Crème familiale toutes peaux

Soins du corps

Par atelierdemichele

Un peu de crème à disposition de ceux qui en auront besoin.
Il faut qu'elle soit fine, pénétrante, très hydratante et au toucher peu gras sans faire trop de concessions au confort requis en plein hiver.

 

             Je choisis d'émulsifier mes huiles végétales avec de la xyliance qui donne des crèmes confortables, très adaptées aux peaux plutôt sèches et déshydratées.

J'aime l'utiliser pour les peaux de bébés ou d'enfants. Les miens même bien grands à présent en bénéficient toujours si tant est qu'ils veulent se crémer.

Un tube de crème est toujours à disposition au cas où.

L'INCI de la xyliance (équivalent de la cire n°2) : Cetearyl Wheat Straw Glycosides and Cetearyl alcohol,  montre qu'elle est issue d'un sucre, de paille de blé et qu'elle est épaississante grâce à l'alcool cétéarylique déjà incorporé dedans.

Point besoin d'en mettre des tonnes pour obtenir une crème, il suffit de bien mixer à l'électrique et d'ajouter le minimum d'épaississant pour qu'elle se tienne.

Formule générale
3% cire xyliance ou cire n°2,  1% alcool cétéarylique, 12% huiles végétales, 0.5% beurres ou même cire d'abeille

20% gel d'aloé véra, 5% urée, 3% glycérine
Eau, hydrolats, conservateurs, actifs, HE q.s.p. 100%

 

DSC06448

 

                   La crème familiale hydratante ne doit pas être trop chargée en corps gras sinon le tube reste inutilisé au long de l'année.

* Ma phase grasse est constituée de véritables corps gras sans huile estérifiée mais reste raisonnable à 12.5%.

. Huile de jojoba fine et pénétrante mais c'est une véritable cire composée de nombreux esters cireux comme la cire d'abeille, elle est  protectrice et bien lubrifiante.

. Huile de carthame riche en omégas 6 très réparateurs du ciment cutané. Anti-déshydratante de fait et à protéger avec de la vitamine E introduite dans la phase huileuse.

. Un soupçon de veg'line que j'adore et que je mets à présent partout. On peut bien entendu la remplacer par une vaseline végétale faite maison composée de cire d'abeille et d'huile de ricin.

 

* Ma phase aqueuse est riche en agents hydratants simplissimes qui font la job sans être ostentatoires.

. Glycérine végétale bio tout terrain

. Gel d'aloé véra maison gélifié avec 1% d'un mélange de gommes xanthane et carraghénanes qui majore l'action hydratante du jus d'aloès. Je radote mais vraiment c'est devenu l'un de mes musts.

. Urée, humectant que j'avais délaissé et que j'incorpore ici à 5% pour bénéficier de l'action kératolytique bienvenue chez mes ados aux peaux de crocos et aux sillons bien visibles comme sur une terre assoiffée.

. Hydrolats de lavande et d'encens qui apaisent la peau, évitent grattouillis et irritations.

 

* Ma 3è phase simplifiée contient quelques autres actifs :

. Fucogel que l'on ne présente plus pour son action hydratante bien complémentaire des polysaccharides de la gomme carraghénane et qui en plus est très agréable sur la peau après pénétration.

. Extrait CO2 de grenade, calmant, apaisant et anti-inflammatoire, génial actif que je cantonne trop souvent aux peaux matures alors que pour les peaux irritées, l'eczéma ou les atopiques il est superbe.

 

DSC06447

 

Formule de la crème fine hydratante toutes peaux

- Phase aqueuse

28 Eau de source Rosée de la Reine
10 Hydrolat de lavande bio
10 Hydrolat d'encens (merci Emadra qui nous as oubliés)
20 Gel d'aloé véra maison
5 Urée
3 Glycérine végétale bio (Bilby and Co.)

- Phase huileuse

3 Xyliance (ou cire n°2)
1 Alcool cétéarylique
6 Huile de jojoba bio
6 Huile de carthame bio (Emile Noël)
0.5 Vitamine E
0.5 Veg'line (Les utiles de Zinette)

- Troisième phase

0.6 Ecogard
5 Fucogel
1 Extrait CO2 de grenade bio (Bilby and Co.)
0.4 HE (12 gouttes lavande fine d'altitude bio pour 100g de crème)

Rectifier le pH et ajuster l'eau perdue au chauffage
Formule en % ou en grammes

 

DSC06441

 

 

 

 

 

 

 

 

Mode opératoire

- Dans un bécher désinfecté, peser l'urée, la glycérine, l'eau et les hydrolats. Mélanger à la cuillère magique jusqu'à dissolution totale de la poudre.

