une cire)

    Ta recette : La texture doit être parfaite et l'odeur..Ah la cire de jasmin et son absolu ! (je veux bien qu'elle soit aphrodisiaque...)

    Tu ne lâches pas le morceau dans tes expérimentations d'émulsifiants...les cétyl-esters, réussiras tu à dompter la bête ?

    Ton esthéticienne va être surprise lorsqu'elle verra la merveille. A moins qu'elle ne connaisse déjà cette facette de Michele...

    Reste que...comme je reste un peu bloquée sur la pratique, sauf lorsque je suis bien obligée de passer le cap, je vais me contenter du plaisir de te lire encore une fois.
    Et poursuivre mes petites habitudes après rasage : hv de jojoba + gel aloé véra. Nickel !

    Merci Michele

    Posté par patte le 13 juin 2008 à 00:49
  • Ouh la la… après avoir lu cette recette de saison quasi friponne en raison des parfums affriolants utilisés, j'ai fretillé devant mon écran d'ordi et mon cerveau a presque court circuité car une foultitude d'interrogations ont alors fait irruption…

    Curieusement cette recette me rappelle d'abord celle du lait à l'aloes que j'aime beaucoup, et à qui je fais de la pub car je la trouve vraiment super. C'est à dire:
    -uniquement aloes comme phase aqueuse
    -et uniquement des co-émulsifiants (pour le lait substitut de lanoline+ cire+ acide stéarique, j'ai aussi tenté recemment en ajoutant du beurre de cupuaçu et en diminuant l'acide stéarique).

    La différence c'est que je ne chauffe pas l'aloe (mixé avec la lanoline) et que je rajoute les cires+huiles chaudes, et il faut donc un petit tour de main pour que ça prenne si l'aloe n'est pas un vrai gel (je prend de l'aloe à boire peu gélifié).

    Avec cette recette froufrou, tu restes dans un cérat à cause des proportions mais tu as aussi tes co-émulsifants: alcool cétéarylique, cire de jasmin et cire d'abeille. Je pense vraiment que c'est une voie à creuser pour la délicatesse des textures obtenues.


    -qu'appelles-tu exactement gel d'aloes maison? Est-il plutot gel ou plutot liquide? (as tu simplement dilué ton aloe concentré?)

    -on devrait pouvoir remplacer ton beurre de jojoba par du substitut de lanoline je suppose. Sur la techique du beurre de jojoba, ça vaudrait peut être le coup d'essayer le mélange avec de l'alcool cétéarylique non pas avec des huiles… mais avec des beurres naturels (je sais, c'est vicieux) pour leur donner encore plus d'onctuosité.

    je sens que ce week end, malgré tout ce que j'ai à faire il faudrait que je trouve un peu de temps pour tester.
    Un grand merci pour l'inspiration

    Posté par venezia le 13 juin 2008 à 18:02
  • Là ou Michèle passe
    Je vous les dis
    lvmh, l'oréal &Co nous lassent
    et de mort subite ils trépassent
    Michèle tu as trop la classe
    certes tu vaux plus que ces rimes de bécasse
    mais j'ose te déclarer mon enthousiasme à la lecture de ce billet
    qui m'ouvre des perspectives Eco cosmeto socio de la mort qui tue les empoisonneurs
    merci

    Posté par mlk, le 13 juin 2008 à 18:11
  • waow

    ça faisaitlongtemps que je n'étais pas venue par ici !
    que d'expérimentations Michèle !bravo!

    je me disais aussi que l'on pouvait les faire soi-même ces beurres qui nous donnent envie et je cherchais justement comment !
    car c'est vrai qu'ils les vendent cher quand même ces beurres outre-Atlantique...surtout le beurre de jojoba !
    et quelle coincidence ! j'ai mis justement des cétyls-esters depuis hier sur mon blog car ça a une texture qui me plaît bien et j'en ai acheté pour essayer mais j'ai pas encore eu l'occasion de le faire ...

    j'attends donc tes expérimentations avec cet ingrédient avec impatience !

    bises et bravo pour toutes tes formules très élaborées !

    Posté par missmiss le 14 juin 2008 à 02:26
  • Ah Michèle, je sens d'ici l'odeur de ton livre. Peut-être devrais-tu le mettre sous clé car une petite souris pourrait passer par là et l'emporter...!J'ai comme l'impression que la petite souris pourrait avoir des copinautes qui voudraient faire de même.
    En fait, je pense que c'est toi la petite souris maligne... belle façon de placer son "Karité". J'avoue que tu fais fort!
    S'il te plait Michèle, surtout, surtout, ne les fais pas courtes... j'aaaaaaaaadore trop tes histoires lonnnnnnnnnngues!
    Merci pour cette nouvelle recette : allé toutes en coeur "baumes, baumes, baumes" sur l'air de la chanson de Serge Lama, après tout il s'agit ici de féminité,non?

    Posté par Loulou le 14 juin 2008 à 05:16
  • MLK, j'aime trop tes rimes!!

    Michèle, le Jasmin, tant que ça?
    Je vais m'y intéressé de plus près alors? !! ha ha ha

    bisous

    Posté par zinette le 14 juin 2008 à 13:02
  • Merci Michèle pour toutes ces précisions et informations.
    Je pense que je vais tester ton 'substitut' de beurre!
    Bon week end

    Posté par Blandine le 14 juin 2008 à 14:28
  • Je ne suis pas sûre que ça pourrait remplacer les vrais beurres ou même les beurres hydrogénés mais c'est sympa pour avoir une texture plus onctueuse avec l'huile qu'on veut.

