Pommade HemOor

Aroma beauté, bien-etre et santé

Par atelierdemichele

      C'est plutôt un baume mais "pommade" c'est bien plus vendeur.
Pommade HEMOoR donc..
Voyez où je veux en venir?

        Il était là, très gêné de m'en parler.
Mais je sais faire des médocs naturels alors il s'est jeté à l'eau. Et j'espère qu'il a bien fait.

 

DSC07197
Quand on souffre d'hémorroïdes (le mot est lâché), on souffre en silence.
Et ça c'est pas bien!

 

       Ces hémorroïdes là sont vieilles, internes et ne font pas mal.
Il saigne de temps en temps après les selles et le gastro-entérologue sclérose, sclérose, sclérose... Rien de spécial à faire car c'est la paroi des vaisseaux qui est lâche et fragile.

Je rappelle qu'il n'est pas normal de saigner après les selles, qu'on DOIT toujours et impérativement consulter quand on saigne car cela peut signer un cancer digestif.

Et on DOIT même re-consulter dès que l'on re-saigne et même quand la coloscopie est négative, que l'on est connu comme patient hémorroïdaire ...
On consulte. POINT.

      Même si je pense que ça ne mange pas de pain de prendre des plantes veinotoniques (marronnier d'Inde, hamamélis, vigne rouge...) je cogite sur le baume hemOor que j'allais lui fabriquer in petto.

 

DSC07192

 

          Ce sont les vacances, on a quelques jours à passer avec la bande de potes et j'ai commandé au mois de novembre une huile végétale rare.
Tellement inédite que j'ai immédiatement sauté sur la CB pour la commander. Elle est arrivée et je la réservais à un truc pour jambes lourdes mais dommage, ce n'est pas l'été.

Venant tout droit de Sardaigne, c'est de l'huile végétale de lentisque pistachier (Pistacia lenticus) qui est remise au goût du jour par une entreprise qui commercialise également des huiles essentielles.

          Oui vous avez bien lu, il s'agit de l'huile végétale pressée et non de l'huile essentielle distillée bien connue pour ses propriétés circulatoires. La composition approximative en acides gras est :

49-55% acide oléique
19-26% acide palmitique
16-21% acide linoléique
1.1-2.1% acide palmitoléique

1-1.7% acide stéarique

L'huile végétale de lentisque était autrefois une huile alimentaire en Sardaigne tant que l'huile d'olive, précieuse, était réservée aux familles riches. On en trouve aussi en Tunisie d'après mes recherches.

Les propriétés alimentaires sont liées bien sûr à la composition en acides gras et à la saveur caractéristique du pistachier. Moi, ça m'a fait bizarre de manger de l'huile pour hémorroïdes... C'est curieux mais c'est une expérience!

          Rien dans mes recherches sur l'huile de lentisque n'indique les propriétés circulatoires que l'on prête à l'huile de calophyle inophyle mais bon... je mets quand même mon huile végétale de lentisque pistachier!
Oui, oui je sais, tu n'en as pas... tu peux la remplacer par du calophylle inophyle c'est à dire du tamanu ^_^

Sources : ici
Production et vente d'huile végétale de lentisque pistachier de Sardaigne

 

DSC07195

 

          En usage externe, l'huile végétale de lentisque est indiquée :

- pour les douleurs & traumatismes musculaires et articulaires
- pour les coups de soleil et les peaux irritées par le vent
- pour les dermites et eczémas
- pour apporter luminosité et douceur aux peaux matures
- pour hydrater et cicatriser
- comme antibactérien et antifongique

On va dire qu'il doit y avoir du vent dans l'anus, que les parois veineuses doivent y être cicatrisées, que le lieu est bourré de bactéries même bonnes, que la peau y est brûlée comme en plein soleil et que c'est un homme mature à qui un peu de luminosité et de douceur par là bas ne feraient pas de mal ^_^

Ne lui dites pas que j'ai écrit tout ça sur le net.

 

DSC07194

       

          J'ai utilisé ma formule habituelle de baume qui fait la job :

10% cire d'abeille
20% Beurre végétal
70% Huiles végétales, vit E, HE, actifs lipophiles

Une fois n'est pas coutume, le beurre est de l'huile de coco vierge et bio qui sent super bon.

Elle est utilisée depuis quelques temps maintenant à toutes les sauces, on en trouve de la très bonne qualité partout et les plus motivées l'utilisent comme lubrifiant naturel quand la nature sexuelle se rebiffe.