Ajouter le gel d'aloé véra; bien mélanger le tout.

- Dans un autre bécher désinfecté, peser tous les ingrédients

- Porter les deux béchers au bain marie jusqu'à 70/75°C

- Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse en mixant fortement à l'électrique pendant 5 mn et en maintenant cette température constante.

- Mélanger délicatement hors du bain marie jusqu'au refroidissement. On peut baisser la température un peu plus vite en laissant le bécher 2 mn dans un bain d'eau froide non glacée tout en mixant.

- A froid, ajouter les ingrédients de la 3è phase un à un en mélangeant bien entre chaque ajout.

Rectifier l'eau perdue au chauffage avec de l'hydrolat de lavande, ajuster le pH et conditionner.

 

DSC06446

Fine, onctueuse mais rondelette

 

                  Cela donne une crème fine, très onctueuse et légère.

J'ai photographié le fond du bécher conditionné en pot pour vous montrer sa texture mais cela n'est pas recommandé pour une crème familiale où le tube ou flacon pompe est plus indiqué.

C'est une crème qui n'épaissit que peu, qui gaine la peau d'un mince film imperceptible mais efficace.
Et vous savez quoi? Il n'y a même pas un demi gramme de beurre de karité dedans!

Le soin familial de Nanette qui est un beurre corporel malgré elle

 

                 Le parfum est ténu.

Juste composé de 12 gouttes d'huile essentielle de lavande d'altitude pour 100g afin de ne pas incommoder la tribu des nez délicats qui joue à la rébellion anti-crème depuis quelques temps.
J'en ai parfumé une autre portion avec un mélange d'ylang ylang et de petit grain bigaradier pour ma pomme.

Rapide à formuler, rapide à fabriquer et je l'espère rapide... à utiliser!

 


Autour du chaudron

  • Michele, très belle crème que toute ta famille doit apprécier.

    Tu as bien raison de préciser l'action kératolytique de l'urée, car toutes les peaux ne la supporte pas dosée à 5 %, ce qui est personnellement mon cas.

    La vaseline, mais la vraie issue du pétrole, est un ingrédient que j'ai très envie de tester dans une crème.

    Posté par Colchique le 03 décembre 2014 à 11:35
  • Oh là là Colchique, quel intérêt d'utiliser de la vaseline?
    Elle n'est pas comme la lanoline riche en composants utiles pour notre peau.

    Elle ne fait qu'être posée sur la peau comme un film non pénétrant. Le seul intérêt que je lui trouve (et encore...) est juste de véhiculer des principes actifs médicamenteux.

    En cosmétique où tu apprécies les véritables corps gras naturels et non estérifiés, ta remarque m'étonne.

    Oui pour l'urée, l'effet kératolytique se manifeste dès 5% mais beaucoup de peaux sèches le tolèrent bien. Il faut toujours adapter à sa propre sensibilité.

    Posté par michele le 03 décembre 2014 à 19:19
  • Est-ce que cette crème pourrait remplacer la" très connue en boîte bleue" dont mon
    mari ne veut pas se passer ...
    GRrrr , il m'énerve ...trop fidèle cet homme ..trop , trop <))

    Posté par patsch le 03 décembre 2014 à 20:32
  • Sur la photo, elle me semble cocooning cette jolie crème. Mais, Michèle, tu dis qu'elle est fine et légère, elle devrait donc satisfaire tous ceux qui n'aiment pas le gras.
    Je vais poser une question bête, mais comme je suis toujours en phase apprentissage, je la pose quand même Pourquoi rajouter de l'alcool cétéarylique puisqu'il y en a déjà dans l'émulsifiant ?
    En relisant, je crois avoir la réponse, mais j'aime bien quand tu expliques
    Merci beaucoup Michèle pour cette recette pour tous, simple à réaliser, puisque nous avons toutes tous les ingrédients... non ?

