Lait corps lissant

Soins du corps

Par atelierdemichele

         Un déjeuner du lundi avec les copines.
Que leur apporter? Je ne peux sortir fioles et flacons que le dimanche vers 16h.
Mon nez attaqué par de vilains virus ne me permettait pas de fabriquer une senteur sans risques.

      Moune m'avait envoyé un mail avec la recette de sa crème corps à la carotte que je trouvais formidable et que je mettais sur mon visage.
Elle disait l'avoir refaite en précisant "Cette fois, j'ai mis ton mélange fabuleux Crème de nuit à l'argan".

 On appuie , on monte le son et on revient!
♫♪

      C'est quoi ça mon mélange crème de nuit à l'argan?? 
Il doit y avoir ça sur Potions ♫

 

DSC06737

DSC06740

 

       ♫  I play the street life   ♪  ♫

       J'ai retrouvé le fameux mélange que j'avais baptisé malgache et je l'ai refait en modifiant les crus d'HE.

8 ylang ylang extra Puressentiel
4 géranium Afrique Florame
2 extrait de vanille bourbon (Bio Arômes Madagascar)
2 santal austrocaledonicum d'Ouvéa (merci Catherine)
2 vétiver Astérale
2 petit grain combawa (Merci Sylvie)
1 poivre noir Astérale

 

        Je leur ai fabriqué un lait corporel que je voulais lissant, anti-rugosités et hydratant mais confortable.

Je vous détaille donc chaque étape du cahier des charges ♪♫

- Un lait

Le mélange émulsifiant doit donc peu épaissir, permettre une application facile, un toucher agréable et une pénétration rapide.

Fuyant l'ester de sucre que je dégaine trop facilement, back to basics : L'Emu L  INCI : C14-C22 alkyl alcohol C12-20 alkyl glucoside.
Je ne cherche pas à faire un lait sprayable mais un véritable lait confortable et je pense qu'il se marierait parfaitement avec un autre glucoside, le cétéaryl glucoside (CG90 de Copaïba) à peine épaissi d'alcool cétéarylique.

Les quantités requises doivent être minimales pour ne pas augmenter la viscosité de façon inconsidérée et la phase grasse ne doit pas excéder 20%, grand maximum.

Quelques jours après la fabrication, le lait était instable avec 0.5% de cétéaryl glucoside (CG90) et 24% d'HV (beaucoup trop, j'avais le cerveau lisse). Malheureusement les copines l'ont reçu ainsi.
Je l'ai refait une fois sinus et cerveau opérationnels à 1% de CG 90 avec seulement 18.5% d'HV pour faire un lait puis une crème corps lisse avec 1.5% CG et la même phase huileuse.

C'est sympa d'avoir le même produit sous deux viscosités différentes en ce printemps où l'on passe de 3° le matin à 25° le lendemain. Mêmes actifs, mêmes huiles, même parfum mais deux épaisseurs différentes.

Lait :  2% Emu L+ 1% Cétéaryl glucoside (CG90) + 0.5% Alcool cétéarylique + 18-20% HV
Crème Corps lisse : 2% Emu L+ 1.5% Cétéaryl glucoside (CG90) + 0.5% Alcool cétéarylique + 18-20% HV

 

- Lissant

Grâce à un kératolytique doux : Allantoïne ou urée?
Je choisis l'urée cette fois. Nous sommes en fin d'hiver, la peau du corps est sèche, souvent rugueuse et une action hydratante est un plus.

Je prends la fourchette basse pour avoir cette action kératolytique (5 à 10%).
Il est possible ici d'utiliser des AHA si vous les supportez.

 

- Anti-rugosités

Je table sur plusieurs ingrédients afin d'obtenir cet effet:

. Sur l'urée à nouveau, kératolytique ♫ efficace mais aussi agent hydratant dont l'action est majorée par d'autres actifs hydratants (xylitol, glycérine, aloé ferox, carraghénanes).

. Sur les huiles végétales (figuier de Barbarie, macadamia, son de riz, karité oléique) et sur le substitut végétal de lanoline (Hydranol) pour l'action adoucissante.