Je suis étonnée qu'on mette du gras "là bas"... pas compatible avec le latex des préservatifs mais il parait que c'est génial parce que ça se mange aussi (Où est le reproducteur?).

Sans blagues, l'huile de coco est fine, pénétrante, l'acide laurique qu'elle contient est légèrement antibactérien ... donc voilà, voilà. Privée de karité!

 

       Pour le reste, les huiles essentielles généralement reconnues pour soulager les hémorroïdes sont choisies pour leurs propriétés :

- toniques circulatoires (cyprès, lentisque pistachier, vétiver, hélichryse italienne...)
- décongestionnant veineux (patchouli, merci Valou pour la précision)
- antalgiques (menthe poivrée...)
- hémostatiques (géranium, hélichryse italienne, ciste ladanifère...)
- cicatrisantes (lavande vraie, géranium...)

Sources ici, ici

   

DSC07178

 

         Mes remarques sur ces HE

- L'HE de ciste est très délicate à utiliser à cause ou grâce à son extrême efficacité. Je ne la retiens pas.

- La menthe poivrée est indiquée uniquement si les hémorroïdes sont douloureuses. Je ne la retiens donc pas. La personne à qui est destinée cette pommade ne souffre pas du tout, ses hémorroïdes ont été traitées et seule la paroi veineuse est fragilisée.

- Le cyprès et l'hélichryse italienne sont utiles pour doper la circulation veineuse mais je les trouve trop "actives" pour une muqueuse. Elles me semblent mieux indiquées pour les jambes lourdes ou les varices.

- Je garde donc :

*le lentisque pistachier qui booste l'effet des huiles végétales,
*le vétiver qui agit sur tous les paramètres des troubles circulatoires (niveau veineux, artériel et lymphatique) et adoucit la peau,
*la lavande cicatrisante
*et évidemment le géranium bien hémostatique (stoppe les saignements).

Le dosage en HE est relativement faible, je table sur l'efficacité des huiles végétales (tamanu et lentisque pistachier), je durcis les huiles avec de la super cire d'abeille blanche bio que j'adore et que Zinette a pu me fournir.

 

Formule de la pommade anti-hémorroïdaire

50% Huile végétale de lentisque pistachier (Nexus oils)
20% Huile de coco vierge bio (Emile Noël)
10% Cire d'abeille blanche bio (Les utiles de Zinette)

10% Huile de coco fractionné
9% Huile de calophylle inophyle bio (Vitalba)
0.5% Vitamine E
0.5% HE (15 gouttes pour 100g ou 7/8 gouttes pour 50g)

 

Mélange d'huiles essentielles HémOor (en gouttes)
3 géranium Bourbon (merci Sylvie, j'adore!)
2 lentisque pistachier corse (Vitalba)
2 lavande vraie bio (Sevessence)
1 vétiver (Astérale)
Contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante et chez l'enfant

 

J'en fabrique 50g que je coule habilement dans un tube métallique blanc de 60g, je fais une étiquette vite fait à la Dymo qui me sauve du stress-loisirs créatifs et je réalise un emballage que même moi ça m'étonne, tellement je trouve que c'est fin joouli.

 

DSC07190

Mode d'emploi

Une mini-noisette sur le bout du doigt à appliquer là où vous pensez le soir au coucher pendant 10/15 jours d'affilée.

Et on s'hydrate bien, on oublie les épices et le piment, on évite les bains prolongés dans l'eau bien chaude qui ramollit la fesse et le reste.

Et on boit sa tisane de plantes veinotoniques tous les jours.
Et comme je sais qu'on ne boira pas, je conseille des plantes vendues en glycérinés par le pharmacien, que ça fait plus sérieux que les tisanes à sa mémère.

Le pharmacien mâle étant en voie de disparition, la pharmacienne porte un badge où c'est écrit qu'elle est pharmacien. Même que c'est toujours aussi difficile de parler de son fondement à un pharmacien-fille.

Et comme ça a mauvais goût les plantes, on va trouver ça très efficace.

Et comme je sais qu'on va arrêter ça un jour, ben je recommande les mêmes plantes en gélules chez le même pharmacien-fille.

Bon on en reparle un jour quand il reviendra me dire?
En attendant, je me suis régalée à imaginer et fabriquer ça avec ma super huile vé-gé-tale de lentisque!