    Posté par gingembre le 04 décembre 2014 à 09:44
  • Voilà une crème pour ceux qui n aiment pas le gras , c est à dire les hommes et les jeunes. ...
    J utilise l urée depuis peu et elle me convient mieux qu avant , J en mets peu 2 ou 3 % dans ma crème visage et beaucoup plus dans la crème pour pieds , que je ne mets pas tous les jours , la dermatologue m en avait prescrit et j en refais .pour l effet keralolytique je faisais faire de la vaseline salicylee .

    J aime bien les crèmes qui servent à tout : les mains avant de sortir, le corps après la douché .....et si en plus ça sent bon ☺merci Michèle.

    Posté par Sylvie le 04 décembre 2014 à 13:16
  • Michele, la vaseline me semble être un ingrédient très intéressant pour les peaux sèches qui souffrent d’irritation et d’une très forte déshydratation. Je vais faire un article sur mon blog concernant la vaseline.

    C’est faiblement dosée dans une crème, que j’aimerais tester la vaseline pour les parties sèches de mon corps.

    Posté par Colchique le 04 décembre 2014 à 13:42
  • - Colchique, c'est en effet un ingrédient qui fait juste barrière sans rien apporter de qualitatif à la peau.

    Contrairement à une cire d'abeille par exemple qui fait la même chose mais qui apporte des nutriments. La cire est plus "plastifiante" que la vaseline c'est vrai et du coup elle peut donner dans certaines formulations un moindre confort transitoire mais en ce qui concerne l'efficacité à long terme pour une peau déshydratée, je ne suis pas convaincue que ce soit la vaseline qui gagne.

    On considère souvent que ces dérivés pétrochimiques laissent la peau sur sa faim et du coup celle ci réclame de multiples applications pour garder le confort transitoire. On en parle plus souvent à propos des baumes pour lèvres mais c'est le même phénomène pour la peau.

    Je suis surprise de ton choix mais j'ai vraiment hâte de lire quelle est ton analyse car tu fouilles véritablement les aspects positifs avant de choisir.
    A très bientôt donc.

    - Sylvie,

    La vaseline salicylée n'apporte pas l'hydratation que l'on observe avec l'urée. Elle ne peut pas être un soin au long cours comme les crèmes à l'urée. C'est un traitement que je jugerai médicamenteux et pas cosmétique.
    Les deux peuvent être complémentaires bien sûr.

    - Gingembre,

    Il n'y a pas de questions bêtes, elles font toutes avancer le schmilblick

    J'aime "couper" les émulsifiants complexes avec un épaississant pour affiner la texture.
    Bien sûr que l'on peut ne mettre aucun épaississant et augmenter la quantité totale d'émulsifiant pour obtenir une texture plus compacte.
    C'est une question de goût et personnellement je préfère la juste dose d'émulsifiant pour émulsifier et plus ou moins d'épaississant pour augmenter la viscosité.

    Ici j'ai utilisé de l'alcool cétéarylique qui est l'épaississant contenu dans la xyliance (ou cire n°2) mais j'aurais pu choisir un autre épaississant pour apporter une texture un peu différente :
    . de l'acide stéarique pour le côté blanc et cireux
    . des cétyls esters pour affiner encore plus
    . de l'alcool cétylique pour majorer la couvrance et l'émollience...
    voire même augmenter un peu plus l'alcool cétéarylique pour faire une crème plus épaisse.

    On obtient ainsi un truc plus fin, plus variable aussi que de mettre 5 à 8% d'émulsifiant.

    Tout est ouvert.

    - Patsch,

    Pour te rapprocher de cette crème, il faudrait plus de stéarates et des huiles estérifiées à la place des véritables huiles végétales.

    Je ferais exactement la même trame en y ajoutant quand même 2% de stéarate de magnésium pour blanchir et épaissir encore plus voire même je remplacerais l'alcool cétéarylique par de l'acide stéarique à 2%.

    3% cire xyliance ou cire n°2, 2% acide stéarique, 12% huiles estérifiées,
    20% gel d'aloé véra, 5% urée, 3% glycérine, 2% stéarate de magnésium
    Eau, hydrolats, conservateurs, actifs, HE q.s.p. 100%

    Sachant que dans la Nivéa le seul actif est du D panthénol. Et on peut aussi être accro à son parfum très addictif.
    A tester, je ne sais pas si ça fonctionnera mais si j'en avais le temps, je testerais c'est sûr

    Posté par michele le 05 décembre 2014 à 09:09
  • Michèle, quelle belle crème. Elle donne l'impression d'être très fraîche. Ça me rappelle beaucoup l'aspect des crèmes de colchique, avec cet aspect frais, brillant et léger. Mais en même temps, on retrouve bien ta patte : simple et si sophistiquée.
    Et un petit plongeon réconfortant dans ta crème, un...