Ce sont tous des assouplissants riches en acides gras insaturés très traitants. J'ai retrouvé le plaisir de la précieuse huile de figuier de Barbarie qui devrait faire des miracles anti-décrépitudes  ♪♪Yééahhh
♫ ♫  Street life, it's the only life I knoooow ♪

Ampoules à la Propolis Blanche Bio dynamisée

 

           Et je rajoute une merveille issue de la ruche que je teste pour la première fois : la préparation dynamisée propolis blanche française de Ballot Flurin.

Vendue sous forme d'ampoules buvables au très bon goût quoiqu'un peu trop sucrée, cette préparation contient, dilués dans de l'eau de source, quasiment tous les produits de la ruche hormis la cire d'abeille (propolis blanche, gelée royale, miel, pollens, élixir de la ruche "venin d'abeille").

J'en espère un réel bénéfice sur la peau avec tous les autres ingrédients sucrés (xylitol, glucosides...) dont l'action hydratante n'est plus à prouver.

Image Ballot Flurin
 ♪♪

 

Formule du lait corporel lissant anti-rugosités

- Phase aqueuse

23.20% Hydrolat de rose bio
20% gel d'aloé ferox maison gélifié au mélange xanthane-carraghénanes àà
15% eau de source Rosée de la Reine
5% urée
5% xylitol ♫ de bouleau bio
3% glycérine végétale bio

- Phase huileuse

4% huile de coco fractionné
4% dicaprylyl carbonate (Aroma-zone)
2% huile de son de riz
2% Hydranol (lanoline végétale)
2% huile de macadamia inodore (Les utiles de Zinette)
2% huile de karité oléique (Bilby and Co.)
2% Emu L
1% cétéaryl glucoside CG90 (Copaiba.be)
0.5% alcool cétéarylique (merci Moune)

- Troisième phase

♪ 5% Préparation dynamisée propolis blanche française (Ballot Flurin)
2.5% huile de figuier de Barbarie bio
0.7% HE
0.6% Ecogard
0.5% vitamine E

 

             ♫♫    Mode opératoire classique

Sans grande difficulté si ce n'est qu'il faut bien dissoudre l'urée et le xylitol dans l'eau et les hydrolats avant de rajouter le restant de la phase aqueuse. Until you play your life away oh!  ♫♪♫  Cela se fait bien à froid.

L'émulsification se réalise à 80°C pour les deux phases.

Il n'a pas été utile de rectifier le pH qui était à 5 environ avec cette recette exacte ♫♫

Formule générale d'un lait corps lissant (en %)
2 Emu L, 1 cétéaryl glucoside, 0.5 alcool cétéarylique, 18.5 HV dont 8 à 10% huiles estérifiées
5 urée, 0.2 gommes xanthane-carraghénanes à parts égales. Eau, HA, glycérine, HE, actifs et conservateur pour 100%

 

DSC06739

DSC06741

 

              Le lait épaissit un peu au fil du temps mais reste fluide  ♪♫

J'ai conditionné en 3 flacons pompe de 60ml en PET ambrés  que je trouve bien pratiques pour un produit corporel toujours délicat à manier dans la salle de bain.

Ceux ci sont très jolis et ce volume tient bien en mains mais évidemment après avoir nettoyé la cuisine et fait les étiquettes, il faisait trop sombre pour prendre les photos.

Le lendemain, il pleuvait et le ciel bas n'a pas permis les photos lumineuses qui mettent tout en valeur.

Dommage car la texture est super agréable même surtout avec de l'émulsifiant en plus ♪♪
...  ♪ Yééaaah, Street life, go, go ... Non?
Trop folle, ha, ha ha....

 

 


Autour du chaudron

    Michele, merci beaucoup pour cette recette de lait pour le corps.

    Posté par Colchique le 14 mai 2015 à 09:44
  • Merci Michèle ! me suis bien déhanchée sur "streetlife" ;-D

    Mais , ici , c'est "Wedding life"

    Eh oui ! c'est CE samedi que ma fille se marie !! le stress monte ...

    Comme dirait ... hum , bougez pas , je reviens !!

