Karité-Aloé-Avoine

Secrets de fabrication

Par atelierdemichele

   Le jour de Noël, je me suis retrouvée en cuisine à préparer un soin rapide pour une peau jeune masculine sujette à eczéma.

"Lui : J'ai la peau fragile.
Mon fils : Tu devrais déjà utiliser les savons de l'appart..."

???
Faut que je m'en mêle.

- J'ai essayé plein de crèmes en France mais ça ne marche pas. J'ai ramené du Canada une crème à l'avoine qui me va.
- Aveeno?
- Oui c'est ça et puis du... je ne sais plus, du cactus là...
- Du gel d'aloé?
- Oui c'est ça

Il m'a donc complètement donné la formule du soin qui lui ferait du bien.

20161226_105954
Beurre de Karité + Aloé férox + Omégas 3 + Soie d'avoine + Vitamines & bisabolol

 

Je fabrique si souvent des cérats et des karité-aloé dont je varie les huiles végétales et les actifs que je me demande si ça vous intéresse toujours...

Ce sont des soins qui marchent vraiment. Il n'est parfois pas utile de se compliquer la vie.

- Beurre de karité

Du Bénin, évidemment...

Quand on n'a pas le temps ni de possibilité de conseiller des trucs sophistiqués pour les peaux sèches à problèmes (hors acné), rien ne vaut le beurre de karité.

On peut lire parfois que le gras pur ne fonctionne pas sur l'eczéma.
Pour moi, le beurre de karité n'est pas du gras pur ^_^
C'est du soin riche en insaponifiables associé à de bons acides gras!

Pour résumer, les propriétés du beurre de karité résident dans son exceptionnelle teneur en insaponifiables : anti-inflammatoires de fait, cicatrisants et réparateurs cutanés.

Ce taux diminue au fur et à mesure du vieillissement de la matière grasse et surtout au fur et à mesure de son oxydation.
Un beurre de karité dont l'odeur dérange est forcément un karité trop vieux, oxydé ou mal préparé.

Un bon beurre de karité a une odeur caractéristique mais ne doit jamais piquer le nez, signe de son acidification. Je radote hein?

 

- Aloé férox

Quand ça fonctionne sur la peau, il suffit d'enrichir le beurre de karité avec le minimum de phase aqueuse puisqu'il peut absorber de l'eau en formant une émulsion particulièrement stable.

J'ai toujours du gel d'aloé au frigo.
Cette fois, il est préparé avec du jus d'aloé férox bio, 1% de gomme amigel et est conservé au géogard.

 Karité-aloé : du bien pour toutes les peaux sèches, abîmées, âgées, déshydratées...

 

Omégas 3 

Ce sont également des acides gras réparateurs et anti-inflammatoires : On a le choix entre huile de cameline, de chia, de chanvre, d'inca inchi...

Toutes contiennent des quantités non négligeables d'omégas 6 qui sont les ciments cutanés permettant entre autres de ralentir la déshydratation cutanée.

                                  Oméga 3            Omégas 6

Huile de chanvre          18%                   59%
Huile de cameline         32%                  17%
Huile d'inca inchi          47%                   35%

Y a pas photo...

J'ai choisi l'huile d'inca inchi vendue à présent comme huile alimentaire par Vigean.

20161226_105747

 

Quand je pense que Malégria m'en avait offert il y a tant d'années lorsque cette huile avait été primée à un salon à Paris... Il en a fallu du temps pour qu'elle soit reconnue comme huile alimentaire!
On trouve maintenant aussi de l'huile de chia chez Bioplanète, quelle chance on a!

D'autres extraits sont intéressants pour l'eczéma tels les CO2 lipidiques (onagre, bourrache, rose)...
J'ai tenu à faire un soin le moins odorant et le moins coloré possible.

 

- Soie d'avoine

Incorporée en très faible quantité pour ne pas alourdir la texture ni en fragiliser la conservation. Je tenais à en mettre pour que sa peau reconnaisse la crème qu'il utilise habituellement.

J'aurais bien pu mettre de l'huile d'avoine si riche, un autre extrait d'amidon...

Un karité-aloé qui ne contient pas beaucoup d'huiles végétales et dont les proportions sont équilibrées ne nécessite pas l'adjonction d'amidon pour diminuer le toucher gras.

