Savon vert aux inclusions

Savonnerie

Par atelierdemichele

           Les chutes de savon s'accumulent dans le bol. Pas d'inspiration jusqu'au moment de fabriquer du savon à l'argile rose.
Je sais quoi en faire de ces chutes : je vais les disposer dans de la pâte à savon verte, transversalement par rapport à la future découpe des pains.

 

DSC06222

DSC06223

 

        La formule est celle du savon pour peaux sensibles au lait de jument bio en poudre offert par Mlk dans laquelle :

. toute l'huile de palme est remplacée par du blanc de boeuf offert par Emadra
. l'huile de colza bio très jaune est remplacée par du colza raffiné neutre
. le fond est coloré avec de l'argile verte et un peu de mica vert océan d'Aroma zone qui marche très bien en saponification.


       C'est chez Venezia que j'ai appris que ces mélanges de matières d'une même tonalité de couleur donnent toujours du beau, moins monolytique qu'un seul colorant.
L'argile verte est bien hydratée au préalable dans un peu d'eau tiède prélevée sur l'eau de dissolution de la soude.

 

Formule du savon vert aux inclusions

30% huile d'olive bio
25% huile de coprah bio (Bilby and Co.)
25% blanc de boeuf (merci Emadra)
10% beurre de karité du Bénin
10% huile de colza raffinée

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 6%
Argile verte et mica vert océan

Vitamine E
Inclusions d'autres savons (rose, jaune, neutre)

 

DSC06226

 

Mode opératoire

- Couler la pâte verte dans un moule rectangulaire en acrylique. Ranger le plan de travail pendant que la pâte durcit légèrement.

- Enfoncer les inclusions verticalement et transversalement par rapport à la future découpe des pains jusqu'à ce qu'elles butent sur le fond.

Les inclusions roses provenant d'un savon fraichement coupé se sont ramollies grâce à la chaleur dégagée par la saponification. J'ai pu les enfoncer dans la pâte pour former des ondulations roses qui viennent rythmer un peu le dessin.

- Au bout de 24 à 48h, découper les savons en rectangles bien nets.
Je trouve qu'un motif dans la surface ne demande rien d'autre qu'une forme de savon simple pour être mis en valeur sinon ça fait trop de messages visuels et du coup c'est moins joli. Enfin, c'est mon goût hein...

 

DSC06227

DSC06228

 Et voilà un joli décor à peu de frais mais j'ai encore oublié de frotter les savons frais avant la photo!


Autour du chaudron

  • Très jolis ces savons ! Et quelle bonne idée de recyclage d'autres savons !
    J'aime beaucoup le vert que tu obtiens. J'ai été un peu déçue par la teinte que donne mon argile verte (le savon parait terne ^^) et je voulais tenter de mélanger argile verte et chlorelle, pour un vert plus soutenu. Je testerai aussi avec le mica vert océan.

    Posté par Elisabeth le 14 septembre 2014 à 12:13
  • Simple et très chic!!!
    J'aime beaucoup le rendu visuel de tes inclusions et la couleur verte est superbe ce qui n'est pas nécessairement facile à obtenir je trouve.
    Ils sont aussi impeccablement coupés, et surtout identiques par la taille.
    Tu utilises quoi une lyre, un couteau à enduire...?
    Bon je retourne à mes tests de couleurs végétales!
    Bon dimanche

    Posté par Lippia le 14 septembre 2014 à 12:15
  • Rien à dire,

    Juste admirer. Reprendre les adjectifs qui te vont si bien: beau, élégant, chic, simple... Bon je m'arrête là. Les couleurs sont harmonieuses. J'adore; Juste une question, qu'à tu fais des découpes du dessus? En n'a tu gardé avec les morceaux qui dépassent? Cela doit donner quelque chose d'original. Non! J'adoooore.

    Posté par annabulles le 14 septembre 2014 à 14:42
  • Comme ça , l'air de rien ... faire de jolis savons précieux et raffinés , avec
    peu de choses .
    Oui , oui très simple mais pas si facile !
    J'aime beaucoup ! surtout le swing des chutes roses qui donne du caractère
    à tes tranches de savon !
    Si j'ai bien compris ...sans parfum ..sniff.. lol !

    Posté par patsch le 14 septembre 2014 à 15:29
  • - Patsch,

    Comment ça pas facile?