    Posté par nanette le 05 décembre 2014 à 13:22
  • Pfffffff!!!!! Maintenant j'hésite, c'est malin! Moi aussi j'en veux une belle crème gourmande, dodue, douce et tout et tout, pour tout et tout le monde, avec un grand pot rond pour mettre les doigts dedans.
    Oui mais voilà : MF/VE or cire n°2 + aloé?
    Je la fais ce week-end en gros : je vais en distribuer dans mes paniers de noël.
    En plus, je voudrais bien une déclinaison qui ferait prévention vergétures car on attend a baby dans mon entourage
    Qui me dira?

    Posté par lolapit le 05 décembre 2014 à 17:21
  • Très jolie crème, et c'est vrai que nous avons un peu mis aux placards ces émulsifiants de base très fidèles et agréables, tout comme l'émulsifiant L d'ailleurs.
    Pour la grenade, je garde un souvenir ému de l'hydroglycériné de Miss ED, gorgée de soleil et pétillant de sa joie de l'avoir réalisé

    @Lolapit
    Centella, calophyle, rose musquée et plus couvrante qu'avec la n°2 et relipidante surtout une cire de rose pour accompagner
    Plein de karité et de la lecithine

    Posté par mlk le 07 décembre 2014 à 21:02
  • Bon ben ça y est, j'ai fait...comme j'ai voulu c'est à dire le compromis exact entre deux crèmes de Michèle qui me faisaient également envie : la crème fine hydratante toutes peaux et la célèbre "Nard c'est nard" qui m'a longtemps faite rêver.
    J'ai fait une base de crème nourrissante mais pénétrante et fraîche avec l'association MF/VE/alcool cétylique, du karité et des huiles très légères, de l'aloé et plein plein d'hydratants (urée, fucocert et NFF).
    La belle enceinte a bénéficié d'une déclinaison avec rose musquée et fragrance en troisième phase.
    Le reste du bêcher a reçu de l'huile essentielle de lavande officinale (riche idée, Michèle!) et du mica bleu (autre riche idée).
    Et voilà une copieuse bien satisfaite!

    Posté par Lolapit le 07 décembre 2014 à 21:46
  • Merci Michèle pour cette belle générosité. Je suis de plus en plus loin, mais je ne remplacerais pas mes crèmes maisons par celles du commerce. Tu m'as montré le graal, Michèle.
    veg line, chest un ingrédient que je n'ai pas. Une pointe de cire d'abeille pourrait remplacer ou pas? Pour l'hiver, il est important de protéger.
    Je t'embrasse…
    De bonnes fêtes à toutes et tous….

    Posté par MariaTé le 08 décembre 2014 à 18:40
  • http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2014/11/03/30722057.html#comments

    C'est là , MariaTé , que Michèle explique comment faire un substitut de veg'line .

    Espérant t'avoir aider...

    Posté par patsch le 08 décembre 2014 à 22:46
  • - Merci ma Patsch,

    Sûr que ça aide! Je le remets en clair ici au cas où.
    Vaseline végétale maison pour tenter de remplacer le veg'line :
    . 2g cire d'abeille blanche bio
    . 28g d'huile de ricin bio

    - Maria Té,
    A très bientôt te relire et bonnes fêtes aussi à toi. Dieu que le temps passe vite dans cette vie!

    - Lolapit,
    Euh, tu ne vas quand même pas nous mettre juste les ingrédients sans les formules hein?
    Il doit y avoir plein de femmes enceintes frustrées du coup...

    Il y a si longtemps que j'ai coloré une crème que tu m'en redonnes l'envie. Je ne sais pas quand mais la prochaine sera colorée!

    - Mlk,
    Je reviens à des émulsifiants classiques en ce moment et je me régale à tester ces textures enveloppantes et douces.
    La grenade est un véritable trésor tant en bouche que sur la peau. Je vais certainement y revenir plus souvent pour les peaux sensibles à eczéma.