La peau le boit littéralement et ici la soie d'avoine est justifiée uniquement pour faire un lien avec le passé de cette peau.
Ma fomule idéale de karité-aloé est composée de 25% de gel d'aloé et 75% de beurre de karité que je décline à tout va.

 

- Vitamines

Les deux plus évidentes sont :

. la vitamine E qui prolonge la durée de vie des acides gras fragilisés par l'incorporation d'air dans ces karités fouettés
. la provitamine B5 ou D Panthénol dont la versatilité pour un prix modique est un must (anti-inflammatoire, hydratant, apaisant, réparateur...).

 

Alpha-bisabolol

Actif liposoluble très utile quand on ne peut pas utiliser d'huile essentielle de camomille matricaire.

C'est un ingrédient encore une fois anti-inflammatoire, anti-irritant et cicatrisant qui fait une job d'enfer à faible dose. J'en mets le maximum néanmoins (0.5%) vu la rougeur des plaques et les lésions de grattage sur la peau du jeune homme.

A plus forte dose, on peut voir diminuer l'activité sur les facteurs de l'inflammation. Le mieux peut alors être l'ennemi du bien...

 

 20161226_110142

 

Formule du Karité-Aloé-Avoine

- Phase A

20% Gel d'aloé férox maison
5% D Panthénol (Bilby and Co.)

- Phase B

68% Beurre de karité du Bénin
5% Huile d'inca inchi bio (Vigean)
1% Vitamine E
0.5% Bisabolol (Aroma-zone)

- Phase C

0.5% Soie d'avoine (Les utiles de Zinette)

 

Je pense qu'il est toujours utile de sortir tous les ingrédients à l'avance afin qu'il y ait moins de chocs thermiques à l'adjonction des phases. Le risque est que certains composés du karité cistallisent.
Je dis ça mais je ne le fais jamais donc il faut scinder tout ça en différentes phases ...

 

Mode opératoire

- Dans le bol du mixer désinfecté, peser le beurre de karité et détailler en menus morceaux
Faire tiédir légèrement au bain marie sans faire fondre complètement puis malaxer hors du feu jusqu'à fonte totale.

Le beurre n'est alors pas liquide mais sirupeux.

- Fouetter à l'électrique en faisant régulièrement des pauses et en ramenant sans cesse le beurre des bords du bol vers le fond.

- Dans un mini bécher peser l'huile végétale, la vitamine E et le bisabolol.
Ajouter dans le bol quand le beurre est bien gonflé et en 3 fois malgré la faible proportion.
Fouetter continuellement pendant la suite des opérations pour obtenir un beurre bien aérien.

- Peser le gel d'aloé dans un mini bécher et faire à peine tiédir. Attention, le gel étant conservé, il ne faut pas le mener au delà de 30°C sous peine d'inactiver le conservateur.
Ajouter le D Panthénol et mélanger

- Ajouter en 3 fois dans le karité fouetté tout en continuant à fouetter.
En toute fin ajouter la soie d'avoine tamisée.

- Conditionner en pots.
J'en fabrique généralement 200g pour faciliter le travail du Kitchen Aid. J'ai tout offert dans un gros pot pour la salle de bains et dans 2 petits pots pour emmener en cours.

Ses mains sont assez abîmées et ont besoin d'être traitées plusieurs fois dans la journée. Evidemment j'en ai gardé un pot 15ml pour faire les photos.

 

 20161226_105747 20161226_110044 20161226_105851
Bon ben moi j'adore!
Pour les pieds qui me permettent de ramener une branche de conifère de mes marches en forêt


Autour du chaudron

    Oh que oui ça nous intéresse toujours énormément. J'hésite surtout pas à en poster d'autres,rien que pour le plaisir de la prose.

    Ta soie d'avoine,dirais-tu que c'est la même chose que l'avoine colloïdale de chez AZ? Zinette est en congé et j'en ai un pot à la maison,je pense le substituer mais j'étais curieuse de savoir s'il y avait une différent. Merci d'avance.

