Savon "Que reste t-il d'Alep?"

Savonnerie

Par atelierdemichele

         Si les nouvelles de la Syrie n'étaient pas si dures, j'aurais fait un bon mot pour répondre à cette question : "Il reste des savons".
Que faire d'autre quand on se sent concerné mais fatalement impuissant?

 

J'ai retrouvé une fiole d'huile de baies de laurier que j'ai mise dans un savon des restes fabriqué avant l'heure.

Fabriqué pour les fêtes de Noël, ce savon contient des fonds de flacons ou des huiles que je n'ai que trop peu utilisées et qui menaçaient de rancir :

- Huile de nigelle bio, huile de chanvre bio, huile de germes de blé et huile d'inca inchi bio
- Huile de pépins de raisin vierge bio dont l'odeur m'est une véritable torture.

 

DSC05992

 

 

J'ai complété la formule avec d'autres corps gras :

- pour la mousse : huile de coco
- pour la dureté : huile de palme
- pour la douceur et le traitant : beurre de karité
- pour l'acide oléique sans coloration : huile d'arachide

 

La couleur du savon est naturelle et liée à la superposition :

- du vert des huiles de laurier, de pépins de raisins et de chanvre
- du jaune de l'huile de germes de blé

J'ai juste blanchi une petite portion de ma pâte au dioxyde de titane et procédé à un marbrage in the pot, facile et toujours spectaculaire.

 

 

DSC05993

 

La formule des restes d'Alep

450g huile de coco bio
250g beurre de karité Bénin
200g huile  de palme bio
180g huile de pépins de raisins bio
150g huile d'arachide raffinée
70g huile de germes de blé
60g huile de nigelle bio
55g huile de chanvre bio
50g huile de baies de laurier
35g huile d'inca inchi bio

Lessive de soude pour un surgras de 8%
Vitamine E

Dioxyde de titane
HE de romarin cinéole et menthe poivrée bio

Marbrage dans le bol

 

 

DSC05997

DSC05998

DSC05999

 

 

Que dire de plus? Il est simple et beau.

Comme la Syrie? Non rien n'y est simple...

 

 


Autour du chaudron

    C'est un bel hommage je trouve Michèle , penser et faire est un acte lumineux dont les rayons irradient au delà de notre impuissance…D'ailleurs ce savon, ton savon, porte les couleurs, l'odeur certainement de la vitalité et émet ses belles et compatissantes vibrations.
    Une belle leçon du vert vibrato

    Posté par mlk le 08 avril 2014 à 11:09
  • Ma Mimi, ben, comme tu sais si bien orchestrer, Maestra(au féminin) peux tu le formaliser et le lancer ce défi Vert;
    Bises

    Posté par mlk le 08 avril 2014 à 11:22
  • Michèle,

    Que reste t-il ? J'aurais hélas, tendance à dire, du sang et des larmes, mais le vert, n'est-ce pas la couleur de l'espoir ? J'aimerais tant y croire. Et ton savon pourrait ouvrir le défi du vert

    Bises

    Posté par Alyana le 08 avril 2014 à 11:35
  • (suite)

    Ton savon est magnifique et c'est vrai que ce genre de marbrage est toujours spectaculaire et d'une grande finesse.

    Posté par Alyana le 08 avril 2014 à 11:39
  • Ton savon est superbe!!!et quelle couleur .
    et puis trés bel hommage .

    Posté par sylvie le 08 avril 2014 à 12:56
  • Merci Michèle pour cet hommage...

    Un des plus vieux pays, que j'aime beaucoup, mon beau frère est Syrien et y a déjà perdu son frère. Suis comme très touchée personnellement par ce défi. Ton savon est tout simplement magnifique de par cette pensée et de son esthétique.

    Posté par Zinette le 08 avril 2014 à 12:59
  • Michèle, ton hommage est vibrant. Et sobre. Ton savon l'est également. Quand tout va bien chez soi, on se dit merci mon Dieu : tout va bien. Et on passe à autre chose. Merci de rappeler régulièrement qu'il y a encore tant de souffrance pendant qu'on cherche à satisfaire notre bien-être et désir de consommation.

    Posté par Nanette le 08 avril 2014 à 13:43
  • J'aime beaucoup ce vert et ce filet de blanc, c'est très chic.

    Ce sera donc le coup d'envoi du défi ce beau savon. Je vais devoir réfléchir pour le vert, je vais retourner voir mon mille-feuille du biwill....