 


Autour du chaudron

    Wouaou! Très très en verve la Mimi! Je dirais même que ça sent le printemps Décidément, ça te va beaucoup beaucoup mieux que le blues (c'est mon avis, hein?).
    Plein plein de choses à tirer de ton article, comme toujours. Le monsieur qui n'aime pas parler a dû en être muet de surprise et de contentement. En plus, il va sentir bon là où tu penses car outre son efficacité, ta synergie doit sentir très bon. Quand-même, dommage de se passer de la ciste puisque le besoin de cicatriser est grand, en l'espèce. Et si tu en avais mis, même un tout petit peu, ça aurait pu grandement aider, non? L'idée du vetiver est géniale. En plus c'est une senteur homme. Pareil avec l'huile de coco antibactérienne. Que de bonnes idées!
    Ton emballage est très chic. Tu as bien raison d'en être fière. Qui t'a appris à faire ces boîtes? Ce ne serait pas un coup de miss Ed par hasard?

    Posté par lolapit le 18 mars 2016 à 16:27
  • Mon "hemoor" ça me fait rire ça... Bon soyons bonne fille😆. Michèle on dit que "l'anus est l'oeil du foie" alors il faut aussi s'occuper de lui.
    Je vais revenir, ça me fait trop envie cette hv de lentisque,odeur trop captivante. Tu es une buena fama hors pair.

    Posté par mlk le 18 mars 2016 à 16:33
  • Magnifique !! Moi qui suis si fan de ce magnifique Lentisque qui pousse partout dans mon jardin je vais m'empresser de partir à la découverte de cette huile vé-gé-tale !!
    Ahhhh que j'aime ce blog les filles
    Et merci évidemment pour cette nouvelle recette formule magik !

    Posté par Pescalune le 18 mars 2016 à 16:36
  • Ben oui ! pourquoi ne s'occuper que de la face ? ....les fesses ne comptent pas pour des prunes !
    Même avec un sujet aussi sensible ...tu nous fais un bel article et une belle pommade tout en délicatesse
    Pas de tabous sur Potions , c'est génial !
    Bon , j'ai la formule ... me reste à trouver un cobaye ................> j'y vais <;O))

    Posté par patsch le 18 mars 2016 à 16:36
  • Pleurer de rire en lisant un sujet aussi délicat, c'est moi en ce moment!
    J'aime quand tu sors ta thérapeute intérieure pour notre plaisir à tous!

    Posté par S4br1n4k le 18 mars 2016 à 17:20
  • Super article ! même si je n'ai pas ce genre de problème, (sauf une fois lors d'un séjour en Inde où une pommade ayurvédique m'avait sauvé la vie, heu non... les fesses) tout le monde peut un jour ou l'autre, même ponctuellement, rencontrer ce problème très désagréable et là, super maîtresse Michèle nous permet de dégainer une pommade salvatrice, quel bonheur. J'attends avec impatience le retour du monsieur

    Posté par Catherine le 18 mars 2016 à 17:31
  • Quelle magnifique recette Michèle, j'ai beaucoup aimé te lire
    J'espère que ton baume lui fera du bien. J'imagine que tu reviendras nous le dire.
    Pour l'odeur, je ne pense pas que ça me plairait mais bon ce n'est pas ce qu'on lui demande. Ça ressemble unpeu à un gel jambe lourde que j'ai fait pour une copine tout à l'heure ( inspirée d'une de tes recettes pour la structure), il faut vraiment en avoir besoin lol
    Merci pour toutes ces informatipns, mine de rien, on en apprend un paquet sur Potions et Chaudrons. Si tu savais tout ce que j'ai pu apprendre grâce à ce blog . Et mine de rien avec les titres, on retrouve l'info en moins de 2 ( 3 recettes inspirées du blog faites cet AM)

    Gros bisous

    Posté par Lys Blanc le 18 mars 2016 à 19:14
  • Ta façon de raconter et de détourner les propriétés de cette huile est marrante on a presque envie de la tester ...
    Mais bon ce genre de truc c est pas des plis agréable ..
    Je me souviens avoir fabrique une huile pour un ami qui avait abuser de cuisine épicée et rhum,lors d un voyage ,il avait été très satisfait ,j essaye de retrouver la formule .
    Bon w end 😊

    Posté par Sylvie le 18 mars 2016 à 23:22
  • Sujet délicat mais, pardon pour le Monsieur, j'ai bien ri !
    Et de l'huile de coco aussi ; avec toi rien n'est triste et le tabou est tellement naturel qu'on se sent à l'aise pour en parler.
    Que sent cette huile de lentisque pistachier ? Comme la calophylle ou meilleur ? Je l'essayerai bien pour les douleurs. Bisous Michèle.