    C'est d'une simplicité enfantine, il faut attendre que la pâte soit suffisamment rise pour que tes chutes ne "tombent" pas.
    Et encore même quand elles tombent, ben, elles te font un joli dessin que tu n'avais pas imaginé.

    Oui ma belle, encore sans parfum. Et j'en ai fait des tas d'autres cet été sans parfum.

    Avec ton imaginaire développé, tu pourrais nous inventer un mélange olfactif non?
    Que t'inspire ce visuel en matière d'assemblage d'HE?

    - Annabulles,

    Que tu es gentille, ces jolis mots me comblent!

    Quand j'ai découpé les savons, il en est resté plein de chutes qui m'ont fait un peu soupirer
    Du coup, j'ai enfilé mes gants, passé patiemment poignée après poignée les chutes sous l'eau chaude puis j'en ai fait des boules en pressant le tout.

    Il m'a suffi ensuite de les façonner sous le filet d'eau chaude pour faire des boules lisses.

    Même faites en boules comme ça, l'air de rien, c'est joli.
    J'adore mettre des chutes dans un nouveau pain, c'est toujours très beau je trouve.

    - Lippia,

    Pour découper les savons, j'ai tout essayé : lyre à fromage, à foie gras, couteau de cuisine, couteau à jambon... et finalement je me suis offert ça :

    http://www.lesateliersdetanit.com/product.php?id_product=48

    Lippia, il y a beaucoup de fausses économies, n'achetez rien d'autre.
    Avec ça tu découvres le bonheur!

    - Elisabeth,

    Oui les argiles ne contiennent que des oxydes qui donnent le fond coloré mais aucun lustre. Du coup les couleurs peuvent paraître ternes surtout si l'on en met trop ou sur un fond d'huiles déjà trop colorées.

    Il faut doser les argiles toujours légèrement pour avoir plus de subtilité dans la couleur.

    J'ai fait ici un mélange avec le mica qui apporte du brillant et qui dope le tout. Je n'ai malheureusement pas noté les proportions mais il y a beaucoup plus de micas que d'argile verte.

    Le mica vert océan dosé seul colore le savon dans un joli vert d'eau que j'avais tant aimé dans un savon de Mlk :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2011/07/01/21524948.html

    Posté par michele le 14 septembre 2014 à 15:55
  • Michele, superbes savons et la couleur verte est magnifique grâce aux micas.

    Tu maîtrises parfaitement la découpe des savons.

    Bravo ! Tes savons ont beaucoup de classe. J'adore leur visuel.

    Posté par Colchique le 14 septembre 2014 à 16:47
  • D'accord , d'accord , facile et beau !

    Pourquoi pas UN DEFI avec nos restes de savons en inclusions ?

    Imaginaire développé ...vouiii !mais pour me développer le nez il va falloir que
    je m'exerce ! et que j'investisse en huiles essentielles !
    Pas tout en même temps , hein... ma commande AZ explose déjà !

    Et puis d'ailleurs , pour les parfums , c'est Irène la spécialiste...

    Posté par patsch le 14 septembre 2014 à 19:18
  • - Patsch , quand tu veux, tu lances un défi?
    C'est toujours une joie de défier par ici

    Si Irène passe et se sent de lancer une idée de parfum pour ce savon, je prends!

    - Colchique,

    La découpe se fait tellement simplement avec le découpeur que je me demande comment j'ai pu croire que l'on pouvait s'en passer avec plein d'autres ustensiles.

    Merci pour tes compliments. Les savons simples plaisent beaucoup, je ne sais pas faire de savons très colorés ou très travaillés, tant mieux

    Posté par michele le 15 septembre 2014 à 09:41
  • Merci Michèle!
    Je vais demander à monsieur Lippia d'essayer de me fabriquer ça

    Posté par Lippia le 15 septembre 2014 à 09:52
  • je lui mettrais bien un mixte tout bête de vétiver, lavande et basilic a ton très joli savon Michèle.
    Il est peps avec un petit air joyeux donné par les inclusions et élégant tout simplement, ta signature.
    maintenant je tente toute synergie sur plantes.
    Exemple feuilles de basilic fraiches, mouillées d'he et je laisse vivre.

    Posté par mlk le 15 septembre 2014 à 10:50
  • Très joli savon Michèle, et jolie idée pour recycler les chutes de savon. Il faudra que je poste ce que j'en fais ...