    Posté par Catherine le 08 avril 2014 à 16:30
  • je me suis souvent demandée ce que devenaient la production de savons d'Alep pendant cette terrible guerre. Il y a cet article de l'an dernier qui explique pas mal de choses:
    http://rue89.nouvelobs.com/2013/09/17/syrie-devient-savon-dalep-pendant-guerre-245771

    Comme le conflit dure, je ne sais pas où ça en est aujourd'hui.

    Sinon, je suis épatée que tu aies obtenu un vert-jaune aussi franc avec des huiles, car finalement il y a peu de laurier, -le plus vert?- dans la formule; je n'utilise pas l'huile de pépins de raisin: elle serait donc verte elle aussi? Ton savon est chic, comme d'habitude…

    J'aime beaucoup ce défi.
    Pour les effets spéciaux, c'est marbrage uniquement?

    Posté par venezia le 08 avril 2014 à 17:32
  • - Venezia,

    On fera un message particulier à propos du défi.
    Je le lancerai juste après ce message ci et après avoir un peu discuté avec Mlk, c'est quand même elle qui en est à l'origine

    L'huile de pépins de raisins vierge et bio est d'un très sombre vert, sent très mauvais et a certainement participé à la couleur. Elle n'a absolument rien à voir avec les huiles raffinées que l'on trouve par ailleurs.

    Mais comme ce savon n'a absolument pas bougé (il m'en reste un), je me demande toujours si certaines huiles de laurier ne sont pas colorées artificiellement car normalement la couleur du savon s'oxyde, s'affadit et devient plus ou moins beigeasse comme ici :
    L'huile de laurier venait de chez Zinette et je n'ai aucun doute sur son authenticité.

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/07/04/21530573.html

    Lors du défi sur le savon d'Alep sur les Céphées, j'avais déjà été étonnée du vert clair obtenu par certaines et je pense que cela provient de l'huile de laurier.
    Pour ce savon ci, je n'ai plus le souvenir de la provenance de ce flacon retrouvé dans mes affaires en décembre.
    Mais je peux presque dire qu'il y a du colorant dedans

    - Catherine,

    Oui on fera un message à part pour le défi.
    Il n'est quand même pas interdit de commencer ses cogitations, tu as raison

    - Nanette,

    Quand j'ai fait ce savon et écrit ce message en décembre, on pensait que le conflit allait s'arrêter. Il faisait encore la une des journaux.
    Là c'est certain qu'on pourrait penser qu'il ne s'y passe plus rien, c'est que je ne supporte pas dans les infos.

    - Merci Zinette.
    Quelle tristesse.

    Je pourrais en faire des messages : Mali, Centrafrique, Lybie...

    - Sylvie,

    Je ne m'attendais pas à ce que celle couleur persiste en l'état.
    Il y a certainement un colorant dans cette huile de laurier.

    - Alyana,

    Du sans et des larmes tu l'as dit.
    Oui je veux croire aussi que le vert est la couleur de l'espoir.

    - Mon Mlk,

    J'ai mis une trame pour le défi mais on en reparle pour formaliser le tout? Je lancerai d'ici quelques jours pour qu'on se mette dans les starting blocks. Je t'ai inscrite d'office!

    Posté par michele le 08 avril 2014 à 18:02
  • J'avais rapporté un jour de Madère une petit flacon d'huile de laurier, très verte, -et je suis sûre que c'était du brut!- mais son odeur était si désagréable que je n'ai jamais osé l'utiliser.

    J'ignorais que les pépins de raisin donnaient une couleur aussi sombre, pressés en huile;

    Posté par venezia le 08 avril 2014 à 19:21
  • Ce si beau savon riche de bonnes huiles, élaboré avec le cœur est un plaisir pour les yeux. Et pourtant, je ressens tellement de tristesse à la pensée de ce beau pays dévasté. Oui, espérons que le vert est la couleur de l'espoir.

    Posté par gingembre le 08 avril 2014 à 19:31
  • Edit : espérons que le vert soit la couleur de l'espoir

    Posté par gingembre le 08 avril 2014 à 20:03
  • là, à l'instant j'ai failli laisser fuser ma colère de politique, voire d'ancienne routarde, tant de ces hospitaliers pays, nous sont désormais "interdits" mais faire un savon d'hommage, de souvenirs verts, de vitalité, de femmes vaillantes oui, ma Mimi tu peux m'inscrire d'office à ciel ouvert en vert. tendons vers….