    Venezia, mon gel d'aloe est fait à partir de l'aloe en poudre X 200:

    0.5% aloe x 200 en poudre
    1% xanthane
    Le reste en eau, hydrolats si tu veux, conservateurs

    - Il me semble que tu as de l'aloe concentré 1:1 avec lequel tu peux faire:
    9% aloe concentré liquide 1:1
    1% xanthane
    90% eau, hydrolat, conservateur

    - Tu peux même faire de même avec du jus d'aloe qui est déjà conservé:
    99g jus d'aloe
    1g xanthane

    Et le tour est joué!

    Merci les filles. J'adore ce baume, j'en mets sur les mains pour pouvoir le sentir!

    Posté par michele le 17 juin 2008 à 14:34
  • Je voulais dire aloé concentré 1:10 et non 1:1

    Posté par michele le 17 juin 2008 à 14:35
  • ça y est, j'ai fait du beurre de jojoba, que j'ai intégré dans un baume bien sûr… résultat aussi super qu'avec l'acide stéarique. Pourtant, j'avais choisi volontairement la "mauvaise" cire, adoucie d'un peu de lécithine. Je suis ravie, je vais pouvoir utiliser à nouveau cette cire…
    j'espère avoir le temps de poster cette recette sur mon blog.

    Posté par venezia le 17 juin 2008 à 18:33
  • Venezia, tu ne peux pas nous laisser avec une telle information et ne pas nous faire un joli billet sur ton blog!

    Vite, vite, quelques heures de moins sur TON sommeil et JE serai comblée!
    )

    Posté par michele le 18 juin 2008 à 09:20
  • Je le savais !
    Michele et sa Princesse forment de par leur complémentarité, une vraie synergie !
    Bref, quelle équipe..
    Et moi, aussi, j'attend avec impatience le lire les suites de l'aventure sur le blog des baumes

    Posté par patte le 18 juin 2008 à 14:19
  • je confirme: le parfum du bikini bôm est divin

    Posté par venezia le 19 juin 2008 à 20:58
  • - Merci Patte, c'est une véritable inspiratrice, comme vous toutes ici d'ailleurs.

    - Venezia, je ne le sens plus
    Foutus virus!

    Posté par michele le 19 juin 2008 à 22:19
  • Michèle,
    Comme ma nièce vit en Suède, petit service demandé:
    En quels lieux se fournit ton amie pour la poudre d'aloe
    et autres produits introuvables en France?
    Merci.

    Posté par mlk, le 20 juin 2008 à 10:29
  • Bonjour Michèle et les camarades de bal
    Intégré à une crème, ce beurre de jojoba donne une texture ferme,douce, pénétrante et qui ne bouge pas
    émulsion faite avec ve et mf et beurre de jojo
    je vais beurrer à tour de bras et tartiner tout aussi allègrement
    Merci Madame

    Posté par mlk le 22 juin 2008 à 11:15
  • Bonjour Mlk, voici le lien vers le site suédois
    http://www.crearome.se/

    Ils ont des boutiques dans plusieurs villes dont Göteborg mais impossible de commander en ligne depuis la France, ils ne prennent pas la CB, ils n'ont rien voulu savoir par téléphone avec ma copine qui parle suédois malgré son n° d'INSEE qui parait-il te fiche à vie(l'équivalent là bas).
    Donc elle a prit mes produits directement à Göteborg.

    Juste pour te dire qu'ils ont les mêmes produits que Bilby et Aromantic. Ils étaient juste un peu en avance sur la poudre d'aloe concentrée et je ne sais plus quoi que je voulais.
    Et les prix sont pratiquement équivalents même achetés sur place.

    Merci d'avoir tenté le "beurre de jojoba" dont je rappelle que la paternité revient à CopaÏba!

    Posté par michele le 22 juin 2008 à 20:51
  • Merci beaucoup Michèle et cela tombe bien ,ma nièce vit à Göteborg et je vais la ruiner
    Copaiba est le père de beurre de jojo mais toi la mère nourricière et généreuse qui nous donne la becquée

    Posté par mlk, le 23 juin 2008 à 09:02
  • Bonjour,
    C'est peut etre trop tard, çà fait un an...mais je voudrais juste savoir comment doser pour obtenir de l'alcool cetearylique ? 50 % acide stearique et 50 % alcool cetilique ? ou un dosage different ? D'avance merci beaucoup
    Heu... à part çà j'adore lire ce blog, intelligent, humoristique, bref une bulle d'air frais dans un monde de brutes...

    Posté par xgreen le 22 juin 2009 à 21:05
  • Bingo, j'ai trouve toute seule sur une autre recette, une reponse à reo : je cite :"L'alcool cétéarylique est en paillettes mais tu peux le fabriquer toi même en mettant acide stéarique et alcool cétylique à 30/70 ou 50/50."
    Ben....si j'ai d'autres questions, peut-etre à une prochaine...
    Ah ben oui, je voulais savoir si c'est possible de faire d'autres "subtituts en beurre" puisque là c'etait pour le subtitut de beurre de jojoba. Donc d'autres huiles car marcherait aussi ?? avez vous tenté ? Merci mille fois

    Posté par xgreen le 22 juin 2009 à 21:13
  • c'est une super recette! j'ai découvert les cérats il y a peu, et franchement je suis FAN!! et je cherchais à me faire un soin post-épilation (dès que j'aurais soigné ma flémingite aigüe), mais je n'aivais pas fait le lien entre les deux!! maintenant le lien , est fait y'a plus qu'à!!!
    juste une petite question : ce n'est pas embêtant de faire chauffer le gel d'aloès? on ne peut pas l'incorporer à froid?
    sinon merci beaucoup pour cette recette!!!

    Posté par estellka le 20 janvier 2012 à 18:09

Commenter l'article