    Bisous à toutes !!
    et aussi à Yulaan bien sûr ! (qui sait se faire désirer ..)
    et autres messieurs silencieux <;O))

    Posté par patsch le 14 mai 2015 à 10:15
  • Et bien, mon message a disparu!! je recommence , mais en plus bref!

    Ce lait sent délicieusement l'ylang (quand tu dis 8, c'est 8 gouttes ou 8 parts? ). Je suis surprise qu'avec 0,7% d'HE seulement, le parfum soit aussi présent.
    Sa texture se densifie peu à peu (je secoue vigoureusement le flacon pour homogéneiser, et c'est bon). Il apporte une grande sensation de fraicheur, je suppose à cause des 20% de ton gel à l'aloes ferox dont je raffole.
    A la lecture, cette recette est très harmonieuse, comme une élégante formule mathématique

    Posté par venezia le 14 mai 2015 à 23:22
  • Michèle, qu'elle belle recette ,je reviens plus tard ,mais déjà ,je voudrais savoir par quoi remplacer le cetearyl glucoside?
    J aime particulièrement l'huile de figue de barbarie 😀et ce lait est parfait avec les beaux jours .
    Patsch ,bon et beau mariage ,et beaucoup de bonheur pour les jeunes mariés 💐

    Posté par Sylvie le 15 mai 2015 à 08:39
  • Michèle, tu es trop forte pour trouver des flacons qui ont un chic fou!!!!! J'adore tes recettes de laits, je ne suis pas douée pour les réussir : toujours ma folie de mettre toujours plus d’ingrédients...ça les épaissit. Je compense, parce que je n'utilise pas des matières premières aussi nobles que toi : je testerai bien l'huile de figue de barbarie. Il faut que je regarde d'abord si elle n'est pas comédogène. Je n'ai pas d'emulL, mais tu m'as donné envie de me faire une crème pour le visage, un peu plus fluide que ce que je fais d'habitude. Allez, Nanette, au boulot .
    Une pensée toute particulière pour Patsh et sa fille, tous mes voeux de bonheur ♥

    Posté par Nanette le 15 mai 2015 à 10:01
  • Une des copines, qui aime la présence très prononcée de l'ylang, en harmonie comme souvent avec toi. Contrairement à Venezia, je trouve ce lait, non pas frais mais satinant en légèreté et fluide mais couvrant. J'aime bien l'association de ces sucroses . c'est du velours en fait, plus que satin. Le lait s'est épaissi et là, il n'est pas instable. Il faut attendre, je pense... Dans tous les cas sa légèreté nourrissante au parfum des îles est un régal.
    Patsch, courage d'abord, ne stresse pas. Ta fille sera la plus belle des mariées et toi la maman comblée.

    Posté par mlk le 15 mai 2015 à 20:40
  • @Patsch, tout d'abord, belle, merveilleuse journée

    @ Michèle, que c'est drôle ! J'ai utilisé l'Emul L (sous un autre nom) :

    http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/9616

    avec, également de l'hydranol. A 4 % sans co émulsifiant et j'ai obtenu une très jolie crème que j'avais baptisée sérum je ne sais plus bien pourquoi ... Peut être parce que j'avais intégré du vegetalift à hauteur de 2 %. J'ai encore de ce produit que j'aime beaucoup.

    Mais parlons de ta formule : elle est très belle et doit être très efficace. C'est vrai que je me préoccupe beaucoup moins de l'odeur des produits (en ce moment). Je deviens même adepte d'une seule HE : cela me passera . Ta synergie me plaît beaucoup et tout les ingrédients choisis également. Sauf que j'aimerais vraiment savoir si l'urée est importante, efficace, etc. Imagine que c'est un ingrédient que je ne l'ai jamais utilisé

    Il faut dire que je le vois à toutes les sauces, dans toutes les préparations. Je pense qu'AZ doit beaucoup l'intégrer dans ses formules...

    La préparation Bio de Propolis de Ballot Flurin est un trésor. J'aime beaucoup leurs produits et leur éthique.

    Merci Michèle pour cette formule et la joie qui l'accompagne

    Posté par Irène le 16 mai 2015 à 10:34
  • - Irène,

    Ton commentaire appelle pas mal de remarques.