    Posté par Caroline le 01 février 2017 à 20:34
  • Moi aussi j'adore et mes soins d'hiver ressemblent aux tiens, à ceci près que je n'ai toujours pas essayé avec l'aloès qui-change-tout!
    J'ai plutôt poussé les déclinaisons en variant les gras, dans une quête, dont je suis satisfaite, de gras-pas gras.
    Je pars du karité incontournable, mais je le couple au beurre de mangue et une légère proportion de cacao (50% 45% et 5%) + huile de caprylis et huile d'avoine (oui tu m'as eue, j'ai acheté, j'ai adoré et je l'ai incorporée).
    J'aime croire que mes actifs se trouvent dans les macérations, donc l'huile de caprylis vient sous forme de macérats de calendula, camomille et lavande.
    Puis les HE : camomille matricaire et lavande.
    La soie d'avoine j'aimais beaucoup, mais j'ai enlevé.
    Vous m'avez aussi fait connaître le Natrasorb et j'en mets un petit peu.
    Cette combinaison arrête la gratouille d'hiver aussitôt appliquée et le feeling sur la peau, c'est juste du doux, ça pénètre assez bien. Ça me sauve les mains et les pieds, été comme hiver!
    Alors promis, prochaine étape j'essaie l'aloès. Sinon l'allantoïne. Ou peut-être un extrait co2 de camomille?

    Posté par S4br1n4k le 01 février 2017 à 20:55
  • Et ton fils a raison, pour les savons...

    Posté par S4br1n4k le 01 février 2017 à 20:57
  • Moi aussi ça m intéresse
    Le problème : Quelle formule choisir entre les deux 😀
    Je regarde ça de très près !
    Tu bois de l huile d inca inchi ?
    Merci

    Posté par Sylvie le 01 février 2017 à 21:00
  • Moi aussi j'adore ces recettes avec peu d'ingrédients...
    Je dois faire un petit cadeau à une jeune fille qui attend souvent l'autobus dans le froid, je m'en vais de ce pas faire un petit pot avec de l'huile d'inca inchi, que j'utilise depuis des années grâce à Malégria ^-^
    Sabrina, essaies avec de l'aloe vera, tu ne le regretteras pas.

    Posté par Loulou le 02 février 2017 à 00:26
  • Bonjour Michèlle,

    Cela fait longtemps que je n'ai pas commenter tes posts.

    J'aime beaucoup la recette, elle est très simple et on apprends toujours quelque choses (le beurre de karité pouvait absorber une petite quantité d'eau pour former une émulsion).

    Je comprends mieux pourquoi, j'aime beaucoup le mélange karité/chanvre 50/50. Ce mélange est vraiment un coup de cœur pour moi. Il y a quelques années, le bout de mes doigts commençaient à se fendiller. C'est la première fois que cela m’arrivait depuis que je vis en France. Alors j'ai appliqué ce mélange (fait par hasard, c'est ce qu'il me restait comme HV et BV lol) et miracle. En moins d'une semaine plus rien.

    A bientôt

    Posté par Manzlle971 le 02 février 2017 à 09:57
  • J'adore l'idée,
    karité-aloé à décliner en autant de recettes nouvelles pour personnaliser un soin.
    Simple, efficace, à la portée de tous.
    Peut-être même la première recette à transmettre à sa voisine, à sa fille, à une jeune maman, à qui veut bien... parce que, après tout le but c'est quand même que le plus de personne possible tourne le dos au conventionnel et arrête de polluer son organisme , mais aussi nos rivières, nos mers, notre planète. Voilà que je me mets à rêver. Pardon.

    Posté par annabulles le 02 février 2017 à 11:01
  • Loulou, oui ça me tente beaucoup...
    Michèle, nous donneras-tu des nouvelles de ce jeune homme? Ça a dû s'améliorer!
    Je reviens me manger ta formule des yeux et j'aimerais savoir : ton D-panthenol est-il liquide? Le mien est en poudre et je ne le trouve pas très amical, il doit être incorporé à de l'eau distillée assez chaude pour fondre complètement, et encore...
    Aussi, si on utilise un gel d'aloès acheté déjà bourré de sorbate de potassium, ajoutes-tu quelque chose pour conserver?
    La raison pour laquelle je n'ai pas encore utilisé de gel d'aloès, c'est que le sorbate de potassium me fait des rougeurs. J'ai de la poudre d'aloès 100x dont je pourrais faire un gel concentré avec de l'eau distillée, il faudrait que je vérifie le dosage. Qu'en penses-tu?