    Si on me prend par les sentiments, alors voilà mon idée pour un parfum pour ce savon. Il faut tenir compte que la parfumerie appliquée à la savonnerie est particulière. Et je sais maintenant ce qui tient et comment il faut soutenir les parfums. Il y a pour cela, entre autres, deux magiciens : le géranium et le patchouli. Mais leur rôle, dans une synergie - dans celle-ci en tout cas, est de soutenir, pas de prendre le dessus. Alors, voici ma proposition, testée et approuvée par moi même

    - Patchouli : 4 parts
    - Vetiver : 1 part
    - Lavande : 3 parts
    - Géranium rosat : 2 parts
    - Bois de santal : 2 parts

    J'ai souhaité quelque chose de vert - ce à quoi fit penser le savon de Michèle - enrichi d'une petite note féminine.

    Alors, qu'en pensez vous ?

    Posté par Irène le 15 septembre 2014 à 12:05
  • Superbe ! de vraies oeuvres !

    J'aime beaucoup ce vert tendre, ce mélange de coloris... bravo !

    Posté par Chafou le 15 septembre 2014 à 12:52
  • Michèle, ces savons sont superbes !
    J'aime beaucoup le vert obtenu avec l'argile et le mica.
    Et quelle bonne idée ces inclusions de savon encore frais pour faire des vagues et obtenir un savon original, unique, élégant... ta signature.
    Je préfère comme certaines les savons parfumés... mais sans fragrance.

    Posté par gingembre le 15 septembre 2014 à 13:01
  • Des savons so chics, comme je les aime Michèle, tant au niveau des couleurs que du graphisme.
    La petite ligne ondulée apporte un fini très joli, ce n'était peut-être pas fait exprès au départ mais le résultat est extra.

    Moi aussi je rêve devant la rectitude de tes coupes mais je vais continuer à utiliser ma lyre à foie gras ou mon couteau tant pis si mes savons sont "de traviole"...

    Posté par Catherine le 15 septembre 2014 à 13:31
  • C'est plus qu'utile de préciser d'attendre un peu pour enfoncer les morceaux dans la pâte, sinon, effectivement, ils s'agglutinent où ils veulent.
    J'ai d'ailleurs un peu de souci quand j'incorpore des tous petits morceaux. Si la pâte a pas mal pris, quand on touille pour répartir les petits cubes, il faut bien relisser ensuite alors que c'est en train de se solidifier et si la pâte est trop liquide, et bien ils coulent au fond!! Bref, je n'ai pas trouvé encore la solution miracle. Les bandes fines comme sur ta série donnent des résultats heureux bien plus facilement. Je trouve ta déclinaison particulièrement harmonieuse. Et j'adore cette technique: maximum d'effet pour un minimum d'efforts déployés! Quand je pense qu'à une époque, je m'acharnais à faire des constructions savantes avec des bandes de savon avant de verser la pâte!! Faut vraiment aimer se compliquer la vie pour rien…

    Irène, je n'ai pas la même appréciation que toi à propos du patchouli dans les savons qui me déçoit toujours! Je trouve que le vétiver résiste bien mieux à la soude sans que son parfum profond ne bronche, le patchouli n'en fait qu'à sa tête et disparait souvent complètement, le filou. J'ai fait de nombreux essais car je suis obstinée, aucun ne m'a réellement emballée. Mais peut être le mentionnes tu justement parce qu'il a le pouvoir de se fondre dans d'autres parfums pour les soutenir sans s'imposer (ça, on ne peut pas dire qu'il s'impose… ).
    Personnellement, je verrais bien menthe citronnée (clin d'œil appuyé à Mlk) ça rend bien dans les savons sans la force un peu raide de la menthe poivrée, avec un soupçon de sauge sclarée pour que ça tienne mieux. (4/5 menthe citronnée 1/5 sauge sclarée) J'ai fait récemment une série avec ce mélange, ça reste frais et discret, ce qui irait pas mal au teint de ce savon épuré.

    Posté par venezia le 15 septembre 2014 à 17:54
  • Tu as tout à fait raison Venezia. D'ailleurs tu as vu : une part de vetiver et 4 parts de patchouli ... Mais ce dont je suis absolument certaine c'est que le patchouli agit comme fixateur (fixatif, j'ai un doute soudain ...) de la synergie.

    Posté par Irène le 15 septembre 2014 à 20:37
  • Michèle : Quelle bonne idée !!! Et so chic , je rêve aussi devant ton découpeur à savon et ton imagination 😊en plus le vert est magnifique. .