    . Je suis allée relire ta recette avec l'emu L que j'aime beaucoup. C'est tellement sympa de relire aussi les commentaires, ça remet tout de suite les événements en mémoire.
    Je trouve que c'est un émulsifiant au toucher très doux et très agréable même bien épaissi alors qu'il est surtout préconisé pour faire des laits.

    . Pour les HE, je comprends tout à fait ce que tu peux éprouver. Selon ce que l'on vit, on peut être enclin à modifier la façon dont on les utilise.
    Je suis certaine que l'on se soigne ainsi sans s'en rendre compte. Personnellement j'ai eu une longue période sans HE dernièrement.

    C'est cela le bonheur de faire soi même, on peut respecter ces variations, c'est la vraie vie ça

    . J'utilise l'urée depuis toujours (déformation professionnelle oblige) parce que c'est un ingrédient très efficace et peu cher pour les peaux sèches qui sont souvent un peu kératosiques; j'allais dire même pour les peaux un peu vieillies, ça marche bien.
    Non pas que les copines et moi soyons vieilles mais nos peaux commencent à dater et à ce taux là l'urée est vraiment utile et adaptée.

    J'en parlais ici pour la première fois en 2009 :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2009/10/25/15563078.html

    Personne dans nos fournisseurs n'en vendait à l'époque.
    J'en achetais tout bonnement en pharmacie et j'ai souri en relisant la question de Venezia en commentaires qui se demandait si l'on n'allait pas la prendre pour une frappa-dingue.

    Alors je ne sais pas s'il est mis à toutes les sauces mais il est vraiment efficace à la dose prévue comme hydratant simple et peu cher. Moi je varie les doses de l'hydratant au kératolytique selon ce que je formule comme soin.

    C'est sûr que tu en utilises Irène, peut-être à ton insu puisqu'il y en a dans la plupart des agents hydratants complexes comme le hyalomuco qui se trouve dans ton soin à l'emu L.
    L'urée est vraiment un actif intéressant je trouve. Vraiment.

    Après ... le marketing me touche un peu mais pas n'importe comment je l'espère

    - Mlk, mon bon public adoré.
    Il a déphasé mon lait et je vous l'ai offert ainsi. Boouuh. Je t'adore!

    Figure toi que j'avais oublié ce parfum que j'ai re-découvert avec plaisir une fois mon nez opérationnel.

    - Nanette,

    Ne sous estime pas tes matières premières!
    Une belle huile d'olive est noble tu sais et si peux la choisir en bio, bien pressée, la goûter avant, c'est super top aussi pour nos peaux..

    Le pépin de figuier de Barbarie est rare c'est vrai mais si tu lis sa composition en acides gras, ça te banalise l'huile végétale, je t'assure

    Sur les fiches techniques d'Aroma-zone, on trouve :

    . Huile de pépins de figuier
    61% omégas 6
    21% omégas 9
    12% acide gras saturé (palmitique...)

    . Huile de pépins de raisins (raffinée donc extra-banale hein ...)
    62% omégas 6
    24% omégas 9
    12% acide gras saturé (palmitique, stéarique...)

    Alors on va dire que ta peau sait lire les acides gras alors tu lui donnes du pépin de raisin quand tu n'as pas de figuier et tu lui dis que c'est du Caudalie ma belle

    - Sylvie,

    C'est difficile de remplacer le Cétéaryl glucoside.
    Mais tu peux coupler l'Emu L au sucrose stéarate que tu apprécies déjà en gardant le même %. Tu devrais aimer je pense

    - Venezia,

    Tu as bien lu, ce sont des gouttes et le mélange correspond exactement à 0.7% soit 21 gouttes.

    Je crois avoir voulu fabriquer "des" notes de coeur que je trouve pour ma part bien plus persistantes sur la peau et qui se fondent et s'effacent bien mieux dans une composition émulsionnée que les notes de fond.
    http://www.neroliane.com/comprendre-la-pyramide-olfactive

    Ici tu as de l'ylang, du géranium, du poivre classé tête/coeur chez Néroliane, du PG.