    Posté par mlk le 08 avril 2014 à 20:22
  • C'est bien de nous rappeler la Syrie dont plus aucun média ne parle aujourd'hui.
    Je me suis toujours demandée ce qui fait arrêter net l'information, quelque soit le sujet. D'autres scoops prennent la place et le temps mais ce dont on nous a rebattu les oreilles ne cesse pas pour autant d'exister. Bizarre...

    Un vert doux pour un doux savon, j'aime quand on fait le tour des placards et qu'on décide de "passer" tout ce qu'on a pas utilisé, ça donne une conscience étincelante vis à vis du banquier, on se sent bien dans ses bottes ^_^
    Il sont beaux, Michèle, tes zigouigouis !

    Posté par chabou le 09 avril 2014 à 09:05
  • Michele, je trouve ton marbrage one pot très réussi. Bravo !

    Dommage que la couleur verte de tes savons due à l'huile de baies de laurier, en s'oxydant à la lumière, va petit à petit disparaître et donc moins faire ressortir le marbrage.

    Posté par Colchique le 09 avril 2014 à 10:09
  • Il y a tant de merveilles en Syrie, le savon d'Alep forcément mais également le verre soufflé bouche que j'affectionne +++
    http://www.lamaisondalep.com/?id_lien=2&page=catalogue.list

    Ton savon est magnifique et très émouvant.
    La couleur est incroyablement belle sans l'ajout de colorant ...
    Les courbes et voluptes du marbrage si délicat sont fines et élégantes.
    Tu fabriques toujours du beau simple et sobre même si dans la "vraie" vie ce n'est pas toujours possible

    Posté par emadra le 10 avril 2014 à 22:21
  • - Emadra,

    Merci pour ce lien. J'en profite pour mettre le lien vers tes bijoux de savons aux perles de verre si magnifiques.

    C'est une torture d'imaginer que tant de savoirs peuvent se perdre avec les hommes :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2013/12/06/28596614.html

    - Colchique,

    Oui normalement les couleurs dues à la véritable huile de laurier s'affadissent mais je disais à Venezia plus haut que la couleur n'ayant pas bougé d'un poil, j'imagine qu'il y a un colorant dans l'huile.

    Ce n'est pas normal qu'elle reste identique au bout de 6 mois. Mais c'est joli

    - Chabou,

    J'apprécie d'autant les savons des restes que je ne les écrirais jamais comme ça s'il ne fallait pas terminer les flacons ouverts.

    Merci de ton passage.

    - Mlk, j'adore ta façon d'écrire. On en reparle du défi ?

    - Gingembre, on y croit, oui!

    - Venezia,
    Si d'aventure, tu tombes sur un magasin bio qui vend de l'huile de pépins de raisins vierge, pressée à froid et que tu te sens de faire une ultimate experience ...

    Il me semble que seul Emile Noël en vend et elle est véritablement odieuse tant à l'olfaction qu'au goût mais tu n'as aucun doute sur sa richesse en polyphénols.

    J'en achetais chez Bilby and Co. qui seule en détenait à l'époque où je fabriquais ma crème visage comme ceci :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2007/02/26/4144592.html

    Je craque régulièrement et elle finit inexorablement dans un savon des restes ... drôlement précieux du coup

    Posté par michele le 11 avril 2014 à 08:35
  • Quel beau savon, avec un gracieux marbrage; j'imagine une prière calligraphiée qui s'élève vers le ciel ...

    On est parfois découragés de tant de souffrances. Pourtant, s'il ne reste qu'une chose cela doit être l'espérance .

    Je me pose de sérieuses questions non sur nos savons d'Alep et leur couleur mais sur ceux du commerce ! Pour réaliser mon savon d'Alep au chaudron, j'en avais acheté un dans un magasin bio. Quelle déception ! Il était très dur et quand je l'ai coupé, l'intérieur était marron. Vu le prix de l'huile de baies de laurier, les fabricants doivent en mettre très peu .... Car mon savon était vert dehors et dedans et il l'est resté.

    J'ai vu ensuite un reportage très complet à la télé sur les savons d'Aleo et j'ai tout compris. Si je retrouve sur internet la vidéo de cette émission, je viendrais le poster.
    Bises

    Posté par Irène le 16 avril 2014 à 15:47
  • Trop beau ce savon Michèle!
    J'aime bcp sa simplicité. On dirait que ton savon est porteur d'espoir pour la Syrie. Il met du baume au coeur. J'adore ce marbrage tout doux, tout simple.

    Posté par Loulou le 17 avril 2014 à 18:30

Commenter l'article