    Posté par chabou le 20 mars 2016 à 07:17
  • Merci Michèle, pour ta curiosité que tu sais si bien faire partager pour les huiles végétales

    Chabou,
    l'huile sent vraiment l'odeur un peu âpre de l'HE de lentisque pistachier.

    je suis fascinée par cette huile, et surprise d'apprendre qu'on utilisait en huile de table car son parfum est costaud, et il doit falloir pas mal de pistachiers pour en obtenir une quantité raisonnable;
    J'utilise l'HE de mastic (extraite de la résine du lentisque) et produite en Grèce uniquement (à ma connaissance) pour ses effets décongestionnants incroyablement efficaces. Notamment, 2 gouttes dans une fumigation pour un début de sinusite, ça stop tout net.

    j'ai trouvé ce lien très intéressant sur la fabrication et l'utilisation traditionnelle de l'huile de lentisque, pour ajouter au débat: http://www.persee.fr/doc/jatba_0183-5173_1999_num_41_2_3712

    Posté par venezia le 20 mars 2016 à 11:38
  • Merci Venezia pour la réponse et le lien, très interessant notamment le passage sur l'utilisation qu'en faisaient les anciens : onguent pour les brulures et les douleurs, et ....savons.

    La mode veut qu'on fasse de l'huile avec tout un tas de graines aujourd'hui (pour notre bonheur), j'ai vu aujourd'hui de l'huile végétale de pépins de citrons http://www.aromantic.co.uk/home/products/vegetable-oils/non-organic-vegetable-oils/lime-seed-oil.aspx?utm_source=General+List&utm_campaign=cba41b3862-Vegetable_Oils_15_March_20163_16_2016&utm_medium=email&utm_term=0_9aa5c9c009-cba41b3862-11007945&mc_cid=cba41b3862&mc_eid=9234affd3b

    Posté par chabou le 20 mars 2016 à 13:42
  • chouette article, comment traité avec légèreté un sujet si délicat et douloureux....
    je suis surprise de ne pas voir HE patchouli qui pour moi dans ce genre de période est miraculeuse...
    d'ailleurs pour vous faire rire : une fois j'arrive au travail et une collègue me dit "tu sens le patchouli" j'adore....euh si tu savais où il est mon patchouli, j'ai pensé très fort.....

    Posté par valou le 20 mars 2016 à 16:32
  • Ha ha! Valou! Trop drôle

    Posté par S4br1n4k le 20 mars 2016 à 16:44
  • Sujet vraiment pas drôle mais écrit de telle façon que l'on ne peut qu'en rire et les commentaires sont très drôles aussi!!!
    Michelle, je prends bonne note pour le vétiver... et un grand merci pour le mini cours sur ce sujet riche et fort instructif. J'adore quand la pharmacienne en toi ressort au grd jour !
    Félicitations pour ta magnifique boîte!
    Voici un lien pour une chanson d'un de nos plus grands humoristes, Yvon Deschamps, et qui fait bcp rire les petits enfants et les grands aussi : https://www.youtube.com/watch?v=Obq-nwsI0w8

    MLK, je ne connaissais pas ta citation que je retiens.

    Posté par Loulou le 20 mars 2016 à 18:24
  • - Valou,
    Comme tu as raison de traiter cette affection avec légèreté et humour. J'adore!
    Et comme tu as aussi raison pour le patchouli qui est un vrai décongestionnant veineux.
    Je vais rajouter cela dans le texte.

    Je l'utilise surtout pour les pieds secs ou calleux et je pense plus souvent vétiver que patchouli dans les affections circulatoires quand j'ai besoin d'une note de fond.
    Merci pour ton passage!

    - Chabou,

    L'huile végétale de lentisque sent bien le lentisque et pour quelqu'un qui m'apprécie pas cette odeur, ça va être difficile. Personnellement je ne dédaigne pas l'odeur de la calophylle curieusement alors je dirais juste que ce sont des odeurs difficiles qu'il faut respecter parce qu'elles sont thérapeutiques

    NDA uk vendait il y a longtemps de l'huile végétale de graines de pamplemousse.J'en avais mis dans une crème réparatrice au karité pour mes fils alors petits. Ils ont un filon avec les agrumes ^_^

    Voici le lien où j'en parlais :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2008/10/26/11110293.html

    Je pense que c'est une bénédiction que d'utiliser les sous-produits de l'industrie des jus de fruits qui nous fait avoir tant d'extraits végétaux aujourd'hui (beurre de mangue, huiles de pépins d'agrumes, zestes expressés, pectine vendue sous le nom cosmétique de polymère végétal...).