    Posté par S4br1n4k le 02 février 2017 à 11:55
  • Magnifique Michèle, c'est exactement ce qu'il me faut, ce week-end se sera ta recette en priorité. Par quoi peut-on remplacer la soie d'avoine ?

    J'ai tout le reste sauf cette soie-là ?

    Posté par Elfe-des-Bois le 02 février 2017 à 20:56
  • J'aime comme tu parles des richesses du karité et de ses fameux insaponifiables.... Incontournables pour qui recherche des soins réparateurs et pour toute savonnière itou.
    Karité, hydrolat ciblé, et pour moi Stabnatural, et argousier pour ces W7, et le macadam ia....Presque parée
    Continue , tu ne nous lasses jamais
    Toujours inspirée et inspirante.
    Et puis que de belles photos😘

    Posté par mlk le 05 février 2017 à 20:10
  • - Mlk

    Ce que j'aime chez toi c'est que tu continues à utiliser tes ingrédients comme le stabnatural que j'ai oublié dans un coin.
    Il donne des textures vraiment superbes en effet, poudrées comme il le faut mais je n'avais jamais fabriqué de soins riches en corps gras avec.

    On n'a pas terminé d'expérimenter des trucs je te le dis!
    Pour les photos, vive le téléphone quand même, Miss Ed avait raison de me convaincre d'en acheter un qui fait tout.

    Les Coréens auront notre peau

    - Elfe des Bois,

    Tu peux remplacer la soie d'avoine par n'importe quelle poudre riche en amidon (marantha, rice NS, maïzéna...) mais dans un karité-aloé je la trouve très facultative.

    Je pensais qu'avec le redoux, on n'aurait plus besoin de ces soins mais ici on continue quand même et nos peaux nous disent merci.

    Finalement as-tu fabriqué ton soin?

    - Sabrinak,

    Ton commentaire appelle plusieurs réponses :

    . Le jeune homme a semble t-il été apaisé. Il continue à se crémer régulièrement car je lui ai fabriqué un gros pot.
    Moins de rougeurs, de grattages etc.

    . Le D Panthénol ici est liquide.
    Il s'agit d'une dilution à 60%, la plus courante ici.

    J'avais acheté du D Panthénol en poudre il y a quelques années :
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2016/06/index.html

    et je l'avais utilisé dans des émulsions ou des soins aqueux plutôt que dans ce type de soins où il n'y a pas assez de phase aqueuse.

    Tu peux choisir un autre agent hydratant liquide (autre que glycérine) et ajouter un agent anti-irritant (bisabolol, camomille matricaire, allantoine...). Les deux feront la paire.

    . Je fabrique moi même le gel d'aloé en ajoutant un conservateur.
    La phase grasse est si importante que je ne juge pas utile de rajouter un conservateur à mes karités-aloé d'autant plus que j'en fais maximum 200g à la fois.

    Bien entendu, d'aucuns s'offusqueraient de cela...

    . Avec ta poudre d'aloé x 100, il suffit d'en utiliser 1% diluée dans de l'eau déminéralisée et de gélifier avec 1% de gomme xanthane + conservateur que tu supportes à la dose efficace.
    Tu peux le concentrer avec 2% de poudre d'aloé...

    Je trouve que c'est super de faire ainsi, de choisir ensuite de tout modifier si tu le désires (gélifier aux hydrolats, choisir autre chose que de la xanthane, ajouter des actifs déjà prêts comme la glycérine par exemple ...)

    Tout est ouvert.

    - Annabulles,

    Tu ne rêves pas c'est une lame de fond.
    Je ne compte plus les peaux que je lave et crème à mon insu autour de mes fils

    Sans compter les bobos d'hiver ou autres que je traite à coup de baumes soignants disséminés ici ou là...

    - Mamzelle971,

    Ravie de te revoir par ici!
    Oui ces soins simples sont souvent efficaces car 100% actifs.

    Le beurre de karité que j'ai beaucoup étudié a été comparé dans une étude scientifique versus le beurre de cacao afin de voir à partir de quel % d'eau l' pseudo-émulsion cassait.
    Je l'ai toujours gardée en mémoire et dans les karité-aloé c'est ce qui se produit.

    Je suppose qu'avec l'hiver rigoureux de cette année, tu as eu besoin de réels corps gras sur ta peau?