    Je trouve la synergie d Irène super , pourquoi ne pas la mettre dans un baume , apaisant , destressant , et pour les petites inflammations de la peau ?

    J utilise souvent le patchouli dans les savons pour ma soeur qui l apprécie et j ai constate qu il est très versatile , mon dernier qui date d hier est parfume à l yang et au patchouli : l yang à pris le dessus et pourtant il y en a moins .....

    Menthe citronnée et sauge sclaree ? A tester , car tes savons sentent toujours très bon .😊

    Posté par Sylvie le 15 septembre 2014 à 22:11
  • Dès que j'ai du vetiver , je l'essaie ta synergie , Irène ! J'aime

    Posté par patsch le 15 septembre 2014 à 22:12
  • Ils sont très beaux et raffinés.

    Posté par Sthelena le 16 septembre 2014 à 17:58
  • Je reviens...

    Posté par michele le 17 septembre 2014 à 11:58
  • - Merci Sthelena pour ces gentils commentaires

    - Patsch, moi aussi j'essaierai la synergie d'Irène.

    - Sylvie,

    A la longue, ton ylang se mélangera bien au patchouli. Je trouve qu'en outre, c'est sous l'eau que la véritable odeur se révèle.

    - Venezia,

    Je trouve que le patchouli bien dosé est fidèle si tu ne le maries pas à des costauds. La meilleure association que j'ai trouvée est avec l'orange 5 ou 10F et un soupçon mais pas obligatoire de lavande.
    Ainsi on sent bien le patchouli qui perd la note terreuse mais se sent bien. Malheureusement on n'a plus d'agrumes distillés et concentrés à disposition.

    Pour disposer les chutes de savon dans la pâte fraîche, je cherche une trace dite moyenne.
    Soit j'attends après la coulée comme ici quand je dispose les chutes verticalement ou qu'elles sont grandes.

    Soit je les incorpore à la pâte ou à une partie de pâte à la trace moyenne quand elles sont morcelées comme ici :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2009/11/28/15913206.html

    ici :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2010/12/12/19836400.html

    ou ici (à la fin du message sur le défi baume mais on voit y mal le savon :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2009/07/08/14331138.html

    C'est plus une question de trace à maîtriser que d'autre chose je pense.
    Quand tu tapotes ensuite ton moule sur le plan de travail, la surface s'aplanit si tu n'as pas été à la trace trop épaisse.

    Bien entendu qui dit trace particulière dit "attention à la formule". Ici le duo blanc de boeuf et colza permet de tout faire sans précipitation.

    Si tu as beaucoup de palme, de karité ... c'est plus délicat.

    - Catherine,

    Oui ce n'était pas fait exprès. Quand j'ai vu que je pouvais enfoncer les bandes roses ramollies, j'ai tenté et le résultat est très heureux.

    - Gingembre,

    On n'a pas fini avec cette histoire de parfum ou pas

    - Chafou,

    Je trouve que ça vaut le coup de tester les mélanges de matières colorantes.

    - Aaah Irène, merci pour cette jolie synergie!
    Je vais la faire dans un flacon et voir comment elle sent. J'ai une panne olfactive en ce moment que n'arrange pas le premier virus de la saison qui a attaqué tout le monde chez moi.

    J'attends un peu avant de réaliser le mélange. Je ne sens rien depuis 3-4 jours

    - Mlk,

    Je suis étonnée par les mélanges que tu réalises. Les HE directement sur les feuilles et après, tu les incorpores dans ton savon ou tu fais macérer sur HV, alcool ?

    - Lippia,

    S'il a des doigts agiles ce mari, tu en as de la chance!
    En tous cas, je ne sais pas comment j'ai pu me passer de découpeur.

    Posté par michele le 17 septembre 2014 à 17:06
  • Vraiment beaux tes savons Michèle. Parfum nous avait montré cette technique il y a déjà qq tps.
    C'est une chouette idée.

    Posté par Loulou le 19 septembre 2014 à 16:14
  • Oh il est superbe ton savon ! Très printanier dans les couleurs Il est doux au regard, j'aime beaucoup !

    Posté par Sealeha le 19 septembre 2014 à 16:35
  • - Merci Loulou.
    Sais-tu où madame Parfum l'a mise sur son blog ou ailleurs? Ce serait intéressant de voir comment elle fait.
    Bises ensoleillées!