    Merci pour le lien! Va t-on craquer?

    - Venezia,

    Dans ton lien il est fait mention de tas d'huiles tirées de plantes dont certaines sont aujourd'hui courantes (cameline notamment). Je trouve l'histoire palpitante avec ce savoir-faire retrouvé et transmis à plusieurs personnes d'âges différents.

    Je n'ai pas réfléchi 107 ans quand j'ai vu à la vente cette huile végétale et je me doutais que tu serais intéressée vue ta passion pour le mastic.

    Je pense que le parfum est identique à celui de l'HE sans la note volatile. C'est une odeur encore plus lourde, huileuse en somme mais que je trouve moins repoussante à force.

    Il y a des crus d'HE et pour le lentisque dont j'abuse dans mes soins pour les mains sujettes au syndrome de Raynaud, le plus acceptable est celui de l'Astratella dont il me reste la moitié.
    Dans le soin anti-hémorroidaire ci dessus j'avais terminé mon flacon acheté chez Vitalba tout aussi agréable.

    Je vais dire que cette HE se bonifie aussi dans le temps, comme un bon patchouli par exemple. En tous cas les 2 miens sont ainsi. Mon flacon de l'Astratella devait être utilisé avant 2010!
    Et il sent bien bon aujourd'hui. Je ne peux pas comparer avec l'HE de mastic dont je ne retrouve plus le flacon que tu m'as offert (!) mais j'y retrouve quelque chose de résineux, très agréable.

    - Sylvie,

    Ah oui tu sais comme je suis friande des recettes et formules des unes et des autres.
    Quand on a fait un soin efficace, il faut en parler, le divulguer.

    Je crois qu'il y a toujours preneur dans nos lecteurs silencieux. On en a plein, on ne va pas se plaindre.
    Hein lecteur silencieux, manifeste toi un peu

    - Lys blanc,

    Je vois que ce message a fait sourire tout le monde. J'aime beaucoup.

    En effet l'odeur est ... thérapeutique, efficace. Et j'avoue que mon destinataire n'a pas semblé incommodé.

    J'ai fabriqué ce soin pendant les vacances de Noël. Tous mes messages sont hors contexte en ce moment et la personne est ra-vie!
    Plus de saignements depuis lors, on est en mars aujourd'hui et on n'en parle plus.

    Je redoute juste le moment où il va m'en redemander et où je n'aurai plus d'HV de lentisque, m'étant défaite d'une portion pour Venezia.
    On remplacera par du tamanu!

    Merci pour ton retour sur ce blog, qu'as -tu refait comme recettes inspirées de Potions et chaudron?

    - Catherine,

    Même ponctuellement tu l'as dit... Moi c'était à mon premier accouchement.
    Point de pommades ayurvédique alors, un bon anti-inflammatoire par voie orale, moins poétique certes mais alors... radical!

    - Sabrinak,

    J'adore l'expression "thérapeute intérieure".
    J'ai beaucoup de compassion pour la souffrance

    - Patsch,

    C'est toi qui me fait beaucoup rire. Tu me rappelles Alyana que j'adorais lire et que l'on ne voit plus guère malheureusement.

    As-tu déniché un cobaye? A défaut, une personne aux jambes lourdes pour laquelle tu adapteras le parfum?
    Je trouve le cyprès assez odieux dans le genre olfactif!

    - Pescalune,

    Je viens de trouver une HE de lentisque corse dans ta cabane :
    http://lacabanedepescalune.fr/huiles-essentielles/52-he-lentisque-pistachier-pistacia-lentiscus-5ml.html

    Elle vient de chez Mandriolu, peut-être aussi agréable que les 2 autres corses que j'ai?

    - Mlk,

    Tu ne crois pas si bien dire avec le foie.
    Dans les plantes conseillées, il est en bonne voie mais je suis intéressée par ton avis naturo et tes recommandations.

    Je les ferai suivre à mon testeur et ça peut servir au lecteur silencieux qui ne se manifeste pas mais qui est très attentif j'en suis sûre

    - Lolapit,

    L'HE de ciste m'a paru trop "active" ici et je l'ai évitée mais tu as tout à fait raison de la citer.

    Je suis prudente sur les muqueuses et je trouve hélichryse et ciste plus anti-hémorragiques qu'hémostatiques comme le géranium.