    Quasiment pas de notes de têtes pures comme tu peux le voir et je trouve aussi que le PG combawa se comporte exactement comme une lavande en olfactif.
    Il est bien plus enclin à se fondre que d'autres PG contrairement à ce que son olfaction pure laisse entrevoir.

    Normalement j'aime la lavande dans les émulsions pour ça car elle fait simplement un lien très subtil entre notes de tête et notes de fond que d'autres notes de coeur.
    Je pense que le parfum dans une émulsion doit se composer différemment de ce que l'on ferait dans un baume ou une huile par exemple.

    Il faudrait aussi y penser pour les savons je crois.

    N'as-tu pas eu de réactions avec la présence de l'ampoule de propolis blanche? Je pense qu'elle doit être plus douce que la noire.

    - Patsch,

    Je pense que la pression doit être à présent retombée et que tu goûtes enfin le travail accompli.
    Que de stress pour les mères ces jours là!

    Plein de bonheur aux mariés et je l'espère bientôt de bonnes nouvelles pour toi.

    - Merci de ton passage Colchique.

    Posté par michele le 17 mai 2015 à 19:51
  • Me revoici ! groggy , sonnée par les émotions mais ravie et j'atterris doucement ...
    Le veille du mariage , il neigeait à Chamonix ...et le jour J , ciel bleu et grand soleil , OUF !!

    Merci les filles pour tous vos bons vœux !!

    Pour ce lait corps , je passe mon tour car je n'ai ni Emu L ni cétéaryl glucoside ...

    Posté par patsch le 18 mai 2015 à 11:09
  • je suis allée voir le lien vers ta première citation de l'urée sur ce blog et… oh miracle, je suis tombée sur ta fameuse crème mains qui m'avait tant plu et qui m'a poussée par la suite à multiplier les formules avec de l'emu L. C'est vraiment une crème qui m'est restée en mémoire pour son parfum et surtout sa texture, une sorte de révélation et je pèse mes mots. Quand je pense que dans les commentaires, tu chipotais toi même un peu sur cette texture, là, tu exagérais!!
    Aucune réaction avec la propolis, et c'est tant mieux. Je sens et ressens ta crème tous les jours puisque j'en mets, et sur moi, le poivre n'apparait pas! Comme toi, j'ai remarqué que la lavande était un excellent "équilibreur " de parfums sans se faire remarquer. Dans les savons, je trouve que le patchouli joue parfois ce rôle. En revanche, j'ai des petits grains combawa puissants, et ils savent se faire entendre!!

    Posté par venezia le 18 mai 2015 à 11:45
  • Coucou les filles...
    J'ère entre plusieurs villes d'Europe, mais je n'oublie jamais mes copines de coeur. Je vous suis de loin et je saisie toujours l'opportunité d'améliorer mes recettes de bases.
    Michèle, j'ai refait hier soir mon lait avec ton système emulsifiant. Il a pris facilement... et semble très fluide comme j'aime. Je reviendrais vous commenter son utilisation.
    Quant au parfum, pas encore ajouté, par quoi pourrais je remplacer le vetiver? de la carotte? J'aime tellement l'Ylang...
    Bon printemps à toutes...
    merci Michèle!

    Posté par mariaTé le 18 mai 2015 à 14:09
  • - Quel plaisir de te revoir Maria Té!
    Dans la synergie, le vétiver permet d'éviter le parfum trop doucereux mais je ne mettrais pas de carotte à la place.

    Tu peux augmenter l'une des autres HE au choix ou alors remplacer par un PG bigaradier ou une lavande pour une autre évocation:
    8 ylang ylang extra
    4 géranium
    2 extrait de vanille bourbon
    2 santal austrocaledonicum
    2 lavande ou PG bigaradier
    2 petit grain combawa
    1 poivre noir

    Bisous!

    - Venezia,

    La texture ne correspondait pas à ce que j'en imaginais et c'est cela qui me semblait bizarre. Je voulais refaire cette crème mais à chaque fois j'ai changé d'avis ...

    Tant mieux pour la propolis blanche et c'est une bonne chose pour les personnes qui sont allergiques aux produits de la ruche de savoir cela.

    Le mélange parfumé ne permet pas au poivre de sortir; il n'y en a qu'une seule goutte dans 100g quand même

    - Bisous ma Patsch, heureuse pour toi!