    - Sealeha,
    Il est doux aussi à la peau. J'en ai beaucoup offert mais il me restait l'une des entames qui vieillit bien. Le blanc de boeuf est très agréable saponifié.

    L'as-tu déjà testé?

    Posté par michele le 20 septembre 2014 à 11:44
  • Elegance simple mais non moins raffinée Michèle, c'est ta signature pour les savons ainsi que toi dans la vraie vie 😃

    J'adore, tes savons sont superbes et cette façon de recyclage des chutes me parle beaucoup.
    Que dire de plus, si, tu imagines que je louche devant ton magnifique rose
    Parce que tous mes savons sont beiges malgré ma bonne volonté de wanted pink !!!!!
    Toutes les argiles roses ne colorent pas les savons les filles :/

    Posté par emadra le 21 septembre 2014 à 22:56
  • L'argile rose ne devrait pas tarder à te parvenir.

    Miss Ed, il n'y a d'argiles qu'Argiletz :
    http://www.argiletz.com/catalog/argile-couleurs

    dans toutes les bonnes pharmacies et les bons magasins bio ^_^

    Posté par michele le 23 septembre 2014 à 17:00
  • Elles l'ont déjà toutes dit, et je suis bien d'accord, ce savon es très beau avec toute sa simplicité, et le vert superbe! La récupération des chutes fait toujours plaisir, mais apès on a encore es chutes du savons des chutes, et on n'en finit jamais...

    Ce que je trouve dommage, c'est qu'à l'usage souvent les différents morceaux ne fondent pas à la même vitesse. Si les chutes sont dans un savons plus dur/mou, plus vieux, etc, ca lui donne une vie dans la baignoire un peu biscornue...

    Merci de ton adresse de découpeur à savon! Il a l'air très bien fait en effet, et ça vaut le coup d'en avoir un vrai car les savons tordus, ce n'est pas très joli...

    Posté par madame propre le 23 septembre 2014 à 20:22
  • Reçu today Michèle, merci merci +++++
    C'est incroyable la différence couleur entre l'argile rose d'Argiletz et celle d'AZ !
    Je n'ai plus qu'à 😃

    Posté par emadra le 23 septembre 2014 à 21:44
  • Bisous et bons savons roses!

    Posté par michele le 24 septembre 2014 à 08:23
  • Madame Propre, c'est vrai que c'est une chaîne sans fin ces morceaux de savons.

    Quand je n'en peux plus, j'aime bien les mettre dans mon nid à savons. Il plait à tout le monde :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/01/26/28995831.html

    Posté par michele le 24 septembre 2014 à 08:26
  • Il n'y a que l'argilet'z, j'ai bien entendu, mais alors qu'en est-il des ocres proposés par AZ? Fiable or not ...?

    Posté par Fanny le 24 septembre 2014 à 11:14
  • Non, j'avoue que je n'ai jamais testé le blanc de boeuf en savon...
    J'avais une fois utilisé du saindoux, mais alors que le saindoux lui même n'avait pas d'odeur, j'ai trouvé que mon savon sentait la friture :/ Du coup je n'ai jamais réitéré l'expérience avec du gras animal...

    Posté par Sealeha le 25 septembre 2014 à 12:15
  • Michèle, je me répète, pardon sincèrement, mais c'est beau, c'est tellement beau ce savon!!!!!!!!

    Posté par Nanette le 25 septembre 2014 à 22:30
  • Nanette, tu es trop bon public mais mon bon public préféré(e) avec Mlk et Miss Ed.
    Je ne sais toujours pas si ça s'accorde ou pas cette affaire!

    Posté par michele le 26 septembre 2014 à 09:37
  • Ohhhh mais j'avais raté ces petite merveilles !!
    J'adore cette belle couleur vert océan - et les incrustations artistiques
    De l'art savonnesque

    Posté par Pescalune le 29 septembre 2014 à 13:34
  • Merci Pescalune!
    Au fait, fabriques-tu des savons ?

    Il me semble bien que tu aimes les savons maison mais je n'ai pas le souvenir de t'avoir lue parler des tiens.

    Posté par michele le 29 septembre 2014 à 18:58
  • Merci pour vos partages

    Posté par Blanche le 10 octobre 2014 à 11:48
  • Merci Blanche, c'est un plaisir.

    Posté par michele le 11 octobre 2014 à 10:01

Commenter l'article