    L'huile de coco, c'est la folie à London en ce moment.
    On la met à toutes les sauces et comme la vierge bio qui sent bon devient tout aussi courante que de l'huile d'olive, faut pas se priver! Je voulais en outre pacifier un peu le parfum final de mon onguent et c'est réussi.

    Bisous à tous!

    Posté par michele le 20 mars 2016 à 18:31
  • Merci Loulou pour cette chanson!
    On va encore rire par ici je le sens.

    Posté par michele le 20 mars 2016 à 18:33
  • Michèle,

    Je n'avais pas osé écrire que tu m'en avais offert un peu, pour ne pas m'afficher comme la pistonnée ! Je suis en train de gamberger pour l'utiliser au mieux. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai fait des recherches sur internet.
    Chabou,
    J'ai lu aussi qu'on en faisait des savons. Mais je trouve qu'aujourd'hui, c'est une denrée trop rare et précieuse. donc, je cherche..

    Posté par venezia le 21 mars 2016 à 13:08
  • Venezia pistonnée, certes mais je sais que tu en feras un usage fabuleux.... Quoique moi aussi😇. Mais j'ai encore de ton mastic que j'hemour.

    Posté par mlk le 21 mars 2016 à 13:42
  • Toi aussi Mlk, tu es pistonnée mais tu ne le sais pas encore
    Il faut programmer une rencontre!

    Venezia, je pense qu'elle peut convenir aux peaux couperosées, pour nos yeux cernés ou pochés, pour les jambes lourdes ou simplement pour booster la santé des peaux sèches vu sa richesse en acide palmitique.

    Là, j'ai été extra-généreuse avec mon cousin parce que j'ai été aveuglée par l'affection (près de 30g pour son derrière quand même!) mais je pense qu'en mini dose pour l'efficacité, ça serait super.

    Il faut en outre ne pas trop mettre l'accent sur ce parfum pour des soins purement cosmétiques.

    Posté par michele le 21 mars 2016 à 15:01
  • Yeux cernés, ça me parle! On dirait que je fais la java toutes les nuits... Alors que je contente de bouquiner jusqu'à point d'heure

    Posté par venezia le 21 mars 2016 à 17:01
  • Yeux cernés, j'arriiive! Non je plaisante, c'est pas cerné c'est poché

    Pour te répondre Michèle,j'ai fait vendredi la crème fine au monoï ( avec coco à la place du monoï) la crème pour les mains à la sauge mais sans sauge , j'ai mis une autre synergie que tu avais posté ailleurs parce qu'il y en avait aussi pour mon boulanger lol, et pour finir ta superbe huile parfumée, tu sais, la prodigieuse. J'ai toujours la synergie parfumante et c'est un vrai bonheur.
    Je suis ensuite allėe copier chez Venezia pour un baume parfumé et un déo. J'espère que mon amie sera contente, j'ai demandé à son mari ce qu'elle aimait comme parfum ( je sais qu'ellen'aime pas la rose mais c'est tout)et il m'a dit coco et pêche ( j'avais fait une liste longue comme le bras de possibilités). J'ai préféré les valeurs sûres, car la veille, je ratais tout ce que je touchais, même le rouge à lèvres était planté de travers dans le tube...
    Et pour finir une recette inventée pour les jambes lourdes, avec cyprès, lentisque, niaouli, helichryse et menthe poivrée. Tiens donc! Et la boucle est bouclée!

    Posté par Lys Blanc le 21 mars 2016 à 20:42
  • j'ai trop rigolé. Tu as une façon si légère de raconter ce qui n'est pas racontable. Recette à garder sous le coude (bien sûr, le coude ...) au cas où...

    Posté par Nanette le 24 mars 2016 à 19:10
  • - Nanette,

    Au cas où Nanette ou pour les jambes lourdes plus avouables peut-être...

    - Lys Blanc,

    Quand tu te mets à faire des cosmétiques, tu ne rigoles pas dis donc!
    Je viens de passer quelques longues minutes pour retrouver l'huile prodigieuse

    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2012/01/17/23263638.html

    2012 déjà!!!

    - Venezia,
    Cherche pas ... regarde la notice du collyre.
    Moi je triche avec un anti-cernes Benefit et Mlk zossi

    Posté par michele le 25 mars 2016 à 15:32
  • Bonjour
    Je suis de la Tunisie et je fais la pression des baies de lentisque pistachier pour obtenir d'huile végétale .. Contactez moi si vous voulez échanger
    Bonne journée

    Posté par Zeynep le 25 novembre 2016 à 13:23

Commenter l'article