    - Loulou,

    Oups le bus dehors par les grands froids que tu décris parfois, je n'ose imaginer!

    Le jeune homme dont je parle ici est canadien et m'a décrit les voitures que l'on branche en avance, les tunnels et autres couloirs protégés...

    Brrrr...

    Merci donc à Malegria pour cet inca inchi dont je ne me lasse pas et qui a enfin gagné ses lettres de noblesse en alimentaire.
    Que devient-elle?

    - Sylvie,

    Oui j'en mange depuis des lustres.

    D'abord celles offertes par Malegria en 2007 puis à chacun de ses passages ici puis celles d'Aromazone qui l'a très vite mise à son catalogue d'HV même si elle n'était pas bio à l'époque.

    J'avais pu comparer les deux huiles d'inca inchi en toute objectivité:
    http://beautenaturelle.canalblog.com/archives/2006/08/16/2485468.html

    A l'époque on n'avait même pas d'huile de lin alimentaire en bouteilles pour la richesse en omégas 3. C'était interdit à cause de la fragilité à l'oxydation.

    - Re-Sabrinak,

    En effet ce type de soins polyvalents peut être enrichi avec ce que tu veux.
    Bien vu le CO2 de camomille!

    Je n'ai jamais eu la feeling avec le beurre de mangue mais j'ai pu goûter à ton beurre fouetté qui m'avait inspiré ça:
    http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2015/12/02/32661506.html




    - Caroline,

    Tu peux mettre de l'avoine colloïdale sans souci. C'est le produit pharmaceutique préconisé pour le bain des peaux atopiques.
    Merci pour les compliments.

    Je n'hésite que peu à publier même des formules revues, revues et revues.... mais parfois le doute m'assaille quand même

    Posté par michele le 06 février 2017 à 11:16
  • Après avoir lu tes formules miracles à l'aloes, et devant ma flemme persistante à fabriquer quoi que ce soit pour ma peau en ce moment (j'ai d'autres tambouilles en train), j'ai fini par acheter un gel d'aloes que je ne connais pas (nectaloe) donc plus d'excuses! Je l'ai pris car il est stabilisé aux carraghenanes dont tu dis le plus grand bien, il est conservé au sorbate de potassium et au benzoate de potassium… mais n'est pas bio. Nothing is perfect.
    En interne, c'est 2 cuil à café par jour d'huile de cameline, (pauvre en oméga 6, inflammatoires en interne).
    yapluka maintenant, merci Michèle pour ces formules aussi simples qu'efficace.

    Posté par venezia le 08 février 2017 à 15:38
  • Chère Michele, oui j'ai fait mon soin, enfin ta recette et je l'ai aussi refait ce week-end pour moi car j'ai fait une magnifique poussée d'eczéma en réaction à une fragrance (déjà utilisé plusieurs fois sans surprise).
    Je plaide coupable j'ai mis une fragrance dans ma lessive à la potasse juste pour parfumer cette dernière. Je pensais dommage d'utiliser des HE pour un produit d'entretien maintenant j'en suis moins sûre.

    Ton soin a été une bénédiction et pourtant j'ai légèrement modifié car j'avais fini mon bisabolol et j'avais pas d'huile d'inca inchi.
    Mais quel bonheur à application, oui c'est gras mais en même temps c'est un baume et pas un gel aqueux Bien que j'ai substitué l'huile pour une autre, le côté apaisant est quasi immédiat à l'application et se prolonge sur la durée. Je me tartine avec bonheur

    Je vais me procurer très vite cette huile car j'en aurai d'avance pour d'autres soins anti-gratte.
    As-tu décliné ce baume sous d'autres formes ? Je pensais à une émulsion corporelle et pourquoi pas un savon spécifique pour les jours d'après.

    En tout cas un grand grand merci car aussi bien le 1er soin que le 2ème fonctionnent à merveille. C'est si bon de ne pas se gratter

    Posté par Elfe-des-Bois le 20 février 2017 à 00:37
  • Merci pour ce retour enthousiaste ElfedesBois.
    J'aime vraiment la simplicité de ces aloé-karité.

    Quand on ne sait pas quoi mettre, on ne fait jamais d'erreur en appliquant une lichette de karité en attendant de formuler autre chose de plus approprié

    Posté par michele le 24 février 2017 à 16:28

Commenter l'article