    Mais qu'as-tu donc dans tes placards? ^_^

    Posté par michele le 19 mai 2015 à 15:47
  • Bonjour Michèle,
    Merci de ta réponse, c'est sûr que vu comme ça, ça désacralise l'huile de figuier .

    Posté par nanette le 20 mai 2015 à 09:12
  • Bonjour Michèle, ah, une merveille ta recette et à l'odeur envoutante pour la version crème. Vraiment ! Comme la douceur qu'il laisse à la peau. Je n'étais jamais montée à 5% d'urée dans une crème corps ni même visage. Je testerai avec d'autres émulsifiants, il me fait d'abords terminer ceux que j'ai en stock (tu es une tentatrice !) Belle inspiration !

    Posté par FD-Labaroline le 24 mai 2015 à 19:37
  • Comme Patsch,je vais passer mon tour car je n'ai ni Ému L ni cetearyl glucoside ,les placards sont vides d'emulsifiants ...Et pourtant elle est bien tentante ,cette jolie recette de lait ,bienvenue avec l'arrivée des beaux jours.
    A moins que l'une d'entre vous nous fasse la surprise d'une autre formulation...Il me reste quand même quelques petits émulsifiants ,disons ,plus " ordinaires" dans mes tiroirs.
    Merci Michèle pour cette alléchante formule lactée.
    Et tout plein de bonheur aux jeunes mariées et autant à toi Patsch

    Posté par Pénélope le 24 mai 2015 à 22:43
  • - Coucou Pénélope,

    Le but de ces laits et crèmes est de faire un soin lissant avec de l'urée et des huiles émollientes.
    En l'occurrence, je pense que l'on peut utiliser le mélange émulsifiant que l'on a et utiliser urée/allantoïne et HV pour lisser.

    Il ne faut pas trop se bloquer pour une fois sur les émulsifiants de ce lait.
    . Sinon, il y a toute une floppée de laits corporels divers sur ce blog dans l'index Catégorie, rubrique Corps, sous -rubrique Crèmes et laits :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/index.html?headerbar=2&headerbar2=7

    Je pense que tu y trouveras quelques idées avec tes émulsifiants.

    . Tu peux aussi puiser dans l'index par ingrédients à la rubrique Emulsifiants dans laquelle il ne doit manquer que les tous derniers vendus (coeur de crème par ex) :

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/index.html?headerbar=2&headerbar2=9

    . Sinon tu cries dans les commentaires en listant tes émulsifiants et on testera de te donner une piste pour faire des laits.

    Pour moi c'est la forme galénique la plus difficile à réussir en fait maison car beaucoup épaississent transformant nos laits en crèmes plus ou moins visqueuses à la longue.

    - Coucou FD!

    Le parfum est le même pour les versions lait et crèmes.
    Je suis ravie que tu aies apprécié aussi et ce serait super si tu nous mettais le lien vers ta recette si tu la fais.

    - Oui Nanette, le marketing nous tueras

    Bonne journée à toutes!

    Posté par michele le 26 mai 2015 à 08:59
  • Merci Michèle pour ton retour et les liens que tu me proposes pour réaliser un petit lait lissant et je t'avoues que ma curiosité m'avait déjà conduite a pousser les portes des archives de ce merveilleux lieu de partages et une source inépuisable d'informations.
    J'ai un faible pour l'emulsan et des que je trouverais un peu de temps ,je vais essayer de concocter un petit soin bien inspiré.

    Posté par Pénélope le 26 mai 2015 à 21:02
  • Michèle, je crois que c'est de cette crème que tu nous as offerte récemment ? je l'aime bien, et j'aime beaucoup son odeur, je trouve le mélange des HE super à mon nez et je pense qu'il doit bien vieillir.

    Si je refaisais cette crème ou ce lait avec de la cire émulsifiante N° 2 de chez AZ qui contient déjà de l'alcool cétéarylique, quel pourcentage me conseillerais-tu d'utiliser (sans ajout de ce dernier bien sûr) ?

    Merci Michèle.

    Posté par Catherine le 05 juillet 2015 à 14:04

Commenter l'article