    C'est sûr, en bouche, je trouve ça très galvaudé car même sous les tropiques, ce n'est pas super bon

    - re-Lolapit,
    Pourquoi se limiter? Il faut faire les deux si l'on en a envie.
    Pas de frustration ma belle, c'est extra-mauvais pour le teint

    - Merci Nanette,
    Elle est un peu trop légère pour ta famille c'est sûr.
    Chez moi c'est impossible de faire utiliser une crème grasse, personne n'en veut alors je triche en utilisant les acides gras qu'il faut.

    Merci à tous, il semble y avoir un véritable ralentissement dans le monde cosméto maison en ce moment.
    Alors zou, un autre message!

    Posté par michele le 10 décembre 2014 à 08:56
  • Le temps passe vite et je n'ai même pas eu le temps encore de venir commenter. Je ne donnerai pas mon avis sur cette crème car je n'ai pas eu le temps de la faire (l'aurai-je un jour, pfff mais il faut vraiment que j'en fasse une pour toute la famille) mais à priori elle a tout ce que j'aime, et en plus j'adore la xyliance. Je reste très basique finalement. Je n'ai jamais utilisé de carthame, peut-être à mes débuts mais je n'en ai aucun souvenir.
    Par contre, pas de karité, comment diantre est-ce possible?
    J'ai bien ri tu imagines.
    Gros gros bisous

    Posté par Lys Blanc le 10 décembre 2014 à 14:55
  • Lys blanc, tu vois comme je fais des efforts? Pas de karité et pourtant elle est belle et très agréable sur la peau.

    Tu peux remplacer l'huile de carthame par du tournesol ou de l'huile d'amandes douces tout simplement mais toujours sous l'escorte de la vit E.

    Bisous à toi!

    Posté par michele le 12 décembre 2014 à 21:16
  • Je l'ai faite cette crème avec les modifications que tu m'as conseillées afin de
    la faire ressembler à la nivaé

    Phase aqueuse : 27 % eau , 10 % hydrolat de lavande, 10 % hydrolat d'encens ,
    20 % gel maison d'aloé véra , 5 % urée , 3 % glycérine

    Phase huileuse : 3 % cire n°2 , 2 % acide stéarique , 6 % jojoba , 6 % coco fractionné ,
    2 % stéarate de magnésium

    3 ème phase : 2 % provitamine B5 , 3 % fucocert , 0,6 % cosgard , 0,4 % HE

    Mode opératoire exécuté à la virgule près et ... une superbe crème ferme , très blanche ,
    douce à l'application , qui pénètre rapidement sans aucun effet de gras .

    J'ai expliqué à mon mari de qui je tenais la recette , que ce n'était pas du bidouillage
    mais du cisellage cosmétique sans pétrole ... et devinez quoi ?

    Il l'a essayée et dit : " elle est bien ta crème , elle pénètre vite .."

    Ouh ! je vais pouvoir jeter ce tube bleu .
    La fin d'un mythe ! ;o)

    Posté par patsch le 19 décembre 2014 à 15:13
  • Bravo Patsch! Faire tomber les mythes est un sacré défi! On y arrive, nous, voilà!

    Posté par Lolapit le 19 décembre 2014 à 16:12
  • Tiens, je la copierais bien patch ta recette. Par contre, je n'ai pas de cire n•2, mais olive douceur. Mf/ve ou Olivem. Qu'est ce qui irait le mieux? Merci pour ton partage.

    Posté par Nanette le 19 décembre 2014 à 17:45
  • Nanette , il me semble que Michèle a dit que changer le système émulsifiant d'une
    crème , ce n'est plus faire la même crème .
    Demandes mon mail par le formulaire de contact et envoies-moi ton adresse , je
    t'envoie de la cire n°2 .

    Posté par patsch le 19 décembre 2014 à 19:10
  • Patch, merci de tout cœur.

    Posté par Nanette le 20 décembre 2014 à 18:49
  • Bonjour,
    Je viens de faire cette superbe crème pour faire des petits cadeaux de noël.par contre, j'aurais aimé préciser la date de conservation.et je ne la trouve pas.est ce un mois ou plus?
    Merci beaucoup Michèle
    J'apprends tant sur ce blog
    Laetitia

    Posté par letiziawendy le 23 décembre 2014 à 21:41

Commenter l'article